Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -49%
-50% sur la machine à café automatique ...
Voir le deal
449 €

 

 Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine

Aller en bas 
AuteurMessage
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine Empty
MessageSujet: Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine   Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine EmptyLun 23 Jan 2012 - 11:44

Commerce: La Domination Dominicaine
Une fin en soi ou un mal nécessaire?
PORT-AU-PRINCE, 15 Janvier – A la télévision française on parle des mets favoris au réveillon de la Saint Sylvestre, dont la mousse au chocolat. Et le confiseur parisien d'expliquer que le meilleur cacao est celui d'Haïti, que cela date depuis la colonie de Saint Domingue et que le chocolat était l'un des délices de Louis XIV. Parce que c'est en Haïti, précise-t-il, que se cultive la meilleure fève (graine du cacaoyer), une affaire probablement d'éco-système.

Cependant (tenez vous bien) c'est de la République dominicaine qu'ils reçoivent le cacao parce que ‘Haïti n'a pas les moyens de le transformer.'

Donc le cacao est cultivé et récolté en Haïti, puis exporté vers la république voisine où il est transformé, empaqueté, scellé et délivré sur le marché européen … probablement sous le label made in République dominicaine !



Rapport de plus de 1.000 pour 1 …

Dans le même temps, un article de El Caribe (7 janvier 2012) nous apprend que les échanges commerciaux entre Haïti et la république voisine évoluent dans une proportion de plus de 1.000 pour 1 en faveur de nos voisins.

Autrement dit, quand les exportations dominicaines pour Haïti atteignent 1 milliard de dollars, de notre côté nous ne leur vendons pour pas plus de 40 millions.

Mais revenons au cacao récolté en Haïti. Comment l'industrie dominicaine se procure-t-elle cette précieuse production nationale ?

Elémentaire.

Le cultivateur haïtien vend son cacao directement à nos voisins à la frontière terrestre entre les deux pays.

C'est une pratique datant des temps les plus anciens, on pourrait presque dire du traité de Ryswick, lorsque l'île a été partagée entre une partie française à l'ouest et espagnole à l'est. Mais une que nos voisins inscrivent aujourd'hui dans une stratégie bien définie ...

Le cultivateur haïtien peut s'estimer gagnant plus que s'il mettait son produit sur le marché local. Certains spéculateurs du Borgne ou de Thiotte n'ont pas laissé une très bonne réputation. Mais le fisc haïtien enregistre un important manque à gagner. Ainsi que les services publics que les taxes normalement ( !) financent (éducation, santé, infrastructures, sécurité etc).




----
Nos capitaux aussi recherchent la croissance économique dominicaine …

Mais à part le cultivateur, le possédant haïtien entretient aussi ce déséquilibre au détriment de la nation.

Les capitaux qui pourraient financer une usine de traitement de cacao en Haïti, sont investis plutôt dans la très performante machine économique dominicaine dont le rendement est (bien évidemment) mieux assuré.

D'ailleurs dès le milieu des années 1970, l'économie haïtienne a pris une tournure critique: l'abandon du volet industriel (Hasco, Minoterie, savonnerie, industrie pharmaceutique etc) pour devenir un simple comptoir de vente.

Autrement dit, abandon de la production nationale pour une économie de vente à la consommation.

Supermarchés et stations service (gazoline et snack compris).

Inondation du marché par les produits d'importation.

Riz américain et poulets dominicains.



Choix économique consenti par nos dirigeants …

L'Etat haïtien (plus précisément gouvernants et décideurs) y trouve aussi son compte, préférant la collecte des taxes aux efforts que nécessite le maintien, voire les performances d'une production nationale. Car dans un monde de plus en plus compétitif. Et globalisé.

Il ne s'agit pas là d'un hasard ni tellement d'une contrainte exercée sur les politiques que d'un choix économique consenti par nos dirigeants à en juger par l'état de dépérissement, d'abandon total dans lequel sont volontairement laissées dès lors les infrastructures économiques. En premier lieu, l'économie agricole. Pas de drainage des rivières alimentant les zones les plus fertiles. Non réfection des routes vicinales, celles reliant les villes à la campagne profonde. Etc.

Louis XIV doit se retourner dans sa tombe!



Handicaper l'entrée légale de produits haïtiens …

L'un des arguments cités par l'article de El Caribe pour justifier cette quasi hégémonie de la république voisine dans les rapports commerciaux avec Haïti est que le consommateur dominicain est peu attiré par les produits haïtiens tandis que le consommateur haïtien ne jure que par ceux de nos voisins.

En effet, lorsque en 2008, à cause de la grippe aviaire qui se répandait de la république voisine, le président René Préval mit un embargo à l'entrée des poulets dominicains en Haïti, vendeuses et détaillantes haïtiennes se fournissant à la frontière, firent un tollé.

Cependant l'article de El Caribe ne fait pas mention des obstructions inventées par le pays voisin pour handicaper, voire empêcher, l'entrée légale de produits haïtiens sur le marché dominicain.

Les industries les mieux standardisées en Haïti (comme celle des boissons: gazeuses, bière, rhum) sont l'objet de toutes sortes de tracasseries et doivent se contenter de demeurer dans le secteur quasi informel.



A qui le crime profite? …

Tandis que le véritable informel est devenu la règle: vente clandestine à la frontière par le cultivateur haïtien non seulement du cacao mais aussi du café, comment est mort le café Haitian Bleu, à qui le crime profite?

D'autre part, selon l'article de El Caribe, l'économie dominicaine dépend à un point tel du consommateur haïtien (le premier marché de la République dominicaine en termes d'exportations globales) que le dominicain se doit d'encourager le développement d'Haïti en termes de création d'emplois. Car plus de jobs, c'est plus de consommateurs en Haïti. Mieux ça vaut pour la République dominicaine devenue aujourd'hui pour Haïti son fournisseur naturel.

Bien entendu on entend d'ici les hauts cris, l'Haïtien dénonçant cette totale dépendance, Haïti englobée - phagocytée - conquise par la République dominicaine puisque ce sont nos voisins qui nous dictent aujourd'hui notre avenir.

A cela comment réagir?



Nationalisme stérile et peu imaginatif …

Par le refus tout net, serait-ce de mettre les pieds dans le pays voisin.

Comme ceux qui ont arraché une photo de l'ex-président Juan Bosch dans l'auditorium de l'Université du Roi Christophe, un cadeau de la République dominicaine inauguré le jeudi 12 janvier à Limonade par les présidents Léonel Fernandez et Michel Martelly.

Alors que Juan Bosch est l'un des intellectuels et hommes politiques dominicains qui ont le plus lutté en faveur d'une Haïti démocratique.

Bref le nationalisme haïtien toujours aussi prompt. Mais aussi de plus en plus stérile et peu imaginatif, hélas.

Car ce jugement à base uniquement de la morale historique est aujourd'hui dépassé et passéiste.

A une vision enracinée dans le concret (le ventre de 10 millions d'haïtiens) comme celle mise en avant par nos voisins, avec une intention de manipulation tout à fait normale, il faut répondre par une autre vision forte.

Et qui soit en mesure de s'imposer aussi par son poids de réalité. Vivante réalité.



Sommes-nous capables d'autre chose que de beaux discours! …

Bref à une Haïti de pure consommation voulue par nos voisins, il faut imposer une Haïti de production. Nous aussi.

Mais d'abord faut-il l'inventer.

Et avant toute chose se donner une vision. Voilà où l'on veut parvenir dans 10 ans, 20 ans, 50 ans. Et tout placer dans cette perspective.

En sommes-nous capables? Sinon que de beaux discours.

On dit que c'est après l'inauguration du Bicentenaire (Cité de l'Exposition) à l'occasion des 200 ans de la fondation de la ville de Port-au-Prince (1749-1949) que le dictateur Trujillo décida que la République dominicaine devait dépasser Haïti.

Trujillo a été assassiné en 1961. Cela fait 50 ans. Un demi siècle. Délai raisonnable pour un bilan. Le pari semble donc avoir été tenu.

A notre tour maintenant!

Tant que nous ne considérerions pas la situation actuelle, comme le voudraient nos voisins, comme une fin en soi. Mais comme ce qu'on pourrait appeler 'un mal nécessaire'. C'est à dire un tremplin pour l'avenir.

En tout cas, on aura été avertis!



Haïti en Marche, 15 Janvier 2012
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9759
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine Empty
MessageSujet: Re: Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine   Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine EmptyLun 23 Jan 2012 - 12:32

Permettez-moi de citer ces vers de Victor Hugo pour souligner le retour de notre grand collaborateur Gwotoro au Forumhaiti :

«Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent ; ce sont ceux dont un dessein ferme emplit l'âme et le front, ceux qui d'en haut destin gravissent l'âpre cime .»

Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine Empty
MessageSujet: Re: Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine   Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine EmptyLun 23 Jan 2012 - 14:13

Pourtant le petit tig se tig nous dit qu'il avait installé un climat pour l'investissement en Haiti;Quel climat s'il vous plait?Ce climat qui lui permettait de vendre nos paysans aux latifundistes dominicains et qui permettiat aux neo colons d'exploiter nos ouvriers dans les sweat shops?Marc bazin dans un video publié sur l'internet nous parle de l'insuffisance de nos infrastructures en comparant la quantite de kms de routes construites par les dominicains et la notre;il nous montre aussi les mensonges maintenus par nos dirigeants qui pretendent investir 28% de notre PIB dans l'investissement.tandis que le dominicain consomme 345 kw d'electricite en moyenne l'haitien ne consomme que 45 kw.Il dit qu'il y avait trois moyens de developper le pays;L'agriculture, l'education et les infrastructures.Si nous comparons la decade 1946-56 nous constatons comment le pays a regressé durant les cinquante quatre dernieres années au moment ou la croissance demographique s'accroit a un taux de plus de 3% par an.

Ce n'est pas necessaire d'avoir un PHD en economie pour comprendre la raison de la famine qui menace les haitiens et pourquoi nous importons tant de la dominicanie.Nous reconnaissons tous l'importance de l'agriculture pour l'auto suffisance alimentaire pourtant le Ministre de l'agriculture du gouvernement Preval/Bellerive se plaignait du manque d'argent alloué à son ministere pour aider les paysans à acheter des semences et des engrais.Les etats-Unis le pays le plus riche de la planète subventionne ses agriculteurs. Nous ,nous preferons payer des ambassadeurs et des consuls a travers le monde; organiser des elections chaque deux ans pour renouveler un tiers du Senat et maintenant Michel martelly veut retablir les FADH.

Comment Martelly compte-t-il moderniser l'agriculture haitienne que meme un niais comme rene Preval avoue qu'elle ne peut pas nourrir 10 millions d'haitiens quand le budget du pays ne suffit meme pas pour payer les bureaucrates?Avant de blamer les dominicains qui achètent notre cafe,nos mangues et notre cacao pour les revendre sur le marche international il faut reconnaitre l'ineptie, l'idiotie ,l'incompetence, l'ignorance et la mauvaise foi de ces dirigeants qui ont dirigé le pays durant ces cinquante quatre dernières années.Oui je suis faché en lisant ce constat car point n'est besoin d'etre detenteur d'un diplome en economie pour comprendre la cause de l'echec haitien.
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine Empty
MessageSujet: Re: Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine   Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine EmptyLun 23 Jan 2012 - 16:10


Gwotoro,

Bon Retour,
Bienvenue.

Quel plaisir!
Quelle Joie !!
Revenir en haut Aller en bas
revelation
Super Star
Super Star
revelation

Masculin
Nombre de messages : 3086
Localisation : Washington, DC
Opinion politique : Senior Financial Analyst
Loisirs : walking, jogging, basket, tennis
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'analyste

Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine Empty
MessageSujet: Re: Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine   Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine EmptyMar 24 Jan 2012 - 12:12

Citation :
Mais revenons au cacao récolté en Haïti. Comment l'industrie dominicaine se procure-t-elle cette précieuse production nationale ?Elémentaire.
Le cultivateur haïtien vend son cacao directement à nos voisins à la frontière terrestre entre les deux pays.Tandis que le véritable informel est devenu la règle: vente clandestine à la frontière par le cultivateur haïtien non seulement du cacao mais aussi du café,
Depi kile ke cacao te yon prodiksyon nasyonal e presyez peyi Dayiti konsa?
Se pandan sa ke nou kap di konyen la se ke nou byen kontan ke kiltivater Ayisyen yo pran destin yo an men!

Sa neg Marcus la pa di nan atik li an se ke peyizan nou yo pa depand de Duvalier, Bennett, Brands, Reynbold, e tout lot cronies yo ki te gen monopol cafe ak cacao nan Peyi Dayiti.
Avan, Cacao ak cafe peyizan nan peyi Dayiti pat fouti pran wout lot bo dlo si yo pa passe nan men mafia sa yo.

Konnyen la peyizan lib pou vinn espekilate cafe ak cacao san ke moun sa yo pa intimide yo, ni volo yo, ni bayo fo balans ni mete yo nan prizon.
Di moman ke le mond rekonet ke se Ayiti ki gen pi bon cacao ak cafe, kite mele nou si nou pa gen machin indistryel pou rafine produi sa yo e tout lot derive yo.
Assistans ke peyizan yo bezwen se yon sevis co-operativ modern ki pou di yo si prix cacao ak cafe monte sou mache mondial la, le konsa yap konnnen ki le pou yo ale sou fontye a ak produi yo e ki prix pou yo machandè.

Nou byen kontan ke gen sippo e assistans kankou Federation of Cocoa Co-operatives in Northern Haiti (FECCANO). National Co-operative Business Association’s ‘CLUSA International’ programme will help FECCANO improve cocoa processing capacity, strengthening its governance and management capacity and establish relationships with similar co-operative organizations.

Avek sipo organizasyon ki konnen bizniss sa yo kiltivate e agrikilte Ayisyen ap avanse pi devan.



Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine Empty
MessageSujet: Re: Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine   Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine EmptyMar 24 Jan 2012 - 12:36

"Di moman ke le mond rekonet ke se Ayiti ki gen pi bon cacao ak cafe, kite mele nou si nou pa gen machin indistryel pou rafine produi sa yo e tout lot derive yo. "

nonm saa genyen yon kalite pawol tet an ba lap ekri ki fè pafwa ou mande sil reflechi byen anvan li ekri bagay sa yo.Konbyen ayisyen ki ta ka jwen job nan rafinery sa yo an ayiti?mwen pap voye monte eksplwatè spekilatè ayisyen ki konn ba peyisan kout balans non men eske w konnen sa dominiken yo menm ap fè peyisan ayisyen yo pase?Poukisa se dominiken ki ka vann pwodwi ayisyen?O cap mwen te konn ap gade triyez kafe yo ka Novella byen ke mwen te ti moun mwen te konn anvi kriye.Moun yo ap travay nan soley tout la jounen epi ou wè se yon ranyon ki sou yo lè yo finn travay mwen te konn ap mande si yo genyen manje pou yo manje.
Moun ki pa konn peyi saa byen pa konnen ke genyen moun ki nan sitiyatyon pi red pase diran esklavaj jis koulyè ya an ayiti.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17052
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine Empty
MessageSujet: Re: Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine   Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine EmptyMar 24 Jan 2012 - 14:46

ROZO;

Mwen kwè ke w reyalize ke gen nèg ki kont tout chanjman ;kelkelanswa chanjman an.Yo pa gen okenn pwoblèm ak jan bagay yo ye;paske ou byen yo ,ou byen fanmi yo viv de li.

Mwen t ap gade yon dokimantè sou CURRENT TV,se CANAL AL GORE an.
Se te sou preparasyon eleksyon EVO MORALES lan ,lan BOLIVI.Imajine w kouman y ap motive yon gwoup moun ki non sèlman ki PA KONN LI ,men ki pa menm konprann lang peyi yo ki se PANYÒL.
Gen de moun yo ,yo mande yo sa VOTE YE ;yo di yo pa konnen.Se moun sa yo ki eli EVO MORALES.

Ann AYITI ,nèg kanpe an KWA;yo kont tout chanjman;nanpwen anyen yo pa p fè pou bagay yo pa chanje.
PEYI DAYITI PRAN VRE!
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine Empty
MessageSujet: Re: Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine   Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine EmptyMar 24 Jan 2012 - 15:25

Joel

maten yan mwen resevwa yon email ke yon blan ekri kote li di :They are still our slaves.Mwen poste l sou fourm lan.Yon nan bagay ke li di ki fè nwa toujou rete slaves se :Ignorance is one of the method of containement..bagay saa eksplike poukisa Boyer te di :Moun pa beswen konn li pou travay la tè. e se sa ki eksplike jodya se Leonel Fernandez ki vinn bati yon iniverstite modern an ayiti e ou jwen sankoutya malpouwont ki still ap defann diktati Duvalier yo.neg ou wè ki pa vle chanjman yo se paske yo pap bwè dlo kk ni grangou kloroks la pap koupe trip yo.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine Empty
MessageSujet: Re: Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine   Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Haiti en Marche - Commerce: La domination dominicaine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: