Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -15%
Roborock S7 Aspirateur Robot en promo chez Cdiscount
Voir le deal
509 €

 

 L'histoire d'Haïti falsifiée

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

L'histoire d'Haïti falsifiée Empty
MessageSujet: L'histoire d'Haïti falsifiée   L'histoire d'Haïti falsifiée EmptyMer 15 Aoû 2012 - 13:41


L'histoire d'Haïti falsifiée
Première partie


Par Jacques Casimir (Pasteur D'Amoulio)

majac14@hotmail.com



On ne peut comprendre le présent, le modifier, ni améliorer le futur si on ne connait pas l'histoire. Il faut la connaître pour ne pas répéter les mêmes erreurs; mais cette connaissance de notre histoire s'avère une tâche difficile. Elle a été écrite par des vaincus, qui l'ont falsifiée, cachée et tronquée à des fins politiques. Certains de nos frères sont tellement manipulés qu'ils refusent de voir les récits du passé avec une autre vision que celle du colon.

Dans ma quête de révélations des faits historiques cachés et inédits, je vais faire une démarche de questionnements et j'amènerai les preuves de falsifications et de dissimulations de notre mémoire commune. Je poserai un certain nombre de questions dans un ordre non chronologique et j'apporterai des réponses dans différentes chroniques qui suivront. En voilà :

La désinformation sur les noirs de St Domingue (Haïti) a commencé dès les premières revendications de liberté, Toussaint Louverture fut la première Victime et ensuite Dessalines. Ce fait est du à Louis Dubroca qui publia deux documents. REF:Auteur Louis DubrocaTitre The life ofToussaint Louverture, Londres, C. Whittingham, 1802 et l'autre La vie De Jean Jacques Dessalines chef des noirs révoltés de Saint-Domingue publié en France en 1804. Ces œuvres cherchaient à déprécier les insurgés aux yeux du public métropolitain français et dans tous les pays coloniaux de l'époque et traduites en plusieurs langues et voici des exemples du premier livre cité par l'auteur :

« Le 24 juin 1791, TOUSSAINT, après avoir assisté à la messe et reçu le sacrement avec des marques de dévotions inhabituelles, quitta l'église des Cayes, monta à cheval et suivi de ses troupes, en fait, des Espagnols qui étaient sous son commandement. Ce jour-là, il ordonna à ces derniers de massacrer la population : vieux, jeunes, hommes, femmes, des centaines et des centaines de bébés blancs nouvellement nés, ( Ndlr). Ils furent sans distinction passés par l'épée, tandis que beaucoup avaient auparavant souffert de la brutalité extrême de l'armée du Chef Noir ». Après maintes pressions des témoins de l'époque, l'auteur reconnait finalement à Louverture le fait de ne pas avoir participé aux massacres des blancs durant l'insurrection. Le mal était déjà fait. Le livre a été publié partout en Europe, comme témoignage de la brutalité sanguinaire de Toussaint Louverture. C'est l'une parmi les nombreuses raisons qui a poussé Napoléon à le faire enlever pour l'emprisonner sans jugement au fort de Joux. Il a été l'une des premières victimes de la propagande, de la désinformation politique et médiatique. Dubroca assure également que; lorsque Toussaint Louverture prit le contrôle absolu de Saint-Domingue après le retrait des Anglais en 1798, ce chef noir se vanta de prétendre exterminer « tous les Blancs de la colonie REF Auteur L. Dubroca,Titre The life of Toussaint Louverture, Londres, C. Whittingham, 1802, p. 14. Cet épisode évoqué par Dubrocca n'a jamais eu lieu. REF Historia Moderna, Sublevación de los Negros, y Revolución de la Isla de Santo Domingo », vol.II, Madrid,( Impr. de Vega y Compañía, 1806), .Sources :Ecole Doctorale D'Histoire et Civilisations Titre: Perceptions et représentations de la Révolution haïtienne (1790-1806) Par A. E.GÓMEZ PERNÍA Sous la direction de Frédérique Langue (Document -UMR-8168 Paris )

Nous avons consulté le registre des naissances pour la ville des Cayes de l'année 1791, il y a eu exactement 76 naissances d'enfants blancs dans cette ville et les environs. Comment Toussaint Louverture a pu faire assassiner des centaines et des Centaines de bébés naissant? Encore une autre preuve de désinformation contre Toussaint Louverture. Documents de REF: Sources La collection des registres paroissiaux et d'état civil de St-Domingue conservée aux Archives nationales d'outre-mer de France, couvre la période de (1668 à 1804).REF Auteur: Houdaille, Jacques:Titre Reconstitution des familles de Saint-Domingue (Haiti) au XVIIIe siècle vol 46

Créé en 1776 par un édit royal, le Dépôt des papiers publics des colonies, plus communément appelé DPPC, était chargé de conserver au niveau de l'administration centrale sous forme de copies les actes les plus importants rédigés dans les colonies, pouvant garantir les droits des personnes et la sûreté de l'État.

Dans ma prochaine chronique je fournirai des arguments sur les calomnies contre Dessalines. Ces deux manuscrits de fabulations et de désinformations ont créés une haine farouche contre Haïti et a servi à Talleyrand ministre des affaires étrangères de Napoléon comme outil de propagande contre ce pays. Le colon et les falsificateurs ont élevés à des hauteurs jamais atteintes l'art du mensonge

Autres démonstrations de Dissimulations

La citadelle LaFerrière porte le nom d'Henri Laferrière qui a terminé le chantier, mais les plans et le début des travaux ont été fait par Henri Barré architecte haïtien et un des ingénieurs natif du pays qui a exécuté les travaux fut Paul Alphonse Loileau. Selon nos recherches, il n'y a aucune confirmation historique qu'ils ont quitté St-Domingue (Haïti) pour aller étudier à l'étranger.

En 1809, une nouvelle vague d'immigration blanche et colorée en provenance de Saint-Domingue(Haiti ) part vers la Louisiane avec leurs serviteurs noirs libres. Parmi eux beaucoup de cadres, de fonctionnaires, de médecins, de notaires, d'arpenteurs-géomètre. Beaucoup d'entre eux sont nés et n'ont jamais quitté St Domingue avant 1809 REF sources d'archives Dépot des papiers Publics des colonies Centre d'archives d'outre Mer (CAOM) Aix- en-Provence ( registre de l'état de Saint-Domingue 1803)REF:Auteur Nathalie Dessens Titre From Saint Domingue to Louisiana Influences Gainesville:University of Florida Press2007. REF:Auteur George Barthélémi Faribault Avocat TITRE Histoire de L'Amérique du Canada De la Louisiane et autres lieux (Québec édition 1837)

Les premières universités de la Louisiane furent fondées par des réfugiés de St Domingue(Haïti) au début du XIXe siècle : le Collège D'Orléans en 1805 et en 1834, le médical Collège of New Orléans rebaptisé Tulane University en1883

Questions?

Où avaient étudié ces premiers fondateurs d'universités ? Qui leur a donné leur formation d'architectes, d'ingénieurs, de médecines et d'arpenteur-Géomètre à St Domingue Haïti ?

Dans les cercles historiques cachés sur l'histoire de St Domingue, une ouverture minime est apparue et une information non confirmée, qui, si elle s'avère exacte va bouleverser encore plus vos croyances et vos certitudes historiques. Il s'agit de : L'université de libre de ST Domingue fondée en 1781. Nous allons investiguer pour faire la lumière sur cette information non confirmée.

L'histoire peut être modifiée selon l'humeur ou la colère politique d'un leader, balancée par les ambitions circonstancielles du temps :

Arguments

L'historien Moreau de St Mery possédait l'une des plus riches archives et documentations sur la colonie de St Domingue et Haïti de cette époque. En 1817, le roi Louis XVIII ne lui donnait pas le choix, il lui rachèta ses archives et sa bibliothèque. «Nous ne tolèrerons qu'aucun citoyen ne possède autant d'archives d'État, nous devons à l'avenir surveiller de très près les archives et les documents sur l'Histoire de St Domingue», s'exclamait le roi. Tout ce patrimoine documentaire a disparu. Nous avons essayé de nous renseigner. Nous avons reçu une réponse polie et diplomatique, en ces termes «Beaucoup de documents du XVIIIe et XIXe siècles se sont effrités avec le temps, en raison des mauvaises conditions de conservation».

Les voies du seigneur sont impénétrables, pas celles des hommes. Nous allons contourner les barrages pour apporter la lumière sur ces faits historiques cachés

L'université D'oxford de Londres (Angleterre) nous a fait grâce en nous laissant consulter un document rare, les carnets du docteur Stewart, le médecin qui a pris en charge Henri Christophe après sa crise. Le Docteur Stewart, était né de l'union d'une esclave de l'ile de la Grenade et d'un colon Anglais. Ces archives et plusieurs autres dossiers explosifs vont perturber vos convictions et vos références historiques, mais nous devons faire un travail exhaustif, pour confirmer les sources et apporter des justifications solides sur ce que nous avançons avant de les publier

Beaucoup d'historiens disent que Christophe est enterré à la Citadelle. Nous mettons au défie quiconque, d'apporter la preuve du lieu de sa sépulture. Selon d'autres sources il a été enterré ailleurs. Cette information se trouve dans une partie des notes de l'historien Pompé Valentin Vastey dit le Baron de Vastey qui en février 1818 en présence d'autres notables de haut rang et dignes de la confiance du souverain assistait et participait à la rédaction du testament du Monarque. Une partie de ces notes se trouvent cachées en France. Pompé Valentin de Vastey a été anobli par le roi Henri Christophe pour service rendu au royaume du nord à titre de Baron, d'où le Baron de Vastey.

Mais où est donc le testament manuscrit du Roi Henri Christophe?

Certains chercheurs veulent voir le manuscrit pour l'authentifier. Les falsificateurs et certains gouvernements cachent des documents pour nous maintenir dans l'ignorance. Il y a différents mémoires, mais l'Histoire appartient à tout le monde. La vérité vous affranchira, cette phrase n'est pas dénuée de sens. Si nous connaissons notre histoire nous pourrons mieux nous défendre d'où ma devise: L'histoire est une arme, il faut l'utiliser pour pouvoir se relever. Connaître son histoire, c'est être capable de la défendre et de se défendre.

Le travail d'investigation de plusieurs historiens mène tous au même endroit : l'Angleterre, mais le ministère qui gère le patrimoine historique Britannique fait la sourde oreille sur ce sujet .Pourquoi? Que Cachent-ils? De quoi ont-ils peur? Rassurez-vous, nous finirons par le savoir.

Ce que les historiens ne vous ont pas dit, la France et les États-Unis cherchent depuis 1820 le trésor du roi Henri Christophe, qu'ils n'ont jamais trouvé. Le Baron de Vastey, après la mort du souverain, pressentant le danger a caché certains documents que les français n'ont jamais eu. Il est mort assassiné quelques jours plus tard. Dans l'inventaire des bijoux du royaume du nord se trouve la couronne d'apparat du Roi, le sceptre de commandement, les couronnes des princes et des princesses, le Sceau Royal et le collier principal de cérémonie de la reine. Après sa paralysie le monarque voyant venir la fin de son règne les a fait cacher. Ces joyaux appartiennent au peuple Haïtien. Ceux qui prétendent les garder depuis 1820 attendent que le pays devienne stable et évolue dans un état de droit pour les révéler, pour les exposer au peuple haïtien. Mais n'avons aucune preuve qu'ils détiennent vraiment ce patrimoine historique.

L'historien se doit de chercher, de trouver en apportant des exemples historiques solides et authentifiables pour contrecarrer les détracteurs qui contestent pour contester, sans apporter de dossiers et de preuves irréfutables de leurs assertions.

Quoi que l'on fasse, quoi que l'on cache, rien ne pourra arrêter la marche de l'histoire.

A la lumière de toutes ces références historiques cachées, une grande question s'impose : Connaissons-nous vraiment notre histoire? Ce sera à vous de juger et de répondre

Vous pensez en avoir fini avec l'histoire passée, mais le passé et l'histoire n'en n'ont pas encore fini avec vous et je me porte garant de vous révéler des faits historiques cachés et inédits. Amen

Amen Amen Jacques Casimir (pasteur D'Amoulio)

majac14@hotmail.com

15 Aout 2012


__._,_.___
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17253
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

L'histoire d'Haïti falsifiée Empty
MessageSujet: Re: L'histoire d'Haïti falsifiée   L'histoire d'Haïti falsifiée EmptyMer 15 Aoû 2012 - 16:50

JACQUES CASIMIR pourrait consulter les ARCHIVES de MOREAU DE SAINT MERY sur GALLICA.FR
Presque rien ne se passait à SAINT DOMINGUE avant 1791 que SAINT MERY n'avait recordé.
Bien que ce type était raciste comme lui seul.C'est lui qui avait concocté les différentes couleurs entre un NOIR sorti d'AFRIQUE et un BLANC.
Et cette affaire de MASSACRE DES BLANCS par DESSALINES que mème une NANCY ROC avait évoqué ,pour conspuer ,on sait qui,parce qu'il avait évoqué DESSALINES pour modèle.
Combien de BLANCS ,DESSALINES avait il vraiment massacré?
Combien était resté en HAITI après 1804.
Et puis ceux qui parlent de ce ""massacre"" ne parlent jamais du MASSACRE des NOIRS et MULATRES (Eh!OUI) en GUADELOUPE ,ou plus de la moitié de la population ""non blanche"" avait été exterminée par le Général FRANÇAIS RICHEPANCE!
Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire d'Haïti falsifiée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: