Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -30%
NVIDIA Passerelle multimédia SHIELD TV 2019
Voir le deal
149.99 €

 

 Kote nèg k ap defann "Lajistis" yo?

Aller en bas 
5 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4690
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

Kote nèg k ap defann "Lajistis" yo? - Page 2 Empty
MessageSujet: Kote nèg k ap defann "Lajistis" yo?   Kote nèg k ap defann "Lajistis" yo? - Page 2 EmptyMer 9 Nov 2011 - 5:39

Rappel du premier message :


L'ancien président Prosper Avril n'est pas un évadé de prison




Haïti: Depuis quelques jours circule dans certains médias de la Capitale et sur l'Internet une information totalement erronée accréditant la thèse que « L'ancien président Prosper Avril serait lui aussi un évadé de prison. » Vu l'impact négatif qu'une telle désinformation peut produire sur sa personnalité et son honorabilité, le Lt-Général Prosper Avril se voit contraint de rétablir la vérité pour ses concitoyens et pour l'histoire. Voici les faits:

Le 26 mai 2001, l'ancien président Prosper Avril signait son livre: "Le Livre Noir de l'Insécurité" au Restaurant Cassagne, à Pétion-Ville. En présence de tous ses invités, vers 10 heures du matin, un commando d'hommes cagoulés débarqua et procéda à son arrestation sans qu'aucun mandat ne lui ait été présenté, selon le voeu de la Loi et sans aucun égard à son statut d'ancien chef d'Etat. Il fut de suite placé en garde à vue au Commissariat de Police de Pétion-Ville.


Le lundi 29 mai 2001, Prosper Avril fut conduit au Parquet de Port-au-Prince. Là, il prit connaissance des raisons justifiant sa mise aux arrêts: un mandat d'amener, signé du Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince et daté du 25 mai 2001, ordonnait à la Police « de rechercher et d'amener au Parquet de ce ressort le nommé Prosper Avril, en fuite, ce, conformément au mandat d'amener émis et non exécuté pour complot contre la sûreté de l'Etat ». A la demande d'éclaircissements de ses avocats sur ce document de référence, le chef du Parquet était dans l'impossibilité de s'exécuter. Néanmoins, il informa qu'il s'agissait d'un mandat émis cinq ans plus tôt, en 1996, par un juge du nom de Gérard Gilles. Lorsque ses avocats firent valoir que ce mandat n'avait plus de valeur légale puisque le juge signataire est décédé depuis belle lurette, le Commissaire du Gouvernement acquiesça, mais ordonna quand même de conduire Prosper Avril au Pénitencier National, sous les regards ahuris de ses avocats.

Ce cas manifeste de violation de la liberté individuelle fut donc présenté par devant le Doyen du Tribunal Civil qui s'est déclaré incompétent pour statuer sur la légalité ou l'illégalité de l'arrestation de Prosper Avril. Le dossier fut alors soumis à la Cour d'Appel de Port-au-Prince qui, le 12 juin 2001, trancha ainsi: « Par ces motifs... la cour donne acte au prévenu que son arrestation et sa détention sont illégales et arbitraires, ordonne en conséquence qu'il soit immédiatement mis en liberté conformément au prescrit de la Constitution en vigueur ».

Selon le voeu de la loi, cette libération devait être immédiate, exécutée "sur minute, nonobstant appel, pourvoi en cassation ou défense d'exécuter". Baliverne! Prosper Avril était conduit de nouveau au Pénitencier National et écroué. La lettre d'autorisation du Parquet qui devait rendre sa libération effective n'est jamais venue. Au contraire, les avocats de l'ancien Président l'informèrent qu'il allait être conduit devant un Juge d'Instruction dans le cadre de l'incident des prisonniers de la Toussaint, un dossier déjà évacué par un arrêt de la Cour de Cassation en date du 4 novembre 2000.

Puisque le juge d'Instruction avait jugé bon de retenir le cas et de sortir une ordonnance de renvoi dans le cadre de cette nouvelle affaire, la cause fut soumise à la Cour d'Appel de Port-au-Prince qui, le jeudi 11 avril 2002, disposa: « La Cour déclare nulle l'ordonnance de renvoi et ordonne, en conséquence que le sieur Prosper Avril soit mis en liberté immédiatement, s'il n'est retenu pour autre cause. » Continuer >





Cette fois, l'exequatur arriva au Pénitencier National le lundi 15 avril 2002; les dispositions furent donc prises pour l'exécution de cette décision de justice. Cependant, la fin du libellé de l'ordonnance de libération avait fait germer une idée pernicieuse à l'esprit des persécuteurs de l'ancien Président. A peine avait-il franchi la barrière du pénitencier, il fut violemment arrêté une nouvelle fois en présence des autorités pénitentiaires qui l'avaient accompagné à la sortie. Puis, sans qu'aucun document administratif n'ait été rempli, il fut contraint de réintégrer sa cellule. A ses avocats stupéfaits au moment de l'arrestation, avait été remis le mandat d'un juge de Saint-Marc relatif à la présumée responsabilité du président Prosper Avril dans un massacre de paysans qui aurait eu lieu à Piatre le 12 mars 1990, trois jours après qu'il eût démissionné du pouvoir. On connaît l'histoire de ce juge de Saint-Marc qui déclara à la presse avoir été forcé par le pouvoir d'alors d'inscrire le nom de Prosper Avril dans ce dossier.

L'ancien Président Avril entreprend de suite une action pour dénoncer le caractère illégal de cette nouvelle arrestation. Le 22 octobre 2002, une ordonnance de mise en liberté fut, une fois de plus, prise en sa faveur par la Cour d'Appel des Gonaïves: « La cour dit et déclare ... que le sieur Prosper Avril est détenu aussi arbitrairement qu'illégalement depuis le 12 avril 2002 au Pénitencier National; ordonne donc sa mise en liberté immédiate avec exécution sur minute de la présente décision, nonobstant pourvoi en cassation ou défense d'exécuter ».

Prosper Avril allait-il enfin regagner sa demeure? Non. Selon une loi haïtienne obsolète, le citoyen libéré par la justice doit rester en prison jusqu'à ce qu'un tout-puissant chef de Parquet en décide autrement. En l'occurrence, l'ordre d'élargissement devait venir du Commissaire du Gouvernement de Saint-Marc. Une copie de cette lettre me fut remise le 25 novembre 2002. Elle était adressée au Directeur Général du Pénitencier National avec, en annexe, une copie de l'ordonnance de la Cour d'Appel des Gonaïves du 22 octobre 2002 ordonnant la libération du "citoyen Prosper Avril".

Malgré tout, Prosper Avril fut maintenu en prison sur ordre supérieur. Le directeur de l'APENA avait reçu des instructions écrites lui demandant de ne pas donner suite à cette lettre du Commissaire du Gouvernement de Saint-Marc. Enfin, ce n'est que quinze mois plus tard, le 29 février 2004, le jour même où cessèrent les contraintes exercées contre ce fonctionnaire relativement à ce dossier, que l'ancien président Prosper Avril put réintégrer son logis. Comment cela avait eu lieu?

Dès 7 heures du matin ce jour-là, l'officier de service du jour vint ouvrir les portes de sa cellule et informa Prosper Avril qu'il venait de recevoir du Directeur Général de l'APENA l'ordre de le mettre en liberté en exécution de la lettre du Parquet de Saint Marc, et de le conduire chez lui. Un véhicule du service, avec à son bord deux agents haut gradés du Pénitencier, était mis à sa disposition à cette fin. Arrivé dans sa demeure, Prosper Avril reçut un appel du directeur de l'APENA qui, vu la situation de tension et de violence qui prévalait dans les rues, tenait à s'assurer personnellement que ses instructions avaient été bien exécutées.

Port-au-Prince, le 4 novembre 2011

Références:
1.- La Justice face au Pouvoir Politique en Haïti (2001 - 2004), Imprimeur II, Septembre 2005, Port-au-Prince.
2.- Justice Versus Politics in Haiti (2001 - 2004), Universal Publishers, 2007, USA - http://www.universal-publishers.com/


Lieutenant-Général retraité Prosper AVRIL
Ancien président de la République d'Haïti
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Kote nèg k ap defann "Lajistis" yo? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kote nèg k ap defann "Lajistis" yo?   Kote nèg k ap defann "Lajistis" yo? - Page 2 EmptyJeu 10 Nov 2011 - 13:12

e byen se sa wi yo genyen solidarite antre yo tandiske nou menm nou pa genyen disiplin.neg ki te lavalas ki pran wou lib sou lavalas se li ki pemet ekstrem dwat la reprann pouvwa an ayiti.non selman li kreye INITE apre li di li pa genyen pati politik poul te demake l de lavalas.Ou tande Neptune demisyonne de lavalas paske li rann li kont ke lavalas se byen prive yon sel moun se pa vreman yon pati politik se sak fè genyen tout ti chapel sa yo nan goch la .K-plim genyen pati pal , benoit genyen pati pal, Serge gilles genyen pati pal, Neptune genyen pati pal , Ben Dupuy genyen pati pal, Yon paket ti chapel ke yonn pa vo lot.se sak fè yap toujou fout nou kou deta paske nou pa genyen linyon pou nou defann peyi ya e pouvwa ke pep la ba nou ;nou tout vle presidan.Depi nou pa presidan peyi ya te met disparet se pa bagay ki gade nou, na pale anpil men se tout.Si se vre Avril touye tout moun sa yo e li fè bat tout moun sa yo ki jan fè li soti nan prison vivan?Yo pat jije ni Antoine Izmery ak georges izmeri Ni frè Laraque yo ni Malary ni Jean Do ni Lovinsky Pierre Antoine non.

mwen resevwa yon email maten yan kote Rene Depestre ap mande pou intelijenstia ayisyen mete tet yo ansanb pou anpeche ke madigra a mete yon diktati an ayiti ankor .
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17142
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Kote nèg k ap defann "Lajistis" yo? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kote nèg k ap defann "Lajistis" yo?   Kote nèg k ap defann "Lajistis" yo? - Page 2 EmptyJeu 10 Nov 2011 - 15:48

jafrikayiti a écrit:
Joel, mwen konstate kontwòl sa a yo genyen sou laprès la reyèl. Men, mwen pa dakò pou nu konsidere sa yon fatalite. Te gen e genyen mwayen kapote sitiyasyon an, si plis moun aksepte di laverite. Tout espas medyatik la pa nan men zòt.


WI JAF;
Tout espas medyatik pa lan men zòt.Ou te mèt di VERITE an depi jodi an ,jis mayi mi ;se menmman parèyman wi.
Se tankou de INIVÈ PARALÈL wi ;jan bagay yo ye e sa pèp AYISYEN an ap tande lan radyo yo.
Se tankou gen anpil moun ,moun bòn volonte,ki te konprann NEPTUNE te fè masak lan LA SIRI vre.

E ou tande nèg ki gen òganizasyon dwa moun TÈT CHAT ki rele RNDDH lan de tanzantan lan RADYO yo ,ki ap akize moun toujou.
Se jis yon egzanp ;se lan konstriksyon INIVÈ PARALÈL sa a e radyo yo pa ezite jis jounen jodi an pou y ap mande nèg sa a opinyon l.
Kididonk ke moun aksepte di la verite ou pa ;si popilasyon an pa tande ""la verite"" sa a ,se menm bagay wi
Revenir en haut Aller en bas
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4690
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

Kote nèg k ap defann "Lajistis" yo? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kote nèg k ap defann "Lajistis" yo?   Kote nèg k ap defann "Lajistis" yo? - Page 2 EmptyVen 11 Nov 2011 - 0:40

Citation :
Pou kesyon AVRIL lan m ap di ""Let's agree to disagree"".Mwen pa wè ke gouvènman an te gen lòt altènativ.
Pa gen jan pou gouvènman an ta ka menm voye papye pou l konvoke AVRIL ,ale wè pou l ta arete l legalman.

Alò men nèg ki di ke l ap defann "lajistis" lan wi? ...Men li!

Men, se menm yo menm nan k ap vini pale de Yvon Neptune, de Belizaire, ak tout rès asasen lavalas yo.

Alò, se Joel ak konniflèl li yo ki konnen ki lè ke YON GOUVENMAN GENYEN DWA ARETE MOUN ILEGALMAN, SI KE YO PA GENYEN LOT CHWA?

Alò, se Avril ki te touye? Men Nahoum Marcelus pa t kase yon ze?

Se Avril ki te bat moun, men Yvon Zapzap pat kase pye rektè inivèsite?

Se Avril ki te pran pouvwa an gwo ponyèt, men Aristide pa t pran l an gwo ponyèt tou a travè eleksyon malatchyong?

Yo genyen dwa arete Avril san manda, men yo vle ke se "tribinal enpasyal" ki pou kondane asasen ak vòlò lavalas yo?
Revenir en haut Aller en bas
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4690
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

Kote nèg k ap defann "Lajistis" yo? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kote nèg k ap defann "Lajistis" yo?   Kote nèg k ap defann "Lajistis" yo? - Page 2 EmptyVen 11 Nov 2011 - 0:54

Sispann tchelele ak kesyon medya nou yo. Se pou nou pale sa ke nou konnen.

Medya yo reprezante yon magnum .44 nan yon goumen ak kouto. Premye moun ki pran l lan genyen plis chans pou l genyen batay lan. Se pa sèl an Ayiti, se nan tout peyi.

Alò, n ap asasinen yo ak kout rach nan Ti Gwav, nan Okap, nan Delmas... Voye katouch nan lèt ba yo, bat yo, kraze kay yo... epi nou vle pou yo ap fè manti pou nou tou?

VIV RADYO KISKEYA, KARAYIB FM, VIZYON 2000... KI TE YON PAKET PILYE NAN MOUVMAN POU N TE VOYE SALOPRI LAVALAS LAN ALE AN 2004. MOUVMAN GNB AN PA T AP POSIB SAN MEDYA YO.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Kote nèg k ap defann "Lajistis" yo? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kote nèg k ap defann "Lajistis" yo?   Kote nèg k ap defann "Lajistis" yo? - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Kote nèg k ap defann "Lajistis" yo?
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: