Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Nouveaux clients AliExpress : oxymètre de pouls portable, écran ...
0.54 €
Voir le deal

 

 DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !

Aller en bas 
+3
Joel
Le gros roseau
kakakok
7 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
kakakok
Super Star
Super Star
kakakok

Féminin
Nombre de messages : 5234
Localisation : USA
Opinion politique : Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites,mais je défendrai jusqu’à la mort votre droit à le dire"
Loisirs : DEMOCRATE DU CENTRE GAUCHE !
Date d'inscription : 27/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Vision politique , NOE DES TEMPS MODERNES !

DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty
MessageSujet: DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !   DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! EmptyLun 9 Mai 2011 - 23:24

...Helas d'un anti Aristide farouche a un pro Martelliste inconditionel .... 14 mai prchain une semaine avant la fin du monde proposee par des pasteusr grands mangeurs...La vengence et l'impunite vont changer de main..malheureusement encore une fois mes amis et mes ennemis vont se retrouver sur une meme table a droite des gauches et a gauche des extremistes ....Aujourd'hui encore Joel et Roseau continuent a proner l'impunite pour JBA pendant qu il revaient en plein jour d'un etat de doigt ! Hunmmmm Maitre Deza et Thunder qui voulaient la peau d'aristide , de preval & co semblent meler au Martelliste jusqu au cou......Pourtant on est deja en face d un autre petit dictateur non improvise d ote d une arrogance imlemntee d une idiotie sans egard et sans egale .
Encore pire pour Joel et Roseau ki kouche an kwa e refize aristide resevwa son salaire.....C est vraiment injuste Joel et Roseau " LE SALAIRE DU PECHE C EST LA MORT " Donc Roseau Aristide et preval ont doit a un salaire raisonable
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty
MessageSujet: Re: DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !   DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! EmptyLun 9 Mai 2011 - 23:45

Bienheureusement c'est a la jsutice qu'il incombe de condamner Preval et Aristide .Quoi que vous fassiez personne jusqu'ici a porté plainte contre Aristide devant les tribunaux en haiti;pourquoi?

Pourquoi la femme de Jean Dominique n'a-t-elle pas assigné Jean Bertrand Aristide ?Pourquoi le mari et la fille de Mme bertin n'ont pas assigné Aristide>Pourquoi la soeur de Preval n'a-t-elle pas demandé à son frère d'ordonner l'arrestation d'Aristide?Pouvez-vous eclairer ma lanterne kakakok?J'attends votre reponse.
Revenir en haut Aller en bas
kakakok
Super Star
Super Star
kakakok

Féminin
Nombre de messages : 5234
Localisation : USA
Opinion politique : Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites,mais je défendrai jusqu’à la mort votre droit à le dire"
Loisirs : DEMOCRATE DU CENTRE GAUCHE !
Date d'inscription : 27/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Vision politique , NOE DES TEMPS MODERNES !

DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty
MessageSujet: Re: DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !   DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! EmptyMar 10 Mai 2011 - 7:52

Le gros roseau a écrit:
Bienheureusement c'est a la jsutice qu'il incombe de condamner Preval et Aristide .Quoi que vous fassiez personne jusqu'ici a porté plainte contre Aristide devant les tribunaux en haiti;pourquoi?

Pourquoi la femme de Jean Dominique n'a-t-elle pas assigné Jean Bertrand Aristide ?Pourquoi le mari et la fille de Mme bertin n'ont pas assigné Aristide>Pourquoi la soeur de Preval n'a-t-elle pas demandé à son frère d'ordonner l'arrestation d'Aristide?Pouvez-vous eclairer ma lanterne kakakok?J'attends votre reponse.

Oui les 1/2 veritees tenez-vous ....Les plaintes qui deposent quoi ??Devant qui ??pourqui et pour quoi ??????

DEs milliers de plantes contre JCD vrai ou faux ??????

des milliers de plaintes contre TOTO Constant vrai ou faux????

DES PLAINTES CONTRE jba RETIREES PAR rene preval POURQUI ET pourQUOI ????

L'ACTUEL MINISTRE DE LA JUSTICE PRESIDENT D'UNE COMMISION ET LES CONCLUSONS DE CE RAPPORT ACCUSENT ARISTIDE DE MALVERSATIONS VRAI OU FAUX ????

l AMI DE maRC DEPOSEDE DE SES BIENS PLAINTES DEPOSEES ???VRAI OU FAUX ???

cONTRE L'ACTUEL CONSEIL ELECTORAL ?????PLAINTES DEPOSEES VRAI OU FAUX???

LES FAMEUX OPERATIONS BAGDAD 1& 2 AVAIENT DES RESPONSABLES ON LES CONNAIT TOUS ???LES AUTHEURS DES VIOLS DES ASSASINATS DES ENFANTS DE VIOLA A CARRE FOUR FEUILLES TOUT MOUN KONEN YO ?????

aMARAL DUCLONAS ?????TOUT MOUN KONNEN POUKI LI TAP TRAVAY????????

ROZO OU KAPAB BYEN PATI AVAN MWEN MA POTE NOUVEL BA WOU ..KAN ARISTIDE AK PREVAL DEVIENNENT MOINS MORDANT JE VOUS DONNE LA GARANTIE TOTALE ILS RECEVRONT LEUR SALAIRE AERIE Y COMPRIS......
Revenir en haut Aller en bas
kakakok
Super Star
Super Star
kakakok

Féminin
Nombre de messages : 5234
Localisation : USA
Opinion politique : Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites,mais je défendrai jusqu’à la mort votre droit à le dire"
Loisirs : DEMOCRATE DU CENTRE GAUCHE !
Date d'inscription : 27/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Vision politique , NOE DES TEMPS MODERNES !

DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty
MessageSujet: Re: DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !   DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! EmptyMar 10 Mai 2011 - 10:10

Le gros roseau a écrit:
Pourquoi la soeur de Preval n'a-t-elle pas demandé à son frère d'ordonner l'arrestation d'Aristide?Pouvez-vous eclairer ma lanterne kakakok?J'attends votre reponse.

Roseau sispann kouri GWO BOUZEN PAFET POU PE PWENT !

QUAND IL FAUT COMPLOTER CONTRE LA NATION TOUT LE MONDE CHANTE A L'UNISSON INITE ET ALTERNATIF ! CHIMERE ET MAKOUT ! THEOLOGIEN DE LIBERATION ET ANARCHISTE...OPPOSANT ET OPPOSE !

NB IL Y A UNE PLAINE CONTRE MOISE JEAN CHARLES, UN MANDAT DE COMPARUTION TRANSFORME EN MANDAT D'AMMENE AUCUN AUXILLIARE DE AL JUSTICE POUR LES EXECUTER......Chers amis tenez vous bien uniquement pour avoir ete homme de mains d'Aristide et de Preval et plus tard le BEAU CORPS # 1 de preval... Pour lui proteger contre toutes poursuites judiciares PREVAL A FAIT DE LUI SENA TERRE DE LA REPUBLIQUE ! depuis lors il est en liberte provisoire a vie jusqu a linauguration des 40 kwatts de route et des 40 kilometres de couran dans l aville CAP !
Rozo , Joel GIVE ME A BREAK !!!! Vous savez beaucoup mieux que comment on fait les choses en Haiti..Cineus / Brant en prison juste pour parler de la lutte contre la corruption..pendant que le corrupteur # 1 etait en Afrique ,et que le corrupteur # au palais national "LEVE PLENT CONTE LE # 1 " et les les autres au palais legislatif !

Apres toutes ces evidences si nous kontinye ap defann NEG SA YO >>map fe ke aplike la regle des 3 inites ! kan 2 inites egal a yon menm 3 eme !


Une séance d'amendement nocturne au Parlement ouvre la voie à la nationalité multiple et à deux mandats successifs pour un chef d'État. Ce dernier verrou défait par la 49e législature, 24 ans après le vote de la loi-mère, divise la commission bicamérale. Il y a eu de l'eau dans le gaz entre Steven Benoît et François Anick Joseph, deux sénateurs de la plateforme Alternative.
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty
MessageSujet: Re: DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !   DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! EmptyMar 10 Mai 2011 - 10:52

kakakok

a pati de samedi se pa preval ki presidan an ayiti ankò eske wap desann an ayiti al depose yon plent kont Aristide,preval e moise jean Charles pou tout kirm e vol ou akise yo ?si w pa ka fè sa sispann kondane yo ou pa la jistis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty
MessageSujet: Re: DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !   DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! EmptyMar 10 Mai 2011 - 11:30


Mwin rinmin pawol lakay sila a :

Roseau sispann kouri :



GWO BOUZEN PAFET POU PE PWENT !


Mwin konen yon ti chante lakay ki di tou :

Manje manje'm banm bonjan
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17130
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty
MessageSujet: Re: DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !   DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! EmptyMar 10 Mai 2011 - 11:53

Le gros roseau a écrit:
kakakok

a pati de samedi se pa preval ki presidan an ayiti ankò eske wap desann an ayiti al depose yon plent kont Aristide,preval e moise jean Charles pou tout kirm e vol ou akise yo ?si w pa ka fè sa sispann kondane yo ou pa la jistis.

ROZO;

Mwen defann yon moun pote plent kont ARISTIDE kòm TOUYADÒ.
Men kwa manman yo,men kwa papa yo.
KITE yo akize ARISTIDE ,epi pou yo kòmanse pale de zak nèg te komèt ;moun yo te touye ,devastasyon yo te koze.

Menm bagay ke anpil moun konnen ke MATELI se te manm FRAP;deklarasyon ki te koze yon sansasyon lè SENATÈ MOISE JEAN CHARLES te fè ti rapèl sa a.
Si ARISTIDE gen yon ti chat k ap dòmi ;zòt menm se yon papa MAKOU yo genyen.

Akize ARISTIDE de krim ,n ap wè si a la fen dè fen se nou y ap mete anbakòd.

NA GEN TAN KONNEN ;AKIZE ARISTIDE.
Nou te admèt nou te toiuye moun wi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty
MessageSujet: Re: DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !   DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! EmptyMar 10 Mai 2011 - 13:25

CRIMES CONTRE L'HUMANITE PAR JEAN-BERTRAND ARISTIDE

LES CRIMES CONTRE
L'HUMANITE PAR JEAN-BERTRAND ARISTIDE
PRESIDENT DEFACTO DE LA REPUBLIQUE D'HAITI
1.- Tribunal Penal International
Att:Greffe de l'Instruction
La Haye - Pays-Bas
2.-Haut Commissariat aux Droits de l'Homme
Att: Rapporteur Special /Bureau du Haut Commissaire
& Representant du Secretaire General des Nations Unies
3.-Organisation Mondiale contre la Torture
Att;M.Eric Sottas
4.-Congres Mondial Africain/Regards Africains - Geneve-Suisse
5.-Comite International de la Croix-Couge (CICR)

OBJET: DEMANDE URGENTE D'INTERVENTION DE LA
COMMUNAUTE INTERNATIONALE

La Plate Forme de l''Opposition a annonce, a partir de ce mercredi 7 Janvier 2004, toute une une serie d'initiatives pacifiques, pour clamer haut et fort le rejet des populations haitiennes du pouvoir dictatorial
de M.Jean-Bertrand Aristide.

Les menaces du pouvoir sont claires et sans equivoque: toutes manifestations, sous quelque forme que ce soit sont des actes '' d'hostilite'' innaceptables contre le pouvoir, assimile a une tentative de '' putch populaire, donc a une declaration de '' guerre ''a laquelle les partisans du President Jean- Bertrand Aristide se sont autorises a donner la replique par tous les moyens, y compris l'utilisation des armes lourdes, les represailles de toute nature.

Le pouvoir s'est reseve les droits et prerogatives d'y souscrire par la voix de M. Mario Dupuy, Secretaire d'Etat a la Communication et porte-parole du Gouvernement.

..Il a bien averti que la Police aurait des ordres precis d'agir avec l'extreme rigueur a l'encontre des fauteurs de troubles.

Il justifie ces predispositions par le souci du gouvernement de ne pas lacher prise
aux anarchistes et aux casseurs chimeriques, se croyant au-dessus des lois de la Republique.:Ce, avant que la situation n'echappe au controle du President qui ne se demettra sous les pressions, ont declare d'autres officiels et supporters offficiels du gouvenement, outre M. Mario Dupuy, Porte Parole et grand apologiste des crimes denonces ci-apres.

La morale nous retient de les publier tous par respect pour la diginte humaine.Les moins ignominieux seraient des tetes coupees placees sur des tas de detritus puants et ornes de tracts, appelant aux violences physiques contre des opposants au regime et destruction de biens materiels et etablissements commerciaux et industriels de ces derniers.

Ou encore le cadavre de cette fille, a l'age de puberte abbatue, les seins tranches pres de ses levres ensanglantees, dans uns endroit public tres passant : une expedition punitive pour avoir participe, la veille, a des manifestations anti-gouvernmentales.

A Petit-Goave, une famille entiere a ete sexuellement agressee de nuit: la mere et ses trois filles violees dont la plus jeune a 14 ans, sous le regard de leurs fils et un jeune frere de 8 ans, par 6 policiers en uniforme, a visages decouverts, en toute impunite et dans l'indifferences de leur chef hierarchique, aupres duquel, les victimes ont porte plainte le lendemain.

La reponse etait sans equivoque:

Ce sont les motivativations et justifications de ces denonciations, en prelude, a une denonciation en bonne et due forme, pour une inculpation, par les '' PROCEDURES D'URGENCES''de M.Jean -Bertrand Aristide, President en Exercice, par le Procureur du Tribunal Penal International.

Ses Responsabilites etant engagees comme telles, de meme que celles de son gouvernmenet, en vertus des considerations et principes generaux et statutaires de la Cour Criminelle Internationale, de la Cour
Penale Internationale.

Toutes initiative du Haut Commissariat aux Droits de l'Homme ou des instances subsidiaires, ne contredit pas et n'altere pas les Procedures futures, en cours, de Mise en Accusation des Regimes des Presidents Jean-Bertrand Aristide 1991 -1995 & 2001 - 1003, de Rene Preval (1995-
2001),de leur Gouvernement, des Responsables des Applications des Lois, de Hauts Cadres de l'Adminstration Pubique, des Instances de Gestion, de Controle des Grands Pouvoirs, La Cour de Cassation, la Cour d'Appel, la Direction Generale et le Conseil Superieur, la Cour Superieure des Comptes, la BRH, les parlementaires ayant couvert et cautionne activemnt et passivement toutes les violations ici denoncees

Le peuple haitien demande justice et souhaiterait informer la Communaute Internationale que la reconciliation de la nation haitienne avec elle-meme passe par la justice et l'Eradiction de l'IMPUNITE comme Systeme de Gouvernnement et les Tortures comme : INSTRUMENTS DE L'EXERCICE DU POUVOIR en Haiti, depuis deux siecles (de 1804 a 2004 )

Tous les dossiers devant etre ouverts ou rouverts..A ceux qui ont perdu les siens (un frere, une soeur, une mere.des amis ou voisins),le gouvernement de transition a pour devoir premier et primordial de leur offrir l'Unique Opportunite Historique de demander des explications aux bourreaux et leur eviter l'horreur de reclamer des comptes et de crier vengeance

IL Y AURA UNE JUSTICE, CETTE FOIS POUR TOUS, POUR LES LAVALASSIENS ET POUR L'OPPOSITION ''

Seulement, il fallait avoir le courage de ne pas se faire les complices des criminels, d'affranchir de couleurs et de toutes les opinions politiques et ideologiques.pour ne pas se laisser aller au decouragement.

Nous irons jusqu'au bout de nos demarches et rien ne doit, ne peut nous arreter dans la quete d'atteindre les objectifs de trainer devant le Tribunal Penal International les gouvernements de Aristide-Preval, les apologistes lavalassiens, les parlementaires, Membres de Gouvernement, les Responsables des Applications des Lois (Policiers ou Magistrats), coupables, auteurs intellectuels, executants et complices des crimes, assassinats, tortures, traitements inhumains et degradants, a l'egard du genre humain dont les mutilations des cadavres, a des fins de dissuasion pour terrosiser l'opposition, l'equivalent de tortures psychologiques) ou pour manipulations et surencheres politiques(comme ce fut les cas)entre le 30 Septembre 1991 et le 13 Octobre 1994.

Tous les auteurs, complices ont, au meme degre, commis des'' Crimes contre l'Humanite '' : les coupables doivent donc s'attendre a etre cites comme '' Criminels'' et punis comme tels.:fussent-ils, Ministres, parlementaires, Presidents de la Republique, Premiers Ministres, cadres de
la police ou agents de l'ordre, sympaisants ou militants, doubles nationaux ou residents a l'exterieur.

Les premieres mesures de coercition, a leur encontre, ne seront pas des dispositions anticonstitutionnaelles ni des violations des Conventions et Accords Internationmaux auxquels a adhere la Republique d'Haiti ou ont ete ratifies par Elle, et se limiteraient aux seules derogations permises, san porter atteinte aux droits, au respect de la vie, du plein exercice des libertes individuelles, collectives du respect et de la protection des droits humains.

Les Membres de la Cour Superieure des Comptes, de la Cour de Cassation, les Parlementaires, les Cadres Superieurs et Intermediares de la Police Nationale, le Gouverneur de la BRH et Staff, le Directeur General de la BNC, le Conseil d'Administration, les Directeurs Generaux des Administrations Publiques, aussi le Directeur General de APENA, Monsieur Clifford Larose ou des Administrations Autonomes, a compter de la demission du President Jean - Bertrand Aristide devront etre interdits de depart, apres la

chute du regime lavalassien et doivent se mettre volontairement, ou par citation, a la disposition de la justice nationale ou du Tribunal Penal International.

La Resolution de 31 decembre 2003 leur reconnait tous les droits de citoyens haitiens, selon les prescriptions du Protocole International Relatatif aux Droits Civils et Politiques, les Protocloes Additionnels.

Tous les accuses seront traites, tous.sur un pied d'egalite, devant la justice qui se voudrait juste et impartiale.

Les garanties, en maitiere des droits humains et des libertes fondamentales seront celles souscrites par les Conventions sus-mentionnees, a condition de ne pas l’avoir viole et de n'avoir pas commis de crimes politiques et, pour les responsables des applications des lois, de n'etre pas justifiables'' pour avoir commis des crimes contre '' l'Humanite definis comme tels dans les Conventions de Geneve''.

La liste des accuses est deja longue, aussi celle des victimes
.

Elles ne sont pas exhaustives
Encore MARIO DUPUY, LE PERE YVON MASSAC, RENE CIVIL, PAUL REYMOND, et d'autres membres actifs des bandes armees, proches du pouvoir, menacent publiquement de mettre le pays a feu et a sang.
S'estimant n'avoir pas assez tue, assassine, massacre, torture, sacrfie en offrandes au sur l'autel dans le peristyl(ou temple vaudou) de Tabarre de nouveaux-nes et jeunes enfants pour pour pereniser le pouvoir aristidien, en envoutant, par ces pratiques malefiques et superstitieuses.

le peuple haitien.

L'heure a sonne pour les accuses de s'expliquer.

Le voile est leve sur des crimes parmi les plus crapuleux, impliquant directement et engageant les responsabilites penales, pour '' crimes contre l'humanite'' du President Jean – Bertrand dans le cadre de la Convention de Rome, instituant la Cour Penale Internationale, ayant la Competence Universelle d'instruire, d'entendre et de juger de tels crimes, en citant a la barre, tous accuses, y compris des Chefs d'Etat
et Membres de Gouvernement, en fonction ou pas, au moment de la denonciation de ces crimes au Procureur du Tribunal International, a la Haye.
Etre refugie ou exile sur le territoire de tout Eta non signataire ou ne reconnaissant les competences de la Cour Penale Internationale, a l'encontre de ses citoyens n'ecluent pas les obligations d''' ENTRAIDE JUD-ICIAIRE INTERNATIONALE et de COOPERATION ''dans l'execution des Mandats de comparution, d'arrestation et de detention provisoire, pour le compte du Tribunal Penal international, decerne a l'encontre de tout accuse, qu'il soit etranger ou son ressortissant.

Les complices directs ou indirects, comme temoins silencieux, auteurs, indicateurs, gestionnaires des lieux et places de detentions licites, illicites, legales ou illegales, utilises comme centre de tortures,
de mauvais traitements inhumains et degradants, doivent repondre des memes crimes.

Il en est de meme de celles et ceux, manipulant les victimes (des personnes decedees), a des fins de manipulation, de dissuasion politique: des pratiques caracterisees comme des '' actes degradants pour le genre humain'',donc assimilees a un '' crime contre l'humanite''.

Parmi les crimes imputes au gouvenment lavalas, impliqunant et engageant directement les responsabilites penales, devant le TPI, du Chef de l'Etat haitien, M.Jean - Bertrand ARISTIDE et les executants directs ou directs :

I CAS No.1

A.- Assassinat de Me. Mireille Durocher BERTIN
B..-Donneur d'ordre :President Jean- Bertrand Aristide
C.-Executants : Senateur Fourel Celestin et Depute Omar Julien
D.- Temoins a charge :
1.- Dany Toussaint
2.-Smarth Michel
3.-Robert Manue
4.-Mario Andresoll

II CAS No2
A.- Assassinat du Pasteur

Leroy
B.- Donneurs d'ordre :1.-President Jean - Bertrand Aristide,
2.-ex-President Rene Preval
C.- Executants :
1.-Depute Rommage Milien
2.-ex-Capitaine Roudolphe Joisil
D.- Temoins a charge:
1.-Mario Andresol
2.-Jean Auguste Brutus
3.-Pierre Denize
4.-Robert Manuel
5.-Aramick Louis
6.-Eucher Louis Joseph
7.- Major Dany Tpoussain
8.- Anthony Charlier

III.CAS No 3

A. Assassinat de Eddy Abouet
B.-Donneur d'ordre : President Jean - Bertrand Aristide
C..-Executants 1.-Saint - Goudet(ainsi connu);2.-Aramik Louis;
3.-Jacques Ader;
4.-Robert Manuel;
D.-Temoins a charge
1.-Pierre Denize.

2.-Clarel Alexandre
3.-Aramick Louis
4.-Jean Auguste Brutus
5.-Anthony Cleavens
6.-Senateur Fourel Celestin

IV.CAS No.4

A.-Assassinat du Senateur Yvon Toussaint
B.-Donneurs d'ordre :President Jean - Bertrand Aristide
ex-President Rene Preval
C.-Executants: 1.-Guy Philippe;
2.-Mario Andresol;
3.-Annette Augustin ( dite So Anne)
4.-Ronald Camille.

(plus tard empoisonne par injection
de produits mortels, pendant sa detention illegale et
arbitraire, en violation avec le Protocole International
aux Droits Civils et Politiques) par son empoisonne-
ment par inoculation mortelle, le Droit Humanitaire
International, qualitif de '' Crimes contre l'Humanite''.

D.-Temoins a charge :
1.-Mario Andresol
2.-Eucher Luc Joseph
3.-Aramic Louis
4.-Guy Philippe
5.-Robert Manuel ( Secretaire d'Etat a la Securite)
Publique, au monent du crime).

6.-Pierre Denize.

7.-Jean Auguste Brutus, Procureur de Port-au-Prince
8.-Dr.Gessy C.Coicou, dir. Police Scientifique, Technique

V.- Cas No 5

A.- Assassinats de Jean Dominique
B.- Donneur d'ordre :President Jean - Bertrand Aristide
C.- Executants et/ou Temoins a Charge
1.- Ex-President Rene Preval
2.- Ex-Premier Ministre Jacques Edouard Alexis
3.- Major Dany Toussaint
4.-.Chacha (ainsi connu )
5.-Kino(ainsi connu)
D.-Temoins a charges
1.- Mario Andresol
2.- Pierre Denize
3.- Eucher Luc Joseph

VI .- Cas No.6 .

A.-Enlevement de Nouveau-Ne/Sacrifices Diaboliques
B.-Donneur d'Ordre : President Jean -Bertrand Aristide
C.- Executant :Felix Bien-Aime, gardien du Cimetiere
Exterieur de la Ville de Port-au-Prince, liquidide
par la suite, sur les ordres formelle du President
Jean - Bertrand Aristide, comme tmoin genant).

C.1. Dr Marie Antoinnette Gauthier, alors administartaeur
de l'Hopital de l'Universite d'Etat d'Haiti(HUEH),aujour-
d'hui, Deleguee( Prefet ) de la Ville de Poprt-au-Prince.

C.2.-Mme.Annette Augustin (So Anne, ainsi connue, cheffe
de file (pretresse principale au temple de vaudou prive
du President Jean-Bertrand Aristide, erige dans son ranch,
a Tabarre ) :elles ont ete (C1 & C2 )les coordonnatrices
et cet enlevement et agentes d'execution de la liquidation
de M. Felix Bien-Aime, temoin genent pour les suites
judiciaires eventuelles ou des implaications politiques
nationales, diplomatues, au niveua des instances
internationales des droits humaons et de l'Enfant.

C.3. Le temoin, possedant tous les details de cet enlevement,
est M. Johnny Auxilius de meme les details de la ceremo-
nie vaudouesque au cours de laquelle cet enfant(nouveau-ne)
aurait ete sacrifie, dans la residence privee du President Jean-
Bertrand Aristide ainsi que la liste complete des participants, y
compris des officiels du Gouvernement dont des Ministres et
Parlementaires.

Toute instance internationale pourrait etre mis en contact, sur
demande avec le temoin a charge, sus-indique ou recevoir une
copie d'enregistrement de ses declarations.L'on pourrait contac-
ter sur l'e-mail :haititpinternational at yahoo.fr

VII.- Cas No .7

A.-Assasinat de Amyot Metayer dit cubain, leader OP de la
Ville des Gonaives
B.-Donneurs d'Ordre : 1.-President Jean - Bertrand Aristide
2.-M.Yvon Neptune, Premier Ministr
C.Executants ;
1.-Odonel Paul
2.-Senateur Frantz Medard
3.-Jean - Claude Jean - Baptiste, Conseiller Special
de President a la Securite Interieure(Service de rpepression politique,
de repression, tortutes et assassinats politiques, commnades par le
pouvoir Lavalas
4.-Mario Dupuy, Secretaire d'Etat a la Communication,
5.-Jocelerme Privert, Minstre de l'nterieur et des Collectivites Publiques
6.-Me.Calixte Delatour, Ministre de la Justice
7.-Gerard Dubreuil, Secretaire d'Etat a la Securote Publique

VIII.- Cas No.8
A.- Assassinat Colonel Jean Lamy
B.-Donneurs d'Ordre : 1.-President Jean Bertrand Aristide
2.-ex-President Rene Preval
C.-Executants/ Temoins a charge :
1.-Mario Andresol
2.-Eucher Luc Joseph
3.-Pierre Denize
4.-Jacques Edouard Alexis

IX.-Cas No.9
A.-Donneur d'ordre :President Jean - Bertrand Aristide
B.- Violences contre les Etudiants le Corps Enseignant
C.-Destruction de materiels et instruments de travail dont
les orrdinateurs, les lbibliotheques.

D.-Mauvais traitements et tortures des Vice-Recteurs et Recteur.

Ce dernier a eu les deux jambes rompues, batuus aux barres de fer
par les milices politiques du pouvoir, lesquels ont ete publiquement
felicites par le President JEan-Bertarnd Aristide lui-meme.

E.-Detentions arbitraires et disparutions d'une cinquantaine d'etudiants.

Aucune information du pouvoir, malgre les protestations des organi-
sations des droits humains.

Le pouvoir refuse toutes visites et
inspections des centres de detention, meme aux parents de certains
detenus, au sujet desquels circulesnt des rumeurs de deces, suite a
des deces, ou des liquidations, par executions sommaires, de nuit.
F.-Empoisonnement d'etudiant par inoculations forcees et les menot-
tees.Pour preuve, un rescape(voir photo jointe)est evacue d'urgence,
vers Miami (USA),pour y suivre des soins :Pour toute inormation ;
Dr.Gregoire Eugene JR, President du Parti Social Chretien d'Haitien
Telephone : 001 - 305 -754-344-3740

Revenir en haut Aller en bas
kakakok
Super Star
Super Star
kakakok

Féminin
Nombre de messages : 5234
Localisation : USA
Opinion politique : Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites,mais je défendrai jusqu’à la mort votre droit à le dire"
Loisirs : DEMOCRATE DU CENTRE GAUCHE !
Date d'inscription : 27/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Vision politique , NOE DES TEMPS MODERNES !

DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty
MessageSujet: Re: DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !   DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! EmptyMar 10 Mai 2011 - 13:39

RozO , Joel quand il faut avillir la nation FAISON LE A L'UNISSON AVEC L'ALTERNATIF DANS L'INITE.......PORTEZ PLAINTES CONTRE QUI ???POURQUI ????POURQUOI????PAR DEVANT QUI ??????lE FUTUR PETIT DICTATEUR DE DROITE , L'ANCIEN CRAK ADDICT DE MIAMI N'A T IL PAS VOULU OFFRIR ET DONNER L'EXTREME OCTION A JEAN B ARISTIDE BIEN AVANT SON SALAIRE ???????

QUAND A JOEL C'EST SON ATTITUDE QUI A ENFANTE LE MARTELLIST Mwen defann yon moun pote plent kont ARISTIDE kòm TOUYADÒ.
Men kwa manman yo,men kwa papa yo.
KITE yo akize ARISTIDE ,epi pou yo kòmanse pale de zak nèg te komèt ;moun yo te touye ,devastasyon yo te koze.
E.. .A VOUS ET AUX ENFANTS DE VOS ENFANTS BONNE CHANCE ! LE SALIRE DU PECHE C'EST LA MORT ! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty
MessageSujet: Re: DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !   DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! EmptyMar 10 Mai 2011 - 13:48



L’HERITAGE POLITIQUE DE JEAN BERTRAND ARISTIDE

Décidément Haïti[4] ne s'en sort pas, plus de vingt ans après le départ du dictateur Jean Claude Duvalier[5], seize ans après l'arrivée du mouvement Lavalas[6] au pouvoir toutes tendances confondues, Haïti cherche toujours son chemin, le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle n'a pas progressé d'un iota du point de vue démocratique. De crises politiques en instabilités gouvernementales en tout plus d’une vingtaine de gouvernements depuis 1986. Haïti n’est pas gouvernée au point que les quelques maigres infrastructures routières datant pour la plupart de l’occupation américaine[7] ne tiennent plus. La capitale Port-au-Prince est un immense bidonville à ciel ouvert où les déchets ménagers jonchent les rues en dégageant des odeurs nauséabondes. En 2004 dans un rapport très bien fouillé, l’organisation mondiale de la santé(OMS)[8] s’est alarmée de la dégradation des conditions d’hygiènes en particulier dans la capitale où le paludisme, le tétanos font rage bref des maladies en nette régression ailleurs mais qui prolifèrent en Haïti avec une cadence infernale. Où sont donc passées les autorités constituées de ce pays ? Tellement l’abandon, le délabrement systématique des institutions, les routes défoncées qui constituent de véritables coupe-gorge pour les habitants. Malheur à ceux qui s’aventurent à la nuit tombée dans des rues mal éclairées où ils tombent parfois dans des égouts qui pour la plupart n’ont pas été nettoyés depuis cinquante ans qui plus est construits sous l’occupation américaine en 1915. Comme toujours, s’il n’y a pas de progrès démocratiques notables, les autres paramètres pour avoir un minimum en matière de survie n’existent pas non plus.

UNE TRANSITION DEMOCRATIQUE EN DENTS DE SCIE

Pourtant dès 1990 on peut dire que ce que l’on appelle une « démocratie de basse intensité » a existé de fait dans le pays, puisque nous avons pu remplir les critères requis par les sciences politiques pour mettre un pied dans un processus démocratique. Le fameux triptyque basique organisationnel de la société pour qu’elle fasse sa rentrée dans l’ère démocratique à savoir des élections démocratiques[9], une constitution[10] du même nom enfin un leader charismatique[11] ». Alors que nous est-il donc arrivé pour que nous puissions rater lamentablement le train de la démocratie de basse intensité ? Il nous a manqué l’essentiel, un homme capable et suffisamment intelligent politiquement parlant pour transformer la constitution de 1987 en une réalité vivante, concrète en appliquant ses principales recommandations. Hélas, nous étions loin du compte. Au contraire le spectacle que nous a infligé Aristide et son équipe allait à l’encontre de l’installation de cette démocratie de base intensité. C’est sous son administration que nous assistons à une résurgence des vieux démons duvaliéristes : assassinats, enlèvements des opposants, meurtres de journalistes, corruptions politiques bref L’ex président Jean Bertrand Aristide et la dictature héréditaire des Duvalier ont fait jeu égal dans l’horreur, dans la descente aux enfers de ce malheureux pays etc. Pourtant son élection à la magistrature suprême en 1990 avait suscité un immense espoir, aujourd'hui, il faut se rendre à l'évidence en reconnaissant qu’aucun des grands problèmes auxquels est confrontée la société haïtienne n'avait trouvé un début de réponse : L’électricité, l'eau, le ramassage des ordures dans les rues de la capitale. Or ces paramètres, devraient être des priorités si l'on souhaite faire redémarrer un jour l'industrie touristique dans ce pays. Il fut un temps où Haïti était la première destination touristique de la Caraïbe, mais c'était dans les années cinquante, soixante, soixante dix. Depuis beaucoup d'eau a coulé sous le pont. Il y a belle lurette que les haïtiens ne savent plus à quoi ressemble un touriste. La paupérisation du pays s'accélère, chaque année apporte son lot de nouveaux chiffres, mais toujours aussi mauvais. Selon les enquêtes des institutions spécialisées des Nations-Unies[12] le taux de mortalité infantile a encore grimpé, un enfant sur trois meurt à la naissance, quant au revenu par habitant, il a subi une forte baisse ces dix dernières années pour atteindre son plus bas niveau. Il est passé de 150 à 100 dollars en 2000 pour atteindre 90 dollars en 2005 un record historique il n’est pas exclu qu’il chute encore si la situation politique et économique continue de se dégrader. Evidemment ces chiffres sont le plus faible de l’hémisphère Nord mais ont une explication sociologique qu’il faut mettre en rapport avec l’insécurité, la criminalité galopante observée depuis Février 1986. Ces facteurs ont été pris en compte dans les statistiques onusiennes pour expliquer la situation qui prévaut actuellement dans ce pays.

QUAND LES CARTELS COLOMBIENS CORROMPENT LES AUTORITES D’HAITI

Haïti est montrée du doigt à raison comme étant pourvoyeuse de drogue dans la Caraïbe et au-delà, elle est considérée comme une plaque tournante où le commerce du produit ne subit aucune répression de la part des forces de l’ordre, au contraire il est encouragé par celles-ci lorsqu’elles ne sont pas carrément pas partie prenantes dans le trafic. On se souvient avec effroi que le deuxième personnage de l’Etat haïtien en l’occurrence M. Fourrel Célestin, président du Sénat est actuellement emprisonné en Floride (Aux Etats-Unis pour complicité de trafic de drogue). Les hommes de la DEA[13] sont venus le cueillir par un beau matin tropical, quelle honte pour la Nation. Mais là encore c’est le résultat d’une politique inaugurée par l’ex président Aristide consistant à hisser au pouvoir des gens notoirement à la limite de toutes moralités[14] qui lui doivent obéissance afin de mieux contrôler son pouvoir qu’il voulait éternel comme Duvalier père et fils. Impossible de lire les statistiques occidentales sur Haïti pour ne pas être tout à coup pris de nausée, quelques soient les domaines où l’on parle de ce pays les mauvais chiffres sont là implacables, lancinants d’une année à l’autre comme si le temps s’arrêtait. Ces mauvais chiffres ont un dénominateur commun : la crise économique sévissant dans le pays depuis plus de vingt ans, elle-même fruit d’une instabilité politique chronique qui s'est transformé ces dernières années en crises politiques à répétitions. La formule consacrée selon laquelle on ne peut avoir des progrès économiques sans stabilité politique prend ici tout son sens, pourtant celui qui visite Haïti ces dernières années, verra des banques luxueuses installées un peu partout, des immenses villas qui sortent de terre sur les hauteurs de Pétion Ville, de grosses voitures dont les prix sont équivalents au budget d'un ministère. D'où vient cet argent ? Du trafic de la drogue, car Haïti est l’une des bases arrière des narcotrafiquants qui transforment Haïti en dépotoir. Si Washington n’arrive toujours pas à épingler l’ex-président Aristide pour trafic de cocaïne malgré de nombreux témoignages de ses amis l’accusant d’être partie prenante dans le trafic. Ceux d’Oriel Jean[15], de Beaudoin Jacques Ketan[16], n’ont pas permis aux autorités américaines d’inculper l’ex chef d’Etat d’Haïti pour trafic de drogue.

UNE GESTION CASTROPHIQUE DOMINEE PAR LA CORRUPTION

Jamais un président haïtien ne s’était autant enrichi[17]en si peu de temps. Difficile de savoir exactement la somme qu’a détournée Jean Bertrand Aristide en six années de présidence mais en revanche on sait que l’ex curé des pauvres de l’Eglise de Saint Jean Bosco menait une vie de pacha au palais national et distribuait de l’argent à tout va. Même ses décisions politiques ont un goût de corruption, après avoir destitué l’armée d’Haïti en 1996 il fait appel à une compagnie privée américaine basée en caroline du Nord pour assurer sa sécurité. L’Etat haïtien l’un des plus pauvres de la planète dépense une somme colossale, plus d’1 million de dollars par mois pour la sécurité de son président. Derrière cette somme se cache en fait un gigantesque détournement de fond, plus de la moitié virée sur le compte des proches du président dont son épouse et ses proches collaborateurs. En tout pour ce que l’on sait Aristide a détourné plus de 55 millions[18] de dollars. Comme au bon vieux temps des Duvalier père et fils certaines recettes[19] de l’Etat allaient directement au palais national sans passer par les trésors publics d’où plus d’un million de dollars en liquide retrouvé chez Aristide au lendemain de son départ du pays. La corruption est l'un des fléaux dont souffre ce pays. L’organisation non gouvernementale « Transparency international » exagère à peine en décernant le Nobel 2006 à Haïti pour corruption de ses dirigeants qu’ils soient politiques, économiques, ou institutions spécialisées. Impossible de soulever un dossier politique qui n’est pas lié à un scandale politico-mafieux et là encore c’est sous Aristide que les scandales à caractère politique sont devenus légions et que voler l’Etat devienne en quelque sorte tout à fait banale voire même recommandée comme étant une preuve d’intelligence rare. De nos jours se défile devant quelques sénateurs eux mêmes faisant preuve de légèreté en monnayant leur vote un étrange ballet de hauts fonctionnaires. Il ne s’agit pas a proprement parler de corruption mais plutôt du vol du budget alloué à des boursiers haïtiens à l’étranger et celui destiné à payer des diplomates en postes à l’étranger. La confiscation du mois de salaire des diplomates haïtiens s’élève à $700.000. L’auteur du vol ne s’en cache pas, il reconnait les faits qui lui sont reprochés. Mais il se défend. Mais en Haïti les corps constitués chargés de vérifier s’il ya corruption est défaillant au point que certains membres de cette honorable institution ont bénéficié des largesses du haut fonctionnaire notamment des voyages payés en république voisine. Tout cela est écrit dans un rapport émanant des services de l’inspection générale du ministère des affaires étrangères. La corruption a toujours occupé une place prépondérante dans la vie politique de l’île. La drogue ne fait qu'accentuer le phénomène. Mais sur la scène en Haïti, c'est la corruption politique qui tient la vedette. Il est de notoriété publique que sous la présidence d’Aristide des ministres ont été nommées dans un but de faire un p’tit kob= un peu d’argent, ils s'en mettaient plein les poches, s'enrichissaient en un temps record. L'opinion publique qui observe ces nouveaux millionnaires, ces nouveaux riches les qualifie de «grands mangeurs ». On ne peut pas soulever un dossier ministériel sans rencontrer des cas de corruption avéré, d’enrichissement illicite, bref de la collusion au plus haut sommet de l’Etat avec ceux qui occupent le devant de la scène haïtienne du trafic de drogue. Les scandales de la coopérative où les pontes du parti politique Lavalas sont impliqués, les « petits projets présidentiels » où s’égaraient plus de trois millions de dollars. Une privatisation de l’Etat haïtien que l’ancien président Aristide avait sciemment mis en place où il confondait systématiquement sa fondation[20] l’Etat haïtien, au point que l’on ne savait plus si les aides bilatérales étaient destinées à celle-ci ou à l’Etat. Ainsi pour des raisons intérieures à la République Rebelle de Taïwan ce pays véritable tiroir caisse pour les autorités d’Haïti arrose tout le monde en dollars. La diplomatie de dollar de la République de Taipei fait des heureux en Haïti mais pas au peuple, ici l’ambiguïté des relations diplomatiques tient lieu de corruption à grande échelle au point qu’à Taiwan même des voix s’élèvent pour comptabiliser les sommes reçues par nos dirigeants. C’est l’ex président Aristide qui a remporté la palme en empochant plus de 45 millions de dollars la liste est exhaustive bien sûr. Dans la course à l’enrichissement les ministres du président Aristide n’étaient pas tous logés à la même enseigne au point que la gestion de la corruption proprement dite a commis quelques dégâts collatéraux. Des collègues qui s'accusent mutuellement de malversations. L'un reproche à son collègue d'avoir acheté une luxueuse villa à Miami en détournant la moitié de son budget. L'autre répliquant qu'il n'avait pas de leçons à recevoir, qu'il n'a pas lui de comptes en suisse, bref une vraie bataille de gangsters. L'échange de diatribe ne s’arrêtait pas là, il a prit une tournure comique qui aurait pu faire sourire, si ce n'était pas la dignité même de la fonction de ministre qui est en cause. La stratégie de l’ex président consiste à nommer des incompétents et des factotums dociles afin de gouverner en sous main d’où cette gabegie observé au niveau des finances du pays. Cependant cette corruption a pour corollaire un autre malheur qui tenaille le pays dont les victimes se comptent par milliers, l’insécurité qui prend ici diverses formes. Tantôt elle est politique à travers les victimes qui sont parfois journalistes hommes politiques, tantôt crapuleuse avec les enlèvements d’enfants bref la capitale haïtienne vit au rythme des enlèvements des carnages organisés par des chefs de gangs qui se réclament ouvertement de l’ex président Aristide.

QUAND L’INSECURITE PARALYSE l’ECONOMIE DU PAYS

S'il y a un phénomène nouveau de l'après Duvalier est bel et bien celui de l'insécurité. Haïti est désormais placé sous la même bannière que la Colombie, championne toute catégorie de mortalité par armes à feu. Ainsi si l’on examine des cas d'assassinats politiques non résolus depuis le retour d'Aristide au pouvoir en 1994, on comprendra, que le seul domaine où s'affiche une constante à toute épreuve c’est bel et bien dans le domaine de l’insécurité, d’autant qu’aucun crime à ce jour n’a été élucidé. Les plus emblématiques qui ont frappé l’opinion publique sont ceux des journalistes Jacques Roche, de Jean Dominique propriétaire de la station de radio Haïti Inter tué le 3 avril 2000, ainsi que le gardien. Compte tenu de la personnalité, de la notoriété du journaliste : l’homme de tous les combats anti-duvaliéristes, éditorialiste à poigne, sa mort continue d'encombrer les allées du pouvoir à Port-au-Prince. Les statistiques pour 2006 en matière d’insécurité viennent de tomber plus de 1800 morts par balles et soixantaine d’enlèvements dont ceux de la petite Farah Ressources et d’un gamin Robinson enlevé avec la complicité de son propre chauffeur et retrouvé mort au Cap Haïtien. Ces deux évènements ont soulevé une vague de mécontentement dans le pays mais chacun rentre chez soi en laissant les bandits toujours prêts à récidiver. Dès le départ de Jean Claude Duvalier en Février 1986, le problème de l’insécurité s’est posé dans toute son acuité en Haïti. Les militaires au pouvoir et en particulier le général Namphy faisaient de l’insécurité un tremplin pour garder le pouvoir au point que cette stratégie devienne au fil des mois un composant de son gouvernement. L’incendie qui a ravagé le local du conseil électoral provisoire dans la nuit du10 au 11 novembre 1987 a été minutieusement préparé par le capitaine Dorival Jean Fleury qui fut au sein de l’armée celui qui faisait le pont entre les militaires et les civils recrutés pour la plupart au sein du corps des volontaires de la sécurité nationale ex tontons macoutes. la veille de l’incendie, il avait inspecté sous toutes les coutures le lieu de l’incendie jusqu’arriver à proférer des menaces de mort, bref tout ce qui s’est passé sur le territoire national en matière d’incendie, de criminalité politique étant l’œuvre des militaires, un terrorisme d’Etat pratiqué à grande échelle à des fins électoraux. Les militaires une fois installé au pouvoir au lendemain de la chute de Baby Doc ne pouvaient pas en même temps assurer la répression aveugle et systématique contre les opposants comme ils le faisaient auparavant. Ils étaient amenés très vite soit à jouer le jeu démocratique en organisant par exemple les élections démocratiques ou la répression. Ils avaient opté pour la seconde solution, d’où le recrutement massif des anciens tontons macoutes devenus bras séculier de l’armée dans la répression de toutes opinions discordantes bien que l’une des premières décisions du général Namphy en Février 1986 était de dissoudre le corps volontaire de sécurité nationale(VSN). Ce dernier a disparu certes en tant que corps constitué de l’Etat duvaliérien mais ses membres comme l’ont démontré des enquêtes sont devenus des supplétifs de l’armée en exécutant les mêmes besognes sous le régime précédent. Si sous Duvalier la circulation des armes était contrôlé par un savant dosage entre l’armée et les tontons macoutes, ce contrôle a disparu car les rivalités au sein des forces armées entre les hauts gradés ont permis l’arrivée sur le marché haïtien de nombreuses armes à feu illégales en circulation. Plus l’armée utilise ouvertement les civils dans le processus de répression de toutes opinions discordantes plus ces derniers détiennent des armes en tant que civils. Une commission d’enquête des Nations-Unies après la répression sanglante du 29 Novembre 1987 a démontré que l’armée d’Haïti avait distribuée plus de 20.000 armes de toutes catégories aux civils le plus souvent des attachés à leurs services. L’histoire des massacres organisés par l’armée d’Haïti avec l’aide des civils comme supplétifs sont souvent l’occasion de distribution des armes car le plus souvent le civil en question a comme pour seule récompense la faculté de conserver son arme. La gigantesque répression dans la nuit du 29 au 30 Novembre 1987 sur toute l’étendue du territoire fut incontestablement une réussite grâce à une distribution systématique des armes opérées par les préfets et les chefs de section. Dans la vallée de l’Artibonite par exemple la proximité entre les militaires cantonnés à Saint Marc et les civils baptisés sous le doux nom « sans maman » était de notoriété publique au point que les attachés allaient au su et au vu de tous attaquer les bureaux électoraux ou encore les locaux des partis politiques aux Gonaïves, à Saint Marc, à la petite Rivière de l’Artibonite sans être inquiétés. Ce terrorisme d’Etat pratiqué par les successeurs de Jean Claude Duvalier en 1986 est en adéquation avec la déliquescence de l’Etat haïtien car tout compte fait à part terroriser leurs adversaires politiques, les militaires au pouvoir n’avaient aucun projet pour le pays. Peu à peu les généraux Régala, Namphy endossent les costumes de dictateurs en pratiquant le terrorisme comme méthode de gouvernement, ils préparaient en fait leur propre disparition en tant que corps mais ils ne le savaient pas. Aristide non plus qui a porté le coup de grâce à l’institution militaire se croyait à l’abri, il fut à son tour victime de sa propre décision lorsque quelques va-nu-pieds mal équipés, désordonnées se faisant passer pour des rebelles arrivant à Port-au-Prince jusqu’aux portes du pouvoir. Pris de panique ses parrains américains et français ont décidé de l’évacuer en Afrique. En partant il a laissé derrière lui un pays qui n’a plus que le nom où règne l’anarchie où les gangs qu’il avait remplacés par l’armée font la loi plongeant le pays dans une crise sans précédente.

HAITI ENTRE KIDNAPPINGS ET BANDITISME SANGLANT

En politique, il n’y a que le résultat qui compte, le processus de négociation entamé avec les bandits, kidnappeurs et autres professionnels de l’insécurité en Haïti par le président Préval[21]. Cette fois, il semble que toutes les mesures aient été prises pour que le volet du désarmement des gangs soit une réalité et que l’on propose enfin aux jeunes de ce pays une autre issue autre celle que le maniement des armes. On peut évidemment critiquer la manière dont le gouvernement Jacques Edouard Alexis[22] aborde le problème, en revanche malheur à ceux qui pensent que le banditisme peut devenir un enjeu politique majeur entre politiciens. C’est un fléau national qu’il convient de combattre sans aucune lâcheté et autres bassesses politiques, toute initiative visant dans un premier temps a atténué ce phénomène est le bienvenu. C’est pourquoi il est prématuré d’annoncer l’échec du président Préval : il faut du temps, de la patience pour parvenir à un accord politique global avec les groupes qui occupent les points névralgiques de Port-au-Prince et ses banlieues. Ces derniers qui s’adonnent au kidnapping, au banditisme crapuleux déstabilisent le pays empêchant toute initiative économique et de développement. C’est une donnée importante qui mérite de sérieuses réflexions au lieu de se lancer dans des vains discours politiques irresponsables et démagogiques. Le pays n’avance pas : il recule et régresse à un point de non-retour. Les quelques industries de sous-traitances[23] installées dans la zone industrielle qui faisaient vivre des milliers d’Haïtiens ont quitté le pays pour s’installer sous des cieux plus cléments, en République voisine par exemple. L’industrie touristique qui fut dans les années cinquante, soixante en pleine expansion est aujourd’hui moribonde. Il y a belle lurette que les haïtiens ne savent plus à quoi ressemble un touriste. Ces bandits ou kidnappeurs sont-ils politisés ? Ont-ils des revendications politiques ? Si tel est le cas, comprendraient-ils le geste politique du président Préval en leur direction ou s’entêteraient-ils dans leurs entreprises de mort ? D’ailleurs, le président Préval a-t-il le choix ? Quand une société traverse des crises politiques successives depuis plus d’un quart de siècle, lesquelles dégénèrent en guerre civile larvée, ceux qui sont à la tête de l’Etat n’ont-ils pas d’autres choix que de négocier afin de tenter de résoudre la crise ? D’autant que le président de la République et les pouvoirs publics sont démunis, dépourvus des moyens de coercitions pour ramener les bandits sur le droit chemin. La tâche est particulièrement hardie dans un pays où il n’y a même pas de prisons. La police, seule force de maintien de l’ordre, est à l’état embryonnaire bourrée de policiers dont le moins que l’on puisse dire est qu’ils ne font pas honneur à ce corps. Quant au système judiciaire, il est gangrené par des juges corrompus qui libèrent des bandits, des kidnappeurs, des trafiquants de drogue notoires moyennant des sommes sonnantes et trébuchantes. Ceux qui reprochent au président Préval d’avoir tendu la main font semblant d’oublier qu’en politique il n’existe que deux façons de trouver des solutions, soit on utilise la force soit la négociation. Sur ce point, les détracteurs du président Préval qui sont légions sur les forums de discussions ne tiennent pas compte de ce paramètre. Pis encore, ces commentateurs invétérés de la vie politique haïtienne accusent le président de faire le jeu des bandits[24]. Pourtant dès son arrivée à la présidence, il avait annoncé la couleur en faisant sienne la doctrine selon laquelle le banditisme en Haïti avait pour origine une inégalité sociale flagrante entre haïtiens. L’idée que cette cause ne serait politique, mériterait certainement une discussion. En effet, envisagé sous cet angle, le chef de l’Etat à l’instar de Valdès, le chef d’Etat major brésilien qui dirigeait la Minustha, pense que la répression ne saurait être l’unique réponse au phénomène du kidnapping. Le premier ministre négocie avec les groupes de gangs de Cité Soleil abandonnant le projet d’une conférence de réconciliation qui réunirait tous les acteurs de la crise. Le huit clos observé a permis à ceux qui ont la critique facile de se poser une fois de plus en donneurs de leçons en faisant courir toutes sortes de rumeurs. Ainsi, le bruit court que la présidence verserait de l’argent à des groupes de gangs afin qu’ils déposent les armes. Ces informations sont-elles vraies ou fausses ? Se poser la question c’est déjà rentrer dans les jeux pervers de ceux qui n’établissent aucune différence entre autorités établies issues des urnes et celles des kidnappeurs et bandits. Comme toujours en Haïti en pleines convulsions haïtiennes, dans des tourbillons de polémiques inutiles et stériles. Mais les problèmes demeurent, les citoyens les plus aptes à être utiles au développement de leurs pays continuent de tomber sous des balles assassines. Sérieusement, si verser de l’argent aux kidnappeurs pouvait résoudre la crise que nous traversons, le gouvernement devrait sans hésiter emprunter cette voie, car quel que soit le prix à payer, il va falloir résoudre ce problème au plus vite. Au Brésil ou en Colombie, les enlèvements sont monnaie courante. Est-ce l’avenir que nous voulons pour notre pays ? Faut-il écouter les nantis de la société haïtienne qui préconisent le laissez aller dans ce domaine jusqu’à ce que le commerce du kidnapping devienne un problème résiduel voire banal ? De tels arguments distillés avec beaucoup d’arrogance, diffusés en boucle sur une station de radio haïtienne basée à Miami ne résistent même pas à un examen sommaire de la géopolitique du kidnapping. En outre, c’est comparé deux contextes différents et différenciés. Le Brésil possède une économie stable et les quelques kidnappings enregistrés sur son sol chaque année ne pourraient en aucun cas remettre en cause plus de 5% de la croissance économique obtenue depuis maintenant une dizaine d’années. Par ailleurs, ce pays possède non seulement une armée bien équipée, mais aussi une force de police présente dans les bidonvilles de Sao Polo et d’ailleurs. En Haïti, la situation est nettement différente. Nous dirions que la question - et trouver la réponse est une course contre la montre - pour savoir de qui des kidnappeurs ou de la police prendra le contrôle des pouvoirs publics en Haïti se pose dans toute son acuité.


Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17130
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty
MessageSujet: Re: DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !   DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! EmptyMar 10 Mai 2011 - 14:09

ZOUKE;

TOUT SE RANS;
Gen yon akizasyon ki ka fè moun ri e ki pwouve nou pa ka akize l vre .Youn lan enbesil yo di ke gen polisye ki te vyole yon fanm e yo pote plent ;KOUMANMAN SE ARISTIDE KI TE RESPONSAB.

Sa montre nou pran tankou yon rat lan ratyè vre.Mwen defann nou pou nou akize l epi nou pa p wè se bounda pa nou ki ap lan recho.
Depi ke sa k te pase ant 2003 ak 2004 lan ta an diskisyon ,nou t ap pran tankou yon rat ,lan ratyè.
Zafè chak fwa ke gen yon diskisyon ,se menm rans yo n ap vin trennen toujou p ap mache.

ARISTIDE pa t asasen;nou pa p ka konvenk moun li te asasen;chache lòt fason.
Si nou konnen li te komèt krim ,akize l ;mwen defann nou fè sa.

Fè sa e na wè sa k ap pase;mwen ta byen renmen nou fè sa wi ,pou bayòn lan ,baboukèt lan leve.
Se pa SENATÈ JEAN CHARLES sèlman non ki ap pale fwa sa a.Mwen di nou ankò kite ti chat ARISTIDE lan dòmi ,pou pa se GWO MAKOU CHAT pa nou an ,nou reveye
Revenir en haut Aller en bas
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty
MessageSujet: Re: DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !   DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! EmptyMar 10 Mai 2011 - 15:20

Joel,

Pwan san'w, tout Makou gen pou jije, on ti pasyans zanmi.
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty
MessageSujet: Re: DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !   DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! EmptyMar 10 Mai 2011 - 15:27

an nou sispann gaspiye tan nou se pote plent kont Aristide devan la jistis.se pa sou internet la pou nou jije li.Mwen bouke tande Aristide this ,Aristide that kom si nou menm se ti jesi konsi san péché nou ye.Mwen pa konnen kote map kouri ale depi tou tan sa yo cymbal sonnantes sa yo ap fè bwi nan zorey mwen ,mwen toujou la ap demanti yo se pa koulyè ya poum ta kouri pou nou;depi yon moun pa kriye krisifye Jesus lage barabas ;Sanhedren yo mande anraje.
Revenir en haut Aller en bas
kakakok
Super Star
Super Star
kakakok

Féminin
Nombre de messages : 5234
Localisation : USA
Opinion politique : Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites,mais je défendrai jusqu’à la mort votre droit à le dire"
Loisirs : DEMOCRATE DU CENTRE GAUCHE !
Date d'inscription : 27/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Vision politique , NOE DES TEMPS MODERNES !

DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty
MessageSujet: Re: DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !   DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! EmptyMar 10 Mai 2011 - 16:01

Le gros roseau a écrit:
an nou sispann gaspiye tan nou se pote plent kont Aristide devan la jistis.se pa sou internet la pou nou jije li.Mwen bouke tande Aristide this ,Aristide that kom si nou menm se ti jesi konsi san péché nou ye.Mwen pa konnen kote map kouri ale depi tou tan sa yo cymbal sonnantes sa yo ap fè bwi nan zorey mwen ,mwen toujou la ap demanti yo se pa koulyè ya poum ta kouri pou nou;depi yon moun pa kriye krisifye Jesus lage barabas ;Sanhedren yo mande anraje.

A CHACUN SON A SA SAINT !

Martelly de Fraph so WAT???????Preval avait arrete et jette en prison Rene Civil sang JIje juste parcequ'il etait venu genant et apres il a ete dedomage et libre heureux ..Fuck nou sispann pale tenten ..Civil etait i le seul A SA SAINT notoire ???Qui a delivre un passe port diplomatique a AMARAL DUCLONAS ???????
Roseau / Joel vous avez peur de Micky ..Vous avez raison....La violence va peut etre changer de camp, la corruption va peut etre changer de main , les dossiers classes seront peut etre declasses..Avec Martelly ce ce RAT la faim d'un monde et le debut d'un autre mnde, un monde plus arrogant ,plus protocolaire , moins idiot et plus o moins viscieux...

Mwen pa rete ak pesonn mwen refize soutni ni ginen ni vise makout ..le bien et le mal sont des principes universels ... Chers amis RETE VIJILAN ! Aristide / Preval /Neptune ? DUPUY / Alexis /Duvalier genyen pou touche kanmenm check yo ak tout ayere ! Aristide le puriste ne ce RAT pas peut etre a la ceremononie pour sa securite , pour son parti avant le parti ..Manigat peut etre ou pas mais Mirlande a un devoir d etre la !

Rosseau reveillez-vous combien de vos fres d armes qui ont ete passe a l'infinitif et a l imparfait par les regimes d Aristide et de preval
!
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty
MessageSujet: Re: DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !   DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! EmptyMar 10 Mai 2011 - 16:20

Boileau.mete m a tè tande konbyen ki te pase a lenfinitif sou rey kann kale ya?moun ki frè m se moun ki genyen displinn ;ki respekte la lwa.ki respekte konstitutyon peyi yo; ki pa restavek oligarchi ya.Sonje sa Sankara te di ya ;Yon militè san fomatyon politik se yon asasen an vakans.mwen pa genyen frè asasen tande Boileau.Mwen pa genyen anyen ke mwen pataje ak ni Avril ni Cedras.ni Michel francois , ni hebreu.ni lami.Yo pap janm ka frè m menm lè mwen te nan lame.
Revenir en haut Aller en bas
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty
MessageSujet: Re: DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !   DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! EmptyMar 10 Mai 2011 - 16:27

KakaKok,

Se sa map di Marc tout tan lè lap pale de Martelly pa gen majorite a la chanm, mwen toujou di li ayisyen pa gen santiman dapatenans, nou tout se mèsenè nou ye, se pase nap pase, nou pa vini bati pou pèsòn pa jwen fwi de notre sueur, nou pa gen anyen nap kite pou pèsòn, se nòt mantalite, se konsa nou ye, pa atann'w a ankenn santiman dapatenans de pèsòn.
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty
MessageSujet: Re: DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !   DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! EmptyMar 10 Mai 2011 - 16:45

ki donk pase mwen tal chache pen kotidyen mwen nan lame se poum apwouve tou sa jandam te fè nan peyi ya?se poum te apwouve lè yon presidan ki te eli jandam al aretel tankou yo te fè sou estime, tankou yo te fè an Juin 57 an juye 58,an 1991 an 2004 e tout lot kou deta yo te kon fè anvan yo?E byen se diferans sa ki genyen ant mwen ak nou mwen pa yon robo.map toujou rele yon spade yon spade.Mwen pa ka janm apwouve lè nou finn touye moun nan ryel vayan pou nou te anpeche me Gourgues presidan epi apre nou finn mete manigat nou fout li yon kout pye nan boudal e nou anbake l pou voye l an ekzil, mwen pap janm ka apwouve lè nou pran pouvwa epi nap goumen antre nou tankou Avril fout namphy kou deta ak hebreu kom paravan, mwen pap janm ka apwouve lè Rhebu arete Avril. ni lè Avril ap goumen ak jean claude paul menm jan Armand tap goumen ak Cantave 25 mai 57. dezod sa yo se travay delenkan.Genyen militè ayisyen ke mwen respekte wi men se pa tout delenkan ke mwen dwe rekonet kom frè mwen.Ki sa mwen te genyen an komen ak Ti boule ak jacques etienne ak tout lot bouro pep la ki te touye doktè Laine nan lopital militè pandan ke li te blese.Mwen pa repsonsab si w pa konn sa ki te rele FADH la.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17130
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty
MessageSujet: Re: DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !   DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! EmptyMar 10 Mai 2011 - 18:01

ROZO;

Mwen pa konnen si w te li atik mwen te mete sou manman OBAMA a.

Gen yon paragraf kote manman OBAMA te yon kote te gen 4 AMERIKEN awogan ki t ap fè bri ,maleleve,aji an chèf.
Se te lan ENDONEZI .
Lè manman OBAMA montre li pa t kontan sa mesye yo ap fè ;gen yon zanmi ENDONEZYEN ki di l ""THEY ARE YOUR PEOPLE"",
manman OBAMA twaze l ,li reponn ""THEY ARE NOT MY PEOPLE""
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty
MessageSujet: Re: DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !   DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! EmptyMar 10 Mai 2011 - 23:00

Mwen te li li wi.ou pa wè jan Obama li menm pa renmen fè deblozay ak pèsonn.Mwen pa pou impinité pou oken moun ;men tou fok tout moun genyen dwa defann tet yo devan yon tribinal.JCD,Arisitide Preval.nanpren oken moun ki hors la loi ni pa dwe geyen oken moun ki po wo pase la lwa.Se Jisitis pou tout moun nou mande.Sak fè krim lan se li ki pou peye pou li.politisyen ayisyen fè evenman epi pou yo ba lot moun pote chaj la.se yo ki touye Amyot metayer epi yo mete krim lan sou do ti pè ya.Genyen yon neg ki sou sit la ke yo di ki te nan touye Amyot metayer.Li te di sa sou moun.com
Revenir en haut Aller en bas
kakakok
Super Star
Super Star
kakakok

Féminin
Nombre de messages : 5234
Localisation : USA
Opinion politique : Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites,mais je défendrai jusqu’à la mort votre droit à le dire"
Loisirs : DEMOCRATE DU CENTRE GAUCHE !
Date d'inscription : 27/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Vision politique , NOE DES TEMPS MODERNES !

DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty
MessageSujet: Re: DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !   DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! EmptyMer 11 Mai 2011 - 7:43

Le gros roseau a écrit:
ki donk pase mwen tal chache pen kotidyen mwen nan lame se poum apwouve tou sa jandam te fè nan peyi ya?se poum te apwouve lè yon presidan ki te eli jandam al aretel tankou yo te fè sou estime, tankou yo te fè an Juin 57 an juye 58,an 1991 an 2004 e tout lot kou deta yo te kon fè anvan yo?E byen se diferans sa ki genyen ant mwen ak nou mwen pa yon robo.map toujou rele yon spade yon spade.Mwen pa ka janm apwouve lè nou finn touye moun nan ryel vayan pou nou te anpeche me Gourgues presidan epi apre nou finn mete manigat nou fout li yon kout pye nan boudal e nou anbake l pou voye l an ekzil, mwen pap janm ka apwouve lè nou pran pouvwa epi nap goumen antre nou tankou Avril fout namphy kou deta ak hebreu kom paravan, mwen pap janm ka apwouve lè Rhebu arete Avril. ni lè Avril ap goumen ak jean claude paul menm jan Armand tap goumen ak Cantave 25 mai 57. dezod sa yo se travay delenkan.Genyen militè ayisyen ke mwen respekte wi men se pa tout delenkan ke mwen dwe rekonet kom frè mwen.Ki sa mwen te genyen an komen ak Ti boule ak jacques etienne ak tout lot bouro pep la ki te touye doktè Laine nan lopital militè pandan ke li te blese.Mwen pa repsonsab si w pa konn sa ki te rele FADH la.

Confusions ! confusion ! pa genyen neg ki made w pou sipote krimel se deye sa menm sa nap kouri ! Nap kouri deye kriminel en soutann an kostim...map mande m toutan ..Koman ou fe entransijan ak tout institution yo rele FADH pourtant ou pakon konsa pou chime aristide ak preval yo ???

E se la tout deba a chita...Poukisa ou pa rayi la presidence menm janm ou raji FADH ...
Anpil nan yo resevwa sale yo deja..Aristide ak preval volo fon pansyon yo , yo mouri assine se ase pou yo..Konya se tou pa aristide ak preval pou yo pwezande nan kontwa penitansye nasyonal ak simitye Potopwens pou yo ale touche ...Si ou wou ak Joel na va ale goumen pou relika yo..

se pa mwen ki di sa : " LE SALAIRE DU PECHE C "EST LA MORT "
Revenir en haut Aller en bas
kakakok
Super Star
Super Star
kakakok

Féminin
Nombre de messages : 5234
Localisation : USA
Opinion politique : Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites,mais je défendrai jusqu’à la mort votre droit à le dire"
Loisirs : DEMOCRATE DU CENTRE GAUCHE !
Date d'inscription : 27/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Vision politique , NOE DES TEMPS MODERNES !

DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty
MessageSujet: Re: DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !   DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! EmptyMer 11 Mai 2011 - 7:47

La confusion continue "M. Madistin assure que le chef de l'Etat ne peut pas promulguer ces incohérences dans le journal Officiel. Pire il ne peut non plus réclamer une correction de l'assemblée nationale puisque la première session ordinaire de la première année législature consacrée à l'amendement a déjà pris fin.

Par ailleurs, Samuel Madistin soutient que le bureau de l'assemblée nationale ne peut pas faire des modifications dans le document voté sous peine d'être traduit par devant la haute cour de justice. On revient donc juridiquement à la case de départ, explique l'ex sénateur Madistin.

LLM / radio Métropole Haïti "

vive la constitution de 1987 ...Seule barrire pour eviter la montee de toute dictature de droite ou de gauche....UN COMPROMIS POLITIQUE GENERAL OU BIEN TOUT MOUT NAN KK !
Revenir en haut Aller en bas
kami
animatrice
animatrice
kami

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty
MessageSujet: Re: DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !   DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! EmptyMer 11 Mai 2011 - 9:39

Citation :
Koman ou fe entransijan ak tout institution yo rele FADH pourtant ou pakon konsa pou chime aristide ak preval yo ???

KKkok,

Toutaler Joel pwal mande-w prev.



Dernière édition par kami le Mer 11 Mai 2011 - 9:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty
MessageSujet: Re: DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !   DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! EmptyMer 11 Mai 2011 - 9:40

Ou pa ka di sa mwen toujou ekri A bas la presidence.Mwen toujou ap prone yon Konsey revolutyonè de gouvenman.mwen pa janm kwè nan oken Tonton Noel ankò depi deseptyon mwen pran nan men 2 politisyen sa yo ke mwen te kwè ki te ka chanje peyi ya.Mwen toujou ap di pou sò malere chanje an ayiti se yon revolutyon ki pou fet.Jis neg dwat yo konn ap di se vyolans map preche.

mwen toujou di si yon tribinal enpatyal jwen Aristide koupab de vol ou de krim se pou yo kondane li a travo fòse a vi.men tou mwen pap mande pou yo metel devan peloton san ke yo pa ba li dwa poul defann tet li devan yon tribinal.e se menm bagay mwen di pou JCD e pou Preval tou.se la jistis ki genyen dwa kondane yon moun se pa lenmi li.se sak fè mwen di w a pati samedi Preval pap presidan ankò al pote plent devan la jsitis kon Aristide ak preval pou tout krim ak vol ou di yo komet yo.kom se wou ki genyen prev yo.mwen pa genyen prev ke se Aristide ki te touye jean Diminique ou byen ki te tire sè Preval ou byen ki te touye Amyot metayer mwen ta yon delenkan sim ta ekri ou di yon bagay konsa.
Revenir en haut Aller en bas
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4690
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty
MessageSujet: Re: DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !   DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! EmptyMer 11 Mai 2011 - 23:54

kakakok a écrit:
...Helas d'un anti Aristide farouche a un pro Martelliste inconditionel .... 14 mai prchain une semaine avant la fin du monde proposee par des pasteusr grands mangeurs...La vengence et l'impunite vont changer de main..malheureusement encore une fois mes amis et mes ennemis vont se retrouver sur une meme table a droite des gauches et a gauche des extremistes ....Aujourd'hui encore Joel et Roseau continuent a proner l'impunite pour JBA pendant qu il revaient en plein jour d'un etat de doigt ! Hunmmmm Maitre Deza et Thunder qui voulaient la peau d'aristide , de preval & co semblent meler au Martelliste jusqu au cou......Pourtant on est deja en face d un autre petit dictateur non improvise d ote d une arrogance imlemntee d une idiotie sans egard et sans egale .
Encore pire pour Joel et Roseau ki kouche an kwa e refize aristide resevwa son salaire.....C est vraiment injuste Joel et Roseau " LE SALAIRE DU PECHE C EST LA MORT " Donc Roseau Aristide et preval ont doit a un salaire raisonable

Zanmi Kakakok,

Malgre ke mwen te apiye Martelly depi anvan 1e tou eleksyon yo, se pa sa ki fè ke mwen se yon martellis. Mwen jis anti vòlò, anti-machanmn dwòg, ak anti-asasen ki degize ak soutann ak tabliye boulanje pou bafwe pèp lan. An konklizyon, mwen anti lavalas.

Pito yon Martelly twonpe m, ke se yon Ceant, Yvon Neptune, Jocelerme Privert, Rene Civil elatriye... Tankou Ameriken yo renmen di: Si yon moun twonpe m yon fwa, li ta dwe santi lawont; men, si li twonpe m 2 fwa, se mwen ki dwe genyen lawont lan.

Lavalasyen yo fè 20 lane ap redwi yon peyi jiska ekspresyon ki pi piti ke posib lan. Nan moman saa, se tout moun, eksepte yon lavalasyen. Mwen ap repete l ankò, pito se yon Martelly ki twonpe m, ke se youn nan bòkò ki chaje ak kanzo anpa perestil yo an. (lol)
Revenir en haut Aller en bas
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4690
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty
MessageSujet: Re: DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !   DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! EmptyJeu 12 Mai 2011 - 0:08

Le gros roseau a écrit:
Ou pa ka di sa mwen toujou ekri A bas la presidence.Mwen toujou ap prone yon Konsey revolutyonè de gouvenman.mwen pa janm kwè nan oken Tonton Noel ankò depi deseptyon mwen pran nan men 2 politisyen sa yo ke mwen te kwè ki te ka chanje peyi ya.Mwen toujou ap di pou sò malere chanje an ayiti se yon revolutyon ki pou fet.Jis neg dwat yo konn ap di se vyolans map preche.

mwen toujou di si yon tribinal enpatyal jwen Aristide koupab de vol ou de krim se pou yo kondane li a travo fòse a vi.men tou mwen pap mande pou yo metel devan peloton san ke yo pa ba li dwa poul defann tet li devan yon tribinal.e se menm bagay mwen di pou JCD e pou Preval tou.se la jistis ki genyen dwa kondane yon moun se pa lenmi li.se sak fè mwen di w a pati samedi Preval pap presidan ankò al pote plent devan la jsitis kon Aristide ak preval pou tout krim ak vol ou di yo komet yo.kom se wou ki genyen prev yo.mwen pa genyen prev ke se Aristide ki te touye jean Diminique ou byen ki te tire sè Preval ou byen ki te touye Amyot metayer mwen ta yon delenkan sim ta ekri ou di yon bagay konsa.

Mwen konn wè kote ke w ekri nenpòt viktim ki ta koresponn ak yon ansyen bouwo makout oubyen militè, viktim saa p ap mechan. Men pou asasen lavalas wou yo, wou ensiste ke se "tribinal enpasyal" ki pou jije yo. Alò, baton ki bat chen nwè an paka bat chen blan an tou?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty
MessageSujet: Re: DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !   DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: