Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
Smartphone SAMSUNG Galaxy Note20 5G 256 Go Gris à 599€
599 € 1059 €
Voir le deal

 

 Martelly prêt à désigner un nouveau Premier ministre, sans renier ses "principes

Aller en bas 
AuteurMessage
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Martelly prêt à désigner un nouveau Premier ministre, sans renier ses "principes Empty
MessageSujet: Martelly prêt à désigner un nouveau Premier ministre, sans renier ses "principes   Martelly prêt à désigner un nouveau Premier ministre, sans renier ses "principes EmptyVen 24 Juin 2011 - 6:59

Martelly prêt à désigner un nouveau Premier ministre, sans renier ses "principes"


Le nom est déjà là, assure le chef de l’Etat qui a retrouvé, dans l’ambiance festive de Livres en folie, son "ami" Frankétienne porteur d’une proposition selon laquelle Haïti deviendrait la "république des artistes"
Publié le jeudi 23 juin 2011
Le Président Michel Martelly s’est déclaré jeudi prêt à désigner bientôt, sans renoncer à sa philosophie politique, un nouveau candidat au poste de Premier ministre avouant, sans le révéler, qu’il avait déjà "un nom en tête", en marge de la foire annuelle Livres en folie au cours de laquelle il a eu des retrouvailles très chaleureuses avec le célèbre écrivain Frankétienne.

Arrivé au pouvoir à la mi-mai, le chef de l’Etat a enregistré mardi son premier échec politique en voyant la Chambre des Députés rejeter le choix qu’il avait porté sur Daniel Rouzier, un important chef d’entreprise opérant sur le marché de l’automobile et de l’électricité.

"Je reste accroché à mes principes. Je ne vais pas y renoncer à cause de l’échec de M. Rouzier", a fait valoir Martelly qui attribue la décision prise à l’encontre de l’ex-Premier ministre désigné à l’approche politique des parlementaires dont trois seulement appartiennent à la formation sous la bannière de laquelle il a été élu, Repons Peyizan .

Il a toutefois reconnu la nécessité de créer une majorité au Parlement et de rechercher un consensus avec les forces politiques qui y sont représentées afin de s’assurer que le nouveau candidat à la Primature bénéficiera d’un "vote favorable".

Le Président dit attendre, comme préalable à la relance du processus de formation d’un autre gouvernement, une correspondance du président de la Chambre basse, Sorel Jacinthe, lui notifiant officiellement le rejet du choix de Daniel Rouzier.

Accompagné de l’ambassadeur de France, Didier Le Bret, du Député de Marchand-Dessalines, Gracia Delva, et du maire de Carrefour, Yvon Jérôme -ces deux derniers issus comme lui du monde musical- Michel Martelly dont le nom de scène était "Sweet Micky" s’est rappelé au bon souvenir de ses fans en fredonnant quelques notes, lors de la 17e édition de Livres en folie, objet d’un immense succès populaire au Parc historique de la Canne à Sucre.

Premier chef de l’Etat à assister à l’événement, M. Martelly, qui en était également à sa toute première participation personnelle, a salué le travail des organisateurs et des créateurs ainsi que l’engouement du public. Il a eu une marque d’attention particulière pour l’écrivain haïtiano-américaine Edwige Danticat, invitée d’honneur de l’édition 2011, et pour Frankétienne, l’un des patriarches de la littérature haïtienne contemporaine.

Reconnaissant entretenir une grande amitié avec Michel Martelly -qui lui un proposé en vain un poste de responsabilité au sommet de l’Etat- l’écrivain septuagénaire a exhorté l’actuel dirigeant à faire d’Haïti la "république des artistes", la seule voie, selon lui, capable de redonner au pays sa place dans le concert des nations.

Pour Frankétienne, avec un budget minimaliste, l’Etat peut, en très peu de temps, provoquer un foisonnement d’activités créatrices en érigeant dans les quartiers et sections communales des "tonnelles de la culture".

Ces lieux constitueraient aussi un espace d’exercice démocratique où les citoyens se réuniraient, ce qui serait pour le régime de Martelly un rempart contre toute tentative de déstabilisation, conclut l’auteur de "Pèlen Têt" et de L’oiseau schizophone.

Les organisateurs de Livres en folie se sont félicités du succès, encore une fois, retentissant de la foire marquée par la vente de milliers d’ouvrages allant de la création littéraire à des essais politiques en passant par des travaux scientifiques. spp/Radio Kiskeya
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Martelly prêt à désigner un nouveau Premier ministre, sans renier ses "principes Empty
MessageSujet: Re: Martelly prêt à désigner un nouveau Premier ministre, sans renier ses "principes   Martelly prêt à désigner un nouveau Premier ministre, sans renier ses "principes EmptyVen 24 Juin 2011 - 10:10

Le nom est D E Z A ou le reflet de son prototype .
Revenir en haut Aller en bas
 
Martelly prêt à désigner un nouveau Premier ministre, sans renier ses "principes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: