Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-10%
Le deal à ne pas rater :
Apple TV HD 4K 32Go (2021)
179 € 199 €
Voir le deal

 

 Conciliants sur la ratification du PM désigné, les présidents des deux Chambres

Aller en bas 
AuteurMessage
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Conciliants sur la ratification du PM désigné, les présidents des deux Chambres  Empty
MessageSujet: Conciliants sur la ratification du PM désigné, les présidents des deux Chambres    Conciliants sur la ratification du PM désigné, les présidents des deux Chambres  EmptyMar 7 Juin 2011 - 7:11

Conciliants sur la ratification du PM désigné, les présidents des deux Chambres égratignent Michel Martelly sur la constitution



Rodolphe Joazile et Sorel Jacinthe qui, contrairement aux exigences premières du Groupe parlementaire du renouveau, se disent prêts à ouvrir la voie à Daniel Rouzier et expriment leur souci du bien public en réponse au chef de l’Etat qui s’est dit las des "revendications particulières" des législateurs


mardi 7 juin 2011,



Les présidents du Sénat, Rodolphe Joazile, et de la Chambre des Députés, Sorel Jacinthe, ont désapprouvé lundi la décision du Président Michel Martelly de résoudre la crise constitutionnelle sans promulguer le texte authentique de l’amendement, mais les deux représentants de la majorité (GPR) assurent que cette situation ne remettra pas en cause la ratification du Premier ministre désigné.

“Nous ne voulons nullement bloquer l’Exécutif dans ses démarches. Car, nous sommes conscients de la nécessité de doter le pays d’un nouveau gouvernement en vue de l’orienter vers le développement durable”, a expliqué le Sénateur Joazile lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue de la Chambre basse.

L’élu du nord-est n’a pas caché son étonnement face au choix du chef de l’Etat de se contenter uniquement de faire retrait de la loi constitutionnelle illégitime publiée peu avant le départ de son prédécesseur, René Préval, alors que la version corrigée devait être du même coup promulguée.

Joazile avoue ne pas être au courant des graves erreurs que contiendrait le document et qui auraient porté la Présidence à surseoir à sa publication.

“Nous, au Parlement, restons disposés à continuer à rencontrer le Président pour discuter de la situation du pays”, a, pour sa part, indiqué Sorel Jacinthe qui a également deploré l’attitude de Martelly tout en lui reconnaissant le droit de rétablir intégralement la constitution de 1987 moyennant des explications au prélable.

“Il est temps de penser pays et d’agir et nous voulons justement agir avec le Président”, a poursuivi dans une réplique au chef de l’Exécutif M. Jacinthe qui affirme que trois questions d’intérêt national sont au coeur de toutes les discussions entre les deux pouvoirs : l’amendement constitutionnel, l’élection des 19 parlementaires toujours empêchés et la ratification de Daniel Rouzier.

M. Martelly avait pourtant prétendu tout le contraire en manifestant son impatience devant la propension des parlementaires à privilégier “l’intérêt particulier” dans les réunions au sommet.

“Dans mes rencontres avec des parlementaires, on me parle toujours d’autres choses, mais jamais du choléra et des gens encore sous les tentes”, avait déclaré samedi le chef de l’Etat dans sa première salve contre les législateurs qu’il accuse de faire traîner le processus de ratification de son Premier ministre désigné en dépit des besoins pressants de la population.

Ce début d’escalade verbale traduit l’ampleur des tensions qui caractérisent déjà le jeu politique et les enjeux de pouvoir au tout début du quinquennat de Michel Martelly. spp/Radio Kiskeya
Revenir en haut Aller en bas
 
Conciliants sur la ratification du PM désigné, les présidents des deux Chambres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: