Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée

Aller en bas 
AuteurMessage
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9462
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée Empty
MessageSujet: Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée   Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée EmptyLun 30 Mai 2011 - 1:02

Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée

Férère Coffy, M.A.P.


L’unilatéralisme exercé par le Président Martelly dans la mise en place du Fonds national d’éducation est en violation flagrante de la Constitution de 1987. En effet, les dispositions transitoires inscrites à l’article 295 de ladite Constitution sont très claires et se lisent comme suit : Dans les six (6) mois à partir de l’entrée en fonction du premier Président élu sous l’empire de la Constitution de 1987, le Pouvoir exécutif est autorisé à procéder à toutes réformes jugées nécessaires dans l’administration publique. Donc, M. Martelly n’est pas le premier Président, il ne peut pas initier des réformes sans composer avec le Parlement. Il est curieux de constater que le Président claironne à chaque occasion que les parlementaires et lui sont tous des élus du peuple et qu’ils doivent travailler ensemble pour le peuple, alors que dans la pratique, il fait exactement l’inverse de ce qu’il dit. Cela augure très mal.

Le fait de vouloir aller vite en besogne conduit à de l’improvisation et des excès de zèle. Le cas typique est celui du gouverneur de la BRH qui acquiesce à la volonté du chef de l’État en imposant des frais de 1.50 $ par transfert? Est-ce le rôle du gouverneur de la BRH? Il semble qu’il est là pour réguler le système financier d’Haïti, contrôler la monnaie nationale et l’inflation, effectuer des suivis sur les banques à chartes par rapport à la BRH. Bien! Admettons que cela fasse partie de ses prérogatives, est-de cette manière qu’il devait procéder? Comment comprendre qu’une personne envoie 20 $ à un parent, elle paie 1,50 $ de frais et une autre personne transfère 10 000 $ ou 50 000 $, elle paie les mêmes frais de 1.50 $. Ce n’est pas sérieux. On est à se demander si le gouverneur de la BRH est incompétent ou agit-il de façon délibérée pour punir les petits salariés de la Diaspora? En tout cas, pour fixer les frais, un bon technicien aurait choisi un pourcentage et un plafond ou tout simplement un barème.

Le Président et sa potentielle équipe parlent de transparence. On veut bien y croire. Pourtant, ils utilisent toutes sortes de subterfuge pour tromper les citoyens. C’est ainsi que les taxes sur les appels internationaux portent le nom de surplus tarifaire tandis que celles sur les transferts d’argent portent le nom de frais de test, de certification, d’utilisation et d’inspection. Si l’on comprend bien, la transparence a une définition tout à fait différente de celle du dictionnaire par cette équipe.

Maintenant, qui va gérer ce fonds? Y aura-t-il un système de vérification pour concilier le montant des frais reçus par rapport aux frais perçus par les maisons de transfert, ou va-t-on seulement se contenter des rapports reçus des maisons de transfert?

En ce qui concerne l’utilisation du fonds, le Président a parlé d’éducation gratuite pour tous les jeunes. Ceux-là dont les parents ont la capacité de payer et qui vont aux collèges privés y sont admissibles. Par conséquent, les pauvres travailleurs de la Diaspora se retrouvent dans une situation où ils doivent financer même les gens qui sont plus aisés qu’eux.

Il va sans dire que cette action gouvernementale aurait dû avoir une planification en profondeur au lieu d’être improvisée. De plus, on parle d’État de droit, déjà, on fait fausse route. La voie légale pour le Président d’obtenir ce financement serait de présenter devant le Parlement un nouveau budget ou un budget spécial en y incluant lesdites taxes. À ce moment-là, on ne parlerait plus des taxes illégales mais des taxes légales.

Disons-le tout net, toutes les recettes que va générer cette initiative proviendront de la Diaspora. Le Président a opté pour cette clientèle docile, a-t-il peur des forces économiques locales? En tout cas, il n’a jamais parlé de réforme fiscale.

Finalement, le Président et son Premier ministre désigné se font l’apôtre de l’honnêteté et du sérieux. En entrant en fonction, Ils proposent même de divulguer tous leurs biens au public. Mais, c’est du réchauffé, on ne peut pas oublier que l’ancien gouvernement de facto de la période 2004-2006 était venu avec la même rhétorique. Cela n’a pas empêché au gouvernement d’après d’aller récupérer les biens de l’État jusqu’en Floride. Toutefois, on va prendre la nouvelle équipe au mot. Étant donné que le Président de la République et son Premier ministre désigné ont bien réussi en affaires, on les invite à ajouter à leur déclaration de biens promise : leurs rapports d’impôt durant les cinq dernières années fiscales. Ce qui permettra au peuple haïtien de voir qu’ils sont deux citoyens exemplaires qui ont contribué convenablement à la caisse de l’État en déclarant la totalité de leurs revenus au fisc.

Férère Coffy, M.A.P.

fercoffy@hotmail.com

Montréal, 28 mai 2011



Dernière édition par Marc le Mar 5 Juil 2011 - 23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9462
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée Empty
MessageSujet: Re: Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée   Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée EmptyLun 30 Mai 2011 - 1:22

La nouvelle opposition haitienne prend forme . Ce sera une opposition intéressée et intéressante . Il me semble.

Pa genyen voye monte . Le message est clair . On prend aux mots le président MArtelly. Il doit tenir sa promesse . C'est notre but comme opposant et opposé de lui tenir rigueur ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deza
Super Star
Super Star
deza

Masculin
Nombre de messages : 3886
Localisation : U.S.A
Loisirs : READING FOOOTBALL SOCCER TENNIS M
Date d'inscription : 29/07/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le nouveau citoyen haitien

Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée Empty
MessageSujet: Re: Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée   Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée EmptyLun 30 Mai 2011 - 8:03

size=24]

Haiti-politique :Férère Coffy va droit au but

Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée

Je vais encore plus droit au but que Monsieur Coffy : Je dis, quand il s'agit d'une opportunité sincère qui facilitera l’éducation des enfants de nos masses pauvres, le soi-disant intellect averti des cénacles du parti-pris devrait se taire face à des moyens que le frivolisme social taxe d'illégal alors qu'aucun bien de l'etat ou du Tresor public est mis en cause.

Moi Deza, Je suis pour cette « activité illégale » qui attend de prendre racine depuis plus de deux cent ans dans les contrées, villes, bourgs et hameaux et contrées du pays haïtien .Je m’engage davantage dans cette voie de la renaissance du pays haïtien .Je veux de cette illegalite qui doit affermir et renforcer le temperament national a long terme.

S'il faut d'une dictature policière pour fermer le bec a un cancre qui se fout du bien des enfants du pays qui crèvent de faim et de maladie à cause du triomphe de l’ignorance dans l’environnement ,qu'il en soit ainsi et que Dieu nous vienne en aide .Qu'on ne vienne pas me parler des "pauvres malheureux de la diaspora " qui ont quitté le pays justement à cause de cette politique économique et de ce system d'éducation qui sont toujours en place et qui refusent l'accès à l'éducation et a la dignité a la majorite des enfants du pays .

Grenadiers à l’assaut saki mouri zafe ya yo .Gouvenman an oblije vinn illégal paske lipaka kontinye we de milyon de ti moun lan iyoranss ak malpwopte .

Ce n’est pas la politique du Gouvernement Martely-Rouzier de garder les enfants du pays dans la merde de l’analphabétisme et les condamner a une vie infrahumaine au seuil de l’Age adulte .Il faut se demander à qui profite le crime et mettre en marche l’appareil coercitif de l’etat pour retirer de la route du progrès les obstacles de l’exploitation outrageuse et le mepris familier des enfants de la classe des pauvres .

Li le pou nou apwan kinbe nin nou pou nou sa bwe yo ti di dlo santi pou ede peyi a soti lan la bou ke li ye la a .

Le premier pas commence avec l’éducation de nos enfants qui ne peuvent pas etre des éternelles victimes de notre avarice, de nos ambitions et de notre égoïsme suicidaire.Voir des enfants perir comme des mouches n'est pas le but du gouvernement Mately-Rouzier .Il faut que le pays entende les cloches du changement .Il n'y a aucune folie a rever que nos enfants ne sont plus des Sintaniz .

Grenadiers à l’assaut !!Tous les fils de ce pays sont les enfants légitimes de la nation haïtienne.

Prezidan Martelly banm yon ti illégalité sise plis ke yon million ti moun wap ranmasse lan la ri a pou voye lekol.Map rele anmwe avek ou depi se ledsikayon ke ou vle mete lan peyi a .Mwin pa di tout sa wap fe ap bon min anvan yo kritike ou sepou yo vinn di ,kiosa ki lan dyakout yo ekisa yo fe depi lontan ke yo la a .

Nou tout se ayisyen ,Nou touut se Matelly .BANOU EDIKAYON TETT KALE !METE VOLONTE OU BYEN RED POU KORESPON AK VAGABON !

[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9462
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée Empty
MessageSujet: Re: Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée   Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée EmptyLun 30 Mai 2011 - 10:53

Deza

J'ai comme l'impression que tu n'as pas lu l'artilce de Coffy et assurement le titre t'as fait sursauter sur ton fauteuil. Cela étant dit , cette critique est constructive et c'est pour la premiere fois dans l'histoire de l'opposition haitienne que l'on assiste à des formes de critique juste et rigoureuse. A remarquer que l'auteur a démontré qu'il maitrise parfaitement bien la grammaire fiscale . D'ailleurs , c'est un technicien haitien quebecois qui travaille dans ce domaine. J'invite sincèrement le président Martelly à lire Attentivement les papiers de Monsieur Coffy pour en tirer quelque chose qui lui sera utile comme chef d'état haitien.

Pour terminer , je rappelle que Monsieur Coffy n'est pas contre le fond de l'Éducation. Il croit qu'il faut faire les choses autrement en Haiti si on veut avoir des résultats tangibles et durables.

Merci de l'attention de tous .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9462
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée Empty
MessageSujet: Re: Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée   Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée EmptyMar 31 Mai 2011 - 11:31

Dernière nouvelle ,

Seul le forumhaiti a osé publier l'article de Monsieur Fèrère Coffy et tous les autres médias sociaux dans la communauté virtuelle haitienne ont refusé de le publier . Il faut se demander pourquoi ?

Au FORUMHAITI , la liberté de parole est respectée . Nous invitons les martellistes et les opposants à des confrontations d'idées et des débats sur l'avenir d'haiti


Vive la liberté

Admin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6020
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée Empty
MessageSujet: Re: Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée   Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée EmptyJeu 2 Juin 2011 - 21:40

ForumHaiti avait donné le ton

Le Matin Haiti a finalement publié l'article de Coffy Ferère .

http://www.lematinhaiti.com/contenu.php?idtexte=23651&idtypetexte=


Stanley Lucas y a répondu favorablement . A noter que Monsieur Lucas est un conseiller du nouveau président haitien.

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.forumhaiti.com
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9462
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée Empty
MessageSujet: Re: Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée   Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée EmptyVen 10 Juin 2011 - 11:49

La population haitienne peut compter sur notre opposition.

Bali ,Monsieur Coffy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deza
Super Star
Super Star
deza

Masculin
Nombre de messages : 3886
Localisation : U.S.A
Loisirs : READING FOOOTBALL SOCCER TENNIS M
Date d'inscription : 29/07/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le nouveau citoyen haitien

Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée Empty
MessageSujet: Re: Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée   Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée EmptyVen 10 Juin 2011 - 12:03

Marc,
Quand il s'agit de l'education des enfants du pays ,tout est meiux que ces renvois ad temporem aeternam des commissions et comites des calendres grecques ...Tu n'en as pas asez toi de toutes ces tergiversations qui ne menent nulle part et qui enterinent notre penchant pour la restriction de l'education aux plus payants ? Coffey est trop jeune dans un monde trop vieux .Nous sommes pqasses par la .Voyez les resultats plus de cent ans plus tard .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée Empty
MessageSujet: Re: Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée   Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée
» Haiti-politique :Une photo, un article et une overdose ...
» Haïti-Éducation: Pourquoi nos meilleurs élèves s'exilent-ils?
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Haiti-Politique :Ça chauffe entre Steven Benoit et kiki Vorbes -Pro-Préval )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: