Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-41%
Le deal à ne pas rater :
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à 9.99€ – Livraison ...
9.99 € 16.99 €
Voir le deal

 

 Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires

Aller en bas 
+2
Le gros roseau
Maximo
6 participants
AuteurMessage
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  Empty
MessageSujet: Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires    Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  EmptyJeu 7 Juil 2011 - 6:56

Bernard Gousse confirmé


Manifestement, le président Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires dans leur position. Avant de s'envoler mercredi pour l'Espagne, il a désigné officiellement Me Bernard Honora Gousse comme Premier ministre en dépit du fait que bon nombre de sénateurs et de députés du bloc majoritaire au Parlement (GPR) se soient prononcés contre ce choix.


Il ne se laisse pas intimider. Avec une voix grave, imposante, le chef de l'Etat a présenté mercredi à la nation celui en qui il se confie pour gérer avec lui les affaires du pays. « Avant de me rendre en Espagne à la recherche d'investissement pour la création d'emplois dans le pays, peuple haïtien, je laisse M. Bernard Gousse, le nouveau Premier ministre désigné, entre vos mains. C'est un homme honnête, un rude travailleur, qui va nous aider à établir l'ordre et la discipline dans le pays afin d'atterrir avec le programme économique de Michel Martelly », a martelé le président de la République.

« Je suis un président qui croit dans la démocratie, mais je suis un président qui ne va pas tolérer que la corruption fasse obstacle au changement », a-t-il fulminé, tout en demandant à la population d'être patiente et de lui faire confiance.

« La négociation, a-t-il poursuivi, ne signifie pas compromission ni marchandage. » A qui veut l'entendre, le président Martelly avertit qu'il ne va pas renoncer à ses prérogatives constitutionnelles.

Selon lui, l'heure est venue où la politique et l'intérêt personnel ne doivent pas faire obstacle au développement du pays. Michel Martelly a formulé le voeu de voir la majorité des parlementaires se rallier à sa cause et à celle de son Premier ministre désigné.

« Je devais faire une tournée en Europe mais je pense que l'urgence de la situation exige que les yeux de la présidence et de tous ses conseillers soient rivés sur le terrain pour garantir la bonne marche des débats qui vont se dérouler, a-t-il conclu, dans son intervention avant de prendre l'avion.


« Vous perdez votre temps M. le Président », ont rétorqué des élus du bloc majoritaire au Parlement, le Groupe des parlementaire du renouveau. Pour le président du GPR, tombeur de Daniel Gérard Rouzier, le choix de Bernard Gousse est irrecevable et inapproprié. Selon le député Jean Tolbert Alexis, les membres de son bloc compte déposer une requête au bureau de la Chambre basse pour déclarer irrecevable le choix de Bernard Gousse.


Pour sa part, le coordonnateur de la plateforme INITE qui coiffe le GPR, le sénateur Joseph Lambert, a estimé que le choix de Bernard Gousse ne tient pratiquement à rien et que le président est en train de perdre son temps. Le sénateur du Sud-Est, cité par une agence de presse en ligne, a exhorté le chef de l'Etat à trouver un autre Premier ministre, puisque le vote sera politique.


« C'est un choix qui va soulever beaucoup de controverses. Nous avions conseillé vivement au Président d'orienter son choix sur une autre personne. Une chose est sûre, c'est qu'aujourd'hui au Sénat de la République, le GPR et bon nombre d'alliés ne peuvent pas garantir un vote favorable à M. Gousse », a avancé le sénateur Lambert, sous forme de menace.



Toutefois, il faut souligner que quelques parlementaires, tel le sénateur de l'Alternative, Francisco Delacruz, ont estimé que Bernard Gousse a le profil du Premier ministre capable de mener à bon port la barque du pays.


Par ailleurs, le président du Sénat, Jean Rodolphe Joazil, a confirmé avoir reçu la lettre du président Martelly, confirmant le choix de Bernard Gousse comme Premier ministre désigné. En retour, il va écrire au chef de l'Etat pour lui demander de permettre à Me Gousse de soumettre ses dossiers au Sénat. « On va voir si Bernard Gousse répond aux exigences de la Constitution. Si oui, il sera ratifié, si non, il sera rejeté », a avancé le président de l'Assemblée nationale.

« Si tout va bien et que les dossiers de Me Gousse sont corrects, la commission qui va travailler sur l'affaire devrait remettre son rapport mercredi prochain », a indiqué le sénateur Joazil.




Robenson Geffrard
rgeffrard@lenouvelliste.com
Revenir en haut Aller en bas
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  Empty
MessageSujet: Re: Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires    Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  EmptyJeu 7 Juil 2011 - 7:06

Bernard Gousse à l’épreuve des forces politiques au Sénat



Tempête de protestations dans les rangs du bloc majoritaire GPR/INITE dont certaines têtes de pont se montrent déterminées à abattre l’ennemi politique d’hier que le chef de l’Etat a désigné pour diriger le prochain gouvernement ; attendu au tournant, le candidat pourrait déposer ses pièces dès jeudi
Publié le jeudi 7 juillet 2011
Le jeu des forces politiques risque d’être déterminant dans l’issue du processus de ratification du nouveau Premier ministre désigné, Bernard Gousse, engagé au Sénat dominé par l’anciennne plateforme présidentielle INITE et où très vite a été formée dès mercredi après-midi une commission spéciale de neuf membres chargée d’étudier le dossier de l’intéressé.

Présidée par le Sénateur Jean William Jeanty, la commission a déjà demandé au président du bureau, Rodolphe Joazile, d’inviter M. Gousse à faire jeudi le dépôt de ses pièces dont l’examen pourrait s’achever d’ici la fin de la semaine. Le verdict de l’assemblée devrait intervenir mardi ou mercredi prochain au plus tard.

Très controversé, le choix du Président Martelly, officialisé peu avant son départ mercredi pour une visite de quatre jours en Espagne, a soulevé des protestations en cascade au Parlement où les membres du groupe majoritaire GPR l’assimilent à une « provocation ».

Les Sénateurs Moïse Jean-Charles, Jean-Baptiste Bien-Aimé et Desras Simon Dieuseul ainsi que les Députés Jean Tholbert Alexis et Poly Faustin, certains issus du courant Lavalas, affirment qu’ils ont encore en horreur le passage entre 2004 et 2005 de Bernard Gousse à la tête du ministère de la justice marqué, selon eux, par de graves violations des droits humains.

INITE et alliés (14 élus +le président Rodolphe Joazile) : John Joël Joseph et Jean Hector Anacacis (ouest) ; les frères Joseph et Wencesclass Lambert (sud-est) ; Fritz Carlos Lebon, Francky Exius, Yvon Buissereth (sud) ; Moïse Jean Charles, Kély Bastien (nord) ; Jean Baptiste Bien-Aimé, Derex Pierre-Louis (nord-est) ; Lucas St-Vil (nord-ouest) ; Jocelerme Privert (Nippes, sud-ouest) et Desras Simon Dieuseul (Centre) .

Alternative (sept sièges) : Steven Benoît (ouest) ; Webster Polycarpe (nord) ; Mélius Hyppolite (nord-ouest) ; Andrys Riché (Grand’Anse, sud-ouest) ; Francisco de la Cruz, Edmonde Supplice Beauzile (Centre) et François Anick Joseph (Artibonite, nord).

Huit autres Sénateurs sont d’appartenance politique particulière ou en désaccord avec leur famille politique d’origine et peuvent donc, en fonction de certaines considérations personnelles, tactiques ou conjoncturelles s’aligner sur l’un ou l’autre des deux grands blocs : Edwin Zenny (INITE/sud-est, très proche du président Martelly) ; Michel Clérié (INITE/Grand’Anse, généralement dissident) ; Nenel Cassy (PLB, ex-INITE, Nippes) ; Youri Latortue et Willy Jean-Baptiste (AAA, Artibonite) ; Jean William Jeanty (KORENIP/Nippes), Maxime Roumer (KOREGA/Grand’Anse) et Evallière Beauplan (PONT/nord-ouest). spp/Radio Kiskeya
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  Empty
MessageSujet: Re: Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires    Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  EmptyJeu 7 Juil 2011 - 9:46

J'espère que les "Rara-tistes" sans appartenance religieuse, égarés au sein de la confusion des chambres législatives, comprennent bien que nous ne sommes pas à l'époque d'essai des groupes carnavalesques .Il n’y a pas moyen de décrocher des émoluments financiers de la mairie et/ou le commerce de la ville.

C’est l’ete, vieux disciples de la superstition et de la magouille ! Nous sommes déjà imprégnés des bienfaits du solstice d’été ! Il nous faut aller de l’avant pour la moisson du blé. C’est l'époque de la renaissance naturelle de la terre et de son alliance avec l’espèce humaine qui dure depuis des millénaires, cet espace-temps de la discontinuité qui échappe à l’emprise de l’histoire.

C’est le Temps qui suit le Printemps de la nature .Le peuple a semé les sueurs de son courage et de sa foi .Il doit récolter le fruit de ses labeurs et de ses espoirs trop longtemps pris en otage par la corruption de ces chambres de l’horreur, de l’anti-changement et de la contre-histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  Empty
MessageSujet: Re: Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires    Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  EmptyJeu 7 Juil 2011 - 10:53

Tout ce nous pouvons demander à nos representants au parlement c'est l'integrité,l'honneur et le respect de la volonte du peuple qui les a choisis.Il faut considerer les precedents du postulant pour determiner sa conduite au timon des affaires du pays.Mr. Gousse a-t-il une conduite irreprochable durant son passage au Ministere de la Justice?Cette question est pertinente pour les debats qui se derouleront au parlement pour sa ratification.Bien que nous ne voulons pas des polemiques eternelles entre le pouvoir legislatif et l'executif, cepenadant nous ne voulons pas non plus que nos representants soient des deputes et Senateurs"J'approuve" de toutes les decisions du President de la republique.

A mon humble avis le President de la republique aurait pu choisir quelqu'un ayant un passé moins dictatorial.Après avoir lu la plaidoirie de Mr. Rouzier pour refuter les accusations des parlementaires qui n'ont pas approuve sa nomination a la primature, je regrette cette decision de nos parlementaires.paske pye bef pou pye bef pito nou te pran l ka Rouzier ke ka Gousse.C'est mon opinion.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17130
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  Empty
MessageSujet: Re: Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires    Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  EmptyJeu 7 Juil 2011 - 11:52

Pa gen konparezon ant ROUZIER ak GOUSSE.Si yon moun tankou ROGER NORIEGA konplenn de GOUSSE ;di ke li fè twòp;ou pa bezwen di anyen ankò.
Gen anpil SENATÈ ak DEPITE ki te swa lan prizon tankou PRIVERT ;swa te blije lan mawon akoz de GOUSSE ki te fann lan dengonn yo;ki jan nèg sa yo pral vote pou konfime GOUSSE la a?
Yo di ke se SUPPLICE ,MARTELLY te vle.SUPPLICE ta ka gen opozisyon an tan ke ansyen minis DIVALYE;men y ap blije aksepte SUPPLICE apre rejeksyon GOUSSE lan ,ki preske sèten
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  Empty
MessageSujet: Re: Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires    Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  EmptyJeu 7 Juil 2011 - 12:23

PEP LA MANDE PREZIDAN PEP LA POU LI BAY YO MATO POU DEKLOURE LACHAMB LI EN BWA.
LAN TOUT RADYO C GOUSSE PEP LA AP MANDE POU GINYEN YUN SOUF AVEK AVADRAS LAVALAS YO.
EPI MWEN WE TI POLITISYEN INTERNET AP BLABLABLA
Revenir en haut Aller en bas
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  Empty
MessageSujet: Re: Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires    Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  EmptyJeu 7 Juil 2011 - 12:28

Joel a écrit:
Pa gen konparezon ant ROUZIER ak GOUSSE.Si yon moun tankou ROGER NORIEGA konplenn de GOUSSE ;di ke li fè twòp;ou pa bezwen di anyen ankò.
Gen anpil SENATÈ ak DEPITE ki te swa lan prizon tankou PRIVERT ;swa te blije lan mawon akoz de GOUSSE ki te fann lan dengonn yo;ki jan nèg sa yo pral vote pou konfime GOUSSE la a?
Yo di ke se SUPPLICE ,MARTELLY te vle.SUPPLICE ta ka gen opozisyon an tan ke ansyen minis DIVALYE;men y ap blije aksepte SUPPLICE apre rejeksyon GOUSSE lan ,ki preske sèten


Se sa wi mwen te di'w Joel, la chanm te dwe aksepte Rousier ki pat gen ankenn dosye sou li, ki se on nèg intèg e klè, e ki ta ka ede refè peyi sa, men pou afè de klas e de pati yo refize misye sou move manti ke mesye la chanm yo fabrike, e ke menm forumhaiti tap pwopaje sou do Rousier san okenn verificasyon. An Ayiti menm se te on pwopagann sou media yo ke yo pa ka bay on ti wouj PM. Apre Gousse se Suplice jan'w di'l la. Men Prezidan te bay 2 prezidan chanm yo on lis de 10 moun, yo te elimine 7 ladan yo, pami lèkèl Suplice ak Pierre, pou ki sa prezidan chanm yo pat elimine Gousse e te chwazi on lot pami 10 moun yo? Mwen te di sa, nou refize Rousier nou pwal konen ant grenn lan ak po a sak pi pike.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  Empty
MessageSujet: Re: Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires    Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  EmptyJeu 7 Juil 2011 - 12:31

WI C VRE YO BAYO 10 NON POUKISA YO TE KITE NON GOUSSE.

POLITIK POLITIK'''

YO KITE NON GOUSSE EXPWE YO KON C LI MARTELLI TA PWAL CHWAZI PREZIDAN PA PWAN LAN BLUFF LA POU PE CHWAZI GOUSSE LI CHWAZI LI TET KALE
Revenir en haut Aller en bas
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  Empty
MessageSujet: Re: Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires    Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  EmptyJeu 7 Juil 2011 - 13:10

Le chef d'Etat justifie le choix de Bernard Gousse




Le chef d'Etat haïtien, Michel Martelly, affiche une ferme détermination à jouir de ses prérogatives constitutionnelles en dépit des mises en garde ou menaces du bloc majoritaire. Dans un point de presse, avant son départ pour l'Espagne, le président haïtien a tenu a répondre aux parlementaires qui avaient à voix basse suggéré la désignation de Jean Max Bellerive. Le processus de dialogue et consultation ne signifie pas que je renonce à mes droits constitutionnels a précisé M. Martelly.

Le chef de file de l'Inité, Joseph Lambert, avoue qu'il avait conseillé vivement au chef d'Etat de designer une autre personnalité. Les deux autres candidats en lice étaient l'ex candidat à la présidence Jean Henry Céant et le Premier Ministre Jean Max Bellerive.

L'un des députés du groupe majoritaire avait même souhaité que le chef de l'Etat laisse au Parlement le soin de designer le Premier Ministre.

Le président Martelly ne tarit pas d'éloges pour, Bernard Gousse, l'ex ministre de la justice sous le gouvernement de transition. C'est un homme intègre et compétent pouvant nous aider à rétablir l'ordre et la discipline, a martelé le locataire du Palais National. Il rappelle que le Premier Ministre devra appliquer sa politique économique.

C'est un Martelly ferme qui a justifié son choix. Négociation ne signifie pas compromission ou marchandage, a-t-il insisté.

Contrairement au processus de désignation de Daniel Rouzier, le président Martelly avait engagé un dialogue avec le bloc majoritaire avant de faire choix de M. Gousse. 7 noms avaient été écartés par les parlementaires dans la liste des 10 soumis par le chef d'état. Il s'agit de Pierre Eric Pierre, Daniel Supplice, Laurent Lamothe, Steven Benoît, Edmonde Supplice Beauzile et Wilson Jeudy. Les parlementaires de l'Inité et alliés avaient fait valoir que le président Martelly peut choisir une des trois personnalités retenues Jean Henry Céant, Bernard Gousse et Jean Max Bellerive. LLM / radio Métropole Haïti
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  Empty
MessageSujet: Re: Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires    Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  EmptyJeu 7 Juil 2011 - 13:55

Gen lè palmantè yo se bellerive yo vle.Ki lè batay chire pit saa ap fini menm?Se bon pou lwa se pa jodya map di ke yon ti peyi de 27750 km2 e de 10 milyon moun pa beswen yon Exekitif bisefal e yon palman bicameral nou pa vle chanje konstitutyon malatchyong saa.Men li fout peyi ya bloke jodya.Fok nou imite tout strikti ke lot peyi yo genyen lakay yo ki pa aplikab pou nou.Tankou Mario Andresol di ya se yon revolutyon selman ki pou sove peyi ya.
Revenir en haut Aller en bas
kami
animatrice
animatrice
kami

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  Empty
MessageSujet: Re: Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires    Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  EmptyJeu 7 Juil 2011 - 14:36

Mwen dako Roseau. Haity gen yon palman rijid nan atribution ke konstitusyon an bali a e tou ak yon prezidan entete. Ala ti peyi pa gen chans.

_________________
Comme toi, il n'en est qu'un, deviens donc qui tu es.

"Ceux qui ont le pouvoir de faire le mal et qui savent ne pas le faire sont des Seigneurs" (Shakespeare)
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  Empty
MessageSujet: Re: Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires    Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  EmptyJeu 7 Juil 2011 - 14:46

Yo pito ap rode otou plè ya o lye yo aplike remed ki pou geri malad la.tout politiysyen yo vle rale dra bò kote yo se yo ki pou pran pi gwo moso gato a, se bagay saa ,ki fè peyi ya pa janm ka fè yon pa nago.Bagay saa komanse fè m kestyone si se vre fòm gouvenman saa ,Ekzekitif, lejislatif, jidisyè se meyè jan pou dirije yon peyi e se pa an ayiti selman nou wè hing hang saa .Menm O zeta zuni politisyen pa ka antann yo pou yo debloke peyi ya.
Revenir en haut Aller en bas
kami
animatrice
animatrice
kami

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  Empty
MessageSujet: Re: Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires    Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  EmptyJeu 7 Juil 2011 - 15:01

Mwen pa gen twop problem ak legislatif la non. Min mwen trwouve ke se pou yo retire pati nan konstitusyon ki di ke se palman ki pou bay prezidan yon premye minis; mwen pa we sa d'un bon oeil e mwen panse ke se yon andikap li ye pou peyi vwal ke peyi a bloke. Palman pagen poul travay ak premye minis, se ansanm ak prezidan-an premye minis lan pwal travay. Kidonk prezidan gen tout dwa poul chwazi premye minis li vle, yon premye minis ki pataje visyon politik li.

_________________
Comme toi, il n'en est qu'un, deviens donc qui tu es.

"Ceux qui ont le pouvoir de faire le mal et qui savent ne pas le faire sont des Seigneurs" (Shakespeare)
Revenir en haut Aller en bas
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  Empty
MessageSujet: Re: Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires    Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  EmptyJeu 7 Juil 2011 - 15:37

Bernard Gousse, le choix d’un risque mesuré



C’est confirmé! Bernard Honorat Gousse est officiellement le Premier ministre désigné. Son choix vient seize jours après la débâcle du premier Premier ministre désigné du président Martelly, Pierre Daniel Gérard Rouzier, à la Chambre des députés. Cependant la lettre du président, adressée à ce sujet au Parlement, date du 29 juin, soit une semaine avant de parvenir à destination. Les négociations et tractations pour le choix du Premier ministre semblent avoir été une simple formalité. Et la bataille s’annonce rude entre les Pouvoirs exécutif et législatif qui tirent chacun sur la corde.


Jamais dans l’histoire politique récente de ce pays, un tel choix n’a suscité autant de controverses. La désignation de Bernard Gousse provoque en effet une grande levée de boucliers. Des pro-lavalas et autres secteurs de la vie nationale croient que le choix du président Martelly frise la provocation. Le Groupe des parlementaires pour le renouveau (GPR), bloc majoritaire au Parlement emmené par un grand nombre d’élus de Inite pour la plupart pro-lavalas, a déjà fixé sa position. Le GPR votera contre Me Bernard Gousse.

Le choix du Premier ministre désigné parait problématique sur tous les fronts. Rares sont les voix qui s’élèvent pour appuyer la candidature de l’ex-ministre de la Justice du dernier gouvernement de transition. Malgré tout, le président Joseph Michel Martelly ne se laisse pas impressionner. Et l’horizon s’obscurcit. Une tempête politique s’annonce-t-elle.

Le choix de la déconvenue

Si Daniel Gérard Rouzier a, ces jours-ci, fait le point sur la situation ayant conduit à sa défaite, deux semaines avant, au Parlement, le nom de Bernard Gousse semble plutôt rouvrir des plaies. Les tombeurs de M. Rouzier, malgré la publication, par ce dernier, de documents prouvant sa probité envers le fisc, sont encore plus confortables et annoncent déjà la couleur. La cité de l’Exposition au Bicentenaire sera, probablement, chauffée au cours de cette semaine.

Pire. Le choix de l’expert en droit familial a été déjà arrêté en dépit des négociations enclenchées par les protagonistes. La lettre de M. Martelly, adressée aux présidents des deux Chambres et informant officiellement du choix de Me Bernard H. Gousse comme Premier ministre, a été écrite depuis le mercredi 29 juin, soit avant même le départ du président Martelly pour le 32e sommet de la Caricom à St Kits et Nevis. Le député Faustin Poly (Miragoâne/Fond-des-nègres/Inite), vice-président du groupe majoritaire, est monté au créneau. Le choix de Me Gousse semble en tout l’agacer. Le militant lavalas va jusqu’à traiter Bernard Gousse de « néo-naziste ». Des accusations jugées pour le moins graves par d’autres parlementaires dont les points de vue sont encore mitigés. Faustin Poly et Joseph Joël John (sénateur de l’Ouest/Inite) traitent M. Gousse de « boucher d’Haïti » en référence au lynchage de nombreux partisans de l’ex-président Jean-Bertrand Aristide, au Fort national et à Martissant, en 2004.

L’ex-ministre de la Justice est également accusé d’avoir participé à des arrestations illégales et des actes répréhensibles en 2004. Des députés pro-lavalas reprochent à Me Gousse d’avoir eu l’habitude de se déguiser en femme pour traquer de fervents partisans de Jean Bertrand Aristide. En outre, Bernard Gousse aurait laissé le ministère sous la pression de certains parlementaires américains (Black Caucus) selon qui il aurait cautionné des cas flagrants de violation de droits humains.

Le changement dans la continuité

D’autres paramètres sont également pris en considération dans la contestation du choix de Bernard Gousse. Le passage de ce dernier à la tête du ministère de la Justice semble mettre de multiples épées de Damoclès sur sa tête. Pour le chef de la majorité à la Chambre, Jean Tholbert Alexis, le choix de Bernard Gousse s’inscrit dans le cadre d’une continuité, qui ne dit pas son nom, que le président Martelly a dit vouloir toujours esquiver.

Bernard Gousse, qui a participé, à un niveau ou à un autre, à la gouvernance de ces derniers vingt-cinq ans, est présenté aujourd’hui, par celui qui prétend être l’apôtre du changement, comme un homme intègre, compétent, rectiligne et prêt à travailler pour le bien-être du pays. Au juriste de 52 ans, qui a des liens de parenté avec les Duvalier, a été, semble-t-il, la fonction d’un fusible qui ne durera que l’espace d’un cillement, si l’on en croit le sénateur Joseph Lambert, coordonnateur national de Inite.

Le président Martelly semble avoir bien mesuré son choix avant de le rendre public. Malgré toute l’aversion que suscite son dévolu porté sur Bernard Gousse, le président de la République ne compte pas transiger. Une liste de personnalités serait également déjà disponible au cas où Bernard Gousse est broyé par les parlementaires. Où va la République dans cette ambiance de feu ?

Les sénateurs ont déjà formé une commission spéciale pour étudier le dossier du nouveau Premier ministre désigné. Entre- temps, dix-sept sénateurs, GPR/Inite et alliés attendent M. Gousse de pied ferme pour lui donner un vote dont le verdict, à entendre les différentes déclarations, n’est plus qu’un secret de polichinelle. La bataille Michel Martelly et le bloc GPR n’a pas encore de vainqueur, mais le vaincu est connu : le peuple haïtien.
Joseph Chanoine Charles
cjchanoine@yahoo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  Empty
MessageSujet: Re: Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires    Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  EmptyJeu 7 Juil 2011 - 15:40

Kami

Banm pose w yon kestyon ;Eske se vre yon ti peyi pov tankou ayiti beswen yon palman bikameral pou dirijel?nanpran oken moun ki ka dim yon peyi ki ap mande charite pou boukle bidjè l chak ane beswen tout depite ak Senatè sa yo. se pa Palman ki pou ba Presidan yon premye Minis no men fok se yo ki pou ratifye l .zafè Premye Minis saa plis kreye pwoblem ke li ede administre peyi ya.
Revenir en haut Aller en bas
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  Empty
MessageSujet: Re: Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires    Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  EmptyJeu 7 Juil 2011 - 15:50

Le gros roseau a écrit:
Kami

Banm pose w yon kestyon ;Eske se vre yon ti peyi pov tankou ayiti beswen yon palman bikameral pou dirijel?nanpran oken moun ki ka dim yon peyi ki ap mande charite pou boukle bidjè l chak ane beswen tout depite ak Senatè sa yo. se pa Palman ki pou ba Presidan yon premye Minis no men fok se yo ki pou ratifye l .zafè Premye Minis saa plis kreye pwoblem ke li ede administre peyi ya.


Mwen dako avè'w sou pwen sa, konstitisyon sa merite chanje, li pa menm ka amande telman gen defo ladan'l, fok li chanje konplètman.
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  Empty
MessageSujet: Re: Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires    Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  EmptyJeu 7 Juil 2011 - 15:58

A papa mwen ak ou se frè jimo nou ye vre.se pa jodya map di bagay saa.e nanpren oken konstityonalis ki ka fè m chanje lide.bravooooo
Revenir en haut Aller en bas
Amoph
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 600
Date d'inscription : 24/08/2006

Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  Empty
MessageSujet: Re: Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires    Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  EmptyJeu 7 Juil 2011 - 16:25

Prezidan Michel MARTELLY pa chwazi la bOn metOd an dezInyan Mesye Bernard GOUSSE kOm kandida o pOst de Premye Ministr an AYITI.

Mesye GOUSSE antr 2004 e 2006 te titulèr pOrtefèuy de Ministr de la Justis an AYITI, te oblije demètr de sè fonksyon swit o ZABU DE POUVWAR kontr dè militan Lavalas.

Mesye GOUSSE te skandaleuzman enjust vizavi dè militan Lavalas, e an mêm tan, dan lotr kan, lè militan benefisyè de sè larjès.

Senk a si zan sèulman separe nou de peryOd de tèrèur sa a.

Mesye GOUSSE kandida o pOst de Premye Ministr an AYITI. Dan zUn demokrasi, li gen drwa.

Rèst ke parlemantèr yo dwe rantre an aksyon, erije yo en obstakl fas a yon tèl chwa.

Prezidan Martelly, a travèr desizyon sa a, pa manifeste enterê pou yon nouvèl politik tandan vèr lapèzman, la Rekonsilyasyon Nasyonal.

Amoph


Dernière édition par Amoph le Jeu 7 Juil 2011 - 16:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  Empty
MessageSujet: Re: Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires    Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  EmptyJeu 7 Juil 2011 - 16:26

Le président du Sénat écrit au président de la République


Le président du Sénat de la république, Rodolphe Joazile, dit avoir écrit au président Martelly pour qu’il invite le premier ministre désigné à déposer ses pièces ce jeudi 7 juillet.

Le sénateur Joazile a confirmé avoir reçu la lettre du président nommant Bernard H. Gousse comme premier ministre et annonce une conférence des présidents des deux chambres pour pencher sur la commission qui devra étudier les documents.

Une commission de neuf (9) membres composée des sénateurs Lucas Saint Vil, Jean Baptiste Bien-Aimé, Edo Zenny, William Jeanty, Yvon Bussereth, Nènèl Cassy, Jean Willy Jean Baptiste, Wanceclass Lambert et Francisco Delacruz vont étudier les dossiers du premier ministre désigné.WPC/LM
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9830
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  Empty
MessageSujet: Re: Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires    Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  EmptyJeu 7 Juil 2011 - 20:09

Qui est le vrai président d'Haiti ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  Empty
MessageSujet: Re: Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires    Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel Martelly décide de voir jusqu'où peuvent aller les parlementaires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: