Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
LEGO® Ideas 21320 – Les fossiles de ...
Voir le deal
49.99 €

 

 Meyè pou Lafrans? E Ayiti menm?

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
jafrikayiti
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2236
Localisation : Ottawa
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Bon neg guinen

Meyè pou Lafrans? E Ayiti menm? Empty
MessageSujet: Meyè pou Lafrans? E Ayiti menm?   Meyè pou Lafrans? E Ayiti menm? EmptyDim 22 Avr 2012 - 22:18

Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17345
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Meyè pou Lafrans? E Ayiti menm? Empty
MessageSujet: Re: Meyè pou Lafrans? E Ayiti menm?   Meyè pou Lafrans? E Ayiti menm? EmptyLun 23 Avr 2012 - 7:21

Wi JAF;
Gouvènman ""goch""franse yo pi enperyalis menm ke gouvènman DWAT yo.Nou konnen sa k te rive lan RWANDA e se te sou gouvènman MITTERAND an ki te di ""fameusement"" ""CES GENS NE SONT PAS COMME NOUS""
Revenir en haut Aller en bas
Amoph
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 600
Date d'inscription : 24/08/2006

Meyè pou Lafrans? E Ayiti menm? Empty
MessageSujet: Re: Meyè pou Lafrans? E Ayiti menm?   Meyè pou Lafrans? E Ayiti menm? EmptyLun 23 Avr 2012 - 17:07

Jenosid Rwandè a, datan davril 1994 a Jwiyè 1994 : François MITTERRAND, sosyalist, te a laprOch de la fen de son segon manda prezidansyèl (1988 - 1995).

Antr 1993 e 1995, swit a yon trè larj viktwar ranpOrte par la koalisyon de DRWAT fransèz (UMP - UDF) o zeleksyon lejislativ de 1993. Mesyeu Edouard BALLADUR, te devnu Premye ministr, Chèf du gouvèrNman fransè, markan de fèt la segond koabitasyon : MITTERRAND/BALLADUR.

Se la DRWAT ki tap gouvèrne an FRANS antr 1993 e 1995.

Si politik mene par lè sosyalist soulèv parfwa kèlke remou, provOk de grenSman de "dents", de là a ekrir, aksyon politik drwat/goch an FRANS se kalalou kraze nan bouyon : se pa le tèrm le myeu apropriye.



Raplon : premyèr koabitasyon an, se te sou premye septena de François MITTERRAND antr 1986 e 1988, MITTERRAND/CHIRAC.

Amoph
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17345
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Meyè pou Lafrans? E Ayiti menm? Empty
MessageSujet: Re: Meyè pou Lafrans? E Ayiti menm?   Meyè pou Lafrans? E Ayiti menm? EmptyMar 24 Avr 2012 - 11:13

Ou di ou se AYISYEN ;ou byen ou grandi ann AYITI ;ki eskiz ou ?Paske lang ou ekri an pa ni KREYÒL ni FRANSE ;mwen pa konn sa li ye.
T-NÈG ki fèt e grandi O KANADA ekri KREYÒL mil fwa pi byen pase w;ou petèt se ekspre w ap fè.

Kanta MITTERAND menm ;li te prezidan an 1994 ;alòs kelkelanswa KOYABITASYON;misye pa t o kouran politik etranjè LA FRANS ?
Li te asosye ak DWAT lan ,lan politik etranjè.
Se te LAME FRANSE an ki te bay MILIS INTERAMWHE an zam pou yo te fè MASAK lan.Lè mesye TUTSI yo te kraze masakrè HUTU yo ;se lan kan LAME FRANSE an yo t al pran pwoteksyon.
Mwen konnen gen nèg ki pa renmen kritik FRANSE an ;men se pou nou di l;gen yon kouran FACHIS lakay FRANSE yo .Se pa ,pa aza ke NAZI yo te jwenn tout KOLABORATÈ sa yo an FRANS pandan 2zyèm gè mondyal lan ;e ke MARTINE LEPEN ak gen 20 % vòt yo ;jounen jodi an ,an FRANS.
Epi AMOPH ;w ap viv an BELJIK ;se pa t pa aza ke BÈLJ yo te masakre plis ke 10 milyon KONGOLÈ lan fen 19yèm syèk ,kòmansman 20 yèm syèk lan non.
Pandan 2zyèm gè mondyal lan si w t ap chache KOLABORATÈ NAZI se an BELJIK ou t ap jwenn yo.
Revenir en haut Aller en bas
jafrikayiti
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2236
Localisation : Ottawa
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Bon neg guinen

Meyè pou Lafrans? E Ayiti menm? Empty
MessageSujet: Re: Meyè pou Lafrans? E Ayiti menm?   Meyè pou Lafrans? E Ayiti menm? EmptyDim 6 Mai 2012 - 16:42

www.claude-ribbe.com


http://ymlp.com/zUirni


Jeudi 10 mai 2012 à 18 h, place du général-Catroux (Paris 17e)


Rassemblement pour la commémoration officielle de l’abolition de l’esclavage et du 250e anniversaire de la naissance du général Dumas

autour de François Hollande qui sera le même jour proclamé Président de la République française

http://ymlp.com/zUirni
Revenir en haut Aller en bas
travers
Super Star
Super Star
travers

Masculin
Nombre de messages : 2130
Age : 70
Localisation : dans le petrin
Opinion politique : boulanger
Loisirs : hehehe!!les filles
Date d'inscription : 25/08/2009

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le cathare

Meyè pou Lafrans? E Ayiti menm? Empty
MessageSujet: Re: Meyè pou Lafrans? E Ayiti menm?   Meyè pou Lafrans? E Ayiti menm? EmptyDim 6 Mai 2012 - 19:00

Sujet: Re: Pas de politique ?...Pourquoi. Hier à 19:47

--------------------------------------------------------------------------------

j'ai changé de bord, je n'ai plus envie de voter !, j'ai enfin compris ceux qui disaient pourquoi ils ne votaient pas !! il m'a fallu du temps ....

voilà ce que je viens de trouver , ça date de 1906

Le criminel, c’est l’électeur ! 1er mars 1906. Publié par l’anarchie n°47. Signé Albert Libertad.

C’est toi le criminel, ô Peuple, puisque c’est toi le Souverain. Tu es, il est vrai, le criminel inconscient et naïf. Tu votes et tu ne vois pas que tu es ta propre victime.

Pourtant n’as-tu pas encore assez expérimenté que les députés, qui promettent de te défendre, comme tous les gouvernements du monde présent et passé, sont des menteurs et des impuissants ?

Tu le sais et tu t’en plains ! Tu le sais et tu les nommes ! Les gouvernants quels qu’ils soient, ont travaillé, travaillent et travailleront pour leurs intérêts, pour ceux de leurs castes et de leurs coteries.

Où en a-t-il été et comment pourrait-il en être autrement ? Les gouvernés sont des subalternes et des exploités : en connais-tu qui ne le soient pas ?

Tant que tu n’as pas compris que c’est à toi seul qu’il appartient de produire et de vivre à ta guise, tant que tu supporteras, - par crainte,- et que tu fabriqueras toi-même, - par croyance à l’autorité nécessaire,- des chefs et des directeurs, sache-le bien aussi, tes délégués et tes maîtres vivront de ton labeur et de ta niaiserie. Tu te plains de tout ! Mais n’est-ce pas toi l’auteur des mille plaies qui te dévorent ?

Tu te plains de la police, de l’armée, de la justice, des casernes, des prisons, des administrations, des lois, des ministres, du gouvernement, des financiers, des spéculateurs, des fonctionnaires, des patrons, des prêtres, des proprios, des salaires, des chômages, du parlement, des impôts, des gabelous, des rentiers, de la cherté des vivres, des fermages et des loyers, des longues journées d’atelier et d’usine, de la maigre pitance, des privations sans nombre et de la masse infinie des iniquités sociales.

Tu te plains ; mais tu veux le maintien du système où tu végètes. Tu te révoltes parfois, mais pour recommencer toujours. C’est toi qui produis tout, qui laboures et sèmes, qui forges et tisses, qui pétris et transformes, qui construis et fabriques, qui alimentes et fécondes !

Pourquoi donc ne consommes-tu pas à ta faim ? Pourquoi es-tu le mal vêtu, le mal nourri, le mal abrité ? Oui, pourquoi le sans pain, le sans souliers, le sans demeure ? Pourquoi n’es-tu pas ton maître ? Pourquoi te courbes-tu, obéis-tu, sers-tu ? Pourquoi es-tu l’inférieur, l’humilié, l’offensé, le serviteur, l’esclave ?

Tu élabores tout et tu ne possèdes rien ? Tout est par toi et tu n’es rien.

Je me trompe. Tu es l’électeur, le votard, celui qui accepte ce qui est ; celui qui, par le bulletin de vote, sanctionne toutes ses misères ; celui qui, en votant, consacre toutes ses servitudes.

Tu es le volontaire valet, le domestique aimable, le laquais, le larbin, le chien léchant le fouet, rampant devant la poigne du maître. Tu es le sergot, le geôlier et le mouchard. Tu es le bon soldat, le portier modèle, le locataire bénévole. Tu es l’employé fidèle, le serviteur dévoué, le paysan sobre, l’ouvrier résigné de ton propre esclavage. Tu es toi-même ton bourreau. De quoi te plains-tu ?

Tu es un danger pour nous, hommes libres, pour nous, anarchistes [sic]. Tu es un danger à l’égal des tyrans, des maîtres que tu te donnes, que tu nommes, que tu soutiens, que tu nourris, que tu protèges de tes baïonnettes, que tu défends de ta force de brute, que tu exaltes de ton ignorance, que tu légalises par tes bulletins de vote, - et que tu nous imposes par ton imbécillité.

C’est bien toi le Souverain, que l’on flagorne et que l’on dupe. Les discours t’encensent. Les affiches te raccrochent ; tu aimes les âneries et les courtisaneries : sois satisfait, en attendant d’être fusillé aux colonies, d’être massacré aux frontières, à l’ombre de ton drapeau.

Si des langues intéressées pourlèchent ta fiente royale, ô Souverain ! Si des candidats affamés de commandements et bourrés de platitudes, brossent l’échine et la croupe de ton autocratie de papier ; Si tu te grises de l’encens et des promesses que te déversent ceux qui t’ont toujours trahi, te trompent et te vendront demain : c’est que toi-même tu leur ressembles. C’est que tu ne vaux pas mieux que la horde de tes faméliques adulateurs. C’est que n’ayant pu t’élever à la conscience de ton individualité et de ton indépendance, tu es incapable de t’affranchir par toi-même. Tu ne veux, donc tu ne peux être libre.

Allons, vote bien ! Aies confiance en tes mandataires, crois en tes élus.

Mais cesse de te plaindre. Les jougs que tu subis, c’est toi-même qui te les imposes. Les crimes dont tu souffres, c’est toi qui les commets. C’est toi le maître, c’est toi le criminel, et, ironie, c’est toi l’esclave, c’est toi la victime.

Nous autres, las de l’oppression des maîtres que tu nous donnes, las de supporter leur arrogance, las de supporter ta passivité, nous venons t’appeler à la réflexion, à l’action [sic].

Allons, un bon mouvement : quitte l’habit étroit de la législation, lave ton corps rudement, afin que crèvent les parasites et la vermine qui te dévorent. Alors seulement du pourras vivre pleinement.

Albert Libertad study

Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Meyè pou Lafrans? E Ayiti menm? Empty
MessageSujet: Re: Meyè pou Lafrans? E Ayiti menm?   Meyè pou Lafrans? E Ayiti menm? EmptyDim 6 Mai 2012 - 23:24

Travers


je te remercie pour ce beau texte.L'auteur merite le prix Nobel de litterature.Voici la verité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Meyè pou Lafrans? E Ayiti menm? Empty
MessageSujet: Re: Meyè pou Lafrans? E Ayiti menm?   Meyè pou Lafrans? E Ayiti menm? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Meyè pou Lafrans? E Ayiti menm?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: