Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Piège à cons pour négrillons

Aller en bas 
AuteurMessage
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8250
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Piège à cons pour négrillons Empty
MessageSujet: Piège à cons pour négrillons   Piège à cons pour négrillons EmptyMar 19 Juin 2012 - 16:56



Piège à cons pour négrillons
Par Max Dorismond

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Parfois on s'installe et on se met à rêver les yeux ouverts. On revit notre journée à l'envers de l'horloge et hop! On vient de réaliser qu'on a posé la gaffe du siècle en oubliant un anniversaire, soit celui de sa femme ou de son premier né, soit qu'on s'est fait rouler dans la farine par un plus crétin que soi… etc.

Ainsi va la vie. Justement, ces types de réflexions tardives m'ont fait découvrir par un heureux hasard, qu'Haïti et plusieurs pays du Tiers-Monde, récipiendaires de bourses d'études gratifiées par les pays nantis se sont faits de temps en temps, si ce n'est pas toujours, farcir la caboche.

Quelques jours de cela, je conversais à bâtons-rompus avec deux professeurs universitaires haïtiens du Québec, quand l'un d'eux me fit part de son exaspération suite à un commentaire entendu lors d'une réunion de profs en rapport à la grève général des étudiants.

En effet, la question des programmes universitaires sans garantie d'emploi pour le finissant ou de préférence, des diplômes destinés à tapisser les murs, occupe l'esprit de plus d'un des grévistes qui réclament la gratuité scolaire en ce sens. En réalité, s'il fallait imposer la gratuité pour ces programmes non rentables, plus de 200 professeurs universitaires québécois risqueraient de se trouver dans la rue.
Voilà le dilemme! Comment compenser?

Tel un jet, la solution suggérée fuse de la bouche d'un quidam :
«Offrons des bourses d'études, par exemple, en Muséologie à Haïti pour garantir la présence d'étudiants».
Cette phrase innocemment lancée pour calmer l'appréhension généralisée vint troubler la sérénité de l'ami tout en projetant, en son for intérieur, des vaguelettes d'indignation semblables à l'onde de choc dégagée par un simple objet tombé dans un petit lac.

Un bac en Muséologie, en quoi ce truc serait-il utile à un Haïtien? Ce dernier n'est pas un tapissier. Il n'a pas de mur à décorer. En fait, ce cours n'est pas le dernier offert aux pays sous-développés, dénués de structure pour garantir un emploi aux bénéficiaires indigènes de retour dans son patelin.

Il en fut ainsi par le passé quand l'Europe offrait des cours non essentiels à notre pays. Au retour de ces heureux élus, le pays était parsemé de poètes et d'écrivains. Les fleurs s'ouvraient par enchantement sur leurs passages, tandis qu'aucune usine ne fut implantée et les produits de première nécessité s'exportaient de l'étranger.

Nous pouvons citer aujourd'hui quelques un de ces cours "bidons", inutiles pour plusieurs pays en voie de développement, tels : Bac en sexologie, Intervention en plein air, Danse Contemporaine, Histoire de l'art, Études politiques appliquées, (la fameuse Science Po)…etc. En quoi ses programmes seraient-ils utiles à court terme pour offrir à Haïti ou autres pays connexes une dizaine de bacheliers par année? Un, au pire, deux, j'essaierai de comprendre, mais dix loupiots irresponsables!

C'est exploité une fatalité inhérente à notre condition de peuple asservi, piégé et prisonnier présentement d'une armée de coalition. Par contre, pour le pays bienfaiteur, c'est le jackpot : ce noble geste (sic) garantirait le salaire des profs concernés et assurerait la rentabilité de l'institution. En remplissant ces programmes avec des étrangers venus de partout, l'Université mettra plein la vue aux commanditaires, donateurs et son gouvernement.

Statistiquement, elle fonctionne à tombeau ouvert. Tout le monde est heureux, à part le sous-développé qui retournera chez lui avec un papier inutile, tel un miroir aux alouettes, bon pour éblouir ses congénères ébahis devant le diplômé venu d'ailleurs.

Ce dernier, ennuyé à se tourner le pouce, auréolé de son parchemin se met en réserve de la république et commence par hanter les autorités en place en vue de les dégommer. Il devient un emmerdeur et le pays se métamorphose peu à peu en un enfer à visage tropical. Avec le parchemin étranger en poche, le chômeur attitré, sans alternative aucune, dénué de tout esprit créatif, se voit déjà maître de la République et emprunte tous les raccourcis pour la matérialisation de ses hallucinations.

Les bourses étrangères sont des dons appréciables, mais beaucoup d'entre-elles sont destinées à engranger les échecs du tiers-monde et à créer des désordres impensables à tous les niveaux. Tout gouvernement responsable devrait y voir à deux fois avant d'accepter que leurs concitoyens soient convertis en dindons de la farce ou en macaques décorées.

Cette réflexion nous amène à nous pencher sur le phénomène des dons accordés aux pays en difficulté et la prolifération des ONG de tout acabit. Ces croisées du siècle nouveau profitent de leur fragilité pour se compenser à qui mieux-mieux en falsifiant les êtres et les choses à leur commodité.

Nul ne donne rien pour rien. Sur le dos des pauvres, plusieurs essaient de convertir leur eau sale en beurre.
Ne soyons pas dupes, quand la générosité chausse les pointures de l'égoïsme et de l'hypocrisie, l'humilié doit s'attendre à recevoir un coup de pied au cul.

Un minimum de réflexion de tous les instants s'impose. Elle devrait nous prémunir contre ces arnaqueurs en
«roue-libre» à la recherche d'une assurance-vie pour leurs jobs menacés. Aveuglés par l'appât du gain, ces individus ont tous perdu le sens de la convenance.

Max Dorismond

East Cobb, Marietta (Georgia)

18 juin 2012


Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16511
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Piège à cons pour négrillons Empty
MessageSujet: Re: Piège à cons pour négrillons   Piège à cons pour négrillons EmptyMar 19 Juin 2012 - 17:14

Sasaye a écrit:


Piège à cons pour négrillons
Par Max Dorismond

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





Il en fut ainsi par le passé quand l'Europe offrait des cours non essentiels à notre pays. Au retour de ces heureux élus, le pays était parsemé de poètes et d'écrivains. Les fleurs s'ouvraient par enchantement sur leurs passages, tandis qu'aucune usine ne fut implantée et les produits de première nécessité s'exportaient de l'étranger.

Ce dernier, ennuyé à se tourner le pouce, auréolé de son parchemin se met en réserve de la république et commence par hanter les autorités en place en vue de les dégommer. Il devient un emmerdeur et le pays se métamorphose peu à peu en un enfer à visage tropical. Avec le parchemin étranger en poche, le chômeur attitré, sans alternative aucune, dénué de tout esprit créatif, se voit déjà maître de la République et emprunte tous les raccourcis pour la matérialisation de ses hallucinations.


Un minimum de réflexion de tous les instants s'impose. Elle devrait nous prémunir contre ces arnaqueurs en
«roue-libre» à la recherche d'une assurance-vie pour leurs jobs menacés. Aveuglés par l'appât du gain, ces individus ont tous perdu le sens de la convenance.

Max Dorismond



18 juin 2012




BRILLANT!
On entend ces quidam sur les radios en HAITI faisant des réflections ,sans pied ni tète.
C'est toijours ,le POLITOLOGUE,le SOCIOLOGUE ,l'ECONOMISTE.
Ces gens ont un BACHELIER d'une UNIVERSITÉ BORLETTE en FRANCE et ils sont tout ça.S'ils étaient restés en FRANCE ou en d'autres pays ,on les retrouverait dans les MAC DO.
Point besoin de commenter ;puisque MAX DORISMOND a si bien dit
Revenir en haut Aller en bas
 
Piège à cons pour négrillons
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Moments difficiles pour nos vieillards!
» News Orks pour Apocalypse... Stompas plastiques?
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» STANLEY LUCAS, POUR QUI SE PREND IL?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Culture-
Sauter vers: