Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -40%
-40% sur Nike React Infinity Run Flyknit 2
Voir le deal
95.97 €

 

 Jouer avec le pouvoir

Aller en bas 
AuteurMessage
Edpoete
Star
Star


Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 24/10/2006

Jouer avec le pouvoir Empty
MessageSujet: Jouer avec le pouvoir   Jouer avec le pouvoir EmptyMer 17 Oct 2012 - 16:16

JOUER AVEC LE POUVOIR
Artcile 1 : Il est temps que les leaders, les dirigeants haitiens fassent leur propre examen de conscience quant l'avenue et l'avenir du pays Haiti. Il est temps de cesser de jouer avec le pouvoir
Article 2 : Haiti était la Perle des Antilles mais à présent elle demeure le valet des antilles. On joue avec le pouvoir
Artcile 3 : On joue avec le pouvoir de telle sorte que Haiti se retrouve en position d'instabilité politique chronique avec une descente aux enfers continuelle
Article 4 : Lors du procès de la consolidation, trois condamnés aux travaux forcés pour detournement de fonds public sont devenus par la suite trois chefs d'état qui gouvernent Haiti. On joue avec le pouvoir pou m pa di nap fè makak
Article 5 : À Hinche un homme emprisonné pour avoir violé un camion. En prison il organise sa candidature comme député. Le condamné en prison fut le candidat élu aux elections. On joue avec le pouvoir.
Article 6 : À Hinche un homme connu pour avoir volé un cheval est devenu par la suite le maire(Magistrat) de la Ville de Hinche. On joue avec le pouvoir pou m pa di nap makak.
Artcile 7 : L'affaire Sandro ou Ona en avril 2009 est une affaire de corruption selon Patrice Jean Louis et Stanley Vincent. On joue avec le pouvoir
Article 8 : Jeanne Bernard, actuelle diretcrice du bien être social, ex-directrice de l'immigration, ex directrice de l'ONA agée de 67 ans a reçu de l'ona 196 millions de gourdes pour 30 ans. On joue avec le pouvoir
Article 9: Charles Suffrat, conseiller de René Preval, agé de 62 ans, coordonnateur de koze pep a reçu 30 millions de gourdes pour 30 ans. Yap fè gaspiyay. On joue avec le pouvoir pou m pa di nap fè makak
Article 10 : Marie Claude Calvin, sœur du president René Préval a reçu 186 millions de gourdes pour 35 ans. Yap fè gaspiyay. On joue avec le pouvoir pou m pa di nap fè makak
Article 11: Kelly Bastien, President du Senat et sa femme, ont obtenu 176 millions pour 30 ans. Yap fè gaspiyay. On joue avec le pouvoir pou m pa di nap fè makak
Article 12 : Madame Joseph Lambert, épouse de l'ancien président du sénat du sud est a obtenu 7 millions pour 25 ans. Yap fè gaspiyay. On joue avec le pouvoir pou m pa di nap fè makak
Artcile 13 : Herivaux Rudy Senateur de l'ouest a reçu 108 millions pour 30 ans. Yap fè gaspiyay. On joue avec le pouvoir pou m pa di nap fè makak
Article 14 : Evaliere Beauplan Senateur du nord ouest a reçcu 9 millions pour 25 ans. Yap fè gaspiyay. On joue avec le pouvoir pou m pa di nap fè makak
Article 15 : Cassy Nenel Senateur de ùnippes a reçu 3 millions de gourdes pour 15 ans. Yap fè gaspiyay. On joue avec le pouvoir pou m pa di nap fè makak
Artic16 Assad Volcy conseiller du president Preval a reçu 22 millions gourdes pour 30 ans. Yap fè gaspiyay. On joue avec le pouvoir pou m pa di nap fè makak
Article 17: Aviol Fleurant militant des droits humains a reçu 40 millions de gourdes pour 28 ans. Yap fè gaspiyay. On joue avec le pouvoir pou m pa di nap fè makak
Article18 Osner Fevrey avocat politicien a reçu 35 millions de gourdes pour 18 ans. Yap fè gaspiyay. On joue avec le pouvoir pou m pa di nap fè makak
Article 19: Guyle C. Delva, coordonnateur de la commission des journaliste de René Préval a reçu 17 millions gourdes pour 27 ans Yap fè gaspiyay. On joue avec le pouvoir pou m pa di nap fè makak.
Article 20: Axène Joseph ex député a reçu 113 millions gourdes pour 32 ans. Yap fè gaspiyay. On joue avec le pouvoir pou m pa di nap fè makak
Article 21 : La politique haitienne se comporte une seule facette qui dit abas à tout gouvernement élu. La tradition se perpétue avec un record inegalé à travers le monde; soit sur un total de 49 chefs dÉtats ou de gouvernements, on enregistre : 31 renversements avec assassinat, exécution, chasse, ou démission, 23 exils forcés ou volontaires, 21 Chassés, 7 démissionnés, 3 assassinats, 8 Morts au pouvoir, 10 mandats achevés, 1 Suicidé, un mort par accident au palais,
3 occupations étrangères. On joue avec le pouvoir pou m pa di nap fè makak

Artcile 22 : Une tendance d'instabilité politique chronique qui s'elève 63,26% de renversements, 46,93% d'exil, 42,85% de chasse, 14,28% de démission . On joue avec le pouvoir pou m pa di nap fè makak
Artcile 23 : Un chanteur populaire nommé Michel Martelly qui savait enlever son pantalon en plein public tout en proférant des mots grossiers pour ne pas dire sales est elu président d'Haiti, le chef supreme de la nation haitienne. On joue avec le pouvoir, pou m pa di nap fè makak. On joue avec le pouvoir pou m pa di nap fè makak

Artcile24 : comme pour les autres chefs d'états, on crie actuellement abas Martelly, abas Sweet Micky. La tradition continue. On joue avec le pouvoir pou m pa di nap fè makak

Crise et Chute du pouvoir en Haïti

Histoire du pouvoir politique Haïtien
Les renversements de gouvernements ou de chefs dÉtat
1) Jean Jacques Dessalines : Janvier 1804- octobre 1806
Renversé, assassinat
2) Jean Pierre Boyer : mars 1818-février 1843
Renversé, démission (1), exilé (2)
3) Rivière Hérard : Décembre 1843-Mai 1844
Renversé, chassé(1), exilé(3)
4) Louis Pierrot : Avril 1845-Mars 1846
Renversé, chassé(2), exilé(4)
5) Faustin Soulouque : Mars 1847-Janvier 1859
Renversé, chassé(3), exilé(5)
6) Nicolas, Geffrard : Janvier 1859- Mars 1867
Renversé, démission(2), exilé(6)
7) Sylvain Salnave : Juin 1867-Décembre 1869
Renversé, exécuté,
Michel Domingue : Juin 1874-Avril 1876
Renversé, chassé(4), exilé(7)
9) Boisrond Canal : Juillet 1876-Juillet 1879
Renversé, démission(3),
10) Lysius Salomon : Octobre 1879-Aout 1888
Renversé, chassé(5), exilé(Cool
11) François Denys Légitime : Décembre 1888- Aout 1889
Renversé, chassé(6), exilé(9)
12) Nord Alexis : Décembre 1902- Décembre 1908
Renversé, chassé(7), exilé(10)
13) Antoine Simon : Décembre 1908-Aout 1911
Renversé, chassé(Cool, exilé(11)
14) Michel Oreste : Mai 1913-Janvier 1914
Renversé, chassé(9), exilé(12)
15) Oreste, Zamor : Février 1914-Octobre 1914
Renversé, démission(4), exilé(13)
16) Davilmar Théodore : Novembre 1914- Février 1915
Renversé, chassé(10), exilé(14)
17)Vilbrum Guillaume Sam : Mars 1915- Juillet 1915
Renversé, assassiné
18) Élie Lescot : Mai 1941-Janvier 1946
Renversé, chassé(11), exilé(15)
19) Dumarsais Estimé : Aout 1946-Mai 1950
Renversé, chassé(12), exilé(16)
20) Pau Égeune Magloire : Décembre 1950-Décembre 1956
Renversé, chassé(13), exilé(17)
21) Némours Pierre Louis : Décembre 1956-Février 1957
Renversé, démission(5)
22) Franck, Sylvain : Février 1957-Avril 1957
Renversé, chassé(14)
23) Daniel Fignolé :Mai 1957- Juin 1957
Renversé, chassé(15), exilé(17)
24) Jean Claude Duvalier : Avril 1971-Février 1986
Renversé, démission(6), exilé(18)
25) Leslie François Manigat Manigat : février1988-juin 1988
Renversé, chassé(16), exilé(19)
26) Henri Namphy : Juin 1988-septembre 1988
Renversé, chassé(17), exilé(20)
27) Mathieu Prosper Avril : 17 Septembre 1988-mars
Renversé, démission(7), exilé(21)
28) Jean Bertrand Aristide : février 1991-octobre 1991
Renversé, chassé(18), exilé(22)
29)Joseph Camilien Nerette/Jean Jacques Honorat : octobre 1991-juin 1992
Renversé, chassé(19),
30) Émile Joseph Jonassaint/Marc Bazin : mai 1994-octobre 1994
Renversé, chassé(20)
31) Jean Bertrand Aristide : 2000-2004
Renversé, chassé(21), exilé(23)

Les Mandats achevés au pouvoir
1) Nissage Saget : 1870-1879
2) Tirésias Simon Sam : 1896-1902
3) Sud Dartiguenave : 1915-1922
4) Louis Borno : 1922-1930
5) Louis Eugène Roy : Mai 1930- octobre 1930
6) Sténio Vincent : 1930-1941
7) Ertha Pascal Trouillot : Mars 1990- février 1991
Jean Bertrand Aristide : 1994-1996
9) René Garcia Préval : 1996-2000
10) Boniface Alexandre : février 2004--2005


Les Présidents morts au pouvoir
1) Alexandre Pétion : 1807-1819, mort naturelle
2) Henri Christophe :1807-1820, suicide
3) Philippe Guerrier : 1844-1843, mort naturelle
4) Jean Baptiste Riché : 1846-1847, mort naturelle
5) Florvil Hyppolite : 1888-1896, mort naturelle
6) Cincinnatus Leconte : 1911-1913, incendie ou explosion du Palais
7) Tancrède Auguste : 1912-1913, Mort naturelle
Francois Duvalier : 1957-1971, Mort naturelle

Occupation étrangère dHaiti
1) Occupation Militaire américaine1915-1934
2) Occupation militaire 1995-2004
3) Occupation par Les Casques Bleus et lONU : 2004-à nos jours

31 renversements de chefs détat, 21 chassés, 23 exilé, 3 assassinats, 7 démissionnés, 10 Mandats achevés, 8 morts au pouvoir, 3 occupations étrangères


De 1804-2004 sur un total de 49 chefs dÉtats ou de gouvernements, on enregistre :
1) 31 renversements avec assassinat, exécution, chasse, ou démission
2) 23 exils forcés ou volontaires
3) 21 Chassés,
4) 7 démissionnés
5) 3 assassinats
6) 8 Morts au pouvoir
7) 10 mandats achevés
1 Suicidé, un mort par accident au palais
9) 3 occupations étrangères

Autrement dit en proportions en termes d'instabilité:
1) 63,26% de renversements
2) 46,93% d'exil
3) 42,85% de chasse
4) 14,28% de démission






HAITI, LOI ET CONSTITUTIONS

A) La Constitution de 1801 de Toussaint Louverture
1) La constitution de 1805 de Jean Jacques Dessalines
2) La constitution de 1806 dAlexandre Pétion
3) LActe constitutionnel de 1807 dHenry Christophe
4) La constitution royale de 1811 dHenry Christophe
5) La constitution de 1816 dAlexandre Pétion
6) Les codes civile de 1825, de procédure civile, de commerce et rural de 1826 de Jean Pierre Boyer
7) La constitution de 1843 sous Rivière Hérard
Le code civil, pénal, et rural de Geffrard ajouté à la constitution de 1843
9) La constitution de 1816 remaniée, soit la constitution de 1846 de Riché
10) La Constitution de 1874 sous Michel Domingue
11) La Constitution de 1889 sous Florvil Hyppolite
12) La Constitution de 1918 de Dartiguenave
13) La Constitution de 1935 de Sténio Vincent, soit la constitution de 1918 remaniée
14) La constitution de 1941 de Sténio Vincent, soit la constitution de 1935 remaniée
15) La constitution de 1950 du triumvirat : Lavaud, Lévelt et Magloire
16) Le code du travail de François Duvalier
17) La constitution de 1987 sous le gouvernement provisoire dHnery Namphi
Autant dire, de 1804 à 1987 Haïti a connu 17 constitution alors que Les Etats-Unis de lAmérique du Nord qui a pris son indépendance avant Haiti le 4 juillet 1876 na connu quune constitution comportant juste quelques modifications

Remaniement constitutionnel
Hé oui! 2012 C'est le moment fatidique, le moment critique de remanier la constitution de 1987. Les constitutions haitiennes de 1801 à 1987 font toujours l'objet d'un besoin criant ou impératif de remaniement, de motivations. Beaucoup de leaders pour des motifs variés s'empressent souvent de pointer du doigt ce besoin urgent. Sauf que nombreux sont ceux qui veulent que le changement obéisse a leurs intérêts personnels partisans pour ne pas dire mesquins.

C'est pourquoi plus que jamais le peuple doit rester vigilant face aux différentes allégations des leaders pour changer la constitution dans un moment ou ce besoin s'avère urgent pour traiter les différents entre le texte constitutionnel(écrit) et l'exercice du pouvoir(action), entre le pouvoir législatif et le pouvoir exécutif sans oublier certaines lois qui se révèlent caduques ou périmées.

Le peuple doit pouvoir questionner les leaders ayant de telles allégations tant au niveau de leurs desseins et de leur compétence. En effet, pour élaborer une constitution cela exige des esprits aussi impartiaux qu'universels de façon a transcender les intérêts partisans et rencontrer l'esprit, les moeurs, les goûts, les coutumes, la tradition du peuple et les intérêts suprêmes de la Nation ou de l'État Haitien. Aucun doute, cela exige des gens, des leaders, des candidats, des députés et des sénateurs compétents pour remplir cette tache a bien. Oui des esprits compétents pour élaborer une constitution en envisageant des lois justes de portée générale comme universelle compatible avec le gros bon sens du peuple et les intérêts suprêmes de la Nation et qui tiennent compte de la diversité particulière qui caractérise le peuple haitien. Sur cette pente on sera capable de faire des lois qui durent longtemps ou plus longtemps que d'habitude.

Par contre si les intérêts partisans président au remaniement aux modifications, au changement éventuel de la constitution de 1987, on sera condamné a changer de constitution comme on change de chemise et la loi ne cessera point de devenir une industrie a produire des criminels, des bandits, des déviants, des délinquants, des contestataires, une machine de la mort comme de faire de la guerre civile. Alors messieurs les candidats, ne changeons pas la constitution pour qu'elle meure juste avec la fin de vos mandats éphémères que le peuple vous confie.

Soyons respectueux envers les pères fondateurs de la patrie. Toussaint pour faire une constitution qui respecte les desiderata de tous, ne s'enfermait pas un carcan de couleur noire. Ils tiennent compte de tous noirs, blancs, mulâtres et métis, royalistes comme républicains, en tant que fils d'une même nation.

Alors messieurs les candidats respectez la tache et la fonction qui vous incombe. Respectez le nom de Jean Jacques Dessalines, de Petion et de Toussaint Louverture. Respectez les noms des pères fondateurs de la patrie Respectez notre titre honorifique de Première république noire du monde. Respectez notre idéal : Liberté, égalité, fraternité et Indépendance. Respectez notre devise : L'union fait la force.Soyons sages. Instruisons nous de l'astrologie de la Vierge en date du 31 septembre 2013 qui stipule : Tant qu'on ne peut pardonner a autrui, d'être différent de soi, on est encore bien loin du chemin de la sagesse. La pleine lune, en poisson, face a la vierge, peut mettre en relief la multiplicité des goûts et des opinions. Le bilan de ce vendredi sera positif si vous êtes capables de percevoir les différences comme une richesse et de trouver les moyens d'en tirer profit.

Peuple ne soyez pas dupe.Selon un sondage publié dans le journal de Montréal en date du samedi premier septembre 2012, seulement 22% de candidats se lancent en politique par conviction et principalement pour servir le public. 67% vont en politique pour leurs intérêts personnels et pour l'avancement de leur carrière alors que 11% ne savent pas même pourquoi ils vont en politique. Peuple demandez vous pour quelles raisons vos candidats sont en politique. Croyez vous aux promesses électorales.
Edner Saint Amour



Du civisme à l'organisation

Avec l'occupation, les cyclones et le tremblement de terre du 12 janvier 2010 qui ont contribué a acculer le pays dans un enfer financier ou le stress et la dépression demeurent la seule vraie économie de la Nation haitienne, celle ci doit rassembler son humanisme pour travailler à la réorganisation du pays. Le peuple doit savoir à présent qu'il est temps de se divorcer avec la mentalité meurtrière qui jette le pays dans le chaos pour penser à son organisation. Le peuple doit réaliser que certaines maximes barbares sont pire que la mort elle même pour le pays. On ne peut plus vivre sous le joug du ''degaje pa peche'' ou l'homme le plus magouilleur est le seul mieux qualitfié pour occuper le meilleur poste séparé de toute compétence si ce n'est que la partisannerie, le clientélisme, le parrainage qui commande les événements ou l'embauche. On ne peut plus vivre sous le joug infernal, funeste du ''degaje pas peche'' qui consacre le monde ténébreux de l'informel, de l'underground, de l'en dehors du rail, étant la déformation de la réalité ou tous les coups sont bons en dessous de la table. L'encensement ou le couronnement du chacun pour soi, chak koukou klere pour je li, naje pour soti.

La constitution est l'oeil ou mieux la boussole de la nation. Le code de la route qui empêche les accidents entre les automobilistes politiques, qui favorise la circulation de tous les chauffeurs de manière harmonieuse. Si l'on continue de croire dans la ''Baionnette se fer constitution se papier'', on sera porté à grossir le rang des baionettes tant pour se protéger que pour trouver sa patate vilement. Alors on grossira le camp de la raison du plus fort est toujours la meilleure de telle sorte qu'on finit par ériger une dictature de Baionnette, de lion, de renard pour entrainer la nation dans un ETAT DE NATURE commandé par la loi de homo homini lupus, donc dans le chaos l'absence de toute forme d'organisation.

Certes Bonaparte est à l'origine de la guerre de 1802 avec Toussaint après la promulgation de la constitution 1801qui le révoltait et de celle de 1803 avec Jean Jacques Dessalines. Car Napoleon avait pour projet macabre celui de détruire tous les chefs noirs ou indigènes. C'est un véritable monstre. Par contre, il jette des maximes pleines de réalités et de vérité qui appellent à la réflexion. Il y en une que tout Haitien doit garder en mémoire pour le guider. Au lieu d'un ''degaje pa peche'' ou d'un ''baionnette se fer constitution se papier'', qui nous égare dans la jungle politique, combien il serait mieux de se confier a sa maxime pleine de vérité teintée de sagesse, à savoir : ''avec des baionnettes on peut tout faire sauf s'asseoir sur elles''. C'est à dire qu'on peut conquérir le monde avec des armes, mais on ne peut nullement régner dans la violence. C'est dans ce même esprit que Ciceron a dit : Il faut que l'airain cède à la toge, c'est à dire que les militaires cèdent le pouvoir à un gouvernement civil.

A présent l'haitien doit apprendre à faire son choix entre 1) Le camp de la baionnette, du lion, de la force, du renard qui croit dans le degaje pa peche, symbole du chaos 2) et le camp de la loi, de la compétence, de la probité étant symbole de l'organisation.

Désormais tous doivent reconnaître que nul ne peut jamais asseoir sur des baionnettes. Alors messieurs respectez la constitution au lieu de la fouler au pied ou de la déchirer avec des baionnettes. Sinon les conducteurs, les chauffeurs politiques finiront pas s'accidenter dans un grand karanbolaj faute de code de la route et du respect des feux de la circulation.

Enfin pour mieux penser à l'unité et à l'organisation souvenons1) de notre titre honorifique de la prémière république noire du monde 2) de notre idéal national : liberté, égalité, fraternité et Indépendance 3) de notre devise nationale : L'union fait la force.


Revenir en haut Aller en bas
 
Jouer avec le pouvoir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Blogue :: Esprit Critique-
Sauter vers: