Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -29%
Les Apple Airpods 2 avec boîtier de recharge en ...
Voir le deal
127 €

 

 Fujimori prend l'avance

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Invité
Invité



Fujimori prend l'avance Empty
MessageSujet: Fujimori prend l'avance   Fujimori prend l'avance EmptyMer 18 Mai 2011 - 16:42

Présidentielle au Pérou :Fujimori prend l'avance


'Présidentielle au Pérou : Fujimori prend l'avance', 0);]Fujimori prend l'avance 172263-keiko-fujimori-fille-president-peruvien[/url]

[url=https://www.forumhaiti.com/javascript:toggleImage('/images/bizphotos/569x379/201005/20/172263-keiko-fujimori-fille-president-peruvien.jpg','Présidentielle au Pérou : Fujimori prend l'avance', 0);]Agrandir[/url]

Keiko Fujimori, la fille du président péruvien Alberto Fujimori emprisonné pour violations des droits de l'Homme.

Photo: Reuters



Reynaldo MUNOZ
Agence France-Presse
Lima

À trois semaines du second tour de l'élection présidentielle au Pérou, le rapport de forces bascule en faveur de la candidate de droite Keiko Fujimori, fille de l'ancien président emprisonné, dans une campagne qui se crispe, entre médias militants, intimidations et agressions.


Deux premiers sondages, cette semaine, ont prédit une victoire de Mme Fujimori, 35 ans, le 5 juin face à Ollanta Humala, 48 ans, un ancien militaire, de gauche, vainqueur du premier tour le 10 avril. Toutes les enquêtes depuis donnaient M. Humala en tête, avec une avance fondant peu à peu.

D'après deux sondages ces derniers jours, Keiko Fujimori obtiendrait entre 40,6% et 41% des voix, contre 37,9% à 39% pour Humala. Étant donné les marges d'erreur (2,8% et 2,2% respectivement), les instituts parlent encore d'égalité technique. Mais la tendance est nette, continue.

Dans ce qui est perçu comme un 2e tour entre deux extrêmes, deux candidats à la fibre populiste, Ollanta Humala comme Keiko Fujimori se sont efforcés de s'entourer de personnalités consensuelles, de prendre leurs distances à l'égard de ce qui effarouche l'électorat centriste, modéré : pour Mme Fujimori, le legs des présidences autocratiques (1990-2000) de son père emprisonné pour crimes contre les droits de l'Homme et corruption; pour M. Humala, la parenté avec le socialisme radical d'Hugo Chavez.


Ollanta Humala a intégré à son équipe une cinquantaine d'économistes, juristes ou intellectuels modérés. Il a reçu le soutien du prix Nobel de littérature Mario Vargas Llosa, libéral convaincu, mais rallié au « moindre mal », face à « la fille du dictateur et du voleur ».

Keiko, elle, a recruté l'économiste péruvien à l'aura internationale Hernando de Soto, gourou libéral-social des années 90 et chantre de « l'inclusion des exclus » par le capitalisme.

« Si je voyais en elle quelque chose de l'ancien régime (d'Alberto Fujimori), je ne serais pas là », a commenté Hernando de Soto, qui fournit naguère des conseils pour quelques réformes de Fujimori père, avant de vite prendre le large.

Paradoxalement, alors que les candidats se recentrent, la campagne se polarise et s'échauffe.

Des couronnes mortuaires ont été adressées au directeur d'un journal favorable à M. Humala, La Primera. Un journaliste vedette de la chaîne Canal N, Jaime de Althaus, a été malmené par des antifujimoristes. Des pierres ont été lancées sur Keiko au cours d'une réunion, des journalistes agressés : relents d'une tension politique que les Péruviens avaient oubliée depuis 10 ans et l'ère Fujimori.

Médias victimes, médias complices ? Une rapide lecture de la presse à Lima, populaire à grand tirage comme de qualité, atteste de médias ouvertement en campagne. Pour l'analyste politique Giovanna Penaflor, de l'institut Imasen, « la majorité des médias a pris parti, ce qui échauffe considérablement le climat politique ».

Il y a « des blocs journalistiques qui font une propagande totale en faveur de leur candidat », acquiesce Enrique Zileri, directeur du magazine respecté Caretas.

Et l'« on peut dire que l'environnement médiatique est de manière prédominante négative envers Humala », assure Penaflor à l'AFP, résumant l'avis de maints analystes.

« Il existe un alignement des grands groupes de presse, des intérêts économiques, qui perçoivent Keiko Fujimori comme la candidate indolore, qui va maintenir le statu quo actuel » socio-économique, explique David Sulmont, de l'Université catholique.

Gravitations médiatique et financière se rejoignent d'ailleurs : la Bourse de Lima a connu une forte hausse, par trois fois, en apprenant que Mme Fujimori avait rattrapé, puis dépassé, M. Humala dans les sondages.


Dernière édition par zouke le Mer 18 Mai 2011 - 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Fujimori prend l'avance Empty
MessageSujet: Re: Fujimori prend l'avance   Fujimori prend l'avance EmptyMer 18 Mai 2011 - 16:46

SAK KAP PASE LA GOCH TI PEPIS LA YO EN PERT DE VITES TOUT KOTE.
PAPAM' TE TOUJOU DIM SA OU KA BLOFE YU PEP YUN FWA MIN PA TOUT TAN.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Fujimori prend l'avance Empty
MessageSujet: Re: Fujimori prend l'avance   Fujimori prend l'avance EmptyMer 18 Mai 2011 - 16:54


  • Fujimori prend l'avance LIM104-43_2011_185333_high
    Alejandro Toledo, Keiko Fujimori, Ollanta Humala. Martin Mejia / The Associated …


LIMA, Pérou - Keiko Fujimori n'était qu'une adolescente quand elle est devenue la première dame du Pérou, après le divorce de ses parents.
Elle pourrait maintenant devenir la première femme à prendre la tête du pays, même si elle traîne derrière elle l'héritage complexe d'un homme qui été président pendant les tumultueuses années 1980 avant de fuir vers le Japon pour échapper à ces accusations de corruption. Alberto Fujimori est peut-être le personnage public le plus controversé au Pérou, étant à la fois largement admiré et profondément détesté.
Sa fille de 35 se présente à la présidentielle de dimanche avec une chance solide de terminer en deuxième place, ce qui lui donnerait accès au deuxième tour en juin. Aucun des candidats inscrits au premier tour ne devrait décrocher une majorité dès dimanche.
Les plus récents sondages placent Mme Fujimori et deux autres candidats tout juste derrière Ollanta Humala, un ancien officier militaire de gauche qui a déjà été comparé au vénézuélien Hugo Chavez.
La formation de Keiko Fujimori, Forza 2011, compte sur l'appui de partisans indéfectibles — environ le cinquième des Péruviens — qui vénèrent son père pour avoir permis au Pérou de vaincre deux menaces: une surinflation qui échappait à tout contrôle et les violents guérilleros maoïstes du Sentier lumineux.
S'adressant à une foule composée essentiellement d'autochtones péruviens pauvres et rassemblée devant une école portant le nom de son père, Mme Fujimori rappelle que «sous le (régime Fujimori), plus de 3000 écoles ont été construites à travers le pays», avant de se vanter des 45 000 projets de travaux publics mis en chantier et d'évoquer plusieurs programmes sociaux dont ont profité les pauvres.
Elle ne fait aucun effort pour prendre ses distances face à son illustre père, qui a écopé d'une peine de 25 ans de prison en 2009 pour avoir endossé les activités d'escouades de la mort. Elle a déjà annoncé son intention de lui accorder un pardon si elle est élue, même si elle se fait maintenant plus discrète sur la question.
«Le sujet de mon père sera résolu par voie juridique», a-t-elle déclaré au quotidien El Comercio, en référence à l'appel logé de sa sentence.
Malgré tout, les analystes sont presque unanimes à dire que Fujimori père tire en coulisses les ficelles de la candidate et de son parti, ce que Keiko Fujimori dément. Pourtant, le frère de Keiko, Kenji, son oncle Santiago et deux anciens proches collaborateurs de son père briguent tous un siège au Congrès; l'équipe électorale de la jeune femme est aussi remplie d'anciens membres du cabinet de son père.
Les priorités évoquées pendant sa campagne sont les mêmes que celles qui prévalaient sous la présidence de son père, à commencer par une lutte à la criminalité.
«Si nous avons vaincu le terrorisme, nous pouvons certainement vaincre la criminalité», répète-t-elle depuis le début de sa campagne.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17139
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Fujimori prend l'avance Empty
MessageSujet: Re: Fujimori prend l'avance   Fujimori prend l'avance EmptyMer 18 Mai 2011 - 18:22

BIG DEAL!
Dwat lan AMERIK LATIN lan se yon sèl bagay li konn fè ;se touye moun.
Lè yo bayo chans yo lan eleksyon demokratik e yo genyen ,yo bakle l.

Gade sa k ap pase lan ONDIRAS ak PERFIRIO LOBO.TOUT aki demokratik yo ap pèdi;y ap touye prezidan sendika,jounalis elt...
Ou pa wè LOBO te vin bay fiti kavalye polka l MATELI jarèt.Misye se te youn lan ra chèf deta ki te vin lan inogirasyon an.

Yo te bay dwat lan chans li lan NIKARAGWA ;nikaragweyen yo tèlman te vin gen degoutans ak dwat lan ke yo rele DANIEL ORTEGA ankò.

Wi ,priye ke se FUJIMORI ki genyen ,paske si gen yon lòt rejim de goch lan AMERIK lan ;y ap izole dwat kriminèl an AYITI an e y ap toufe l
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Fujimori prend l'avance Empty
MessageSujet: Re: Fujimori prend l'avance   Fujimori prend l'avance EmptyMer 18 Mai 2011 - 18:46

Gade sa k ap pase lan ONDIRAS ak PERFIRIO LOBO.TOUT aki demokratik yo ap pèdi;y ap touye prezidan sendika,jounalis elt...
Ou pa wè LOBO te vin bay fiti kavalye polka l MATELI jarèt.Misye se te youn lan ra chèf deta ki te vin lan inogirasyon an.

JOEL PA FE MWEN WI NON ,MWA DERNYE MWEN TE HONDURAS MWEN TELMAN SEZI MWEN WETE BEBE YUN PAYI KAP RESEVWA 14000 MIL TOURIS PA JOU LAN SEL ZILE KI RELE ROATAN MWEN PA BEZOIN DI OU KI KALITE SEKIRITE E DEVLOPMAN KAP FRAPE LA OU PA MINME KA KONPARE LI AVEK LA DOMINIKANI C REFE YAP REFE PAYI APRE PASAJ SIKLON KI RELE TI PEPIS KI TE LA AVAN.

LE MOND ENTYE TE LA POU MARTELY TELMAN TE GINYEN REPREZANTAN MWEN PAKA CITE NON YO.
FERNANDES CLINTON C KAVALYE POLKA PREZIDAN MARTELY TOU LOL





Fujimori prend l'avance Curacao-Netherlands-Antilles-


Roatan, Honduras

The island was a haven for thousands of corsairs throughout the XVII century. Legendary pirates from the island of Hispaniola, Henry Morgan and Lorenz Graff often came here. The main preys of the local filibusters were Spanish ships with a cargo of porcelain from Asia and Peruvian silver. They say that in 1960 a part of the treasure of Henry Morgan was found here. But there are rumours that it was only a fraction of what actually hid in the island the world famous pirate.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Fujimori prend l'avance Empty
MessageSujet: Re: Fujimori prend l'avance   Fujimori prend l'avance EmptyMer 18 Mai 2011 - 19:34

Fujimori prend l'avance Mahoganybaycruisecenter-galaxywaveferry

Roatan Honduras pictures

MIN SA NOU PAKA FE AVEK LA GONAVE WI LA C PREZIDAN YO KI SOT KI SAN VIZION OU BIEN GINYEN YUN MADICHON TOUT BON LAN BOUDA AYITI

ANR MWEN BLIYE BAGAY SA [PAYI SA SA PA POU VANN] EPI FALL NEG RANPLI POU TOUFE BEL TET BEF BEL FANN EPI TI PEP LA AP MANJE LA BOU SI YO VINI GINYEN TRAVAY YAP WE JAN LOT MOUN ETRANJE AP EVOLYE YAP KONPWAN E LE SA YO MET BLIYE VOT PEP LA.
BAAN MECHAN NOU PITO KITE PEP LA LAN KRASS AU LIEU NOU MONTRE LI BEL BAGAY
BAN VOLE KRIMINEL NAP PAYE SA KAN MEME NOU KOMANSE PAYE LI DEJA PEP LA VOMI LAN FIGU NOU .
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17139
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Fujimori prend l'avance Empty
MessageSujet: Re: Fujimori prend l'avance   Fujimori prend l'avance EmptyMer 18 Mai 2011 - 19:57

Ou wè ou montre kote ou ye ,lè w ap di ke se pèp lan la polis ap pwoteje ,se pa JCD.
Yon lòt bagay ,foto OTÈL ou montre lan ONDIRAS yo ,se menm foto otèl AYITI ou te montre yo?

Yon lòt bagay ankò ,se te 2 chèf DETA an ekzèsis ;2 prezidan ann ekzèsis ki te lan inogirasyon MATELI an ,se te FERNANDEZ ak PERFIRIO LOBO.

Sa k pase ;kijan fè BREZIL jis jounen jodi an refize rekonèt gouvènman koudetayis LOBO an?

E jounalis ,lidè sendika yo ki kontinye ap disparèt yo.
Gen yon leve kanpe kont gouvènman LOBO an.
WA TANDE?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Fujimori prend l'avance Empty
MessageSujet: Re: Fujimori prend l'avance   Fujimori prend l'avance EmptyMer 18 Mai 2011 - 20:05

Ou wè ou montre kote ou ye ,lè w ap di ke se pèp lan la polis ap pwoteje ,se pa JCD.
Yon lòt bagay ,foto OTÈL ou montre lan ONDIRAS yo ,se menm foto otèl AYITI ou te montre yo?
MON CHE LAJ AP ENTRE SOU WOU VRE OU BEZOIN LOT LUNET
MWEN METE OU EN DEFI KONPARE YUN LAN FOTO SA YO AK SA MWEN METE DEJA POU AYITI
MWEN BA WOU OTORIZASYON METE YO ANSAM LAN YUN PAJ POU TOUT MOUN KA WE YO.
KROKE CHAPO OU KOTE MIN OU KA RIVE PA VINI FE DEMAGOJI
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Fujimori prend l'avance Empty
MessageSujet: Re: Fujimori prend l'avance   Fujimori prend l'avance EmptyMer 18 Mai 2011 - 20:08

JOEL ENKO YUN FWA MWEN PA TAP WONT DI MWEN TA FANATIK JCD BIEN KE C PA SA NON .
LE WAP KONPARE AYITI SOU JCD AVEK AYITI SOU JBA C DE MOND DIFERAN ALO MWEN PA TA WONT KE MWEN TA PITO DI MWEN WINMIN JCD.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17139
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Fujimori prend l'avance Empty
MessageSujet: Re: Fujimori prend l'avance   Fujimori prend l'avance EmptyMer 18 Mai 2011 - 20:18

Ou konnen byen sa m vle di ,se oumenm ki ap fè demagoji.
Foto otèl ou te montre yo ,se otèl ki pral bati ,pa sa;genyen ki poko bati ;se sa m te vle di

O ,tout bagay ap mache lan ONDIRAS wi .
ADYE!

http://www.thenation.com/article/160472/open-season-teachers-honduras
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Fujimori prend l'avance Empty
MessageSujet: Re: Fujimori prend l'avance   Fujimori prend l'avance EmptyMer 18 Mai 2011 - 20:44

JOEL TOUT BATI DEJA E FONKSYONEL OU PRESKE A PART DE PROJE LA GONAVE LA E FUTIRIS SOU PAP YA.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Fujimori prend l'avance Empty
MessageSujet: Re: Fujimori prend l'avance   Fujimori prend l'avance EmptyLun 23 Mai 2011 - 15:35

MIN GWO RAT YO DEPI YUN NEG PA BON ENKO YO FLUSH LI MIN ALA YUN MOVE RAS C LA GOCH SA..

Président du Venezuela traité comme un épouvantail à électeurs
Pérou-élections: Humala a fui Chavez pour gagner la présidentielle



LIMA, dimanche 10 avril 2011 (LatinReporters.com) - "Nous n'allons pas copier le modèle du Venezuela" répétait deux jours avant le scrutin Ollanta Humala, présenté par tous les sondages comme le vainqueur du premier tour de l'élection présidentielle, couplée aux législatives le 10 avril au Pérou. Qualifié par ses adversaires de "Chavez péruvien", ce lieutenant-colonel à la retraite s'est efforcé des semaines durant de se démarquer de l'image du président du Venezuela, comme s'il s'agissait d'un épouvantail à électeurs.


Ollanta Humala (à droite) reçu le 10 janvier 2006 à Caracas par le président vénézuélien Hugo Chavez (centre), accompagné du président bolivien Evo Morales. Humala a évité ce genre d'image en 2011. (Source : igadi.org)

Le ton mesuré, en impeccable costume sombre remplaçant le polo rouge de sa campagne présidentielle de 2006, Ollanta Humala affirmait aussi, le 8 avril à Lima devant un groupe de journalistes étrangers, ne pas souhaiter l'adhésion du Pérou à l'ALBA, l'Alliance bolivarienne pour les Amériques dominée par les principaux pays de la gauche radicale d'Amérique latine (Venezuela, Cuba, Bolivie, Equateur et Nicaragua).

Ni le contrôle des changes ni la soumission de la Banque centrale à l'exécutif ni moins encore la réélection présidentielle, à vie à Cuba et sans limite du nombre de mandats au Venezuela, n'ont grâce aux yeux de l'Humala 2011, âgé de 48 ans et apparemment distinct de l'Humala 2006.

Il y a cinq ans, le 10 janvier 2006, trois mois avant l'élection présidentielle dont il remporta déjà le premier tour, le candidat Ollanta Humala était reçu à Caracas par le président Hugo Chavez. A la poignée de main et au sourire complice de ces deux lieutenants-colonels à la réserve, anciens putschistes à des degrés divers, succédait le soutien médiatique bruyant du leader bolivarien à la candidature présidentielle de celui qui en devenait de facto son poulain péruvien. Là résiderait l'explication de l'union sacrée contre Humala, débouchant le 4 juin 2006 sur la victoire au second tour du social-démocrate Alan Garcia, actuellement président sortant.

Aujourd'hui, seul candidat de gauche face à ses principaux adversaires relevant tous de la droite ou du centre droit, Humala doit tenter d'éviter la répétition du scénario de 2006. Tâche difficile, car des sondages prévoyant sa victoire ce dimanche au premier tour l'ont donné perdant au second, le 5 juin, quel que soit son adversaire, la députée Keiko Fujimori, l'ex-président Alejandro Toledo, l'ancien ministre de l'Economie Pedro Pablo Kuczynski ou Luis Castañeda, maire de Lima jusqu'en octobre dernier.

Le modèle, c'est Lula

Pour conjurer un second échec de l'officier à la réserve et ancrer à gauche un Pérou néolibéral depuis plus de vingt ans, le Parti des travailleurs (PT) du Brésil a dépêché auprès d'Ollanta des conseillers qui ont oeuvré aux trois victoires successives du PT, auquel appartiennent la présidente brésilienne Dilma Rousseff et son prédécesseur, Luiz Inacio Lula da Silva. Ce dernier demeure le symbole d'une gauche latino-américaine modérée et ouverte à la coopération tant avec la gauche radicale qu'avec l'Occident libéral.

Lula, l'homme capable de faire la leçon à Chavez (quoique discrètement) et d'apaiser ses colères chroniques, est devenu la référence explicite d'Ollanta Humala. Dans ce contexte, lorsque le Péruvien revendique à voix haute la liberté de la presse et le respect du droit de propriété, on en déduit qu'il critique ouvertement le régime bolivarien instauré à Caracas.


Keiko Fujimori, députée et fille de l'ancien président d'origine japonaise Alberto Fujimori. Pour l'élection présidentielle, les sondages la situent en seconde position, derrière Ollanta Humala. (Photo Fuerza2011.com)

Conscient de la nouvelle donne, Hugo Chavez, en visite officielle en Uruguay le 30 mars dernier, tentait de demeurer prudent lorsque des journalistes l'interrogeaient sur Humala. Le président vénézuélien accusait ceux qui prétendent toujours le lier à l'ancien lieutenant-colonel péruvien de vouloir "nuire" à sa candidature présidentielle. Ollanta Humala, disait alors Chavez, fut "un bon soldat", ayant aujourd'hui derrière lui "un parti, un projet" et le peuple péruvien "saura pour qui voter".

Ces mots furent aussitôt interprétés à Lima comme la confirmation d'un appui vénézuélien. Humala était contraint de réagir. "Nous n'avons pas besoin qu'on nous dise si nous sommes de bons ou de mauvais soldats (...) J'exige qu'on ne s'immisce pas dans la campagne nationale [électorale au Pérou], tout comme moi je ne m'immiscerai pas dans les problèmes du pays frère qu'est le Venezuela" déclarait-il à la presse le 31 mars.

Humala martelait ensuite ce qu'il répétera une semaine plus tard à un groupe de journalistes étrangers, notamment que "le modèle de gouvernement du Venezuela n'est pas applicable au Pérou" et que s'il était élu président, il donnerait "une totale indépendance à la Banque centrale" nationale (ndlr.: indépendance que Chavez a supprimée au Venezuela).

"Nous autres, nous n'allons pas appliquer la politique de contrôle des changes; nous autres, nous ne croyons pas à la réélection [présidentielle] indéfinie; nous autres, nous allons respecter la liberté de presse et la liberté d'expression, comme je m'y suis engagé" ajoutait-il.

Loup déguisé en agneau?

Jamais de tels obus visant des points sensibles du régime d'Hugo Chavez n'avaient été lancés publiquement par le leader national du principal parti de gauche d'un pays d'Amérique latine. L'un des porte-parole d'Ollanta Humala, le député Daniel Abugattas, envoyait une salve finale en menaçant de dénoncer Hugo Chavez devant des organismes internationaux s'il faisait de nouvelles déclarations sur les élections péruviennes.

Ollanta Humala n'en demeure pas moins un homme de gauche. Le Parti nationaliste péruvien (PNP) qu'il a fondé s'est uni notamment au Parti communiste du Pérou, au Parti socialiste et au Parti socialiste révolutionnaire pour former la coalition électorale Gana Perú (le Pérou gagne) sous la bannière de laquelle il brigue la présidence.

Et dans le "Plan de gouvernement 2011-2016" de Gana Perú, intitulé "La grande transformation", de multiples propositions économiques et sociales pourraient être applaudies à Caracas. La majorité des médias péruviens et les adversaires d'Ollanta Humala en tirent argument pour le qualifier de loup déguisé momentanément en agneau.

Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17139
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Fujimori prend l'avance Empty
MessageSujet: Re: Fujimori prend l'avance   Fujimori prend l'avance EmptyLun 23 Mai 2011 - 16:26

Mwen di nou sispann mete zeyè pou nou pa wè ,se dènye chans DWAT POUTCHIS lan gen ann AYITI.
Nou mete zeyè pou nou pa reyalize sa k ap pase lan AMERIK lan .

Malgre tout sa AMERIKEN yo fè ,peyi AMERIK DI SID kwape ONDIRAS de OEA.Yo refize rekonèt gouvènman ONDIRAS lan.
Men BREZIL ak VENEZUELA fòse gouvènman ONDIRAS lan pou li kite ZELAYA tounen lan peyi l.
Li pa p tounen tankou ARISTIDE non ;yo fòse ONDIRAS rekonèt PATI POLITIK ZELAYA a.

Mwen di nou priye pou HUMALLA pa genyen ,paske si l genyen y ap kontinye trangle DWAT POUTCHIS KRIMINÈL lan tout AMERIK lan:

http://www.dominicantoday.com/dr/world/2011/5/21/39627/Zelaya-to-return-to-Honduras-on-May-28
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Fujimori prend l'avance Empty
MessageSujet: Re: Fujimori prend l'avance   Fujimori prend l'avance EmptyLun 23 Mai 2011 - 17:13

Joel a écrit:
Mwen di nou sispann mete zeyè pou nou pa wè ,se dènye chans DWAT POUTCHIS lan gen ann AYITI.
Nou mete zeyè pou nou pa reyalize sa k ap pase lan AMERIK lan .

Malgre tout sa AMERIKEN yo fè ,peyi AMERIK DI SID kwape ONDIRAS de OEA.Yo refize rekonèt gouvènman ONDIRAS lan.
Men BREZIL ak VENEZUELA fòse gouvènman ONDIRAS lan pou li kite ZELAYA tounen lan peyi l.
Li pa p tounen tankou ARISTIDE non ;yo fòse ONDIRAS rekonèt PATI POLITIK ZELAYA a.

Mwen di nou priye pou HUMALLA pa genyen ,paske si l genyen y ap kontinye trangle DWAT POUTCHIS KRIMINÈL lan tout AMERIK lan:

http://www.dominicantoday.com/dr/world/2011/5/21/39627/Zelaya-to-return-to-Honduras-on-May-28



YA CE T DERNYE CHANS GOCHIS ANACHIS LA NOU PERDU LI MESIE ALE REMETE NOU EN RANG ENKO.
Revenir en haut Aller en bas
kami
animatrice
animatrice
kami

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Fujimori prend l'avance Empty
MessageSujet: Re: Fujimori prend l'avance   Fujimori prend l'avance EmptyLun 23 Mai 2011 - 19:44

Zouke,

An Espagne tou yo vle bay sosyalis la yon kout pye.

Min pep espayol lan sot vote pou chanjman tou. Pep la di se pou yo sispann pran nou pou inbesil, idyo.

Min sak gin an Espagne konye-a, min bilan sosyalis kretin yo : chomaj de 21.29% an total; epi tou chomaj jen moun ant 20-24 and se 41,27% sak gin ant 25-29 yo monte de 27,24%. Sa se bilan pati sosyalis la.

Gin yon lot erer ke yo te komet ki fe yap rele shalbari deye yo seke yap mande pou yon konstitisyon sosyalis, minm jan ak Joel e Jafrika tap mande sou yon post mwen kwe ki gen tit Te Deum nan.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Fujimori prend l'avance Empty
MessageSujet: Re: Fujimori prend l'avance   Fujimori prend l'avance Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Fujimori prend l'avance
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: