Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -40%
-40% sur Nike React Infinity Run Flyknit 2
Voir le deal
95.97 €

 

 defense du vodou

Aller en bas 
AuteurMessage
Edpoete
Star
Star


Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 24/10/2006

defense du vodou Empty
MessageSujet: defense du vodou   defense du vodou EmptyMer 30 Nov 2011 - 11:33

DEFENSE DU VODOU

CONSCIENCE
PAUL STROHOM
A VERY SHORT INTRODUCTION


SECRET POUR LES PROFANES QUI VEULENT S’ELEVER AU NIVEAU DES GRANDS ESPRIT

1) Il faut mourir constamment pour vivre éternellement, secret de la vie livre par Daico
2) Mourir a et pour soi même et 3) Se parfaire continuellement , secret de l’existence livre par Cheviecoudaleh

4) L’Art d’aimer d’Ovide écrit par l’athée Lucrèce est recopie par des gens qui ont fait vœu de chasteté, étant les moines pour étiquette de cam
Camembert, qui transcrivent scrupuleusement des passages ou le poète recommande le synchronisme des orgasmes parce que c’était Lucrèce, parce que c’est Ovide

5) La beauté formelle de la poésie peut faire passer le contenu peu conforme a l’orthodoxie philosophique et morale régnante

6) La poésie antique n’est pas parvenue au monde arabe cherchant à s’approprier un contenu scientifique et ou philosophique pouvant avoir valeur de vérité. Pourtant les arabes possédaient, des avant le coran, une grande poésie lyrique, guerrière, polémique. Ils ont en outré et surtout, depuis Islam, conscience de posséder avec le coran le chef d’œuvre littéraire indépendante, et même inégalable puisque cette inimitabilité même constitue le grand miracle, le seul miracle, a vrai dire censé attester l’origine divine du livre sacre



LUMIERE
Esaie 11 : 3-4
Il respira la crainte de l’Éternel; il ne jugera point sur l’apparence, il ne prononcera point sur un ouï-dire (YO DI=rumeur). Son inspiration est dans la crainte de Yahvé. Il jugera mais non sur l’apparence. Il se prononcera mais non sur le ouï-dire (YO DI=rumeur). Il respirera la crainte de l`Éternel; Il ne jugera point sur l`apparence, Il ne prononcera point sur un ouï-dire. son inspiration est dans la crainte de Yahvé. Il jugera mais non sur l'apparence. Il se
prononcera mais non sur le ouï-dire.


Psames 119 : 37-38
Incline mon coeur vers tes préceptes, Et non vers le gain!
Détourne mes yeux de la vue des choses vaines, Fais-moi vivre dans ta voie!

Zen : ne rien poursuivre, juste voir. Art de voir

CHRISTOPHE COLOMB : Passe plusieurs années pour organiser le voyage vers l’Est de l’Inde, mais débouche sur un nouveau continent plein de richesses. Mais il n’en avait rien joui. Il est mort à la Valladolid le 20 mai 1503 dans la misère et le chagrin

Toussaint Louverture : Avait été le premier des noirs a gouverner l’Île entière, a réunir les blancs, noirs et metis dans la discipline. Mais n’avait pas joui les honneurs. Il meurt à Fort de Joux en France le 6 avril 1803

Cacique Henri : Je jure que je préfère mourir que de servir les blancs. Allez remercier Dieu, de ce que je vous laisse la vie.

Jean Jacques Dessalines : Je fais ce qu’il fallait faire, je me fiche de ce que dira la postérité

Ayibobo, Aochan Nago

Twa let selman


Antecedents
Selon Pasteur Jean Fils Aimé, une tendance qui consiste a présenter le Vodou comme une religion satanique, primitive et barbare constitue une constante dans les travaux mêmes sur la religion de l’esclave pendant la période coloniale.

Les noirs sont ils des etres humains? Barthelemy de Las Casas

Le peuple haitien ne peut etre christianise a partir de son identite humaine et culturelle.

La diabolisation a outrance du vodou sera la strategie la meilleure pour reussir la deculturation de l’Haitien a qui il faut un traitement special d’acculturation, c’est-a-dire une transformation en europeen, en francais de france. Joseph Augustin.

Ainsi dresse transforme specifiquement dresse contre le vodou et instruit du catechisme, le voila bel et bien chretien, un chretien qui n’a rien en lui de propre a l’haitien.

Vouloir detruire une culture au point d’appeler demon, ce qui ne l’est pas,, exorciser des personnes et des lieux sur lesquels ne souffle aucun air infernal, interpreter selon une vision culturelle strictement europeenne des phenomenes qui n’appartiennent qu’a la civilisation africaine c’est surement s’engager dans une voie d’erreur. N’est ce pas la l’heresie pratique vecue, morale par nos milliers d’ouvriers apostoliques


Cérémonie du Bois Caïman
Cérémonies religieuses servant de ciment pour unir les esclaves noirs afin de se soulever contre le système esclavagiste.

Prières de 1503 jusqu’à ce jour au Dahomey en souvenir de leurs ancêtres qui furent vendus aux blancs :
1) Ô Ancêtres, faites tout ce que vous pouvez pour que les princes et les nobles qui règnent aujourd’hui ne soient jamais envoyés comme esclave en Amérique…
2) Nous vous prions de faire tout en votre pouvoir pour punir les gens qui ont acheté nos parents que nous ne reverrons plus jamais.
3) Envoyez leurs bateaux à Ouidah, et lorsqu’ils arriveront noyez leurs équipages et faites que toutes les richesses qu’ils contiennent nous soient acquises
Jusqu’à présent les Dahoméens ou Béninois gardent dans leurs prières et offrandes rituelles, le souvenir de leurs ancêtres qui furent vendus aux blancs.

Prière de Boukman

Version originale créole
Boukman, le chef incontesté de l’assemblée de l’assemblée se lève, invoque Dieu et exhorte les esclaves à la vengeance :
Bon Dié wè tout sa blan fè. Bon Dié blan mande krim, men Bon Dié pan ou an vlé bienfè. Men Dié ki si bon òdonen venjans. Li va kondui nou. Li Bay asistans. Jete pòtrè Dié blan qui swaf dlo nan je nou. Goute lalibète ki nan kè nou tout.

Traduction française par Jean Price Mars dans Ainsi Parla l’oncle
Le Dieu des Blancs fait ce que le blanc fait. Le Dieu des blancs commande le crime, tandis que le nôtre sollicite des bienfaits. Pourtant le nôtre qui est si bon demande notre vengeance : il va conduire nos bras et nous donner assistance. Brisez donc l’image du Dieu des blancs, l’objet de nos larmes. Goutons la liberté qui est au fond de nos cœurs à tous.

Leaders dirigeants de la cérémonie
Jean François Papillon, Georges Biassou, Boukman Dutty, Jeannot Brullet, Toussaint Louverture, Edaïse. Selon Beaubrun Ardouin, les conjurés marrons se réunissent et se distribuèrent les rôles:
1) Plus rusé que les autres, Jean François obtient le premier rang et Biassou le second
2) Boukman et Jeannot plus audacieux, se chargeaient de diriger les premiers mouvements
3) Toussaint se réserva le rôle d’intermédiaire entre les conjurés et les moteurs secrets de l’insurrection, ne voulant d’ailleurs se prononcer que lorsqu’il pourrait être assuré du succès de l’entreprise.

Origine du mot marron
Vient de l’espagnol Cimarron qui signifie esclave furgitif, les marrons etaient pres de 3000 en 1750. se regrouper dans les hauteurs pour echapper a la rigueur du systeme esclavagiste et qui guidait des revoltes plus ou moins organisees contre les colons. Cimarron, le furgitif capture etait tres lourdement chatie. Cependant meme au fond de son cachot, il poursuivait son reve de liberation et invoquait les esprits protecteurs. Mysteres du vodou. Marron de la liberte

21 au 22 aout 1791
Boukman, l’intrepride, se mit a la tete de l’atelier de l’habitation Turpin entraina ceux des habitations Flaville et Clement, et se porta sur l’habitation Noe.
Stratégie pour la cérémonie
1) fabriquer une fausse Gazette qui rapportait que le roi de France et l’assemblée nationale avaient accordé aux esclaves trois jours libres par semaines et l’abolition de la peine de fouet, mais que l’assemblée coloniale et les petits blancs ne voulaient pas exécuter cette loi de la France
2) Un jeune homme de couleur candide, fut gagné par Boukman et donna la lecture de cette gazette à des esclaves de la Plaine, réunis secrètement, le 14 août 1791 sur l’habitation Lenormand de Mezy, au Morne Rouge, la majeure partie de ces esclaves réunis étaient des commandeurs
3) Boukman annonça qu’on attendait de nouvelles troupes d’Europe qui venaient pour exécuter de la métropole, et qu’alors les esclaves se soulevaient afin que cette exécution ne manque point, et que lui-même donnera le signal en se soulevant avec l’atelier de l’habitation Turpin dont il était l’un des commandeurs.
4) Selon Beaubrun Ardouin, cette information donnée de la prochaine arrivée de nouvelles troupes qui devaient agir de concert avec les esclaves, n’était qu’une ruse des chefs de cette fameuse conjuration, ruse inventée pour décider les esclaves : les hommes encore timides redoutaient la force et la puissance de leurs maîtres
5) Ainsi Boukman eut recours à la force spirituelle ou exotique du vodou. Il conduisit ces hommes crédules au Bois caïman situé sur cette habitation Lenormand de Mezy
6) Une prêtresse plongea le couteau dans les entrailles d’un cochon noir, la victoire bondit, le sang ruissela, les conjurés en burent avec avidité
7) À genou, Boukman prêta le terrible serment de diriger l’entreprise, serment commandée par la prêtresse : les assistants juraient après, dans la même attitude de la suivie et d’obéir à ses ordres

21 au 22 aout 1791
Boukman l’Intrepride, se mit a la tete de l’atelier de l’habitation Turpin et Clement, et se porta sur l’habitation Noe.
1) la le feu fut mis aux cases 2) en un instant, tout le quartier de l’acul et de Limbe furent embrases 3) tous les esclaves se levent armes de torches, de haches, de batons, de couteaux, de machettes, toutes especes d’armes leur servirent 4) les blancs qui osaient resister furent sacrifies, d’autres designes a la haine des esclaves par leurs atrocites connues, perirent egalement 5) en quatres jours, le 1/3 de la Plaine du Nord n’offrait qu’un monceau de cendres 6) pour ne rien omettre ici, concernant la part attribuee a Toussaint Louverture sur l’insurrection des esclaves, nous citerons les lignes suivantes, empruntees a un rapport presente par le general Kerverseau, le 7 septembre 1801, aux ministres de la Marine et des colonies : Toussaint faconne par un long esclavage au manege de la flatterie et de la dissimulation, sut masquer ses sentiments et derober sa marche, et n’en fut qu’un instrument plus terrible dans les mains des desorganisateurs. Ce fut qui presida l’assemblee ou il fit proclamer chef de l’insurrection, Jean francois et Biassou et quelques autres que leur taille, leur force et d’autres avantages corporels semblaient designer pour le commandement. Pour Taissaint, faible et chetif, connu sous le nom de Fatras Baton, il se trouva trop honnore de la place, de secretaire de Biassou. C’est de ce poste obscur ou il se placa, lui meme, que cache derriere le rideau, il se dirgea tous les fils de l’intrigue, organisait la revolte, et preparait l’explosion. Il savait lire et ecrire, et c’etait le seul. Cet avantage lui en donna un immense et le rendit l’oracle des conjures. Il etait ou se disait depositaire de pieces qui autorisaient la rebellion et les moyens atroces qu’on employait pour la soutenir, son repertoire etant garni de lettres des princes, d’ordres du gouverneur, d’edits et de proclamation du roi.

Atmosphere Selon PASTEUR FILS AIME
1) nuit d’orage 2) vent soufflait dans les arbres et l’assistance tendue

1) Mambo, la jeune pretresse du nom de Cecile Fatima, procede au sacrifice d’un cochon noir, elle danse, un coutelas dans les mains,, chante des airs africains repris en coeur par les participants. Le sang de l’animal egorge est recueilli et distribue a tous, pendant qu’ils font serment de garder le plus grand secret sur le projet de revolte. BOUKMAN, le chef inconteste de l’assemblee se leve, invoque Dieu et exhorte les esclaves a la vengeance. Selon Pasteur Fils aime
II
2) Ogoun Feraille se manifeste a travers Toussaint LOUVERTURE une nuit, en lui donnant l’ordre en tant que lieutenant de Jean Francois comme Toussaint, d’organiser la ceremonie du bois-caiman que je presiderai comme grand pretre
3) Affranchis, mulatres, esclaves reunis en ce lieu sous l’egide des loas d’Ife. Coalition de tous les loas d’Afrique sans exception ni les petro, zandor, kita, Mondongue, Caplaou, Sinigal, tous des loas du feu, de la guerre et de la victoire.
4) A l’attente des decrets de loas, agaou, Bade, Sobo, Kevyezo dechainent les elements naturels pour nous proteger contre la suspicion et l’indiscretion des colons : orage, eclair, vent, nos allies.
5) Ceremonie selon le rituel. La mambo Edaise s’appretait a sacrifier le cochon a Ogoun feraille lorsque la cristalisation de la volonte de vivre libre ou de mourir atteignit son paroxysme. Sa sublimation se concretisa dans le geste de Jean Baptiste Vixamar Legrand, de la tribu Bissango qui ecarta le porc qu’alla immoler la Mambo. Il s’immola, il fut possede par la garde Dhom Ba Lah. Il saisit le couteau de la mambo et se coupe les veines des deux coudes, qui signifie Holocauste.


La notion du peche dans le vodou n’est pas la meme que dans le christianisme. Dans le christianisme, le peche causant la mort des etres humains, ont pour orgine, la seduction de Eve et d’adam par satan les poussant a manger du fruit defendu de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Seduction, desobeissance, nourriture sont la base du peche. Pour y remedier, reparer le tort cause, Dieu a condamne Eve et l, humanite a mort, doit travailler a la sueur de son front. La femme enfatera dans la douleur.

La notion du peche dans le vodou est different en nature et origine par rapport au christiainisme. C’est la jalousie de cheviecoudaleh aupres de sa rivale plus belle Daico, que le peche entre dans le monde sous l’influence de Satan.
Dieu etant tout puissant son bonheur n’avait pas amoindri son pouvoir sur les choses qu’il avait creees. Cette creature en surplus, celle que l’on nomme satan allait servir ses plans. L’homme devait donc par sa volonte propre maintenir l’hramonie, l’equilibre de la balance, la dualite du bien et du mal. C’etait au commencement




1503
Les captifs partaient du golf de la Guinée et furent déportés de force vers la Guadeloupe, la Martinique, puis vers Saint-Domingue. Arraché de force à sa terre natale pour être déporté sur un continent qui lui sera tout sauf clément.
Un voyage transcontinental d’une durée de 40 et 45 jours.
Comme condition, sur le bateau, en proie à la tristesse et à l’angoisse, les nègres entonnaient des complaintes pour invoquer les esprits ancestraux.
Sur le Négrier, sur le bateau des marchants d’esclaves qui les transportaient, les esclaves étaient enchainés par deux dans des cales, qui furent vite transformées en des espèces de «Tombes flottantes» selon l’expression imaginée de Laënnec Hurbon cité par Pasteur Jean Fils Aimé.

16 Mars 1685
Le code noir parut le 16 mars 1685 en 60 articles. Il est publié comme édit du roi concernant la discipline de l’Église et l’état de la qualité des nègres esclaves aux îles de l’Amérique. Ce code fut rédigé par Colbert sur les mémoires de Messieurs Blémac, Patoulet et Bégon, gouverneur général et intendant des îles françaises de l’Amérique. Ces mémoires datent du 20 aout 1682 et du 13 février 1683.

4 Mai 1493
Réponse du Pape Alexandre VI, dans Bulle Inter Cetera du 4 mai 1493, destinée aux souverains d’Espagne et du Portugal

1517
Le vodou servait de force unificatrice aux marrons se réunissant dans les hauteurs pour échapper à la rigueur du système esclavagiste, et qui guidait les révoltes plus ou moins organisées contre les colons

14 août 1791(ralliement)
La cérémonie du Bois Caïman dans la nuit du 14 août 1791, est l’élément déclencheur de la première insurrection générale des noirs, lesquelles aboutiront à l’indépendance d’Haïti.

1750
Les esclaves marrons étaient près de 3000 en 1750

21-22 août 1791
Célèbre cérémonie des esclaves réunis où sont scellés le pacte sacré «se jurant de mourir plutôt que de vivre sous la domination des maîtres colons». Ce pacte est inspiré de la célèbre parole du Cacique Henri adressée à son ancien maître Valenzuela: « je jure que je préfère mourir que de servir les blancs… Allez remercier Dieu de ce que je vous laisse la vie».

20 janvier 1758
Pretre Vodou qui le premier organisa des revoltes armees contre colons. Grace a son influence spirituelle, les esclaves faisaient montre d’une intrepidite hors du commun et combattaient farouchement leurs maitres.
Mackandal fut condamné à être brulé vif au bûcher, il fit courir le bruit qu’il échapperait aux flammes. Bien qu’il fut enchainé et jeté dans le brasier, ses disciples en deux courants restaient convaincus que leur héros n’est pas mort 1) il reviendrait tôt ou tard pour venger la race et fonder une république noire indépendante, selon Pasteur Jean Fils Aimé 2) ou se transforma en maringouin ou anophèle pour aller vivre libre chez ses ancêtres au Dahomey en Afrique, selon le Professeur d’histoire Monel Léonard cité par Edner Saint-amour.


1 janvier 1804 et 28 mars 1860
Entre ces deux dates, indépendance et signature du concordat entre le saint siège et le gouvernement haïtien, Haïti a connu 10 gouvernements avec presqu’autant de constitutions


Jean Jacques Dessalines (1804-1806)

Admiration pour le vodou et les mysteres des ancetres. Fervent adepte. Promesse : le jour des aieux, le 2 janvier. Nomination d’un hougan comme cure de la ville de Saint Marc

Premier chef d’etat a avoir orgnaise la premiere repression officielle contre le vodou. Celui qui, selon Jean Price Mars, aura invente le delit de la superstution. Thomas Madiou a ecrit : on est en droit de douter de la sympathie du pere de la nation haitienne pour le vodou, puisque devenu empereur il temoigna de la mefiance envers ce vaudou, religion de la revolte et de la vengeance, interdit les services-loas, et fit fusiller 50 adeptes de cette religion. Il avait une devotion particuliere pour Ogou, dieu de la guerre. On raconte meme qu’il detenait une tabatiere magique qui lui servait a la divination et que son poignard fut un talisman, precieusement garde par ses descendants. Par ce delit Dessalines cherchait a eliminer les chefs de bande sur lesquels, il n’avait plus une grande influence.

Henri Christophe ( 1806-1820)
Avait un faible pour la religion protestante, en particulier l’anglicanisme. Rendre l’anglais obligatoire dans les ecoles. Inviter deux pasteurs anglicans a qui il confia la direction de son college royal. Bible devient manuel d’enseignement dans tout son royaume. Condamner ouvertement le vodou. L’article 30 de la constitution du 17 fevrier 1807, il prohiba severement le culte vodou, n’etant pour lui qu’un ramassis de supersitutions et de fetichisme. En depit du rejet officiel du vodou haitien, christophe se donnait pour conseillere, une mambo du nom d’Andree Marguerite qui fut pour lui une inspiratrice dans ses moments les plus sombres, laquelle mambo toujours vivante dans lamemoire du peuple sous le nom de Dedee Margrit’t




DAÏCO

Je suis fils de Mahou égal à Yahwé Jéhovah
Le même père de la création de l’univers
La chose est même, mais la lettre diffère
Selon la langue ou en raison du milieu

Je suis fatigué de vociférer des biles
Sorties de mes entrailles trop fragilisées
Du tapage ruineux des émotions négatives
Temps de marquer différence afin que lumière brille


Sur ma tête de poète
Brille la lumière de Dambala
En mon âme de poète
Bouge la force de Dambala

Avec la lumière de Daïco
Je veux éclairer les ténèbres
Je veux éclairer la pénombre
Je veux éclairer l’obscurité

Avec la lumière de Daïco
Je veux illuminer les horizons de la vie
Je veux illuminer le chemin de l’existence
Je veux éclairer la route de la destinée

Je veux renverser les tabous
Je veux renverser les ténèbres
Je veux dissiper la pénombre
Je veux dissiper l’obscurantisme


Nous ne sommes plus esclaves de personne
Ni des autres ni des traditions
Nous sommes maîtres de nous-mêmes
Nous ne sommes plus esclaves de personne

Serpent est mouvement, mutation, évolution
Serpent est force, changement, transformation
Cheviecoudaleh avale sans macher
Une bête trois fois plus grosse qu’elle

Cheviecoudaleh change de peau
Pour devenir un serpent nouveau
A sa membrane servant de parachute
Pour sauter d’arbre en arbre

Cheviecoudaleh change de peau
Pour devenir un serpent nouveau
A sa membrane servant de parachute
Quand il immobile ou quand il grimpe

Chéviecoudaleh se déplace
D’un doux mouvement sinueux
La vie est mouvement, mutation
L’existence est changement, lutte




Lumière
Je ne suis pas de la pénombre obscure des ténèbres
Où discrimination, préjugés, tabous, ignorance dominent
Pour gouverner l’État de la jalousie, de la cupidité
Par la force de la rapine, de la piraterie des prédateurs

Je suis du monde illuminant, de la lumière
Là où les astres, étoiles et soleil brillent
Là où la nature nous verse sa splendeur
Là où la nature réchauffe de sa chaleur

Je suis poète, de la famille de la lumière
Comme un astre, un soleil ou une étoile
Ma tache de briller, ma fonction d’éclairer
Selon l’ordre du créateur divin Mahou

Hélas! Mon âme de poète n’est pas faite
Pour vivre dans le regard naïf des autres
Comme un profane esclave de la magie
Comme un croyant esclave du magicien

Magouilleur usant la magie pour dominer
Profanes croyants au royaume des ténèbres
Magouilleur abusant de la naïveté candide
Des croyants enfermés dans l’ignorance.

Selon le grand Karl Marx tout système porte
En son sein le germe de sa propre destruction
Voyagez, courez, volez accélérez dans les ténèbres
Vers l’auto régression qui vous mènera à la mort
On vous inhumera dans la cimetière du big Mass
On vous inhumera au big bang ou au big clash

La jalousie cette émotion négative
Relève du monde obscur des ténèbres
La cupidité cette émotion négative
Relève du monde de la destruction

Si vous voulez que la course soit positive
Pour que le monde arrive à bon port
Soyez vous-même un astre, une étoile
Qui éclaire, brille, illumine et réchauffe

Soyez vous autonome au niveau de la pensée
Comme le poète est autonome intellectuellement
La cupidité, la piraterie, barbarie digne au prédateur
Ne fait pas avancer le monde, mais régresser

Nan lopital se kipidite
Nan sante se kipidite

Nan mache se kipidite
Nan komes se kipidite

Nan travay se kipidite
Nan biro se kipidite

Nan leta se kipidite
Nan gouvenman se kipidite
,,,
Nan lari se kipidite
Nan fanmiy se kipidite

Lavi tounen biznis mekantil
Ezistans tounen biznis mekantil

Cupidon sou pouvwa
Cheviecoudaleh ap gouverenen
Guede Loray Sel Renn
Brave Guede sel rwa

11 octobre 2011

13/09/2009




Bouillon émotionnel moderne
BOUYON EMOSYONEL MODEN
1) 4 tranches d’injures spéculatives
2) 3 têtes d’insultes libérales
3) 2 pincées d’invectives orthodoxies
4) 2 gousses de calomnie historique
5) 4 tiges d’infamies nationales
6) 50 ½ de coercition communiste
7) 900ml d’agression économique
100 litres d’obéissance religieuse
9) 5 tasses de politique facultative
10) Bonne digestion, bon appétit

CAMELEON
L’un veut avoir les ailes de l’ange
Pour explorer le paradis céleste
L’autre veut avoir les griffes de la brute
Pour s’aventurer dans la jungle
Les deux gangs belliqueux de gladiateurs
Basculent dans les positions extrêmes
Chacun selon ses gouts, ses fantaisies
Dans la conquête prédatrice de la proie
L’ange trouve cendrillon est une âme impure
Pleine de malédiction méritant la sentence du bucher
Le peuple incrédule applaudit le mensonge
Pour ériger l’hécatombe criminel de l’obscurantisme
La brute juge que cendrillon est un être inferieur
De valeur inutile méritant le sort de la destruction
Le peuple inculte applaudit le mensonge
Pour ériger l’hécatombe criminel de l’obscurantisme
L’obsession pousse les ignorants a creuser les antagonismes
Jusqu’au point que la guerre devient inévitable et explose
après quoi on impute la malédiction au poète
D’être la cigale libertine qui cause la détresse
L’exploration des pôles extrêmes de l’obsession
Empêchent toute forme de réconciliation
Après quoi on impute le blâme au poète
D’être a l’origine du mal, du blâme, de la détresse
L’obsession des nigauds, des imbéciles, des ignorants
Atteint un tel niveau d’aveuglement éhonté
Qu’ils sont incapables d’adopter la pensée
Qui les ramènera consciente de leur propre humanité
L’esprit d’ange et de brute est beaucoup trop puissant
Pour cesser de s’abreuver dans la source du sang
Tuez sous prétexte que vous êtes membre saint du ciel
Tuez sous prétexte que vous êtes membre fort de la jungle
Faites votre grande œuvre de destruction
Pour récolter la moisson de la ruine
Alors l’humanité sera mieux exilée dans la tombe
Plutôt que dans la fraternité, la solidarité de la société
Je connais la politique des lâches
Au truc de ramener l’adversaire a l’émotion
Pour affaiblir sa capacité de défense
Dans le but de gagner la lutte la guerre
Je connais la politique des lâches
A la ruse de ramener l’ennemi au sexe
Pour applaudir sa capacité de résistance
Dans le but de gagner la lutte, la guerre
Je connais la politique des lâches
Au truc de ramener Toussaint a l’Amour
Avec l’intervention de ces deux fils dans la guerre
Pour l’affaiblir et gagner leur bouillon émotionnel
Je connais la politique des lâches
A la ruse de s’enterrer dans une cachette
Comme un ruse caméléon prédateur
Aux mille couleurs : blanc, noir, jaune, rouge
Je connais la politique des lâches
Qui convertit leur origine en pochette
Exigeant la condition criminelle a tous
Réussite doit être inscrite dans la naissance avec un million
Je connais la vibration des Tai Ki Tao
Le chien fidele de Tchan Kaicheck
A bord de la bombe qui vont se suicider
Priez pour son âme impure pleine de malédiction
L’Opium veut que ce soit le poète qui est le porteur de la contradiction remplie de malédiction et non la société qui en est le foyer
La Potion veut que ce soit le poète qui bombarde la politique de l’émotion et non Napoléon avec les deux fils de Toussaint au point que la piète se trouve en concurrence avec l’adversité hostile qui l’affaiblissait jusqu’a perdre la guerre dans un bouillon émotionnel
La drogue veut que ce soit le poète qui bombarde les Haïtiens d’émotion et non le fidéisme des chrétiens définissant la foi sous l’angle du sentiment dans rejet de la raison, la clé qui ouvre la porte ou se cache le bouillon émotionnel dans une grande chaudière qui apporte a la satiété
La spéculation veut que ce soit c’est le poète dont la paresse dont la paresse accule les haïtiens a la détresse et non la bourgeoisie capitaliste qui jette des tonnes de nourritures dans les eaux internationales alors que des millions d’enfants meurent comme des araignées chaque a travers le monde
La camera obscura veut que ce soit le poète qui invente de toute pièce les mots de conflits d’intérêts et de classe et non la bourgeoisie
La propagande veut que ce soit le poète qui est un prédateur sexuel et que le mot prédateur n’est pas un produit de la colonisation par les mœurs débrides des colons blancs encore nostalgiques de leur barbarie a travers des actes de viol
L’illusion veut que ce soit le poète qui prive Haïti de toute vision sociale en l’enfermant dans un banal challenge interindividuel exclusivement pour la pochette du plus prédateur de la jungle
La fiction veut que ce soit le poète qui confond prosélytisme et christianisme et non les chrétiens qui veulent avoir des ailes pour explorer le paradis
La présomption veut que ce soit le poète qui confond césarisme et le christianisme et non les chrétiens obsédés par l’argent qui érige le culte de la satiété au rite de la poche
La prétention veut que ce soit le poète qui déclenche la guerre par des mots non la classe croyant dans la cachette qui détient toujours la gâchette a cote de la pochette
Je n’ai ni cachette ni pochette ni gâchette, puisque je vis toujours a l’horizon dans l’illumination des astres du ciel, du soleil qui brille pour dire les 4 vérités en pleine face des caméléons prédateurs ayant toutes couleurs, blanche, noire, jaune, rouge
Alors si vous sentez que je vous pique, que vous vous fâchez, vous n’avez qu’a vous appuyer sur votre gâchette prés de la pochette comme Jésus Christ dit Brisez le temple en trois jours je le reconstruirai

19 octobre 2011
Energie
Tout travail effectue est transforme en une forme d’energie quelconque, de sorte qu’aucun travail n’est perdu. Rien ne se perd, rien ne se cree, tout se transforme.

L’Energie est la capacite de produire un travail, donc un reservoir de travail etant l’energie en action. Mais pour qu’il y ait travail, il faut qu’il y ait mouvement dans la direction d’une force qui effectue ce travail.
L’energie est la base meme de toute l’existence. Pour grandir, se deplacer, se nourrir, se reproduire, l’etre vivant a besoin d’energie. L’energie revet aussi une importance capitale dans la vie en societe, de la guerre du feu ‘a la guerre du petrole. Toutes les energies se valent, mais nous ne les maitrisons pas toutes aussi bien ni de la meme maniere.

En physique un principe fondamental, est celui de la conversion de l’energie.Aucune energie ne se perd ni ne se cree. L’energie ne peut que changer de forme. C’est le soleil qui est a l’origine de la grande majorite de l’energie utilisee par l’homme.

du soleil vient
1) L’energie que nous consommons pour vivre
2) L’energie necessaire a la croissance des plantes
3) Ces plantes donnent a leur tour necessaire au developpement des naimaux. L’homme mange les plantes et les animaux etant sources d’energie.
4) L’electricite vient de l’energie du soleil
5) L’energie du charbon de bois, du petrole, vient du soleil.
Formes variees de l’energie
1) energie thermique(chaleur)
2) energie eolienne (cinetique du vent)
3) energie solaire
4) energie hydraulique(EAU)
5) energie electrique
6) energie chimique
7) energie nucleaire


Puissance
En physique, la puissance d’une machine correspond a la quantite de travail que cette machine fournit par une unite de temps.

Energie
Est la capacite d’effectuer un travail alors que la puissance est la vitesse d’exexution d’un travail.

Watt (w)
Unite de puissance de puissance dans le systeme international est le watt (W) correspondant a un Joule par seconde. Dans l’industrie on parle souvent de cheval vapeur(ch) qui egale 746 watts.

Energie potentielle
Un genre de travail emmagasine dans un corps a cause de sa position est appelee energie potentielle. C’est cette energie que possed l’eau du barrage de Peligre avant de tomber pour fournir l’energie electrique. L’eau a ete porte aux nuages grace ‘a l’energie du soleil.

Travail
L’application d’une force contre la pesanteur. L’unite de travail est le Joule qui correspond a une force de 1 Newton.

Intensite de la force
L’expression de la grandeur. Plus une force est intense, plus elle est capable, par exemple, de supporter un poids eleve. Le systeme international d’intensite d’une force est le Newton

Representation d’une force
On represente une force au moyen d’une fleche. Le sens de la fleche indique le sens de la force, la longueur de la fleche est proportionnelle a l’intensite de la force.

Sens de la force
Le deplacement provoque par la force peut s’operer vers l’une ou l’autre extremite de la droite du support. C’est ce qu’on appelle sens de la force.. Le sens d’une force est l’orientation de la force d’un cote ou de l’autre de la droite de direction

Inertie

Un corps immobile ne se mettra jamais en mouvement si une force ne lui pas applique. Une force ainsi appliquee sur un corps pour le mettre en mouvement agit contre ce qu’on appelle inertie du corps

Ce travail peut recupere en arretant le mouvement du corps. C’est ce qui se produit lord d’un accident de voiture. Ce travail emmagasine dans le mouvement d’un corps est appele energie cinetique
l) le travail fourni pour deplacer un objet se fait contre une autre force de travail
2) il existe le travail contre la pesanteur, le travail contre l’inertie, le travail contre le frottement ( boeuf qui tirre une charrue, exerce une force contre le frottement de la charrue au sol.

Travail moteur
Le deplacement se fait dans le sens de la force

Travail resistant
Le deplacement se fait dans le sens oppose de la force.




Revenir en haut Aller en bas
 
defense du vodou
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: