Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -41%
-41% sur le Pack enceintes Home Cinéma JAMO PACK
Voir le deal
649 €

 

 JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN Empty
MessageSujet: JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN   JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN EmptyJeu 21 Juil 2011 - 8:57


Le groupe des 16 rencontre le secteur des affaires: Jean Tatoune aux Gonaives appelle à des manifestations pour forcer la main aux parlementaires


21/07/2011 11:25:00


JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN Gpr_504278757


Le groupe des 16 sénateurs signataires de la prise de position contre la ratification du premier ministre désigné a rencontré ce mercredi au Karibe Convention Center à Port-au-Prince, des représentants du Forum économique du secteur privé, un jour avant la nouvelle date choisie par Me Bernard Gousse pour le dépôt de ses pièces au sénat.

L'ancien ministre de la justice accusé de violation des droits de l'homme, a dejà reporté par 2 fois l'acomplissement de cette formalité constitutionnelle.

Le troisième sénateur du Nord, Kély Bastien a fait savoir que la rencontre de mercredi a permis aux membres du Bloc majoritaire dont il fait partie, de clarifier leur position exprimée contre le premier ministre désigné et de montrer clairement qu’ils restent soudés.

Un seul des 16 n'a pas participé à la rencontre . Il s’agit du deuxième sénateur du Nord, Moïse Jean Charles considéré comme l'un des parlementaires les plus opposés au choix du président Joseph Michel Martelly.

M Charles a toutefois donné mandat au sénateur son collègue Bastien de le représenter, a fait savoir ce dernier.

« Les membrs du Forum ne se sont pas présentés en defenseurs de M Gousse mais affirmaient être là plutôt pour entendre nos préoccupations et de notre coté nous leur avons fait part des nôtres afin de définir les prioritésdevant permettre a chaque institution de jouer son rôle dans le respect de l'autre », a déclaré l’ancien président de l’assemblée nationale qui a exprimé le souhait que ces rencontres se fassent de façon systématique et pas seulement en temps de crise.

Parmi les préoccupations exprimées par les parlementaires, M. Bastien a fait etat d'un spot diffusé sur les ondes de certaines stations de radio de la capitale menaçant les parlementaires que la patience du peuple a ses limites.

« Ce sont des menaces directes », a-t-il soutenu. D'autres sénateurs ont aussi évoqué des menaces de mort dont ils affirment être l'objet à travers des appels teléphoniques.

Parallèlement, aux Gonaïves (nord), le repris de justice Jean Pierre dit Jean Tatoune a menacé mardi d'appeler à des manifestations de rue, pour tenter de forcer les sénateurs de ratifier le premier ministre désigné.

" Je n'avertirai pas 2 fois les sénateurs", a lancé Jean Tatoune qui dit pouvoir étendre son mouvement à l'ensemble du pays.

Jean Tatoune, ancien activiste qui avait pris, en 1985 aux Gonaïves, la tête des manifeatations contre le president Jean-Claude Duvalier, était devenu par la suite un délinquant qui est même arrivé à participer à un massacre à Raboteau (Gonaïves) en 1992, pour lequel il fut condamné.

Mais l'homme a pu s'échaper de prison à la faveur du départ forcé du président Aristide en février 2004
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN Empty
MessageSujet: Re: JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN   JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN EmptyJeu 21 Juil 2011 - 10:51

Si Jean Tatoune te genyen GNB vre se poul te sote Palè lejislatif ak tout Senate, depite,Gousse , Martelly et tout bann komedyen malwpop yo.Vive la revolution,nou fout bouke .Fok pitit sò yet yo komanse aprann fè bonb ak machine ki pou ekplose ak tout sankoutya sa yo.fok nou ka fè sansi sa yo konnen ke genyen yon pri ke yo ka peye lè yap fè nou bwè dlo kk e manje biskwit labou.
Revenir en haut Aller en bas
kami
animatrice
animatrice
kami

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN Empty
MessageSujet: Re: JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN   JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN EmptyJeu 21 Juil 2011 - 11:29

Gin granmoun fwistre ki toujou ap swete la ger, lanmo pou tout moun paske ler yo pa trop lwen, alor yo ta renmen anpote tout lot moun ak yo.

_________________
Comme toi, il n'en est qu'un, deviens donc qui tu es.

"Ceux qui ont le pouvoir de faire le mal et qui savent ne pas le faire sont des Seigneurs" (Shakespeare)
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN Empty
MessageSujet: Re: JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN   JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN EmptyJeu 21 Juil 2011 - 11:51

e genyen gran moun tou ki bouke wè sa sankoutya malpwop ap fè an ayiti ;al gade foto ke kakakok mete sou sit la ;al li yon atik sou site le Nouvelliste la kote yap montre yon nonm 70 anski mlad ak dyabet ke pyel sot tonbe ak grangerenn paske li se dyabetik li pa ka jwen remed nan pi gwo lopital nan peyi ya. epi malandren ap diskite nan gwo otel pou yon sineki ki pa itil anyen.wa wè se yon sel jan pou peyi sa pa disparet se yon revolutyon ki pou fet pou pep la debarase l de tout malpwop sa yo.
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN Empty
MessageSujet: Re: JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN   JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN EmptyJeu 21 Juil 2011 - 21:31

Le gros roseau a écrit:
Si Jean Tatoune te genyen GNB vre se poul te sote Palè lejislatif ak tout Senate, depite,Gousse , Martelly et tout bann komedyen malwpop yo.Vive la revolution,nou fout bouke .Fok pitit sò yet yo komanse aprann fè bonb ak machine ki pou ekplose ak tout sankoutya sa yo.fok nou ka fè sansi sa yo konnen ke genyen yon pri ke yo ka peye lè yap fè nou bwè dlo kk e manje biskwit labou.


Alos kinan w yo pè espirityè l-ou Tu tud, kavalye polka li Preval ak byen lè zot merite le syèl.

Podayab se Micki ki rante la lotre jou ak men li ki poko antache ak krim,

ki pa te nan sitire malendren ko kras, touyado domi leve nan Palè pou fè eskonbrit.

Se yo ki te dwe pase a lenfinitif. Non Tatoune konnen ak ki moun li vle pale.

Veye zo w nan defann sangwen lè kolè monte Tatoune se jan de moun tankou w ki

bon asosye koken kap pase.
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN Empty
MessageSujet: Re: JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN   JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN EmptyJeu 21 Juil 2011 - 21:53

Preval ,Gousse ak parenn w latortue se menm bagay yo.Gwo Gnbist devan leternel.ou pa wè li fè koken poul mete yon GNBIST parey li o pouvwa.li exkli pati ki te mete l sou moun ou pa ka dim map defann preval.
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN Empty
MessageSujet: Re: JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN   JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN EmptyVen 22 Juil 2011 - 12:34

Gouvenman Peval-linitil eskizem linite refize fome yon gouvenman sou pretèsk GNBIS.

Vle pa vle se yon GNBIS ki dwe pran pouvwa pou kalme soufrans mete lod nan Site a. Nou bouke , nou fout bouke ak sanzave lavalas ou byen akolit yo Linite.

Apre plis 20 lane bann kreten , visye, touyado sayo dwe retire ko yo. Yo si telman ront, yo lèd apre Paul Denis, manman tripotèz, reselèz Jojo Lassègue kraze kite sa.

TONAS SE TOUT POU KI DEBAKE BAY PEYI SA YON SOUF. YO DWE SISPANN JWE KOKEN, FÈ DILATWA BANNOU PRAN CHANS AK YON GNBIS TÈT KALE.

Ke li rele Gousse, Tatanpyon ou anko lot se yon Gnbis, non ti pepis boulsh*tè lavalaso-Preval-Linitil.


Haïti/Gouvernement : Marie Laurence Jocelyn Lassègue se retire définitivement


vendredi 22 juillet 2011 à 07:51


JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN Marie-Laurence-141x150

La ministre de la Culture et de la Communication du gouvernement démissionnaire, Marie Laurence Jocelyn Lassègue, a décidé ce 22 juillet 2011 de remettre son tablier.

En prenant cette décision, madame Lassègue dit être fatiguée de continuer à liquider les affaires courantes, plus de deux mois après l’investiture du président Michel Joseph Martelly.

Il reste à savoir si le premier ministre démissionnaire Jean-Max Bellerive va une fois de plus assurer l’intérim comme c’était le cas après la démission du ministre de la Justice, Paul Denis
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN Empty
MessageSujet: Re: JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN   JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN EmptyVen 22 Juil 2011 - 13:09

Nou te telman fè sa ki bon pou pep la ant 2004-2006 fok se nou ki pakapala jodya nespa?Menm Gonayiv nou kite anba labou.epi jodya nou vle fè moun konprann nou endispensab .Men nou konprann se tout moun ki soufri ak amnesi?
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN Empty
MessageSujet: Re: JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN   JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN EmptyVen 22 Juil 2011 - 13:20

Le gros roseau a écrit:
Nou te telman fè sa ki bon pou pep la ant 2004-2006 fok se nou ki pakapala jodya nespa?Menm Gonayiv nou kite anba labou.epi jodya nou vle fè moun konprann nou endispensab .Men nou konprann se tout moun ki soufri ak amnesi?

WOUUYYYYY SANBLE W FOU PA KONNEN KISA WAP PALE.KI MOUN KI LESE GONAYIV NAN LABOU.

se yon bon malonèt kras pran 2004-2006 2 zan operasyon bagdag ki mete prezidan kinan w prezidan kom referans

avan te gen yon pèp kp manje labou depwi Aristide kontinye apre 2006 sou Preval.

Sispann jwe ak entelijans moun, nan twouve pretèsk ki pa kenbe.

TONAS SE ZANMI TI PEPIS WAP DEFANN .NOU DI LESE NOUVO GOUVENMAN ESEYE YON LOT BAGAY

KE LI RELE GOUSSE, TATANPYON OU LOT BAGAY BAY PEYI SA YON CHANS
.
Revenir en haut Aller en bas
jafrikayiti
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2236
Localisation : Ottawa
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Bon neg guinen

JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN Empty
MessageSujet: Re: JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN   JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN EmptyVen 22 Juil 2011 - 13:29

Mesyedam fè yon ti silans non, pou eko vwa nou ka bannou chans tande.

Tande bri plizyè milye frè ak sè nou k ap tonbe pil sou pil anndan fon kè peyi a...paske yo pa jwenn dlo pwòp pou yo bwè....paske Leta peyi yo pa janm leve yon ti dwèt pou defann yo kont MINUSTAH machann Kolera.

Citation :
"Patients treated and hospitalized at PIH cholera clinics have more than quadrupled from 3,932 in April to 14,425 in June. People who have died from cholera in local hospitals have increased from 21 in April to 70 in June"
http://www.pih.org/pages/cholera

Pe! pou nou ka tande bri souf timoun k ap eseye respire malman.
http://www.mspp.gouv.ht/site/index.php#

Pandan tout teyat sa yo ap fèt nan Pòtoprens la a, pandan tout tchoul blan sa yo ap fè lakilbit "mèt , mèt gade sa m ka fè!"..... gen anpil bagay serye ki te ka regle.... si sèlman nou te aprann pran tèt nou pi oserye.

E si nou te chwazi itilize tan ak enèji nou yon mannyè ki konstriktif? E si, menm pale n ap pale a, nou ta fè li ak yon objektif, ak yon vizyon konstriksyon? E si nan mitan tout pale n ap pale a, nou te abitye fè yon ti poze detanzantan - pran tan KOUTE pou nou ka TANDE?

Di m non, ki sa ou tande ki nèf?
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN Empty
MessageSujet: Re: JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN   JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN EmptyVen 22 Juil 2011 - 15:23

juin 2005

François L’ÉCUYER
Militarisation de la Paix



Le 23 juin, le Conseil de sécurité des Nations unies adoptait à l’unanimité la résolution 1608 ajoutant plus de 1 000 hommes aux effectifs de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH), déjà forte de 7 400 soldats et policiers internationaux. Certes, l’intensification de la violence ces dernières semaines à Port-au-Prince ont amené plusieurs figures de la scène haïtienne à demander publiquement un renforcement de la MINUSTAH. Mais devant l’échec lamentable de celle-ci, une question demeure : la solution militaire est-elle appropriée pour Haïti ?


Port-au-Prince - Pas un jour ne passe sans nous rappeler le climat de terreur qui règne à Port-au-Prince : des quartiers en terrasse qui surplombent la capitale, on aperçoit les colonnes de fumée de commerces en feu. La radio nous apprend le nombre d’enlèvements de la journée. Sirènes et coups de feu rythment l’heure de pointe de fin de journée.

La présence de 7 400 membres de l’opération internationale de maintien de la paix ne semble pas avoir été en mesure de contenir la violence. Pire, elle pourrait avoir attisé les tensions. Ou encore, comme le bruit court à Port-au-Prince, l’avoir tolérée discrètement.

En septembre 2004, les Chimères, gangs fidèles au président Aristide et armés par lui, ont lancé l’opération Bagdad. L’objectif avoué est de déstabiliser le pays, chasser les forces occupantes et rendre impossible la tenue de nouvelles élections, prévues pour l’automne 2005. Et ce, tant et aussi longtemps que Jean-Bertrand Aristide, seul président légitimement élu à leurs yeux, sera tenu à l’écart du pays. On aurait tort toutefois de croire à un grand front armé uni contre l’occupant international. Déjà, les rivalités entre bandes des Chimères ponctuent la vie de quartiers populaires comme Bel-Air et Cité-Soleil. La recherche de gains faciles semble compter plus que la fidélité au président déchu : kidnapping, racket, trafic d’armes et de drogue, le tout devient très lucratif. Des populations entières sont prises en otage : aujourd’hui, pour quitter Cité-Soleil chaque matin, les commerçantes doivent payer un droit de passage au gang du quartier, et repayer la « douane » au retour.

Certes, la violence actuelle sert bien Aristide en exil, qui ne cesse de se montrer en victime d’un grand complot colonialiste. Mais, cause politique ou pas, plusieurs secteurs profitent largement du chaos instauré : les cartels colombiens, qui utilisent Haïti comme plaque tournant pour la cocaïne en route vers Miami ; une partie du secteur privé, carburant aux profits d’une vie rendue excessivement chère à Port-au-Prince ; et, surtout, les petits criminels impliqués dans l’industrie du rapt. En moyenne, environ dix personnes par jour sont kidnappées dans la capitale, touchant toutes les couches sociales : certaines ont été libérées pour aussi peu que quatre dollars...

La MINUSTAH complice ?

Il est ainsi surprenant de découvrir que pour certains éléments militaires et civils de la force de maintien de la paix des Nations unies, des criminels notoires pour la population haïtienne sont plutôt perçus comme de réels agents communautaires. Lors de discussions internes à la Minustah, on identifie régulièrement Samba Boukman et Ronald Fareau comme des « leaders communautaires » qui demeurent hors de toute activité criminelle. À Fort National, utilisé comme base militaire à Bel-Air pour le bataillon brésilien, ces « leaders politiques locaux » sont régulièrement consultés par représentants civils et militaires de la MINUSTAH. « Ces individus sont pourtant largement connus pour leurs activités criminelles, notamment pour leur utilisation systématique d’enfants-soldats à Bel-Air », nous confiait un prêtre catholique de ce quartier.

« Les militaires ne devraient pas faire de la politique », si l’on en croit certaines sources dans l’administration de la MINUSTAH, et les nombreux cris d’indignation de la population. « Plusieurs colonels brésiliens sont de connivence avec les Fareau, Boukman et Ronald St-Jean. » Comme s’il s’agissait en fait d’un chapitre inédit de la lutte des classes et que ces responsables d’organisations politiques, tour à tour instrumentalisés par ou instrumentalisant les bandes armés, étaient à protéger d’un complot de la grande bourgeoisie visant à les anéantir.

Pour Gotson Pierre, journaliste au média alternatif AlterPresse, ces informations sont peu surprenantes. « À Port-au-Prince, des représentants de plusieurs secteurs déclarent percevoir que la MINUSTAH fait le jeu des partisans de l’ancien régime Lavalas [de l’ex-président Aristide]. »

En février 2005, les manifestations des partisans armés d’Aristide se déroulaient sous la haute protection des forces onusiennes, qui avaient pris soin de tenir la police à l’écart. Le ministre de la justice d’alors, Bernard Gousse, avait même soutenu que parmi les manifestants, il y avait des « évadés de prison ».

Armes, drogue et sexe

On raconte de plus en plus que des militaires, parmi les bataillons népalais, brésiliens, péruviens et jordaniens, s’approvisionnent en drogue auprès des gangs armés en échange de matériel militaire. Le trafic de femmes serait aussi utilisé par les gangs pour obtenir de l’armement. Questionné début juin lors d’une réunion avec la Chambre de commerce de Port-au-Prince, le général brésilien Heleno, commandant en chef de la MINUSTAH, affirmait que ces rumeurs étaient sans fondement. « Pouvez-vous m’indiquer comment ai-je pu obtenir ceci ? », lança alors un homme d’affaires haïtien, en déposant sur la table une caisse de munitions obtenue illégalement auprès de la force de maintien de la paix.

L’opération Bagdad a mené à la militarisation de plusieurs secteurs de la société haïtienne. Plusieurs commerçants de Port-au-Prince, craignant pour leurs marchandises et leurs immeubles, n’ont pas hésité à mettre sur pied leurs propres gangs armés. C’est le cas d’André Apaid, homme d’affaires connu pour son engagement au sein du Groupe des 184 - une large coalition d’entreprises, de partis d’opposition et de groupes de la société civile qui ont milité pour la démission d’Aristide. Afin de protéger ses intérêts commerciaux au centre-ville, Apaid n’a pas hésité à recourir à Labanyè, chef de gang hostile à Dread Wilmè, un fidèle d’Aristide qui contrôle Cité-Soleil. La banlieue de Pétion-Ville, qui abrite de nombreux hommes d’affaires, voit le nombre de ses miliciens augmenter de jour en jour.

Dans un tel contexte, on comprend les appels répétés à un renforcement du mandat de la MINUSTAH. Mais en envoyant 800 soldats et seulement 200 policiers supplémentaires, les Nations unies persistent à croire que le militaire doit primer. Et ce, malgré les appels répétés des mouvements populaires haïtiens, qui préconisent largement un renforcement des forces policières plutôt que militaires. À la suite de la résolution 1 608, le nombre de policiers passera à 1 820, alors que les effectifs militaires atteindront 6 600.

« Nous sommes devant un problème de criminalité galopante, pas devant une insurrection armée, nous rappelle une militante des droits des femmes qui préfère garder l’anonymat. La Police nationale haïtienne doit être épurée de ses mauvais éléments, être renforcée et appuyée dans ses opérations. Comment voulez-vous qu’ils puissent faire leur boulot, alors que les Américains leur ont imposé un embargo sur les armes depuis 1994 ? »
Pendant ce temps, mitrailleuses et autres Galil ne cessent de gagner la rive de Cité-Soleil. Et ce, malgré le fait que la marine américaine soit chargée, depuis le retour d’Aristide en 1994, de surveiller les côtes haïtiennes...


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN Empty
MessageSujet: Re: JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN   JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
JEAN TATOUNE MANDE MANIFESTASYON MANCH LONG POU FOSE PALMANTÈ BAYO YON GOUVENMAN
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: