Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Xiaomi Mi Days sur eBay : 15% de réduction
Voir le deal

 

 Un pacte de gouvernabilité, compatible avec le pluralisme politique

Aller en bas 
AuteurMessage
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Un pacte de gouvernabilité, compatible avec le pluralisme politique Empty
MessageSujet: Un pacte de gouvernabilité, compatible avec le pluralisme politique   Un pacte de gouvernabilité, compatible avec le pluralisme politique EmptyLun 19 Déc 2011 - 17:42



Haïti - Politique : Un pacte de gouvernabilité, compatible avec le pluralisme politique
19/12/2011 14:10:28


En Haïti ces 19 et 20 décembre 2011, les membres du Club de Madrid pour leur 6ème mission, rencontrent les représentants des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire, les représentants des collectivités locales, de la société civile, du secteur privé et des partis politiques dans l’objectif de connaître leurs préoccupations et leurs propositions. Dans une entrevue, Lionel Jospin l’ancien Premier Ministre de France, qui en est à sa troisième visite en Haïti, explique que l’idée d’un pacte de gouvernabilité, n’est pas incompatible avec le pluralisme politique.

«... l'idée du pacte est tout à fait compatible avec le pluralisme politique, qui est une réalité de la vie politique haïtienne. Les églises ont leurs rôles, les milieux économiques privés sont indépendants de l'État, les organisation syndicales ont leurs devoirs vis-à-vis de leur mandants, le pouvoir législatif tient à ses prérogatives, le Président lui-même veut être respecté dans sa fonction, lui qui a été élu par le peuple par une grande majorité. Donc, personne n'a renoncé à soi-même si vous voulez, mais peut-être que chaque pouvoir ne doit pas pousser jusqu'au bout, sa propre logique de pouvoir et que c'est dans le respect des uns et des autres, dans le respect des engagements pris, que tient la solidité même de tout pacte...

[...] ...je crois que les acteurs de la vie politique, sociale et culturelle haïtienne [...] savent au fond comment nous fonctionnons, ils savent que nous respectons ce qu'ils veulent profondément, nous aidons par le dialogue à un mouvement, qu’ils vont diriger et mettre en œuvre...

[...] j'ai l'impression que cela a progressé grâce au travail, à l'activité du peuple haïtien, des différents secteurs, grâce aussi à l'action des gouvernements. L'aide de la communauté internationale, y comprit l'apport de la Commission Intérimaire pour la Reconstruction d'Haïti [CIRH] [...] une question est posé aujourd'hui sur le statut de la CIRH et il est clair, qu'il y a un moment où ça sera à une agence haïtienne de prendre les choses en main. De la même manière, il faut que l'ensemble des efforts, qui sont fait par la communauté internationale, soit intégrés dans les priorités des autorités haïtiennes. Donc j'ai l'impression que des progrès considérables ont été fait, mais les défis restent immenses [...] nous ne devons pas relâcher nos efforts...

[...] il me semble que les différents acteurs de la société haïtienne et les autorités haïtiennes, avancent eux-mêmes cette idée de pacte de travail en commun, nous [Club de Madrid] ne faisons que contribuer à cet esprit de dialogue qui visiblement se développe en Haïti...

[...] l'idée du consensus, pour moi, ça ne veut pas dire que les responsables politiques et les institutions légitimes, renoncent à leur propre convictions, mais qu'ils recherchent des façons de travailler ensemble, le pouvoir législatif et le pouvoir exécutif [...] il y a dans les pays du Club de Madrid, dans des moments comme ça, plusieurs exemples significatifs de ces pactes ou de ces coalitions qui vont dans le sens de l’intérêt général... »

À propos du Club de Madrid :
Le Club de Madrid est une organisation indépendante dédiée au renforcement des valeurs et leadership démocratiques aux quatre coins du monde. Elle fait appel à l’expérience unique de ses membres – 87 anciens Chefs d’Etat et Gouvernement de plus de 60 pays – qui mobilisent leur temps, expérience et connaissances pour mener à bien leur mission. Le Club de Madrid constitue le plus grand forum d’anciens Présidents et Premiers Ministres au monde, offrant aux dirigeants actuels une source inégalée de connaissances et expérience politiques.

Revenir en haut Aller en bas
 
Un pacte de gouvernabilité, compatible avec le pluralisme politique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: