Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
Chargeur Allume Cigare – Adaptateur Bluetooth – Appel Main libre- ...
16.99 € 29.99 €
Voir le deal

 

 Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
ainsi ne soit-il
Super Star
Super Star
ainsi ne soit-il

Masculin
Nombre de messages : 2404
Localisation : terre-neuve
Loisirs : chiquer du tabac, molester les molosses
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Jeu de rôle: l'hallucinogène

Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 EmptyMer 1 Juin 2011 - 20:29

Rappel du premier message :

Haïti : Le coup d'État électoral de Michel Martelly
par Roger Annis

Haïti se retrouve aujourd'hui avec un néo-duvaliériste comme président élu, grâce à l'effort concerté de puissances étrangères pour continuer de contrecarrer les aspira­tions du peuple haïtien à la justice sociale.

Michel Martelly est étroitement associé à l'extrême-droite haïtienne qui a renversé des gouvernements élus à deux reprises (en 1991 et en 2004)1. Le 7 avril, il a déclaré à la radio anglaise de la SRC, dans le cadre de l'émission The Current, qu'Haïti «avait pris la mauvaise direction au cours des 25 dernières années», ce qui correspond à la période de temps au cours de laquelle le peuple haïtien a tenté de surmonter l'héritage d'impunité, de dépendance et de sous-développement laissé par la tyrannie de Duvalier.

Martelly s'est engagé à reconstituer les tristement célèbres Forces armées d'Haïti (FADH) que l'ancien président Jean-Bertrand Aristide avait dissoutes en 1995 à cause de leur penchant prononcé pour les coups d'État et les nombreuses violations des droits de la personne. Anciens et futurs soldats s'entraînent déjà dans des camps un peu partout en Haïti et attendent leur appel au service (2).

Martelly a également déclaré que le développement économique et social d'Haïti repose sur la capacité de convaincre davantage d'investisseurs étrangers d'installer leurs ateliers ou leurs usines en Haïti, particulièrement des «sweatshops» (ateliers de misère).

L'élection à deux tours de scrutin qui l'a porté au pouvoir a été financée et inspirée par des puissances étrangères. Les Etats-Unis, le Canada et l'Europe ont payé au moins 29 millions de dollars pour la financer. Le vainqueur reconnaît que les coûts de sa campagne — un million de dollars pour le premier tour et 6 millions pour le deuxième — ont été couverts en grande partie par des «amis» aux Etats-Unis. Il refuse cependant de dire qui ils sont (3).

Sa campagne a été menée par la même firme de relations publiques espagnole — Osto & Sola — qui a pris en charge l'élection victorieuse, bien que frauduleuse, de Felipe Calderon à la présidence du Mexique en 2006.

L'élection haïtienne a été un processus d'exclusion politique. En effet, le plus gros parti politique d'Haïti, Fanmi Lavalas, a été arbitrairement exclu du scrutin par le Conseil électoral provisoire (CEP), formé de manière non constitutionnelle. Elle a aussi été une vaste manœuvre pour priver la plupart de l'électorat haïtien de son droit de vote. L'inscription des électeurs était partielle, lors du premier tour de scrutin, le 28 novembre 2010. Aucune inscription supplémentaire n'a été autorisée pour le deuxième tour de scrutin du 20 mars 2011. Le scrutin a été marqué par la fraude et les irrégularités, non seulement au cours du premier tour, mais également lors du second.

Le représentant spécial adjoint du secrétaire général des Nations Unies pour Haïti, Nigel Fisher, a exprimé la satisfaction du Conseil de sécurité concernant le résultat de l'élec­tion lorsqu'il s'est adressé à la SRC de Vancouver le 5 avril dernier. Tout en reconnaissant qu'il y avait eu «pas mal de fraude» lors du scrutin du 28 novembre, il a déclaré que tout était oublié lors du second tour.

La preuve la plus accablante du manque de légitimité de cette élection est son taux de par­tici­pation exceptionnellement bas. Les résultats préliminaires du CEP, dévoilés le 4 avril, font état d'un autre taux record de faible participation au scrutin du 20 mars, à peu près égal au taux de participation de 23 % enregistré le 28 novembre. Selon le Center for Economic Policy Research de Washington, DC, il s'agit là des taux de parti­cipation à une élection présidentielle dans l'hémisphère occidental les plus bas depuis au moins 1945.

Beaucoup de médias à travers le monde ont fait volte-face de manière étonnante dans leur couverture de ces événements. Alors que le premier tour de scrutin avait été présenté, à juste titre, comme étant profondément et irrémédiablement frauduleux, le second tour est devenu, comme par magie, acceptable pour les médias et les gouvernements nord-américains et européens. Il n'était cependant pas acceptable pour le CEP qui est juridiquement «l'arbitre final» de toutes les élections haïtiennes. Seuls quatre de ses membres, et non pas la majorité requise de cinq membres, ont voté en faveur de la tenue d'un second tour de scrutin.

Ce qui est encore plus important, c'est que Michel Martelly a été imposé au CEP par l'OEA et par Washington en tant que second candidat face à la favorite du premier tour, Mirlande Manigat. Les calculs du CEP avaient pourtant démontré que Jude Célestin, le candidat du parti Unité du président René Préval, s'était classé deuxième lors du premier tour de scrutin.

Le quotidien canadien ayant le plus fort tirage, le Toronto Star, a publié un éditorial le 30 novembre 2010, dénonçant le premier tour de scrutin comme étant une «fraude» et affirmant que l'exercice au complet devait être refait à une date ultérieure (4). Des journalistes de Radio-Canada sur le terrain en Haïti ont qualifié le vote de «simulacre» ou de « fraude complète ».

Martelly lui-même a qualifié le premier tour de «fraude» et, conjointement avec 13 autres candidats, a demandé le 28 novembre dernier que l'élection soit annulée… pour faire marche arrière dès le lendemain quand Edmond Mulet, le chef de la force d'occupation militaire du Conseil de sécurité en Haïti, l'a contacté par téléphone pour lui dire qu'il pourrait avoir gagné.

Le 9 avril, un éditorial du Star accueillait la «sélection» de Martelly en disant : «L'élection de l'outsider politique Michel Martelly à la présidence d'Haïti est le premier signe depuis plusieurs mois que la nation appauvrie a encore une chance de se reconstruire…»

Dans l'entrevue déjà mentionnée de la SCR avec Martelly (5), l'animatrice Anna Maria Tremonti lui a lancé une question oiseuse après l'autre. Martelly a aisément répondu par de vagues généralités sur ce qu'il a l'intention de faire pour Haïti.

Le 7 avril, Q, une émission de culture pop de la radio anglaise de la SRC, interviewait un correspondant du Time Magazine, Rich Benjamin. «Il (Martelly) semblait côtoyer des gens qui ont appuyé Duvalier», a admis l'invité. Il s'est ensuite empressé d'ajouter que cela ne voulait pas dire que les politiques de Martelly sont «de droite ». «Sweet Mickey est le candidat du changement dans le sens qu'il se tient en dehors de l'establishment politique… Selon le sujet, on pourrait le qualifier de progressiste et non de conser­vateur», a-t-il ajouté.

Le même jour, l'émission Dispatches interviewait la journaliste de la radio anglaise de la SRC en Haïti, Connie Watson. Donnant l'impression d'être en charge des relations publiques du président élu, Watson a déclaré que Martelly avait reçu «l'appui écrasant» du peuple haïtien et disposait d'un plan solide pour faire avancer Haïti. En fait, seulement 17 % des électeurs inscrits — évalués à 4,5 millions — ont voté pour lui.

Pendant ce temps, le retour d'exil de Jean-Bertrand Aristide et de sa famille, le 18 mars, était pratiquement accueilli par le silence dans les médias écrits et audiovisuels du Canada. Peut-être ont-ils cru les paroles de l'ambassadeur canadien en Haïti qui a déclaré l'an dernier que l'ancien président représentait «une histoire du passé». Mais les dizaines de milliers d'Haïtiens qui ont envahi les rues autour de l'aéroport de Port-au-Prince pour accueillir les Aristide chez eux ont démenti cette affirmation.

L'accession de Martelly au pouvoir constitue un coup d'État électoral. Il s'agit d'une conti­nuation des objectifs du coup paramilitaire de 2004, à savoir exclure le peuple haïtien de ses propres institutions politiques et affaiblir encore plus ses aspirations à la justice sociale, exprimées de façon si éloquente par Aristide lors de son retour en Haïti (6).

Tout cela augure mal pour l'effort massif de reconstruction qui reste toujours à accom­plir. Les promesses d'aide et de reconstruction demeurent en grande partie lettres mortes. Les efforts de reconstruction en Haïti ont à peine commencé, quinze mois après la catastrophe.

Plus de 95 % des décombres n'ont pas encore été enlevés et moins de 10 % des 9 milliards de dollars promis par des donateurs étrangers au 31 mars dernier ont réellement été remis.

Plus d'un million de personnes sont toujours sans abri, vivant encore sous des tentes dans des camps de fortune parce que seulement 15 % des logements temporaires nécessaires ont été construits.

En ce moment, on fabrique un battage médiatique autour de la «victoire» de Martelly, à la suite d'élections truquées ; mais à mesure que ce battage s'estompera, le mécon­tentement et la lutte populaire reviendront de plus en plus au premier plan.

Notes

1. www.canadahaitiaction.ca/content/michel-martelly-rightist-and-coup-supporter

2. www.canadahaitiaction.ca/content/haitis-former-military-waiting-wings

3. www.nytimes.com/2011/03/18/world/americas/18haiti.html

4. www.thestar.com/opinion/editorials/article/898698--haitian-election-don-t-let-fraud-prevail

5. www.cbc.ca/thecurrent/episode/2011/04/07/michel-sweet-micky-martelly/

6. www.canadahaitiaction.ca/content/aristides-return-haiti-his-speech-and-video-report
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 EmptyJeu 2 Juin 2011 - 14:56

Pour le jonc et sa cocotte de la pleurnicherie..

POEME DEDIE A MAMA SISSI TA

Maitresse ti-poulette, non, la marchande de lobeille
Astiquait son visage dans le miroir d’une vieilles latrine
Reléguée au un fond d’une cour ou gisent les déchets.
Tout a l’ivresse du cannibalisme enivrant de la matière
Il se payait du bon temps en forte pourriture exécrable
N’ayant comme atout attrayant que fesses nues à l’air
Enfouies dans des pantalettes rose un peu trop serrées.
Le genre massette vint à passer, en vantant ses attributs
A la poulette savane qui picotait joyeuse dans la merde
Très éprise de ce don généreux de la nature bienveillante.
O dieux ! s’écrie le jonc ravi à la vue du cul exposé à l’air
Une aubaine pareille doit satisfaire mes gouts étranges
Renonçons hâtivement à toutes saloperies de la morale
Marchons fier et gaiement à la conquête du postérieur
Et ceci dit ceci fait, il enfonce l’étrier en cocotte radieuse
Ne se souciant ni du confort ni de la brutalité de l’acte.
Tout ça pour dire que meme un forum libre du virtuel
Espère tant soit peu de décorum de ses alternatifs en rut.

[b]A TOUS VENANTS ,VERRONT QUE MAMACITA PARLE D'EUTHANASIE CAR ELLE N'A JAMAIS SU QUE FAIRE DE SON ETRE POURRI .IL-ELLE S'EST CONVAINCU QUE SON ETAT MISERABLE REPRESENTE UN NIVEAU DE NOTRE HUMANITE .J'AI BEAU LUI DIRE QU'ELLE N'A PAS ENCORE ATTEINT CETTE ETAPE DE L'EVOLUTION .ELLE RAMPE ET TOURNE EN ROND A TATONS AU BAS DE L'ECHELLE ET CROIT AVOIR ACQUIS LE DON DE L'INTELLIGENCE,CETTE DIFFERENNCE ENTRE ELLE ET MOI QUI LA FAIT CHIER LE KAKAKTWE ./b]


Dernière édition par deza le Jeu 2 Juin 2011 - 15:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 EmptyJeu 2 Juin 2011 - 14:57

Le gros roseau a écrit:
tet alimet la konprann tout moun soufri amnesie menm jan ak li.teworisme deta ke yo te etabli nan peyi ya ant 1957 e 1986 se li menm ke li vle ki retounen ankò.kom ou di ou pa wè yo te gentan touye 3 jenn ayisyen ki tap pose pankakt pou manigat se konsa wi sa te komanse an 1957.


Kontinye reve, sa'w pa vle ya se li ki fèt, e ou pap ka kenbe pèp la nan mizè nwa sa nou mete'l la, e ti moun yo pwal edike pou demen yo pa vote pou ankenn kandida tèt chat ou yo.
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 EmptyVen 3 Juin 2011 - 0:21

Ya vote pou kandida ki di bilding lan tet kale byen bande tou tan.ya vote pou yon kandida ki kanpe an piblik ki di:"Nous avions tous triché.;il faut annuler les elections."et peu de temps après il declare:" les votes du peuple doivent etre respectés."En tout cas je prefère mes candidats.
Revenir en haut Aller en bas
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4690
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 EmptyVen 3 Juin 2011 - 3:44

Joel a écrit:
THUNDER;

Ou fè dè zane ap ekri sou sit sa a ke ARISTIDE pa t lejitim ;ke eleksyon 2000 yo pa t bon,ke pa t gen ase moun ki te vote.Se te agiman prensipal ou ,pou w jistifye koudeta 2004 lan.

Eske an vi de sa k sot pase la a ;ou pre pou w kenbe menm diskou an ,a pwopo de jan MATELI eli an ;e oubyen se poud ou t ap voye?

Joel,

Men kisa ke mwen te ekri depi nan mwa Aout 2006.

https://www.forumhaiti.com/t87-lejitim
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 EmptyVen 3 Juin 2011 - 10:01

Michel Martelly est president d'Haiti pour cinq ans...sak pa kontan anbake .Nap pedi anpil eneji .
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 EmptyVen 3 Juin 2011 - 10:31

Ki presidan ?yon pope twel, yon pantin ke yo mete pou defann enterè yon oligarchi pouri e repiyan.
Revenir en haut Aller en bas
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 EmptyVen 3 Juin 2011 - 11:30

Le gros roseau a écrit:
Ki presidan ?yon pope twel, yon pantin ke yo mete pou defann enterè yon oligarchi pouri e repiyan.


Pope twèl kap bay anpil nèg pwoblèm, sak pa kontan anbake, pwen bar.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 EmptyVen 3 Juin 2011 - 11:49

Fok nou fe yon leve de fon pou nou achete mouchwa pou lavalass siye dlo lan zye li wi .Souflett Prezidan Matelly a ap fe zye yo fe dlo jiskounye a .W ta di s la pipich yo ginyen ,.Kisa map di la a .Palavire Prezidan Martelly a fe ke se gwo sevyettkoton pou nou ta pote bay neg sayo pou seche dlo lan zye .Se yon la rivye mezanmi kap desann.Neg yo krie pi mal passe ti moun kap krye pou pin ak kafe .

M'pat kwe ti mesye sayo te rinmin pouvwa konsa non.Kounye a se sinkan la penn Yo pa kon kote pou mete deye yo .Ou ta di se foumi rouj ki lan tout fouk yo kap mode yo.!E neg yo deja pa gasson deja se lan tanpri souple ke yo ye ak bar de fer yo a .E si pep la mande yon lot konstitisyon paske yo damou pou ti prezidan sa a ki di ke yo pap manje biswit labou anko a ? Mezanmi seka six ans peut-etre vingt-ans anko wi .

Ala gangnass peyi 'm nan pwal ganyen la dan ni .Le fanm sa a ap passe lan la ri tout gasson se ranje kow yo sou de bor chapo ba .Sa gin pou li vinn menmjan ak lontan .Deza ap kouri fe la kourbette pou li fe kavalye salye les dam ! AH.DAM YO AP RI AK EVANTAY YO LAN MIN YO ANTAN KE YAP GADE YON POTORIK GASSON KONSA KI VIN OFRI TETT LI PASKE LI KONEN KE SE YON TREZO LAP JWEN KOTE LI VIN FRAPE A : La femme haitienne !La beaute unique des Antilles !La perfection du vorps et de le'sprit dans tous les milieux !

DEZA AP CHANTE TOU WI .li SE YON BON TI -PARIS ne ke misye ye PASKE LI SOTI LAN FANMI JAKMEL kote neg kon gratte guita bwe griog yo byen .Le li we la reine Kami chita sou tronn li ak swivantt li yo sou balkon lakay li Deza se premye neg ki kouri mete jenou li a ter mete chapo li sou lestomak li pou li chante "MARABOU DE MON COEUR JE T'AIME A LA FOLIE" . Fok mwin di nou li pap okipe neg jalou kap bay ti koutlang pa deye ki di ke li gin vwa krapo.Sa pap dire lontan bagay sa a .Rass neg congo gwo soulye san manye yo pap la anko pou lontan .Model gwayil la pwale .

Le Deejay a di "kavalye prenez vos damea " mezanmi se rel kay makorel .Deza mete zel lan pye li li poul gintan rive fe yon kourbett jiska terr lan pye bote a epi anvan kami di "mon cjhevalier prevele " li gantan fe yon pa ki minin yo jiss lan syel kote neg ki pa inisye paka ale paske zel yo koutt . Le sa a piblik la bat bravo pou yo di " mezanmi "se byen jwen ak byen kontre " gade yon boul pik ak tout chelenn li.Se deu ti rosyol .Youn fett pou lott .Sesak fe ke yo ka vole konsa a .

Enfin,le pays sera libre de vivre et de respirer les mouvements philharmoniques de ses grand ideaux .Pap gin ni tout voum se do anko ni naje pou soti ni konstwi kilowatt routt anko.Fini le discours barbare de l'ignorance.Kounye a se pawol douss tankou " ti cherie mwin rinmini ou anpil ala ou bell ala ou bell .kote ou rete poum al mande manman ou ak papa ou pou ou .Kote ou rete ayiti bell fanm kreol mwin ?.

O mezanmi ki le jou sa a ap rive ?OH OH .MWIN TELMAN KONTAN KE MWIN BLIYE MANDE KOTE ZANMI MARC AK MAXIMO .Ginou la avek nou tou .Ganle fok m'al cheche INVITE Ana Kreyol paske li yon tijan twopp timid le li we rasanbleman sayo ap fett . Konsa neg paP di o wi neg Deza sa a li se bonjan ayisyen . DEPI li we fanm li gaye tett li pati li blye tout zanmi .
Smile Smile Smile cheers cheers

MEZANMI SE KONSA PEYI A PWAL YE WI .NOU TOUT SE AYISYEN .NOU TOUT SE MARTELLY.Peyi a pwal ouve ving katre sou venkatt .Gade pou nou we..
Revenir en haut Aller en bas
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4690
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 EmptySam 4 Juin 2011 - 0:14

Citation :
THUNDER;

Ou fè dè zane ap ekri sou sit sa a ke ARISTIDE pa t lejitim ;ke eleksyon 2000 yo pa t bon,ke pa t gen ase moun ki te vote.Se te agiman prensipal ou ,pou w jistifye koudeta 2004 lan.

Eske an vi de sa k sot pase la a ;ou pre pou w kenbe menm diskou an ,a pwopo de jan MATELI eli an ;e oubyen se poud ou t ap voye?

Mwen kwè ke Joel p ap jam repete bagay konsa ankò pou l ka konpare Aristide ki te yon "prezidan" ilejitim ki te fè dapiyanp sou yon pouvwa dèyè do lalwa, ak Prezidan Martelly ki se yon prezidan ki te ranpli tout kondisyon ke konstitisyon an te prevwa pou yon moun ranpli pòs saa.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 EmptySam 4 Juin 2011 - 4:22

Le President Martelley est celu qui donnera le coup de grace au mouvement tipepique anarchiste de la gauche lavalasse-inite-sans espwa.Lui,Martelly va combattre cette ambiance de peur,de meurtres et de rapinses instituee par nos revolutionnaires apatrides et anti-nation pour conserver le pouvoir et leurs privileges de bureaucrates corrompus.Qui vivra verra .
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17123
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 EmptySam 4 Juin 2011 - 4:30

Thunder a écrit:
Citation :
THUNDER;

Ou fè dè zane ap ekri sou sit sa a ke ARISTIDE pa t lejitim ;ke eleksyon 2000 yo pa t bon,ke pa t gen ase moun ki te vote.Se te agiman prensipal ou ,pou w jistifye koudeta 2004 lan.

Eske an vi de sa k sot pase la a ;ou pre pou w kenbe menm diskou an ,a pwopo de jan MATELI eli an ;e oubyen se poud ou t ap voye?

Mwen kwè ke Joel p ap jam repete bagay konsa ankò pou l ka konpare Aristide ki te yon "prezidan" ilejitim ki te fè dapiyanp sou yon pouvwa dèyè do lalwa, ak Prezidan Martelly ki se yon prezidan ki te ranpli tout kondisyon ke konstitisyon an te prevwa pou yon moun ranpli pòs saa.


Pou w ekri yon bagay sa 'se dènye fwa m ap reponn yon bagay ou ekri.Malgre rans ""diktatè sanginè"" w yo ;mwen konprann te gen yon ti kal lojik lakay ou ;men ak sa w ekri la a ;ou pwouve m ke sa pa ekziste
Revenir en haut Aller en bas
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4690
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 EmptySam 4 Juin 2011 - 7:36

Joel a écrit:
Thunder a écrit:
Citation :
THUNDER;

Ou fè dè zane ap ekri sou sit sa a ke ARISTIDE pa t lejitim ;ke eleksyon 2000 yo pa t bon,ke pa t gen ase moun ki te vote.Se te agiman prensipal ou ,pou w jistifye koudeta 2004 lan.

Eske an vi de sa k sot pase la a ;ou pre pou w kenbe menm diskou an ,a pwopo de jan MATELI eli an ;e oubyen se poud ou t ap voye?

Mwen kwè ke Joel p ap jam repete bagay konsa ankò pou l ka konpare Aristide ki te yon "prezidan" ilejitim ki te fè dapiyanp sou yon pouvwa dèyè do lalwa, ak Prezidan Martelly ki se yon prezidan ki te ranpli tout kondisyon ke konstitisyon an te prevwa pou yon moun ranpli pòs saa.


Pou w ekri yon bagay sa 'se dènye fwa m ap reponn yon bagay ou ekri.Malgre rans ""diktatè sanginè"" w yo ;mwen konprann te gen yon ti kal lojik lakay ou ;men ak sa w ekri la a ;ou pwouve m ke sa pa ekziste

Mwen toujou di nou sa, mwen p ap ka kite ke nou bafwe moun ki p at an Ayiti anba diktati sanginè lavalas lan. Reponn, pa reponn se chwa ke chak patisipan genyen. Mwen regrèt sa pou wou, wou te mèt leve kò w frape atè, mwen p ap kapab kite nou pwopaje venen lavalas sou fowòm nan epi pou 2 bra mwen rete kwaze.

Saa fè ke w ekri rizib saa se paske wou pa ka jwenn oken agiman pou demanti sa mwen ekri an, epi w ap fè lawont sèvi kòlè. Wou te di ke se te sou vwa 5% pèp lan ki t ap vote Alibaba an ke mwen te baze m sèlman pou m te di ke li te ilejitim jis pou w te ka montre ke Martelly pa lejitim tou. Men vwalatilpa, ke w ap oblije rete bèbè paske Aristide wou an te jis yon koudetayis elektoral, konpare ak Martelly li menm ki genyen yon prezidans lejitim e konstitisyonèl.

Ki lwa nan konstitisyon an ki bay ki jan pou yo dechouke koudetayis sou pouvwa a? ...Joel bwè pwa!

Pito w pa reponn vre, paske plis wou reponn, se plis w ap avili.

Manyè flanke peyi an yon chans ak radòt lavalas ak Aristide kwèdèk nou yo.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 EmptySam 4 Juin 2011 - 7:38

Le premier serviteur c'est moi ! Haïti unie, Haïti d'abord, Haïti prospère, Haïti toujours
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 EmptySam 4 Juin 2011 - 8:27

Thunder

ou pa li ke Dorsainvil pran la fwit poul pa reponn a konvokatyon pakè ya voye ba li.ou di ki lwa nan konstitutyon ki di ki jan pou yo dechouke yon presidan ilejitim . Konstitutyon prevwa yon haute cour de justice pou jije tout presidan delenkan.se chak ayisyen ki pou pran responsabilite yo pou yo ranpli wol yo.Palman pa dwe konpose de yon bann depite ak Senatè japrouv.Chef la Polis pa dwe pè pran desisyon pou chase delnkan ki anpeche Palman an fonktyone lè yo konvoke yon Premier Ministre ou yon presidan.

Lè Richard Nixon te bay attorney general la lod poul revoke special porsekitè ki tap envestige Watergate sacandal la attorney general la te pito demisyone o lye li te fè revoke spesyal prosekitè ya. se moun konsa ke ayiti beswen.se pa ti restavek ke presidan yo ka achte ak yon ti bout machine ou byen yon ti job konsil pou fanmi yo.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17123
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 EmptySam 4 Juin 2011 - 14:02

[quote="Thunder"]
Joel a écrit:


Mwen toujou di nou sa, mwen p ap ka kite ke nou bafwe moun ki p at an Ayiti anba diktati sanginè lavalas lan. Reponn, pa reponn se chwa ke chak patisipan genyen. Mwen regrèt sa pou wou, wou te mèt leve kò w frape atè, mwen p ap kapab kite nou pwopaje venen lavalas sou fowòm nan epi pou 2 bra mwen rete kwaze.

Saa fè ke w ekri rizib saa se paske wou pa ka jwenn oken agiman pou demanti sa mwen ekri an, epi w ap fè lawont sèvi kòlè. Wou te di ke se te sou vwa 5% pèp lan ki t ap vote Alibaba an ke mwen te baze m sèlman pou m te di ke li te ilejitim jis pou w te ka montre ke Martelly pa lejitim tou. Men vwalatilpa, ke w ap oblije rete bèbè paske Aristide wou an te jis yon koudetayis elektoral, konpare ak Martelly li menm ki genyen yon prezidans lejitim e konstitisyonèl.

Ki lwa nan konstitisyon an ki bay ki jan pou yo dechouke koudetayis sou pouvwa a? ...Joel bwè pwa!

Pito w pa reponn vre, paske plis wou reponn, se plis w ap avili.

Manyè flanke peyi an yon chans ak radòt lavalas ak Aristide kwèdèk nou yo.


Ou tankou NAZI yo apre dezyèm gè mondyal ,lè LALMAY te devaste ,lè pèp alman t ap mouri grangou, yo te o dezespwa ;menm NAZI sa yo ki te responsab sa k te rive an ,ap vin di ke bagay lan te pi bon lè yo te sou pouvwa a e yo pa t ka fèmen dyòl yo.Se òlalwa yo te blije mete NAZI yo ;pou jis jounen jodi an.

Kisa ki fè ke MATELI lejitim lan e ARISTIDE pa t lejitim?
ARISTIDE te pi lejitim ke MATELI.
Ou konprann si pa t gen MINUSTAH yo t ap aksepte eleksyon MATELI an?
PA GEN JAN SI MATELI LEJITIM ,POU ARISTIDE PA T LEJITIM TOU.

OU TE MÈT SOTE PONPE ,KONTINYE RELE L""DIKTATÈ SANGINÈ"" pou ""efè chok"" ou an ;MATELI pa pi lejitim ke ARISTIDE
Revenir en haut Aller en bas
jafrikayiti
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2236
Localisation : Ottawa
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Bon neg guinen

Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 EmptySam 4 Juin 2011 - 14:33

Ou ap pèdi tan ou Joel! mesye sa yo pi previzib pase solèy kouche. "Blan an di ou mouri, ou mouri" - se sa ki sèl bousol yo.
Revenir en haut Aller en bas
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4690
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 EmptySam 4 Juin 2011 - 16:15

Citation :
Ou tankou NAZI yo apre dezyèm gè mondyal ,lè LALMAY te devaste ,lè pèp alman t ap mouri grangou, yo te o dezespwa ;menm NAZI sa yo ki te responsab sa k te rive an ,ap vin di ke bagay lan te pi bon lè yo te sou pouvwa a e yo pa t ka fèmen dyòl yo.Se òlalwa yo te blije mete NAZI yo ;pou jis jounen jodi an.

Kisa ki fè ke MATELI lejitim lan e ARISTIDE pa t lejitim?
ARISTIDE te pi lejitim ke MATELI.
Ou konprann si pa t gen MINUSTAH yo t ap aksepte eleksyon MATELI an?
PA GEN JAN SI MATELI LEJITIM ,POU ARISTIDE PA T LEJITIM TOU.

OU TE MÈT SOTE PONPE ,KONTINYE RELE L""DIKTATÈ SANGINÈ"" pou ""efè chok"" ou an ;MATELI pa pi lejitim ke ARISTIDE

W ap ranni men w pa di anyen.

Mwen ekri deja poukisa ke Aristide p at lejitim, e poukisa ke Martelly lejitim li menm. Si w pa dakò, se pou w montre m ke Aristide p at vyole konstitisyon an pou l te poze kandidati l, e Martelly li te vyole l.

Kote sa ke w pa ka fè an?
Revenir en haut Aller en bas
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4690
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 EmptySam 4 Juin 2011 - 16:21

jafrikayiti a écrit:
Ou ap pèdi tan ou Joel! mesye sa yo pi previzib pase solèy kouche. "Blan an di ou mouri, ou mouri" - se sa ki sèl bousol yo.

Tout bagay wou menm se "blan"? Ala yon bagay ke w pè konpè...

Tout lòbèy wou menm se yon kesyon de ras. Jan de vizyon sa yo te konn mache lontan, men apre gagòt ke ti nèg fè sou yon peyi, nou pa kla blame "blan" an tout tan pou eta peyi an.
Revenir en haut Aller en bas
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4690
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 EmptySam 4 Juin 2011 - 18:34

Le gros roseau a écrit:
Thunder

ou pa li ke Dorsainvil pran la fwit poul pa reponn a konvokatyon pakè ya voye ba li.ou di ki lwa nan konstitutyon ki di ki jan pou yo dechouke yon presidan ilejitim . Konstitutyon prevwa yon haute cour de justice pou jije tout presidan delenkan.se chak ayisyen ki pou pran responsabilite yo pou yo ranpli wol yo.Palman pa dwe konpose de yon bann depite ak Senatè japrouv.Chef la Polis pa dwe pè pran desisyon pou chase delnkan ki anpeche Palman an fonktyone lè yo konvoke yon Premier Ministre ou yon presidan.

Lè Richard Nixon te bay attorney general la lod poul revoke special porsekitè ki tap envestige Watergate sacandal la attorney general la te pito demisyone o lye li te fè revoke spesyal prosekitè ya. se moun konsa ke ayiti beswen.se pa ti restavek ke presidan yo ka achte ak yon ti bout machine ou byen yon ti job konsil pou fanmi yo.

Fòk wou presize ke apa de yon jij ki pi ansyen nan Lakou Kasasyon ak rès ke li prevwa, konstitisyon an prevwa tou ke tout prezidan dwe eli a travè eleksyon nasyonal e li di ki kondisyon pou chak kandida ranpli anvan ke yo dwe jwe ròl saa.

Eske w te konnen evenman ki te fèt an Septanm 2000 pou Aristide te ka poze kandidati l?

Sandout wou pat konnen, ebyen ban m fè yon ti rezime pou wou. Aristide monte sou Delmas ak 3.000 chimè ame ak kawotchou, boutèy, manchèt, baton, zam... Lari an bloke, Ronald Kadav sèl kòmandan. Pandan ke Komisè polis ki rele Nau ap pase ak yon patrouy, li remake yon endividi an sivil ki genyen yon pistolè 9mm nan men l, se te Ronald Kadav. Lè Komisè Nau kanpe pou l envestige, chimè lavalas yo bat li, chire inifòm Lapolis lan sou misye, pran zam li, e gen tan mete yon kawotchwou nan tèt li pou te ba l pè Lebren, anba zye Aristide. Se Dany Toussaint ki te mande gras pou Komisè an ki fè ke Aristide ak bizango l yo pa t fè misye tounen yon taso.

Se laa tou ke ostilite ant Lavalas ak Konsèy Siperyè Lapolis lan te kòmanse. Lè nou fè yon reyinyon pou nou ale arete koupab nan tantativ asasina saa, Preval pran presyon nan men Aristide e li kouri rele ke genyen konplo "koudeta" k ap fèt. Se nan konsa ke anpil polisye ki respekte tèt yo te oblije ale nan mawon paske yo te fèb lojistikman. Se nan konsa ke Ti Guy te tou koupe fache ak Aristide epi li jete kò l Sendomeng. Brèf!

Se ak 3.000 chimè ke Aristide te ale poze kandidati l tande, menm li menm te konnen ke li pa t ranpli tout kondisyon yo, men ak presyon chimè l yo, li konprann ke se li ki mèt peyi an. Li janbe lwa elektoral pou l te ka vinn prezidan...
Revenir en haut Aller en bas
jafrikayiti
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2236
Localisation : Ottawa
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Bon neg guinen

Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 EmptySam 4 Juin 2011 - 18:40

Citation :
Les résultats préliminaires du CEP, dévoilés le 4 avril, font état d'un autre taux record de faible participation au scrutin du 20 mars, à peu près égal au taux de participation de 23 % enregistré le 28 novembre. Selon le Center for Economic Policy Research de Washington, DC, il s'agit là des taux de parti cipation à une élection présidentielle dans l'hémisphère occidental les plus bas depuis au moins 1945.

Se Hillary Clinton ki mete Sweet Mickey sou cha elektoral la. Menm jan yo te jouke Sudre Dartigenave nan ane 1915.

"tout sa Etazini ta ekzije nan akò sa a ke li (Dartiguenave) pare pou li siyen san li pa konn sa k ladanl lan, li deja konnen, tou natirèlman, ke yo bon pou peyi d Ayiti tou" - sete 1915

Sweet la limenm li te di se nomal pou moun ki peye pou eleksyon yo chwazi ki lès ki genyen.... epi, men nou!

Citation :
Le dimanche 30 janvier 2011, deux semaines après le retour inattendu de Baby Doc sur le lieu du crime, la cheffe de la diplomatie américaine Hillary Clinton arrivait en Haïti avec, cette fois, dans son sac une mission bien précise: s’assurer que Micky Martelly (candidat de sac et de corde) allait passer au second tour de la mascarade électorale. Conseil Electoral Provisoire sous pression. Récital de chant et de chantage avec Préval. Avec sa clairvoyance coutumière, M. Frantz Duval, rédacteur en chef du journal Le Nouvelliste, éclairait notre vacillante lanterne. « Il a fallu que la communauté internationale torde quelques bras, annule quelques visas et menace au creux de l'oreille les uns et les autres pour que les faiseurs de rois restent à leur place, celle de gentils figurants. »....« Nous sommes derrière vous… » a déclaré avec euphorie Hillary à Micky Martelly. En effet. Le vrai pouvoir derrière le trône en Haïti, c’est Bill Clinton. Micky, c’est le vice-président ou le Président du Vice. Assagi par les ans, Clinton va s’occuper des choses « sérieuses » tandis que Micky pourra donner libre cours à ses mauvais instincts...Micky (à ne pas confondre avec la version inoffensive de Disneyland) apparaît donc comme le parfait cobaye dans le labo de l’expérimentation pour la création d’un gouvernement de Doublure. Il parle fort mais il est nul. Déclarations à l’emporte-pièce dans le spectacle folklorique d’un président cousu de fil rose. Combat épique entre l’être et le paraître. Entre masques et visage.
http://elsie-news.over-blog.com/article-il-etait-une-fois-hillary-billy-et-micky-martelly-par-castro-desroches-73288796.html
http://www.radiotelevisioncaraibes.com/opinion/3743.html (Le syndrome Celestin)


Citation :
Daprè menm dokiman ofisyèl sa yo, Washington te pase Amiral Caperton lòd pou li asime kontwol militè total kapital sou Pòtoprens epi pou li anpeche Asanble Nasyonal la fè eleksyon toutotan yo pa rive jwenn yon kandida ki aksepte siyen alavans, san li pa li sa ki ekri nan akò Etazini prepare depi ane 1914 la. Pami kandida Etazini te apwoche yo, te genyen yon ansyen Minis Ayisyen Ozetazini ki te rele J. N. Legère. Misye te di ajan ke Caperton te voye koutize l la : «Di Amiral Caperton pou mwen ke mwen pap ka kandida toutotan mwen pa okouran ki kalite ekzijans peyi Etazini ap fè yo. Fòk mwen anmezi pou mwen defann enterè peyi mwen. Se pou Ayiti mwen ye. Mwen pa pou Etazini». Kidonk, men tout salmannaza ki te pase anvan yo te reyisi deniche Sudre Dartiguenave kòm prezidan popetwèl ki deklare ke daprè limenm tout sa Etazini ta ekzije nan akò sa a ke li pare pou li siyen san li pa konn sa k ladanl lan, li deja konnen, tou natirèlman, ke yo bon pou peyi d Ayiti tou...
Sous: Griyo Jafrikayiti # 45 - 1915 Blan Meriken gwo bòt debake…Olye li ewo, yo fè doktè Rosalvo Bobo fè zewo
http://haitiforever.com/bbs/messages/2050.html
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17123
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 EmptySam 4 Juin 2011 - 19:29

Thunder a écrit:

Fòk wou presize ke apa de yon jij ki pi ansyen nan Lakou Kasasyon ak rès ke li prevwa, konstitisyon an prevwa tou ke tout prezidan dwe eli a travè eleksyon nasyonal e li di ki kondisyon pou chak kandida ranpli anvan ke yo dwe jwe ròl saa.

Eske w te konnen evenman ki te fèt an Septanm 2000 pou Aristide te ka poze kandidati l?

Sandout wou pat konnen, ebyen ban m fè yon ti rezime pou wou. Aristide monte sou Delmas ak 3.000 chimè ame ak kawotchou, boutèy, manchèt, baton, zam... Lari an bloke, Ronald Kadav sèl kòmandan. Pandan ke Komisè polis ki rele Nau ap pase ak yon patrouy, li remake yon endividi an sivil ki genyen yon pistolè 9mm nan men l, se te Ronald Kadav. Lè Komisè Nau kanpe pou l envestige, chimè lavalas yo bat li, chire inifòm Lapolis lan sou misye, pran zam li, e gen tan mete yon kawotchwou nan tèt li pou te ba l pè Lebren, anba zye Aristide. Se Dany Toussaint ki te mande gras pou Komisè an ki fè ke Aristide ak bizango l yo pa t fè misye tounen yon taso.

Se laa tou ke ostilite ant Lavalas ak Konsèy Siperyè Lapolis lan te kòmanse. Lè nou fè yon reyinyon pou nou ale arete koupab nan tantativ asasina saa, Preval pran presyon nan men Aristide e li kouri rele ke genyen konplo "koudeta" k ap fèt. Se nan konsa ke anpil polisye ki respekte tèt yo te oblije ale nan mawon paske yo te fèb lojistikman. Se nan konsa ke Ti Guy te tou koupe fache ak Aristide epi li jete kò l Sendomeng. Brèf!

Se ak 3.000 chimè ke Aristide te ale poze kandidati l tande, menm li menm te konnen ke li pa t ranpli tout kondisyon yo, men ak presyon chimè l yo, li konprann ke se li ki mèt peyi an. Li janbe lwa elektoral pou l te ka vinn prezidan...[/quote]

Ou pa di absoliman anyen la a ki pwouve ke ARISTIDE pa t ranpli kondisyon pou l te poze kandidati l.
Jan w ekri an LA POLIS te gen dwa aji pou stope kandidati ARISTIDE?
Ki sa ki te bayo dwa sa a .
Sa w di an enkoyeran ;LA POLIS pa t gen absoliman okenn dwa pou yo te anpeche ARISTIDE poze kandidati l.
Sof si nou te deja pare pou nou fè koudeta anvan lè;e NAU e PHILIPPE se ansyen MILITÈ wi.

Kòunye an ou vin desann kanson w nèt ,lè w di ke LAPOLIS te kanpe kont ARISTIDE.Kilès ki te bayo lòd sa a ;se te PREVAL ,se te premye minis lan ,se te minis SEKIRITE an?
Revenir en haut Aller en bas
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4690
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 EmptySam 4 Juin 2011 - 20:09

Joel,

Sa a se evenman yo ke mwen retrase. Men kisa ke mwen te di pou ilejitimite swadizan manda ke sanginè an te genyen an:



San fanatism, san antagonism, nan respè youn pou lot an-nou shita pale. Observer Keen, mwen p'at baze'm sou boykotaj oubyen rezilta eleksyon 2000 yo pou mwen te ekri ke "prezidan 26 novanm 2000" nan te enkontitisyonèl donk ilejitim. Men kisa mwen te ekri sou sijè sa-a :

Citation:
Sans Malice,

M'ap ba wou youn nan rezon ki fè ke mwen di Aristide pa't janm lejitim sou 2e manda li ya. Mwen pap menm ale avèk wou nan zafè eleksyon malatshonn me 2000 yo.

Depi an patan, Aristide pat ranpli tout kondisyon pou li te menm poze kandidati li DAPRE KONSTITISYON-AN. Mwen pa genyen'l sou je mwen la-a, men m'pwomèt wou pou'm pote nimero atik la pou wou. Men kisa li di : " 30 jou avan e aprè ke yon manb wo plase nan gouvenman pran ou kite yon pozisyon kelkonk (prezidan enkli) wou dwe fè deklarasyon tout byen'w e etale eta finansye'w".

Si mwen raple'm byen Aristide te fè sa lè li t'ap monte an 1991, men li pat fè'l an 1996. Poukisa ? e koman fè pèsonn pat poze'l kesyon ?

Alo si an patan wou enkonstitisyonèl, tout sa ki rive apre ilejitim.


Anplis,

Citation:
Gwotoro,

Gwotoro ekri :

Citation:
Cette directive a ete que tres rarement suivie depuis sa mise en application.




Ebyen se sa-a wi Gwotoro, konstitisyon se papye men bayonèt se fè. Epi moun ap vinn pale'm de lejitimite, koman ? nan kisa ?

Men kisa manman lwa peyi-a di :

ARTICLE 279:


Trente (30) jours après son élection, le Président de la République doit déposer au greffe du Tribunal de Première Instance de son domicile, l'inventaire notarié de tous ses biens, meubles et immeubles, il en sera de même à la fin de son mandat.

ARTICLE 279.1:


Le Premier Ministre, les Ministres et Secrétaires d'Etat sont astreints à la même obligation dans les trente (30) jours de leur installation et de leur sortie de fonction.

Epi nou paka pale de 50 ane ki pase yo, paske konstitisyon-an se an 1987 ke li rantre an vigè.

Donk konstitisyon-an se pa sèl atik ki di ke "le président est élu pour 5 ans" ki genyen ladann, men li byen espesifye tou, kondisyon pou prezidan sa-a monte, sinon se pou li manshe etikèt konteste li, oubyen defakto li. Pwen ba._


Citation:
Sans Malice,

Men ki kondisyon ke konstitisyon-an bay pou yon moun al nan eleksyon prezidansyèl :

ARTICLE 135:


Pour être élu Président de la République d'Haïti, il faut:

a) être haïtien d'origine et n'avoir jamais renoncé à sa nationalité;

b) être âgé de trente-cinq (35) ans accomplis au jour des élections;

c) jouir de ses droits civils et politiques et n'avoir jamais été condanmé à une peine afflictive et infamante pour crime de droit commun;

d) être propriétaire en Haïti d'un immeuble au moins et avoir dans le pays une résidence habituelle;

e) résider dans le pays depuis cinq (5) années consécutives avant la date des élections;

f) avoir reçu décharge de sa gestion si on a été comptable des deniers publics.

Kisa pou nou fè ak f) lan ? n'ap efase'l ?

Mwen konnen genyen moun ki pwal di ke prezidans-lan se pa yon djob kontab piblik ke li ye, ebyen mwen tou di yo ke : 150 milyon dola ameriken ki te depanse nan "Petits projets à la presidence" lan apre retou li an 1994, kob sa-a se Aristide an pèsonn ki t'ap jere'l, e se lajan leta ke li te ye.

Si mwen manti konn se apre Jean Dominique, paske mwen te swiv entèvyou ke Aristide te bali anviron 3 mwa anvan ke yo te asasine'l.

Yon lot bagay, wou pale de palmantè pa vre. Bon wou pa sonje lè yo te mande pou gouvenman lavalas te vinn reponn kesyon an Out 1991, jan wou genyen bon memwa lè se pou Duvalier, wou pa sonje se ak pè lebren ke yo te menase yo devan je lame dayiti ? Sou ki diktati wou pwal jije yon prezidan la-a ? Wou pa konprann ke se pou sa menm ki fè ke Aristide te bezwen genyen tout palmantè yo lan men'l an me 2000 yo ? kite vinn vire an yon kriz politik san pran souf.

Se sa wi ki rele diktati-a, pa genyen separasyon pouvwa, tout pouvwa konsantre nan men yon sèl moun ki konprann ke li se papa nasyon-an. Pa genyen moun ki ka poze kesyon, se ou byen wou restavek, oubyen wou pran legzil menm jan ak Leon Manus.


Joel, ale fè yon ti refleshi sou atik sa yo, epi si wou vle wa ouvè ja'w, wa kite onètete entèlektyèl wou pale olye de kè'w.

ARTICLE 241:


La Loi sanctionne les infractions contre le le fisc et l'enrichissement illicite. Les Fonctionnaires qui ont connaissance de tels faits ont pour devoir de les signaler à l'Autorité Compétente.

ARTICLE 242:


L'enrichissement illicite peut être établi par tous les modes de preuves, notamment par présomption de la disproportion marquée entre les moyens du fonctionnaire acquis depuis son entrée en fonction et le montant accumulé du Traitement ou des Emoluments auxquels lui a donné droit la charge occupée.

ARTICLE 243:


Le Fonctionnaire coupable des délits sus-désignés ne peut bénéficier que de la prescription vicennale. Cette prescription ne commence à courir qu'à partir de la cessation de ses fonctions ou des causes qui auraient empêché toute poursuite.
_________________
SE NAN MANMèL ENPINITE KE ENSEKIRITE BWè TETE.




Thunder
Senior


Inscrit le: 24 Aoû 2006
Messages: 37

Sujet: So Anne acquittée... et libérée! Dim 27 Aoû - 22:40

--------------------------------------------------------------------------------

Pa genyen moun ki ka pote kont-agiman pa yo jiska prezan ? alors mwen kwè ke n'a enpe jennen lè n'ap pale de gouvenman "lejitim" a gosh, "konstitisyonèl" a dwat. E ni plim sou do nou pap monte si lè m'ap fè referans a diktati Aristide la, mwen ekri : GOUVENMAN SANGINè GWO PONYET DEFAKTO LAVALAS-LA.
_________________
SE NAN MANMèL ENPINITE KE ENSEKIRITE BWè TETE.





[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4690
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 EmptySam 4 Juin 2011 - 20:12

Citation :
Kòunye an ou vin desann kanson w nèt ,lè w di ke LAPOLIS te kanpe kont ARISTIDE.Kilès ki te bayo lòd sa a ;se te PREVAL ,se te premye minis lan ,se te minis SEKIRITE an?

Se wou k ap desann kanson w laa ti pap.

Yon polisye pa bezwen aval okenn siperyè pou l arete yon moun ke li genyen sispisyon rezonab ke moun saa komèt yon krim. Nan ka saa kote ke Komisè Nau t ap pase li wè yon sivil ak zam, li pa bezwen lòd nan men pèsonn pou l envestige.
Revenir en haut Aller en bas
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4690
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 EmptySam 4 Juin 2011 - 20:20

jafrikayiti a écrit:
Citation :
Les résultats préliminaires du CEP, dévoilés le 4 avril, font état d'un autre taux record de faible participation au scrutin du 20 mars, à peu près égal au taux de participation de 23 % enregistré le 28 novembre. Selon le Center for Economic Policy Research de Washington, DC, il s'agit là des taux de parti cipation à une élection présidentielle dans l'hémisphère occidental les plus bas depuis au moins 1945.

Se Hillary Clinton ki mete Sweet Mickey sou cha elektoral la. Menm jan yo te jouke Sudre Dartigenave nan ane 1915.

"tout sa Etazini ta ekzije nan akò sa a ke li (Dartiguenave) pare pou li siyen san li pa konn sa k ladanl lan, li deja konnen, tou natirèlman, ke yo bon pou peyi d Ayiti tou" - sete 1915

Sweet la limenm li te di se nomal pou moun ki peye pou eleksyon yo chwazi ki lès ki genyen.... epi, men nou!

Citation :
Le dimanche 30 janvier 2011, deux semaines après le retour inattendu de Baby Doc sur le lieu du crime, la cheffe de la diplomatie américaine Hillary Clinton arrivait en Haïti avec, cette fois, dans son sac une mission bien précise: s’assurer que Micky Martelly (candidat de sac et de corde) allait passer au second tour de la mascarade électorale. Conseil Electoral Provisoire sous pression. Récital de chant et de chantage avec Préval. Avec sa clairvoyance coutumière, M. Frantz Duval, rédacteur en chef du journal Le Nouvelliste, éclairait notre vacillante lanterne. « Il a fallu que la communauté internationale torde quelques bras, annule quelques visas et menace au creux de l'oreille les uns et les autres pour que les faiseurs de rois restent à leur place, celle de gentils figurants. »....« Nous sommes derrière vous… » a déclaré avec euphorie Hillary à Micky Martelly. En effet. Le vrai pouvoir derrière le trône en Haïti, c’est Bill Clinton. Micky, c’est le vice-président ou le Président du Vice. Assagi par les ans, Clinton va s’occuper des choses « sérieuses » tandis que Micky pourra donner libre cours à ses mauvais instincts...Micky (à ne pas confondre avec la version inoffensive de Disneyland) apparaît donc comme le parfait cobaye dans le labo de l’expérimentation pour la création d’un gouvernement de Doublure. Il parle fort mais il est nul. Déclarations à l’emporte-pièce dans le spectacle folklorique d’un président cousu de fil rose. Combat épique entre l’être et le paraître. Entre masques et visage.
http://elsie-news.over-blog.com/article-il-etait-une-fois-hillary-billy-et-micky-martelly-par-castro-desroches-73288796.html
http://www.radiotelevisioncaraibes.com/opinion/3743.html (Le syndrome Celestin)


Citation :
Daprè menm dokiman ofisyèl sa yo, Washington te pase Amiral Caperton lòd pou li asime kontwol militè total kapital sou Pòtoprens epi pou li anpeche Asanble Nasyonal la fè eleksyon toutotan yo pa rive jwenn yon kandida ki aksepte siyen alavans, san li pa li sa ki ekri nan akò Etazini prepare depi ane 1914 la. Pami kandida Etazini te apwoche yo, te genyen yon ansyen Minis Ayisyen Ozetazini ki te rele J. N. Legère. Misye te di ajan ke Caperton te voye koutize l la : «Di Amiral Caperton pou mwen ke mwen pap ka kandida toutotan mwen pa okouran ki kalite ekzijans peyi Etazini ap fè yo. Fòk mwen anmezi pou mwen defann enterè peyi mwen. Se pou Ayiti mwen ye. Mwen pa pou Etazini». Kidonk, men tout salmannaza ki te pase anvan yo te reyisi deniche Sudre Dartiguenave kòm prezidan popetwèl ki deklare ke daprè limenm tout sa Etazini ta ekzije nan akò sa a ke li pare pou li siyen san li pa konn sa k ladanl lan, li deja konnen, tou natirèlman, ke yo bon pou peyi d Ayiti tou...
Sous: Griyo Jafrikayiti # 45 - 1915 Blan Meriken gwo bòt debake…Olye li ewo, yo fè doktè Rosalvo Bobo fè zewo
http://haitiforever.com/bbs/messages/2050.html

Mwen pa wè anyen laa ki montre ke Prezidan Martelly te vyole lalwa lè l t ap poze kandidati l... Amwens ke w panse ke l te vyole lwa lavalas lan ki di ke apa de Aristide ki pou chwazi prezidan, pèsonn moun pa kapab (lol). Nou kk ti grenn pase nenpòt bouk kabrit zavann dezole.

Son ekselans lonorab Michel Joseph Sweet Micky Martelly, le FRAPHiste, le Ninja, le defakto, le GNBiste est le President de menm Aristide. Sa k pa kontan, bwè pwazon.
Revenir en haut Aller en bas
jafrikayiti
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2236
Localisation : Ottawa
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Bon neg guinen

Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 EmptySam 4 Juin 2011 - 20:39

Mwen pa tap pale koze kremol legalite moun fou ak ou. Se pa sou baz legalite anyen ap fèt nan peyi a alèkile se gwo ponyèt ki fè lalwa. Blan an deklare tout bandi legal. Si li beni yon magouy, li pase. Si li pa beni l, viza bloke epi nèg pran kriye tankou ti bebe. Semenn sa a se Preval y ap todye, semenn pwochenn se Miki yo pral panike. Fomil lan pa nèf.

Afè konstitisyon w ap pale la a se teyat. Lè eleksyon tout bon ap fèt Ayiti epi se pèp Ayisyen ki chwazi prezidan li, pa gen tout dout sa yo.

Ou mèt kontinye bay tèt ou manti. Fè menm jan ak Hillary Clinton ak lot yo ki dekare eleksyon 2010 yo istorik, pi bon eleksyon ki janm fèt Ayiti. Nou panse nou ka chanje reyalite fèmanti tounen verite. Apa Duvalier di li te pote demokrasi Ayiti. Ou kwè m sezi? Se dat yo deklar Dessalines sanginè epi Napoléon gen bon kè!

Woule woule...
Ou sou pouvwa ou tèt kale, byen bande, menm jan ak Ravix Remissainthe !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.   Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly. - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Haïti: le coup d'État électoral de Michel Martelly.
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: