Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -40%
-40% La webcam Logitech C920s HD Pro, Full HD ...
Voir le deal
59.91 €

 

 La police accusée d’incendie criminel, de répression et de vol à Martissant 23

Aller en bas 
AuteurMessage
Nickie
Star plus
Star plus
Nickie

Féminin
Nombre de messages : 1132
Localisation : Montréal, Canada
Loisirs : La lecture, la musique tendre, le net, le cinema, la plage, les voyages
Date d'inscription : 21/12/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: La rose

La police accusée d’incendie criminel, de répression et de vol à Martissant 23  Empty
MessageSujet: La police accusée d’incendie criminel, de répression et de vol à Martissant 23    La police accusée d’incendie criminel, de répression et de vol à Martissant 23  EmptyJeu 2 Aoû 2012 - 18:11

Attaqués par des bandits ayant fait deux blessés graves dans leurs rangs, les agents de l’UDMO se seraient vengés contre des innocents en faisant régner la terreur à Nan Beny et Ti Bois, selon les témoignages d’habitants de cette zone populaire aujourd’hui au bord de la révolte contre le régime de Michel Martelly
Publié le mercredi 1er août 2012
Des résidents de Nan Beny et Ti Bois, deux blocs du quartier populaire de Martissant 23 (banlieue sud de Port-au-Prince), ont accusé mercredi les agents de l’unité départementale de maintien d’ordre de la police (UDMO) d’avoir lancé une véritable chasse à l’homme ayant fait des victimes et d’importants dégâts matériels en représailles à un raid de bandits au cours duquel deux policiers ont été grièvement blessés.

Plusieurs personnes ont été blessées par balle ou passées à tabac, des maisonnettes dont des boutiques ont été incendiées mardi par les agents de l’ordre en uniforme qui ont également mis le feu à quatre motos et cassé les pare-brise de diverses voitures, ont témoigné au micro de Radio-Télé Kiskeya des habitants en colère de Nan Beny et Ti Bois.

Des vols auraient été aussi commis et des arrestations effectuées, lors de cette contre-offensive d’une brutalité sans bornes censée punir une attaque que les gangs opérant dans le quartier avaient menée contre une patrouille policière.

Une femme déclare avoir perdu plus de cinq mille gourdes à son domicile retrouvé sens dessus dessous tandis que le tenancier d’une banque de borlette confie avoir été brutalisé et dépossédé de la recette du jour par les hommes de l’UDMO qui ne voulaient rien entendre.

Un bandage au bras, un jeune homme affirme avoir été sauvagement battu à coups de pierre.

Très remontés contre les autorités, les victimes et leurs proches, qui réclament justice et réparation, se disent prêts à enclencher un mouvement de protestation contre le chef de l’Etat, Michel Martelly, arguant qu’ils ne l’avaient pas porté au pouvoir pour être persécutés ou maltraités. Accusant un supposé indicateur de police connu sous le nom de « Vicky » d’avoir aidé la PNH à orchestrer sa présumée campagne de destruction, ils soutiennent que depuis mardi ils dorment à la belle étoile et dans la hantise d’un retour encore plus féroce des agents de l’UDMO.

Les suspects recherchés seraient pour leur part en fuite.

Le directeur départemental de l’ouest de la PNH, Michel-Ange Gédéon, avait annoncé mardi le maintien des troupes à Martissant 23, quartier réputé dangereux.

Cependant, l’institution policière n’avait pas encore réagi mercredi soir à ces graves allégations dévastatrices pour son image de garante de la paix et de la sécurité publique. spp/Radio Kiskeya
Revenir en haut Aller en bas
Nickie
Star plus
Star plus
Nickie

Féminin
Nombre de messages : 1132
Localisation : Montréal, Canada
Loisirs : La lecture, la musique tendre, le net, le cinema, la plage, les voyages
Date d'inscription : 21/12/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: La rose

La police accusée d’incendie criminel, de répression et de vol à Martissant 23  Empty
MessageSujet: Re: La police accusée d’incendie criminel, de répression et de vol à Martissant 23    La police accusée d’incendie criminel, de répression et de vol à Martissant 23  EmptyJeu 2 Aoû 2012 - 18:28

Kôman la polis fè nan antré kay moun, met difé, pran lajan moun epi, menm ti moun piti pa épanyé? Mkonprann ké lapolis dwé traké bandi avèk sévérité, men de la pou inosan ap péyé pou koupab la, li pa bon. Mwen sweté gen ou on ankèt ki dilijanté pou yo jwen vrè otè zak sa yo.

Pou sa ki konsèné bandi, vyolè, kidnapè, si lè yo té arété yo, si yo té jijé yo e puni yo nômalman, jodi a, inosan pa ta ap péyé pou bandi Epi tou, si la polis kwè ké moun matisan séré bandi lakay yo, sé pou yo mennen bon jan ankèt pou yo ka jwen sitirè yo. Mwen toujou kont abu ak gwo ponyèt; la polis la pou pwotéjé sèvi, kel fè travay li kôm sa dwa, san fôs koté

Ensékirité blayi nan tout péyi a, fè moun pa fouti al nan peyiw ak kè pozé pou fèm kado ou tikè, mpa tap met pyem Ayiti, gen twôp viltim. Mpap dépansé lajanm poum al bay moun touyem met sou li. Mwen pran ti vakans mwen nan ou kwen byen trankil. Mwen regrèt kem pa ka fè péyim pwofité, moblijé al depansel lôt péyi, é sé pa fôt mwen, sé fôt moun kap fè zak yo epi moun ki chèf peyi a ki pa pran responsablitel. mwen twô sansib pou vim poum ta al riskel ané sa. Osi lontan ké li éta sa, mpa pralé, ni moun lakay mwen, em pap konséyé okenn moun al bay touyé yo tankou Mme ki sot an frans sa fè 2 semèn nan, epi yo lagel atè pandanl sot ayopô.
Revenir en haut Aller en bas
 
La police accusée d’incendie criminel, de répression et de vol à Martissant 23
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Tribune Libre-
Sauter vers: