Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-42%
Le deal à ne pas rater :
Mi Home Smart4u Casque de vélo avec rétroéclairage LED
40 € 69 €
Voir le deal

 

 Moun Okap ap rele anmwe, pote yo sekou anba dlo, gouvenman lese yo 2 pye pandye

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Moun Okap ap rele anmwe, pote yo sekou anba dlo, gouvenman lese yo 2 pye pandye Empty
MessageSujet: Moun Okap ap rele anmwe, pote yo sekou anba dlo, gouvenman lese yo 2 pye pandye   Moun Okap ap rele anmwe, pote yo sekou anba dlo, gouvenman lese yo 2 pye pandye EmptySam 10 Nov 2012 - 16:40

Moun Okap ap rele anmwe, pote yo sekou anba dlo, gouvenman lese yo 2 pye pandye Arton13663

Haïti-Inondations : Au moins 10 morts et 4 disparus au Cap-Haïtien.. la population aux abois

samedi 10 novembre 2012


Correspondance Wedlyne Jacques

Cap-Haïtien, 9 nov. 2012 [AlterPresse] --- Au moins 10 personnes, particulièrement des enfants, ont péri dans des intempéries enregistrées dans la nuit du jeudi 8 au vendredi 9 novembre 2012 au Cap-Haïtien (deuxième ville du pays à 248 km au nord de la capitale), selon un décompte officiel de la direction départementale (Nord) de la gestion des risques et désastres dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

4 personnes sont portées disparues, tandis que beaucoup de maisons se sont effondrées, d’autres endommagées, suivant les déclarations officielles.

D’autres sources évoquent un nombre plus important de décès.

Il y aurait plus de 16 morts, dont 7 au Haut du Cap, 7 à Vertières, 1 à Petite Anse et un à Bande du Nord, 3 enfants à la rue 0, rapportent des témoins ainsi que des secouristes.

Plusieurs familles, dont les maisons ont été inondées avec des averses provoquées par un front froid depuis 8:00 pm locales dans la soirée du 8 novembre (1 :00 gmt le 9 novembre) déclarent être sans nouvelles de proches.

Plusieurs quartiers étaient sous les eaux qui ont envahi les maisons.

C’est le deuil au Cap-Haïtien, ce vendredi 9 novembre 2012. Toutes les activités régulières étaient paralysées.

Les capoises et capois, qui n’ont pas fermé l’œil de la nuit - tant les précipitations étaient fortes -, sont dans le désarroi.

Au début de la journée, environ 150 personnes étaient évacuées vers des abris provisoires, susceptibles de faire face à la montée des eaux dans la principale ville du Nord.

Les pluies continuent à s’abattre sur la ville jusque dans la soirée de vendredi 9 novembre 2012.

Un père de famille a été transporté à l’hôpital, dans la nuit du 8 au 9 novembre, après avoir échappé à l’effondrement de sa maison, où malheureusement sa femme ainsi que ses cinq enfants sont morts. Le drame a eu lieu au Haut du Cap, une section communale située au sud du bourg.

3 enfants, respectivement âgés de 1, 3 et 10 ans, sont retrouvés morts sous les décombres d’une maison effondrée à Vertières, notamment dans le quartier de l’organisme de développement du Nord (Odn) toujours au sud du Cap-Haïtien, suite au renversement d’un mur par les eaux de pluie.

Les parents de ces enfants avaient utilisé cette maison du voisinage comme abri qu’ils croyaient sûr, après l’effondrement de leur propre maison sous la pression des averses.

Le niveau des eaux en furie a varié de 3 à 7m de haut, selon les déclarations combinées des autorités municipales ainsi que des témoins.

La section communale de Petite Anse (à l’est du bourg) est presque entièrement inondée. Des centaines de familles, sinistrées, se sont réfugiées dans des abris provisoires. Les secouristes y ont dénombré un mort.

D’autres endroits les plus touchés sont : la section communale de Bande du Nord (Fort Bourgeois, Bel-Air, Dèyè lise, entre autres), le centre ville historique (particulièrement le quartier de Ba Ravin), Carrénage, les rues de la lettre A.

Le délégué départemental du Nord, Ardouin Zéphirin, fait état de plusieurs autres communes, également affectées par les inondations dans le département du Nord, parmi lesquelles : Quartier Morin, Bord de Mer de Limonade, Bas Limbé, La Victoire.

Zéphirin n’était pas en mesure de donner de chiffre exact sur l’éventualité de pertes en vie humaine et de dégâts matériels dans ces communes.

Entre-temps, des habitants du Haut du Cap auraient décidé d’entreposer, sur la chaussée de la route nationale #1, les corps des victimes d’intempéries, en vue d’attirer l’attention des autorités sur la gravité de la situation..

De la boue est amoncelée un peu partout dans les rues du Cap-Haïtien, Des alluvions obstruent les égouts ainsi que les canaux de drainage déjà mal entretenus.

Presque chaque famille de la ville du Cap-Haïtien, quel que soit l’endroit où elle réside, a souffert dans les inondations.

La majorité des familles ont passé une nuit blanche (du jeudi 8 au vendredi 9 novembre 2012), par peur d’être envahies totalement par les eaux.

D’autres, tout de même, sont allées prêter main forte et solidarité à d’autres familles plus gravement victimes.

Au moment où ces lignes ont rédigées, le temps qui s’assombrit et les fines gouttelettes de pluie pluie qui tombent déjà, après quelques heures de répit, sèment de l’inquiétude chez les habitantes et les habitants de la ville du Cap-Haïtien, devenue très vulnérable de par les constructions anarchiques en hauteur et partout, près des rivières et ravins ainsi que par le non curage des égouts et canaux.

En plus, il y a l’inadéquation des services de secours, en raison de manque de matériels pour faire face aux désastres dans une ville, déjà sous menace de tremblement de terre. [wj rc apr 09/10/2012 18]

mm
Revenir en haut Aller en bas
Doub-Sossis
Super Star
Super Star
Doub-Sossis

Masculin
Nombre de messages : 2429
Localisation : Montreal
Loisirs : cockfighting
Date d'inscription : 24/12/2007

Moun Okap ap rele anmwe, pote yo sekou anba dlo, gouvenman lese yo 2 pye pandye Empty
MessageSujet: Re: Moun Okap ap rele anmwe, pote yo sekou anba dlo, gouvenman lese yo 2 pye pandye   Moun Okap ap rele anmwe, pote yo sekou anba dlo, gouvenman lese yo 2 pye pandye EmptySam 10 Nov 2012 - 19:21

Micky te sou rout aux Cayes, li fe helicopter la kasse tet tounen poul ale nan reunion ak ONG.

Apre Sandy PM nan te fe tou helikopter pa li. Reginald Delva ki te sou ranmasse exkise moun ki tap tan presidan an aux cayes sou emission ranmasse jodia. Okap pa la dan.

Ginle yap pini le grand Nord poutet se foyer de la revolte avec Jn Charles. Yon facon pou popilation an lague mussieu poukont li.
Revenir en haut Aller en bas
Doub-Sossis
Super Star
Super Star
Doub-Sossis

Masculin
Nombre de messages : 2429
Localisation : Montreal
Loisirs : cockfighting
Date d'inscription : 24/12/2007

Moun Okap ap rele anmwe, pote yo sekou anba dlo, gouvenman lese yo 2 pye pandye Empty
MessageSujet: Re: Moun Okap ap rele anmwe, pote yo sekou anba dlo, gouvenman lese yo 2 pye pandye   Moun Okap ap rele anmwe, pote yo sekou anba dlo, gouvenman lese yo 2 pye pandye EmptyDim 11 Nov 2012 - 14:54

Et si l’intelligence saine du nord s’affirmait…
Détails Catégorie : culture & societe Publié le samedi 10 novembre 2012 03:38

Tweet
inShare



Le silence des bons est le grand mal perpétré par les mauvais. (Gandhi)

Plus de deux décennies, le Nord historique et héroïque assiste à une dégénérescence accélérée des valeurs positives sur lesquelles se repose la FIERTE CHRISTOPHIENNE. Cette désagrégation se manifeste sous plusieurs formes : L'Appât du gain facile, la désacralisation des symboles, l'arrogance de la médiocrité, la banalisation des grandes traditions, le complot systématique contre le positif, bref la promotion des valeurs négatives. Cet état de fait est la résultante d'une démission flagrante de l'INTELLIGENCE SAINE DU NORD. Car, le caractère d'une société devrait être, avant tout, le caractère de son élite. Face à cette dérive, on se demande : « ET SI L'INTELLIGENCE SAINE DU NORD S'AFFIRMAIT... »

D'entrée de jeu, L'INTELLIGENCE SAINE DU NORD est le microcosme silencieux formé d'honnêtes filles et fils authentiques du Nord d'origines sociales diverses. Ils croient dans les valeurs du travail, de la loyauté, du savoir-faire, de l'école, de la famille, des traditions nobles, des groupes de référence, bref dans l'importance de la vie. Ils se sacrifiaient toujours au respect des normes qui constituaient la base de l'idéal christophien. Ils travaillaient ardemment à la valorisation de la personne humaine en affichant un comportement exemplaire.

Différentes interprétations ont été avancées pour tenter de poser la problématique de la crise plurielle à laquelle est confronté le patrimoine historique, touristique et culturel d'Haïti. Pour économiser rationnellement les énergies, nous souscrivons à une démarche visant à relater tout simplement quelques conséquences relatives à la démission intolérable des hommes qui se disent respectueux des principes moraux. Notre but consiste aussi à interpeller les forces saines et positives des filles et fils authentiques du Roi Henri Christophe dans une dynamique de revalorisation de notre mémoire collective.

ET SI L'INTELLIGENCE SAINE DU NORD S'AFFIRMAIT...


LA POLITIQUE NE SERAIT PAS PRISE EN OTAGE PAR LES INVERTEBRES POLITIQUES

Toute société qui se veut un minimum en matière de modernisation politique et sociale fait une prise en charge responsable de son système politique. Les femmes et hommes soucieux d'un avenir prometteur doivent se livrer à un combat permanent contre toutes les velléités des apatrides ou des fantoches d'accaparer ce système surtout en développant un citoyennisme manifeste. C'est un impératif de le protéger, car il représente le cœur du corps social. Généralement, les artères (femmes, hommes) qui alimentent cet organe vital doivent être animées de quatre sensibilités au moins.
Une sensibilité morale : Parce que la moralité constitue les fondements mêmes de tout État appelé à se développer. En ce sens, pour restaurer l'autorité de l'État, il faut d'abord des hommes intègres, capables de réhabiliter la moralité de l'État. Quand les hommes à personnalité douteuse prennent la politique d'assaut, on tombe inévitablement dans la reproduction de modèles négatifs. Il va sans dire que les sous- hommes ont toujours l'échine flexible. Ils sont prêts à tout pour parvenir à leurs ambitions personnelles.

Une sensibilité patriotique : C'est ce sentiment qui va pousser les gens à travailler au progrès et à la sauvegarde des intérêts de leur patrie.
Une sensibilité humaine : La politique tend vers une finalité noble qu'est le bien-être collectif. Elle est aussi un espace de grands privilèges. Donc, si on n'est pas imprégné d'un humanisme fort il sera impossible de rester sensible à la misère infrahumaine des autres.

Une sensibilité académique : Si l'accession au pouvoir demande un niveau de militantisme poussé, par contre, l'exercice du pouvoir fait exigence à une technicité aigue.
De nos jours, l'immobilisme des vrais hommes du Nord dont nous nous proposons de définir à partir de certaines valeurs prônées par le Roi occasionne l'irruption des valets locaux sur la scène socio-politique. Suivant leur comportement, nous les considérons comme des invertébrés politiques qui, en rampant pour dénicher les miettes, avilissent constamment l'image de marque de tout nordiste authentique. Les valeurs auxquelles nous faisions allusion sont : le travail, l'honneur, la rigueur, Le bien- faire, l'école, la famille, les groupes de référence etc..... Quand un homme assure la promotion de ces valeurs, nous le qualifions de vrai homme. C'était le fondamental du Royaume.

Autrefois, la politique était l'affaire des gens honnêtes, crédibles et capables dans le Nord. L'après 86 est marqué par une socialisation politique comme processus d'induction à la culture politique qui a non seulement provoqué un exode massif de vaillants combattants pour la fierté et la dignité de l'homme mais aussi l'avènement des femmes et hommes vénaux sur la scène socio-politique. Or, cette tranche d'histoire était porteuse de grandes espérances. Ces fumistes font tout pour s'emparer de toutes les sphères des pouvoirs publics dans le seul souci de s'enrichir au détriment de la société surtout en deshumanisant les gens. Malgré les souillures infligées à la fierté christophienne, ils n'ont pas même le courage d'avoir honte. Ils se montrent plus audacieux et arrogants en imposant leurs lois aux gens de bien à travers toutes les manifestations populaires.- élections, activités socio-culturelles...

Loin de faire une gymnastique intellectuelle pour déterminer à qui la faute, nous accusons fermement l'intelligence saine du Nord qui refuse de s'évertuer à une sortie de crise honorable. Tout se passe comme si notre réservoir d'orgueil christophien s'est épuisé en tant que filles et fils dignes du Roi Henri 1er. Quelle est la mission de l'élite?

ET SI L'INTELLIGENCE SAINE DU NORD S'AFFIRMAIT...

LA COMMUNAUTE DU NORD NE SERAIT PAS EN PANNE DE MODELES POSITIFS

Aujourd'hui, combien il est douloureux et inconcevable de parler de panne de ressources humaines en terme de modélisation positive dans le Nord historique et héroïque d'Haïti. Une région qui avait connu tant d'hommes supérieurs : Empereur Jean Jacques Dessalines, Roi Henri Christophe, Général Capois, le Docteur Jean Price Mars, le célèbre Anténor Firmin, le valeureux Rosalvo Bobo, pour ne citer que ceux-là. Des hommes qui avaient fait toute la grandeur de la race nègre en contribuant au progrès de l'humanité.

Paradoxalement, le Nord est en panne de modèles positifs. Parce que les modèles que nous offrons aux générations montantes sont les acteurs politiques pour la plupart vénaux et inconsistants, les agents économiques mercenaires et les directeurs d'opinion sans scrupule. Cette carence de modèles positifs est due au fait que l'INTELLIGENCE SAINE DU NORD se démissionne.

L'histoire parle toujours des légendes sus-mentionnées. Est ce qu'après ces grands hommes le Nord ne connait pas et ne connaitra non plus d'autres ? A cette question angoissée et désespérée d'un bon nombre d'haïtiens, nous répondons OUI. Le Nord connait d'autres hommes remarquables. On peut citer l'Honorable Sénateur Rosny MONDESTIN, l'ex Honorable Députe Dully BRUTUS, l'ex Gouverneur Général de la Banque de la République d'Haïti (BRH)- l'Éminent Professeur Fritz JEAN, et nous en passons. Ce sont des hommes qui, par leur magnanimité, ont fait l'honneur des nordistes, lors de leur passage dans les institutions publiques. Il connaitra des autres, sans doute, car, la jeunesse consciente de l'échec des élites s'affirme de jour en jour .Elle se met à puiser surtout dans le passé lointain du Nord pour construire des modèles potables.

A l'échec des générations d'avant, le principal devoir de la jeunesse est de faire la révolution pour instaurer un ordre éthique, progressiste et juste.

Devant les immenses opportunités offertes par les investissements dans le Nord, le parc industriel de Caracol, l'Université Roi Henri Christophe, en dépit de nos réserves, l'intelligence saine du Nord a tout intérêt à prendre ses responsabilités historiques et civiques pour donner des modèles positifs aux générations du futur. Car, la société est construite à partir des vraies valeurs. De plus, il est de leur survie.

ET SI L'INTELLIGENCE SAINE DU NORD S'AFFIRMAIT...

L'AVENIR DE LA JEUNESSE, DE LA PAYSANNERIE ET DES MASSES DEFAVORISEES NE SERAIT PAS AUSSI INCERTAIN

Faute de l'intelligence saine du Nord, les incertitudes sur un avenir meilleur surgissent de manière beaucoup plus frappante. Lorsque les problèmes des catégories sociales les plus vulnérables sont traités par des pirates politiques et économiques, ils deviennent plus complexes. Leur complexité varie en fonction de l'incompréhension et de la kleptomanie de ces derniers.
Comment demander aux forces d'inertie de se pencher sur l'avenir des populations défavorisées ? Ils n'auront jamais intérêt .Parce que cet état constitue un facteur indispensable au maintien de leur suprématie.

L'intelligence est la plus grande faculté que possède l'homme. Cependant, l'homme doué d'un quotient intellectuel élevé, qui reste insensible à ses obligations cesse d'être homme. C'est pourquoi nous exhortons la force saine du Nord à s'armer de courage pour redonner l'espoir aux désespérés en bravant systématiquement la puissance de négation.

ET SI L'INTELLIGENCE SAINE DU NORD S'AFFIRMAIT...


LA FIERTE CHRISTOPHIENNE NE SERAIT PAS SOUILLEE

Les exploits du Roi Henri CHRISTOPHE élevaient toute la nation haïtienne à une dimension prodigieuse dans le concert des nations. A la mort du Roi, l'ambition démesurée du Présidant Jean Pierre BOYER causait de torts indescriptibles au Royaume. Tout ce qui caractérisait la force de production de la région était vainement ravagé. Depuis lors, le Nord allait de régression en régression.

Toutefois, à travers toutes les grandes périodes de l'histoire, les femmes et hommes fidèles aux symboles de notre passé glorieux se battaient constamment pour rehausser les valeurs qu'incarnait notre milieu. Partout, dans les institutions publiques et privées, ils inspiraient toujours le respect. De par leur comportement et leur production, ils étaient des modèles à exploiter.

De nos jours, malheureusement, à cause du manque d'engagement de la force saine, les hommes dépourvus d'aucun sens de l'histoire, par des manœuvres déloyales, occupent le devant de la scène. Ils s'érigent en maitres et seigneurs dans la Cité. Qui plus est, certains arrivent à investir les pouvoirs de l'État. Ils ne défendent jamais les intérêts de la population. Pourtant, leurs noms sont toujours cités dans tous les scandales honteux, par exemple l'affaire de l'ONA sous la direction de Monsieur Sandro JOSEPH, la faillite de la SOCABANK, les cent quatre vingt dix huit millions de dollars U.S détournés dans le programme Petro Caribe, la violation de la constitution de 1987 (Loi d'urgence, prorogation des mandats des élus, etc....) les dilapidations à répétition des fonds de l'État...

En donnant libre cours à ces invertébrés politiques, l'intelligence saine du Nord ne fait que détruire notre identité à sa façon. Car, un nordiste sortait toujours comme une référence positive aux yeux de tous. Présentement, on est la quasi-risée du reste du pays. Une fraction qui attend beaucoup de nous pour construire la nation haïtienne.

Les réserves du Nord sont là. Elles vivotent respectivement dans les milieux aisés ainsi que dans les endroits défavorisés. La fierté christophienne est avilie à cause de leur culture de sujétion. Donc, la jeunesse doit les contraindre à se retirer de leur mutisme complice pour donner une réponse appropriée aux déviants, dans les prochains jours.


ET SI L'INTELLIGENCE SAINE DU NORD S'AFFIRMAIT...
LE NORD JOUERAIT SON ROLE PREPONDERANT DANS LE DEVELOPPEMENT D'HAITI COMME PAR LE PASSE


Depuis le temps de la colonie jusqu'avant les années 80, le Nord demeurait la zone la plus prospère. Cette région accusait d'une avance considérable dans les domaines de l'agriculture, de l'urbanisme, du tourisme, de l'intellectualisme, etc. Certaines infrastructures de base étaient en place pour le développement économique et social du département. Tout ceci s'explique dans une dynamique innovatrice des dirigeants de l'époque. Ils avaient su mobiliser les énergies et planifier les comportements économiques pour le décollage rapide de ce coin de terre. Tout le pays bénéficiait des retombées du progrès significatif du Nord.

L'ancien Royaume du Nord est encore habité par les héritiers du Roi. Le potentiel physique et économique est là. Donc, la question importante à se poser reste la suivante : Que faisons-nous pour permettre au Nord de jouer son rôle d'avant-garde dans l'éclosion d'une Haïti meilleure tant souhaitée ?Au lieu de faire un exercice de question/ réponse, nous réclamons de préférence un effort courageux de l'INTELLIGENCE SAINE DU NORD en vue de rapatrier la chose politique et mobiliser toutes les forces productives.

De toute évidence, les fondements de la fierté christophienne sont plus que jamais menacés. L'état physique de la capitale du Nord – Cap-Haitien, l'image grimaçante que projettent nos représentants sur le reste du pays, la dégradation des secteurs sportif, culturel, éducatif et économique, la banalisation des principes moraux, l'irresponsabilité des intellectuels, le fatalisme sont tant de points que nous pourrions exhiber pour caractériser cette menace.

Somme toute, les réflexions portées sur l'irresponsabilité de l'INTELLIGENCE SAINE DU NORD devant la déchéance des idéaux poursuivis par le Roi bâtisseur témoignent d'un effort considérable dans l'inacceptable pour faire avancer les choses dans la bonne direction. Elles s'inscrivent également dans une logique d'exhortation aux mandarins du Nord (ici, ailleurs) et aux générations montantes. Ils sont invités désormais à jouer leur rôle d'acteurs responsables en vue de donner de nouvelles directives à la société en général, et à la métropole nordique en particulier. Cette bravoure les épargnera des sanctions sévères du tribunal moral de la jeunesse et de l'histoire.

Quant aux jeunesses avisées-la cristallisation de l'avenir, elles doivent, coûte que coûte, s'efforcer de dégager une unité autour des revendications fondamentales de leur catégorie sociale et du pays pour recouvrer notre identité de peuple à vocation de liberté « « Que l'INTELLIGENCE SAINE DU NORD accompagne les volontaires dévoués, mais inexpérimentés pour vaincre la puissance de négation. » » »

Roosevelt Verdieu ROSIER
Juriste /Diplomate de formation
Roosevro42@yahoo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Moun Okap ap rele anmwe, pote yo sekou anba dlo, gouvenman lese yo 2 pye pandye Empty
MessageSujet: Re: Moun Okap ap rele anmwe, pote yo sekou anba dlo, gouvenman lese yo 2 pye pandye   Moun Okap ap rele anmwe, pote yo sekou anba dlo, gouvenman lese yo 2 pye pandye Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Moun Okap ap rele anmwe, pote yo sekou anba dlo, gouvenman lese yo 2 pye pandye
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: