Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -43%
Smartphone SAMSUNG Galaxy Note20 5G 256 Go Gris ...
Voir le deal
599 €

 

 Martelly lance le fonds pour l'éducation.

Aller en bas 
AuteurMessage
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4690
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

Martelly lance le fonds pour l'éducation. Empty
MessageSujet: Martelly lance le fonds pour l'éducation.   Martelly lance le fonds pour l'éducation. EmptySam 28 Mai 2011 - 0:46

Martelly lance le fonds pour l'éducation. Michel10



Martelly lance le fonds pour l'éducation


Le Fonds national pour l'éducation, lancé officiellement par un président Michel Joseph Martelly heureux, polémique et enquiquineur, prévoit de collecter quelque 144 000 000 de dollars us sur les 5 prochaines années en vue de scolariser 1 444 000 enfants de condition modeste laissés sur le pavé.



Haïti: Le président Michel Joseph Martelly a lancé officiellement le Fonds national pour l'éducation (FNE) lors d'une rencontre sobre à l'hôtel Karibe Convention Center avec des officiels du gouvernement sortant, des représentants des compagnies de téléphonie mobile, des maisons de transfert d'argent et d'ONG travaillant dans le domaine de l'éducation, ce jeudi 26 mai 2011. « C'est une grande victoire », a clamé le chef de l'Etat, un cran provocateur et enquiquineur à l'égard de ceux qui ont cru qu'il est « fou » d'avoir fait le pari de scolariser les enfants d'Haïti laissés sur le pavé par le système éducatif. « Aujourd'hui, a-t-il indiqué, est un grand jour qui devrait inspirer ceux qui pensent à mon échec, ce qui rêvent que je ne réussisse pas ».

Le président « Tet Kale », reconnaissant, a par ailleurs salué l'action et l'engagement des partenaires du secteur privé, des organisations internationales ayant rejoint ce consortium dont l'un des objectifs est de trouver quelque 144 millions de dollars sur cinq ans en vue de scolariser 1 444 000 enfants d'origine modeste sur tout le territoire. « La volonté politique existe en vue de mettre fin à l'exclusion », a revendiqué Michel Joseph Martelly, avant d'ajouter, simpliste et réducteur que : « Tous ceux qui n'aiment pas ce qui est fait (NDLR : la création du FNE), ne veulent pas que les enfants aillent à l'école, ne veulent pas le progrès du pays ».

« Notez les noms, surveillez-nous. Et, quand vous serez satisfait, vous direz à ceux qui disent du mal de cette initiative de transformer l'énergie de médire en énergie pour faire le bien », a répondu le président à un journaliste l'interrogeant sur la gestion et la transparence du FNE. « Il y a une firme, le Price Waterhouse Cooper, prête à faire l'audit de toutes les transactions effectuée sur ce compte. Ce n'est pas un compte qui sera géré par Michel Martelly. C'est un compte pour l'éducation qui sera géré dans la transparence », a-t-il dit en revenant sur les objectifs du millénaire, les conventions internationales et la Constitution haïtienne de 1987 qui stipulent que l'Etat garantit le droit à l'éducation des citoyens. Continuer >





Les ressources du FNE proviendront du prélèvement de 5 centimes de dollars us - sur les appels internationaux entrants - qu'effectuera le CONATEL et des frais de service de 1 dollars 50 sur les transferts d'argent qui seront collectés par la BRH. « Ce fonds sera un exemple de transparence et d'intégrité », a garanti M. Jean-Marie Guillaume, conseiller en communication du président Martelly. Le conseil d'administration du FNE sera composé de 15 membres venant des secteurs privé et public. Tous les opérateurs téléphoniques, la BRH, le CONATEL auront leurs représentants au sein de ce conseil, a-t-il révélé. Le "voice over ip" et le "bypassing" peuvent mener à une révision à la baisse des prévisions de rentrées sur appels internationaux, a prévenu M. Guillaume dans ses analyses.

Cependant, le patron du CONATEL Jean Jeaunasse Elysée a promis de continuer la lutte contre le bypassing qui est illégale. Un comité technique composé d'avocats, d'autorités judiciaires travaille en vue de mettre hors d'état de nuire ceux qui s'adonnent à cette pratique.

La grande majorité des 4 millions d'enfants haïtiens en âge d'aller à l'école ne fréquentent aucun établissement d'enseignement, faute de moyens financiers. Seulement 4 % des enfants scolarisés atteignent le niveau secondaire. La grande majorité des enfants des zones rurales, soit environ 75 %, n'ont pas d'accès à l'éducation et le tremblement de terre a aggravé une situation déjà alarmante en détruisant beaucoup d'écoles, a relevé l'équipe du président Martelly dans un document remis à la presse.

Le président Michel Joseph Martelly avait promis durant sa campagne de scolariser les enfants de condition modeste laissés de côté en Haïti où l'Etat assure moins de 25 % de l'offre scolaire. « Il faut investir dans l'éducation afin de lutter efficacement contre la pauvreté », avait répété à l'époque le candidat devenu président. L'augmentation de l'offre scolaire est la première étape, mais le chef de l'Etat n'a pas encore révélé ses projets sur la formation des enseignants. Il n'a rien dit aussi sur sa vision globale de l'éducation et ce qu'il compte faire des travaux réalisés par la Commission présidentielle sur l'éducation créée par l'ex-président René Préval. Et des réflexions de Paul Wallace, un expert en éducation dont les réformes des écoles publiques appliquées à La Nouvelle Orléans ont permis aux écoliers de cette ville ravagée par le cyclone Catrina de devenir parmi les meilleurs des Etats-Unis d'Amérique.


Roberson Alphonse
ralphonse@lenouvelliste.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Martelly lance le fonds pour l'éducation. Empty
MessageSujet: Re: Martelly lance le fonds pour l'éducation.   Martelly lance le fonds pour l'éducation. EmptySam 28 Mai 2011 - 4:28


Si nou patriot vre se bay prezidan an chanss pou li komanse fe sa okenn lot prezidan patgin volonte politik pou fe lan peyi an .E lap bon pou nou paske le moun kon li oupaka vini ak agiman tipepiss poul vote pou ou .Lap poze kesyon lap mande de ki prevyen eki mor ki touye lanpreur?Sepa san rezon ke nou we ke tout politisyen ki passe yo pa vle kreye lekol lan peyi a eke yo gan vin milll eskiz anba dyol yo.Gan plizye rezon e s a se yon la dan yo apa la terreur ke les nantis ak demagog yo santi lan vantt yo sou kijan yo pwal separe gato a ak tout moun sayo ki kon li et ekri byen .Ils sont pour la plupart victime d'une mentalite provinciale et ne voient pas plus loin quele bout de leur nez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Martelly lance le fonds pour l'éducation. Empty
MessageSujet: Re: Martelly lance le fonds pour l'éducation.   Martelly lance le fonds pour l'éducation. EmptySam 28 Mai 2011 - 12:06

VLE PA VLE TOUT SA PREZIDAN PWOMET AP FET AVEK LA CHAMB OU AVEK YUN LOT CHAMB.
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Martelly lance le fonds pour l'éducation. Empty
MessageSujet: Re: Martelly lance le fonds pour l'éducation.   Martelly lance le fonds pour l'éducation. EmptySam 28 Mai 2011 - 12:34

Fok yon moun ou pa ayisyen ou byen ou pa moun pou pa ta aplodi sa Presidan Martelly vle fè ya.men genyen yon bagay tou poul pran nan men depi o komansman. lekol se pa kat mi ak yon twa selman fok li mande pwochen Minis edikatyon pou l ayisyanise edikatyon an ayiti tankou Myrlande Manigat di ya. fok lekol reponn a beswen devlopman peyi ya.Ki jan lekol nou beswen ?;ki sa nou pral anseye ti moun yo?eske nap toujou pase yon paket tan ap etidye literati franse ak relijyon ou byen nap mete yon lot kurikulum nan lekol yo pou nou fomè plis fesè e mwens bo palè.met zabelbok bè a chat.

Fok Presidan Martelly asire ke lajan saa pap gaspiye nan peye yon paket birokrat ;fok li asire ke minis li mete ya konprann nesesite pou genyen plis lyse teknik, lekol pwofesyonel nan chak depatman nan peyi ya. se pa tout moun ki genyen fakilte pou yo vinn doktè ,injenyè, avoka, kontab ,agronom men sa pa vle di ke depi yon moun pa genyen tit sa yo li pa ka itil nan devlopman peyi l.fok genyen yon bakaloreya teknik tou.Yon ti moun ki soti ak yon diplom teknisyen nan air ;conditionning ,nan mekanik otomobil nan ebisnisteri, nan elektrisite,nan tuyoteri,nan charpantye ,nan lekol agrikol ki fè l vinn yon bon kiltivatè fok li genyen merit tou;fok yo montre ti ayisyen nanpren so metye se moun sot ki genyen.fok nouvo lekol la kreye yon lot ayisyen ki pi konsyan epi renmen peyi li.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Martelly lance le fonds pour l'éducation. Empty
MessageSujet: Re: Martelly lance le fonds pour l'éducation.   Martelly lance le fonds pour l'éducation. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Martelly lance le fonds pour l'éducation.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: