Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Qui est réellement notre ministre des affaires étrangères, monsieur Lamothe

Aller en bas 
AuteurMessage
Goya
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 490
Localisation : Montreal
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 20/11/2010

Qui est réellement notre ministre des affaires étrangères, monsieur Lamothe  Empty
MessageSujet: Qui est réellement notre ministre des affaires étrangères, monsieur Lamothe    Qui est réellement notre ministre des affaires étrangères, monsieur Lamothe  EmptyLun 9 Jan 2012 - 0:05


Un homme de bien ou un escroc !


Qui est réellement ce monsieur Lamothe que Martelly vient de hisser à la tête de la diplomatie haïtienne ? Pour l’édification de nos lecteurs, nous publions à nouveau ce texte du sénégalais Cheikh Yérim Seck intitulé : Portrait de Laurent Lamothe, le sulfureux patron de Global Voice, reproduit au Vol. 4 No. 51 d’Haiti Liberté, du 6 au 12 juillet dernier.

«C’est l’homme par qui le scandale arrive. Depuis plusieurs mois, le dispositif de contrôle des appels entrants qu’il a introduits au Sénégal moyennant le paiement de faramineux pots de vin défraie la chronique. Après avoir corrompu à tout va, utilisé des batteries de millions de dollars pour défoncer les portes de la République et sorti du palais avec un décret signé par le chef de l’Etat sénégalais Abdoulaye Wade instituant un système de taxation des appels entrants, Laurent Lamothe, patron de la nébuleuse Global Voice, réitère un forfait dont il est coutumier dans d’autres pays d’Afrique.

Cet Haïtien de 39 ans, installé dans un château à Cape Town, qui se déplace en Maserati dans les artères de cette station balnéaire sud-africaine et voyage en jet privé, est le prototype de l’escroc parfait, spécialisé dans la corruption de dirigeants de républiques bananières pour piller leurs maigres ressources. La liste des Etats où il a sévi en fait foi. Global Voice a réussi à s’implanter et à «faire affaire» en République démocratique du Congo, en Centrafrique, en Guinée... En Gambie, où règne un despote aussi absolu que prédateur, il a réussi à obtenir le marché de l’interco par le biais d’un deal assurant à Yaya Jammeh, l’homme fort du pays, des millions de dollars qui tombent régulièrement dans sa cassette personnelle et un dispositif d’écoute des communications téléphoniques des Gambiens. Aux pires moments du show tragique puis comique de Moussa Dadis Camara, en Guinée, Laurent Lamothe et son associé Patrice Baker, tels des vautours sur les restes de l’Etat guinéen, n’ont pas hésité à «faire affaire» avec Dadis pour renouveler leur contrat que le gouvernement du défunt Lansana Conté avait refusé de reconduire. L’épopée de Lamothe à Conakry est d’ailleurs très riche en rebondissements, dont le plus fantasque est le déballage opéré par Lamine Niang, son ancien country manager en Guinée, petit- frère de Serigne Ben Niang (vice président du groupe). Dans une contribution parue dans un journal dakarois, Lamine Niang a décrit par le menu les pratiques de son ancien boss. Après une sortie, on s’est empressé de le faire se taire. Comment ?
A son arrivée à Dakar, Lamothe n’a pas failli à sa réputation. Il a posé des actes dignes d’un scénario de série B dans une République bananière. Dakaractu.com va revenir point par point sur les péripéties de ce vaudeville, en commençant dans la prochaine enquête par publier des mails et documents internes de Global Voice qui établissent les pratiques de corruption à grande échelle (autorités corrompues, montants alloués, intermédiaires...) mises en oeuvre. Nous reviendrons également sur le deal en cours entre Global Voice et la très sulfureuse société Tell. Ing.

Lorsque le scandale a éclaté et que les accusations de corruption ont poussé l’administration américaine à s’intéresser à Global Voice, qui a son siège à Miami, Laurent Lamothe a trouvé la parade : ordonner à sa filiale locale sénégalaise de se présenter dorénavant Global Voice comme une entreprise de droit haïtien, avant de fuir lui-même dans son pays d’origine, Haïti, pour échapper aux enquêtes du fisc et de la police des Etats-Unis. Après avoir financé la campagne de Joseph Michel Martely, devenu président de la République, Laurent Lamothe cherche aujourd’hui un poste dans le gouvernement de ce dernier pour s’assurer une immunité. C’est à un personnage de cet acabit que le Sénégal s’est livré...»

Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Qui est réellement notre ministre des affaires étrangères, monsieur Lamothe  Empty
MessageSujet: Re: Qui est réellement notre ministre des affaires étrangères, monsieur Lamothe    Qui est réellement notre ministre des affaires étrangères, monsieur Lamothe  EmptyLun 9 Jan 2012 - 2:08

Goya, mèsi pou pos saa ki te deja pibliye sou Fowomayiti.
Mwen te mansyonen zak Lamôt epi mwen te ba l responsabilite pou taks diaspora ke Mateli mete pou telefôn ak transfè yo.

Misye se nèg ki naje lan gwo dlo. Se yon jetsetter, ki lan tout konbin.

Men nèg ki te kapab pote meriken sou tèt li, paske misye reyèlman pwofite lan sistèm kapitalis ferôs lan, lan tradisyon Haliburton, etc...

Se misye ki te anplwaye konpanyi pangnol ki te dirije kanpay Mateli an.
Gwo kestyon an kote misye jwenn kalite milyon sayo a 39 an.
Fanmi Lamôt lan pat janm gen tout lajan saa. Yo pa t menm idantifye kom boujwa tikoulout ann Ayiti.

Men minis dè zafè eksteryè an.
Misye deja lan pozisyon pou l prezidan lè Tètmato ale.
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Qui est réellement notre ministre des affaires étrangères, monsieur Lamothe  Empty
MessageSujet: Re: Qui est réellement notre ministre des affaires étrangères, monsieur Lamothe    Qui est réellement notre ministre des affaires étrangères, monsieur Lamothe  EmptyLun 9 Jan 2012 - 11:13

genyen yon moun ki te dim yon fwa;Sosyete ya pa beswen konnen ki jan w reyisi depi w reyisi.Ki donk mwen konprann kote martely jwen lajan saa poul te achte Presidans la an ayiti.sa fè nou konprann tou poukisa li fè dyaspora hold-up saa.nou pran nan twa rwa.Lamothe ,Martelly, Mayard.Nou te konn ap plenyen pou Super Minis sou Duvalier yo se koulyè ya nou pral konn Georges.Ki mirak se pa Lamothe martelly te nonmen Premye Minis.


Dernière édition par Le gros roseau le Lun 9 Jan 2012 - 11:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Qui est réellement notre ministre des affaires étrangères, monsieur Lamothe  Empty
MessageSujet: Re: Qui est réellement notre ministre des affaires étrangères, monsieur Lamothe    Qui est réellement notre ministre des affaires étrangères, monsieur Lamothe  EmptyLun 9 Jan 2012 - 11:30


NATIONAL 5 Janvier 2012



Laurent Lamothe



















L'hyperactif Laurent Lamothe


Il a démissionné de ses entreprises pour se mettre au service de son ami de vieille date devenu président de la République. Une fois arrivé à la tête du ministère des Affaires étrangères, Laurent Lamothe se distingue par son dynamisme. Il a pratiquement changé la donne avec sa nouvelle théorie, dite ''diplomatie des affaires''.




Haïti: Il est devenu la marque du gouvernement. La référence. Il bouge tout le temps. Même quand il est assis, il fait de grands gestes avec ses mains, secoue régulièrement la tête, et ses pieds ne sont jamais à une seule position pendant cinq minutes. Manifestement, Laurent Lamothe est un hyperactif. Le chef de la diplomatie haïtienne, homme au teint clair et au crâne rasé, est toujours tiré à quatre épingles; cela impose. Costume bleu avec de fines raies blanches, chemise rose qui rappelle la couleur de campagne du président Martelly, il accepte volontiers d'accorder une interview au Nouvelliste à son bureau très bien entretenu sous le regard attentif de son chef de cabinet, Ady Jean Gardy.

Les rencontres privées avec des personnalités haïtiennes et étrangères se succèdent. Le bureau de Laurent Lamothe ainsi que les salles d'attente du ministère sont toujours occupés durant la journée. Beaucoup d'activités dans les locaux du ministère des Affaires étrangères qui méritent des feux de signalisation pour éviter la collision entre les employés et les visiteurs, comme cela se fait régulièrement.

Comme tout ministre qui se respecte, le chancelier est très rare et toujours pressé. « Vous ne pouvez lui parler que pendant dix minutes, il a tout de suite après vous une rencontre au palais national », lâche une jolie dame du cabinet privé de Laurent Lamothe avant l'interview.

Certains estiment que Laurent Lamothe est l'un des plus productifs ministres de ce gouvernement. Il le sait bien et ne fait pas de fausse modestie. « Je suis là pour ça. Le président et le Premier ministre forment une équipe dont je suis membre. Ils me donnent des tâches que j'entends accomplir correctement au bénéfice de la population », dit-il avec une certaine satisfaction.


Cet homme d'affaires, qui a visité 41 pays en 2009, ne lâche jamais son ipad et ses deux portables ultramodernes. Ceux qui le suivent sur twitter savent tout ce qu'il fait durant la journée. Il aime poster des messages sur son compte, il est branché et connecté.

A ceux qui disent que Lamothe va bien au-delà des limites de son poste de ministre des Affaires étrangères, il leur fait remarquer qu'il est actuellement un homme politique à trois casquettes. Chancelier, tout le monde le sait et on ne peut pas lui reprocher d'être très présent dans ce domaine. Il est aussi le coprésident du Conseil consultatif pour l'investissement, mais c'est surtout son poste de conseiller spécial du chef de l'Etat qui lui donne l'autorité de se positionner dans pratiquement tous les champs d'action du gouvernement. Un homme puissant que ce Lamothe.

Pour occuper ces trois postes - pas des moindres -, Laurent Lamothe dort beaucoup moins de nos jours. Pourtant, c'est quelqu'un qui n'a pas l'air fatigué. « J'avais l'habitude de travailler 18 heures par jour. Aujourd'hui, je travaille 21 heures, je dors à peine. Les tâches qui me sont confiées sont énormes. »

Pour donner plus de résultats et pour éviter des conflits d'intérêts, l'homme d'affaires a démissionné de ses entreprises et se considère comme un ancien homme d'affaires. Il était P.D.G. de Global Voice Group (Nopin), une société de télécommunications. Ce qui ne veut pas dire qu'il a tout vendu. « C'est un honneur pour moi d'être au service de mon pays... », avance-t-il sans hésiter ni clignoter les paupières.

Laurent Lamothe, qui a fait des études en sciences politiques et en administration, indique qu'il n'a jamais été le patron du président Martelly. Toutefois, il souligne que le chef de l'Etat a toujours été son ami. Il reconnaît l'avoir supporté financièrement pendant la campagne électorale, soulignant qu'il n'a pas été le seul à le faire. Continuer >






En arrivant au poste de ministre des Affaires étrangères, cet homme dans la quarantaine, a voulu mettre du sien avec des idées innovatrices. D'où son nouveau concept ''diplomatie des affaires''. « Nous devons pousser nos diplomates qui sont en contact avec les décideurs des pays étrangers à les aborder pour faire la promotion d'une bonne image d'Haïti et de ce qu'elle a de bon à offrir. Non seulement ils doivent faire leur travail de représentation mais je veux aussi qu'ils fassent la promotion des valeurs haïtiennes, de nos ressources, nos sites touristiques, nos belles plages... Un ambassadeur peut demander à rencontrer un ministre des Affaires étrangères, des hommes d'affaires et même le président du pays où il est en mission », réclame le chancelier.

Pour ce père de deux filles, Linka et Lara, Haïti est un cas unique dans le monde et ses dirigeants doivent penser autrement. Selon Laurent Lamothe, la population a besoin d'abord d'emplois. C'est pourquoi les ambassadeurs ont l'obligation de vendre les bonnes choses du pays pour inciter les investisseurs à venir s'y implanter. « C'est en ce sens qu'on parle de diplomatie d'affaires, qui part à la recherche du secteur privé, contrairement à la diplomatie traditionnelle. Le peuple doit bénéficier directement de ce qu'on fait en créant des emplois. »

Le profil des nouveaux ambassadeurs du pays

Laurent Lamothe est en train de mettre en place un ensemble de critères pour faire la sélection des ambassadeurs avant de les envoyer devant le Sénat pour ratification. Selon le chef de la diplomatie haïtienne, le prochain représentant du pays à l'étranger doit avoir l'habitude des gens dans les milieux d'affaires. Il doit aussi avoir le profil d'un promoteur. « Nous demandons à chaque ambassade de venir avec quatre missions d'affaires par an en Haïti. Ce qui fera 168 missions d'affaires chaque année. Nous leur demandons également de rencontrer les chambres de commerce des pays où ils sont et ils doivent communiquer... », explique M. Lamothe.

Il dit avoir trouvé une situation anormale au MAE où la plupart des représentations diplomatiques du pays n'avaient pas d'ambassadeurs, comme c'est le cas pour le Mexique, la France, entre autres. Deux pays qui ont des ambassadeurs en Haïti et des relations très importantes avec nous.

Le coprésident du Conseil consultatif pour l'investissement se prépare à soumettre au Sénat la liste des ambassadeurs. « Nous avons d'excellentes relations avec le Parlement. Il est inclus dans la stratégie. Nous nous mettons d'accord sur le fait que le pays a besoin d'une représentation par des ambassadeurs. Un chargé d'affaires n'a pas la même influence qu'un ambassadeur », précise-t-il.

Perspectives pour 2012

Le chancelier Lamothe va renforcer les relations avec les pays d'Afrique. Pour cela, il a besoin de 21 consuls honoraires et de trois ambassadeurs dont un en Afrique du Sud, un autre en Ethiopie qui loge le siège de l'Union africaine. Le titulaire du MAE veut avoir une place à l'UA, ne serait-ce comme observateur. Il veut intégrer la Banque africaine de développement. « Haïti retournera à ses racines », dit-il.

Laurent Lamothe veut faire d'Haïti l'ami de tout le monde, en multipliant des rapports avec l'extérieur. Il n'écarte pas la possibilité d'intégrer toutes les structures capables d'apporter un plus pour le pays. Il a déjà demandé qu'Haïti devienne membre permanent du Sommet ibéro-américain. Il veut que le pays soit beaucoup plus présent en Asie. Le chancelier compte renforcer la solidarité avec les pays de l'Amérique du Sud, même si Haïti est déjà membre de la Communauté des pays de l'Amérique latine (CELAC). Il fera tout ceci avec le budget de 1,4 milliard de gourdes pour le ministère qu'il dirige et les 42 représentations diplomatiques.

En outre, le patron du MAE souhaite que des sociétés énergétiques étrangères soient implantées en Haïti pour combler le déficit de 400 mégawatts de courant électrique auquel fait face le pays, la construction des routes payantes, entre autres. Et cela doit être le travail des représentants d'Haïti à l'extérieur, selon Laurent Lamothe, qui se dit déterminé à y parvenir.

Un ambassadeur haïtien sera important à ses yeux que s'il arrive à faciliter l'investissement de sociétés étrangères dans le pays, avertit le ministre avant de conclure notre entretien et de passer à un autre rendez-vous.

http://www.lenouvelliste.com/article.php?PubID=1&ArticleID=101147
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Qui est réellement notre ministre des affaires étrangères, monsieur Lamothe  Empty
MessageSujet: Re: Qui est réellement notre ministre des affaires étrangères, monsieur Lamothe    Qui est réellement notre ministre des affaires étrangères, monsieur Lamothe  EmptyLun 9 Jan 2012 - 11:35

"Un ambassadeur haïtien sera important à ses yeux que s'il arrive à faciliter l'investissement de sociétés étrangères dans le pays, avertit le ministre avant de conclure notre entretien et de passer à un autre rendez-vous."

mwen renmen nouvo konsep saa.fini avek prime a la paresse ,anbasadè vanjè la ras ke Maurice Sixto te kon pale yo.Se swa yo pwodwi benefis pou peyi ya ou byen fèmen yo.
Revenir en haut Aller en bas
Goya
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 490
Localisation : Montreal
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 20/11/2010

Qui est réellement notre ministre des affaires étrangères, monsieur Lamothe  Empty
MessageSujet: Re: Qui est réellement notre ministre des affaires étrangères, monsieur Lamothe    Qui est réellement notre ministre des affaires étrangères, monsieur Lamothe  EmptyLun 9 Jan 2012 - 21:58

T-nèg,

Pase eskro Lamothe pa enterese Haiti paske nou se yon peyi ki toujou bay prime a eskrokri.

Nan de peyi serye Lamothe pa tat men'm chèf seksyon, pa zavan yon ankèt sou li konte tenu nivo, enpotans fonksyon sa'a e vi ke m'sye se peyi'a li reprezante sou sène entènasyonal-la.

zafè diplomasi komèsyal sa'a, se yon lot pwoblèm : diplomat yo regle souvan zafè politik. Gen dwa gen yon seksyon komèsyal nan yon anbasad kifè pon ant ministè komès, ki gen politik komèsyal gouvènman'an e ministè koperasyon extern.

Epi se pa aktivis anbasadè yo ki pwal fè envestisè rantre an Haiti. Se jan ekip la ap gere keksyon ekonomik yo, dosye sekirite'a, refom ansamb lwa ekonomik yo, kod envestisman'an ki se yon veritab kastèt, gen yo ansamb d'indice, de signal peyi dwe voye bay kapitalis entènasyonal la ki pwal enkourage yo vini de pa yo men'm.

Tankou nan lane 2008 - 2009 peyi'a malgre kriz systèm finansye mondyal, ki pa la swit pwal chital kol sou ekonomi'an, ekonomi reyèl la, Haiti te voye yon ansamb de signal bay envestisè etrange yo ki te ensite yo vin wè, obsève, gade, explore.

Prezans envestisè etrange depan'n de gesyon ekip Mately'a, pa de anbasadè yo dirèkteman.
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Qui est réellement notre ministre des affaires étrangères, monsieur Lamothe  Empty
MessageSujet: Re: Qui est réellement notre ministre des affaires étrangères, monsieur Lamothe    Qui est réellement notre ministre des affaires étrangères, monsieur Lamothe  EmptyLun 9 Jan 2012 - 22:16

Goya

genyen yon bagay ou di la ki twoublem anpil ou di wol anbasadè se regle zafè politik.Ki zafè politik?sa ayiti represante sou senn mondyal la pou li ap peye tout anbasadè sa yo pou zafè politik.Yon peyi ke bidjel depann de kotisatyon etranje pa ka ap peye moun pou ki ap kale wes.se Gwo non ki ap touye ti chen.Nou toujou ap imite sa lot peyi genyen lakay yo san ke nou pa teni kont de moyen e beswen esantyel nou.

mon chè mwen dakor ak lamothe wi si yon anbasadè pa ka mennen antreprenè vinn envesti an ayiti e byen se pou yo femen anbasad sa yo pou resous peyi sèvi pou ba pep la manje, edikatyon, sante, lojman, dlo pwo,jistis ,sekirite.Zafè pran kout ponya pou nou al nan bal saa fok li fini.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Qui est réellement notre ministre des affaires étrangères, monsieur Lamothe  Empty
MessageSujet: Re: Qui est réellement notre ministre des affaires étrangères, monsieur Lamothe    Qui est réellement notre ministre des affaires étrangères, monsieur Lamothe  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui est réellement notre ministre des affaires étrangères, monsieur Lamothe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: