Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-42%
Le deal à ne pas rater :
Mi Home Smart4u Casque de vélo avec rétroéclairage LED
40 € 69 €
Voir le deal

 

 Doit-on accepter le fait accompli ?

Aller en bas 
AuteurMessage
kami
animatrice
animatrice
kami

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Doit-on accepter le fait accompli ? Empty
MessageSujet: Doit-on accepter le fait accompli ?   Doit-on accepter le fait accompli ? EmptyVen 15 Juil 2011 - 5:23

Editorial du quotidient Le Nouvelliste
Par Lemoine Bonneau

L'épisode sociopolitique de la conjoncture née des législatives et de la présidentielle de l'année 2011 traduit le reflet de la décadence en série d'un pays marqué par la mauvaise gouvernance, symbole de la résistance au changement dans tous les compartiments de l'administration de l'Etat. A chaque période de renouvellement du mandat des élus, et particulièrement à l'investiture des nouveaux décideurs, l'hypothèse de voir émerger une nouvelle société pointe toujours à l'horizon. L'absence de vision, l'impréparation et l'égoïsme de la plupart de nos dirigeants des vingt dernières années ont anéanti tous les espoirs de transformer cette société archaïque en une société moderne. Depuis le départ de Jean-Claude Duvalier en 1986, l'arrivée au pouvoir d'un nouveau gouvernement symbolise une vie nouvelle pour un groupe d'hommes et le désespoir pour d'autres, dans une véritable dynamique de clientélisme.

Martelly peut-il changer la donne ? Arrivé au pouvoir avec un discours de rupture avec les pratiques anciennes des différents gouvernements qui se sont succédé pendant ces vingt dernières années, l'ancien chanteur ne tarda pas à lancer la théorie des 4 E (Education, emploi, environnement, Etat de droit) qui constitue l'épine dorsale des priorités que la prochaine équipe gouvernementale devra exécuter dans un temps record sous la houlette de son Premier ministre. Si le président parvient à obtenir gain de cause, en créant les conditions nécessaires à l'investissement pour la création d'emplois, en permettant à des centaines de milliers d'enfants d'aller à l'école, en élaborant un plan d'aménagement du territoire et du développement régional, en revalorisant l'agriculture et en assurant partout dans le pays le respect de la personne humaine, Martelly aura agi directement sur l'indice du développement humain et nous aura retiré le titre humiliant de pays le plus pauvre de l'hémisphère occidental qui nous colle à la peau depuis ces onze dernières années.

Le mandat de cinq ans de Martelly symbolise, aux yeux de la population, une étape décisive dans la vie de ce pays. Le président n'a pas droit à l'échec car son pouvoir représente l'espoir de toute une nation aspirant à une société moderne là où il fait bon vivre. Sans faux-fuyant, nous devons accepter que pendant plus d'une vingtaine d'années notre pays, parmi les plus pauvres du monde, classé au ban des nations, projetait l'image dégradante de pays parmi les plus corrompus de la planète. Qu'il s'agisse de rapport mondial sur le développement humain ou autres enquêtes menées dans la plupart des pays, le nom d'Haïti faisait tiquer. Alors, devons-nous accepter cet état de fait ou n'y a-t-il pas lieu de nous réveiller et de nous refaire une image ?

Source: lenouvelliste.com

_________________
Comme toi, il n'en est qu'un, deviens donc qui tu es.

"Ceux qui ont le pouvoir de faire le mal et qui savent ne pas le faire sont des Seigneurs" (Shakespeare)
Revenir en haut Aller en bas
 
Doit-on accepter le fait accompli ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: