Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
Clairefontaine – Lot de 9 Cahiers 24×32 cm – 96 Pages Grands ...
14.29 € 24.96 €
Voir le deal

 

 LES DIEUX BRILLENT

Aller en bas 
AuteurMessage
Edpoete
Star
Star


Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 24/10/2006

LES DIEUX BRILLENT Empty
MessageSujet: LES DIEUX BRILLENT   LES DIEUX BRILLENT EmptyJeu 6 Oct 2011 - 13:12

HERVÉ CLERC
LES CHOSES COMME ELLES SONT
INICIATION AU BOUDDHISME ORDINAIRE


Le Bouddhisme ne nie pas l’existence des dieux. Au contraire, ils sont innombrables, ils brillent comme des étoiles. Le mot deva ( dieu), comme le latin deus, provient de la racine dev, qui désigne le fait de resplendir, de briller, de rayonner. La nature des dieux, comme celle des idées platoniciennes, est d’illuminer. La lumière est leur élément, comme l’obscurité est le nôtre.
Un dieu peut être caché, un dieu peut en cacher un autre, mais nul ne peut empêcher un dieu de briller. S’il est caché, il brille encore, il brille dans les ténèbres, comme un tesuji, comme une lampe sous le boisseau

Les dieux bouddhistes ne sont pas indifférents aux affaires des hommes. Ils se penchent vers nous, irradient leurs parfums, leur bonté, leurs rayons de grâce.

Comment dire la contingence du monde à des hommes plongés dans le monde

Il déploie, devant son œil de Bouddha, la vision fameuse des Lotus : tout comme il existe, enfoncés dans la boue, des lotus qui ne voient jamais la lumière du jour, et d’autres, juste à côté, qui s’élèvent vers le ciel, baignées de lumière, ainsi en va-t-il des hommes : certains sont complètement embourbés dans le monde alors que d’autres redressés, dégagés déjà, jouissent d’une vision pure. Entre leur œil et la réalité, il n’y a que quelques poussières. Rassérénés par la vision des lotus, le bouddha se décide à enseigner.

Les dieux existent , ils resplendissent, comme on respire, ils ne sont pas nécessaires à la Libération,…. : la théologie du bouddhisme ancien s’articule autour de ces quatre piliers.

Zen : ne rien poursuivre, juste voir, l’art de voir.

Tao : la voie ou l’absolu, et tout propère, soit l’on vit en désaccord avec le Tao, et tout périclite. La pratique l’est moins : comment vivre en harmonie avec le Tao. Question essentielle pour un taoïste. Dans le Tao-Tê-king, l’ouvrage attribué au Vieux, que le sage cultive trois vertus ou trois trésors : l’empathie, la frugalité, l’humilité. ..Il ne convient pas que le poisson quitte les eaux profondes, enseigne le Tao tê-king. Un maître mot irrigue cet enseignement : flexibilité.

Crise
On lit ici et là que les religions traditionnelles sont en crise. Il ya crise quand les mots et les choses ne coïncident plus. Le mot «dieu», par exemple. Pour bien des gens, ce mot ne veut plus rien dire du tout. La chose que le mot désignait naguère, et qui était comprise à demi mot, s’est éclipsée. Quand Nietzsche dit : Dieu est mort, cela ne signifie pas que la chose «dieu» soit mort, mais que le mot qui la désignait est mort, nous rappelle Hannah Arendt
L’esprit détermine les conditions de la vie, L’esprit est premier. Il faconne les conditions extérieures. Si quelqu’un parle ou agit avec un esprit impur , la douleur le suit comme la roue de la charrue suit le bœuf
L’esprit détermine les conditions de la vie. L,esprit est premier. Il faconne les conditions extérieures de la vie. Si quelqu’un parle ou agit avec un esprit pur et calme, le bonheur le suit comme son ombre.
Dedans prime le dehors et non l’inverse
La charrue suit le bœuf
Encore et encore ils jettent leur essence
Encore et encore tombe la pluie
Encore et encore ils cultivent la terre
Encore et encore la terre donne son fruit
Encore et encore l’homme naît et meurt
Encore et encore il est porté en terre
SnVII
Dupondt dans Tintin au pays de l’or noir

Et plus heureux que les vivants et les morts est celui qui ne vit pas encore et ne voit pas l’iniquité qui se commet sous le soleil. Car elle se comment encore et encore, l’iniquité. Mais cette variation célèbre sur le thème « de l’inconvénient d’être né», nous la devons à Qohélet et non au Bouddha


stamouredner@yahoo.ca, babyshou6@yahoo.com, carlinecenat@hotmail.com, carlo1962@hotmail.com, gurielle@hotmail.com, jenoel1@yahoo.ca, kerbyal@hotmail.com, magliny@yahoo.fr, carlinecenat@hotmail.com, carlo1962@hotmail.com, editors@tanbou.com, , gurielle@hotmail.com, kerbyal@hotmail.com, magliny@yahoo.fr, musset@promocentre.tv

Esaie 11 : 3-4
Il respira la crainte de l’Éternel; il ne jugera point sur l’apparence, il ne prononcera point sur un ouï-dire (YO DI=rumeur). Son inspiration est dans la crainte de Yahvé. Il jugera mais non sur l’apparence. Il se prononcera mais non sur le ouï-dire (YO DI=rumeur)


TITRES ÉVOCATEURS
Pauvreté dans l’abondance 1930
Avènement de Prométhée 1950
La Misère Politique actuelle 1978
Confort et l’indifférence 1982
Déclin de l’Empire américain 1986
Jésus Christ de Montréal 1989
Age des Ténèbres 2007
Les invasions Barbares 2003
Le triomphe de la Cupidité 2011
Dambalahisme à venire


DAMBALAHISME
Pour sortir du monde des ténèbres, de secret, de l’obscurité, des tabous, des préjugés, de l’ignorance qui marque 1950 à 2011, nous avons jugé nécessaire de nous donner un nouveau concept pour mieux rendre de la réalité trop souvent oscultée par des gens trop cupides assoiffés de gains matériels de manière obsessive. Nous inventons aussi ce concept dans l’optique de canaliser nos rêves, nos idéaux, notre but selon un chemin où brille de la lumière capable de nous éclairer à chaque pas pour ne pas trébucher.

Ce nouveau concept est essentiellement haïtien quant à son origine tirée de la tradition vodouesque en vue de mieux rendre compte de notre propre réalité haïtienne, en vue d’une meilleure emprise sur nos milieux, social, naturel, culturel et psychologique.

Le mot Dambalahisme vient du mot créole Danbala qui lui-même vient du mot béninois Dhom Bha Lah. Le terme Bha signifie Sagesse. Mais comme symbole il se retrouve sur un double aspect : 1) Le serpent en ce qu’il incarne de force du corps 2) Le soleil en ce qu’il incarne de la force de l’esprit, de la lumière de l’esprit, de la pensée, de la sagesse par opposition aux ténèbres, à l’obscurité et tout ce qui s’y rattache comme le secret, la sorcellerie, la magie, l’ésotérisme, tout ce monde ténébreux occulte où se brassent les magouilles, les intrigues, les feintes, les calomnies, les illicites, les contrebandes, les tractations, les collusion, la complicité, les tabous, les préjugés, le mensonge, la tromperie, de l’underground, de l’en dehors du rail, de l’informel, de la déformation, de la dérive, de la gabegie, de la politicaillerie formant pour ainsi dire un véritable monde de l’ignorance patronnée, contrôlée arrangée, fixée par la cupidité.
Désormais l’haïtien n’a plus besoin de parler de siècle des lumières par opposition à l’obscurantisme médiéval. Le siècle des lumières Haïtien s’appelle dorénavant Dambalahisme.
Le Dambalahisme a sa raison d’être parce qu’il se donne un but. Pour parler d’un accent politique je dirais qu’il s’agit de :1) Renverser Chéviecoudaleh afin que 2) Daïco règne, gouverne le destin. Nous ne voulons plus être gouverné par le monde de la jalousie, du mal, de la cupidité, de la destruction. Nous voulons être gouverné par Daïco selon le monde la lumière, de l’intelligence de l’esprit et de l’amour, de la sagesse. Bahisme est le noyau atomique du Dambalahisme. Tout le monde mérite une place au soleil. Ayibobo.


Les Tabous subsistent par Sarah Bélisle

Les tabous lies aux maladies mentales sont tenaces. Malgré des années de sensibilisation, les 20% des canadiens qui recevront, à un moment ou un autre de leur vie, un diagnostic de maladie mentale risquent d’être stigmatisés.

1) Parfois ce sont les proches et l’environnement immédiat qui ont des préjugés
2) Parfois c’est au travail ou dans le grand public
3) Il y a aussi l’auto stigmatisation selon Sylvain d’Auteuil

Il existe plein de tabous et de clichés à propos des maladies problèmes mentales. Il faut les faire tomber dit Steeve Hurdle, qui accepte d’être l’un des cinq visages de la semaine de la sensibilisation aux maladies mentales 2011 qui se déroule jusqu’à Samedi
Revenir en haut Aller en bas
 
LES DIEUX BRILLENT
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Blogue :: Esprit Critique-
Sauter vers: