Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-46%
Le deal à ne pas rater :
Mi Home Smart4u Casque de vélo avec rétroéclairage LED
37 € 69 €
Voir le deal

 

 Piétinement!

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Piétinement!  Empty
MessageSujet: Piétinement!    Piétinement!  EmptyDim 5 Juin 2011 - 7:01

Piétinement!


René Préval a laissé la République en mille morceaux. Il l’a amplement dépecée. Tout est à rapiécer, reconstituer et recomposer. Du prestige du pays à l’appareil d’État. Rares, dans notre histoire, sont les régimes à avoir fait si peu de cas l’ordre républicain et de la morale publique. L’anarchie s’érigeait en principe de gouvernement. Son régime aimait également flirter avec le vide et le chaos. Il laissait pourrir les choses au point de laisser derrière lui un bilan pourri. La première moitié du mandat du président Préval promettait beaucoup. Ses initiatives et l’idée d’ouverture qu’il préconisait donnaient de bonnes raisons de croire que le renouveau était possible après les années d’enfer que le pays a vécues sous Aristide II. Mais à mi-mandat, René Préval n’était intéressé qu’à demeurer au pouvoir au travers d’élections scandaleusement frauduleuses. Il ne gouvernait pas. Il complotait plutôt contre la République.

Indifférent aux malheurs et misères du pays, il a laissé le pays orphelin d’un chef et d’un président pendant neuf jours suite au séisme du 12 janvier 2010. Sauf les mots de pourrissement et de scandale peuvent définir adéquatement les deux dernières années de Préval au pouvoir. Au point de se demander si de telles dérives ne procédaient pas d’une certaine vision du monde et du pouvoir. Cette tranquille insolence dans la déstabilisation de l’État, la manipulation des âmes et des consciences, et dans la dislocation en accéléré des structures sociales, ne saurait être uniquement le fait de l’incompétence. Quelque de chose de plus profond et insidieux semble avoir servi de socle idéologique à l’action de cet ancien homme fort. Des pans entiers de l’héritage empoisonné qu’il a laissé à son successeur au Palais national, Michel Martelly, sont, donc, à défaire. Ceci, sans arrière-pensée ni hésitation. Le président Martelly saisit-il assez le sens de son mandat et l’urgence de l’enjeu ?

Ce rappel des années Préval est pour signifier à Michel Martelly qu’il n’a pas été élu pour continuer son prédécesseur dans son irresponsabilité ni Sweet Micky dans ses frasques langagières et comportementales. Le mandat est celui de la rupture. Rupture par rapport à ces deux contre-modèles. Sinon, le pays aurait souri et opté pour le souriant Jude Célestin, et tout Haïtien aurait, ainsi, pour Inite les yeux de René Préval. Par ailleurs, contrairement à ce que l’émerveillement naïf de l’homme de rue ordinaire, peu soucieux de normes conventionnelles et de convenances, pourrait laisser croire au nouveau chef d’État, tout le pays n’a pas toujours été en amour avec les grivoiseries d’un Sweet Micky. Autant dire qu’il n’y a aucune fierté à dupliquer le registre langagier de ce dernier dans des prestations publiques qui se veulent officielles.

Les premiers jours de M. Martelly au pouvoir sont loin d’être rassurants. Il est partout. Il virevolte. Tantôt en super flic. Tantôt en Maire. Tantôt en amuseur public. Tantôt en assistant et accompagnateur ébahi d’ambassadeurs étrangers lors de banales inaugurations d’ouvrages publics. Ces circonvolutions lui ont fait perdre, évidemment, le sens des priorités de l’heure. Il piétinait alors qu’il aurait dû signaler très tôt son sens de l’État sur deux dossiers incontournables. D’abord la crise constitutionnelle, ensuite la crise électorale. M. Martelly a trop procrastiné dans la résolution de ces contentieux. Il a finalement agi. Mais c’est faire preuve de panne de leadership que d’agir sous pression. Tout cela n’a fait que renforcer les suspicions contre lui et susciter le doute sur ses intentions déclarées d’établir l’État de droit en Haïti. Résoudre la crise constitutionnelle et, s’il n’y est pour rien, renseigner la nation sur les auteurs intellectuels et matériels du crime d’État du 13 mai 2011 contre la constitution amendée et adoptée par l’Assemblée nationale, auraient dû être au top de son agenda une fois investi en tant que président. Car, un État de droit suppose avant tout un cadre constitutionnel, légal et réglementaire défini. Inexpérimenté et inadéquatement équipé pour bien assumer la plus haute fonction de l’État, M. Martelly devrait savoir qu’il n’aura pas de période de grâce. On le voit déjà avec ces critiques sévères et prématurées dont il fait l’objet. Il est surveillé de près, dès les premières heures de son intronisation comme président, par une presse sceptique et anxieuse, une classe moyenne orpheline et méfiante, et par une intelligentsia abasourdie et devenue plus hautaine et méprisante que jamais. Ces crispations s’alimentent du préjugé, apparemment indéracinable, que Michel Martelly ne peut que conduire le pays à la catastrophe. Les galas à dominante mulâtre à la Lescot, genre Karibe 14 mai 2011, ne sont pas non plus pour apaiser les esprits de ceux-là qui sont nombreux, dans les couches sociales intermédiaires, à voir dans l’élection de M. Martelly une revanche et un complot de l’élite bourgeoise et aristocratique au teint clair. Il n’y a pas qu’une demande de partage des responsabilités gouvernementales dans les cahiers de charge au président Martelly émanant du Groupe parlementaire pour le Renouveau (GPR), groupe que contrôle la plateforme Inite. De vieux préjugés, de vieilles peurs et des traumatismes collectifs coriaces sont aussi à l’œuvre dans les raidissements des uns et des autres.

Par un curieux paradoxe, pour limité qu’il puisse être dans ses moyens et ses capacités, le président Martelly a tout l’air du pilote d’avion qui n’a pas droit à l’erreur. Le pays attend des résultats. Et surtout une Haïti post-Préval. Vite.
Daly Valet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Piétinement!  Empty
MessageSujet: Re: Piétinement!    Piétinement!  EmptyDim 5 Juin 2011 - 7:46

[color=red]René Préval a laissé la République en mille morceaux. Il l’a amplement dépecée. Tout est à rapiécer, reconstituer et recomposer. Du prestige du pays à l’appareil d’État. Rares, dans notre histoire, sont les régimes à avoir fait si peu de cas l’ordre républicain et de la morale publique. L’anarchie s’érigeait en principe de gouvernement. Son régime aimait également flirter avec le vide et le chaos. Il laissait pourrir les choses au point de laisser derrière lui un bilan pourri.

Indifférent aux malheurs et misères du pays, il a laissé le pays orphelin d’un chef et d’un président pendant neuf jours suite au séisme du 12 janvier 2010. Sauf les mots de pourrissement et de scandale peuvent définir adéquatement les deux dernières années de Préval au pouvoir.[/color]

Il( le president Martelly ) piétinait alors qu’il aurait dû signaler très tôt son sens de l’État ( un etat qui n'existe vraiment que dans l'imagination fertile et assiegee des faiseurs d'opinion)sur deux dossiers incontournables. D’abord la crise constitutionnelle, ( precede son arrivee au pouvoir et rien ne dit qu'une intervention de sa part soit constitutionnelle- on l'invite deja a pietiner la constitution )ensuite la crise électorale ( les decisions ne peuvent ertre prises qu'apres la formation d'un gouvernement) . M. Martelly a trop procrastiné dans la résolution de ces contentieux ( c'est vraiment horrible cette conclusion d'un parti-pris ) . Il a finalement agi. Mais c’est faire preuve de panne de leadership que d’agir sous pression....( da da da ...tous les politiciens n'agissent que sous pression ,interne ou externe .Que veut dire enfin notre prophete des jours avenir ?)

Finalement va-t-on construire Paris ou Rome en un jour ?Il y a urgence du moment mais cette impatience est intolerable quand le president n'est pas encore capable de former un gouvernement justement a cause des machinations de son predecesseur ?

Monsieur Daly Cadet a tout dit .Cependant la vitesse ne fera pas l'affaire .Il n'y a que precipices a cote et au-devant de la route .Il faut donner du temps a Martelly pour organiser cette rupture avec la mediocrite et la corruption. Il doit prudemment savoir ou il met les pieds dans ce terrain mine jusqu'a la moelle . Le temps de former un gouvernement et d'attrapper la bete par les cornes parce qu'on l'a laissee libre de faire ce qu'elle voulait pendant ses vingt dernieres annees .

Chwal finn janbe barye epi watchman yo ap rele Prezidan Martelly min chwal janbe barye fok nou femyn barye a .C'est vraiemt hypocrite et lache de faire cette proposition au nouveau president .Allons voir ce que nous pouvons tous faire ensemble pour empecher ce que nous redoutons le plus sans l'avouer a haute voix :

Le triomphe de l'Imposture et de ses projets de conquete de l'ame nationale avec notre aide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Piétinement!  Empty
MessageSujet: Re: Piétinement!    Piétinement!  EmptyDim 5 Juin 2011 - 10:55

René
Préval a laissé la République en mille morceaux. Il l’a amplement
dépecée. Tout est à rapiécer, reconstituer et recomposer. Du prestige du
pays à l’appareil d’État. Rares, dans notre histoire, sont les régimes à
avoir fait si peu de cas l’ordre républicain et de la morale publique.
L’anarchie s’érigeait en principe de gouvernement. Son régime aimait
également flirter avec le vide et le chaos. Il laissait pourrir les
choses au point de laisser derrière lui un bilan pourri.


Ses initiatives et
l’idée d’ouverture qu’il préconisait donnaient de bonnes raisons de
croire que le renouveau était possible après les années d’enfer que le
pays a vécues sous Aristide II

A LA DE TRAKA PAPA POU WE NEG KI TE BWE SOUP SO ANN LA KA PALE TOUJOU.
NOU TONBE NOU TONBE NET.
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9836
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Piétinement!  Empty
MessageSujet: Re: Piétinement!    Piétinement!  EmptyDim 5 Juin 2011 - 12:31


Ce que Monsieur Daly Valet a omis de dire dans son papier et je m'en vais vous le dire : le 29 février 2004, les putschistes ont renversé un gouvernement démocratiquement élu qui a essayé de redresser l'économie nationale malgré un embargo économique et politique.

Les complices des puissants ont fait venir le Sir Gerard Latortue des USA pour former le prochain gouvernement des puissants. De mars 2004 à mai 2006, ce gouvernement a exécuté à la lettre ce que le gouvernement Aristide refusait de faire. Pendant ce temps, Haiti devenait un des pays plus corrompus au monde sous le gouvernement Latortue . Il ne fait pas de doute que ce gouvernement a été le pire gouvernement qu'Haïti a connu en matière de décrépitude…

Assez c'est assez

Le 14 mai 2006 le président Préval a pris des moyens pour stopper la corruption. Les résultats sont encourageants. La corruption a reculé. Haïti est maintenant loin des 50 pays les plus corrompus au monde et cela grâce à la diligence de Son Excellence René Préval .

Tout compte fait, il est certain que Préval a laissé un pouvoir politique fort et une feuille de route bien huilée pour la refondation et la reconstruction d’Haïti. Ma foi si le président Martelly échoue ce ne sera pas la faute à Preval car tout en place pour sortir Haïti sous les décombres et la misère noire.
Revenir en haut Aller en bas
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Piétinement!  Empty
MessageSujet: Re: Piétinement!    Piétinement!  EmptyDim 5 Juin 2011 - 12:40

La liberté de la Presse comme principe Critique. (Marc)


Dany Valet te oblije pati an ekzil sou Aristide 2 paske li te ap kritike gouvènman sanginè ya.

Preval kite on peyi tèt an ba, san anyen ladan'l, e kou de gras li fè pibliye on fo amandman konstitisyon an.
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9836
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Piétinement!  Empty
MessageSujet: Re: Piétinement!    Piétinement!  EmptyDim 5 Juin 2011 - 12:57

Je comprends maintenant pourquoi qu'il a omis de parler du passé . Il n'était pas en Haiti . Il n'a pas vu les nombreuses réalisations du président Préval . Misye se yon just come .lol

Sans plaisanterie , je crois que sa critique n'est pas objective . Il faut critiquer mais il ne faut pas mentir . D'ailleurs , une critique objective est une critique éclairée. Ce monsieur a écrit un papier noir. On dirait un zobop-lougarou kap manje Preval .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Piétinement!  Empty
MessageSujet: Re: Piétinement!    Piétinement!  EmptyDim 5 Juin 2011 - 13:18

MARC OU GINLE TE BWE LAN SOUP LA TOU POU YUN PAYI LAN ETA SA WAP FE LOUANJ LAVALAS TOUJOU.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Piétinement!  Empty
MessageSujet: Re: Piétinement!    Piétinement!  EmptyDim 5 Juin 2011 - 13:18

MARC OU GINLE TE BWE LAN SOUP LA TOU POU YUN PAYI LAN ETA SA WAP FE LOUANJ LAVALAS TOUJOU.
Revenir en haut Aller en bas
jafrikayiti
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2236
Localisation : Ottawa
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Bon neg guinen

Piétinement!  Empty
MessageSujet: Re: Piétinement!    Piétinement!  EmptyDim 5 Juin 2011 - 13:32

Koze Daly Valet te oblije pati an ekzil la se pwopagann. Mwen pa ka di ekzakteman pou ki rezon misye chwazi pati men, nou ka remake, pandan Aristide te ekzile, misy pa te retounen Ayiti. Anpil fwa Ayisyen ki chwazi viv nan dyaspora a refize asime chwa nou fè a e nou vle prezante tèt nou kom viktim pèsekisyon. Nan katon an, nou vin banalize sitiyasyon moun ki viktim pèsekisyon tout bon vre.

Osijè Daly Valet, men kisa mwen te ekri sa gen 10 zan (nan ane 2001) pou mwen kritike gouvènman Aristide la parapo a jan li te mal jere chirepit ak Vision 2000 la. Ojis bwat sa a t ap fonksyone menm jan FOXNews ap fè alèkile kont Obama Ozetazini.

Mwen te ekri:
Citation :
Deja gen yon enstitisyon: CONATEL (mwen kwè se konsa li rele) ki reglemante zafè radyodigfizyon nan peyi a. Parekzanp, lè emisyon Daly Valet a, te vin lage nan yon pant anti-Lavalas kare bare, se enstitisyon sa a ki te sèvi zouti (daprè lekti anpil moun) pou eseye bay Vizyon 200 presyon (sou baz teknikalite legal). Mwen kwè sete yon erè jijman bò kote gouvènman an. Paske 1) Vizyon 200 vin pase pou viktim - kidonk popilarite emisyon an ogmante olye li diminye 2) li bwouye de bagay ki dwe rete separe - obigasyon mèt radyo yo genyen pou yo peye taks kòmsadwa epi fonksyone nan legalite - epi libète opinyon politik ki fofile nan emisyon radyo yo 3) te gen lòt mwayen pi efikas pou jere kritik negatif emisyon «Vision 2000 à l'écoute» t ap pwopaje alegad gouvènman an.

Antouka, mwen bay ekzanp sa a, paske mwen te renmen tande epi patisipe nan emisyon Daly valet a. Se yon ekzanp klè kouman Lavalas ta dwe itilize yon apwòch pi entèlijan anfas kritik piblik. Daprè sa m konprann, Daly Valet se yon jenn gason ki grandi nan milye pwogresis la, nan lavil Jeremi. Li klè se yon animatè ki konn fè bon jan analiz politik epi li popilè anpil nan peyi a. Ojis, kòmantè misye yo plis kadre nan mouvans Lavalas la. Poutan, misye ap anime yon emisyon nan radyo ki kreyem jere epi kontwole ak lajan koudetayis yo. Se radyo sektè oligachik retwograd la. Gen de lè mwen fin tande yon emisyon Daly, epi mwen mande tèt mwen ki lè y ap revoke misye. Parekzanp: misye te fè yon emisyon ak Boulos osijè dosye medikaman pwazonnen an. Epi jou sa a, plizyè oditè (pami yo: mwenmenm) rele epi yo poze Boulos anpil kesyon valab - san konte kòmantè anbarasan - sou dosye a epi atitid iresponsab epi kriminèl Pharval adopte vizavi viktim yo.

Sous: Wol radyo nan peyi pa nou an. 11 Avril 2001 http://haitiforever.com/bbs/messages/1576.html


Lotrejou la a, nan mwa fevriye a, Daly Valet te ekri yon tèks "Scléroses" ki te atire atansyon mwen. Lè sa a mwen te souliyen ki jan Daly "ap pale ak toulede bo bouch li alafwa!" - E, pi devan, konptman sa a te mete misye nan pwoblèm ak Miki, nan kad deba televize a. Miki te gaye sou misye ak yon lot jounalis ki te soti pou yo poze li kesyon li pa renmen.

Tyeke: https://www.forumhaiti.com/t10742-sclerose

Citation :
5 fevriye 2011....Sa tris pou nou wè ki jan Daly ap fini!

Alepok misye te konn anime emisyon Vision 2000 à l'écoute (1997-1998) mwen te konn pran plezi rele pou mwen patisipe nan emisyon misye a, jiskaske yon jou li envite m patisipe kom envite espesyal nan emisyon an. Se domaj misye sanble konfonn tèt li ak reyaksyonè ki te pwopriyetè radyo a, epi ekip moun Washington ki abitye fè rekritman jenn Ayisyen ki gen anbisyon politik yo epi kounye a, l ap vire lang li pou li di blan an mèsi pou Miki "an franse" - sa vle di l ap pale ak toulede bo bouch li alafwa!

Mesye sezon sa a mande yon lot kalite lidèchip! Bagay ki te fèt 28 novanm 2010 la se pa yon eleksyon li te ye! Se yon magouy seleksyon!

Si n ap kondane magouy, nou pa ka gen kouray sèlman pou nou kondane magouy ekip INITE a fè, se pou nou kondane magouy blan an tou. Dis kob konsyans! Depi odepa bagay la te marinen nan move sos. Se pou nou gen kouray pou nou ekzije yon veritab demokrasi nan peyi nou, kote pati politik patisipe nan eleksyon, sou baz fos yo nan mitan popilasyon an, pa sou baz favè "blan" fè yo.




Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9836
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Piétinement!  Empty
MessageSujet: Re: Piétinement!    Piétinement!  EmptyDim 5 Juin 2011 - 13:38

zouke a écrit:
MARC OU GINLE TE BWE LAN SOUP LA TOU POU YUN PAYI LAN ETA SA WAP FE LOUANJ LAVALAS TOUJOU.

Non Zouke

Mwen pa bwe lan soup lan . Je veux être juste . je veux que les critiques soient objectives . Je suis de natif balance et cela reflète dans mes pensées. On peut critiquer Lavalas avec raison j'avoue mais il faut pas que cette critique soit une calomnie . Il faut être juste . Il faut de l'équilibre . C'est la raiosn pour laquelle le Forumhaiti existe . Il faut les deux sons de cloche . Tout n'est pas trop noir ni trop blanc.
Revenir en haut Aller en bas
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Piétinement!  Empty
MessageSujet: Re: Piétinement!    Piétinement!  EmptyDim 5 Juin 2011 - 13:46

Dany Valet te konn fè on bèl travay sou radyo Visyon 2000 e li te trè kritik de gouvènman Aristide la, misye te resevwa anpil menas de mo e li te oblije pati an ekzil menm jan ak anpil lot moun ki te kòn kritik Aristide, genyen ki mouri pou kritik yo e genyen ki blese pase tou pre lanmo e genyen ki oblije pwan lekzil brid sou kou pou yo pa pèdi la vi yo. Radyo Visyon 2000 pa gen on pwopriyetè men se on gwoup moun ki aksyonè ladan'l e se on jeran ki dirije'l.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Piétinement!  Empty
MessageSujet: Re: Piétinement!    Piétinement!  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Piétinement!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: