Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-64%
Le deal à ne pas rater :
TACKLIFE T8 800A – Démarreur de Batterie de Voiture
35.99 € 99.99 €
Voir le deal

 

 Un virage à 90 degres.

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Un virage à 90 degres. Empty
MessageSujet: Un virage à 90 degres.   Un virage à 90 degres. EmptyVen 17 Fév 2012 - 9:57

Un virage à 90 degrés




Haïti: L'évolution des rapports depuis lundi, entre le pouvoir exécutif et le pouvoir législatif, d'une part, et entre les deux branches du pouvoir exécutif, d'autre part, met à nu les difficultés de fonctionnement institutionnel de ce régime d'Assemblée qui est rentré dans nos moeurs depuis l'adoption de la Constitution de 1987. La résolution adoptée lundi en Conseil des ministres, sous l'autorité du président de la République, faisant injonction aux membres du gouvernement de décliner les invitations de la commission sénatoriale chargée d'enquêter sur la nationalité des membres du pouvoir exécutif, sous le fallacieux prétexte de considérations juridiques, permet aux observateurs de comprendre comment l'immaturité des décideurs peut non seulement fragiliser les institutions, mais aussi plonger le pays dans des crises aux conséquences incalculables.

Comment une résolution du Conseil des ministres peut-elle interdire aux ministres et secrétaires d'Etat de répondre aux convocations d'une commission d'enquête parlementaire pour quelque cause que ce soit ? Le gouvernement étant l'émanation du Parlement, en aucun cas le Premier ministre et ses ministres ne peuvent faire obstruction à l'une ou l'autre des Assemblées législatives sur un sujet d'intérêt public.
La décision prise par le Premier ministre, Garry Conille, mercredi matin, de demander aux membres du gouvernement de se rendre au Parlement, conformément à la Constitution de 1987, pour déposer leurs pièces, prouve qu'il n'avait pas signé la résolution du Conseil des ministres. Par ce geste, Garry Conille exprime publiquement son désaccord avec le président de la République sur ce dossier brûlant de l'actualité. Il l'a justifié en se présentant personnellement au Sénat hier jeudi pour déposer ses pièces devant les membres de la commission.

Comment Martelly va-t-il exercer ses fonctions de chef de l'Etat avec un Premier ministre qui ne lui inspire plus confiance ? Peut-il y avoir une réelle collaboration entre le chef de l'Etat et le chef du gouvernement avec autant de suspicions, de divergences et de méfiance ?
Le drame dans cette situation, c'est que le président ne peut pas solliciter la démission du Premier ministre, quelle que soit l'ampleur du désaccord. Si le Premier ministre reste accroché à son poste, le président peut recourir à l'une ou l'autre des deux Chambres.
Il y a fort à parier que le président Martelly ne va pas s'adresser aux parlementaires pour se défaire de Conille, dans la mesure où il est déjà sous enquête parlementaire pour son présumé dossier de double ou triple nationalité.

La demande formulée hier très tard par plusieurs membres du gouvernement, sollicitant un report de huit jours de la convocation pour se présenter devant les membres de la commission, n'est-elle pas un virage à 90 degrés ?




Lemoine Bonneau
lbonneau@lenouvelliste.com
Imprimer Envoyer à des amis Facebook Twitter






Dans la même rubrique



La Une du Nouvelliste du 17-02-12 16 Février 2012

Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Un virage à 90 degres. Empty
MessageSujet: Re: Un virage à 90 degres.   Un virage à 90 degres. EmptyVen 17 Fév 2012 - 10:20

Et bien voila l'une des inconherences de ce type de gouvernement que des politiciens inconscients et insoucieux ont etabli en promulguant la Constitution de 1987.Est-ce pourquoi nous echangeons de gouvernements comme on change ses chemises depuis la promulgation de cette Constitution.

J'ai deja ecrit en maintes occasions Un pouvoir Executif a deux tètes loin de faciliter la gouvernance du pays l'entrave.Ce n'est pas Ni martelly ,ni Conille qui est repsonsbale de cet imbroglio.C'est la Constitution de 1987 qu'il faut abolir.Et la question posee par l'editorialiste est pertinente:Comment Martelly pourra-t-il avoir confiance en Gary Conille après cette mesentente?Martelly consentira-t-il de jouer la partition de Bonifarce Alexandre?impossible il n'a pas ce caractère et cette maturité.

Cette affaire me rappelle un texte ecirt par un africain pour montrer l'inadequation de ces types de gouvernements etablis dans les pays developpés pour resoudre les problèmes des pays pauvres.Il dit :Comment ces gouvernements peuvent-ils resoudre nos problèmes quand ils sont inadequats pour resoudre les problemes de leurs geniteurs?Et c'est la verité.Regardez donc ce qui se passe en Grèce ,le berceau de la democratie.regardez ce qui se passe aux Etats-Unis ou le Gouverenment est presque dysfonctionnel.Pourquoi persistons-nous à imiter ces structures politiques et administratives qui ne correspondent pas a nos moyens et besoins?N'est-il pas temps que nous ayons le courage de regarder les conditions de vie de nos citoyens pour operer les changements necessaires dans l'administration publique?Jusqu'a quand persisterons nous a imiter comme des macaques ce que font les autres sans considerer les resultats?

Tous nos presidents ne sont pas des imbeciles ,des voleurs et des criminels pourquoi avons-nous echoué?Cette question doit etre repondue avec honnèteté et perspicacité.Les temps ne sont plus aux discours et aux zizaneries politiques.Il faut des gens responsables et courageux pour operer les changements necessaires dans l'administration publique.Cessons nos idioties.Notre egoisme nous empèche de faire ce qui est nécéssaire pour resoudre nos problèmes ;nous preferons chercher des boucs emissaires pour justifier nos idioties et stupidités.
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9830
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Un virage à 90 degres. Empty
MessageSujet: Re: Un virage à 90 degres.   Un virage à 90 degres. EmptyVen 17 Fév 2012 - 12:12

Citation :
Il y a fort à parier que le président Martelly ne va pas s'adresser aux parlementaires pour se défaire de Conille, dans la mesure où il est déjà sous enquête parlementaire pour son présumé dossier de double ou triple nationalité.


Le président ne peut en aucun cas congédier le premier ministre . Dans ce cas bien précis , le premier ministre vient de mettre le président dans l'embarras.Ou bien le président présente ses papiers à la commission d'enquête ou bien la crise continue . Voilà ou en sont les choses .

Je soutiens la position du premier ministre Garry Conille. Il est le chef du gouvernement. Il doit assumer ses responsabilités . Il doit dire non à la dérive antidemocratique de la présidence.
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Un virage à 90 degres. Empty
MessageSujet: Re: Un virage à 90 degres.   Un virage à 90 degres. EmptyVen 17 Fév 2012 - 15:51

Mais comment peuvent-ils co-exister dans ces conditions?
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17130
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Un virage à 90 degres. Empty
MessageSujet: Re: Un virage à 90 degres.   Un virage à 90 degres. EmptyVen 17 Fév 2012 - 17:02

Le gros roseau a écrit:
Mais comment peuvent-ils co-exister dans ces conditions?


D'après la CONSTITUTION ;CONILLE n'a pas à répondre à MARTELLY.Seule ,la législature peut le congédier.
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Un virage à 90 degres. Empty
MessageSujet: Re: Un virage à 90 degres.   Un virage à 90 degres. EmptyVen 17 Fév 2012 - 23:24

Joel;

C'est vrai ,mais nous savons tous que les presidents haitiens ne respectent jamais la Constitution et l'egalité des trois pouvoirs.Il ne faut jamais oublier ces paroles de Sweet mickey :"Yo peyem poum peye yo." Il faut aussi remarquer rien n'est encore fait pour renouveler le tiers du Senat.Le Cep est amputé de la majorité de ses membres;nous ne savons meme pas si Dorsainville est encore en haiti.

Martelly pourra-t-il limoger Conille qui n'est pas un "cabrit san met."?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Un virage à 90 degres. Empty
MessageSujet: Re: Un virage à 90 degres.   Un virage à 90 degres. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un virage à 90 degres.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Blogue :: Esprit Critique-
Sauter vers: