Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -53%
– 53% sur le Ventilateur sur pied OCEANIC ...
Voir le deal
22.88 €

 

 La nostalgie du forum...

Aller en bas 
AuteurMessage
ainsi ne soit-il
Super Star
Super Star
ainsi ne soit-il

Masculin
Nombre de messages : 2404
Localisation : terre-neuve
Loisirs : chiquer du tabac, molester les molosses
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Jeu de rôle: l'hallucinogène

La nostalgie du forum... Empty
MessageSujet: La nostalgie du forum...   La nostalgie du forum... EmptySam 17 Déc 2011 - 22:19

à lire d'abord pour ne pas me prêter d'intentions: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La nostalgie du forum de la rue Ste Catherine à Montréal. Ah! que la neige a neigé. Ah! que les temps ont changé.

Pardon. Je parle du forum de Montréal, l'ancien temple des amateurs de hockey où les CANADIENS gagnaient presque toujours. Ah! si toute l'équipe pouvait plier bagage, faire comme les chauffeurs de navette... et revenir à l'"alma mater", ce haut lieu d'intrigues et de revirements. Qu'est-il arrivé à Jacques, l'entraîneur entraîné?

L'équipe n'a rien cassé depuis son déménagement du forum... de la rue Ste-Catherine, renommée d'ailleurs pour ses sex-shops et ses trottoirs raccoleurs, pour le Centre BELL.

Il n'y a pas une ville où le public surveille tant l'opinion d'une multitude de journalistes, de commentateurs et des zin-téressés. Apparemment, la nouvelle a surpris même les connaisseurs et les proches de la haute direction. Sauf Martine la tourmente car je m'attendais à ce que Jacques Martin désespérât plus tôt. L'équipe inquiète puisqu'on est à la mi-saison et qu'elle n'arrive à convaincre personne de son envergure avec son statut médiocre dans le classement des deux Conférences (de la LNH, bien sûr).

J'écoutais Georges Laraque, l'Ayisyen ou le Québécois, selon les goûts, ancien joueur devenu un commentateur très écouté, qui faisait remarquer que Jacques Martin ne montrait pas assez d'empathie envers les joueurs; on reprochait déjà à ce dernier son absence d'émotivité derrière le banc. N'écoutant pas les journalistes hypocrites, je savais que des joueurs étaient mécontents, que ça allait se traduire par des résultats peu convaincants et que Jacques Martin écoperait.

Georges Laraque avait émis un autre commentaire quand on l'a interrogé sur sa relation difficile avec Jacques Martin en fin de carrière... Laraque avait habilement répondu que c'était un secret de Polichinelle que Jacques Martin n'aimait pas les hommes forts. La blessure à l'aine de Laraque qui l'avait beaucoup ralenti et tenu à l'écart gu jeu aura peut-être, heureusement pour la Direction, empêché d'autres révélations. Il est des choses qu'on fait mieux d'ignorer, des ignorances qu'il vaut mieux mépriser. Laissez les vilains à leurs sentiments.

La pire chose qui puisse arriver à un entraîneur, c'est de décevoir ses joueurs. Scotty Bowman était détesté par les Glorieux mais respecté car il savait comment gagner leur confiance en tirant le meilleur d'eux (est-ce que cela se dit en français?). La fierté d'un homme en prend tout un coup quand il se fait déboulonner ou descendre par et pour ceux-là qu'il devait organiser. Cela prend du talent et des habiletés aussi.

Je pense que Jacques Martin a tout simplement une dent contre les fortes têtes qui ne baissent jamais les yeux. Comment expliquer le froid entre lui et PK Subban? Tout semblait bien aller l'année dernière quand le jeune défenseur nouvellement arrivé jouait avec enthousiasme au plaisir des amateurs de Montréal. Subban représentait un atout pour une équipe qui boitait mais je crains qu'il n'ait été un outil entre les mains de l'entraîneur dont le statut était devenu précaire à la fin de la saison et dans les séries éliminatoires. Mais ce n'était que partie remise en ce qui le concerne.

Ça y est; tout le monde est content, on a fait les séries et contre toute attente, on est allé loin, on peut s'enorgueillir d'avoir été élimininé par les éventuels champions de la Coupe Stanley, tout est dans la poche. Un fois rassuré, c'était: "Viens ici, toi le jeune nouère et écoute: les règles ont changé cette année; maintenant, tu fais ce que je demande, tu t'en tiens à ce que je dis; c'est moi l' boss, isitte." La reconnaissance est une lâcheté... Rien n'est plus vrai surtout quand cela sort de la bouche des profiteurs et des lâches.

Subban est très proche de Laraque avec qui d'ailleurs il s'est rendu en Ayiti l'été dernier donner un coup de main. Subban est un jeune de bonne famille. Et il est tombé sur le meilleur grand frère en ville, en plus, qui a déjà fait face à une certaine musique. Laraque ne fume pas, ne boit pas et il est fort à tous les poins de vue.

Son livre se vend très bien et ce, partout. Ce qu'il raconte n'est pas tellement nouveau mais constitue un rappel important qu'on ne lui a jamais fait de cadeaux pour des raisons bien évidentes. Il est de ces êtres charismatiques qui savent comment capter leur public. Laraque est très intelligent et s'assure de ne pas tomber dans l'oubli après sa carrière sportive: père de famille, militant végétalien, chef adjoint du Parti Vert du Canada, homme d'action très 'sollicité', biographie autorisée en librairie, elatrèy. On a beau dire qu'il aime les feux de la rampe et qu'il sait gérer sa popularité mais il est d'abord, à mes yeux, un brave type. A gentle giant, comme on dit en pays yankee et aussi chez les WASP d'ici.

Le hockey est un beau sport parce que ça prend de fortes épaules, une bonne vision du jeu, de bons réflexes, de l'habileté et la capacité de se protéger contre les coups vicieux. Ces temps-ci, on assiste de part et d'autre à des convulsions..., on ne parle que de commotions cérébrales, de coups bas intentionnels, de blessures graves mais... accidentelles. Même à ce rythme-là, les entraîneurs mal (in)formés et mal-intentionnés n'en ont cure des joueurs qui s'exposent à des blessures sur la patinoire (tè glise) et des simples amateurs sans lesquels ils ne signeraisnt pas de contrat auprès du Bon Dieu.

Mais qu'est-ce que je raconte?

Tiens. La même chose est arrivée à Guy Carbonneau. D'après mes observations, les entraîneurs ne doivent pas oublier que les médias, bon gré mal gré, finissent par se ranger du côté des joueurs... en toute objectivité. J'avais prédit le même sort à Carbonneau au sujet de Kovalev. Mario Tremblay, lui, croyait fouetter le Noir Brashear comme un animal de somme et le confiner à un rôle de fier-à-bras; cela a fini par se gâter entre lui et Partick Roy, la vedette de l'équipe.

C'est le même Tremblay toujours à la remorque de Jacques Lemaire qui dit que la Direction de l'équipe a sans doute paniqué en congédiant Jacques Martin. Que penser de tout cela? Il faut faire croire n'importe quoi au public, le gaver de supposi... tions et d'hypothèses afin d'occulter la vérité. Et dans un vocablaire original, Tremblay met fin à la rumeur que Lemaire aurait sonjé à revenir derrière le banc du CH: "J'ai communiqué avec Lemaire à ce sujet et sa réponse a été très affirmative: c'est non."

Il voulait dire catégorique sans doute...

Je soupçonne que des blancs manants québécois se disent tout bas que les Noirs sont des voleurs de jobs et peut-être des tombeurs d'entraîneurs dans la LNH. Je crains que ces réactions ne fassent croire à la jeune génération que sa place est à l'arrière du bus ou au comptoir d'un fast-food du Centre Bell.

Paroles du Saigneur, Chevalier du printemps Ayisyen.


Dernière édition par martine la tourmente le Lun 19 Déc 2011 - 9:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



La nostalgie du forum... Empty
MessageSujet: Re: La nostalgie du forum...   La nostalgie du forum... EmptySam 17 Déc 2011 - 23:13

En tout cas ce n'est pas uniquement Martin qu'il faut congédier... Pierre Gauthier aurait dû y passer aussi. C'est inacceptable que le Réal Madrid du hockey se trouve dans une situation aussi précaire lorsque les moyens financiers sont utilisées à capacité maximale (dollars fort, pas de contraite des propriétaires) cependant d'une façon grotesque. De mauvais échanges par-ci et par-là (Kostitsyn,Ribeiro,d'Agostini,Latendresse) des repêchages de merde... J'espère que Les Molson, soucieux de leur capital, prendront des décisions en conséquences de l'échec des hommes en places!

Quant à PK Subban, j'espère que son nouvel entraîneur le laissera S'A-M-U-S-E-R!
Revenir en haut Aller en bas
 
La nostalgie du forum...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Forum Hentaï ?? :P
» Hentaï RP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Culture-
Sauter vers: