Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Sortie Nike : les nouvelles baskets Air Max Plus
169.99 €
Voir le deal

 

 A la jeunesse de mon pays

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Invité
Invité



A la jeunesse de mon pays Empty
MessageSujet: A la jeunesse de mon pays   A la jeunesse de mon pays EmptyMer 29 Juin 2011 - 12:04


Mes réflexions aujourd’hui voudraient être une Lettre d’Amitié à la jeunesse de mon pays, l’espoir de ce coin de terre toujours en crise et en pleurs. La Jeunesse de mon pays est l’étoile solitaire de nos espoirs qui brille dans la nuit de nos déboires qui n’en finissent plus et de notre rédemption qui recule de génération en génération.

Les jeunesses désarmées de cette nation souffrante auront pour tache d’arracher notre dignité avilie des mains de l’imposture locale associée aux desseins de l’Etranger. Elle doit sauver le pays des conséquences de l’infâme trahison de Dessalines par nos isto ryens indigène et du silence mortel de la conspiration des ententes.

Pont-rouge n’est qu’une farce des ambitions d’une époque quand on la compare à la tragédie que nos ainés ont imposé à nos vies pour diriger notre avenir de peuple. Pont-rouge n’est qu’un phare artificiel d’un puissant appel émotionnel dont se servent nos ainés pour nous aveugler et nous empêcher de voir la laideur de toutes les vérités qui mettront en cause leur sagesse, leur loyauté à la patrie et leur compétence individuelle.

Tous ceux qui se donnent le temps de relire avec soin les petits manuels d’Histoire d’Haïti qui ont servi à nous éduquer, notre patriotisme, jeter un peu de lumière sur notre passé noble et triste ne peuvent qu’éprouver un choc indéniable à l’âge de la maturité. On se sent immensément gêné par tant d’incompétence ou de malice.

On sent sans pouvoir la définir une trahison latente et profonde au fond de ces récits maladroits, dans ces valeurs que l’on nous propose comme modèles .On se sent trahis par toutes ces manœuvres qui essaient de nous inculquer hâtivement des notions gauches d'un patriotisme que l'on tente de nous imposer comme un appel impérieux du moi collectif à l’indécision de l'égoïsme du moi individuel :

Le General Dessalines, le mythe de notre histoire bafouée, n’est qu’un pauvre pion sur l’échiquier des ambitions d’une conquête dont les idées vont à l’encontre de son esprit et de son courage .Il faut faire un violent effort sur soi même pour arriver a reprendre ses sens et se servir de la critique de la logique et du raisonnement pour découvrir le piège qui nous a été tendu avec tant de dextérité par l’Imposture :

Notre héro Dessalines tombe une fois encore victime de la mystification de ses ennemis qui se réclament bruyamment et sans honte aucune de sa lignée et de son héritage. Et ce n'est plus Pont-Rouge qui est en cause mais bien les manipulateurs des événements du Pont-Rouge qui se trouvent au banc des accusés .

Comment nos fameux isto ryens qui écrivent sous l’influence du Moi Imposteur introduisent-ils Dessalines l’homme- héro dont les actions sublimes devaient soulever dans nos âmes et dans nos cœurs des vagues puissantes de la conscience patriotique qui déferleront dans nos vies pour créer une nation forte,
légitime et soucieuse du bien-être de tous ses enfants ?

Je pose la question pour vous jeunes lecteurs des générations présentes qui doivent passer le flambeau de notre naissance, de notre histoire aux générations futures dont vous êtes aujourd’hui les bergers malgré les conditions établies pour assurer votre échec. Votre devoir est d’aider à déchirer le voile des mensonges qui occultent le chemin de notre délivrance.

Nous devons savoir pourquoi on nous demande de crier Au loup ! Au loup ! Parce que nous soupirons après le courage, les sacrifices et la gloire méritée de nos Aïeux. Pourquoi n’arrivons pas à émuler ces modèles qui devaient fortifier l’âme nationale ?

A cet effet, je me retire pour vous céder la place de la Jeunesse, qui est celle de premières loges, afin que vous assistiez à l’infamie de plusieurs générations plus incapables qu’ambitieux. Libres de penser et d’agir, vous jugerez vous mêmes de l’ampleur de la malice des choix faits pour nous par nos aines ou de leur incompétence partisane, complices des menées subversives de l’Imposture contre le destin national.Une prière pour raffermir notre foi éprouvée : Miserere nobis.

Vous comme moi aviez appris par cœur les premiers faits
rapportes de notre histoire mythique qui soulèvent notre
indignation .Qui pis est, nous sommes incapables de
l’exprimer a cause des sentiments de honte attaches a ces
événements que l’on a négliges volontairement de nous
expliquer rationnellement.

Serait-ce que notre esprit soit trop faible âpres avoir boucle
les cycles d’études qui mènent au baccalauréat qui exigent de
nous l’analyse de la vie des autres et de leurs écrits
?Pourquoi dois-je comprendre Voltaire ,Rousseau, Diderot ,
Montaigne, Musset ,Victor Hugo , Lamartine et tant d’autres
alors que je demeure incapable et proscrit d’analyser la vie
et les actions des hommes qui ont crée cette nation ?

Cette décision de la médiocrité partisane n’a rien à voir avec
la protection intellectuelle de nos jeunes esprits
inquisiteurs ou l’enseignement d’un patriotisme dévoyé
incapable d’assurer ses fondements historiques dans les
réalités de notre brutal passe avant et âpres l’Indépendance.
Notre histoire est le dénominateur commun de notre Haïtianité
forgée par les indigènes –créoles au fond des précipices de
l’action.

Le méchant portrait de Dessalines que nous offre nos petits
recueils d’Histoire nous dit simplement qu’il s’était révolte
contre l’esclavage, était devenu un « marron » et qu’inculte
et violent il passa au service de Toussaint Louverture. Là
nous découvrons, à notre grande surprise, un guerrier brave et
farouche, bon à recevoir et à exécuter des ordres de son chef.
Il ne semblait pas avoir de la famille, l’aspect social qui
aurait intégré son héroïsme a notre vie.

Quand finalement, nos isto ryens décidèrent de le mythifier ou
de le mystifier des années plus tard nous avons affaire a un
homme qui n’est qu’un vantard incapable de marier ses actions
aux exigences de ses convictions. Nos tuteurs, les ennemis
jurés mais non-déclarés de Dessalines, informent notre esprit
de ce trait de son caractère à travers la manipulation
hypocrite du langage :

Ils ne l’accusent pas mais ils nous montrent le chemin en
invoquant malicieusement une idée saugrenue : Un puissant
General-estafette abandonne son poste et va chercher du
renfort pour ses troupes assiégées a l’intérieur d’un fort.
L’Imposteur témoigne ainsi de son mépris du courage de
Dessalines et de sa loyauté envers ses troupes.

Mais, le tour est joue. Nos isto ryens, maintenant
intelligents au service de la trahison, voulaient seulement
nous instruire, forcer notre esprit qui s’attend a un
événement héroïque de Dessalines après ses braves
déclarations du matin a ses troupes assiégées, de cette vérité
qui va servir à miner notre confiance en Dessalines, dans le
silence effrayant du raisonnement.

Ils ne nous ont pas fourni d’autres explications qui nous empêcheraient de conclure que
Dessalines s’était enfui comme un voleur à la faveur de nuit après avoir renie les obligations de son commandement.
C’est ca la pédagogie éducative de ces importants messieurs qui disent vouloir former le caractère patriotique de la
jeunesse du pays. Et cette histoire avilissante est encore la dans toutes nos écoles pour faire de nous des citoyens
déformés des générations montantes.

Je les entends souvent répéter cette infamie, nos pauvres
écoliers .Cette imposition d'une vision de l'histoire sert a
avilir subtilement leur conscience et crée la fondation d’un
contrat psychologique qui les fera perdre confiance dans le
sérieux et les paroles rassurantes de nos leaders à ces
moments critiques du destin national.

Je ne sais pas ce que vous pensez en ce moment mais je meurs
d’envie de savoir la raison qu’ils invoqueraient pour
expliquer le sacre, le tabou de ces mensonges calcules. Je
suis curieux d’apprendre la raison de la peur qui les oblige à
ne pas toucher au monstre mythique qu’ils ont crée et qu’ils
ont introduit contre toute raison dans la psychologie de notre
tempérament de peuple a travers deux révolutions aussi ineptes
que destructrices.

Quel est ce medium qui est plus important que la Vérité ?
Trente pièces d’argent, je dis.

La Crête-a-Pierrot

Dessalines commande un fort stratégiquement place et bien
aménage pour soutenir un siège, nous dit-on. Il avait reçu
l’ordre de Toussaint Louverture de barrer la route à l avance
des troupes de Napoléon Bonaparte dont la mission était de
rétablir l’esclavage dans la colonie. Nous savons déjà que
Toussaint Louverture lui faisait confiance .Il était son bras
droit dans la colonie de Saint-Domingue avant l’arrivée des
forces expéditionnaires sous le commandement de Leclerc,
beau-frère de Napoléon, et Rochambeau, son âme damnée.
A l’aube, nous dit-on, Dessalines s’aperçut que le fort
était encercle et que les troupes françaises allaient donner
l’assaut. Il décida alors de s’adresser aux troupes, et je
pense, dans le but d’exalter leur courage dans un moment si
difficile.

-Nous serons attaques ce matin .Que ceux qui veulent redevenir
esclave des français sortent du fort, et que ceux qui au
contraire veulent mourir en hommes libres se rangent autour de
moi.
La garnison toute entière cria :
Nous mourrons tous pour la liberté !
Alors Dessalines s’écria :
-Je vous fais tout sauter si les Français pénètrent dans ce
fort.
C’est beau ! L’héroïsme et la bravoure de l’homme coulent de
ces paroles de notre sacre historique.
O ! Je me souviens de cette scène mythique qui me
remplissait, à l’époque de l’adolescence, d’orgueil et de
fierté. Mieux vaut mourir que redevenir esclaves de ces
maudits français ! Je me voyais en uniforme et crier à pleins
poumons ce serment du courage et de la volonté d’être libre.
Plus tard, bien plus tard, je me suis rendu compte que c’était
aussi le premier coup bas de l’Imposture contre le héro qui
devait nous servir de modèle. Chapeau ! C’était d’un
machiavélisme sans pareil.
Surpris ?

Retournons à la prose des isto ryens afin de jeter un regard
intelligent sur ce qui se dit. Essayons de comprendre le
processus et la structure mythique de la glorification de
notre héro formulés bien longtemps après le passage de
l’événement. Voyons de plus près le symbolisme que l’on nous
propose.

Dessalines est debout, une torche a la main qu’il agite et
son pied se repose sur un caisson de poudre. Il défie la mort.
-Nous serons attaques ce matin.
La garnison, je vous le rappelle est en état d’alerte. Elle
devait bien savoir ce qui allait se passer sans cette annonce
de notre General. Nous sommes en guerre et nous attendons
l’ennemi de pied ferme. Il y avait des tours de garde et
surement des sentinelles qui faisaient la ronde, je crois, a
cette époque ?

Mais nous n’allons pas chercher querelle au récit de nos isto
ryens à ce moment précis de la mythification car la création
du mythe peut s’accommoder des excès du langage dans un
espace sacre du temps mythique qui par définition transcende
même la définition du Temps.
-« Que ceux qui veulent redevenir esclaves des français
sortent du fort, », …

Dessalines, le guerrier farouche, Commandant du fort
Crête-a-Pierrot, n’utiliserait pas ce langage. Il connaît
l’ardeur des troupes qui sont sous son commandement pour la
défense du fort .Il les a choisies. Il n’est pas la par hasard
et contre sa volonté.

Les officiers et soldats, c’étaient les mêmes vieux compagnons
de combats de l’indépendance, ceux qui avaient combattu
vaillamment contre le parti colonial. Pas un de ces soldats
aurait cru que Général Dessalines n’allait pas exécuter les
timides qui voudraient se faire esclaves par peur de mourir.
La fondation du mythe commence à se désintégrer sous nos
yeux parce que le but du MYTHE n’est pas le symbolisme que
l’on essaie de nous faire croire. La création mythique à ses
lois et ses structures malgré l’invraisemblance de l’événement
en cours. C’est à ce prix que la raison accepte les
propositions transcendantales, symboliques et super naturelles
de l’imagination :

Le mythe doit chanter les louanges, les vertus du héro et
condamner la conduite du vilain de l’histoire. C’est à ce
symbolisme que retournera la conscience collective en cas de
crise nationale.
-« Et que ceux qui au contraire veulent mourir en hommes
libres se rangent autour de moi.
La on voit que l’auteur du mythe se débrouille tant bien que
mal pour sortir sain et sauf –mais sans attirer notre
attention – des contraintes sémantiques qui se posent en
obstacle a son œuvre de sabotage. C’est ce qu’on appelle
communément dans la langue anglaise "anti-climax" .L’auteur
nous propose la folie prétentieuse de son verbe a la place du
mythe !

Qui peut se douter a ce moment la que les soldats indigènes
habitués aux sévices de l’esclavage et de Rochambeau n’étaient
pas prêts à mourir en homme libres ? Les soldats indigènes
voulaient mourir en hommes libres.
C’est ce qui explique leur présence dans le fort avec le
Général Dessalines : Barrer la route aux Français au risque
de périr dans l’action. Encore, même aseptisé, ce n’est point
le langage associé à la psychologie de Dessalines, un chef
aguerri.
« -Je vous fais tout sauter si les Français pénètrent dans ce
fort »
Maintenant le piège est tendu .L’imposture va chercher à
discréditer Dessalines à nos yeux. Elle le fait avec une
dextérité sans pareille. On ne peut vraiment l’accuser de
parti pris. Elle fait semblant de glorifier le héro du matin
afin de mieux l’avilir à la fin du récit.
Qu’apprenons-nous par la suite ? Le combat est engagé et, coup
de théâtre !,
« Dessalines abandonne ses troupes, quitte le fort pour
aller chercher du renfort … » et les honneurs du jour
appartiennent à deux hommes braves et courageux, Magny et
Lamartine , qui organisent une retraite digne de rentrer dans
les annales des grandes stratégies militaires.
L’Imposture montre furtivement son visage. Elle est forcée à
le faire pour satisfaire les besoins de sa manipulation.
Elle est habile, l’imposture ! Elle nous offre en compensation
à notre peine d’autres héros du terroir pour soulager notre
fierté et notre orgueil blessés. Elle sait ce qu’elle fait car
elle va en profiter pour semer la discorde .Elle fait d’une
pierre deux coups.

Délibérément, elle fait de Dessalines un homme indigne de
notre confiance. Le héro du matin est « déchouke » par le
moi imposteur qui a pris possession de cette nation après le
passage de Dessalines, de Christophe et de Pétion.
Maintenant nous sommes silencieux et confus. Nous essayons de
comprendre le message subliminal que l’on nous transmet :
Dessalines est un lâche .Il est un « Dyoler ». Ce n’est pas
un vrai modèle de courage et de bravoure.
Votre héro, nous dit l’imposteur, n’est pas vraiment un héro
car il fuit devant l’avance des troupes ennemies et abandonne
son poste sous prétexte d’aller chercher du renfort qui
n’arrivera jamais. Je vous propose en guise de ce « Dyoler »
deux autre héros dignes de votre confiance.
Mais, c’est un cheval de Troie. Il faut, pour accepter cette
offre de la générosité de l’Imposture, reconnaitra la lâcheté
de Dessalines, la destruction du mythe !
Pouvons nous accepter de nos hardis intellos qu’il n’y a pas
meilleur moyen d’expliquer le comportement d’un héro mythique
? Attribueriez-vous cette histoire à l’incompétence ou au
machiavélisme outre du moi imposteur ?
On nous cache toutes les vérités bonnes à savoir de notre
histoire, on nous montre l’homme Dessalines, sous un jour
nouveau mais défavorable. Le symbolisme de l’histoire est noyé
dans la corruption de l’intelligence de l’Imposture.
Elle se saisit d’une opportunité pour l’avilir et, elle
rencontre l’approbation générale de la sagesse, du
patriotisme et d’une soif de vérité macabre de nos auteurs
qui ont écrit nos petits recueils d’histoire ! Peuvent-ils
jamais plaider qu’ils méritaient le bénéfice des circonstances
atténuantes ?

Non ! Ils n’ont pas su prouver au cours des tortures qu’ils
ont imposées aux faits connus de notre histoire ce « désir »
d’avouer la vérité non conforme a leurs desseins …Nous
assisterons, petits écoliers, malheureux, abusés et
impuissants , violés dans notre âme et les valeurs que l’on
prétend vouloir nous inculquer, à sa joie à peine contenue
quand elle décrit la défaite de Toussaint, la reddition de
Dessalines et de Christophe.

«Toussaint était vaincu partout. Dessalines et Christophe
avaient déjà fait leur soumission au commandement de l’armée
expéditionnaire »
Pas d’informations explicatives .C’est fini. Il n’y a pas
mieux comme pierre tombale : Voici le courage de vos preux, de
vos soldats d’opérette face a la valeur de vrais soldats
français.

Plus tard, nous verrons, quand Dessalines aura démenti leurs prophéties, Rochambeau ne remettra pas publiquement son épée comme le font tous les vaincus. Il aura combattu avec vaillance et ne se rendit que pour épargner la vie des braves soldats .Il était prêt a mourir sur le champ de bataille. On lui accorde les honneurs de son rang et on le laisse filer à l’anglaise …litteralement..

Naturellement, nous autres "descendants" n’avons point besoin de ce symbolisme de l’ennemi qui se rend à notre courage et chérir ce moment de notre victoire sur le prédateur qui nous traitait pire que des chiens sans logis. Mais nous avions besoin de l’approbation du General cruel, arrogant et insolent à Vertières pour nous accorder des honneurs militaires !

Cong ho !

Ils ne sont pas seulement les descendants en ligne directe de ces hommes et femmes qui composaient les factions tribales qui haïssaient le General créole Dessalines. Ce serait preuve d’un pauvre jugement de ma part si je n’incluais tous ces hommes et femmes qui se servent de son mythe et de sa mort brutale pour nous berner, avilir sa renommée de soldat héroïque, saboter notre volonte de peuple et régler leurs différends avec l’histoire au détriment des intérêts de la
collectivité. Aujourd’hui, ils ont toutes les couleurs des arcs-en-ciel permanents qui nous annoncent les mauvais temps.

Vous et moi avions été empoisonnes par l’Imposture des le plus jeune âge. C’est ce poison introduit dans notre psychologie depuis l’enfance qui nous empêche de bâtir et de créer une nation a la mesure de nos rêves et de notre génie national .Maintenant, sur de sa victoire, l’Imposture a proclame la médiocrité, reine de nos vies.

Voici le flambeau du refus que je voudrais vous passer jeunes de mon pays pour vous aider à comprendre notre histoire et voir enfin comment nous avions erre sous le joug de l’Imposture QUI change de visage a l’arrivée de chaque génération. Nous devons reapprendre a lui dire non quelle que soit l’apparence de son visage et les habits etincelants de son nouveau persona .Nous pouvons la reconnaitre car le rictus de son mepris n'a pas change .

Quelle est la vraie signification de cet héritage historique sur nos vies ? N’est-ce pas la confusion que cet héritage sème dans nos esprits ? Nos isto ryens vantards qui choisissent les lambeaux d’histoire qui doivent servir a notre « patriotisme « ne pouvaient mieux faire ?

Toussaint trahi et fait prisonnier .Mort de faim et de
privations dans un fort étranger. Pas d’explication
intelligente.
Dessalines trahi et assassine .Pas d’explication intelligente.
Capois mort assassiné. Pas d’explication intelligente.
Pétion mort de maladie. Pas d’explication intelligente.
Christophe assassiné avec une balle en or dans la tête et sa
famille part pour l’exil -Pas d’explication intelligente.

Dites-moi ! Que pouvons-nous faire d’un pareil héritage imposé aussi brutalement à notre conscience pendant les
cycles de formation scolaire ?

N’avons-nous pas droit à des explications ? Et cette technique d’enseignement de nos ainés nous a-t-elle rendus meilleurs citoyens ?




Dernière édition par deza le Jeu 30 Juin 2011 - 8:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

A la jeunesse de mon pays Empty
MessageSujet: Re: A la jeunesse de mon pays   A la jeunesse de mon pays EmptyMer 29 Juin 2011 - 14:44

Que nous apprend ce francais déguisé en haitien patriote par ses diatribes?Dorsainvil nous a menti dans son recit des faits historiques?C'est cela qu'il veut prouver :Dessalines n'etait pas ce guerrier farouche et vaillant qui nous libera du joug de l'esclavage?Il ne voulait pas un partage plus equitable des terres du pays?On ne l'avait pas assassiné au Pont Rouge pour que ceux dont les pères sont restes en afrique beneficient aussi des fruits de leurs sacrifices?

Cet appel a la jeunesse est-il vraiment un nouveau son de lambi pour le ralliement des forces vives du pays de Desslalines;pour la redemption de notre souveraineté et de notre fierté ou plutot une plaidoirie subtile pour dedouaner les negriers?je laisse aux lecteurs le soin de juger l'audacité de l'auteur.Il reproche a l'historien Dorsainvil de n'avoir pas tout ecrit sur cette bataille de la crète à Pierrot pour montrer la lacheté du fondateur de la patrie qui d'apres lui abandonna ses troupes pour sauver sa peau.Le but d'un manuel d'histoire destiné à des enfants est-il de mentionner les moindres details d'un moment historique de la guerre de l'independance?ou plutot de mentionner les faits importants de cette guerre?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



A la jeunesse de mon pays Empty
MessageSujet: Re: A la jeunesse de mon pays   A la jeunesse de mon pays EmptyMer 29 Juin 2011 - 14:59

Roseau,
JE SUIS SINCEREMENT DESOLE .VOUS NE COMPRENEZ PAS LE FRANCAIS .ET LE SENS PROFOND DE CE TEXTE VOUS ECHAPPE CAR VOUS N'AVEZ QUE DE PAUVRES NOTIONS D'HISTOIRES. ALLEZ-VOUS REPOSER. VOUS ETES VAIN ET JALOUX .LA RANCOEUR ET LE RESSENTIMENT VOUS ETOUFFENT VIEILLE CANAILLE. PERSONNE NE DEMANDE A UN KONG-O DE COMPRENDRE LA VRAIE HISTORE D'HAITI QUI NE SOUFFRE PAS DE L'INFLUENCE DE CES IMPOSTEURS, VOS ANCETRES.

je ne vais perdre mon temps a vous enseigner ni les rudiments du francais ni ceux de l'histoire. Au revoir si ce n'est adieu .J'en ai aseez de me rabaisser a votre niveau .
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

A la jeunesse de mon pays Empty
MessageSujet: Re: A la jeunesse de mon pays   A la jeunesse de mon pays EmptyMer 29 Juin 2011 - 15:22

"Toussaint trahi et fait prisonnier .Mort de faim et de
privations dans un fort étranger. "

Meme le President Sakorsy dans son discours pour fustiger les negriers condamne energiquement la lachete et la barbarie de cet emprisonnement de Toussaint Louverture.Vous voulez que Dorsainvil dedouane aussi ces traitres et ces hypocrites.Alors votre reponse ne m'etonne pas.J'aurais du depuis bien longtemps mepriser vos inepties et diatribes comme le suggère un ami, mais c'est plus fort que moi;je ne peux pas accepter que vous salissiez les memoires de ces vaillants guerriers qui libera nos grands grands parents du joug de l'esclavage.
Revenir en haut Aller en bas
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

A la jeunesse de mon pays Empty
MessageSujet: Re: A la jeunesse de mon pays   A la jeunesse de mon pays EmptyMer 29 Juin 2011 - 15:36

Le gros roseau a écrit:
"Toussaint trahi et fait prisonnier .Mort de faim et de
privations dans un fort étranger. "

Meme le President Sakorsy dans son discours pour fustiger les negriers condamne energiquement la lachete et la barbarie de cet emprisonnement de Toussaint Louverture.Vous voulez que Dorsainvil dedouane aussi ces traitres et ces hypocrites.Alors votre reponse ne m'etonne pas.J'aurais du depuis bien longtemps mepriser vos inepties et diatribes comme le suggère un ami, mais c'est plus fort que moi;je ne peux pas accepter que vous salissiez les memoires de ces vaillants guerriers qui libera nos grands grands parents du joug de l'esclavage.


Hors sujet
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

A la jeunesse de mon pays Empty
MessageSujet: Re: A la jeunesse de mon pays   A la jeunesse de mon pays EmptyMer 29 Juin 2011 - 16:03

Mr .le Normalien de la revolution kann kale vous n'etes pas impartial,alors votre jugement ne me concerne pas.Votre doctrinaire historien reproche a Dorsainvil de ne pas avoir tout expliqué de l'arrestation de Toussaint Louverture qui moura emprisonné dans un cachot au jura.Alors je lui rapelle le discours de Mr Sakorsy qui denonca la barbarie des francais a l'egard de cet homme qui fut une nation.Endoctriné par sa rhetorique vous n'acceptez pas qu'on denonce ces inepties.Alors je suis désolé de vous deplaire messieurs.
Revenir en haut Aller en bas
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

A la jeunesse de mon pays Empty
MessageSujet: Re: A la jeunesse de mon pays   A la jeunesse de mon pays EmptyMer 29 Juin 2011 - 16:13

Le gros roseau a écrit:
Mr .le Normalien de la revolution kann kale vous n'etes pas impartial,alors votre jugement ne me concerne pas.Votre doctrinaire historien reproche a Dorsainvil de ne pas avoir tout expliqué de l'arrestation de Toussaint Louverture qui moura emprisonné dans un cachot au jura.Alors je lui rapelle le discours de Mr Sakorsy qui denonca la barbarie des francais a l'egard de cet homme qui fut une nation.Endoctriné par sa rhetorique vous n'acceptez pas qu'on denonce ces inepties.Alors je suis désolé de vous deplaire messieurs.


Allez relire le texte et essayez de comprendre le message.
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

A la jeunesse de mon pays Empty
MessageSujet: Re: A la jeunesse de mon pays   A la jeunesse de mon pays EmptyMer 29 Juin 2011 - 16:15

Le jeu ne vaut pas la chandelle.J'ai dit tout ce que j'avais à dire.le petit livre d'histoire d'haiti ecrit par Dorsainvil ne pouvait pas etre des dissertations de tous les evènements et faits de la guerre de l'independance.Ce n'etait pas son but.

Je suis désolé de vous l'apprendre vous n'etes plus au royaume des aveugles ou pourvu que vous ecriviez bien le francais en ajoutant quelques phrases latines de temps en temps pour epater les ignorants ou vous considerait comme des savants;maintenant on a le droit de questionner les premises de vos idées et de vos theories pour ne pas dire vos balivernes.(lol)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



A la jeunesse de mon pays Empty
MessageSujet: Re: A la jeunesse de mon pays   A la jeunesse de mon pays EmptyJeu 30 Juin 2011 - 7:34

Triste ,triste est la condition humaine .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




A la jeunesse de mon pays Empty
MessageSujet: Re: A la jeunesse de mon pays   A la jeunesse de mon pays Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
A la jeunesse de mon pays
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: