Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
Smartphone SAMSUNG Galaxy Note20 5G 256 Go Gris à 599€
599 € 1059 €
Voir le deal
-41%
Le deal à ne pas rater :
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à 9.99€ – Livraison ...
9.99 € 16.99 €
Voir le deal

 

 Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses

Aller en bas 
+4
Maximo
kami
Le gros roseau
jafrikayiti
8 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
jafrikayiti
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2236
Localisation : Ottawa
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Bon neg guinen

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses - Page 2 Empty
MessageSujet: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses - Page 2 EmptyMer 18 Mai 2011 - 10:25

Rappel du premier message :

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses
Par Claude Ribbe, mercredi 18 mai 2011
http://www.claude-ribbe.com/dotclear/

D’abord les précautions d’usage. Dominique Strauss-Kahn a droit à la présomption d’innocence tant qu’il n’est pas définitivement reconnu coupable. Soit. Mais parlons un peu des faits qu’on lui reproche. Il est en prison à New-York parce qu’une femme l’accuse de l’avoir violée. Oui violée. Même si le terme de viol est réservé aux USA à la pénétration vaginale, en France quand on sodomise ou qu’on oblige à accomplir une fellation une personne non consentante en usant de la force physique, cela s’appelle un viol.

Donc Strauss-Kahn est accusé d’avoir violé une femme en usant de la force physique. Et en plus de l’avoir séquestrée. D’avoir attenté non seulement à son honneur, mais aussi à sa liberté. D’après l’accusation - et sans tenir compte des dénégations de l’accusé dont il devra apporter la preuve - les circonstances sont d’une violence inouïe et dénotent une barbarie, une sauvagerie, particulières. Ophélie - tel semble être le prénom de la victime - s’est débattue, a pleuré, a hurlé, a supplié, bref s’est défendue comme elle a pu. Ne pouvant la pénétrer après qu’il l’eut traînée jusqu’à son lit, l’agresseur - qui l’a attaquée par derrière - a réussi à la sodomiser. Il l’a obligée - toujours d’après l’acte d’accusation - à une fellation. Tout cela pour l’avilir et l’humilier, précise le document. On peut imaginer aussi ce qu’il aura pu lui dire dans ces circonstances, si elles sont avérées. De toute évidence, la terreur et la souffrance de cette femme auraient stimulé le désir de cet homme. Cette femme sans histoires, âgée de 32 ans, mère d’une adolescente, et employée comme femme de chambre dans un grand hôtel, est originaire de Guinée. Aux USA, elle est considérée comme «noire».

Toute la presse française a pris connaissance, dans la nuit du samedi 14 au dimanche 15 mai, que Dominique Strauss-Kahn était accusé d’avoir violé une femme «noire». Et pourtant, personne - absolument personne en France- n’a évoqué jusqu’à présent les origines, encore moins la couleur de peau, de cette femme. Et surtout pas ceux qui se disent défenseurs ou représentants des «noirs», ceux qui appellent à des statistiques ethniques, à des quotas, ceux qui, en un mot, ne tarissaient pas d’éloges, jusqu’à présent, pour Dominique Strauss-Kahn, un homme qui a porté le Cran sur les fonts baptismaux. Lorsque Obama a été élu, pour toute la presse française unanime, c’était un président «noir». Si Anne Sinclair avait accusé un Afro-Américain de l’avoir sodomisée, de l’avoir obligée à une fellation, que n’aurait-on entendu sur la sauvagerie des «noirs» sans qu’on se préoccupe outre mesure de la présomption d’innocence d’un présumé sauvage ! Mais là, où de toute évidence la sauvagerie n’est pas du côté que l’on croyait, un silence complet. Un silence insupportable qu’il faut bien briser. Si les faits dont Dominique Strauss-Kahn est accusé sont avérés, ils dénotent non seulement un crime odieux contre une femme, mais un crime aggravé par le racisme le plus barbare.

Bien sûr, l’ex-directeur du FMI a des alibis, si l’on ose dire. Il est en effet accusé par une autre femme - qui celle là n’est pas d’origine africaine (une femme au visage d’ange, nous dit une certaine presse, pas un visage de démon comme celui d’une «négresse») de s’être livré contre elle à une tentative de viol, mais rien de comparable, en violence, en férocité, en volonté d’humilier, à ce qu’on peut lire dans l’acte d’accusation qui accable Strauss-Kahn. Car, cette fois, l’accusé serait allé jusqu’au bout. Avec un étrange acharnement. Pour punir la «négresse» de se défendre. Comme si la résistance d’une femme à la peau noire était inadmissible. Comme si les cris d’une « négresse » qui se défend étaient l’occasion d’un supplément de jouissance.

J’entends des rumeurs monter de Sarcelles. Suis-je le seul ? Certains prétendent que le brillant économiste socialiste - qui, faut-il le rappeler, ne venait à Sarcelles que les jours d’élection dans une limousine avec chauffeur- avait un goût très prononcé pour l’Afrique subsaharienne et que ça ne se serait pas toujours très bien passé. L’exploitation sexuelle des femmes africaines a marqué toute la période esclavagiste. Les viols par tous les orifices commençaient sur les bateaux de traite et se poursuivaient tant que les femmes étaient assez jeunes et désirables pour exciter le désir des colons, dont le racisme ne peut pas être mis en doute au motif qu’ils violaient des femmes à la peau noire. Non seulement ces viols n’étaient pas incompatibles avec le préjugé de couleur, mais ils entretenaient avec ce préjugé une dialectique infernale. Les colons se persuadaient que la lubricité des «négresses» faisait partie de leur essence même. Il était impensable qu’une femme refuse de se soumettre au désir de son maître. Qu’il en soit ou non conscient, Dominique Strauss-Kahn, s’il est reconnu coupable de ce dont Ophélie l’accuse, s’inscrit dans la droite ligne de ce racisme négrier, féroce, barbare et abject.

Strauss-Kahn, un séducteur, si l’on en croit ses « communicants» ? S’il est reconnu comme violeur, le mot est-il vraiment approprié ? N’est-ce pas justement quand on n’est guère séduisant qu’on est obligé d’avoir recours à la force et à la contrainte ? Les avocats de l’ex-directeur du FMI se sont empressés de dire, pour la défense de leur client, que la victime présumée n’était «pas attirante». Ceux qui connaissent Ophélie parlent d’une « grande et belle femme ». Mais Strauss-Kahn, trente ans de plus qu’Ophélie, petit, gros et laid - en un mot pas très attirant, pour ne pas dire répugnant - avait le droit, certainement, de ne pas la trouver attirante, cette «grande et belle femme» puisqu’elle est «noire» et n’aurait pas, du fait de sa couleur, un «visage d’ange» comme d’autres victimes finalement moins malmenées.

Ce qui peut apparaître effrayant c’est que les instances dirigeantes du parti socialiste aient pu miser - pour la conquête du pouvoir - sur un pareil homme, dont personne ne pouvait ignorer sinon les turpitudes, du moins les penchants avérés, le cynisme, la vanité et la certitude affichée d’une impunité absolue ; ce qui peut paraître effrayant c’est qu’on ait brandi des sondages désignant sans conteste un tel individu comme le futur président de la République française ! Comment a-t-on pu à ce point tromper des militants sincères et confondre propagande et information ?

Que les amis indulgents de Strauss-Kahn - sans doute pas complètement désintéressés - ne veuillent pas croire à sa culpabilité, on peut le comprendre. Mais de là à nier la couleur de la victime ! De là à l’accabler, à l’accuser, à faire du bourreau présumé un martyre ! Quelle abjection ! Qu’on retienne bien les noms des témoins de moralité de l’ancien député-maire de Sarcelles, qu’on observe avec attention ceux qui accuseront Ophélie d’avoir été payée pour faire croire qu’elle a été violée : ce sont les mêmes qui témoignaient naguère en faveur des racistes Pascal Sevran et Georges Frêche. Ce sont les mêmes qui ont tenté d’occulter la commémoration de l’abolition de l’esclavage le 10 mai 2011, en engageant à prix d’or des artistes antillais et africains peu scrupuleux pour venir chanter et danser place de la Bastille en mémoire de Mitterrand. Mauvais calcul ! Certainement, cette soirée négrophobe du 10 mai 2011 laissera des traces qu’il sera aussi difficile d’oublier que les accusations d’Ophélie portées contre un monstre, un monstre bien entendu présumé innocent de sa monstruosité tant qu’il n’aura pas été déclaré définitivement coupable.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses - Page 2 EmptyVen 20 Mai 2011 - 9:58



Claude Ribbe est un opportuniste .Point barre.
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses - Page 2 EmptyVen 20 Mai 2011 - 10:56

Et Strausss ?il est le nouveau Messie de la France?De Gaule serait bien etonné que des francais defendent la delinquance de cet homme.C'est la verité:ceux qui se ressemblent s'assemblent.Martine a raison.Je comprends mieux la plaidoirie de certains hommes pour defendre Strauss.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses - Page 2 EmptyVen 20 Mai 2011 - 13:20

Parfois la raison doit fuir les lieux d'un combat pour éviter l'haleine repoussante de la mediocrite et de son cortège de faux-raisonnements. On ne choisit pas ses adversaires mais on peut choisir ses armes et les lieux de la rencontre pour livrer combat aux cancres, aux vandales et aux barbares dont la présence repoussante donne la nausée a la pensée. Naitre dans la pauvreté n’est pas un signe de honte ou de déshonneur .Refuser d'abandonner les tares de cet environnement qui alourdissent la marche de l’intelligence est le plus grand des stigmas.

Il y a de ces individus du monde animal qui sont condamnés à une mediocrite perpétuelle malgre tous leurs bruits et leurs efforts .Ils ont une basse intelligence de primates et, au sein meme de leur groupe, ils souffrent d’une pauvreté d’association culturelle dont ils ne peuvent s’en défaire. Je comprends bien cette décision de la nature de les reléguer à une étape minoritaire de l’évolution pour empêcher leur propagation parmi l’espèce. Sage decision. Et, je n’ai plus rien à dire après ce constat car la zoologie qui anime une partie de ce forum ne m’intéresse pas. J’ai vraiment d’autres chats à fouetter
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses - Page 2 EmptyVen 20 Mai 2011 - 13:48

ces devergondés ,ces gens aux braguettes bien remplies et aux fesses rondes,pour repeter les mots de Castro desroches , pensent pouvoir etablir le regne des delinquants a travrs le monde sans qu'on denonce leurs immoralités.C'est bien triste que les frères jesuites de saint louis de Gonzague et les pretres de l'eglise catholique ont defloré tant de jeunes haitiens au point qu'ils adorent les pedophiles et les violeurs de femmes.On peut deceler facilement la haine des femmes chez ces effeminés.Quo vadis mars ?la ba.Votre caste me repugne.Vous ne pouvez pas emmener tous les haitiens dans ces cenacles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses - Page 2 EmptyVen 20 Mai 2011 - 14:36

Quand le raisonnement partisan devient amnésique et frôle le ridicule :

Il faut comprendre les nuances de la langue francaise .Et Ribbe ,en ce cas précis , voulant profiter de l'opportunité d'en finir avec un adversaire à erré dans le choix et la construction de sa phrase provocante. Il est à cet stade de ces haïtiens qui disent " neg nwe ( deux fois noir) ayisyen ti zotey anraje " .Je ne dis pas que la personne qui le dit est profondement raciste mais la phrase est raciste meme si l'individu ne s'en rend pas compte .Par exemple " se ti neg se baton ki pou fe li mache ".Comprende ?
.
Manman nèg lan ,se yon ""fransèz blanch"";li rayi manman l?.

Là on s'y perd .J'entends souvent sur ce forum des ti-rouj .Ils sont de père ou de mère noire et blanche .Ils n'ont jamais bénéficié à mon avis, du raisonnement de cette nouvelle exemption de la partisannerie lavalasse.Esthetique dirigee vers l'exterieur ? [/color]
[/i][/size]

Maintenant assistons tranquillement aux délires d'un roi-negre impuissant et aigri dans sa vieillesse .Il se baigne dans la diarrhée de ses déchets qui lui sortent de la bouche :

C'est bien triste que les frères jesuites de saint louis de Gonzague et les pretres de l'eglise catholique ont defloré tant de jeunes haitiens au point qu'ils adorent les pedophiles et les violeurs de femmes.

Traduction hative :
yen yen manman inmouch ! Se lan movez kondison manman te pwan a la att lan yon vye water lan la kou kay patron an.Mwin pa menmjan ak lot neg yo .,

Je n'en veux pas ils sont trop verts .

Il hait tout ce qui lui rappelle de la pourriture de sa naissance et il creve d'envie et de jalousie au seuil du grand depart . Souvenez-vous-en !On ne lance pas des pierres contre la maison des voisins pour casser leurs vitres quand on vit dans une maison en verre . Songez. Rappelez vous bien de la position humiliante que vous aviez du accepter dans une petite chambre d'ambassade a Haiti afin d'obtenir un visa pour l'Amerque et vingt dollars comme argent de poche .C'est tout ce que vous valiez lors et j'ai l'impression que valez encoe moins aujourd'hui sur l'echelle des valeurs huamines .

C'est ma derniere reponse a vos insultes et je n'y reviendrai pas .Crevez de rage et d'envie vieux gorille!Vous ne sortirez jamais de la toile , du tissu gluant ,le berceau des conditions inferieures de votre naissance [/i][/size]
Revenir en haut Aller en bas
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 51
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses - Page 2 EmptyVen 20 Mai 2011 - 14:52

deza a écrit:


Claude Ribbe est un opportuniste .Point barre.

OU MALONET ANPIL,DIZY-DEZAGREYAB
.OU PRANDEFOW POU BAY YON LOT.SE PA WOU KI TAP DEVORE MICHEL "miki"MARTELLY?KOUNYE A,KAP POT LA BANYE MOUCH:TOUTE HONTE BUE?MANGNEN GEN NEN LAN FIGIW .....RANMASE KARAKTE W.OU PAP JANM KANMARAD RIBBE.LI PRAN DEFANS HAITI.SAW FE POU LI?LI PA JANM KOURI AL KACHE NAN LOT PEYI NON?SE SOU TEREN LI GOUMEN.LI PA KACHE DEYE RIDO.LI PA YON LACH TANKOUW.
LI PI HAITIEN PASEW...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses   Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Je ne suis pas raciste. La preuve ? Je viole même des négresses
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: