Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Polo Lacoste – imprimé crocodile – 5 couleurs dispo
72 € 120 €
Voir le deal

 

 Un village, une école

Aller en bas 
AuteurMessage
kami
animatrice
animatrice
kami

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Un village, une école Empty
MessageSujet: Un village, une école   Un village, une école EmptyMer 25 Mai 2011 - 5:08

Imajinen kelke manm nan diaspora reini pou konstwi 2 ou 3 lekol konsa a travers le pays...

L'école Nouvelle Zoranje récemment construite au village Renaissance, précisément à Zoranje (route 9), par la Fondation Progrès et Développement (ProDev) a changé l'image de ce village situé au nord de Cité Soleil. Plus de 350 enfants de la communauté reçoivent à leur aise le pain de l'instruction à cette école -la seule du village - qui se veut moderne. Les responsables de la ProDev, qui fait de l'éducation leur priorité, promettent d'aller encore plus loin.

Créée en 1995 par l'éducateur haïtien Max Penette et l'homme d'affaires israélien Daniel Kedar, la fondation ProDev, devait attendre jusqu'en 2005 pour être vraiment active. Cette fondation, selon les responsables, s'est donnée au début pour unique mission de travailler dans les centres de détention avec les enfants ayant commis des délits majeurs. Avec la collaboration du ministère de l'Education nationale, a souligné la présidente de la fondation, Maryse Pénette Kedar, en 2006, 7 des 16 élèves ont réussi leurs examens avec succès, et ce taux a atteint 21 sur 28 en 2009.

Aux responsabilités de la Fondation vis-à-vis de son intervention auprès des mineurs en conflit avec la loi, le séisme du 12 janvier allait en rajouter. Pour combler le vide laissé par le grand nombre d'écoles détruites, la Fondation s'est donc impliquée dans la construction d'écoles temporaires pour les enfants vivant dans les différents camps de Port-au-Prince, grâce à la Fondation Voilà et JDC (American Jewish Distribution Committee).

« On devait accompagner les petits pour les aider à terminer leur année scolaire. En effet, on a monté 14 écoles sous des tentes et on s'est occupé à peu près de 3 000 enfants. C'était une nécessité d'aider à palier un grand besoin », a indiqué Mme Kedar.

« Notre objectif était de créer un environnement moral et physique sain pour chaque enfant sous notre responsabilité. Nous étions confiants que ces enfants y retrouveraient le goût de rire, de se faire de nouveaux amis et d'en apprendre plus sur eux-mêmes, encadrés par nos animateurs les plus compétents », confient les responsables. Ils soulignent que le projet le plus préoccupant de la fondation est celui de la construction de l'école Nouvelle Zoranje au village Renaissance situé dans la commune de Croix-des-Bouquets. Le président de la République a d'ailleurs participé à l'inauguration, le 16 mai 2011, de la section kindergarten de l'école.

Avec l'implantation de telles écoles, les dirigeants de la ProDev estiment qu'il fallait passer du temporaire au permanent en construisant pour les familles de certains quartiers des écoles de proximité qui, disent-ils, offriront des programmes innovants. « On a eu la chance de pouvoir tomber dans ce village Renaissance à Zoranje. On a encore pris notre bâton de pèlerin pour aller chercher des financements et des partenaires pour construire cette école appelée Ecole Nouvelle Zoranje », a expliqué Mme Kedar, soulignant que la section kindergarten a été construite grâce à un financement de la Fondation du mannequin tchèque Petra Nemcova.

« Je dois aussi faire remarquer que la Fondation Voilà, partenaire depuis nos opérations au niveau du projet de réinsertion et de réhabilitation des mineurs détenus à Delmas 33 ne s'est pas fait prier pour supporter et s'engager vivement dans la réalisation du projet de l'école Nouvelle Zoranje » , ajoute Mme Kedar.

Actuellement, 353 élèves de la maternelle à la 5e année, répartis dans 15 classes, soit 35 enfants par classe, reçoivent le pain de l'instruction dans ce complexe éducatif sous la supervision de l'équipe pédagogique de la fondation. Et la construction d'autres salles de classe, notamment la section secondaire, est en cours. En ce qui a trait aux frais de scolarité, les élèves payent 200 gourdes par mois. « Il n'y pas de frais d'inscription ni de frais d'entrée », a précisé la directrice générale de la ProDev, Milena Sandler Widmaïer, soulignant que les élèves bénéficient d'une assurance-maladie.

En effet, en septembre 2011 pour la prochaine rentrée, soulignent les responsables, l'école ouvrira une classe de 6e année et accueillera des élèves de 7e et 8e années. Et outre, la section académique, une école professionnelle, confient-ils, sera également ouverte avec des cours de menuiserie, de couture, d'électricité et d'informatique. « Ce pays doit se relever ; il faut que la construction de la nation commence et tout passe par l'éducation donc : Edikasyon se sèl solisyon ! », soutient la présidente de la ProDev, Maryse Penette Kedar.

www.lenouvelliste.com
Revenir en haut Aller en bas
 
Un village, une école
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: