Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -40%
-30% sur les Baskets Nike Court Royale
Voir le deal
33 €

 

 DÉMYSTIFIER

Aller en bas 
AuteurMessage
Edpoete
Star
Star


Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 24/10/2006

DÉMYSTIFIER Empty
MessageSujet: DÉMYSTIFIER   DÉMYSTIFIER EmptyMar 2 Aoû 2011 - 12:28

Voyage de Christophe Colomb
1) Démarche pour avoir des bateaux et des hommes pendant 8 ans
2) Départ, quitta le port de Palos le 3 août 1492
3) Arrivée : le 12 décembre 1492 à île de Guanahani qu’il appelle Sans Salvador. Le 26 octobre à Cuba, le 6 décembre à Haïti.
Colonisation
L’Or se trouvait en abondance dans le Caciquat de la Maguana, dans la région du Cibao. Les espagnols sont avides de l’or comme les Français étaient d’exploiter la force de travail des Noirs ou les Anglais de se ravitailler sur les mers pour faire du commerce. Ainsi les types d’exploitation esclavagiste était différente d’une puissance à l’autre. L’Espagne fonde son esclavage sur le pillage de l’or et des autres ressources naturelles, selon un rythme nomade en abusant sexuellement les autochtones dit indiens communément appelés Latinos n’étant ni blancs espagnols ni indiens autochtones. La colonisation française des noirs africains implantés en Amérique était fondée sur l’exploitation abuse de la force de travail du Noir réduit à un simple bien meuble selon le code noir. La colonisation anglaise était fondée sur le commerce surtout elle était devenue la maîtresse des mers. Avec les révolutions modernes, d’autres modifications ont eu lieu mais selon un paradoxe blanc, une sorte de labyrinthe pour empêcher l’évolution d’autres peuples. Les Anglais ont : Common Law, commonwealth. Les français ont le code civil, version individualiste camouflée à travers l’intérêt de classe de l’argent (Bourgeoisie) remplaçant le sang (Noblesse). Les dirigeants Haïtiens, étant incapables d’établir son influence à travers le monde, ils réduits à de simple surveillant de Palais selon un culte centré sur l’homme ou homme fort car il est encore à la recherche de sont statut d’homme ou humain perdu depuis que le code noir l’avait réduit au statut d’objet, de bien meuble ou de boy ou enfant.


AYITI : SITUATION GÉOGRAPHIQUE
A) au cœur de l’Amérique dans le Golf du Mexique, en face du canal de Panama, forme Cuba, Jamaïque, Port-Rico, l’archipel des Antilles, encadrées par les Iles de superficies relativement semblables comme : 1) Cuba à l’ouest : 114 000 km2, 2) Jamaïque au sud ouest : 11000 km2, 3) Porto Rico : 10 : 000 km2. Ayiti, mot autochtone dit indien qui signifie Terre Haute, qui fut reprise par Dessalines après la Guerre de l’indépendance, tout comme Noirs et mulâtres répétaient le slogan de Liberté de CACIQUEHENRI : Nous jurons de vivre LIBRE ou mourir plutôt que servir les blancs. Ayiti s’appelait aussi Quisqueya=Grande Terre Ou Bohio= Pays aux villages nombreux. Babeque ou Barreque, synonyme de Bohio. La superficie totale de l’Ile Ayiti est de 77250 km2, République de Haïti compte 27700 km2, soit 1/3 et La République Dominicaine 48000 km2 soit le 2/3. La terre ferme appelée Métropole comprend 26800 km2, y compris des Îles telles que Gonave 600 km2, Tortue 185 km2, Vache 55 km2, Cayimites 47 km2, Navase 3 Km2.

B) Groupes ethniques des autochtones de Ayiti : ce sont les Ciboneys qui s’y sont installés vers 900 avant Jésus Christ. Les Arawak avaient submergés les Cibonyes vers 300 avant Jésus Christ. Les Caraïbes, originaire du Venezuela et d’Amazonie, mélangés par alliance aux autres peuplades des îles. Haute taille.

C) L’île était divisée en cinq caciquats

Caciquats Limites Cacique
Magua Nord-est Guarionex
Marien Nord-ouest Guacanagaric
Xaragua Sud-Est Bohéchio/ Anacaona
Maguana Centre du Cibao Caobabo
Higuey Sud-est Cotubanama/Manicatex

DE GUACANAGARIC À CACIQUE HENRI
Les Rada avaient rendu prisonniers les Guédés qu’ils vendaient aux européens comme esclaves dont les cris parvenus à Saint-Domingue étaient «Depi nan guinen nèg rayi nèg». Comme le besoin de main d’œuvre se faisait sentir de plus en plus surtout dans le domaine de l’agriculture, les européens ont fini par réduire en esclavage vainqueurs et vaincus et sujets et rois. Toussaint Louverture était petit fils du roi Gaou Guinou. Il fut aussi esclave de Baillon Liberta. Dans cette guerre pour les noirs d’Afrique il n’y avait donc pas de gagnants mais seulement des perdants.

Jean Conzé avait trahi (vendu) Charlemagne Péralte pour quelques dollars américains. Qu’en est-il arrivé? Alors que le nom de Conzé devient tabou, reste banni dans tout le pays comme sujet d’humiliation, Charlemagne Péralte est devenu un Héros National, un nom célèbre à travers le monde. La vie comporte ses revers.
Guacanagaric
Guacanagaric aperçoit dans le ciel des nuages de fumées. Un message! Les Autochtones d’Ayiti dit indiens ont vu descendre des inconnus des trois navires. Par geste, il demandait à Colomb, s’il est descendu du ciel.
Avec des cadeaux, Guacanagaric envoie des messages demander à ces étrangers de ne pas s’avancer dans son royaume.
Christophe Colomb veut voir le Cacique. Guacanagaric lui rend visite sur son navire. Ils se font mutuellement des cadeaux. Colomb serre la main de Guacanagaric sur son cœur. Désormais, dit-il nous sommes frères.

La caravelle Santa Maria échoue sur un récit. Guacanagaric cède à Colomb un terrain pour construire un fort appelé «La Nativité» avec les restes du Navire. Puis Colomb repart pour l’Espagne, en laissant un petit groupe de soldats dans le fort.

Mais les espagnols se conduisirent très mal envers les autochtones dits indiens parce que Colomb croyait aborder l’Inde par l’ouest. Du territoire de Guacanagaric, le Marien, ils partent attaquer les autres caciquats. Ils volent leur or, forcent les indiens à travailler, les tuent. Guacanagaric qui voulait la paix malgré tout, ne se révolte pas. Les autres caciques sont fâchés contre lui. Ils lui reprochent de ne pas les aider à chasser les étrangers espagnols.. Ainsi ils détruisirent le fort, les espagnols et les villages de Marien.

Guacanagaric comprend enfin que les espagnols l’ont trompé, Mais il n’a plus d’amis parmi les indiens. Découragé, il s’enfuit dans la Montagne où il meurt de chagrin et de misère.

Les autochtones ne savent pas que l’or était précieux. Ils veulent en donner aux espagnols, mais les espagnols veulent tout avoir, tout s’emparer.

Comme la vie a des revers. Christophe Colomb trahi par ses propres compagnons par des complots, il lui était interdit de mettre les pieds à Saint-Domingue, devenu persona non Grata. Ainsi, comme Guacanagaric, il meurt dans le chagrin et la misère, le 20 mai 1506 à la Valladolid.

Guarionex chez Mayobanex
Dernier des caciques qui gouverna depuis l’arrivée des espagnols. Guarionex venait se cacher chez le Cacique secondaire Mayobanex. Les espagnols promettent la paix à Mayobanex s’il livre le fugitif.

Guayobanex
Bravement le cacique leur répond : vous êtes trop méchants. Je n’ai pas besoin de votre paix. Guarionex est mon ami. Ne savez vous pas qu’un Arawak doit protéger ses invités. Je protégerai Guarionex

Hatuey
Le premier boat People, partant de Haïti pour débarquer à Cuba, pour se sauver de la cruauté des blancs. La petite tribu de Hatuey se défendait très bien à Cuba contre les agressions répétées des espagnols. Mais le Cacique Hatuey est finalement capturé et condamné à être brûlé vif. Les espagnols attachent Hatuey à un Poteau et se prépare à le brûler. Un prêtre s’approche. Il parle à Dieu, des merveilles du paradis. Le Cacique Hatuey lui demandait : Est-ce que les Espagnols vont aussi au Ciel. Le prêtre religieux répond : oui. Alors Fièrement Hatuey déclare qu’il refuse d’aller au paradis rencontrer des gens aussi cruels.

Cacique Henri
Fatigués de la cruauté de son maître Valenzuela, il se sauve avec ses compagnons vers les hautes Montagnes du Bahoruco. Tous jurent de mourir plutôt que de revenir esclaves. Valenzuela les rejoint avec ses soldats pour les infliger de sévères punitions. Il se trompa. Henri peut le tuer. Généreux, il lui ordonne simplement de ne jamais plus essayer de l’attaquer, de ne plus revenir ici. Va remercier Dieu, le ciel que je te laisse la vie.

À la suite d’un message de Charles Quint stipulant : Liberté pour tous les autochtones dits indiens et des terres pour vivre en paix. À la rencontre de Barrio Nuevo apportant le message à Cacique Henri, il accepte de descendre de ses montagnes avec ses hommes pour s’installer dans un bourg proche de Santo Domingo. Le temps des massacres et de l’esclavage pour les indiens était fini. Ils sont enfin libres.

Campagne de l’Est
L’armée haïtienne passe la Rivière Ocoa et écrase l’armée dominicaine. Mais une fausse nouvelle ou information à Soulouque selon laquelle on préparait une insurrection dans L’ouest. Soulouque ordonna de battre en retraite. Le Dévouement du général Geffrard sauva l’armée haïtienne du désastre. La campagne de l’Est fut désastreuse mais permit de s’emparer des dominicains deux territoires, à savoir, Hinche et Las Cahobas dans le Plateau Central

LA GUERRE ET L’AMOUR 1802
Je ne peux entrer dans le jeu de la concurrence
Dans une machine qui a perdu sa balance
S’accélérant toute bouline sans limite
Sans doute pour mieux attendre l’abîme plus vite

L’heure décisive n’a pas encore sonné
Pour me porter à me dépouiller de mon humanité
De ma conscience, ma moralité, mon histoire
Le patrimoine reste encore dans ma mémoire

À ne pas compter que sur la gâchette
Pour assurer sa propre sécurité
On ne se comporte pas mieux que la chouette
Dépourvue de la moindre humanité

À ne compter que sur la pochette
Pour assurer sa propre sécurité
On ne se comporte pas mieux que la mouette
Ignorant humanité et fraternité

Quand l’agression détrône l’affectivité
L’homme compte sur la force pour sa sécurité
Et devant le crime qui fragilise l’humanité
En aucun cas ne favorise ni fraternité ni sérénité

Tant que l’humanité est gouvernée par l’Amour
Dans le temps assistant dans la fuite des jours
La force ne pourra jamais remplacer l’estime de soi
À l’intérieur le vide créé s’appellera désarroi

Quand le régime est proche de sa fin
Les démons s’agiteront de notre sein
Alors on comprendra l’importance de l’humanité
De la fraternité, de la solidarité, de l’affectivité

Si l’histoire demeure un fragile bébé pygmée
Devant la géante préhistoire, vieille de milliard d’année
Il est trop tôt pour crier victoire de la force de l’agression
Rien pour prouver cette hypothèse dans la divine création

Dieu nous attribue des charges négatives
Pour nous protéger contre des attaques agressives
En temps d’agression à l’ordre du jour
On mobilise la négative, on ne prêche pas l’amour

Dieu reconnaît la légitime défense
Qui s’appelle droit à la résistance
Où l’institut s’aligne à la conservation
Sans se reconnaître dans une quelconque agression

Dans un moment de danger de graves crises
Exigeant décharge et recharge de la matière grise
Dans l’optique d’une meilleure emprise
Sur la maison sollicitant notre maîtrise


Nous nous laissons guider par des âmes opportunes
Qui nous acculent à l’obsession de la fortune
Devant un culte d’une attractive Mire
Les larmes peuvent provenir de l’œil qui admire

Quand on voyage sur la planète de la politesse
Dépassant l’axe de gravitation jusqu’à à la bassesse
L’ennemi génie du mal peut voir la faiblesse
Pour appliquer au bon moment le coup fatal qui blesse

Guacanagaric était d’une âme hospitalière
Qui accueillait Christophe Colomb comme frère
Avec qui il échangeait même des cadeaux
Le Fort La nativité était un présent et non un cachot

Guacanagaric voyait dans les étrangers des frères
Envers qui il se montrait candidement solidaire
Entre eux, ils s’échangeaient de cadeaux
Le fort La nativité était réserve ni cachot

Mais la soif folle de l’or n’empêchait pas les espagnols
À faire couler le sang indien comme l’eau de la rigole
Guacanagaric fut victime d’un canular frère
Rejeté par les indiens il mourut dans le chagrin, la misère

Lors de l’expédition madichon de Leclerc
La France jouait en même temps amour et guerre
Pour ramener Toussaint à la fibre sensible de la fraternité
À Saint-Domingue ses deux fils furent débarqués

La fraternité recherchait en Toussaint une défaillance
Alors Isaac se rallia à la cause de la France
Mais cette division ingénieuse devait agrandir de la blessure
Placide choisit de rester fidèle à Toussaint Louverture

Imagine un fils au fort de la guerre
Devant faire feu sur la tête de son propre père
Tout comme le père contraint de livrer bataille
Contre le fruit légitime de ses propres entrailles

Hélas! Cette guerre chargée d’hostilité explosive
Était également remplies de vibrations émotives
C’était la guerre d’un fils contre son père
Guerre d’un père contre le fils, d’un frère contre un frère

Au moment de cette agression outrancière
Ordonnée par Bonaparte et dirigée par Leclerc
Le cœur de Toussaint sombrait dans la contradiction
Piété devant la bravoure d’une âme en ébullition

Devant l’adversité on sait que Toussaint est renard plein de ruse
Alors pour conjurer ce génie du mal d’une potion on l’infuse
Pour son fils Isaac l’Amour était une obligeance
Alors qu’avec Placide il concerte sur l’Amour pour de l’indépendance

Gagner la guerre de sa main droite magnanime
Il se rendra criminel, coupable de crime contre son fils légitime
Perdre la guerre héroïque de l’indépendance
Sera le deuil d’un fils à la descendance ratée de la délivrance

Avant que la bataille s’amorce, la défaite était à l’horizon
Car cette guerre était trop chargée d’émotion
Autant que Toussaint devait penser à ses progénitures
Autant qu’il devait penser à la promesse de l’Indépendance sublime

Quand on joue à la fraternité en même temps que la guerre
L’ennemi cherche à paralyser notre résistance téméraire
Quand la bravoure sublime à l’amour, l’âme est vidée de sa défense
La volonté vacille au point d’être réduite à l’impuissance

En temps de danger la résistance préside à l’Amour
Pour convertir l’instinct de conservation en acte de bravoure
La défense est la première règle du droit
La conscience ne doit jamais oublier cette loi
1er août 2011

LA BIBLE DU SCHIZOPHRÈNE
Posted: Jul Thu 28, 2011 11:33 am Post subject: litteraturemanger


________________________________________
Control
Téléphone, Maison, rue, market, autobus, travail, quartier, ville, pays

Frantz Payant
514-443-9101
Indisponible
514-246-9177
International
7866-9956636
J. M
514-577-7496
Groupe somitel
514-798-5651
International
514-798-5651
International
1800561-4465
Gauthier L
514-331-4478
International
18667091260
BMO
18776666339
18554225520
Indisponible
0979150761
Charmant J
514-684-1654
Indisponible
093 9215825
Florestal M
514-852-5882
Alexandre N
514-326-5603
Privé indisponible
International
1954-369-1640
Nom Confidentiel
514-336-7496
Indisponible privé
International
1386-233-3694
Gislaine Badio
514-660-3387
509-391-50761
093-915-0761
Indisponible
093-120-5882
509-312-05882
0931205882
International
15704201469
17862777219
Vixamar C
514-685-1765
509-34867621
0934867621
Indisponible
0936536027
Je déclare à la police toute cette liste d’objets perdus ou volés de 1994 à 2011, comme je L’envoie aux médias tels que Journal de Montréal et Radio Canada restant dans l’indifférence la plus absolue ou totale. Je crois qu’il est de quitter en direction de Haïti. Le Temps de partir car il ne vaut pas la peine de mourir pour manger. En 1989 j’étais aux Etats-Unis. Je n’aime pas et n’ai pas le goût pour le sang. Je n’ai rien à voir avec Le drame de la polytechnique provoqué ou recherché en date du 6 décembre 1989 jugé de terrifiant ou un homme entre dans une salle de cours de l’école polytechnique de Montréal sort un fusil de son sac et tire sur les filles uniquement. Quatorze femmes furent tuées avant de retourner l’arme contre lui. Dans une lettre révendique sa haine des féministes. C’était le fameux Marc Lépine qui s’appelle Gabriel lacroix. Ainsi dit-on ou parle-t-on, selon son parcours d’homme troublé, enfant martyrisé par un père violent, qui a été lui-même torturé pendant la guerre d’Algérie. Alors on dresse non seulement un portrait du meurtrier, mais relate également la tueri8e et son retentissement au Québec. L’Homme qui haïssait les Femmes d’Élise Fontenaille, Éditions Grasset…175 pages. J
Quant à moi, je ne suis pas Normarécain mais Antillais, la plus petite partie de l’Amérqiue dans les Caraïbes. Encore une fois, je vous supplie qu’il est temps pour moi de partir

Des vagabonds payés pour surveiller

25 July 2011
Cacique Henri, Cessez de me poursuivre.
Je jure que je préfère mourir que de servir ……Allez remercier de ce que je vous laisse la vie
Je crois qu’il est temps de quitter en direction de Haïti


Alias Butter Oil, groupe Kiro et Petit séminaire collège Saint-Martin de Porres(1979)

Liste d’objets perdus
1) Acte de naissance (année 1994)
2) Acte de naissance
3) Certificat de baptême
4) Certificat de diplôme primaire
5) Certificat de baccalauréat
6) Diplôme de baccalauréat en sociologie
7) Diplôme d’argent de recouvrement
Carte d’assurance maladie temporaire
9) Carte d’assurance sociale temporaire
10) Carte d’assurance sociale
11) Carte d’assurance sociale
12) Carte d’assurance maladie
13) Carte d’assurance maladie
14) Carte de sante Hôpital
15) Carte de citoyenneté
16) Carte de citoyenneté
17) Permis de conduire
1 Carte de citoyenneté (année 2011)
19) Deux bourses volées(2011
Cacique Henri, Cessez de me poursuivre.
Je jure que je préfère mourir que de servir……Allez remercier de ce que je vous laisse la vie
Pou Entèl, Mache dèyè moun, politik volè



Grands mangeurs!
Maudits jouisseurs!
La jouissance est un verbe qui se conjugue au present
Le passe recuse sa memoire, le futur ne l’approuve point!
Neant!
La jouissance est une langue qui se parle au present quotidien
Le passe dissipe sa memoire dont l’echo n’arrive pas au futur!
Triste destin!
Ce sont des eternels enfants accroches a la jeunesse
Ayant peur terriblement du verdict de la vieillesse.
Au moindre signe regrettable de la maladie
Leur univers de bonheur bascule dans l’abime des soucis
Ce sont des etres creux tel un ballon de footballeur
Des gens tout creux qui n’ont aucunes fibres a l’interieur
Etres de contact ils ne comportent aucune profondeur
Leur interieur est a meme la surface de leur peau!
Malheur!
Ce sont des etres sensibles perdus dans les plaisirs charnels
Sensibles a leur apparence physique exposee au quotidien!
Ritournelle!
Les jouisseurs ancres dans le present le quotidien aveuglant et scintillant
Est comme un tambour dont l’echo ne resonne qu’au present.
Ils sont condamnes dans la penombre et l’obscurite du passe
Opaque a la lumiere du futur, de l’avenir!
Macabre destinee!
Ce sont des hommes pareils a un simple morceau de chair
Aucun souci de transcender le present, le quotidien ephemere
Pour ne pas savoir ouvrir la porte du futur de l’avenir
Ils meurent comme ils etaient venus au monde!
Sans souvenir!
A la seule difference ils prenaient de poids et de la graisse
Grace a leur jouissance et rejouissance!
Perpetuelle ivresse!
Leur ideal est a meme de leur complexion physique
A l’expression de la beaute de leur visage angelique
A la candeur, a la beaute pure de leur sourire
Tel un enfant toujours pret a sourire et rire
Leurs attraits physiques, leur passeport au port de la jouissance
Nourriture des vers au tombeau effacant toute trace d’existence.
Rien ne reste ni le corps, ni le coeur, ni l’ame, ni le nom
Tout se perd dans un perpetuel travail de demolition
Tel est votre destin fatal, O mortel Grandmangeur
Vous confiez votre vie au quotidien, voila votre malheur!
O bon viveur!
Vous consacrez votre vie a la politique du ventre et du bas ventre
Et cette politique engloutit votre vie dans son lugubre antre.
Vide est votre origine a destination du neant du vide
Reve vide, moyen vide, course vide, fin vide
Intrepide voyageur du vide!
Combien vous bouclez la boucle du vide
L’alpha et l’omega, le commencement et la fin sont synonyme : vide!
Dans votre grammaire l’exception et la regle sont les memes : vide!
L’eloquence et le mutisme de la jouissance ont meme langage : vide!
La beaute et la laideur de la jouissance ont meme eclat : vide!
Nouvelle versification, art supreme du vide
Rime vide
Rythme vide
Mesure vide
Strophe vide
Inspiration vide
OEuvre vide
Genie du vide
8 juillet 2009
Edpoete at yahoo.ca
Vid
Vid lespas
Sa sa vle di vid. Vid se kontre plen osinon matye.
Si pate te vid ki pemet le sikile nan lespas moun pa tap ka viv, pa tap genyen oksijen pou repire.
Paske tout linive tap plen matye bout jouk nan lenfini.
Late tounen nan vid lespas menmjan tout res lot planet yo. Si pat gen vid late pa tap kap tounen, pa tap gen vi sou late. Vid vle di neyan, anyen
Vid kom bezen
Sou plan imen mo vid gen lot siyifikasyon pa li. Nan nivo byolojik, vid vle di bezwen manje, bwe, domi. Le you konble vid, sa vle di ou satisfe bezwen ou. Vid osinon bezwen se pol ki atire ve lanmo, neyan.
Moun kip a satisfe bezwen prime sa yo ak mouri.
Vid kom desi
Le moun fin satisfe tout bezwen byolojik ki nesese yo, li tanbe nan desi ki se vid. Desi se vid nan sans li reklame sa ki pa nesese, sa ki sipefli, vanite fantezi.
Vid kom rev
Vid siyifi rev tou paske rev se pa yon reyalite, li pa di vre. Se selman imaj yon obje bagay ki rete nan lespri moun nan apre li reveye soti nan domi. Rev ak imajine vle di apepre menm bagay.
Konsa genyen anpil lot bagay tou ki ratache avek li. Ilizyon, itopi, lejann, mit, kont, fab, fiksyon tout se vid tou. Fiksyon se fotokopi rev, rev se orijinal la. Fiksyon pa depase rev paske se rev yo imite.
Envansyon se rev imajine ideyal ki konkretize devni yon reyalite.
Kreyasyon se travay limajine.
Le sa a rev ki chita sou limajine siyifi bi, ideyal, objektif, finalite, destinasyon, choz konvwate
Kreyol ayisyen chaje yon bann mo ak pwoveb ki vle di vid. Vid vle di anyen, neyan, kre, pa plen, initil, echek, pa enpotan, san ideyal, fatalite, foli… elatriye.
Men kek mo kreyol ki genyen rapo ak vid.
Vid
Ansanm vid
Zero bare nil
Epi anyen
Ou pa kanpe sou anyen
Pawol koze kredi
Pedi nan nyaj
Li pa gen de pye sou te
Li nan lalin
Pedi tet
Fe lavironndede
Ou nan rev, wap reve
Ou poko pret pou fet
Ou nan move chemin
Pale Voye monte
Chita kalewes pa bay
Tonm blanchi
Se moun ki kwe nan mirak
Rele souple papa bondye
Tout sa se lejann
Koze pawol van
Moun kap tire kont
Moun kap kraponnen moun
Pa kanpe sou anyen
Pa kanpe sou pyes bit
Fe mouvman nil
Gaspiye tan pou granmesi
Ranni pou zeb
Chen kap jape
Pale pou bay bouch van
Mete kouleb lekol
Bay misye manje draje
Kouri lapli tonbe larivye
Manman poul kap kakaye
Chita mache tankou moun fou
Aji tankou moun fou
Lapriye nan pye sen
Pran !
at #$ poul pou ze poul
Kout manchet nan dl opa gen mak
Kite bourik bat makout
Yo pa voye roch deye mango vet
Lave men siye ate
Bourik travay pou chwal galonnen
Limen lap anba tab
Bat dlo pou fe be
Pote dlo nan payen banbou
Chen kap tranpe kasav pou wou
Roch kap roule nan dlo larivye
Voltije isit laba
Kanpe tankou potre
Kanpe tankou sen
Se van kap Mennen li
Yo pa konn fe san soti nan rochpye
Foli pouvwa
Pouvwa pou pouvwa
Pouvwa fantoch
Pouvwa kosantet
Pouvwa reskiye
Prezidan popetwel
Prezidan rizib
Prezidan potre
Kandida bannmache
Kandida machoket
Bouray de kran
Etidye pou etidye
Etidye pou janbe klas
Aprann san konprann
Chofe ban lekol
Mete kouleb lekol
Jis chita sou ban lekol
Bastibasyon entelektyel
Jako repet
pakeris
Voye deyo
Karese pwel
Bonjou pwel
Jwe nan pwel
Ranni pou zeb
Swen !@#$ pou fizeme
Renmen nan je
Renmen gade nan je
!@#$ kazwel
!@#$ pye !
at #$
Fe jako pye vet
Jennjan jenjanm
Mastibasyon entelektyel
Zwazo kap vole
Mache promennen nan lari kon moun fou
Mache tout lasentjounen san fe anyen
Kouri deye van, rapousiv van
Bare van
Moun kap rele zany nan syel
Diskite sou seks dezany
Lapriye nan pye zany
Lapriye fe jenou krochi
Kanpe tankou bonmas
Plante nan sezon lesek
Fe komsi lap fe yon bagay serye
Manje pou gra selman, manje pou sa gra
Manje pou ranpli vant, pou plen vant
Bay bouch van
Moun kap vale van
Pawol pa plen vant
Manje bwe domi leve
Kouche domi leve vant vid
Chita manje bwe domi leve

POESIE ET BOUYON EMOSYONEL
Genyen Poet li kwe nan abstraksyon, emosyon ak bote. Genyen Sakwet li kwe nan bouyon ak emosyon selman.
Yon vre powet marye swa bote ak abstraksyon, swa bote ak emosyon pou fe pwozi.
Bote ya prezan nan tout domen nan lavi. Gen bote sosyal, gen bote ispirityel, menm bote materyel ekseterea.
Moun moden yo gen difikilte pou konpann anpil bagay ki abstre paske konteks istorik moden nan bloke lespri nan byen materyel nan jefo pou ranpli poch nan rechech lasatyete.
Moun sa yo pou yo sa konprann fe wou ekri nan hote vant yo ak anba lonbrit yo. Moun sa yo trouble anpil nan afek yo, nan santiman yo, nan emosyon yo nan fe vye maryaj emosyon ak bouyon plat manje ki se fondman kwayans pa yo. Sitou yo kwe nan batay kout pwen, fos gwo ponyet pou kase bwa malere nan pakala pou ranpli poch. Konsa, mwen pa bezwen di wou kouman yo toujou ap monte konplo pou drese yonn kont lot, pouf e moun goumen pou moso plat manje paske sa ranje zafe poch yo. Se konsa kom kote afektif (afek=baz prime fratenite, solidarite, tetansanm, amytye) moun sa yo trouble anpil nan rechech poch pou satyete yo kanpe sou bit konpli vilge bosal, tonbe voye kout pwojektil ne movesan gwo mo sal. Yo kanpe sou brenzeng yo kon gwo toro pret antre bil(bulle) lot la pou akare bil li (bulbe) yon fason pouf e sote bil(fyel) li. Kom yo pa kwe nan bote emosyon, se nan bouyon emosyon yo kwe, alos pa imilite mwen prepare pou yon an lone yo selon kwayans yo, yon bon plat yap kapab degiste avek apeti.
Bon dijesyon.
Bon apeti.
Meme si les mal pensant veulent detruire les grands maitres de l’abstraction a savoir les poetes, les mathematiciens et les poetes afin de les ramener a vivre a meme le ventre.
BOUYON EMOSYONEL MODEN
1) 4 tranches d’injures speculatives
2) 3 tetes d’insultes liberales
3) 2 pincees d’invectives orthodoxies
4) 2 gousses de calomnie historique
5) 4 tiges d’infamies nationales
6) 50 ½ de coercition communiste
7) 900ml d’agression economique
100 litres d’obeissance religieuse
9) 5 tasses de politique facultative
10) Bonne digestion, bon appetit

CAMELEON
L’un veut avoir les ailes de l’ange
Pour explorer le paradis celeste
L’autre veut avoir les griffes de la brute
Pour s’aventurer dans la jungle
Les deux gangs belliqueux de gladiateurs
Basculent dans les positions extremes
Chacun selon ses gouts, ses fantaisies
Dans la conquete predatrice de la proie
L’ange trouve cendrillon est une ame impure
Pleine de malediction meritant la sentence du bûcher
Le peuple incredule applaudit le mensonge
Pour eriger l’hecatombe criminel de l’obscurantisme
La brute juge que cendrillon est un etre inferieur
De valeur inutile meritant le sort de la destruction
Le peuple inculte applaudit le mensonge
Pour eriger l’hecatombe criminel de l’obscurantisme
L’obsession pousse les ignorants a creuser les antagonismes
Jusqu’au point que la guerre devient inevitable et explose
Apres quoi on impute la malediction au poete
D’etre la cigale libertine qui cause la detresse
L’exploration des poles extremes de l’obsession
Empechent toute forme de reconciliation
Apres quoi on impute le blame au poete
D’etre a l’origine du mal, du blame, de la detresse
L’obsession des nigauds, des imbeciles, des ignorants
Atteint un tel niveau d’aveuglement ehonte
Qu’ils sont incapables d’adopter la pensee
Qui les ramenera consciente de leur propre humanite
L’esprit d’ange et de brute est beaucoup trop puissant
Pour cesser de s’abreuver dans la source du sang
Tuez sous pretexte que vous etes membre saint du ciel
Tuez sous pretexte que vous etes membre fort de la jungle
Faites votre grande oeuvre de destruction
Pour recolter la moisson de la ruine
Alors l’humanite sera mieux exilee dans la tombe
Plutot que dans la fraternite, la solidarite de la societe
Je connais la politique des laches
Au truc de ramener l’adversaire a l’emotion
Pour affaiblir sa capacite de defense
Dans le but de gagner la lutte la guerre
Je connais la politique des laches
A la ruse de ramener l’ennemi au sexe
Pour applaudir sa capacite de resistance
Dans le but de gagner la lutte, la guerre
Je connais la politique des laches
Au truc de ramener Toussaint a l’Amour
Avec l’intervention de ces deux fils dans la guerre
Pour l’affaiblir et gagner leur bouillon emotionnel
Je connais la politique des laches
A la ruse de s’enterrer dans une cachette
Comme un ruse cameleon predateur
Aux mille couleurs : blanc, noir, jaune, rouge
Je connais la politique des laches
Qui convertit leur origine en pochette
Exigeant la condition criminelle a tous
Reussite doit etre inscrite dans la naissance avec un million
Je connais la vibration des Tai Ki Tao
Le chien fidele de Tchan Kaicheck
A bord de la bombe qui vont se suicider
Priez pour son ame impure pleine de malediction
L’Opium veut que ce soit le poete qui est le porteur de la contradiction remplie de malediction et non la societe qui en est le foyer
La Potion veut que ce soit le poete qui bombarde la politique de l’emotion et non Napoleon avec les deux fils de Toussaint au point que la piete se trouve en concurrence avec l’adversite hostile qui l’affaiblissait jusqu’a perdre la guerre dans un bouillon emotionnel
La drogue veut que ce soit le poete qui bombarde les Haitiens d’emotion et non le fideisme des chretiens definissant la foi sous l’angle du sentiment dans rejet de la raison, la cle qui ouvre la porte ou se cache le bouillon emotionnel dans une grande chaudiere qui apporte a la satiete
La speculation veut que ce soit c’est le poete dont la paresse dont la paresse accule les haitiens a la detresse et non la bourgeoisie capitaliste qui jette des tonnes de nourritures dans les eaux internationales alors que des millions d’enfants meurent comme des araignees chaque a travers le monde
La camera obscura veut que ce soit le poete qui invente de toute piece les mots de conflits d’interets et de classe et non la bourgeoisie
La propagande veut que ce soit le poete qui est un predateur sexuel et que le mot predateur n’est pas un produit de la colonisation par les moeurs debrides des colons blancs encore nostalgiques de leur barbarie a travers des actes de viol
L’illusion veut que ce soit le poete qui prive Haiti de toute vision sociale en l’enfermant dans un banal challenge interindividuel exclusivement pour la pochette du plus predateur de la jungle
La fiction veut que ce soit le poete qui confond proselytisme et christianisme et non les chretiens qui veulent avoir des ailes pour explorer le paradis
La presomption veut que ce soit le poete qui confond cesarisme et le christianisme et non les chretiens obsedes par l’argent qui erige le culte de la satiete au rite de la poche
La pretention veut que ce soit le poete qui declenche la guerre par des mots non la classe croyant dans la cachette qui detient toujours la gachette a cote de la pochette
Je n’ai ni cachette ni pochette ni gachette, puisque je vis toujours a l’horizon dans l’illumination des astres du ciel, du soleil qui brille pour dire les 4 verites en pleine face des cameleons predateurs ayant toutes couleurs, blanche, noire, jaune, rouge
Alors si vous sentez que je vous pique, que vous vous fachez, vous n’avez qu’a vous appuyer sur votre gachette pres de la pochette comme Jesus Christ dit Brisez le temple en trois jours je le reconstruirai


CACIQUE HENRI À VALENZUELA :
RENONCEZ À NOUS PRENDRE, À NOUS POURSUIVRE CAR JAMAIS PLUS NOUS NE SERVIRONS LES … Nous avons juré de vivre libres ou de mourir. Allez remercier Dieu, de ce que je vous laisse la vie.


ÉNIGME DE LA RÉUSSITE

Si tu continues à me traiter en Laquais
Je peux enfoncer le clou dans la plaie
Entrer en la bulle en attrapant le bulbe pour faire sauter la bile
Afin de convertir l’insolence prétentieuse en onde tranquille

Réjouissez vous avec pleine espérance
De votre savoureuse ration de potion
Dans la foi en un deus ex machine
Qui va venir vous apporter le salut

Réjouissez vous avec espérance
De votre exquise ration d’opium
Dans la foi en un deus ex machine
Qui va vous apporter le salut

Avec la force de la foi rien n’impossible
On peut transporter Haïti jusqu’en Floride
La réussite est dans nos mains sans effort
La société est un immense No Man’s Land

Avec la force de la foi rien n’impossible
On peut transporter Haïti jusqu’en Floride
La réussite est dans nos mains sans effort
La baguette magique amène au No Man’s Land

La mystification n’existe pas
L’occultation n’existe pas
L’ésotérisme n’existe pas
La cachette n’existe pas.

La spéculation n’existe pas
L’élucubration n’existe pas
La fiction n’existe pas
L’illusion n’existe pas

Le blocus n’existe pas
Le boycott n’existe pas
L’embargo n’existe pas
Le sabotage n’existe

L’égoïsme n’existe pas
Le prédateur n’existe pas
Le pirate n’existe pas
L’arnaqueur n’existe pas

L’arriviste n’existe pas
L’opportuniste n’existe pas
Le petit parvenu n’existe pas
Le transfuge n’existe pas


L’insulte n’existe pas
L’injure n’existe pas
La calomnie n’existe pas
Le mensonge n’existe pas

La coercition n’existe pas
La persuasion n’existe pas
La dissuasion n’existe pas
L’agression n’existe pas

La force n’existe pas
La contrainte n’existe pas
La sujétion n’existe pas
Les représailles n’existent

Le Lion n’existe pas
Le Tigre n’existe pas
Le Renard n’existe pas
Le Léviathan n’existe pas

Œil pour œil n’existe pas
Homo homini lupus n’existe pas
Chen manje chen n’existe pas
La loi de la jungle n’existe pas


Le préjugé n’existe pas
La discrimination n’existe pas
L’ignorance n’existe pas
La superstition n’existe pas

La présomption n’existe pas
La prétention n’existe pas
La somptuosité n’existe pas
La fastuosité n’existe pas

L’ombre n’existe pas
La pénombre n’existe pas
Les ténèbres n’existent pas
L’obscurantisme n’existe pas

Le désert n’existe pas
L’aridité n’existe pas
La stérilité n’existe pas
Le vide n’existe pas

Le manque n’existe pas
Le défaut n’existe pas
L’inanition n’existe pas
L’implosion n’existe pas

La démesure n’existe pas
L’obsession n’existe pas
L’excès n’existe pas
L’explosion n’existe pas

L’abîme n’existe pas
Le précipice n’existe pas
La ruine n’existe pas
La destruction n’existe pas

La connivence n’existe pas
La complicité n’existe pas
Le receleur n’existe pas
La caution n’existe pas

La piraterie n’existe pas
L’extorsion n’existe pas
Les prébendes n’existent pas
Le crime n’existe pas

Avec la joie coiffée de la chance
Vous aurez le salut dans le No Man’s Land
Car toutes idées amies intimes et fidèles
Ne sont pas contraire au chemin de la réussite

Croyez dans votre indéfectible potion
Tous ces alliés ne complotent jamais
Contre le succès, contre la réussite
Contre le rêve, l’idéal de votre foi

Le vieux malheur de Saint-Amour Pétion
Ne fait pas le bonheur de Jean Napoléon
La victoire est linéaire dans la balance
Vous mettrez vos mains sur la réussite

La victoire linéaire est un No man’s Land
Vous mettrez vos mains sur le succès
Comme on saisit une baguette magique
Le fantasme peut conduire au bout des rêves

La société humaine ne connaît que la réussite
Mais ne condamne ni le transfuge ni le parvenu
La société humaine ne reconnaît que la réussite
Mais ne condamne pas le changement de classe

Il faut à tout prix réussir
Mais sans changer de classe
De coutumes, de valeurs
Sinon on n’est pas un traître


Revenir en haut Aller en bas
 
DÉMYSTIFIER
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: