Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-31%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 15,6 » FHD
899 € 1299 €
Voir le deal

 

 Marc Henry men pwojè kinan w lan, Titid rwa, lanperè lavalas, apre nou se nou

Aller en bas 
AuteurMessage
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Marc Henry men pwojè kinan w lan, Titid rwa, lanperè lavalas, apre nou se nou Empty
MessageSujet: Marc Henry men pwojè kinan w lan, Titid rwa, lanperè lavalas, apre nou se nou   Marc Henry men pwojè kinan w lan, Titid rwa, lanperè lavalas, apre nou se nou EmptyMar 27 Nov 2012 - 14:38

Marc Henry men pwojè kinan w lan, Titid rwa, lanperè lavalas, apre nou se nou News.h2

Haïti : l’ex-Président Aristide a parlé de ses projets lors d’une rencontre avec Garry Pierre-Paul Charles

L’ex-Président haïtien Jean Bertrand Aristide, déchu du pouvoir en 2004 et retourné au pays depuis tantôt un an et demi après environ 7 ans d’exil en Afrique du Sud, pourrait annoncer dans les prochains jours son retrait de la politique, alors que ces derniers jours des rumeurs persistantes dans la capitale font état de son éventuelle candidature aux prochaines élections sénatoriales. Des rumeurs que M. Aristide a donc balayées.

Lors d’une rencontre la semaine dernière avec le célèbre journaliste Garry Pierre Paul Charles- PDG de radio Scoop FM et animateur de l’émission d’analyse politique « Haïti-Débats », très prisée et diffusée sur les ondes de cette station (107.7 FM et www.scoopfmhaiti.com) - M. Aristide a réaffirmé sa volonté de se consacrer uniquement au renforcement du système éducatif de son pays notamment au niveau de l’enseignement supérieur.

La rencontre qui aura duré environ 70 minutes et qui s’est déroulée à la résidence privée de l’ex-chef d’Etat à Tabarre, dans une ambiance amicale et sans passions était axée autour de la restructuration de son organisation politique (Fanmi Lavalas), les prochaines élections, l’Education qui est aujourd’hui la principale préoccupation de l’ancien chef de l’Etat, et enfin la gestion politique de l’administration Martelly.

Réorganiser Fanmi Lavalas avant de remettre la direction du parti à un comité.
Pour l’heure l’actuel coordonnateur national de Fanmi Lavalas cherche à renforcer les bases de l’organisation en vue de la restructurer et permettre au parti de reprendre sa dimension d’avant son départ en exil. C’est ainsi qu’il met les balises en vue de la réalisation des congrès régionaux à partir de la mi-juillet pour arriver au congrès national.

Lors du congrès national, l’ex-président Jean Aristide va remettre la coordination du parti à un comité. Il devra en profiter pour annoncer officiellement son retrait définitif de la politique active.

Interrogé sur les préoccupations de certaines gens qui pensent qu’une telle décision pourrait engendrer un problème de leadership au niveau de Fanmi lavalas comme ca a été le cas pendant son exil, M. Aristide a répondu que les autres responsables ou leaders de l’organisation doivent se mettre à la hauteur et un dégager un leadership collectif, tout en réaffirmant sa volonté de ne plus faire de la politique.

Pour parvenir à la réorganisation et au renforcement de Fanmi Lavalas, Jean Bertrand Aristide a révélé qu’il travaille assidument avec certaines personnalités politiques et civiles, citant, entre autres, Claude Roumain, Roger Petit-Frère, et Dr Ginette Rivière Lubin.
M. Aristide a dans la foulée félicité certains membres du secteur privé dont trois de la famille Vorb qui sont Dimitri, Jean Marie et Pacha. L’ex-chef d’Etat déchu dit prendre beaucoup de plaisir à travailler, dans d’autres domaines en dehors de la politique, avec ces hommes d’affaires qu’il présente comme des « Haïtiens progressistes qui veulent a tout prix voir leur pays changer et progresser sur la voie du développement.

Fanmi lavalas vers les prochaines élections sénatoriales et les collectivités territoriales.
Ces derniers jours des rumeurs annonçant la candidature de l’ex-président Jean Bertrand Aristide aux prochaines élections sénatoriales viennent avec insistance dans la capitale. Interrogé à ce sujet, l’intéressé a pratiquement balayé ces rumeurs.
En revanche, M. Aristide a confirmé que le parti se prépare activement à participer aux prochaines joutes électorales, si et seulement toutes les conditions sont réunies pour qu’elles soient crédibles et transparentes.

Concernant les choix des candidats qui représenteront Fanmi lavalas aux prochaines sénatoriales, il faudra attendre la réalisation du congrès national du parti, répond le leader charismatique des lavalassiens et/ou « aristidiens ».

L’éducation, aujourd’hui la priorité d’Aristide.
Durant tout le temps ou presque de son exil en Afrique du Sud, l’ancien président Jean Bertrand Aristide n’a jamais cessé d’exprimer l’envie de retourner en Haïti pour mettre ses compétences au service de l’éducation. Aujourd’hui, il reconnait que l’éducation est la pierre angulaire et la base de toute société, est-ce pourquoi il dit vouloir s’y investir corps et âme.

Depuis le débarquement de M. Aristide à Port-au-Prince, son université dénommée « Université la Paix » située dans la banlieue de Tabarre, a rouvert ses portes. Pour le moment avec une seule option : la Médecine. L’ancien président espère intégrer très prochainement d’autres disciplines à l’université.

Jean Bertrand Aristide informe par ailleurs que, dans le cadre des démarches pour trouver le financement nécessaire au renforcement de l’Université la Paix, il a eu des discussions avec le médecin anthropologue Paul Farmer, qui oeuvre depuis de nombreuses années en Haiti à travers l’organisation Zanmi lasante basée dans le plateau central. Ce dernier lui a promis tout son soutien. Des initiatives du même genre sont entreprises auprès des organisations et institutions internationales, a-t-il indiqué.
M. Aristide suit de très près l’actualité et la gouvernance de l’administration Martelly.

Depuis son discours de retour au pays, l’ex-président Jean Bertrand Aristide n’a fait aucune intervention dans la presse. Même après sa rencontre avec l’actuel chef de l’Etat, Michel Joseph Martelly. Mais cela ne veut pas dire qu’il ne suit pas de très près l’actualité dans le pays.

Depuis son discours de retour au pays, l’ex-président Jean Bertrand Aristide n’a fait aucune intervention dans la presse. Même après sa rencontre avec l’actuel chef de l’Etat, Michel Joseph Martelly. Mais cela ne veut pas dire qu’il ne suit pas de très près l’actualité dans le pays.
En effet, à ce sujet l’ex-président a félicité la Police nationale d’Haïti qui, selon lui, a su gérer « avec professionnalisme et sans causer de dommages collatéraux » le dossier des prétendus anciens militaires démobilisés. Pour Jean Bertrand Aristide qui a crée l’institution en 1995, c’est une preuve que la PNH a beaucoup mûri.

Interrogé sur sa part de responsabilité dans la situation socio-économique et politique difficile dans laquelle se trouve le pays actuellement, l’ancien chef d’Etat a en quelque sorte la question. Comme il n’a jamais cessé de le claironner, M. Aristide a répété que ce dont le Haïti a besoin aujourd’hui pour sortir de l’ornière ce sont l’entente et le compromis pour dévier les projets des ennemis du pays qui, a son avis, les forces extérieures.

« Si le Président Martelly veut sauver le pays il doit travailler avec tous les secteurs, même avec ceux qui s’opposeraient à son gouvernement. Dans le cas, ils ne pourront pas triompher de ces forces extérieures qui veulent diviser pour régner et maintenir le statu quo en Haïti », a prêché l’ancien prêtre catholique.

Enfin, à une dernière question de Garry Pierre Paul Charles sur la position de certaines grandes figures de l’opposition au régime lavalas, dont André Apaid Junior (Andy Apaid), l’ancien leader du Groupe des 184 -plateforme de la société civile qui avait joué un rôle historique dans sa chute du pouvoir, et Léopold Bellanger, PDG de radio Vision 2000, qui durant la période des dernières élections s’étaient prononcés en faveur de son retour, M. Aristide a souri avant d’indiquer au sujet d’Andy Apaid que la position de ce dernier était une « démarche politiquement éclairé et intelligente ». Quant à M. Bellanger il a seulement rappelé avec le même sourire qu’ils sont originaires de la même ville, Port-salut (Sud d’Haïti).

L’ex-président Jean Bertrand Aristide a tenu à féliciter Garry Pierre Paul Charles pour son émission Haïti-Débat, son niveau d’objectivité et ses capacités à analyser et à comprendre la réalité politique haïtienne.

Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9758
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Marc Henry men pwojè kinan w lan, Titid rwa, lanperè lavalas, apre nou se nou Empty
MessageSujet: Re: Marc Henry men pwojè kinan w lan, Titid rwa, lanperè lavalas, apre nou se nou   Marc Henry men pwojè kinan w lan, Titid rwa, lanperè lavalas, apre nou se nou EmptyMar 27 Nov 2012 - 19:40

l'Article posté par Rico n'est pas à jour ... Cet entretien datait de plusieurs mois .

Joel

Aristide parlait de juillet 2012 pour remettre le pouvoir à un comité et nous sommes en novembre 2012 . Qui doit-on croire au juste ?
Laissez-moi vous dire que le seul moyen sérieux de réorganiser Fanmi Lavalas réside dans un travail d'équipe , un travail intelligent et des méthodes démocratiques .
Revenir en haut Aller en bas
 
Marc Henry men pwojè kinan w lan, Titid rwa, lanperè lavalas, apre nou se nou
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: