Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -10%
Apple TV HD 4K 32Go (2021)
Voir le deal
179 €

 

 10 zan apre...

Aller en bas 
AuteurMessage
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4690
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

10 zan apre... Empty
MessageSujet: 10 zan apre...   10 zan apre... EmptyVen 2 Déc 2011 - 3:39


10 zan apre... Brigno10



Assassinat de Brignol Lindor : 10 ans d'impunité !

3 décembre 2001-3 décembre 2011 : 10 ans depuis que le journaliste Brignol Lindor a été assassiné à Petit-Goâve. Aucune des 10 personnes accusées n'est aujourd'hui derrière les barreaux. Les deux seuls condamnés dans ce dossier sont en cavale depuis le séisme du 12 janvier 2010. Des membres de la famille de la victime demandent une relance de la procédure afin d'auditionner toutes les personnes impliquées dans l'assassinat, notamment les commanditaires présumés du crime qui continuent de circuler en toute impunité dans le pays.



Haïti: « Près de 10 ans après, rien n'a été pratiquement fait dans le dossier de Brignol Lindor. Certes, le 12 décembre 2007, deux des 10 personnes inculpées ont été condamnées à perpétuité et 7 autres par contumace. Malheureusement, la justice n'a rien fait pour retrouver ces personnes qui sont toujours en cavale », a critiqué le frère de la victime, Moreno Lindor, rentré de Paris, où il s'est exilé, pour commémorer les 10 ans de l'assassinat du journaliste.

En fait, Joubert Saint-Juste et Jean-Rémy Démosthène, les deux personnes qui ont été condamnées à perpétuité en 2007 dans le cadre de ce procès, sont aujourd'hui en cavale. Ils se sont évadés à la faveur du séisme du 12 janvier 2010. « Il y a un premier pas qui a été fait, la justice doit arrêter à nouveau ces personnes », recommande Moreno Lindor.

Il se désole cependant du fait que la justice n'a jamais convoqué les commanditaires présumés de l'assassinat de son frère. « C'est grave et c'est très grave pour un pays qui veut construire une démocratie et un Etat de droit », a fulminé, au cours d'une conférence de presse à Port-au-Prince, Moreno Lindor, assis à côté de ses trois soeurs qui vivent également en exil en France.

Le frère du journaliste, qui a été tué à coups de pierre et de machette, - par des miliciens du groupe armé « Dòmi nan bwa » lié au Parti Fanmi Lavalas de l'ancien président Jean-Bertrand Aristide, alors en fonction- , a pointé du doigt les membres du cartel municipal de Petit-Goâve à l'époque, dont Emmanuel Antoine et Dumay Bony, ainsi que l'ex-député Dufort Milord qui crachaient la foudre et avaient même annoncé, d'après Moreno Lindor, l'assassinat de Brignol.

« Ils sont tous en Haïti et circulent en toute impunité », dénonce M. Lindor, qui plaide pour que la justice soit faite de « manière entière ».

« Nous ne voulons pas un travail à moitié. Il faut nommer un juge sur le dossier, auditionner toutes les personnes impliquées dans l'assassinat, et punir ceux qui doivent être punis », poursuit Moreno Lindor, demandant au gouvernement de doter la justice de moyens adéquats pour pouvoir traiter certains dossiers, notamment celui de Brignol Lindor qui travaillait pour la station de radio privée régionale Echo 2000.

Plus forte solidarité des journalistes

De son côté, Guyler C. Delva de SOS Journalistes, qui a pris part à cette conférence, a appelé à un engagement des journalistes et à une plus forte solidarité entre eux pour que certains dossiers bloqués au niveau de la justice puissent avancer. « N'importe qui d'entre nous aurait pu être à la place de Brignol Lindor. Les journalistes doivent se sentir concernés eux-mêmes. Nous ne devons pas nous comporter en spectateurs », a insisté Guyler C. Delva, qui mise sur les travailleurs de la presse pour faire pression sur le système.

Par ailleurs, une marche est prévue à Petit-Goâve, le samedi 3 décembre 2011, en mémoire de Brignol Lindor. Elle devrait s'achever sur les lieux où le journaliste a été assassiné et un monument, sera érigé en mémoire de la victime, ont confié des membres de sa famille.




Valéry DAUDIER
vdaudier@lenouvelliste.com
Revenir en haut Aller en bas
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6208
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

10 zan apre... Empty
MessageSujet: Re: 10 zan apre...   10 zan apre... EmptyVen 2 Déc 2011 - 12:42

Il y a beaucoup de chemins à parcourir pour arrêter l'impunité en Haiti .

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

10 zan apre... Empty
MessageSujet: Re: 10 zan apre...   10 zan apre... EmptyVen 2 Déc 2011 - 12:51

Fok nou mande justice pou Gasner raymond tou pou Antoine ak georges izmery pou Malary pou Georges laraque pou Yves Volel et tout lot ke yo te assassinen yo depi 1957.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




10 zan apre... Empty
MessageSujet: Re: 10 zan apre...   10 zan apre... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
10 zan apre...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: