Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -15%
Manette Xbox sans fil Pulse Red
Voir le deal
50.99 €

 

 Popilasyon Leyogann rele anmwe, mande yon pi bonn gouvenans rejim Martely-Lamoth

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Popilasyon Leyogann rele anmwe, mande yon pi bonn gouvenans rejim Martely-Lamoth Empty
MessageSujet: Popilasyon Leyogann rele anmwe, mande yon pi bonn gouvenans rejim Martely-Lamoth   Popilasyon Leyogann rele anmwe, mande yon pi bonn gouvenans rejim Martely-Lamoth EmptyJeu 1 Nov 2012 - 17:22

Popilasyon Leyogann rele anmwe, mande yon pi bonn gouvenans rejim Martely-Lamoth 2012_10_2613.42.47

Léogâne réclame une meilleure gouvernance et une meilleure qualité de vie

Le Nouvelliste | Publié le : 2012-10-31 Nathalie Verné

La population léogânaise semble sortie de son silence qui dure depuis plusieurs années. Les léoganais ont déclaré en avoir assez que la reconstruction de la commune soit au point mort, que les structures de base pour l'amélioration de la qualité de vie de la population et le développement de la commune soient presque inexistantes et ils se sont soulevés.Les manifestants qui ont gagné les rues à Léogâne2 «Nous disons désormais non à l’inacceptable», a déclaré Gary Casimir, coordonnateur du groupe 54, lors de la manifestation de l’opposition le vendredi 26 octobre. C’est en effet par des manifestations contre le pouvoir en place et contre la municipalité de Léogâne que la population espère faire entendre ses revendications. «Au fil des années, nous nous sommes rendus compte que les gouvernements haïtiens réagissent seulement sous la pression de la population. Comme si les soutenir leur donnait le droit d’ignorer leurs devoirs envers le peuple», a-t-il grogné.

Plusieurs centaines de manifestants ont investi les rues du centre-ville de Léogâne inondées par la rivière Rouyonne. Les manifestants ont marché sous la pluie réclamant le départ de Santos Alexis à la tête de la municipalité qu’ils accusent de mal gérer la commune depuis son élection en 2006. Sous l’initiative des leaders du groupe 54, groupement réunissant 54 organisations de la société civile de Léogâne, la population insatisfaite a exigé une meilleure gouvernance et l’installation d’infrastructures de base dans la commune qui, selon les manifestants, est traitée en parent pauvre. La population, pour exprimer sa frustration, a fermé les portes des locaux de la mairie et a remis les clés à la PNH. Cette manifestation est la deuxième d’une série de mouvements de protestation prévus jusqu’à la satisfaction des principales revendications.

«La décision du gouvernement de reconduire Santos Alexis jusqu’aux prochaines joutes électorales a révolté la population. Il est inacceptable que Santos continue à administrer la commune», a soutenu M. Casimir, confiant qu’un rapport de la Cour supérieure des comptes en 2007 avait confirmé le détournement de près de 10 millions de gourdes et conclu que l’administration de M. Alexis est désastreuse. «Santos est le symbole même du sous-développement», a ajouté fermement Gary Casimir.

Les revendications de la population vont également vers le pouvoir central pour exiger l’installation des infrastructures de base dans un plan de développement de la commune. Le leader du mouvement a déploré que le lycée Anacaona, le seul de la commune, ait encore des abris provisoires abîmés, qu’aucune structure sportive ne soit disponible pour l’épanouissement des jeunes et que le plus grand marché public soit encore dans un état critique malgré les fonds décaissés pour l’exécution du projet de construction. Les manifestants réclament, entre autres l’électrification du centre-ville encore dans le noir et totalement dépendante du réseau électrique de Port-au-Prince, malgré l’inauguration en juillet dernier d'une centrale électrique d’une capacité de 2,1 mégawatts dont le coût dépasse 3 millions de dollars américains.

Le responsable a aussi qualifié de mascarade les travaux de réhabilitation des routes secondaires dans la ville en phase de canalisation depuis des mois. Il a estimé que les canaux creusés dans presque toutes les rues du centre-ville représentent une menace à la sécurité de la population en dépit de l’importance des routes secondaires dans le développement de la commune. «Nous comptons des victimes tous les jours. Les fossés rendent vulnérables les élèves et les utilisateurs de motocyclettes», a-t-il dit, dénonçant la méthode utilisée par les firmes de construction responsables de l’exécution des travaux qui durent depuis plusieurs mois. «L’exécution de ces travaux est importante pour la commune, mais il est aussi important de garantir la sécurité de la population», a-t-il conclu, soulignant la mauvaise qualité de vie de la population liée à la cherté de la vie, au logement et au danger croissant que représentent les rivières devenues de plus en plus menaçantes par temps de pluie.

Gary Casimir a informé que les membres de l’opposition sont sujets à des menaces de la part des proches de la mairie, à la suite de leur mouvement de protestation. Il affirme cependant être prêt à continuer le mouvement, persuadé "Que la meilleure façon de garantir la sécurité de la population est d’obtenir satisfaction des revendications".
Le maire Santos Alexis, exprimant son attachement au pouvoir en place, a pris le contre pied des manifestants et a appelé la population à être calme et patiente. Il a donné la garantie que les travaux de reconstruction continuent dans la commune, et que bientôt, les revendications des Léogânais, qu’il accepte, seront bientôt satisfaites.

Nathalie Verné
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9912
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Popilasyon Leyogann rele anmwe, mande yon pi bonn gouvenans rejim Martely-Lamoth Empty
MessageSujet: Re: Popilasyon Leyogann rele anmwe, mande yon pi bonn gouvenans rejim Martely-Lamoth   Popilasyon Leyogann rele anmwe, mande yon pi bonn gouvenans rejim Martely-Lamoth EmptyJeu 1 Nov 2012 - 21:34

Kouman nou ka fe MArtelly ak premye minis li an soulage miseu pep la ? Kouman nou ka fose yo fe travay gouvèneman an san yo pa volo, san yo pa fe magouy? Kisa nou ka fe pou Martelly ak Lamothe bay rezilta .
Se sou sa pou nou reflechi paske Monche ak Madann Clinton ap impose Martelly net ale .
Revenir en haut Aller en bas
 
Popilasyon Leyogann rele anmwe, mande yon pi bonn gouvenans rejim Martely-Lamoth
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: