Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur Nike React Infinity Run Flyknit 2
95.97 € 159.99 €
Voir le deal

 

 Sa rele koken prezidan Martelly manb yon komisyon

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Sa rele koken prezidan Martelly manb yon komisyon Empty
MessageSujet: Sa rele koken prezidan Martelly manb yon komisyon   Sa rele koken prezidan Martelly manb yon komisyon EmptyJeu 15 Nov 2012 - 12:01


Sa rele koken prezidan Martelly manb yon komisyon Reunion_formation_CEP_816677195

Un président-commissaire !


Le Nouvelliste | Publié le : 2012-11-14 Lemoine Bonneau lbonneau@lenouvelliste.com


La commission spéciale chargée de déterminer la nature du conseil électoral devant organiser les législatives partielles ainsi que les élections pour les collectivités territoriales a réalisé hier sa première réunion de travail. Composée de neuf membres, dont trois du pouvoir exécutif et six des deux Assemblées législatives haïtiennes, cette commission doit ouvrir la voie à la formation d’un nouveau conseil électoral après plus de trois mois de tergiversations entre les pouvoirs exécutif et législatif sur la nature du conseil électoral.

Contre toute attente, le porte-parole de la présidence a communiqué lundi les noms des personnalités choisies par le pouvoir exécutif pour intégrer cette commission qui comportait depuis la semaine dernière les représentants de la Chambre des députés et du Sénat de la République. Le nom de Michel Joseph Martelly figure sur la liste des commissaires du pouvoir exécutif en compagnie de ses conseillers Joseph Lambert et Youri Latortue. Qui l’aurait cru ! Un président de la République membre d’une commission de négociation. Quelle aberration ! En aucun cas, le premier citoyen du pays ne devrait faire partie d’une commission comportant des personnalités de rang inférieur à sa fonction. Le Parlement a donné l’exemple en choisissant des députés et des sénateurs pour intégrer la commission. Les noms des présidents du Sénat et de la Chambre des députés ne figurent pas sur la liste des parlementaires-membres de ladite commission.

En 2002, lors des négociations sur la crise politique née des élections contestées du 21 mai 2000 entre l’administration Aristide-Neptune et la Convergence démocratique sous les auspices du secrétaire général adjoint de l’Organisation des Etats américains (OEA), Luigi Enaudi, à aucun moment Jean-Bertrand Aristide n’avait pris part aux discussions. Yvon Neptune, Gérald Gilles et Jonas Petit avaient représenté le gouvernement dans ces négociations avec les chefs des partis politiques de l’opposition. Michel Martelly a la liberté de choisir les membres de son cabinet particulier pour représenter le pouvoir. Mais il ne devrait jamais figurer sur la liste des personnalités membres de ladite commission. Le chef de l'Etat doit rester en dehors des vicissitudes politiques. Il doit être au-dessus de la mêlée pour que sa décision s’impose à tout le monde toutes les fois que la commission ne parvient pas à trouver une solution. En se faisant membre d’une commission de négociation, Michel Martelly a rabaissé la fonction de président de la République et se positionne au rang de citoyen ordinaire.

Ce nouvel épisode de la présidence est de nature à prouver que Martelly n'a pas de conseiller. Comment l’ex-sénateur Joseph Lambert, perçu pendant ces dernières années comme un homme politique clairvoyant, réaliste et lucide, peut-il accepter d’être aux côtés d’un président qu’il conseille comme membre d’une commission dont il fait partie ? Où sont les autres conseillers ?
Le président Michel Martelly accepte-t-il les objections de ses plus proches collaborateurs ?

Lemoine Bonneau lbonneau@lenouvelliste.com
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9830
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Sa rele koken prezidan Martelly manb yon komisyon Empty
MessageSujet: Re: Sa rele koken prezidan Martelly manb yon komisyon   Sa rele koken prezidan Martelly manb yon komisyon EmptyJeu 15 Nov 2012 - 12:21

Cela prouve bien que c'est Sweet miki qui dirige Haiti.
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9830
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Sa rele koken prezidan Martelly manb yon komisyon Empty
MessageSujet: Re: Sa rele koken prezidan Martelly manb yon komisyon   Sa rele koken prezidan Martelly manb yon komisyon EmptyJeu 15 Nov 2012 - 20:49

Yo konsa yap fe la wi . Miki ak konparel li yo ap esaye plase pwion lan CEp pou yo ka volo eleksyon yo .
Kitem di Michel Martelly memn sa mwen te di Senateur John Mc Cain lan lot post la
F...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sa rele koken prezidan Martelly manb yon komisyon Empty
MessageSujet: Re: Sa rele koken prezidan Martelly manb yon komisyon   Sa rele koken prezidan Martelly manb yon komisyon Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sa rele koken prezidan Martelly manb yon komisyon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: