Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -24%
Samsung Galaxy S20FE 6.5″ Double SIM 128 Go ...
Voir le deal
499 €

 

 Anivèsè masak Ayisyen e desandan Dominiken nwa an Dominikani

Aller en bas 
AuteurMessage
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Anivèsè masak Ayisyen e desandan Dominiken nwa an Dominikani Empty
MessageSujet: Anivèsè masak Ayisyen e desandan Dominiken nwa an Dominikani   Anivèsè masak Ayisyen e desandan Dominiken nwa an Dominikani EmptyMar 9 Oct 2012 - 21:30

Dépêches

Haïti-Rép. Dominicaine : Commémoration du 75 ème anniversaire du massacre de 1937

mardi 9 octobre 2012

P-au-P, 9 oct. 2012 [AlterPresse] --- La commission binationale frontière solidaire, qui regroupe plus d’une vingtaine d’organisations dominicaines et haïtiennes, a commémoré ce mardi 9 octobre 2012 le 75 ème anniversaire du massacre de 1937 en R. Dominicaine, a constaté AlterPresse.

A cette occasion, la commission a appelé les deux pays partageant l’ile d’Haïti à mettre tout en œuvre pour éviter qu’un tel crime ne se reproduise.

Le massacre de 1937, commis par le régime du président dominicain Rafael Trujilio, concerne plus de 15 mille Haïtiens, descendants d’Haïtiens et Dominicains noirs.

Ces personnes ont été tuées durant une semaine, du 2 au 8 octobre 1937, dans plusieurs villes dominicaines, dont La Cumbre, La Vega, Puerto Plata et Samana. Les assassinats ont se sont produits également dans la province de Restoracion et le nord-ouest de la République dominicaine.

Dajabon, ville frontalière, a aussi connu les heures terribles de cette tuerie, notamment près de la rivière qui coule dans la zone, d’où son nom depuis, Rivière Massacre.

Le massacre de 1937 a été favorisé par l’idéologie raciste et des idées anti-haïtiennes qui dominaient dans la société dominicaine, avec une tendance de rejet des noirs par les classes dominantes et l’élite dominicaines, a-t-on rappelé lors de la commémoration.

Des Haïtiens ont cependant survécu au drame, portant le surnom de « kout kouto a » (en français : le coup de couteau). Les militaires dominicains avaient en effet ordre de n’utiliser que des armes blanches.

La commémoration de ce 9 octobre 2012 s’inscrit toutefois sous le signe de la fraternité, a insisté la commission binationale frontière solidaire. Il ne s’agit pas de ressasser le passé, mais de faire un front commun pour un développement durable en se rappelant cette page douloureuse de l’histoire des deux peuples. [jep kft gp apr 9/10/2012 15 ]rico
Membre Fondateur et Representant de la Minorite Socialiste

Posts: 146
Joined: Tue Aug 28, 2012 7:50 am
Private message
Revenir en haut Aller en bas
 
Anivèsè masak Ayisyen e desandan Dominiken nwa an Dominikani
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: