Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin ...
Voir le deal
59.99 €

 

 Nouvelle stratégie de Martelly.

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4690
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

Nouvelle stratégie de Martelly. Empty
MessageSujet: Nouvelle stratégie de Martelly.   Nouvelle stratégie de Martelly. EmptyJeu 14 Juil 2011 - 5:45

Nouvelle stratégie de Michel Martelly

Après avoir visité des camps d'hébergement à Delmas 2, Cité-Soleil et le Centre national des équipements (CNE), le président Michel Martelly s'est rendu au Parlement dans le cadre d'une « visite de courtoisie » ce mercredi, où il a rencontré les présidents des deux Chambres. Il s'est également entretenu avec des parlementaires de différents groupes. Le président a choisi de parcourir plusieurs endroits à pied et a été acclamé par une foule réclamant un gouvernement.



Haïti: En difficulté pour monter son gouvernement, le chef de l'Etat a décidé ce mercredi de ne pas passer sa journée à son bureau. Il a donc organisé une tournée dans des quartiers populeux, dont Delmas 2, Bel-Air et Cité-Soleil. Dans ces quartiers, Michel Martelly a visité des camps d'hébergement et a été acclamé par une foule qui lui renouvelle son attachement. Par la suite, le président, dans le cadre d'une visite d'évaluation, s'est rendu au local du Centre national des équipements (CNE).

Après cette tournée surprise dans ces quartiers populeux, le cortège présidentiel a pris la direction du Parlement, institution sur laquelle tous les yeux sont rivés depuis plusieurs semaines. « Le président s'est donc rendu au Parlement dans le cadre d'une « visite de courtoisie », précisent des sources proches.

Cependant, selon plus d'un, cette visite a toute son importance, car elle intervient en prélude à la ratification du choix de Me Bernard Gousse, Premier ministre désigné par Michel Martelly, auquel un groupe majoritaire au Sénat est très hostile. Bien avant, le président avait également rencontré les sénateurs Kely C. Bastien et Wencesclass Lambert, tous deux membres du groupe des 16 parlementaires anti-Gousse.

Au Parlement, ce mercredi 13 juillet, le chef de l'Etat s'est entretenu avec les membres du bureau et des parlementaires issus des différents groupes, notamment le groupe majoritaire qui est hostile au choix de l'ancien ministre de la Justice et de la Sécurité publique sous le régime de facto (2004-2006). Le président, qui cherche une majorité au Parlement, pour ne pas se voir dans l'obligation de désigner un troisième Premier ministre, a salué indistinctement les parlementaires présents lors de sa visite.

Ironiquement, quand le chef de l'Etat s'est approché du sénateur du Nord, Moïse Jean-Charles, membre du groupe des 16 parlementaires anti-Gousse, et avec lequel il a eu certains malentendus, le président lui a lancé : « Se ou k ap fè bri konsa nan peyi a ? » (C'est toi qui fais autant de bruit dans le pays?) Le parlementaire a souri et salué « cordialement » le chef de l'Etat.

Après les entretiens avec les parlementaires, le président, qui a promis le « changement » durant sa campagne, a choisi de se rendre au palais national à pied. En effet, il a parcouru les rues du Champ de Mars, des Casernes, en passant par la rue Monseigneur Guilloux (devant le palais des ministères) pour arriver au palais national. Durant tout ce parcours, le chef de l'Etat a été ovationné par une foule, contente de voir le président.

Ne cessant de réclamer un gouvernement, les supporteurs du chef de l'Etat en ont profité pour lancer des propos hostiles aux parlementaires qui, selon eux, se comportent en force de blocage du pays.

Par ailleurs, des observateurs ont loué la démarche de Michel Martelly qui, estiment-ils, peut donner de bons résultats pour la ratification de son Premier ministre qui déposera ses pièces au Parlement ce jeudi 14 juillet - qui marquera les 60 jours du 56e président de la République au pouvoir. « C'est une stratégie de communication politique. C'est une démarche très politique qui peut quand même donner des résultats », a commenté Evans Paul de la plateforme Alternative qui est aussi représentée au Parlement.

Evans Paul plaide pour la concertation, la négociation et la bonne volonté entre les deux pouvoirs (l'exécutif et le législatif) pour débloquer la situation. Le responsable de parti se demande pourquoi les parlementaires qui disent avoir été victimes de l'ancien ministre de la Justice n'ont-ils pas porté plainte contre Me Gousse, s'il avait violé les droits humains.

« Nous avons besoin de concertation et non de confrontation. Si Me Bernard Gousse remplit toutes les conditions requises par la Constitution, il sera ratifié par les parlementaires de l'Alternative », a confié Evans Paul.




Valéry DAUDIER
vdaudier@lenouvelliste.com
Revenir en haut Aller en bas
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Nouvelle stratégie de Martelly. Empty
MessageSujet: Re: Nouvelle stratégie de Martelly.   Nouvelle stratégie de Martelly. EmptyJeu 14 Juil 2011 - 6:46

Evans Paul plaide pour la concertation, la négociation et la bonne volonté entre les deux pouvoirs (l'exécutif et le législatif) pour débloquer la situation. Le responsable de parti se demande pourquoi les parlementaires qui disent avoir été victimes de l'ancien ministre de la Justice n'ont-ils pas porté plainte contre Me Gousse, s'il avait violé les droits humains.

« Nous avons besoin de concertation et non de confrontation. Si Me Bernard Gousse remplit toutes les conditions requises par la Constitution, il sera ratifié par les parlementaires de l'Alternative », a confié Evans Paul.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Nouvelle stratégie de Martelly. Empty
MessageSujet: Re: Nouvelle stratégie de Martelly.   Nouvelle stratégie de Martelly. EmptyJeu 14 Juil 2011 - 12:41

Kenneth Merten dément l'existence de contentieux avec le Premier Ministre désigné


L'ambassadeur des Etats-Unis à Port-au-Prince, Kenneth Merten, a démenti les rumeurs faisant état d'un contentieux entre son pays et le Premier Ministre désigné, Bernard Gousse.

Des parlementaires de l'Inité avaient indiqué que le gouvernement américain ne souhaite pas la ratification de M. Gousse en raison d'un incident durant le gouvernement de transition.

Le diplomate américain s'inscrit en faux contre cette déclaration et rappelle que les acteurs politiques ne sont pas autorisés à faire des déclarations au nom de la représentation diplomatique américaine. Ce qui dérange c'est quand des personnes font des déclarations pour caractériser notre position, insiste M. Merten.

. Il n'a pas voulu faire de commentaires sur un incident entre M. Gousse et un diplomate américain en 2004 mettant l'accent sur la nécessité de concentrer nos efforts sur l'avenir et les besoins de la population. Ceci appartient à l'histoire nous voulons aider le président Martelly et le Parlement à améliorer les conditions de vie de la population, insiste t-il.

En ce qui a trait au processus de ratification du Premier Ministre, le diplomate américain se dit impatient de voir les résultats des négociations entre le président Martelly et les parlementaires.

Tout en rappelant qu'il ne peut intervenir dans le processus de désignation d'un Premier Ministre haïtien, le diplomate a insisté sur l'impossibilité pour des parlementaires haitiens d'intervenir au nom de l'ambassade. " Je n'ai eu aucune conversation avec un membre du groupe des 16 sénateurs, a martelé M. Merten. L'ambassadeur américain a réagi notamment aux déclarations du sénateur Moise Jean Charles (Inité) qui avait assuré que les Etats-Unis se réjouissent de la formation de la majorité pétitionnaire en raison d'un contentieux entre M. Gousse. Ces parlementaires rapportent que M. Gousse alors ministre de la justice s'était opposé avec véhémence à une requête des autorités américaines.

En début de semaine, le Premier Ministre désigné avait lui même assuré qu'il n'a aucun contentieux avec les Etats-Unis puisqu'il a effectué depuis 2004 plusieurs séjours sur le territoire américain.

LLM / radio Métropole Haïti



MIN LAVALAS LA SI LI PA BY MANTI LI PA LAN PLAT A LA YUN NASYON MOUN MWEN TA WELE NOU .... MIN MWEN PAP FE SA JODI YA..
Revenir en haut Aller en bas
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4690
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

Nouvelle stratégie de Martelly. Empty
MessageSujet: Re: Nouvelle stratégie de Martelly.   Nouvelle stratégie de Martelly. EmptyJeu 14 Juil 2011 - 16:28

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Nouvelle stratégie de Martelly. Empty
MessageSujet: Re: Nouvelle stratégie de Martelly.   Nouvelle stratégie de Martelly. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle stratégie de Martelly.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: