Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -42%
Mi Home Smart4u Casque de vélo avec ...
Voir le deal
40 €

 

 Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene

Aller en bas 
+3
revelation
Le gros roseau
dilibon
7 participants
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
dilibon
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2205
Localisation : Haiti
Opinion politique : Entrepreneur
Loisirs : Plages
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Contributeur

Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty
MessageSujet: Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene   Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene EmptyMer 3 Aoû 2011 - 12:13

Coup d'Etat Parlementaire

L'Opération Bagdad 3 vient d'être lancée au Palais Législatif. Comme annoncé, les 16 Bulldogs ont dévoré Bernard Gousse. Ils n'ont pas agi de leur propre gré mais lavalassement.Tout au cours de la séance, les téléphones cellulaires sonnaient. Ils sont téléguidés dans leurs prises de décisions par des leaders obscurantistes qui éprouvent un malin plaisir à bloquer le Gouvernement du Président Michel Martelly afin de garder le Statu quo ante. La nouvelle du rejet de Bernard Gousse par les Stations de Radio a été interceptée comme une annonce funèbre. Certains auditeurs ont versé des larmes et exprimé leurs frustrations d'une voix sanglotante. Le traumatisme est nettement perceptible sur les ondes et dans les cercles mondains.

Me Bernard Gousse a été rejeté sur la base de considérations purement politiques. Il a été le Ministre de la Justice qui a mis un frein à l'Opération Bagdad 2 débutée au lendemain du départ de Jean Bertrand Aristide en 2004. Il faut à tout prix le combattre pour chasser toute entrave à la mise à exécution de l'Opération Bagdad 3 qui sera l'hybride de l'Opération Fè Koupé Fè et Rache Manyòk. Tant pis pour les incrédules ! Cependant la Commission d'enquête pour se recouvrir d'un vernis de légalité s'est appesantie sur des critères techniques. L'analyse du Dossier de Maitre Bernard Gousse selon la grille que propose la Constitution dans son article 157 stipule:

Article 157:
Pour être nommé Premier Ministre, il faut:
1) être haïtien d'origine et n'avoir pas renoncé à sa nationalité;
2) être âgé de trente (30) ans accomplis;
3) jouir de ses droits civils et politiques et n'avoir jamais été condamné à une peine afflictive et infamante;
4) être propriétaire en Haïti ou y exercer une profession;
5) résider dans le pays depuis cinq (5) années consécutives;
6) avoir reçu décharge de sa gestion si on a été comptable des deniers publics.

Si les documents de Me Bernard Gousse ont satisfait les 6 premières conditions exigées par la Constitution, sa pierre d'achoppement a été l'absence, en bonne et due forme, de sa décharge comme Ministre de la Justice du Gouvernement intérimaire. Signalons que la décharge est un facteur limitatif du ôuvoir agitée sciemment par Lavalas et INITE pour mettre en laisse leurs adversaires politques. Le Premier Ministre désigné était en possession d'un Certificat de Décharge livré par la Cour Supérieure des Comptes.

Il y a un antécédent favorable à Jacques Edouard Alexis qui avait bénéficié de circonstances atténuantes devant la Commission Parlementaire chargée de sa ratification. Il appert selon le Moniteur no 46 du 23 mai 2006, par le décret du 29 Mars 2006, pleine et entière décharge a été accordée conjointement à Jean Marie CHERESTAL, Jacques Edouard ALEXIS, Stanley THEARD, Rigaud DUPLAN, Marc-Louis BAZIN, Charles BEAULIEU, André JEAN-LOUIS, Bernard GOUSSE.

En vertu de ce décret du 29 Mars 2006 émis par le Conseil des Ministres Jacques Edouard Alexis a été ratifié comme 13e Premier Ministre d'Haïti par la Commission Parlementaire tandis que Bernard Gousse a été rejeté. Outre le chômage, l'inflation, l'insécurité et la faim la chaîne de misère s'allonge à cause de l'anarchie de certains représentants de nos deux Chambres. Ils pratiquent une politique de deux poids, deux mesures. Ils se comportent en de véritables marionnettes qui se laissent tirer sur les ficelles par certains rêveurs impénitents du pouvoir.

Cette flagrante contradiction sollicite notre attention sur le profil de la Commision parlementaire et la nature de sa mission. Comme l'a si bien expliqué l'un d'eux, nous assistons vraiment à une pièce de théâtre. Effectivement le tour était joué d'avance affirmait-il en toute sincérité. Avant la séance il y avait une réunion secrète avec le Sénateur Joseph Lambert. Le sort de Me Bernard Gousse était décidé d'avance. Par ailleurs ,le Parlementaire du Sud-est n'avait pas caché non plus ses sentiments à l'égard de Me Bernard Gousse en déclarant que la position de la Commission sera politique.

Une telle déclaration publique révoque la validité de la décision prise, avant même l'analyse des pièces de Me Bernard Gousse. Cette mesure purement léonine ne fait pas honneur à la Commission d'enquête tout en mettant sa crédibilité en doute. Le sens de la mesure et de l'équilibre aussi bien que l'impartialité qui caractérisent une commission d'enquête, de visu leur font défaut et entâchent leur conclusion qui est définitivement sujette à caution parce que trop hative.Nous sommes à la phase de vérification des dossiers. Nous vivons dans un monde rationnel, les billevesées d'un petit Groupe de Parlementaires perclus d'idées préconçues, sous l'emprise de certains démons succubes de la politique haitienne, sont nulles et non avenues.

Quel est le rôle de la Commission d'enquête parlementaire?

Selon les lois régissant la matière, la Commission d'enquête du Parlement, chargée d'analyser le Dossier de Me Bernard Gousse, est assujetie aux règles relatives à l'Assemblée. Elle ne jouit d'aucun pouvoir dérogatoire et de ce fait doit respecter les principes du Droit Constitutionnel. Le Groupe des 16, contrairement aux prescrits de la loi, n'a pas le droit de décider comme GPR. D'ailleurs leurs membres se sont nettement disqualifiés non seulement par l'annonce anticipée du rejet de la candidature de Me Bernard Gousse mais encore par le fait d'accorder une dimension politique à leur conclusion qui devrait être technique. L'annonce est publique et enregistrée sur bande magnétique.

Ils se sont fourrés le doigt dans l'oeil en croyant pouvoir fouler aux pieds les lois de la République. Pour avoir conquis le Parlement dans les conditions que nous connaissons tous, ils pensent pouvoir aussi asservir le Temple de Themis. Ils auront à regretter amèrement leur conclusion à l'emporte-pièce. La Guerre de Troie n'aura pas lieu ! Si les mots du Droit ne peuvent pas triompher, en une telle occurence on peut chanter les funérailles de la Nation haitienne. Nous ne pouvons pas accepter la Dictature des 16 Parlementaires sans aucune lecture ni écriture mais qui veulent imposer leur forfaiture à la barbe de La Nouvelle Donne (LND).

Pour leur édification la plus complète nous décrétons que:

La tâche de la Commission d'enquête, au regard de l'article 137 est de vérifier :

La Nationalité haitienne du Candidat.Les archives nationales et le Service d'immigration sont compétents en la matière
L'âge minimal 30 ans. L'acte de naissance validée par les Archives Nationales suffit
La jouissance des droit civils et politiques du candidat son casier judiciaire. Les Greffes du Tribunal et un certificat de bonne vie et moeurs peuvent éclairer leurs lanternes.
Le titre de propriété ou la profession sont des critères vérifiables au Bureau des Impots.
Sa résideence en Haitidurant ces 5 dernières années vérifiable au niveau du Service d'immigration et de Ambassades et même des courriers reçus à domicile.Lacquittement de l'impôt locatif et l'impot sur le revenu sont des pièces justificatives etc.
La décharge relève de la Cour supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif.

La Commission d'enquête du Parlement n'a pas reçu un blanc seing. D'ailleurs elle doit s'assujetir aux technicalités des Bureaux concernés afin de valider les pièces du PM. Le Groupe des 16 a péché ont outrepassé leurs droits en parlant de décision politiques. C'est un abus de langage. L'objet du vote est clairement défini par l'Article 233 de la constitution de 1987 qui stipule:

Article 233:
En vue d'exercer un contrôle sérieux et permanent des dépenses publiques, il est élu au scrutin secret, au début de chaque Session Ordinaire, une Commission Parlementaire de quinze (15) Membres dont neuf (9) Députés et six (6) Sénateurs chargés de rapporter sur la gestion des Ministres pour permettre aux deux (2) Assemblées de leur donner décharge.

Cette Commission peut s'adjoindre des spécialistes pour l'aider dans son contrôle.

Le Chef de l'Exécutif ne doit pas se soumettre à la Dictature des 16. Leur rôle se limitait seulement à l'évaluation technique par la vérification de l'authenticité des pièces de Me Bernard Gousse de concert avec les instances concernées. Après constat, cette Commission d'enquête devrait relever les failles dont le dossier de Me Bernard Gousse est entâché et prendre une résolution qui ne peut pas être un complot ourdi avec des Chefs de Partis Politiques grincheux et ambitieux.

La décharge qui fait l"objet d'une grande controverse entre le Législatif et l'Exécutif n'est qu'une partie de l'iceberg. De gros intêrèts économiques sont en jeu. Des Rois sans couronne veulent conserver leurs droits régaliens. Il s'agit d'une affaire de gros sous. "Partibus factis sic locutus es leo: les parts ayant été faites Aristide parla ainsi."La disparition des 417 millions du Vénézuéla, la vente de la Téléco, la Privatisation du Ciment d'Haïti et de la Minoterie. Actuellement la DIGICIEL fait l'objet d'un litige entre des belligérants.La fuite des 4,5 milliards de la CIRH soit 59% des dons prévus sans aucune réalisation concrète. Il y a pas mal de tisons qui couvent sous les cendres. On empêche à tout prix que la flamme monte en attirant les regards. Le drame est à la fois national et international.

Le Président Michel Joseph Martelly est traqué de toutes parts.Il ne peut plus rester dans l'expectative. La crise parlementaire n'est pas quelconque. Les matous sont très intelligents. Ils évitent de le renverser mais comptent l'intimider afin de l'infléchir à leur diabolique volonté. La Constitution de 1987 offre d'une part au 56e Président d'Haiti qui jouit de 67,57% des suffrages jouit d'une majorité qualifiée des 2/3 reconnue par la Constitution de 1987 . Il a le pouvoir de décider au nom de la Nation. Malheureusement on tente de le dissuader par des menaces de soulèvement populaire et il a mordu à l'hameçon. Pourtant ce mécanisme est reconnu par la Constitution de 1987 dans ses articles:

Article 186:
La Chambre des Députés, à la majorité des deux tiers (2/3) de ses membres prononce la mise en accusation:
a) du Président de la République pour crime de haute trahison ou tout autre crime ou délit commis dans l'exercice de ses fonctions;
b) du Premieur Ministre, des Ministres et des Secrétaires d'Etat pour crimesde haute trahison et de malversations, ou d'excès de Pouvoir ou tous autres crimes ou délits commis dans l'exercice de leurs fonctions;

Article 188.1:
La décision, sous forme de décret est rendue sur le rapport de la Commission d'Instruction et à la majorité des deux tiers (2/3) des membres de la Haute Cour de Justice.

Article 135.1:
Avant d'entrer en fonction, le Président de la République prête devant l'Assemblée Nationale le serment suivant:

"Je jure, devant Dieu et devant la Nation, d'observer fidèlement la Constitution et les lois de la République, de respecter et de faire respecter les droits du peuple haïtien, de travailler à la grandeur de la Patrie, de maintenir l'indépendance nationale et l'intégrité du territoire."

Article 136:
Le Président de la République, Chef de l'Etat, veille au respect et à l'exécution de la Constitution et à la stabilité des institutions. Il assure le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'Etat.

D'autre part , la Constitution de 1987 fournit au 56e Président d'Haïti des provisions légales pour mettre fin à cette e crise qui affaiblit son gouvernement au berceau et fragilise la nation. En effet les articles111.5, 111.6, 111.7 stipulent:

Article 111.5:
En cas de désaccord, entre le pouvoir législatif et le pouvoir exécutif, la commission de conciliation prévue à l'Article 206 ci-après, est saisie du différend sur demande de l'une des parties.

Article 111.6:
Si la commission échoue dans sa mission, elle dresse un procès-verbal de non conciliation qu'elle transmet aux deux (2) hautes parties et en donne avis à la Cour de Cassation.

Article 111.7:
Dans la huitaine de la réception de ce procès-verbal, la Cour de cassation se saisit d'office du différend. La Cour statue en sections réunies, toutes affaires cessantes. La décision sera finale et s'impose aux hautes parties. Si entre temps, une entente survient entre les hautes parties, les termes de l'entente arrêteront d'office la procédure en cours.

Article 206:
La Commission de Conciliation est appelée à trancher les différends qui opposent le pouvoir exécutif et le pouvoir législatif ou les deux (2) branches du pouvoir législatif. Elle est formée ainsi qu'il suit:
a) le président de la Cour de Cassation: Président;
b) le président du Sénat: Vice-Président;
c) le Président de la Chambre des députés: Membre:
d) le président du Conseil Electoral Permanent: Membre;
e) le vice-président du Conseil Electoral Permanent: Membre;
f) deux (2) ministres désignés par le Président de la République: Membres.

En absence de la Cour de Cassation on fait appel d'office aux plus anciens Juges de la République pour couper le noeud gordien. Le pays ne peut pas rester en pleine période cyclonique à la merci des sangsues qui veulent continuer à jouir de certaines prébendes depuis l'instauration en Haiti de la politique néo-libérale dont le moteur à deux temps marche au rythme de la libéralisation et de la privatisation. Ils luttent de toutes leurs forces contre le changement que prône le Président Michel Martelly. Leurs intérêts sont menacés. Constitutionnlement il revient au Pouvoir Judiciaire de placer les mots justes pour dévier ce Coup d'Etat Parlementaire.
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty
MessageSujet: Re: Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene   Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene EmptyMer 3 Aoû 2011 - 13:03

Le defenseur de l'indefendable sera toujours present pour defendre les petits dictateurs haitiens.vive les 16 Senateurs ;abas la dictature .Aux Etats-Unis Me Gousse ne pourrait meme pas etre Attorney General a cause de son passé et de ses ecrits.A spade is a spade quelque soit sa couleur et son erudition.Quand on meprise les droits des autres alors on ne doit pas s'etonner si on meprise les siens.Bay kou bliye pote mak sonje que les GNBISTS se consolent.

quand ils evoquent une operation Bagdad pour justifier leurs violations des droits des citoyens ils oublient les crimes qui ont occasionné cette revolte des victimes.Quand Gousse faisait fusiller des jeunes gens au Fort nationale a cite Soleil ,au ble-aire et dans les autres quartiers pauvres de la capitale,quand il procedait a l'arrestation des lavalassiens illegalement que devraient faire les defenseurs du peuple.Malheureusement cette operation bagdad n'avait pas ete bien organisée.Il faut que le peuple s'organise pour empecher a la cinquieme colonne de destabiliser le pays quand leurs interets sont menaces ;il faut qu'un jour elle sache la violoence engendre la violence.Que Bernard Gousse et tous ses admirateurs et defenseurs aillent au diable.Si ces Senateurs ne sont pas legitimes et Michel Martelly?

Je ne suis pas etonné de cette defense de me Gousse.il faut savoir l'appartenance politique de certains erudits pour comprendre leur position.Quelqu'un qui a le toupet de defendre celui qui envoya Acedius Saint Louis au Parlement pour arreter le depute rameau estime apres qu'il eut assassine les Senateurs SeraphinYvon moreau ne pouvait pas avoir une position differente.Ceux qui se ressemblent s'assemblent.
Revenir en haut Aller en bas
revelation
Super Star
Super Star
revelation

Masculin
Nombre de messages : 3086
Localisation : Washington, DC
Opinion politique : Senior Financial Analyst
Loisirs : walking, jogging, basket, tennis
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'analyste

Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty
MessageSujet: Re: Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene   Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene EmptyMer 3 Aoû 2011 - 13:11

Citation :
Article 157:
Pour être nommé Premier Ministre, il faut:
1) être haïtien d'origine et n'avoir pas renoncé à sa nationalité;
2) être âgé de trente (30) ans accomplis;
3) jouir de ses droits civils et politiques et n'avoir jamais été condamné à une peine afflictive et infamante;
4) être propriétaire en Haïti ou y exercer une profession;
5) résider dans le pays depuis cinq (5) années consécutives;
6) avoir reçu décharge de sa gestion si on a été comptable des deniers publics.
Saa yo se kalifikasyon de baz ke anpil Ayisyen konpetan gennyen!!

Se pa la pwoblem lan.

Zafe Gousse kap vinn pale de papa'l ak granpapa'l se pou fe timoun domi paske se pa yo ki pral PM.
e zak ke Gousse komet fe paran li yo vire sou vant nan cerceuil yo!

Gousse gen konpetans de baz pou job Premye Minist la, men li pa kalifye pou job saa ki mande anpil konnesans nan "jistis sosyal".

Yon corperate lawyer pa nan bizniss defand intere sosyal!!

Se pwazon pou yo! Yo pa habitye ak jan de aktivite sa yo.

Li ta preferab ke Martelly chwazi yon neg ki gen experyan nan developman sosyal, gestion nan aktivite kominoter e humaniter, repartisyon richess peyi a, developman sistenab e solid ki chita sou yon program ki komanse pa anba avek patisipasyon pep la pou rive jiskan hoo.

Avek Gousse, koneksyon e kontak sa yo pap fet!

e defet saa nan intere Martelly pou ba'l tan pou'l fe yon bon chwa ki baze sou promess ke li te fe pep la "Jistis sosyal"
Revenir en haut Aller en bas
dilibon
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2205
Localisation : Haiti
Opinion politique : Entrepreneur
Loisirs : Plages
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Contributeur

Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty
MessageSujet: Re: Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene   Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene EmptyMer 3 Aoû 2011 - 13:24

C'est un grand coup pour la presidence de Martelly et les manifestations publiques ne vont pas remedier. Il a perdu sa fraicheur, l'effet de surprise de conquerir le pouvoir. On ne donne le pouvoir, ca se prend toujours! Puisqu'on ne m'avait pas ecoute, on va subir le poids du pouvoir. Dans une conversation avec un proche de Martelly un jour apres l'inauguration, je lui avais predit que Martelly ne jouit pas d'une tres forte popularite, une popularite loyale a lui et a ses futures actions. Il doit acquerir le pouvoir. Il devrait passer a l'attaque contre ses ennemis d'hier qui ne font pas lui pardonner et qui ne pas lui faire aucun cadeau. Il devrait dire ouvertement que le pays est sous une nouvelle gestion plus eclairee, la population souffre et atttend des resultats rapides et c'est ce qu'il va fiare exactement avec un premier ministre ou pas

1- Il devrait utiliser les bons services de deux firmes de compatabilite etrangere et uen haitienne afin d'auditionner tous les ministeres, les departements generaux enfin l'administration publique rapidement pendant que les anciens cerberes de l'ancien regime etaient encore a la barriere des enfers. Les corrompus devraient etre congedies, arretes s'il le faut pour remplacer la population du Penitencier National qui faite de petits criminels et/ou des innocents. Les parlementaires qui avvaient rempli l'administration publique de leurs maitresses et autres verront que le president seul sans premir ministre allait briser leur main mise sur l'etat auront d'autres raisons pour expedier la ratification d'un quelconque PM.

2- Il devrait ouvrir les dossiers de la douane et de la DGI en particulier et auditionner ces boites a ravets. Il est coutume a certaines grandes entreprises de recevoir leurs marchandises en contrepartie a une lettre de garantie ou un cheque sans provisions. Si ces dettes restent non reclamees apres 8 ans, elle s'efface de la face du monde. Apres la catastrophe du 12 janvier 2010, l'etat a besoin de ressources financieres, il ne plus accepter de grandes et perpetuelles arrierees. La, le secteur prive aurait une pression d'exiger aux parlementaires de ratifier un premier ministre plus clement a leur cause.

3- Puisque beaucoup de parlementaires recoivent des cheques supplementaires de la republique dominicaine, une augementation fiscale sous couvert de frais de transfert de marchandises ou frais d'usage des frontieres representerait un obstacle a la vente des produits dominicains. La RD aurait interet a user de son influence pour qu'un PM soit ratifie plus rapidement.

3- Il devrait engager 500 a 1000 jeunes, en majorite de jeunes martellistes en quete d'un emploi, comme travailleurs temporaires a la DGI. Ces jeunes recevant un seminaire d'une a 2 semaines, auraient pour mission de reevaluer les maisons du pays afin de les taxer correctement. Les maisons en perpetuelle construction aurait une date limite pour qu'elles finissent et etre taxees comme telle. Les grands villas vlorisant plus de 1 million de dollars americians qui paient la meme facture que l'ajoupa d'a cote seraient mieux evalues et leur facture y refleterait le montant correct a payer. La, les grands manitous de l'immobilier seraient a la porte de leurs representants pour exiger un PM au lieu d'un Martelly enrage comme presidnet qui gouverne seul.

4- Il avait promis au lendemain de sa victoire de visiter l'industrie des jeux de hasard. Pourquoi a t-il hesite. La maison centrale des banques auront a payer un dollar sur chaque ticket vendu depasant 25 gourdes et chaque heureux gagnant devrait contribuer 5 gourdes sur leur gain.

5- Il devrait finalement revisiter les employes des consulats et ambassades qui sont en majorite des petits amis (ies) des grands politiciens et commercants du pays. En congediant certains pour malfaisance, corruption ou comme acte politique pur, les parlementaires n'auront aucun interet a ne pas remplir l'autre partie de la tete de l'executif.

L'action de ne pas ratifier deux premier ministre coup sur coup devrait etre couteux aux parlementaires sans quoi ils n'ont aucun interet a agir. Ils vont reposer sur leurs lauriers jusqu'a ce qu'ils vont dicter une Jean Bertrand Aristide ou un Preval comme Pm ou sinon ils se metamorphoseront en adepte du Tea Party americain et ne vont pas bouger!

President Martelly doit agir comme president ou son administration finira avec des statistiques plus maigres que leurs predecesseurs. Il doit faire regner la dictature de la loi avec une main ferme comme Giuliani l'avait fait a New York. Ses adversaires ne doit pas lui prendre pour un lion en papier, un ballon plen d'air qu'une epingle peut regler sa cause. Ou bien on a le pouvoir on s'en sert a bon escient ou bien ce meme pouvoir t'engouffre dans l'immortalite comme un bon a rien!
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty
MessageSujet: Re: Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene   Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene EmptyMer 3 Aoû 2011 - 13:29

Me Gousse devrait avoir honte d'evoquer le nom de l'ex colonel Lionel Honorat qui ne fut pas un chien fidèle de Francois Duvalier.Je me demande quel sort serait fait aux 16 Senateurs qui ont desapprouve Me gousse si Martelly avait a sa disposition des militaires de l'acabit d'Acedius Saint Louis à la garde presidentielle.
Revenir en haut Aller en bas
dilibon
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2205
Localisation : Haiti
Opinion politique : Entrepreneur
Loisirs : Plages
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Contributeur

Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty
MessageSujet: Re: Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene   Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene EmptyMer 3 Aoû 2011 - 13:39

Martelly part bezwen ni Rouzier, ni Gousse dapre mwen paske nan tou le 2 ka yo msie pati kite peyi a. Premye fwa, li te gneyen ijans (aparans ijans) medikal. Men 2ieme fwa kisa msie te bezwen nan repiblik dominikenn kom ijans kife fok avyon ak elikopte etranje te vinn pwna li la'a? Presans msie te ka fe diferans nan tou le 2 vot yo ak presyon li, men li chwazi pati. Mwen plis kwe ke 2 neg sa yo se fizib pou msie ka kite Bellerive ke Clinton te di ke li bezwen rete la kote li ye la'a. Nou sot we koman yo sot ap lave Bellerive devan paleman an. Msie manke remye te anba pye paleman, li manke fe ter la cho anba peye yo pou yo pat ka alez konsa pou yo ap rnase.

Mwen menm neg gason kanson, menm si 50 mil depatman det ata dim pa fe lame mwne tap kanpe youn ko skout ak kiwo sou baz ensekirite mondyal fok nou mete plis sekirite ke Minustha pou ede lapolis ak nan plante pye bwa ak tout lot aktivite ke minustha pa ka fe ou pap fe. Fok mwen ta komanse konnen sa tout moun ap fe nan administrasyon leta ki ka jistifye lajan yap touche. Komanse revoke moun nan konsila ak anbasad yo. KOmanse mande toushe nan main tout moun ki dwe leta paske plen moun nan lari anba tant leta beswen lajan rapid li pa ka tann le paleman de bonn ime pou li ratifye youn premye minis. Nap fini pa kenbe Bellerive kom premye minis!
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty
MessageSujet: Re: Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene   Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene EmptyMer 3 Aoû 2011 - 13:49

Bon se pasa ki sa martelly al fè an dominikani eske martelly se yon Elie lescot ke Trujillo te ede mete a la tet peyi ya?mwen pa wè leonel fernandez li menm pou ti krik ti krak vinn an ayiti non.nan kisa moun pran la menm? gen lè se vre sa li te di an dominikani lè li te kandida .men li fout .Michele de martelly vle vann peyi dessalines la.Fok palman an blije mande martelly de ki prevyenki fè li blije al rann kont randi an dominikani .
Revenir en haut Aller en bas
kami
animatrice
animatrice
kami

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty
MessageSujet: Re: Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene   Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene EmptyMer 3 Aoû 2011 - 16:04

WOW! Martelly bliye mande Roseau pemisyon poul al fe yon ti tour St. Domingue nan konferans ak Fernandez, se pou pinil lel retounen, metel ajenou, mande-w padon. pandas tan 10 palmanter al fe vakans st. domingue kom ekskuz yal investi lanmor yon sitoyen ayisyen kom si pagen polis nan st. domingue epi zafe lakay yo paka regle. Ala traka.

_________________
Comme toi, il n'en est qu'un, deviens donc qui tu es.

"Ceux qui ont le pouvoir de faire le mal et qui savent ne pas le faire sont des Seigneurs" (Shakespeare)
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty
MessageSujet: Re: Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene   Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene EmptyMer 3 Aoû 2011 - 16:19

Lè martelly deplase se pa menm bagay ak lè yon Senatè al Saint Domingue chak deplasman martelly sa yo koute leta anpil.Mwen pat janm wè presidan ayisyen voyaje chak mwa nan yon peyi etranje.Poukisa li pa ka fout bondal yon kote poul wè si li a fome yon gouvenman nan peyi ya o lye lap mache fè touris tou patou.janl te kon ap pale de gaspiyaj poul te berse pov despri jodya li se pi gwo gaspiyè.sil pa ka pran sant fatra ki preske rive nan dyol li se poul bay demisyon li.
Revenir en haut Aller en bas
dilibon
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2205
Localisation : Haiti
Opinion politique : Entrepreneur
Loisirs : Plages
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Contributeur

Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty
MessageSujet: Re: Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene   Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene EmptyMer 3 Aoû 2011 - 16:21

Le vote politique doit avoir une réponse politique

Nous avons un pays qui se noie et nous laissons un petit nombre de personnes tenir sa tête au fond de l'eau. Pourquoi il y a-t-il fallu cette mascarade, toutes ses recherches, cette commission, si, à toutes fins, les dés étaient jetés.

Pourquoi offensez autant la nation.

L'arrogance de certains parlementaires, témoigne un non respect poignant à l'endroit de la nation. Ils ne sont pas des représentants du peuple, ils sont leurs bourreaux.

Les Parlementaire du Groupe 16 n'ont démontrés aucune sympathie pour la population en souffrance et la nécessité de les venir en aide. Nous avons eu sous nos yeux, ces hommes, brandillais leur égos avec détachement au sort de la population. Et des d'autres part; Sénateur Père Anick Joseph, Sénateur Youri Latortue, Sénateur Steven Benoit. Sénateur Endris Riché, Sénatrice Edmonde Beauzile dans le même corps, qui leur suppliait d'accorder un peu de dignité à la population sans cuirasse.

Qu'à à répondre, la nation de ce mépris?

Il se sert de la démocratie pour piétiner ce qu'il reste de la dignité de tout un peuple. Des milliers de citoyens sont aujourd'hui à la merci des vents et tempêtes, abrités sous des maisonnettes de tissus ou en plastique, qui aux premières rafales du vent se retrouveront prix au piège entre le vent et l'inondation. Et le patriotisme dans tout cela?

Quel appel qui ont poussé ses hommes vers cette institution, qui n'a de fonction, la défense et la protection du citoyen. Serait-il l'appât du gain. Gain ou pas ils doivent démontrer et respecter leur engagement celui de travailler pour la population, non contre cette dernière.

En votant Président Michel Joseph Martelly, la population haïtienne a dit non à la continuité. Vous êtes des législateurs et bon nombre d'entre vous, votre population ne vous témoigne aucun respect, vous êtes à la chambre parce que vous avez fait main basse sur l'institution et abuser le pouvoir que vous détenez, un peu de pudeur, Messieurs.

Président Michel Joseph Martelly est sommé de prendre ses responsabilités au devant la nation, La nation lui a confie les rênes du pouvoir pour mener leur destiner. Les institutions étatiques sont aux mains de l'ancienne machine, pourquoi ne se prennent pas pour des garants du pouvoir?

Sauveur Pierre Étienne à ce sujet à élaborer point par point les lignes à suivre du Président Martelly, pour qu'il renverse la vapeur.

Part 1

https://www.youtube.com/watch?v=IFtF9fGCB4Y

Part:2

https://www.youtube.com/watch?v=ry324b-KPyk

Il y a des classes hommes avec lesquelles il ne peut avoir de dialogue constructif, ils sont faux et ne servent que leurs intérêts. Président Martelly, vous êtes rentré dans cette lutte, au nom du peuple haïtien et la population a répondu favorablement. Il est impératif de conquérir le terrain géographiquement, vous devez vous servir de ce que vous avez d'autorité par votre statut, pour asseoir votre pouvoir de manière à répondre efficacement à la demande la population. Vous ne pouvez pas vous permettre Monsieur le président de ne placer aucune confiance à ses agents de la continuité, qui ne cherche d'ailleurs qu'à vous faire, faire échec.

L'arrogance du Sénateur Joseph Lambert laisse sans voix.

Aussi longtemps que des changements nécessaires ne seront pas effectifs, vous aurez un pouvoir à rabais, il n'en tient qu'à vous, de faire le saut, son Excellence

Nous avons dit changement parce qu'il a qu'aucune institution viable dans ce pays; nous avons dit changement parce qu'on refuse d'être témoin de l'injustice de toutes ses formes; nous avons dit changements parce qu'on a un pays à sauver des mains de pirates et des flibustiers; nous avons dit changement pour combattre la grande disparité sociale et économique; nous avons dit changement, afin que tous les nationalistes les patriotes, puissent s'asseoir ensemble et mener notre pays de l'avant.

On attend de vous Monsieur le Président, que vous preniez vos responsabilités, d'Homme d'État, car seul un homme d'État pourra sortir le pays de ce précipice.

Patriotiquement Nyrvah Florens Bruno
http://nyrvah.blogspot.com/2011/08/le-vote-politique-doit-avoir-une.html
Revenir en haut Aller en bas
dilibon
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2205
Localisation : Haiti
Opinion politique : Entrepreneur
Loisirs : Plages
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Contributeur

Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty
MessageSujet: Re: Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene   Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene EmptyMer 3 Aoû 2011 - 16:24

Le gros roseau a écrit:
Lè martelly deplase se pa menm bagay ak lè yon Senatè al Saint Domingue chak deplasman martelly sa yo koute leta anpil.Mwen pat janm wè presidan ayisyen voyaje chak mwa nan yon peyi etranje.Poukisa li pa ka fout bondal yon kote poul wè si li a fome yon gouvenman nan peyi ya o lye lap mache fè touris tou patou.janl te kon ap pale de gaspiyaj poul te berse pov despri jodya li se pi gwo gaspiyè.sil pa ka pran sant fatra ki preske rive nan dyol li se poul bay demisyon li.


Mwen ta renmen we figi w le wap ekri bagya sa yo... Ou pa fini denye fra z la " ... se poul bay demisyon li epi bay Aristide Pe Dyol pouvwa pou w ka al fe makakri ak li pired toujou!

Mwen pa dako ak visit Martelly nan Sen DOmeng brid sou kou konsa! Men tande pwan san w pa fe le sang touye w non. Wap pale ak twop raj kont youn prezidan. An fet, ni mwen ni ou menm pa konnen kisa li tal regle nan RD.
Revenir en haut Aller en bas
kami
animatrice
animatrice
kami

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty
MessageSujet: Re: Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene   Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene EmptyMer 3 Aoû 2011 - 16:38

dilibon a écrit:
An fet, ni mwen ni ou menm pa konnen kisa li tal regle nan RD.
Yo di ke pasyans ak lasajes se ak laj ou gen sa... aussi bien que la neurasthénie et l'irascibilité des caracteres.

_________________
Comme toi, il n'en est qu'un, deviens donc qui tu es.

"Ceux qui ont le pouvoir de faire le mal et qui savent ne pas le faire sont des Seigneurs" (Shakespeare)
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty
MessageSujet: Re: Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene   Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene EmptyMer 3 Aoû 2011 - 16:52

Si ayiti se yon eta de yon federatyon fok tout moun dakor sa fet.se pa martelly selman ki pou deside pou l fè 2 peyi yo vinn yon sel peyi.genyen kominikasyon telephonik ki ka etabli yon liy direk ant 2 presidan yo pou ki sa martelly beswen ap depanse tout kob sa yo pou li ap fè touris mwen mande nou kote plis ke 1/2 milyon ayisyen pa genyen kote pou yo domi ak sezon syklonik la ki rive sou nou la.Mwen pat bwè okenn kool aid martelly mwen pa ka zonbi martelly.
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty
MessageSujet: Re: Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene   Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene EmptyMer 3 Aoû 2011 - 22:24

eske martelly se gouverneur eta ayisyen e Leonel Fernandez se li ki Presidan 2 peyi yo?eske se pousa yo ba nou ti misysyen rate saa kom presidan?
Revenir en haut Aller en bas
Goya
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 490
Localisation : Montreal
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 20/11/2010

Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty
MessageSujet: Re: Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene   Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene EmptyJeu 4 Aoû 2011 - 4:20



Dili,


En faisant lecture de ce texte je n'ai pas l'impression que l'auteur ait voulu procéder à une analyse constitutionnelle du vote d'hier. Je suis perdu!

Se tout yon analiz oui patizan (LOL)

La prochaine fois!!!!!!!!!!!!

Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9830
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty
MessageSujet: Re: Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene   Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene EmptyJeu 4 Aoû 2011 - 8:39

Goya a écrit:


Dili,


En faisant lecture de ce texte je n'ai pas l'impression que l'auteur ait voulu procéder à une analyse constitutionnelle du vote d'hier. Je suis perdu!

Se tout yon analiz oui patizan (LOL)

La prochaine fois!!!!!!!!!!!!


Il ne sait plus quoi écrire. Il faudra quelqu'un l'aide ...
Revenir en haut Aller en bas
Goya
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 490
Localisation : Montreal
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 20/11/2010

Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty
MessageSujet: Re: Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene   Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene EmptyJeu 4 Aoû 2011 - 20:49

Article 157:
Pour être nommé Premier Ministre, il faut:
1) être haïtien d'origine et n'avoir pas renoncé à sa nationalité;
2) être âgé de trente (30) ans accomplis;
3) jouir de ses droits civils et politiques et n'avoir jamais été condamné à une peine afflictive et infamante;
4) être propriétaire en Haïti ou y exercer une profession;
5) résider dans le pays depuis cinq (5) années consécutives;
6) avoir reçu décharge de sa gestion si on a été comptable des deniers publics.

La constitution pose ici, et je suis d’accord avec l’auteur du texte sur ce point, les critères pour devenir premier ministre, et une fois ces critères réunis la personne choisie devient, en principe, premier ministre. Mais, attention! Étant, en vertu de l’article 137, l’autorité de ratification, les parlementaires établissent la procédure permettant de vérifier la validité des pièces du PM pressenti. La création de la commission ayant analysé les pièces de Gousse rentre dans le cadre de la procédure parlementaire relative à cette ratification. Il s’agit d’une tradition parlementaire installée depuis la première législature élue sous l’égide cette constitution, c’est-à-dire la 44ème. Une fois le rapport sur la validité des pièces présenté à l’assemblée, c’est à elle qu’il revient de se prononcer en décidant de ratifier ou de rejeter le choix du président. La ratification n’est pas automatique comme veut le faire croire l’auteur de cet article ; elle est suspendue à la validité des pièces, autrement dit, aux principales conclusions ou recommandations incluses dans le rapport.

Comme l’a si bien dit l’auteur, les sénateurs fondent leur décision sur l’article 233 de la constitution qui définit la procédure d’octroi de décharge à ceux qui occupaient une fonction ministérielle. Car le rapport réitère dans sa conclusion qu’au regard de l’article précité "le décret du 29 mars 2006 n'a pas de valeur de décharge à l'égard d'anciens premiers ministres et de ministres". Comment peut-on en ce moment là parler de Coup d’État parlementaire lorsque la décision de sénateurs, en ce qui a trait au rejet de la candidature de Gousse, se base sur une ou des dispositions constitutionnelles. Coup d’État et légalité sont deux termes dissonants : entre la légalité reconnue (par l’auteur) à cette décision et l’emploi du terme "coup d’État" la contradiction est béante. Gousse n’était pas premier ministre; il n’a été investi d’aucune autorité, d’aucun pouvoir ou renversée de façon irrégulière. De ce fait, il ne peut être victime d’un coup d’État. Il s’agit d’une déformation sémantique voulue de la part de l’auteur pour faire croire à l’illégalité du vote. Plus loin il écrit : "(…) Le Premier Ministre désigné était en possession d'un Certificat de Décharge livré par la Cour Supérieure des Comptes. "(..) Il y a un antécédent favorable à Jacques Édouard Alexis qui avait bénéficié de circonstances atténuantes devant la Commission Parlementaire chargée de sa ratification". "En vertu de ce décret du 29 Mars 2006 émis par le Conseil des Ministres Jacques Édouard Alexis a été ratifié comme 13e Premier Ministre d'Haïti par la Commission Parlementaire tandis que Bernard Gousse a été rejeté".

Premièrement, en vertu du principe de la hiérarchie des normes juridiques mis au point par Hans Kelsen, fondement de la théorie du contrôle de constitutionnalité, ce décret ne peut (en aucun cas) recevoir application car il contredit une règle droit constitutionnel. Le texte de l’article 233 est d’application stricte ; il n’offre aucune possibilité d’extension. Deuxièmement, concernant le cas de Jacques Édouard Alexis que l’auteur cite en référence, n’étant pas lié à l’acte de la 48ème, cette législature n’est pas tenue de suivre ce précédant. Par prudence, ou souverainement, elle a préféré s’en tenir à l’écrit constitutionnel.

Par rapport à la commission d’enquête parlementaire l’auteur affirme : "Selon les lois régissant la matière, la Commission d'enquête du Parlement, chargée d'analyser le Dossier de Me Bernard Gousse, est assujettie aux règles relatives à l'Assemblée. Elle ne jouit d'aucun pouvoir dérogatoire et de ce fait doit respecter les principes du Droit Constitutionnel. Le Groupe des 16, contrairement aux prescrits de la loi, n'a pas le droit de décider comme GPR". De quelles lois, de quel principe constitutionnel l’auteur parle-t-il ? À quelle règle la commission a-t-elle dérogé? Qu’est-ce-qui empêche un groupe parlementaire de voter dans un sens ou dans l’autre ? Quelle loi viole-t-il en le faisant ? En droit parlementaire haïtien, se rattachant à la tradition que l'on appelle par commodité historique "continentale", la création, la composition et l’objet d’une commission d’enquête, l’échéance pour la remise de son rapport sont inscrits dans les règlements internes de chaque assemblée. Car les commissions répondent à une nécessité fonctionnelle, spécialement dans le cadre des prérogatives constitutionnelles d’enquête et de contrôle du parlement. Leur création est peut-être constitutionnalisée comme celle à laquelle se réfère l’article 233 ou laissé à la discrétion de chaque assemblée parlementaire. Compte tenu du que fait l’initiative législative est partagée entre le parlement et l’exécutif, du droit d’objection dont dispose le président, des conditions entourant la promulgation d’une loi, l’on ne saurait soumettre les commissions parlementaires au domaine d’application de la loi, sans porter atteinte au principe de l’indépendance des pouvoirs.

"Le Chef de l'Exécutif ne doit pas se soumettre à la Dictature des 16. Leur rôle se limitait seulement à l'évaluation technique par la vérification de l'authenticité des pièces de Me Bernard Gousse de concert avec les instances concernées. Après constat, cette Commission d'enquête devrait relever les failles dont le dossier de Me Bernard Gousse est entaché et prendre une résolution qui ne peut pas être un complot ourdi (…)", précise l’auteur. Mais ici il a carrément inversé les rôles. L’objet de la commission était de vérifier l’authenticité des pièces de Gousse, souligner les failles que pouvait contenir le dossier et soumettre son rapport à l’appréciation de l’assemblée des sénateurs — dont fait partie le groupe des 16 — qui devait décider d’en affirmer ou d’en infirmer les conclusions. Jamais la décision de rejeter ou de ratifier le choix d’un premier ministre ne doit venir des commissaires.
La résolution dont li est question émane de l’assemblée.

L’auteur relate que "le groupe des 16 a péché et outrepassé leurs droits en parlant de décision politique". On n’outrepasse pas ses droits par le simple fait d’exprimer ses choix, ses préférences ou ses intentions. C’est un droit reconnu à tous que l’on soit parlementaire ou pas. De même, la ratification d’un premier ministre ne se fait sur une base technique, mais plutôt sur une base politique. L’analyse des pièces peut avoir une dimension technique. En revanche, le vote sur la ratification du PM est d’abord et avant tout politique. Car l’assemblée qui tranche est une assemblée politique dont les membres votent selon les consignes de leur parti. En résumé, le vote peut aller dans une direction totalement opposée aux conclusions et recommandations du rapport.

Le cas de Jacques E. Alexis cité par l'auteur fut le fruit d’une entente entre l’exécutif et le législatif pour faciliter sa ratification au poste de PM. Gousse aurait pu bénéficier de cette même entente s’il y avait eu négociations sérieuses entre Martelly et les parlementaires.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty
MessageSujet: Re: Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene   Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene EmptyJeu 4 Aoû 2011 - 23:27

bravo.Il faut que JER sache qu'il y a aussi dans notre camp des intellectuels pour lui apprendre quelques notions de droit constitutionnel.Meme un petit bet seren comme votre serviteur avait compris la dichotomie du titre et son developpement :pourqu'il y ait coup d'etat il faut qu'il y ait un renversement du gouvernement.C'est elementaire.La mise au point de Goya est juste et pertinente.JER est telllement obsedé par les coups d'etat qu'il ne distingue plus la difference entre le rejet d'un postulant au poste de Premier Ministre et un coup d'etat.

Si les grands electeurs ont decidé de nous imposer un musicien raté comme President ,alors les representants du peuple ont pour devoir d'empecher le clientelisme dans l'administration publique en exercant les prerogatives que leur confère la Constitution qui est la loi mere du pays.Il est temps que nous ayons au Parlement des Senateurs et Deputes responsables et non des vendeurs de votes.Gloire et honneur à ces 16 Senateurs .Le chantre des Gnbists a raté son note.
Revenir en haut Aller en bas
kami
animatrice
animatrice
kami

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty
MessageSujet: Re: Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene   Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene EmptyVen 5 Aoû 2011 - 9:09

Le gros roseau a écrit:
bravo.Il faut que JER sache qu'il y a aussi dans notre camp des intellectuels pour lui apprendre quelques notions de droit constitutionnel.Meme un petit bet seren comme votre serviteur avait compris la dichotomie du titre et son developpement :pourqu'il y ait coup d'etat il faut qu'il y ait un renversement du gouvernement.C'est elementaire.La mise au point de Goya est juste et pertinente.
Qui est cet intellectuel qui a repondu votre bon ami JER? Quel est son nom, la source? internet?

_________________
Comme toi, il n'en est qu'un, deviens donc qui tu es.

"Ceux qui ont le pouvoir de faire le mal et qui savent ne pas le faire sont des Seigneurs" (Shakespeare)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty
MessageSujet: Re: Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene   Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene EmptyVen 5 Aoû 2011 - 9:16


Il faut fouiller toutes les caves ou tombes de l'ignorance pour les trouver .Mais il faut bien garder en tete pendant cette recherche d'une aiguille dans une botte de foin que les lavalassiens malgre tous leurs efforts surhumains demeurent des incompetents .Ils n'ont ni logique de raisonnemnt ni de la suite dans le idees .
Revenir en haut Aller en bas
kami
animatrice
animatrice
kami

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty
MessageSujet: Re: Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene   Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene EmptyVen 5 Aoû 2011 - 9:18

deza a écrit:
Il en faut de tout pour faire un monde .Meme des philosophes en papier mache .
Meme des intellectuels en papier mache.

_________________
Comme toi, il n'en est qu'un, deviens donc qui tu es.

"Ceux qui ont le pouvoir de faire le mal et qui savent ne pas le faire sont des Seigneurs" (Shakespeare)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty
MessageSujet: Re: Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene   Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene EmptyVen 5 Aoû 2011 - 9:20

Bonjour amie Kami,

lol lol lol Very Happy Very Happy Very Happy
Bonne journeee .A plus tard .
Revenir en haut Aller en bas
kami
animatrice
animatrice
kami

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty
MessageSujet: Re: Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene   Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene EmptyVen 5 Aoû 2011 - 9:39

Bonne journee Deza. A cet apres-midi.

_________________
Comme toi, il n'en est qu'un, deviens donc qui tu es.

"Ceux qui ont le pouvoir de faire le mal et qui savent ne pas le faire sont des Seigneurs" (Shakespeare)
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9830
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty
MessageSujet: Re: Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene   Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene EmptyVen 5 Aoû 2011 - 12:08

deza a écrit:

Il faut fouiller toutes les caves ou tombes de l'ignorance pour les trouver .Mais il faut bien garder en tete pendant cette recherche d'une aiguille dans une botte de foin que les lavalassiens malgre tous leurs efforts surhumains demeurent des incompetents .Ils n'ont ni logique de raisonnemnt ni de la suite dans le idees .

De la grossièreté intellectuelle ! Parlons-en .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty
MessageSujet: Re: Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene   Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene EmptyVen 5 Aoû 2011 - 15:21

lisez plus bas.merci.


Dernière édition par deza le Ven 5 Aoû 2011 - 15:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty
MessageSujet: Re: Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene   Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Coup d'Etat Parlementaire par Jean E Rene
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: