Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
-43% sur la carte mémoire microSD SanDisk Extreme PRO 400 Go
104.66 € 184.99 €
Voir le deal

 

 L'Islam, Haïti et la dérive participative

Aller en bas 
AuteurMessage
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

L'Islam, Haïti et la dérive participative  Empty
MessageSujet: L'Islam, Haïti et la dérive participative    L'Islam, Haïti et la dérive participative  EmptyJeu 22 Déc 2011 - 12:00


L'Islam, Haïti et la dérive participative
Par Max Dorismond mx20005@ahoo.ca



Misère de misère! Quand tu nous étreins et nous apportes les "7 plaies d'Égypte", nous ignorons quels dieux supplier pour échapper aux feux de la géhenne.
Les bras figés et croisés sur notre estomac creux, le regard livide et résigné nous nous dirigeons sans émotion aucune vers les bas fonds du précipice dans l'espoir d'une croûte de pain enrobé de miel. Perpétuel calvaire!

Quelle ne fut ma surprise, il y a de cela deux semaines, au cours d'une agape amicale chez un ami, de rencontrer, venue d'Haïti, une religieuse qui me confie que « d'ici dix ans, on aurait besoin d'un flash light pour trouver un catholique en Haïti.
Hier, ils étaient tous protestants, aujourd'hui ils se convertissent à l'Islam à la vitesse de l'éclair ».

Causerie perturbante ou traumatisante, ce commentaire ne cessa depuis lors d'occuper mon esprit. Nous n'avons d'yeux que pour la politique et l'état de délabrement d'Haïti, mais, pendant ce temps, en catimini, les chats envahissent la place; rats et souris sont légions, le barbaco1 sera de tout repos. La fête sera belle.

Dans un passé pas trop lointain, l'Église catholique et ses mercenaires avaient mis nos pères dans les fers au nom de Dieu, tout en surfant sur une mauvaise pornographie biblique qu'est « la malédiction de Cham2 » au point que le Pape Jean-Paul II eût demandé pardon aux Noirs en 1985, lors d'un voyage en Afrique3.

Avant-hier, les protestants et témoins de Jehova de tout crin les avaient noyautés et embobinés. Aujourd'hui, c'est au tour des musulmans d'occuper le pavé avec leur Mosquée. Cet état des lieux ne m'a pas interloqué outre mesure, puisque la présence de musulmans en Haïti, ne date pas d'hier. Depuis la fin de la deuxième guerre, la présence musulmane et juive était partie intégrante du décor haïtien et on n'avait jamais à s'en faire. Discrètement, ils vaquaient à leurs occupations coutumières sans fard et sans artifice. Plusieurs ouvrages et anecdotes ont déjà mis l'accent sur leur épopée vers les Antilles. Le nom de "Syrien" leur était accolé automatiquement pourvu qu'ils soient bronzés avec leurs cheveux d'un noir de jais, raides et ondulés, s'occupant d'un commerce de tissu.

C'étaient nos premières minorités visibles. Leur influence sur les coutumes et mœurs du pays était pratiquement négligeables. C'est ce qui explique peut-être la facilité avec laquelle l'Islam a pu pénétrer le territoire, bénéficiant d'une certaine complaisance des autorités, un certain laxisme des intellectuels si prompts à affirmer leur nationalisme. Nous ne devons pas ignorer non plus l'adhésion affective de l'Haïtien à la polygamie. Cette douce pensée peut obscurcir leurs méninges puisque l'Islam viendra les conforter dans leur chasse-gardée non négociable.

Mais aujourd'hui, la donne a changé. Des "extrémistes et fondamentalistes musulmans4 " se sont lancés à l'assaut du monde et veulent imposer leur "Charia5 ". Au Moyen Âge, aiguillonnés par les prêches du Pape, ce furent les Croisés de l'Europe qui allaient saccager leur territoire, entre 1096 et 1291, `'en vue de libérer les Lieux Saints occupés. Lors de cet épisode, «Les pillages et les massacres perpétrés par les `'Franj6 '' sont innommables7 ».

Aujourd'hui, l'histoire se répète, mais à l'envers. Les fous d'Allah ne reculent devant rien pour imposer leur point de vue et assouvir leur vengeance aveugle. (Lire aussi un de mes textes : « La mémoire du diable »). Qu'ils s'imposent sur la terre des héritiers des Croisés, je peux bien comprendre, mais en Haïti! C'est ajouter du piment sur une plaie déjà insupportable à tolérer.

Une note lue dans la section Forum du « Journal la Presse» de Montréal révèle que « dans l'humanité on a recensé 2700 dieux ». Rien ne m'étonne. À chacun son dieu. Donc, un dieu de plus en Haïti ne ferait pas trop de tort, mais tout dépend des pasteurs qui tiennent le gouvernail. Par ailleurs, en jetant un furtif coup d'œil sur le Coran, il s'y trouve de sacrés bons préceptes qui s'appliqueraient fort bien dans la situation d'Haïti. Citons en exemple simplement le fait « de ne pas réclamer de l'intérêt sur l'argent prêté à un autre ». En un mot, le profit est prescrit. Aller prêcher cette notion à un occidental, ou tout adepte de la multiplication de sa richesse personnelle. Ce sera le "déchouquage8 " assuré.

Pour étayer les assertions de mon interlocutrice, j'ai été faire un tour sur le web pour voir de quoi a l'air l'Islam en Haïti. Surprise sur prises : Selon les tenants du pouvoir islamique dans l'île, plus de 5000 convertis haïtiens vivent leur foi dans ce pays depuis plus de 20 ans. Des mosquées ont poussé comme des champignons. A Port-au-Prince, au Cap-Haïtien, à Miragôane…etc. La vidéo ci-après vous en dira tant. L'Imam Abdul Al Ali de la Mosquée Al Fatiha de Delmas 18 , le maître de céans est un Haïtien venu du canada en 1986. Veuillez cliquer sur le lien bleu ci-dessus pour l'écouter.

Personnellement, quelque soit la religion, elle me laisse indifférent, car elles n'ont qu'une finalité : «Mettre un bandeau sur mes yeux, du miel sur ma bouche et une bible entre mes mains9 ». D'ailleurs, toutes Les religions ont été créées par des hommes et ce autour du noyau de la peur, la peur face aux mystères de la vie et de la mort…la peur même de réfléchir. Par exemple, dans les rituels primitifs, dans la bible, la Torah, le Coran et même dans le Bouddhisme, la femme, est décrétée souillée, donc impure, à cause de ses menstruations.

Le culte de la Vierge a été consacré par presque toutes les religions. L'instinct de domination de l'homme, était constamment en butte à sa faiblesse devant la femme, eut égard à la légèreté de l'être : « Cachez ce sein que je ne saurais voir 10 ». Donc, pour y résister, il faut humilier cette créature pour mieux la dompter et la dominer; seules les vierges, (en effigie bien sûr), ont droit de cité et méritent le respect des hommes. En effet dans toutes les religions la virginité a toujours servi de base pour l'édification de ce dogme. Les mythes puisent tous dans le même abreuvoir; la mère de Jésus, dit-on était vierge à la naissance de son fils. Krishna est aussi né d'une vierge, de même que Persé, de la vierge Danaé, Bouddha, du flanc de sa mère; Horus de la vierge Isis et ainsi de suite….

Ceci dit, si nous pataugeons encore au fond du baril, nous connaissons la cause depuis belle lurette. A trop prier les dieux, on finira par devenir idiot, aveugle et aliéné. Le Québec, très tôt, l'avait vite compris aussi. Sous l'influence d'un Clergé omniprésent qui ordonnait, entre autres, aux femmes, sous peine d'excommunication, d'avoir de nombreux enfants, la province fut la dernière à s'industrialiser en Amérique du Nord. Pour y remédier, à partir des années 50, les intellectuels non inféodés ont dénoncé cet autoritarisme décadent et déboulonné ces barons de leur piédestal. Depuis lors, le "pays aux cent clochers" a retrouvé sa santé économique.

On ne construit plus de cathédrale. Les églises survivantes servent maintenant de night club, d'immeubles à condo ou des casinos pour Bingo. Les vocations ne sont plus au rendez-vous. Les séminaires sont vides et les prêtres vieillissent. Plusieurs Lieux saints ont été achetés par des groupuscules de sous développés venus des Antilles ou de l'Amérique latine pour y installer leur propre club de prière de tout acabit, de tout poil, dirigé le plus souvent par des filous, des bandits de grand chemin, des "docteur honoris causa" sans conscience qui siphonnent le minable pécule des bas salariés qui s'échinent à longueur de journée dans des jobines de misère.

Naturellement, pour pérenniser cette source incommensurable de dollars, leurs pasteurs les acculent à patauger dans ces geôles sans espoir de s'en sortir. Et cette politique de soumission condamne aussi leur progéniture à être des marginaux dans la société capitaliste "Poin'n fè pa11 ". Mais certains moutons endormis se sont réveillés et trainés quelques uns devant les tribunaux au Québec, tels : le pasteur congolais Mwinda Lesoka de la "Communauté Chrétienne de Béthel", le pasteur de "l'Église de la Pierre Angulaire". En 2008, ce fut le tour du pasteur de "l'Église Vérité et Sagesse" de l'avenue St-Michel à Montréal. Src. : La Presse

Pour autant, je ne ferme pas la porte aux musulmans, loin de là; n'oublions pas les modérés. Au contraire, d'après les historiens, les esclaves, avant tout, étaient des musulmans. Les noms de Boukman ou Bookman, l'homme du livre, sa femme Fatiman ou Fatima, Bois caïman ou `'Bois kay Imam'', ne figurent pas par hasard dans l'histoire de la révolution haïtienne. Donc, Haïti peut bien renouer avec ses racines, mais, il faut en prendre et en laisser. Elle n'a pas besoin de ses intégristes aveugles, tels les `'fous d'Allah'' pour foutre le bordel dans ce sacré pays déjà mal amoché.

Certains préceptes de leur Charia "personnelle" sont trop exigeants, tels : l'asservissement de la femme, l'autorité incontestable de l'homme sur la famille, la lapidation de la femme en cas d'adultère, l'amputation des criminels dans le cas de vol. En perspective, dans un pays aussi pauvre qu'Haïti, 90% des haïtiens seront manchots dans une cinquantaine d'années. Nous aurons même un président manchot un jour venu. Quel salmigondis!

Tous les pays occidentaux se trouvent actuellement sous l'emprise de l'assaut des intégristes. Tous désirent ardemment se prémunir contre cette propagation et ne leur font pas de cadeau. Le Canada, actuellement est en butte à un présumé "Crime d'Honneur12" devant ses tribunaux, mettant en cause la famille Shafia, musulman de son état. Le père, la mère et le frère aîné sont soupçonnés d'avoir noyé 4 membres du clan : 3 filles qui en menaient trop large à leur goût et une des deux femmes du père.

En Belgique, nous est parvenu l'écho d'une affaire judiciaire où plusieurs membres de la famille musulmane d'une jeune femme de 20 ans abattue par son frère, Mudusar, en 2007 se retrouvent au banc des accusés. La justice belge soutient que Sadia Sheik a été victime d'un "Crime d'honneur", lié au fait qu'elle refusait un mariage imposé avec un lointain cousin pakistanais, alors qu'elle était déjà en amour avec Jean Navarre, un belge. Quelques jours avant le drame, Mudusar a écrit, en évoquant son projet meurtrier que « c'est un honneur pour un frère que sa sœur soit chaste13 ». Évitons de tomber dans le voyeurisme médiatique, mais le Net regorge de cas de Crimes d'Honneur. Pour ceux qui sont inquiets de cette prolifération, un petit tour vous édifiera.

La fondation suisse "Surgir14 " révèle que «les Pays-Bas ont recensé en 2009 une quinzaine de meurtres et près de 500 cas de violence liés à l'honneur. "Surgir" soutient que «ces Crimes d'honneur ne sont prescrits par aucun texte religieux». Par conséquent, nous pourrons déduire que ces monstruosités naissent le plus souvent dans la tête d'islamistes détraqués. C'est possible, mais comment cibler ces derniers? Chaque groupe a tendance à interpréter la Charia selon ses propres dogmes. Plus l'individu est sous instruit, plus son interprétation laisse à désirer et les plus faibles en pâtissent. Je veux croire que beaucoup de musulmans sont honnêtes et modérés, mais comment encadrer les fous qui se donnent le beau rôle pour embobiner les plus mal pris de la terre?

À Montréal, le 22 novembre écoulé, un collectif d'universitaires dénonçait les propos ahurissants, rapportés par le Téléjournal de Radio-Canada, d'un Imam, Foudil Selmoune, propagandiste de la Charia au Québec. Selmoune explique que «La Charia commande de couper la main aux voleurs parce que ça sert de leçons aux autres……. Il ajoute que la lapidation des femmes adultères est aussi dans la Charia. Dieu a fait ces lois pour créer une société pure, saine, équilibrée et balancée…..» En France, en 2005, l'Imam Abdelkader Bouziane a été condamné à six mois de prison pour avoir tenu les même propos que Selmoune. En Espagne, en 2004, l'Imam Mohamed Kamal Mustapha a été condamné à 16 mois de prison pour avoir expliqué dans son livre `' La femme dans l'Islam'', Comment battre sa femme sans laisser de marques15».

Verrons-nous un jour le `'Crime d'Honneur'' s'afficher sur le tableau des horreurs d'Haïti? Seul Allah le sait! Implorons les caprices des 2700 dieux pour éradiquer ce jour fatidique. Par contre, nul ne peut ignorer ce phare qu'est une religion quelle qu'elle soit, monothéiste, polythéiste, animiste…etc. Étant une création de l'esprit humain, c'est le facteur fondamental le plus dominant qu'un croyant peut porter en lui.

Toute la composition humaine s'y retrouve dans ce sentiment d'appartenance religieuse. "Le rituel religieux place le pratiquant en mode relationnel, ce qui fait appel aux habiletés cognitives et émotionnelles les plus essentielles de l'esprit humain". Par conséquent, nous ne pouvons pas combattre ces nouveaux croisés de l'Islam. Peine perdue! La meilleure arme réside dans un encadrement intelligent en rapport à notre culture, mœurs et coutumes. Sinon, dans un pays comme Haïti, où la justice est absente, où chacun agit au gré de ses insouciances, sans crainte d'être dénoncé, les femmes vont en payer le prix fort. Ne nous méprenons point : ce seront nos sœurs, nos mères et demain, nos filles. Allons frères, décroisons nos bras! Faîtes une visite de l'état des lieux en cliquant ci-dessous.

http://musulmanshaitiens.unblog.fr/la-communaute-musulmane/les-mosquees-dhaiti/mosquees-dhaiti/



Max Dorismond

mx20005@ahoo.ca

20 Décembre 2011.



Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17047
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

L'Islam, Haïti et la dérive participative  Empty
MessageSujet: Re: L'Islam, Haïti et la dérive participative    L'Islam, Haïti et la dérive participative  EmptyJeu 22 Déc 2011 - 12:58

BRAVO MAX DORISMOND;
Nous n'avons pas besoin de l'ISLAM du 21ème siècle ,en HAITI.
Dans le temps ,c'était une des confessions les plus progressistes sur terre,mais c'était au 10ème,11ème ,12ème siècle.
Et puis ,les religions qui mettent plus d'efforts à vous convertir sont souvent les branches les plus réactionnaires de ces religions.
Aux ETATS UNIS les branches épiscopales et LUTHÉRIENNES ne déploient pas de grands efforts à la conversion ,comparées aux églises BAPTISTES du SUD.
Il est sur que nous n'avons pas besoin de plus de religions en HAITI,quelles qu'elles soient
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

L'Islam, Haïti et la dérive participative  Empty
MessageSujet: Re: L'Islam, Haïti et la dérive participative    L'Islam, Haïti et la dérive participative  EmptyJeu 22 Déc 2011 - 14:26


Merci Joel,

On est dejà envahi, patronné, indoctriné par tous les sectes protestants.
C' est dégoûtantt de constater comment les coins les plus reculés du pays sont visités par des pasteurs blancs lorsqu'ils ne sont pas des résidents permanents.

Ces missionnaires remplissent des fonctions obscures que nos populations ne soupçonnent même pas. Ils crèent une base parmi les deshérités, tout en prenant
le pouls de la nation. Ils sont placés sous la protection et le support des agences de renseignements des Etas-Unis qui sont bien informés des moindres détails économiques et sociaux-politiques d'Haiti.

On sait bien comment ils opèrent et les maigres supports financiers qu'ils offrent aux pauvres sont un investissement pour leur insertion.

Là oû les catholiques utilisaient le pretexte de la civilisation et la salvation, les protestants utilisent les méthodes américaines pour acheter et amadouer les crédibles.

Dans la lutte pour la reconstruction du pays, il est important d'insister sur la libération
psychique et le remaniement de notre façon de penser.

La reconstruction commence dans l'esprit de l'haitien.

Non, il faut diminuer les influences religieuses pour que nous nous reconnaissions comme hommes dignes et maitres de notre pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

L'Islam, Haïti et la dérive participative  Empty
MessageSujet: Re: L'Islam, Haïti et la dérive participative    L'Islam, Haïti et la dérive participative  EmptyJeu 22 Déc 2011 - 15:03

"En perspective, dans un pays aussi pauvre qu'Haïti, 90% des haïtiens seront manchots dans une cinquantaine d'années. Nous aurons même un président manchot un jour venu. Quel salmigondis!"

Ce sera sans aucune doute.Je comprends mieux maintenant la visite de Farakhan,l'intelligent et ses louanges pour Michel Martelly.Met dam ki ap voye met dam monté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



L'Islam, Haïti et la dérive participative  Empty
MessageSujet: Re: L'Islam, Haïti et la dérive participative    L'Islam, Haïti et la dérive participative  EmptyJeu 22 Déc 2011 - 15:05

L'Islam ne peut s'implanter en Haïti.. les femmes haïtiennes jouent souvent le rôle de PAPA et de MAMAN dans le sens qu'elles sont souvent seule à élever le foyer familial. L'Homme haïtien n'est pas le tout-puissant manitou
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

L'Islam, Haïti et la dérive participative  Empty
MessageSujet: Re: L'Islam, Haïti et la dérive participative    L'Islam, Haïti et la dérive participative  EmptyJeu 22 Déc 2011 - 15:33

il ne faut jamais sous-estimer l'influence des religions sur les pauvres.Quand on se noie on s'accroche à toutes les branches particulierement dans un pays pauvre comme haiti.Comme l'a dit l'auteur :Haiti n'a pas besoin d'une autre religion en ce moment.Nous en avons deja trop.
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

L'Islam, Haïti et la dérive participative  Empty
MessageSujet: Re: L'Islam, Haïti et la dérive participative    L'Islam, Haïti et la dérive participative  EmptyJeu 22 Déc 2011 - 16:40

T-Nèg,
Fanm ayisyèn jwe wôl manman ak papa lè l pa geen nonm oubyen mari.
Men lè gen yon nèg lan kay la misye se wa Dagobè.

Pèsonn lan fanmi an pa gen dwa reponn li. Sa l di se sa. E si w pa koube, la p pran madanm ak timoun ak pataswèl, sabô oubyen pi mal ankô. Vwazen pap di anyen paske yo ba l rezon davans.

Nèg ayisyen se gran manitou li ye.
Yo rele l Louisjanboje, Borôm, Tyak etc....
Konpôtman sa yo diktatotyal e lakôz ke sistèm tontonmakout lan te devlope tankou yon zeklè.
Lan sosyete ayisyen genyen Divalieris, Janklodis, Titidis, GNbis , men tout ayisyen se Konyapis.


Mesye sayo se bon kandida pou Islam: yo se konyapis, yo bat fanm, ya p touye yon fanm si yo sispèk li genyen yon lôt nèg.
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

L'Islam, Haïti et la dérive participative  Empty
MessageSujet: Re: L'Islam, Haïti et la dérive participative    L'Islam, Haïti et la dérive participative  EmptyJeu 22 Déc 2011 - 22:13

se rar ayisyen ki pa polygam.Mwen sonje lèm te jenn genyen yon ansyen zanmi mwen ki te marye zafèl pat pi bon pase sa.misye te toujou ap di li pa wè poukisa poul ta twonpe madanm li apre kek ane misye vinn pran yon ti fil li vinn genyen yon ti bogota se preske chak jou ou wèl nan machinn ak yon jenn ti fanm.Relijyon saa genyen anpil potantyel poul atire anpil ayisyen sitou ak degou moun vinn genyen ak relijyon katolik la.
Revenir en haut Aller en bas
travers
Super Star
Super Star
travers

Masculin
Nombre de messages : 2130
Age : 70
Localisation : dans le petrin
Opinion politique : boulanger
Loisirs : hehehe!!les filles
Date d'inscription : 25/08/2009

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le cathare

L'Islam, Haïti et la dérive participative  Empty
MessageSujet: Re: L'Islam, Haïti et la dérive participative    L'Islam, Haïti et la dérive participative  EmptyVen 23 Déc 2011 - 14:14

bravos sassaye
tu as très bien parler,tu ouvre les yeux de tes compatriotes c est bien
les politiciens et les religieux sont comme cul et chemises .ils l ont toujours étés et avec la noblesse ne l oublions pas

ce qu'il y a de plus triste dans tout ça,c est que plus on est pauvre plus on bois ,plus on joue,plus on se drogue,plus on fait des enfants ,et plus on s enfonce

merci pour ta prise de position study
Revenir en haut Aller en bas
Djo
Junior


Masculin
Nombre de messages : 1
Localisation : -
Opinion politique : DIEU est LE Plus Grand
Loisirs : -
Date d'inscription : 25/11/2012

L'Islam, Haïti et la dérive participative  Empty
MessageSujet: Bonjour Messieurs   L'Islam, Haïti et la dérive participative  EmptyMer 28 Nov 2012 - 15:26

Bonjour messieurs , Que la paix soit sur vous,

, et que savez vous comme ça sur l'Islam pour lancer des calomnies pareilles .
il ne faut pas croire tout ce qu'on voit à la télévision ni définir l'Islam par l'agissement de certaines personnes, imaginez si on faisait cela avec l'agissement du peuple haitien et le christiannisme.

Mais plutôt renseignez vous et puis ALLAH cela veut juste dire DIEU en arabe comme GOD veut dire DIEU en anglais.

Que la paix soit avec vous
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17047
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

L'Islam, Haïti et la dérive participative  Empty
MessageSujet: Re: L'Islam, Haïti et la dérive participative    L'Islam, Haïti et la dérive participative  EmptyMer 28 Nov 2012 - 18:21

Oui;

Il y a de bons comme il y a de mauvais musulmans.L'ISLAM était créé en réaction au CHRISTIANISME.MOHAMET était familier avec le CHRISTIANISME.
Ce n'est pas par hasard qu'on n'a aucune rprésentation de ALLAH ou de prophètes dans l'ISLAM ;c'était une réaction contre le CLERGÉ CATHOLIQUE qui vendait les RELIQUES comme des petits patés chauds.
Jusqu'au 13éme siècle l'islam était la religion la plus progressiste sur la planète.A BAGHDAD on pouvait mème discuter sur l'existence ou pas d'ALLAH.
Les OBSCURANTISTES pour la plupart ont fait un ""take over"" de l'ISLAM bien que dans des pays comme l'INDONÉSIE ,il existe toujours un ISLAM PROGRESSISTE et TOLÉRANT.
Il faut dire que OBSCURANTISTES ,il en existe toujours dans les religions chrétiennes!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'Islam, Haïti et la dérive participative  Empty
MessageSujet: Re: L'Islam, Haïti et la dérive participative    L'Islam, Haïti et la dérive participative  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Islam, Haïti et la dérive participative
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: