Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-45%
Le deal à ne pas rater :
Clé USB 3.0 SanDisk Ultra 128 Go (vitesse de lecture jusqu’à ...
18.56 € 33.99 €
Voir le deal
anipassion.com

 

 Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
jafrikayiti
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2236
Localisation : Ottawa
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Bon neg guinen

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty
MessageSujet: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses EmptyMer 18 Mai 2011 - 10:25

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses
Par Claude Ribbe, mercredi 18 mai 2011
http://www.claude-ribbe.com/dotclear/

D’abord les précautions d’usage. Dominique Strauss-Kahn a droit à la présomption d’innocence tant qu’il n’est pas définitivement reconnu coupable. Soit. Mais parlons un peu des faits qu’on lui reproche. Il est en prison à New-York parce qu’une femme l’accuse de l’avoir violée. Oui violée. Même si le terme de viol est réservé aux USA à la pénétration vaginale, en France quand on sodomise ou qu’on oblige à accomplir une fellation une personne non consentante en usant de la force physique, cela s’appelle un viol.

Donc Strauss-Kahn est accusé d’avoir violé une femme en usant de la force physique. Et en plus de l’avoir séquestrée. D’avoir attenté non seulement à son honneur, mais aussi à sa liberté. D’après l’accusation - et sans tenir compte des dénégations de l’accusé dont il devra apporter la preuve - les circonstances sont d’une violence inouïe et dénotent une barbarie, une sauvagerie, particulières. Ophélie - tel semble être le prénom de la victime - s’est débattue, a pleuré, a hurlé, a supplié, bref s’est défendue comme elle a pu. Ne pouvant la pénétrer après qu’il l’eut traînée jusqu’à son lit, l’agresseur - qui l’a attaquée par derrière - a réussi à la sodomiser. Il l’a obligée - toujours d’après l’acte d’accusation - à une fellation. Tout cela pour l’avilir et l’humilier, précise le document. On peut imaginer aussi ce qu’il aura pu lui dire dans ces circonstances, si elles sont avérées. De toute évidence, la terreur et la souffrance de cette femme auraient stimulé le désir de cet homme. Cette femme sans histoires, âgée de 32 ans, mère d’une adolescente, et employée comme femme de chambre dans un grand hôtel, est originaire de Guinée. Aux USA, elle est considérée comme «noire».

Toute la presse française a pris connaissance, dans la nuit du samedi 14 au dimanche 15 mai, que Dominique Strauss-Kahn était accusé d’avoir violé une femme «noire». Et pourtant, personne - absolument personne en France- n’a évoqué jusqu’à présent les origines, encore moins la couleur de peau, de cette femme. Et surtout pas ceux qui se disent défenseurs ou représentants des «noirs», ceux qui appellent à des statistiques ethniques, à des quotas, ceux qui, en un mot, ne tarissaient pas d’éloges, jusqu’à présent, pour Dominique Strauss-Kahn, un homme qui a porté le Cran sur les fonts baptismaux. Lorsque Obama a été élu, pour toute la presse française unanime, c’était un président «noir». Si Anne Sinclair avait accusé un Afro-Américain de l’avoir sodomisée, de l’avoir obligée à une fellation, que n’aurait-on entendu sur la sauvagerie des «noirs» sans qu’on se préoccupe outre mesure de la présomption d’innocence d’un présumé sauvage ! Mais là, où de toute évidence la sauvagerie n’est pas du côté que l’on croyait, un silence complet. Un silence insupportable qu’il faut bien briser. Si les faits dont Dominique Strauss-Kahn est accusé sont avérés, ils dénotent non seulement un crime odieux contre une femme, mais un crime aggravé par le racisme le plus barbare.

Bien sûr, l’ex-directeur du FMI a des alibis, si l’on ose dire. Il est en effet accusé par une autre femme - qui celle là n’est pas d’origine africaine (une femme au visage d’ange, nous dit une certaine presse, pas un visage de démon comme celui d’une «négresse») de s’être livré contre elle à une tentative de viol, mais rien de comparable, en violence, en férocité, en volonté d’humilier, à ce qu’on peut lire dans l’acte d’accusation qui accable Strauss-Kahn. Car, cette fois, l’accusé serait allé jusqu’au bout. Avec un étrange acharnement. Pour punir la «négresse» de se défendre. Comme si la résistance d’une femme à la peau noire était inadmissible. Comme si les cris d’une « négresse » qui se défend étaient l’occasion d’un supplément de jouissance.

J’entends des rumeurs monter de Sarcelles. Suis-je le seul ? Certains prétendent que le brillant économiste socialiste - qui, faut-il le rappeler, ne venait à Sarcelles que les jours d’élection dans une limousine avec chauffeur- avait un goût très prononcé pour l’Afrique subsaharienne et que ça ne se serait pas toujours très bien passé. L’exploitation sexuelle des femmes africaines a marqué toute la période esclavagiste. Les viols par tous les orifices commençaient sur les bateaux de traite et se poursuivaient tant que les femmes étaient assez jeunes et désirables pour exciter le désir des colons, dont le racisme ne peut pas être mis en doute au motif qu’ils violaient des femmes à la peau noire. Non seulement ces viols n’étaient pas incompatibles avec le préjugé de couleur, mais ils entretenaient avec ce préjugé une dialectique infernale. Les colons se persuadaient que la lubricité des «négresses» faisait partie de leur essence même. Il était impensable qu’une femme refuse de se soumettre au désir de son maître. Qu’il en soit ou non conscient, Dominique Strauss-Kahn, s’il est reconnu coupable de ce dont Ophélie l’accuse, s’inscrit dans la droite ligne de ce racisme négrier, féroce, barbare et abject.

Strauss-Kahn, un séducteur, si l’on en croit ses « communicants» ? S’il est reconnu comme violeur, le mot est-il vraiment approprié ? N’est-ce pas justement quand on n’est guère séduisant qu’on est obligé d’avoir recours à la force et à la contrainte ? Les avocats de l’ex-directeur du FMI se sont empressés de dire, pour la défense de leur client, que la victime présumée n’était «pas attirante». Ceux qui connaissent Ophélie parlent d’une « grande et belle femme ». Mais Strauss-Kahn, trente ans de plus qu’Ophélie, petit, gros et laid - en un mot pas très attirant, pour ne pas dire répugnant - avait le droit, certainement, de ne pas la trouver attirante, cette «grande et belle femme» puisqu’elle est «noire» et n’aurait pas, du fait de sa couleur, un «visage d’ange» comme d’autres victimes finalement moins malmenées.

Ce qui peut apparaître effrayant c’est que les instances dirigeantes du parti socialiste aient pu miser - pour la conquête du pouvoir - sur un pareil homme, dont personne ne pouvait ignorer sinon les turpitudes, du moins les penchants avérés, le cynisme, la vanité et la certitude affichée d’une impunité absolue ; ce qui peut paraître effrayant c’est qu’on ait brandi des sondages désignant sans conteste un tel individu comme le futur président de la République française ! Comment a-t-on pu à ce point tromper des militants sincères et confondre propagande et information ?

Que les amis indulgents de Strauss-Kahn - sans doute pas complètement désintéressés - ne veuillent pas croire à sa culpabilité, on peut le comprendre. Mais de là à nier la couleur de la victime ! De là à l’accabler, à l’accuser, à faire du bourreau présumé un martyre ! Quelle abjection ! Qu’on retienne bien les noms des témoins de moralité de l’ancien député-maire de Sarcelles, qu’on observe avec attention ceux qui accuseront Ophélie d’avoir été payée pour faire croire qu’elle a été violée : ce sont les mêmes qui témoignaient naguère en faveur des racistes Pascal Sevran et Georges Frêche. Ce sont les mêmes qui ont tenté d’occulter la commémoration de l’abolition de l’esclavage le 10 mai 2011, en engageant à prix d’or des artistes antillais et africains peu scrupuleux pour venir chanter et danser place de la Bastille en mémoire de Mitterrand. Mauvais calcul ! Certainement, cette soirée négrophobe du 10 mai 2011 laissera des traces qu’il sera aussi difficile d’oublier que les accusations d’Ophélie portées contre un monstre, un monstre bien entendu présumé innocent de sa monstruosité tant qu’il n’aura pas été déclaré définitivement coupable.
Revenir en haut Aller en bas
jafrikayiti
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2236
Localisation : Ottawa
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Bon neg guinen

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses EmptyMer 18 Mai 2011 - 10:29

Claude Ribbe, toujours sur la balle, toujours courageux, toujours sincère et direct. Superbe analyse qui expose sans détours l'hypocrisie de la presse française et surtout de la gauche aussi maladive et raciste que la droite longtemps exposée.

Fok gen moun ki gen kran sou tè sa a tou. Tout nèg pa ta ka tounen zonbi!

Jaf
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses EmptyMer 18 Mai 2011 - 10:55

Men se pa an frans selman ki genyen konplisite nan yon sektè press la.genyen yon kalite moun ke la press la pap janm avili menm si yo kenbe yo an flagran deli. yap kase fey kouvri sa.map mande tet mwen si se Obama ki te genyen yon piti ak yon fanm ki ap travay laky li eske li tap ka presidan o Zeta zuni san ke moun pa konn sa .poutan Swatzneger li menm rive Gouvènè pi gwo eta O Zeta zuni san ke yo pa janm mete sa deyò.Fok yon moun reyalise ke sa nou rele press la genyen yon gwoup moun pwisan ki kontwole li.fok nou genyen lusidite pou yo pa fè nou tout tounen zonbi.pafwa wap mande tet w ki jan serten moun fè rive nan posityon ke yo ye ya.
Revenir en haut Aller en bas
kami
animatrice
animatrice
kami

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses EmptyMer 18 Mai 2011 - 11:10

Min sa yon eksper di de moun tankou Krauss:

Persons who commit sexual assault do so out of a need to control, dominate, abuse and humiliate. Sexual assault is the articulation of aggression through sex, and has little to do with passion, lust, desire, or sexual arousal.

Epi pou mesye ki nan kan Krauss yo kap di poukisa fiy pat fe sesi, poukil pat fe sel min sa eksper yo di:

It is important that the victim of sexual assault understand that no matter where they were, the time of day or night assaulted, what they were wearing, or what they said or did, if they did not want the sexual contact, then the assault was in no way their fault.
Revenir en haut Aller en bas
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses EmptyMer 18 Mai 2011 - 11:13

Le gros roseau a écrit:
Men se pa an frans selman ki genyen konplisite nan yon sektè press la.genyen yon kalite moun ke la press la pap janm avili menm si yo kenbe yo an flagran deli. yap kase fey kouvri sa.map mande tet mwen si se Obama ki te genyen yon piti ak yon fanm ki ap travay laky li eske li tap ka presidan o Zeta zuni san ke moun pa konn sa .poutan Swatzneger li menm rive Gouvènè pi gwo eta O Zeta zuni san ke yo pa janm mete sa deyò.Fok yon moun reyalise ke sa nou rele press la genyen yon gwoup moun pwisan ki kontwole li.fok nou genyen lusidite pou yo pa fè nou tout tounen zonbi.pafwa wap mande tet w ki jan serten moun fè rive nan posityon ke yo ye ya.

Move kesyon, Klinton manke pèdi prezidans li pou mwens ke sa, e yo te avili'l nèt al kole. Nou vle fè bagay sa tounen on afè de ras aloske se on afè de gigit ak K-K- ke li ye.
Revenir en haut Aller en bas
kami
animatrice
animatrice
kami

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses EmptyMer 18 Mai 2011 - 11:28

Maxo,

Non se pa yon afer de ras se yon afer de prejuje. paske fiy an nwa li pa gin non, li pa gin nin, nil pagin figi pou franse yo. Ou janm li kote yo di podyab pou fiy an?, se podyab Krauss selman map tande, minm de kompatryot neg bo lakay. Neg bo isit ap voye tout simpati yo pou Krauss ak fanmi li. pou ti negess tet pwav la, DOUT selman; malgre fiy an te sekestre.

PS. minm matin an map li lemonde mwen pa janm we kote yo di anyin de negress la.



Dernière édition par kami le Mer 18 Mai 2011 - 11:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses EmptyMer 18 Mai 2011 - 11:30

Bagay DSK tounen yon amalgam ki tonbe nan zafè koulè, feminis yo menm monte obarikad pou vann ideyoloji Men tout istwa sa Ipotetik,. avan yon tribinal bay vrè tenan ak aboutisan l. Hum TI TONTON MWEN WÈ METRIZE POU FOURE ZIZI NAN TWOU KK HUM! HUM!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses EmptyMer 18 Mai 2011 - 11:39

Map reflechi sou teks la min kitem di a la va vitt ke tett d'affiche texte sa a rasiss tou:

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses

Quelle est la logique rationnelle de ce syllogisme incomplet ? Est-ce de l'humour ...noir ? Que veut bien dire la phrase dans laquelle on observe une cassure evidente du raisonnement intellectuel ? Que cache la phrase dans sa tranquillité oratoire avec ses sous -entendus d'accusation prejudiciable ?

Quand on viole les régresses ....on n'est pas raciste ?

A ceux qui ne le savent pas ,laissez moi introduire cette definition qui clarifie la signification d'un terme que l'on utilise souvent en philosophie et en psychologie .En classe de philosophie, j’enseignais qu’une prémisse est une proposition qui forme la base d’un argument duquel se tire une conclusion.Quel est le rapport qui existe entre le premier et le second membre de la phrase qui aboutit à une conclusion qui ne représente pas les données de la prémisse annoncée ?Peut-on dire que la conclusion est valable ?

Monsieur Ribe n'a pas étudié et lu comme moi l'histoire de l'esclavage à Saint-Domingue et le comportement des soldats américains pendant l'occupation de 1915.Voulait-il dire-et ceci est plus près de la verite-quand on est blanc on se fout de la race de la victime quand l'impulse sexuelle ordonne au prédateur à l'id débride de fourrer son pénis dans un trou quelconque ?

Je dis que c'est une pensée raciste qui prend les armes contre le ...racisme et ils sont de la meme espece.
Revenir en haut Aller en bas
kami
animatrice
animatrice
kami

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses EmptyMer 18 Mai 2011 - 11:41

Deke yon fiy ap defann dwa yon lot fiy parey li, gin TINEG AYISYEN ki gintan ap di se feminis yo ye epi tou atache kelke betiz sal de fiy an pou desann fanm yo ba ler yo pagin agiman. Mwen espere ke yo gin madanm ak pitit fiy...

Epitou Mwen ta renmen konen kijan ou rele Jafrika ak Roseau. Ou minm mwen konen kijan poum rele-w deja.
Revenir en haut Aller en bas
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses EmptyMer 18 Mai 2011 - 11:59

kami a écrit:
Maxo,

Non se pa yon afer de ras se yon afer de prejuje. paske fiy an nwa li pa gin non, li pa gin nin, nil pagin figi pou franse yo. Ou janm li kote yo di podyab pou fiy an?, se podyab Krauss selman map tande, minm de kompatryot neg bo lakay. Neg bo isit ap voye tout simpati yo pou Krauss ak fanmi li. pou ti negess tet pwav la, DOUT selman; malgre fiy an te sekestre.

PS. minm matin an map li lemonde mwen pa janm we kote yo di anyin de negress la.


Mwen dako avè'w Kami ke la presse française pa reyaji avek inpasyalite nan ka sa, se on gwo kou ke la goch pwan la e yo deja wè Sarkozy san lè prezidan anko.

Mwen gen on ti kesyon pou'w Kami, si DSK se on kadejakè de nati e dapre sa ki pale se pa 1er fwa misye fè sa, si anplwaye ki tap fè chanm lan pat on negès li pat ap atake li tou? O lye nap pale de on nonm ki vyole on fanm, nou vle fè'l tounen on bagay rasis, de on blan ki vyole on negès. Poutan vyol se on bagay kap fèt tou le jou o USA, ou dan le mond kelkeswa la ras e yo pa bayo tout piblisite a konotasyon rasis sa jan sèten entèvenan nan forum lan ap fè'l la. Maten yan mwen tap tande on entèvenan sou CNN ki te gen menm kalite kesyon ke mwen tap poze yè ya?

Mwen pou la jistis, si misye koupab yo ta fèt pou pann li tèt an ba e mare kod la nan zizi misye, men pou ki sa pou on krim de dwa komun tounen on afè rasyal?
Revenir en haut Aller en bas
kami
animatrice
animatrice
kami

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses EmptyMer 18 Mai 2011 - 12:21

Maxo li sa-a:

Citation :
Mais là, où de toute évidence la sauvagerie n’est pas du côté que l’on croyait, un silence complet. Un silence insupportable qu’il faut bien briser. Si les faits dont Dominique Strauss-Kahn est accusé sont avérés, ils dénotent non seulement un crime odieux contre une femme, mais un crime aggravé par le racisme le plus barbare.

Bien sûr, l’ex-directeur du FMI a des alibis, si l’on ose dire. Il est en effet accusé par une autre femme - qui celle là n’est pas d’origine africaine (une femme au visage d’ange, nous dit une certaine presse, pas un visage de démon comme celui d’une «négresse») de s’être livré contre elle à une tentative de viol, mais rien de comparable, en violence, en férocité, en volonté d’humilier, à ce qu’on peut lire dans l’acte d’accusation qui accable Strauss-Kahn. Car, cette fois, l’accusé serait allé jusqu’au bout. Avec un étrange acharnement. Pour punir la «négresse» de se défendre. Comme si la résistance d’une femme à la peau noire était inadmissible. Comme si les cris d’une « négresse » qui se défend étaient l’occasion d’un supplément de jouissance.

Revenir en haut Aller en bas
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses EmptyMer 18 Mai 2011 - 13:08

kami a écrit:
Maxo li sa-a:

Citation :
Mais là, où de toute évidence la sauvagerie n’est pas du côté que l’on croyait, un silence complet. Un silence insupportable qu’il faut bien briser. Si les faits dont Dominique Strauss-Kahn est accusé sont avérés, ils dénotent non seulement un crime odieux contre une femme, mais un crime aggravé par le racisme le plus barbare.

Bien sûr, l’ex-directeur du FMI a des alibis, si l’on ose dire. Il est en effet accusé par une autre femme - qui celle là n’est pas d’origine africaine (une femme au visage d’ange, nous dit une certaine presse, pas un visage de démon comme celui d’une «négresse») de s’être livré contre elle à une tentative de viol, mais rien de comparable, en violence, en férocité, en volonté d’humilier, à ce qu’on peut lire dans l’acte d’accusation qui accable Strauss-Kahn. Car, cette fois, l’accusé serait allé jusqu’au bout. Avec un étrange acharnement. Pour punir la «négresse» de se défendre. Comme si la résistance d’une femme à la peau noire était inadmissible. Comme si les cris d’une « négresse » qui se défend étaient l’occasion d’un supplément de jouissance.



Mwen li'l Kami, se pou sa mwen di yo vini bay krim sa on konotasyon rasis, e non on vyol tankou tout vyol. Mwen konen ki es ki ekri atik la e se nan sans sa li toujou ekri. An tou ka Kami pou nou fini ak sa, krim sa se on krim inpadonab kelkeswa sou moun li komèt la, ke li nwa jòn, blan, rouj ou metise, krim lan pa chanje e sipoze pini selon la lwa san prejije pa antre ladan'l.
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses EmptyMer 18 Mai 2011 - 13:25

Mwen pa kwè ke Riobe se yon rasis se pa paske se yon blan ki vyole yon fanm nwa ki fè li ekri tit saa se jan la press franseuuu ya reyaji ki rasis.tit atik la se yon sarcasme pou fistije reyaktyon press la.

kami genyen rezon genyen neg ki ekri ke yap voye senpati yo ba fanmi kriminel men yo pa di yon ti mo pou viktim lan.Mezanmi ala kote genyen blan ak po nwa papa se sou forum haiti.
Revenir en haut Aller en bas
jafrikayiti
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2236
Localisation : Ottawa
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Bon neg guinen

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses EmptyMer 18 Mai 2011 - 14:06

Mesye gen yon atitid chovinis, seksis, rasis anti-tèt k ap boloze sou fowòm nan depi dikdantan.

Claude Ribbe est français et vous ne pouvez être ni plus français, ni plusde gauche que Claude Ribbe. De plus, il s'agit d'un auteur connu et respecté. Ce qu'il dénonce içi est bien explicite dans le texte. Il a bien souligné la différence de traitement offert à la présumée victime blanche de DSK comparée à celui octroyé à la jeune Ms. Diallo, l'Africaine.

Les réactions ne sont en rien étonnantes. Les intervenants qui font montre d'un comportement de colonisés sont assez stables dans leurs prises de positions.

Kit se sou dosye Côte d'Ivoire, Haiti osnon Etazini yo seri "nèg" toujou konprann wòl yo se defann "mèt" yo, kit se pa negasyon, kit se pa yon fo solidarite achèt figi.

Ki fè nou panse DSK konnen ekzistans moun sou fowòm nan tankou KHL k ap voye "amitiés" pou li ak fanmi li? Misye ekri koze a kòmsi DSK abitye vizite li lè l ap pase nan vil kote lap viv la. Mezanmi ki kalite timounri sa yo? Ou gen enpresyon , yon seri "nèg" toujou ap achte fanmi tout la sent jounen kòmsi fanmi pa yo pa janm bon ase pou yo.

Jaf
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses EmptyMer 18 Mai 2011 - 14:11

MESIE SI DSK KOUPAB C POU YO BALI SA LI MERITE
MIN FOK NOU PA KOURI MONTE SOU KHL KONSA SI VINI JOIN TE GINYEN PATISIPASYON DEJA AVOKA KOMANSE DI TE GINYEN JWISANS DES DE KOTE.
LE SA NAP ACEPTE EXKIZE NOU DEVAN KHL.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17120
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses EmptyMer 18 Mai 2011 - 14:18

Le gros roseau a écrit:
Mwen pa kwè ke Riobe se yon rasis se pa paske se yon blan ki vyole yon fanm nwa ki fè li ekri tit saa se jan la press franseuuu ya reyaji ki rasis.tit atik la se yon sarcasme pou fistije reyaktyon press la.

kami genyen rezon genyen neg ki ekri ke yap voye senpati yo ba fanmi kriminel men yo pa di yon ti mo pou viktim lan.Mezanmi ala kote genyen blan ak po nwa papa se sou forum haiti.


Alòs RIBBE se RASIS?
Manman nèg lan ,se yon ""fransèz blanch"";li rayi manman l?
Se tankou yon iltra reyaksyonè GLENN BECK ,te trete OBAMA de rasis ;alòs ke manman l se yon fanm blanch e lè li pa la ,se granparan blan ki te leve l
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses EmptyMer 18 Mai 2011 - 14:28


Mwin mete save nou yo sou forum lan an defi pou prouve ke kesyon mwin souleve a se voye monte .Sepou yo dim kisa kipa bon lan analiz pam nan avek bonjan agimantasyion ki pa baze sou pawol ranss oswa owi neg la se yon neg ki konnu .Akize a byen koni tou wi !Mwin banou defi.

Tan pou yap plinyen se vini prouve sa ki pa korek lan kesyone anplwa sylojism tett chaat sa a pou akize yon nonm an pretedan ke se jistiss lap cheche.Sepou save yo vin di di mwin kisa kipa korek lan konpare analyz pam nan ak fraz voye monte swadizan yon konesseu Ki foutim ke se yon neg koni eke li se franseu .Sepa sa pwofesse kolonbia yo te montrem non le yo tap ede fome tett mwin .Aysien toujou ap radote pou pa di doktteu a ki maladi yo soufri.


Map reflechi sou teks la min kitem di a la va vitt ke tett d'affiche texte sa a rasiss tou:

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses

Quelle est la logique rationnelle de ce syllogisme incomplet ? Est-ce de l'humour ...noir ? Que veut bien dire la phrase dans laquelle on observe une cassure evidente du raisonnement intellectuel ? Que cache la phrase dans sa tranquillité oratoire avec ses sous -entendus d'accusation prejudiciable ?

Quand on viole les régresses ....on n'est pas raciste ?

A ceux qui ne le savent pas ,laissez moi introduire cette definition qui clarifie la signification d'un terme que l'on utilise souvent en philosophie et en psychologie .En classe de philosophie, j’enseignais qu’une prémisse est une proposition qui forme la base d’un argument duquel se tire une conclusion.Quel est le rapport qui existe entre le premier et le second membre de la phrase qui aboutit à une conclusion qui ne représente pas les données de la prémisse annoncée ?Peut-on dire que la conclusion est valable ?

Monsieur Ribe n'a pas étudié et lu comme moi l'histoire de l'esclavage à Saint-Domingue et le comportement des soldats américains pendant l'occupation de 1915.Voulait-il dire-et ceci est plus près de la verite-quand on est blanc on se fout de la race de la victime quand l'impulse sexuelle ordonne au prédateur à l'id débride de fourrer son pénis dans un trou quelconque ?

Je dis que c'est une pensée raciste qui prend les armes contre le ...racisme et ils sont de la meme espece.


Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses EmptyMer 18 Mai 2011 - 15:34

wap chache desann Ribbe ak kestyon syllogisme lan.Majè ya se :Je viole meme des negresses .minè ya: la preuve.e konklisyon se je ne suis pas raciste.ou di ke genyen yon pati ki manke pou konklisyon an ; ou konnen byen se pa yon nwa ki vyole yon fanm nwa ;se yon blan ki vyole yon fanm nwa.byen ke se pa pase yon blan vyole yon fanm nwa ke nou ka konkli ke li pa rasis si nou defini rasis kom moun ki kwè yo siperye a yon lot gwoup etnik .se sarcasm lan menm ke Ribbe itilise pou montre ki jan press franseu ya rasis o pwen ke yap chache tout prev pou pwouve ke akise ya pankò rekoni koupab pa yon tribinal e vi posityon li yo pat dwe montre fotol menote nan televisyon.se komsi yo kondane fanm lan paske li te ap travay nan otel la e se li ki sedwi strauss san ke yo pat kò janm tande ni akise ya ni viktim lan.K.H.l li men pa di li ap voye senpati ba fanmi viktim lan non li di li ap voyen senpati li ba fanmi akise ya san ke li pa konnen anyen de krim lan.eske nan lojik pa w K.H.l pa montre ke li genyen plis senpati pou akise ya ke pou viktim lan?

e se sa ni Ribbe ,ni Joel ,Ni Jaf ni mwen ap montre .Si sete yon John Doe ki te vyole fanm lan ou pa tap tande moun di yap voye senpati ba fanmi li.Se pa premye fwa yo akise nonm saa de vyol ki moun ki te dwe resevwa plis senpati yon residivist ou byen yon malerez ki ap travay nan yon otel poul okipe pitit li?se vre sa depann si w rich ou pov jijman kou yo sitou si se yon kou blan nwa a rekonet ou blan ou nwa.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses EmptyMer 18 Mai 2011 - 16:08

Rozeau w repon kesyon mwin an menmsi wap fe lot konsiderasyon :

se sarcasm lan menm ke Ribbe itilise pou montre ki jan press franseu ya rasis o pwen ke yap chache tout prev pou pwouve ke akise ya pankò rekoni koupab .

Mwin kwe ke se konsa nou boule bo isitt la" innocent until proven guilty " menmsi nou sevi ak prosedi polisye pou nou avili moun nou vle.

Kanta rasiss la press wap pale a setou le jou map li sa lan press merikin an menmsi yo eseye bali lot non.W kon bagay la .Boisitt la nou gin "Code word " pou nou invoke oswa di yon paket bagay ke nou pa vle di a kler . Mwin pap fe pwose franseu kap esye defan yon konpatriot bra li pwan lan moulin . Mwin twopp saj pou sa . Sepou nou kite la lwa swivv chimin li .

Mwin sonje kounye a listwa yon jennn ti blan merikin ki te fe yon bagay lan yon peyi mizilman yo .Misye ta pwal manje yon prizon long playing pou kek tan min gin intevansyon ki fett onivo intenasyonal kidonk yo chanje fom pinisyon an .Yo te kondane misye pou li resevwa kek bon koutt banbou lan dada li an piblik .Sete skandal sete rell kay makorell .William Buckeley yon neg ke mwin te rinmin ekriti li anpil te deklare le sa a fok nou voye avyon de guerre al solisyone pwoblem sa a ki se yon afron pou lamerik (du nord) .Mwin pat janm sezi konsa.

Eske w panse ke "sarkasm sa a aproprye " lan ka sa a kote karye misye fini menm si li inosan? An jeneral Rozeau " mineur" a paka yon mo dinterogasyon lan yon sylojism ki byen bati .

Tout aysyen konsekan bwe tafya rozeau se yon ayisyen konsekan kidonk li se yon tafyateu ......Rozeau le sa a bagay yo pa lan palss yo lan rezonman an
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses EmptyMer 18 Mai 2011 - 16:24

"An jeneral Rozeau " mineur" a paka yon mo dinterogasyon lan yon sylojism ki byen bati ."

tou dabò se wou ki enterprete sa Ribbe ekri ya kom yon silojism li se yo sarcasm li fè pou montre ki jan press la ipokrit e rasis.Ou kouri monte cheval filosof w pou desann Ribbe ki ap defann yon malerez ke yon delenkan vyole.Ou di ke tout moun sipose inosan jiskaske yo prouve koupab nan yon tribinal;wi se vre men eske yo pa toujou montre tout akise ak menot yo nan men yo nan televisyon san ke yo pankò kondane.poukisa yo te dwe fè eksspetyon pou yon kadejakè?ki donk yo pat dwe montre foto maddoff nan televisyon lè yo te arete l pwiske li pat ko jije.Sa Bloomberg di ya se la verite si w pa vle la polis montre foto ak bel braselè nan ponyet w pa fè krim.(lol) pwoblem mwen genyen ak K.H.L. li montre kareman ke li pa genyen oken pitye pou fanm nwa a men li genyen senpati pou akise ya pito paske li se blan franseuuu gwo potanta menm sil se yon delenkan kravate e vestoné.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses EmptyMer 18 Mai 2011 - 17:30

Rozeau,
Kom toujou ou deplase centre de gravite dabat ke nap fe a .Ou di se mwin ki ...Non Rozeau se li ki chwazi jan de fraz ke li itilize a pou di yon bagay ke li vle di .Si yo rele fason de prezante sa ki di ya -mwin di se yon move silojism- yon silojism se responsabilite pa li .Il est responsable de la forme et du fond de ce qu'il dit .On me dit qu'il est un homme instruit apres tout Smile .

Diskisyon fini.
Revenir en haut Aller en bas
Kiloutou
Star
Star
Kiloutou

Masculin
Nombre de messages : 367
Localisation : Aquin
Loisirs : travaille
Date d'inscription : 27/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le discret

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses EmptyJeu 19 Mai 2011 - 5:33

Claude Ribbe porte plainte contre Dominique Strauss-Kahn par Claude Ribbe
Claude Ribbe porte plainte contre Dominique Strauss-Kahn

M. Dominique Strauss-Kahn utilise de manière illicite pour sa campagne une manifestation en hommage aux esclaves organisée à Sarcelles. Claude Ribbe, également candidat dans la même circonscription, a déposé plainte avec constitution de partie civile. L’affaire a été confiée à Me Gilbert Collard, avocat au barreau de Marseille, qui a pris en charge le dossier.

Mercredi 23 mai 2007, s’est tenue à Sarcelles (Val d’Oise), au lieu dit stade Nelson Mandela, à partir de 18 heures, en présence de la presse et d’élus de la municipalité, une manifestation organisée par le CM98 (Comité de Marche du 23 mai 1998), dont le président est M. Serge Romana. Cette association n’a, a priori, aucun lien ni du fait de son objet ni par son siège social avec Sarcelles. Cette manifestation, soutenue financièrement et en nature par la mairie de Sarcelles, a rassemblé environ trois cents personnes. Le but affiché était de rendre hommage aux victimes de l’esclavage et à leurs descendants. La campagne législative officielle ayant commencé lundi 21 mai à zéro heures, quatre candidats au moins assistaient à cette cérémonie : Mme Sylvie Noachovitch, M. Rachid Adda, M. Dominique Strauss-Kahn et moi-même. M. Dominique Strauss-Kahn est arrivé d’une manière particulièrement ostentatoire dans une limousine aux vitres opaques immatriculée à Paris et conduite par un chauffeur.

Il s’est fait déposer devant la tribune dressée en plein air devant laquelle se trouvait le public. Après quelques mots de présentation du maire de Sarcelles, M. François Pupponi - où des propos de nature ouvertement politique ont été tenus - M. Strauss Kahn, à la surprise générale, est monté à la tribune et a longuement pris la parole. Il a terminé sa harangue en donnant rendez-vous l’année prochaine à l’assistance, laissant clairement entendre qu’il serait réélu. Aucune faculté de s’exprimer n’a été laissée aux trois autres candidats présents. Bien au contraire, un cordon de la police locale avait été disposé devant la tribune, comme pour les en dissuader. De sorte que la manifestation organisée par le CM98 avec le soutien de la mairie de Sarcelles, vu les circonstances, s’est transformée sans aucune ambiguïté en réunion politique tendant à mettre en valeur M. Dominique Strauss Kahn qui apparaissait comme la principale personnalité ayant œuvré pour la mémoire de l’esclavage. Ce fait a été souligné par une courte allocution de M. Serge Romana. Il convient de préciser que, de manière notoire, la circonscription où se présente M. Strauss-Kahn en général et la ville de Sarcelles en particulier, est habitée par de nombreux originaires de l’Outre-mer, de sorte que la transformation en réunion électorale de la manifestation initialement annoncée était de nature à influencer de manière significative le résultat de l’élection. D’autant plus qu’étant moi-même originaire de l’Outre-mer, président d’une association - le Collectifdom - que les organisateurs se sont bien gardés de citer et membre de la Commission nationale consultative des Droits de l’Homme en raison de mon engagement sur la question de l’esclavage, M. Strauss-Kahn avait le plus grand intérêt à tenter de se mettre en valeur sur ce terrain pour contrer un adversaire particulièrement dérangeant.

En organisant cette manifestation destinée en réalité à mettre en valeur un candidat à l’élection législative en période de campagne officielle, l’association CM98 a agi en connaissance de cause. Dès la fin de l’hiver, M. Romana, son président, avait été exhorté à plusieurs reprises par le Collectifdom et par moi-même à renoncer à une initiative jugée litigieuse en période électorale. Admettant ce point, M. Romana avait clairement indiqué, devant tout le bureau du Collectifdom - réuni ad hoc pour l’auditionner - qu’il ne serait pas question d’y donner la parole à M. Strauss Kahn. Mais il avait prétendu ne pouvoir annuler la manifestation prévue à Sarcelles au motif que cette municipalité avait financé la manifestation par l’octroi d’une subvention inespérée de 150 000 euros et que, dans cette condition, il se devait d’être « reconnaissant ». Outre cette subvention, la municipalité de Sarcelles a mis en œuvre une très importante logistique pour la manifestation du 23 mai, dont la constitution, au mois de mars, d’un fichier automatisé particulièrement « ciblé », pour ne pas dire « ethnique ». Il convient de rappeler que M. Strauss-Kahn, le 7 avril 2007, s’était publiquement déclaré favorable à ce type de fichiers, interdits par la loi.

Le fichier constituer par la mairie de Sarcelles a été utilisé pour adresser des invitations nominatives, notamment à toutes les associations ayant un lien avec l’Outre-mer. C’est ainsi que les membres du bureau du Collectifdom ont eu la surprise de recevoir, quelques jours avant la manifestation, des enveloppes nominatives à en-tête de la mairie de Sarcelles au nouveau siège social de l’association. Ce siège social ayant été récemment modifié, il ne pouvait être connu qu’après sa publication au Journal Officiel, intervenue au mois de mars.

L’article 57-8 du code électoral interdit formellement toute contribution, financière ou en nature, de toute personne morale à la campagne d’un candidat à l’élection législative. Force est de constater que l’association CM98 et la mairie de Sarcelles, personnes morales, ont contribué, vu les circonstances, à une réunion électorale de fait de M. Dominique Strauss-Kahn dans le cadre de sa campagne. Ces faits, aggravés par le fait que M. Strauss-Kahn est maire-adjoint de Sarcelles, sont prévus et réprimés par l’article 113-1 du Code électoral qui prévoit, pour les coupables – le candidat et les responsables des personnes morales incriminées - une amende de 3750 euros et un emprisonnement d’un an.

C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de déposer plainte contre X en application des articles 57-8 et 113-1 du Code électoral. Cette plainte avec constitution de partie civile a été adressée ce jour par lettre recommandée AR à M. le doyen des juges d’Instruction du Tribunal de grande instance de Pontoise. Je fais toutes réserves sur les procédures en demande d’invalidation du compte de campagne du candidat incriminé et - le cas échéant - d’invalidation de l’élection, dans les conditions prévues par la loi.

Claude Ribbe

Candidat à l’élection législative dans la VIIIe circonscription du Val d’Oise
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vizyonplusfm.com
kami
animatrice
animatrice
kami

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses EmptyJeu 19 Mai 2011 - 16:51

Bad news: he was bailed out today

US$1M in cash
US$5M en bond
Revenir en haut Aller en bas
jafrikayiti
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2236
Localisation : Ottawa
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Bon neg guinen

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses EmptyJeu 19 Mai 2011 - 21:05

Mwen pat okouran antesedan Claude Ribbe ak DSK, Kiloutou poste la a. Mwen byen kontan aprann enfomasyon sa a. Ojis, li ede konplete konpreyansyon antagonis DSK ak lot manm sektè goch a nan peyi Lafrans. Epi, sa te atire atansyon mwen tou pou yon nonm swadizan gochis epi se nan men ou blan yo lage FMI? Antouka, nou te tande bri ap kouri Paul Farmer pra l alatèt USAID....kidonk, gen anpil kout volan sistèm nan ap fè pou li fente limanite. paske bato a menase tout bon vre. Babilon an danje!


Kami ekri: "Bad news: he was bailed out today - US$1M in cash - US$5M en bond". i am not sure this is bad news per se. He is just buying what money can still buy him within an imperfect system. But i doubt he can escape between now and the trial.

Jiskaprezan mwen pa li anyen ki pou ogmante senpati m pou DSK osnon diminye valè akizasyon prezime viktim nan Madmwazèl Fassinou Diallo.

Kidonk, n ap suiv...

Jaf
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17120
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses EmptyVen 20 Mai 2011 - 3:51

Mesye se pou nou pran prekosyon lè n ap pale de zafè DWAT,GOCH an FRANS WI ;sitou ak sa gan rapò ak politik etranjè.
Se gouvènman MITTERAND an ki te ame makout INTERAMWEH lan RWANDA ki te fè masak TUTSI yo.

Yo rapòte ke lè bagay lan vle rive twò lwen e yo fè MITTERAND konnen ki anplè masak lan t ap pran ,MITTERAND te reponn ""Ces gens ne sont pas comme nous""

Ironikman ,se sa yon manm elit ann AYITI te di lè yon repòtè NEW YORK TIMES te mande l si l pa t okouran masak LAME ak FRAP t ap fè lan katye popilè yo ,pandan premye koudeta a
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: