Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
Smartphone SAMSUNG Galaxy Note20 5G 256 Go Gris à 599€
599 € 1059 €
Voir le deal

 

 L'education en haiti,un sujet de préoccupations

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

L'education en haiti,un sujet de préoccupations - Page 2 Empty
MessageSujet: L'education en haiti,un sujet de préoccupations   L'education en haiti,un sujet de préoccupations - Page 2 EmptyVen 10 Fév 2012 - 7:57

Rappel du premier message :

L'éducation en Haïti, un sujet de préoccupations


Manifestations d'élèves, protestations de syndicats d'enseignants à travers tout le pays, le système éducatif haïtien est sur la route d'une nouvelle crise: d'un côté, des milliers d'enseignants réclament des mois, voire des années, d'arriérés de salaire, et, de l'autre, des directeurs réclamant le paiement des contributions scolaires pour des écoles participant au Programme de scolarisation universelle gratuit et obligatoire (PSUGO).



Haïti: Dans la ville du Cap-Haitien (Nord), le lycée Dutty Boukman connaît un mouvement de grève depuis le début de 2012. Motifs: des professeurs réclament des arriérés de salaire remontant à près de cinq années de service dans ce lycée. Cette situation, récurrente, est critiquée par certains élèves qui croient que l'éducation devait être la priorité de l'actuel gouvernement, vu que le chef de l'Etat avait mené campagne en ce sens. « Bon nombre de ces professeurs sont en situation irrégulière, car ils ne sont pas encore nommés », a souligné ce syndicaliste requérant l'anonymat. Il admet toutefois que l'irrégularité dont sont victimes les professeurs ne peut empêcher à l'Etat haïtien d'honorer ses dettes envers ces derniers.
Des centaines d'élèves du lycée national François Capois de Limonade (une commune située à environ 15 kilomètre de la ville du Cap Haïtien) ont gagné les rues la semaine dernière, pour exiger des autorités la réouverture de leur école, a rapporté un collaborateur du journal dans la région. Le lycée François Capois, en construction depuis près de 2 ans, n'a jusqu'ici ouvert ses portes aux milliers d'élèves de l'établissement pour la rentrée scolaire d'octobre 2011.
En début de semaine, des élèves, des professeurs et des directeurs d'écoles du Cap-Haïtien ont gagné les rues avec des pancartes en main pour dénoncer le programme d'éducation gratuite prôné par le président Martelly. Les manifestants, qui scandaient des propos hostiles au chef de l'Etat, réclamaient le paiement des frais de scolarité pour l'année scolaire 2011-2012.
« Le programme de scolarisation gratuite lancé à l'initiative de la présidence, en dehors de certaines difficultés de terrain enregistrées dans les départements, suit son cours normal », a laissé entendre Emmanuel Jean-François, coordonnateur de la cellule de communication du PSUGO. A part l'Artibonite et l'Ouest, tous les autres départements ont déjà accusé réception de leurs chèques en référence à l'annonce du 24 janvier 2012 du Ministère de l'Education Nationale et de la Formation Professionnelle, précise le coordonnateur de la cellule de communication.
« Ces écoles ne figurent pas sur la liste des établissements recensés par la direction nord de l'Education», a déclaré Antim Pierre qui confie que les directeurs-manifestants ont été enregistrés par le délégué départemental du Nord, Yvon Altéon. Même son de cloche de l'organe officiel qui confirme ne pas avoir sur sa liste les noms de ces écoles. Emmanuel Jean-François affirme que seulement 93 écoles non publiques du département du Nord sont enregistrées au programme de scolarisation gratuite.

L'Union des parents et élèves progressistes haïtiens (UPEPH), par la voix de son responsable départemental, Saint-Louis Emanier Joseph, dénonce le mauvais fonctionnement des lycées et écoles nationales du pays. Dans certains établissements scolaires, les mésententes entre la direction et certains professeurs handicapent la bonne marche des cours. Il cite, comme exemple, le lycée de Diquini qui, depuis 3 mois environ, ne fonctionne pas. D'autres établissements publics comme le lycée Daniel Fignolé, sont en difficulté à cause de manque d'infrastructure et d'outils pédagogiques.




Hansy Mars
hansymars@gmail.com
Imprimer Envoyer à des amis Facebook Twitter




Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17112
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

L'education en haiti,un sujet de préoccupations - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'education en haiti,un sujet de préoccupations   L'education en haiti,un sujet de préoccupations - Page 2 EmptyVen 17 Fév 2012 - 11:51

Mwen ta renmen kontinye diskisyon wi;men mwen renmen ke lè m ap diskite ,kontrepatè an fè m reflechi.
TI PAP;

wou te mèt enpòte ou byen pa yon mwayen ou yon lòt prepare dizèn milye pwofesè franse pou AYITI;AYISYEN pa p pale franse.
Petèt ak 10zèn de milye pwofesè sa yo ,yo ta pale franse petèt lan yon jenerasyon.
Poukisa;se paske ayisyen pa pale FRANSE antre yo ;SE PASKE SE LAN LEKÒL AYISYEN APRANN FRANSE.
Si tèt ou di,kite m ekri sa pou ou 3 fwa:

SE LAN LEKÒL AYISYEN APRANN FRANSE
SE LAN LEKÒL AYISYEN APRANN FRANSE
SE LAN LEKÒL AYISYEN APRANN FRANSE


Si w vle kontinye diskisyon an ;fè tèt ou travay yon ti kras.
AMOPH;
FRANSE pa t janm lang AYISYEN ;e KOLON yo,e AFRANCHI,e ESKLAV pa t janm pale l.
Ale sou WEB lan ;GOOGLE :ALYSA GOLDSTEIN.W ap wè kijan AYITI pran lan pèlen tèt lang FRANSE sa a.
Nou pa gen tan pou nou pèdi ;se pou nou retire tèt nou lan bagay sa a tankou DR MICHEL DEGRAFF di l ;si se pa sa peyi an pa p pwogrese jan pou l pwogrese.
Revenir en haut Aller en bas
Amoph
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 600
Date d'inscription : 24/08/2006

L'education en haiti,un sujet de préoccupations - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'education en haiti,un sujet de préoccupations   L'education en haiti,un sujet de préoccupations - Page 2 EmptyVen 17 Fév 2012 - 17:59

Resantron un peu le deba. Fezon an sOrt ke le deba swa klèr pour tou lè lektèur e lektris ForumHaïti.

Ki sa ki ap diskute la a ?

Nap chèrche koz a lorijiIn de grav mankman, de retantisan zechèk nan Sistèm Edukatif Ayisyen an.



Bon nonbr dentèlektuèl ayisyen e etranje jete devolu yo, fokalize yo sou Lang Fransèz la, kOm LE vektèur ki anjandr, ki a lorijIn de grav mankman, de retantisan zechèk nan Sistèm Edukatif Ayisyen an.



Nou zotr, nou adopte yon pozisyon, yon atitud bokou plu soupl ke sèl emiz par sè pèrsonalite.

Nou justifye problèm yo par yon povrete akru ki plonbe EKONOMI peyi a, ki gen dè lourd konsekans dan tou lè sektèur de la "vie" kotidyèn du sitwayen. Sistèm Edukatif Ayisyen an pa echape a la règl.

LETA Ayisyen an mank kruèl darjan !!!




Mezanmi, nou parti du prensip :

Yon ti moun ki rantre nan kadr Sistèm Edukatif Ayisyen an ( Krèch + Seksyon : Matèrnèl e Primèr + Segondèr w humanite + Univèrsitèr + ... ) a sa sOrti dè klas Matèrnèl e Primèr dwe metrize parfètman Lang (fransè w kreOl) ki a la baz Sistèm Edukatif la.

An kèl Lang nou dwe AnsEnye ?

Peu enpOrt la lang ke nou fè uzaj nan Sistèm Edukatif la, sèul le rezulta kont !!!

Dizon an fen de sikl, Matèrnèl e Primèr, tout ti ayisyen dwe koNn lir e ekrir, kapabl tenir yon konvèrsasyon, trete e analize yon sujè relativman senpl, rezume yon tèxt korespondan a nivo yo, rezoudr dè problèm aritmetik , savwar kalkule.

An gro, ekolye a satisfè o zeprèuv du Sèrtifika Detud Primèr w Sèrtifika Detud de Baz ====> CEP w CEB.



Si o kontrèr, konsta sa yo revele non etabli, si "taux" dechèk yo tro elve, nou dwe verifye, parkourir prosesus la, Sistèm lan, de lamon an aval, pour situe lorijIn de la brèch, du w dè defo, de la w dè non-konfOrmite pour answit apOrte dè zaksyon korektiv e dè aksyon prevantiv afen devite ke sè echèk ne se reprodwiz.



Se kontante dekrir :

<< Se lekOl sèulman nou aprann fransè. >>.

Regardon tou lè peyi ki adopte kOm AYITI la Lang Fransèz a la baz dan lèur Sistèm Edukatif : Yap byen meNnen !!!




Par kontr :

<< Mêm si nou ta opte pour fèr venir dè Prof de letranje, w mêm si nou ta fOrme dè dizèn de milye de Prof an Ayiti problèm yo tap reste antye. Ayisyen pa tap pale franse avan yon jenerasyon. >>.


Gen du vrè ladan nou te propoze dejà yon program efikas sou ForumHaïti kapabl de pèrmètr a tou lè jèun zayisyen ki tèrmine etud fondamantal yo + segondèr yo non sèulman byen metrize Lang daprantisaj Sistèm lan, mè zosi, yo dwe kapabl exprime yo nan 2 w 3 zotr Lang etranjèr.

Nou te presize ke program lan pat aksesibl a ti moun de plu de 6 zan, si yo pat parle Lang a la baz chwazi nan Sistèm Edukatif la.



Si se pou nou rezOrbe retar nou, sètadir fèr bese de fason substansyèl le "taux " danalfabèt lan peyi a dan le plu brèf delè, nou prè a diskute : nou ouvèr a tout lè zaltèrnativ, a tout lè propozisyon.


Amoph
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17112
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

L'education en haiti,un sujet de préoccupations - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'education en haiti,un sujet de préoccupations   L'education en haiti,un sujet de préoccupations - Page 2 EmptyVen 17 Fév 2012 - 18:57

AMOPH;

Mwen pa konnen si w se AYISYEN;antouka sa w ekri an se pa KREYÒL non;ann dakò sou sa,pou kòmanse.

Kounye an ;mwen pa menm bezwen rete sou sa w ekri la a.Ki peyi ki adopte FRANSE kòm lang edikasyon ki ap byen mennen yo.
Ou pa ka di m se KANADA ou byen BELJIK non .
FRANSE se lang KANADA ,ou pito KEBEK.FRANSE se lang ou pito youn lan lang BELJIK kote w ap viv lan.
Timoun lan peyi sa yo depi yo ti katkat se FRANSE y ap pale.
Gramè KREYÒL ak FRANSE diferan.
Yon timoun ann AYITI depi li gen 4 an ,li konnen enstenktivman ke ""li"" se sengilye e ""yo"" se pliryèl.
Si gen yon pakèt moun ki vin lakay li e manman pa t la ;li pa p di ke ""li"" te vini ;l ap di ""yo"" te vini.

Map repete l ankò;se lan lekòl ti AYISYEN aprann FRANSE.
Si yon jou ta gen yon moun ki mete yon entèdiksyon pou moun pale ou ekri FRANSE ann AYITI peyi an pa p pran yon sekonn pòz.
Tandiske tankou DR PÒL DEJAN di l ;si yo ta entèdi moun pale KREYÒL ann AYITI,peyi an t ap paralize.
Revenir en haut Aller en bas
Amoph
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 600
Date d'inscription : 24/08/2006

L'education en haiti,un sujet de préoccupations - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'education en haiti,un sujet de préoccupations   L'education en haiti,un sujet de préoccupations - Page 2 EmptySam 18 Fév 2012 - 19:37

Citation :
AMOPH;

Mwen pa konnen si w se AYISYEN;antouka sa w ekri an se pa KREYÒL non;ann dakò sou sa,pou kòmanse.



Gen 200 000 000 a 250 000 000 de frankofOn.

Nan bilan anuèl ForumHaïti, nou te enfOrme du nonbr de fwa (200 000) ke Forum lan te vizite an 2011.

Nan 200 000 fwa a : gen 40 000 ki te an provnans DAYITI pwi, dyaspora a e lè zami DAYITI konplete nonbr lan.


A kèlke trè rar zexsepsyon, tèxt manbr yo ki publiye o ForumHaïti ekri an kreOl w an fransè, destine a yon publik frankofOn.

Maleureuzman, plu de 90% de lektèur frankofOn (zanmi AYITI), trè fryan de laktualite ayisyèn pa konprandr kreOl.

Pour palye konsekans disfonksyOnman an, nou kree yon pon, yon jonksyon, yon senbyoz, yon trèdUnyon konpoze de KreOl e de Fransè ki pèrmè kategori moun sa yo, o fil du tan, baskule vèr la konpreansyon de tou lè tèxt ekri an kreOl publye sou Forum lan e du mêm kou, fidelize lektèur e lektris sa yo.

Se fezan, an plus de sè lektèur e de sè letris, ForumHaïti pral monte an odyans, ForumHaïti pral bokou plus populèr, ForumHaïti pral atire de plu zan plu de lektèur e de lektris nan populasyon de plu de 200 000 000 de frankofOn ki exziste sou planèt lan, tout an respektan le chwa de pluzyèur manbr du Forum ki redije tèxt yo an kreOl.

Nou mene de tan zan tan yon seri dankêt pour vwar juskà kèl pwen lektèur e lektris yo satisfè. Nou mande yo si yo gen dotr zatant a konble, nou toujour disponibl. Nou rasure yo ke nap travay a lamelyorasyon kontinu ForumHaïti.






Citation :
Kounye an ;mwen pa menm bezwen rete sou sa w ekri la a.Ki peyi ki adopte FRANSE kòm lang edikasyon ki ap byen mennen yo.




San zezitasyon okUn : La Martinik, La Gwadloup, ...

Gen pratikman konfusyon antr kreOl 2 zîl sa yo e kreOl ayisyen,

Tou martinikè, tou gwadloupeen parl le kreOl,

Lang fransèz se trouvan a la baz Sistèm Edukatif yo,

E, nou pa janm tande yap plenyen tout la journe :<< O wi, Lang Fransèz sesi, Lang Fransèz sela.>>.


Ayiti plu prOch kulturèlman de 2 zîl sa yo (Martinik e Gwadloup) ke nenpOrt kèl otr peyi o mond.




Citation :
Ou pa ka di m se KANADA ou byen BELJIK non .
FRANSE se lang KANADA ,ou pito KEBEK.FRANSE se lang ou pito youn lan lang BELJIK kote w ap viv lan.
Timoun lan peyi sa yo depi yo ti katkat se FRANSE y ap pale.
Gramè KREYÒL ak FRANSE diferan.



Nou te explike dan lè mwendr detay :

An Waloni tou bèlj (peti w gran) parle walon ki resanbl o kreOl.

Yon bebe an waloni w dan nenpOrt kèl otr rejyon de Bèljik, krèch yo gen dwa akeuyi li dè lâj de 3 mwa !!!
Ti moun an pral grandi nan krèch la e li pral tande, li pral parle Lang ki a la baz Sistèm Edukatif KOMUNOTE a.

E, la kay li : paran li e antouraj prOch li komunike avèk li nan Lang Rejyon an.

Exzanpl :

Yon ti moun an Waloni parle, tande fransè a lekOl e la kay li, li parle, tande walon.
Yon ti moun an Flandr parle, tande neèrlandè a lekOl e la kay li, li parle, tande flaman.
Yon ti moun an Ayiti parle, tande fransè a lekOl e la kay li, li parle, tande kreOl.
Yon ti moun an Martinik parle, tande fransè a lekOl e la kay li, li parle, tande kreOl.
Yon ti moun an Gwadloup parle, tande fransè a lekOl e la kay li, li parle, tande kreyOl.
...

Nou prône dè Krèch pour akeuyir dè zanfan de mwen de 3 zan nan Sistèm Edukatif Ayisyen an.

Etap sa a desiziv pour ti moun yo alèz nan nenpOrt kèl Lang ki aplike a Sistèm lan :

Ti moun nan pral pase journe li nan krèch la, an kontakt avèk dotr zanfan plu zou mwen du mêm âj e antoure de pwerikultris. Tout konvèrsasyon dwe mene nan LANG ki a la baz Sistèm Edukatif la.



Citation :
Yon timoun ann AYITI depi li gen 4 an ,li konnen enstenktivman ke ""li"" se sengilye e ""yo"" se pliryèl.
Si gen yon pakèt moun ki vin lakay li e manman pa t la ;li pa p di ke ""li"" te vini ;l ap di ""yo"" te vini.



Tout ti moun ki nan lâj sa a, kapabl etablir diferans lan, si se nan yon lang yo parle kourAmman.

Nap reekri : Ti moun yo dwe frekante lekOl AVAN lâj de 3 zan.


Pa kestyon de lese yon ti moun de 4 an sèul dan zUn mezon !!!




Citation :
Map repete l ankò;se lan lekòl ti AYISYEN aprann FRANSE.
Si yon jou ta gen yon moun ki mete yon entèdiksyon pou moun pale ou ekri FRANSE ann AYITI peyi an pa p pran yon sekonn pòz.
Tandiske tankou DR PÒL DEJAN di l ;si yo ta entèdi moun pale KREYÒL ann AYITI,peyi an t ap paralize.



Nou fè le tour du problèm ki nou parè ase konplèx. Nou pOrte nou volontèr pour ede AYITI si otorite ayisyèn yo ferè apèl a no konpetans.


Amoph
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17112
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

L'education en haiti,un sujet de préoccupations - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'education en haiti,un sujet de préoccupations   L'education en haiti,un sujet de préoccupations - Page 2 EmptyDim 19 Fév 2012 - 13:58

Mwen wè n ap vire an won ;w ap konpare nou ak MATINIK e GWADLOUP sou zafè lang lan.
AMOPH;

MATINIK ak GWADLOUP se la FRANS wi ;si w bliye ;yo se DEPATMAN FRANSE;E MWEN KWÈ KONBINE YO PA GEN 1 MILYON MOUN.
Si w pa konnen tou ;FRANSE yo te kite DOMINIK,LA GRENAD ak SENTLISI apre nou ,an 1815.Eske lang FRANSE an siviv lan zile sa yo?
Byen ke se KREYÒL yo te pale tou ;menm jan ak nou.
Si w tande PREMYE MINIS SENTLISI an ap pale KREYÒL se tankou nenpòt moun ki soti lan SITE SOLÈY ;MENM AKSAN AN SE MENM.

Epi AMOPH ou di ke si AYITI ta bezwen ekspètiz ou ,w ap bay li ;mwen kirye,ekspètiz lan ki sa?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'education en haiti,un sujet de préoccupations - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'education en haiti,un sujet de préoccupations   L'education en haiti,un sujet de préoccupations - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'education en haiti,un sujet de préoccupations
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Blogue :: Esprit Critique-
Sauter vers: