Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Nouveaux clients AliExpress : oxymètre de pouls portable, écran ...
0.54 €
Voir le deal

 

 Is this what you call a dictator

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Is this what you call a dictator Empty
MessageSujet: Is this what you call a dictator   Is this what you call a dictator EmptyVen 16 Sep 2011 - 18:26

Is this what you call a dictator or director? Inga tsitsi dzinotsitsirira
Is he being potrayed correctly
Now let us get to the unknown facts about the Libyan guru Muammar Gaddafi:

1. There is no electricity bill in Libya; electricity is free for all its citizens.
2. There is no interest on loans, banks in Libya are state-owned and loans given to all its citizens at 0% interest by law.
3. Home considered a human right in Libya –4. All newlyweds in Libya receive $60,000 Dinar (US$50,000) by the government to buy their first apartment so to help start up the family.
Is this what you call a dictator
Traditional wedding in Tripoli, Libya
5. Education and medical treatments are free in Libya. Before Gaddafi only 25% of Libyans are literate. Today the figure is 83%.
6. Should Libyans want to take up farming career, they would receive farming land, a farming house, equipments, seeds and livestock to kick-start their farms – all for free.
7. If Libyans cannot find the education or medical facilities they need in Libya, the government funds them to go abroad for it – not only free but they get US$2,300/mth accommodation and car allowance.
8. In Libyan, if a Libyan buys a car, the government subsidized 50% of the price.
9. The price of petrol in Libya is $0.14 per liter.
10. Libya has no external debt and its reserves amount to $150 billion – now frozen globally.

Great Man-Made River project in Libya… $27 billion
11. If a Libyan is unable to get employment after graduation the state would pay the average salary of the profession as if he or she is employed until employment is found.
12. A portion of Libyan oil sale is, credited directly to the bank accounts of all Libyan citizens.
13. A mother who gave birth to a child receive US$5,000
14. 40 loaves of bread in Libya costs $ 0.15
15. 25% of Libyans have a university degree
16. Gaddafi carried out the world’s largest irrigation project, known as the Great Man-Made River project, to make water readily available throughout the desert country.
Which other dictator has done much good to his people?









__,_._,___




=


=
Revenir en haut Aller en bas
ainsi ne soit-il
Super Star
Super Star
ainsi ne soit-il

Masculin
Nombre de messages : 2404
Localisation : terre-neuve
Loisirs : chiquer du tabac, molester les molosses
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Jeu de rôle: l'hallucinogène

Is this what you call a dictator Empty
MessageSujet: Re: Is this what you call a dictator   Is this what you call a dictator EmptyVen 16 Sep 2011 - 22:06

LGR, où donc s'est-il fourvoyé?

Pour un si petit pays, son pétrole et son argent ont clairement suscité la convoitise des saccageurs. Ils sont pitoyables ces révoltés soudoyés et cette masse de gens tentés par le mode de vie occidentale idolâtrant Papa Sarko.

Il n'auront rien appris. S'il y a une chose qui rend votre serviteur très dubitatif, c'est le beau discours de période de transition qui s'éternise, soit la grande réquisition des impérialistes pour imposer aux populations leurs restavèk.

Malheur aux armées étrangères qui oseront s'établir dans cet autre pays sous quelque prétexte que ce soit!

S'il y a un situation que la cupidité du plus fort ne tolère pas, c'est qu'un seul homme détient trop de pouvoir et compte beaucoup d'amis sans avoir eu recours à la force.

Les petits pays moins équipés sont à la merci de la nouvelle ligue des puissances occidentales et de leurs anciennes rivales communistes. Ils sont condamnés à se laisser manger la laine sur le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Is this what you call a dictator Empty
MessageSujet: Re: Is this what you call a dictator   Is this what you call a dictator EmptyVen 16 Sep 2011 - 22:29

"Les petits pays moins équipés sont à la merci de la nouvelle ligue des puissances occidentales et de leurs anciennes rivales communistes. Ils sont condamnés à se laisser manger la laine sur le dos. "Martine

Et pourquoi ces petits pays ne peuvent pas devenir une grande federation aussi?
Revenir en haut Aller en bas
ainsi ne soit-il
Super Star
Super Star
ainsi ne soit-il

Masculin
Nombre de messages : 2404
Localisation : terre-neuve
Loisirs : chiquer du tabac, molester les molosses
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Jeu de rôle: l'hallucinogène

Is this what you call a dictator Empty
MessageSujet: Re: Is this what you call a dictator   Is this what you call a dictator EmptyVen 16 Sep 2011 - 23:10

Aha! Kadhafi était un visionnaire sur cet autre grand point.

Raison de plus pour qu'un pays comme Ayiti ait été appauvri jusqu'à perdre le sens de son histoire. Un Etat fondé par des va-nu-pieds doit faire face à toutes sortes d'entraves quand sa devise liberté, égalité, fraternité est secondée par la légende l'union fait la force. Même chez nous, nous ne pouvons plus brandir le flambeau de la liberté. Notre grandeur a conduit à notre isolation par rapport aux pays frères. Chavez avait prononcé une grande parole: "Ayiti est située aux portes de l'enfer." Nos ennemis colonialistes et leus pays satellites obligés jubilent intérieurement et se disent entre eux que nous n'avons rien accompli après notre indépendance.

C'est seulement maintenant que des interlocuteurs étrangers mis devant la réalité d'Ayiti opinent sur la présence et la vraie utilité de contingents de forces étrangères dans un pays qui n'est pas en guerre. Même si je n'étais pas haïtien, je comprrendrais que la déstabilisation de ce pays a été bien orchestrée par les forces du mal.

Quand la poussière retombera après ce qu'on appelle à tort le printemps arabe, quand et si la MINUSTAH se retire d'Ayiti, voyons quelle sera la région cible et que trouvera-t-on comme nouveau prétexte pour semer le bordel sous apparence d'ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Is this what you call a dictator Empty
MessageSujet: Re: Is this what you call a dictator   Is this what you call a dictator Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Is this what you call a dictator
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Blogue :: Esprit Critique-
Sauter vers: