Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -49%
-50% sur la machine à café automatique ...
Voir le deal
449 €

 

 Le bilan de Mirlande Manigat

Aller en bas 
AuteurMessage
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9759
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Le bilan de Mirlande Manigat  Empty
MessageSujet: Le bilan de Mirlande Manigat    Le bilan de Mirlande Manigat  EmptyLun 31 Déc 2012 - 20:40

L’année 2013 pourrait se révéler fatale pour le pays de l’avis de Myrlande Hyppolite Manigat
Écrit par scoop fm Lundi, 31 Décembre 2012



L’année 2012 touche à sa fin. L’heure actuelle est au bilan. Toutes les entités de l’état l’une après l’autre ont emboité le pas. Si du coté des membres du gouvernement de grands pas ont été franchis sur le plan économique et sociale, pour Madame Manigat c’est tout le contraire.

A en croire l’ex candidate déchue aux élections présidentielles de 2010, l’équipe en place n’avait aucune politique sociale, sinon, dit-elle, qu’une vaste campagne de propagande. Selon elle, il faut une vraie politique économique et sociale.

La politique économique et sociale sérieuse poursuit Madame Manigat, n’a pas du tout besoin de propagande. D’autre part, elle déplore le bilan politique de l’année 2012 qui, selon elle ne fut qu’une suite de scandale.

L’accord électoral

La signature de l’accord entre l’exécutif et le législatif semble grandement préoccuper la secrétaire exécutive du RDNP qui ne cache pas sa position. Le document, dit-elle, n’a aucune importance juridique et n’engage pas l’exécutif pourvu que la personne qui l’a signé ne sois pas habilité à cet effet.

Tenant compte des mécontentements issus de diverses couches de la société, la constitutionnaliste estime si rien est fait pour changer les choses , l’année 2013 pourrait se révéler fatale pour l’équipe en place.

http://www.scoopfmhaiti.com/actualites/2299-lannee-2013-pourrait-se-reveler-fatale-pour-le-pays-de-lavais-de-myrlande-hyppolite-manigat-


Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17051
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Le bilan de Mirlande Manigat  Empty
MessageSujet: Re: Le bilan de Mirlande Manigat    Le bilan de Mirlande Manigat  EmptyMar 1 Jan 2013 - 9:07

MARC;

Je ne prends pas très au sérieux ;ce que dit MIRLANDE MANIGAT .C'est la mème politique que mène depuis plus d'un siècle ceux qui sont associés avec cette FAMILLE.

Le président FRANÇOIS DENIS LÉGITIME ;dans sa BIOGRAPHIE n'est pas charitable au grand pére de LESLIE MANIGAT;FRANÇOIS MANIGAT qui était ministre de l'INTÉRIEUR du PRÉSIDENT SALOMON.
Il rapporte les machinations de FRANÇOIS MANIGAT pour l'éliminer comme un RIVAL.
LEGITIME rapporte qu'il enterrait sa FILLE ,morte prématurément, au CIMETIÈRE de PORT AU PRINCE qunad il entendit dire qu'un groupe de ses partisans parcouraient les rues de PORT AU PRINCE pour dire VIVE LEGITIME.
LEGITIME continue pour dire que c'était des MALFRATS employés par FRANÇOIS MANIGAT pour pousser SALPMON à l'éliminer.

Dans son livre à propos des PARAMILITAIRES ;JEFF SPRAGUE rapporte à propos du JUSQU'AU BOUTISME de LESLIE MANIGAT dans la déstabilisation d'ARISTIDE .
Comme son grand père ;il voulait ètre PRÉSIDENT ;sans tenir compte des DOMMAGES qu'il pourrait causer.

C'est dans cette optique qu'il faut interpréter ce que dit MIRLANDE .S'il y a une campagne pour renverser MARTELLY ;vous verrez.
Ce ne sera pas pour le bonheur de la RÉPUBLIQUE ;c'est pour qu'il y ait un ou une MANIGAT au PALAIS NATIONAL ou ce qui en reste!
Revenir en haut Aller en bas
Doub-Sossis
Super Star
Super Star
Doub-Sossis

Masculin
Nombre de messages : 2429
Localisation : Montreal
Loisirs : cockfighting
Date d'inscription : 24/12/2007

Le bilan de Mirlande Manigat  Empty
MessageSujet: Re: Le bilan de Mirlande Manigat    Le bilan de Mirlande Manigat  EmptyMar 1 Jan 2013 - 10:03

Joel, je vous souhaites pour 2013 que vous cessiez vos "character assassination" qui n'ont rien a voir ni avec la personalite qui fait une declaration, ni la substance de cette dernierre. Qu'a t-elle dit ici sur le constat que fait toute la societe haitienne qui ne soit pas juste? D'ailleurs meme les Lavalassiens sont aujourdhui le 1er Janvier 2013 dans les rues pour protester d'apres mes informations.
-----------------------------------------------------
Chers Compatriotes,

En cette fin d’année 2012, triste et préoccupante, au nom du RDNP, je vous adresse ce message d’espérance pour une vie meilleure pour nous tous, dans un pays ou dorénavant règne le respect de la vie, des biens, de l’Etat de Droit.
Pouvons-nous fermer les yeux sur la corruption élevée au rang de système ?
Pouvons-nous fermer les yeux sur l’insécurité galopante, le chômage, la cherté de la vie qui angoisse les familles ?
Pouvons-nous fermer les yeux sur l’insouciance et l’inexpérience des dirigeants, leur arrogance, leur fuite continue face à leurs responsabilités et cette désinvolture insolente qui les porte à se réfugier derrière les soldats étrangers pour garantir leur maintien au pouvoir ?
Devons-nous faire face à cette déchéance morale vers laquelle ils nous entrainent ?
Pouvons-nous fermer les yeux sur la multiplication des scandales, leur appétit jouisseur
Est-ce cela notre horizon en l’an 209 de notre indépendance ?
Non ! Haïti est notre patrie commune. Ne la laissons pas sombrer dans l’inefficacité, l’injustice, la misère, la vulgarité que nous constatons actuellement et que nous condamnons fermement.
« Changer la Vie » tel est le slogan du RDNP. Tel est notre souhait. Tel est le sens de notre engagement afin que l’année 2013 soit meilleure !



Mirlande Manigat
Secrétaire Générale
Revenir en haut Aller en bas
Doub-Sossis
Super Star
Super Star
Doub-Sossis

Masculin
Nombre de messages : 2429
Localisation : Montreal
Loisirs : cockfighting
Date d'inscription : 24/12/2007

Le bilan de Mirlande Manigat  Empty
MessageSujet: Re: Le bilan de Mirlande Manigat    Le bilan de Mirlande Manigat  EmptyMar 1 Jan 2013 - 13:37

Les voeux de Jacques Stephen Alexis. La belle amour humaine
C'est devenu une tradition, depuis maintenant 3 ans
-avant, avant la parution du roman d'un des papes du Collectif Non à la commémoration des 200 ans d'indépendance d'Haïti, en 2004 et sa saisine du titre-
de saluer les lecteurs avec ce beau texte qui nous était parvenu par l'ami Michel.

Aujourd'hui, grâce à un autre Michel qui a eu l'excellente idée de le publier link , voici donc l'intégrale du texte de Jacques Stephen Alexis.

Jacques Stephen Alexis ne se doutait pas que précisément en cette année 1957, cette année qui, pour lui, "peut être une grande année de la Belle Amour Humaine" sera celle de l'arrivée au pouvoir de Duvalier François, l'homme qui le fera assassiner.


La belle amour humaine 1957
Heureuse année à mon ami l’Homme !
Heureuse année à ceux qui se cherchent et ne trouvent pas encore.
Heureuse année aussi à ceux qui ont trébuché dans le chemin difficile.
Heureuse année quand même à ceux qui ne croient à rien pas même à eux-mêmes.
Heureuse année, bien sûr, à tous ceux qui souffrent, luttent, espèrent et croient toujours.
Heureuse année à tous mes frères, mes amis, à tous mes compagnons du spirituel qui combattent pour trouver la joie, la paix du cœur et le sentiment du devoir accompli.

Quand j’eus écrit ces vœux sur la page blanche, carré blême et interrogateur, qui attendait de recevoir l’image de moi-même qu’avec mes pauvres mots je dois transmettre à mes compagnons de rêves et de galères, j’ai posé la plume et j’ai réfléchi un long instant. Que sont en effet des vœux s’ils n’ont pas un objet précis, possible, réalisable ? Je me suis alors dit qu’il serait peut-être plus sage de m’adresser à ceux dont la mission est de contribuer à rebâtir le cœur humain, à mes amis intellectuels, français d’abord, puisqu’il m’échoit encore de passer une fin d’année avec eux.

Avant que de regagner ma belle île au loin qui m’attend, c’est une joie que de pouvoir faire part de mes réflexions à mes amis intellectuels, si français dans la diversité même des nuances de leur pensée. C’est une véritable libération que d’avoir la chance de leur dire ce qui m’oppresse le cœur en cette fin d’année tourmentée. Je n’ai certes aucune qualité particulière qui donnerait à mon propos une importance insigne, non, mais une parole issue d’un cœur clair et grand ouvert ne peut jamais se perdre. C’est pourquoi, pour que tous ensemble nous contribuions à faire que cette année soit meilleure pour tous les hommes de bonne volonté, je veux évoquer trois grandes et vieilles questions.

Comme on le sait, nègre, latino-américain et haïtien jusqu’à la moelle des os, je suis le produit de plusieurs races et de plusieurs civilisations. Avant tout et par-dessus tout fils de l’Afrique, je suis néanmoins héritier de la Caraïbe et de l’indien américain à cause d’un secret cheminement du sang et de la longue survie des cultures après leur mort. De la même manière, je suis dans une bonne mesure héritier de la vieille Europe, de l’Espagne, et de la France surtout. Ces deux dernières composantes sont décelables dans ma raison, dans mon affectivité comme dans ma sensibilité, indiscutablement. Et si j’ai choisi sans équivoque les familles humaines qui m’apparaissent comme les plus proches de moi, la famille nègre et la famille latino américaine, avec une égale détermination je ne suis nullement disposé à rien renier de mes origines. Je suis proche de la pensée et de la sensibilité françaises, et la France m’a tant donné que j’ai l’obligation de rendre le peu que j’ai à offrir.


La question de l’ humanisme est bien vieille, la discussion a dû commencer quelque jour dans la horde primitive qui nous est commune à tous, alors que le langage venait à peine d’être acquis par notre espèce. Néanmoins un homme comme moi peut avoir beaucoup à dire à des européens sur l’humanisme de notre temps, car il n’y a pas très longtemps on nous réléguait, moi et ma race dans les communs de la Maison Humaine. En 1957 la question est crucialement posée, causons donc.


Bien sûr, l’ humanisme ne saurait être une chose achevée, mais l’ humanisme ne se développe pas tout seul, c’est nous qui le faisons avancer. Croyez-vous, amis intellectuels, que l’humanisme 1956 soit suffisamment profond, c’est-à-dire pleinement fondé sur un puissant, un débordant amour de l’homme, une confiance inébranlable en lui et en sa destinée aux perspectives infinies ?.. La question est posée à tous, quelles que soient les étiquettes dont ils se parent. A entendre une telle question la plupart d’entre nous seront tentés de regarder vers les autres et d’émettre des critiques à leur adresse, s’oubliant soi-même. Que chacun de nous regarde dans son cœur. Cet amour et cette confiance ne sauraient être platoniques ni à éclipses, si l’humanisme n’est pas un alibi, mais une réalité vivante. Pourtant !... Regardons parmi nous, amis intellectuels. Combien d’hommes secs, sans un élan spontané, sans une générosité désintéressée ne confondent pas, malgré leur talent, l’humanisme avec un esthétisme pur et simple, détac.hé de toute communion, de toute affection, de toute participation, de toute solidarité véritable ? Certains même, certains intellectuels, je dis bien, semblent haïr l’homme, haïr ce qu’ils sont eux-mêmes, objectivement ils le démolissent, ils lui enlèvent sa confiance en lui, ils ne mettent en évidence que ce qu’il y a de négatif, ils escamotent la merveille humaine, ils refusent de comprendre que, dans ses faiblesses, et ses laideurs mêmes, l’homme est mouvement continu, libération, beauté.

Oh ! bien sûr, les choses n’atteignent pas toujours ce degré chez tous les intellectuels, mais on sent souvent cette négation sous-jacenie, dans chaque détail de leurs œuvres et de leur vie, dans leurs rapports avec autrui, dans leurs petits gestes. Parfois cette besogne d’avilissement de l’homme prend la forme du doute, du scepticisme, de l’ironie caustique, de l’humour cannibale, et de très belles œuvres, de très belles vies nous laissent un relent douteux. Dans d’autres cas certains intellectuels témoignent d’un certain amour de l’homme, en dépit même de leurs propos. Mais qu’est-ce qu’un certain amour sinon le faux-amour, s’il n’est pas un amour certain ? Le pire des cas est encore l’humanisme verbal, oratoire, mensonger dans l’action, incapable de compréhension, de participation à la sensibilité et au drame d’autrui, mais combien de formes intermédiaires n’existent-elles pas ?

Qu’à certaines minutes s’élèvent en nous des doutes fugaces, que nous ayons des faiblesses passagères, cela ne saurait fondamentalement contester notre humanisme,notre amour et notre confiance en l’homme, mais l’amour doit être action, action quotidienne et délibérée. Il ne faudrait pas que nous nous laissions décourager par les tristesses de certaines heures, les impératifs brutaux qu’imposent les luttes sauvages de notre temps. Les guerres, les luttes, les compétitions, de quelque ordre que ce soit, ne sont jamais idylliques. Recherchons toujours l’essentiel, observons pour voir si ça bouge, si l’humanisme se développe, s’enrichit, se débarrasse de sa scorie. Ne passons pas de l’admiration béate et laudative à la négation pure et simple, d’un extrême à l’autre, dans un perpétuel chassé-croisé...

Depuis des millénaires nous sommes liés à la même géhenne. Avec des hommes encore plus imparfaits que nous le- sommes aujourd’hui, l’ humanité a indiscutablement avancé. Ce sont des hommes imparfaits qui transformeront la vie sur la planète terre, aucun ange ne descendra du ciel pour le faire à notre place. C’est le moins parfait qui donne le jour au plus parfait. A l’orée de l’ année nouvelle, nous intellectuels qui, sommes des. éducateurs collectifs, des guides, des porte-lumière, essayons de rendre notre humanisme plus profond en nous-mêmes, un peu plus vivant, un peu. plus quotidien, un peu plus agissant. Hélas ! je ne suis pas naïf au point -de croire_qu’il suffira de quelques mois pour que moi et les autres nous -nous débarrassions de notre scorie ! Mais si nous nous mettons au travail en’ nous-mêmes, quelles que soient nos conceptions et nos disciplines, nous pourrons à la fin de l’année qui commence constater un progrès tangible de l’humanisme en général.

Tel est mon premier vœu pour 1957. Aimons et ayons confiance un peu plus en l’homme de partout, c’est-à-dire en nous-mêmes et que cela se traduise dans nos actes comme dans nos œuvres. Le deuxième vœu que je formule pour 1957, tout en étant lié au premier est sensiblement différent par ce ce qu’il implique.. C’est à l’épreuve du feu que l’on mesure la valeur d’un, homme. Je dois dire que cette année écoulée nous a permis de mieux connaître ceux qui nous entouraient.

Cette année a apporté joies, - il y en a eu de nombreuses sur la planète, - et aussi tristesses amères. Nous avons été à même d’éprouver la solidité des nerfs de celui-ci ou de celui-là, de vérifier la trempe des aciers et de mesurer l’harmonie intérieure à laquelle nos amis étaient parvenus. Nous sommes en effet tous doués de raison, d’affectivité et de sensibilité. Plus particulièrement l’intellectuel est celui qui a pris l’engagement envers lui-même de porter au plus haut point l’harmonie de ces trois facultés qui réagissent l’une sur l’autre. Il apparaît cependant que, de notre temps, raison, affectivité et sensibilité n’ont pas atteint le même degré de développement chez les individus. Celui-ci qui est doué d’une faculté d’intellection et d’un savoir très grand peut avoir son affectivité atrophiée et sa sensibilité émoussée ; il peut sous-estimer l’angoisse humaine, la vibration et le tremblement de l’humain, sa naturelle propension à la joie, au plaisir et à la paix intérieure. Celui-là au contraire peut donner le pas à son affectivité ou à sa sensibilité, il peut être porté à considérer le bonheur, l’amour et la sentimentalité humaine sans envisager dans les actes le possible, le nuisible, sans les lier à la raison.

Enfin chez des personnalités assez bien développées sur chacun des plans des facultés humaines, on sent parfois un cloisonnement quasi absolu entre ces divers domaines. Je crois que chez l’intellectuel un tel manque d’harmonie, un tel cloisonnement peut retentir non seulement dans son œuvre, mais ce qui est aussi grave, dans ses attitudes pratiques, dans ses choix et dans ses prises de position. Un homme qui ne laisse pas parler son affectivité et sa sensibilité est certes victime d’une aliénation dangereuse à cause du pragmatisme, de l’utilitarisme, du jésuitisme et de la sécheresse qui en découle. Je ne crois d’ailleurs pas qu’une intelligence, aussi aiguë soit-elle, suffise pour saisir tout l’irisé et le mouvant de la vie. Dans d’autres cas cependant, certains ne font plus usage de leur raison et donnent libre cours à leur sensiblerie, à un « justicialisme » qui place toutes les valeurs dans l’abstrait, en dehors des luttes objectives, sans aucun contexte vivant. L’amour, la liberté, la morale, la joie, le bonheur, le respect de la personne humaine de- viennent des catégories abstraites, des antithèses isolées, des étalons absolus avec lesquels on essaie de mesurer la réalité dans quelque pays que ce soit, en dehors de l’histoire, dans n’importe quelle conjoncture. A mon avis, cette absence d’harmonie dans l’exercice des facultés humaines, leur cloisonnement peut conduire non seulement à des attitudes oscillant d’un extrême à l’autre, à des palinodies ridicules, mais encore peut conduire à des actions irréfléchies dans leur candeur et leur spontanéité, actions non mûries qui rendent plus difficiles les grandes luttes libératrices de notre temps et même retardent le règne de la liberté et de l’amour. Il est bien facile alors de dire après : "Je n’ai pas voulu cela !" Il fallait y penser avant. On ne joue pas impunément à l’apprenti sorcier. On parle beaucoup ces jours-ci du droit à l’erreur, chacun le revendique pour lui et le refuse aux autres. Je ne connais aucun droit qui n’implique des devoirs et si le droit à l’erreur existe, nul n’a le droit de faire, avec complaisance, étalage de ses erreurs du moment. On n’a pas le droit de montrer une pensée qu’on sait incomplète, inachevée, fragmentaire, niant sentimentalement des aspects essentiels de la réalité. L’intellectuel est un responsable, il n’a pas le droit d’avancer des opinions qu’il n’a pas mûries, d’opiner sur des faits qu’il n’a pas scrupuleusement étudiés, vérifiés avec toute sa raison comme avec tout son cœur. Bien d’autres aspects de ce problème de l’harmonie intérieure, de l’harmonie et de interpénétration des facultés humaines existent aujourd’hui, mais on ne peut malheureusement pas évoquer tout. Il nous faut dans ces propos nous contenter de l’essentiel.

De quelque côté que l’on considère le problème de l’harmonie intérieure chez l’homme, et chez l’intellectuel en particulier, on se rend compte que c’est une question d’une incalculable portée et d’une immense résonance. Naturellement une harmonie intérieure parfaite n’existe encore chez aucun d’entre nous et moi par exemple, chaque jour je me rends compte ’des contradictions qui existent toujours en moi, mais l’harmonie intérieure est lutte, perfectionnement continu et l’essentiel c’est que nous soyons toujours en mouvement vers elle. L’homme est encore bien malheureux et parfois, quand je songe à l’écrasante responsabilité de l’intellectuel de notre temps, je suis effrayé de la tâche qui est devant nous. Trop de mises à l’écart de la sensibilité, trop de pragmatisme, trop d’actions mécaniques, trop d’erreurs dues à la sécheresse du cœur, à l’excès de la « cérébralité » sont à imputer à de grands intellectuels de notre temps, mais aussi combien d’actes irresponsables, passionnels, gratuits et criminels par leur manque de réalisme, combien de divorces entre la pensée et l’action sont à la charge de très grands créateurs ! Aussi, à l’orée de cette nouvelle année, nous souhaitons à tous nos amis une harmonie intérieure acrue. Que les intellectuels 1957 soient ce qu’ils doivent être, des « roses de raison », des hommes conséquents, sévères vis-à-vis d’eux-mêmes d’abord, scrupuleux dans leurs jugements, qu’ils soient des hommes de l’avenir, des premiers de cordée de la race des hommes.

Le dernier vœu que je formule ne sera pas moins important, à mon sens. Souvent nous entendons les intellectuels se plaindre du décalage réel qui existe entre le progrès matériel et la morale de notre temps. Bien sûr, il ne saurait en être autrement, puisque les anciennes valeurs idéales et morales survivent toujours longtemps après la mort des sociétés qui les ont conditionnées. Mais, puisque c’est par la lutte qu’une idée triomphe sur une autre, qu’une morale nouvelle détrône la morale qui l’a précédée, nous sommes en droit de nous demander et de demander à nos amis ce qu’ils font dans leurs œuvres et dans leurs vies pour que de nouveaux rapports humains soient instaurés. Je ne crois pas que le triomphe de la morale puisse se produire tout seul, sans l’action des hommes. Or il est une idée qui me met toujours en colère, à chaque fois que je l’entends énoncer, - et elle l’est fréquemment, - c’est le postulat selon lequel on ne saurait faire de la bonne littérature avec de bons sentiments. De quoi se plaignent alors les intellectuels de notre temps si dans leurs œuvres ils font l’apologie du vice, des bas instincts, de la gratuité et de l’immoralisme ? Loin de moi l’idée d’une littérature et d’un art édifiants dans le genre de la bibliothèque rose ; la vie de notre temps n’est pas une chose idyllique et larmoyante, les hommes ne sont pas des blocs de cristal, et je ne connais personne qui n’ait sa scorie. En conséquence, il faut selon moi, présenter la réalité avec ses beautés et ses laideurs, mais avec le sens scrupuleux des perspectives d’avenir.

Bien souvent, ceux qui se plaignent le plus du décalage entre le progrès matériel et la morale sont les plus hystériquement attachés à une esthétique de la gratuité ou de l’ ambiguïté. Je n’ai pour ma part aucun préjugé contre la recherche de formes belles et nouvelles, au contraire, sans aucun conformisme, je m’essaie à renouveler les anciens organons et les anciennes symboliques, voire même à en découvrir de nouveaux. Cependant si la vraie beauté en art et en littérature se réduit à de belles arabesques, à de belles formes, à de belles couleurs, à de beaux équilibres de sons, de mots ou de masses, pour lesquels les bas instincts, les vices, les hideurs de la vie sont les premiers ou -même les seuls matériaux, de quoi se plaignent les sectateurs d’une telle conception ? Avec cette continuelle apologie du crime, de l’anormalité, de la folie et du vice il est compréhensible que la morale de notre temps ne soit pas encore ce qu’elle aurait pu être. Ce sont les créateurs de toutes disciplines dont la production occupe les loisirs des masses et des élites qui sont responsables, pour la plus grande part de la conscience des hommes. Ils ont une très lourde responsabilité dans la crise de la morale contemporaine. Aussi je souhaite pour 1957, que dans un effort général, nous nous adonnions un peu ,moins à la défense de la licence intellectuelle, de la pathologie du goût, de la perversion des sens et du cœur, sans cesser pour autant de dénoncer, en l’illustrant,· ce qui est négatif ou délétère. Seule la réalité pratique et la vérité dans tous ’ses aspects peuvent être les inspiratrices d’un art humain, donc d’une société plus morale.

A l’adresse de mes amis, de mes camarades de tous les horizons, de tous les compagnons du spirituel et de tous les hommes de bonne volonté, je me permets de formuler ce triple vœu d’un fils d’une race et d’un pays qui ont beaucoup souffert et beaucoup lutté :
Par un humanisme plus profond et plus quotidien, par une meilleure harmonisation des facultés humaines, par une optique plus juste et plus morale de l’homme et de la vie, que 1957 soit un rayonnement de lumière, de. sourire, d’amour, de liberté, de douceur et de paix sur le plus beau visage que nous connaissions dans l’univers, le visage de l’homme.
1957 peut être une grande année de la Belle Amour Humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17051
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Le bilan de Mirlande Manigat  Empty
MessageSujet: Re: Le bilan de Mirlande Manigat    Le bilan de Mirlande Manigat  EmptyMar 1 Jan 2013 - 18:24

DOUB;

Vous ne cesserez jamais de m'étonner.
Relisez ce que vous écrivez.
Vous pouvez dire ce que vous voulez à propos d'ARISTIDE et moi je ne peux pas émettre des opinions à propos des MANIGAT?

Quand vous et ceux qui pensent comme vous passent des années à marteler ARISTIDE.Qu'ètes vous en train de faire ?
Des HOSANNAHS!
Je ne suis pas en train d'inventer rien à propos des MANIGAT QUI SONT DES PERSONNAGES PUBLIQUES à ce que je sache.

Allez sur GALLICA.FR et CLIQUEZ L'AUTOBIOGRAPHIE de DENIS LEGITIME ;il dit beaucoup plus sur FRANÇOIS MANIGAT.
Et puis JAF possède le livre de JEFF SPRAGUE ;il pourrait vous dire que cet auteur a dit beaucoup plus à propos des agissements de LESLIE MANIGAT pendant la période menant au renversement d'ARISTIDE!
Revenir en haut Aller en bas
Doub-Sossis
Super Star
Super Star
Doub-Sossis

Masculin
Nombre de messages : 2429
Localisation : Montreal
Loisirs : cockfighting
Date d'inscription : 24/12/2007

Le bilan de Mirlande Manigat  Empty
MessageSujet: Re: Le bilan de Mirlande Manigat    Le bilan de Mirlande Manigat  EmptyMar 1 Jan 2013 - 19:31

Joel,

je n 'ai jamais utilise la tactique de vous accuser que vos bizawell etaient des partisans de Petion et votre epouse une bresilienne .

Alors attaquez les idees et non les personalites en 2013.
Revenir en haut Aller en bas
Goya
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 490
Localisation : Montreal
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 20/11/2010

Le bilan de Mirlande Manigat  Empty
MessageSujet: Re: Le bilan de Mirlande Manigat    Le bilan de Mirlande Manigat  EmptyMar 1 Jan 2013 - 19:46

Joël.

Vous avez raison le comportement des Manigat durant le Coup d'État de 1991 ne donnait à vomir !

D'ailleurs, les Manigat, Leslie et sa femme, n'ont jamais embrassé, comme certains le prétendent, la cause du peuple. Leur folie du pouvoir les pousse toujours, et le massacre de la ruelle vaillant en est la preuve, à cautionner des attitudes antidémocratiques tout en se déclarant "démocrates convaincus". Ils bluffent !

Résultat : le mépris du peuple à leur égard.
Revenir en haut Aller en bas
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4690
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

Le bilan de Mirlande Manigat  Empty
MessageSujet: Re: Le bilan de Mirlande Manigat    Le bilan de Mirlande Manigat  EmptyMer 2 Jan 2013 - 2:14

Non Joel,

Wou menm wou kondane Manigat menm pou sa ke w di zansèt li yo te fè. Jiska prezan yon rann Manigat responsab sa ke wou di ke w te li sa gran papa l te konn fè. Epoutan, mwen pa janm li ke yon moun pale de sa zansèt idòl wou a te konn fè laa. Yo kritike sevèman sa ke yo repwoche l ak sa ke yo repwoche zonbi l yo. Men wou pa ka repwoche moun sa gran paran yo te swadizan fè. Zak se yon bagay pèsonèl, amwens ke moun saa te patwone oubyen tolere zak ki fèt nan non l. Li difisil pou w ta pwouve ke Lesly Manigat te fè youn oubyen lòt pou zak gran papa l oubyen ke sa te menm fèt nan non l.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17051
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Le bilan de Mirlande Manigat  Empty
MessageSujet: Re: Le bilan de Mirlande Manigat    Le bilan de Mirlande Manigat  EmptyMer 2 Jan 2013 - 5:51

Goya a écrit:
Joël.

Vous avez raison le comportement des Manigat durant le Coup d'État de 1991 ne donnait à vomir !

D'ailleurs, les Manigat, Leslie et sa femme, n'ont jamais embrassé, comme certains le prétendent, la cause du peuple. Leur folie du pouvoir les pousse toujours, et le massacre de la ruelle vaillant en est la preuve, à cautionner des attitudes antidémocratiques tout en se déclarant "démocrates convaincus". Ils bluffent !

Résultat : le mépris du peuple à leur égard.


Le role joué par MANIGAT pendant le coup d'ETAT de 1991 est connu ;il a joué encore un role plus actif pendant le COUP et surtout la déstabilisation d'ARISTIDE en 2002,2003;ce qui n'est pas connu.
JEFF SPRAGUE a décrit méticuleusement le role joué pae MANIGAT.
Il a obtenu les dépèches de l'EMBASSADE AMÉRICAINE par le FOIA (FREEDOM OF INFORMATION ACT)

Je vous ai vu parfois critiquer ARISTIDE ;vous ètes un homme de bonne foi ,il me semble ;mais cher COMPATRIOTE vous ne savez pas mème 20% de ce qui s'est vraiment passé.
LES DEUX LIVRES MAGISTRAUX de PETER HALLWARD -DAMMING THE FLOOD:HAITI AND THE POLITICS OF CONTAIMENT et le plus magistral -PARAMILITARY AND THE ASSAULT ON DEMOCRACY IN HAITI ,sont des livres à lire.

Je pensais que j'étais un peu informé ;je savais très peu ;concernant ce qui s'était vraiment passé!
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17051
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Le bilan de Mirlande Manigat  Empty
MessageSujet: Re: Le bilan de Mirlande Manigat    Le bilan de Mirlande Manigat  EmptyMer 2 Jan 2013 - 11:42

Thunder a écrit:
Non Joel,

Wou menm wou kondane Manigat menm pou sa ke w di zansèt li yo te fè. Jiska prezan yon rann Manigat responsab sa ke wou di ke w te li sa gran papa l te konn fè. Epoutan, mwen pa janm li ke yon moun pale de sa zansèt idòl wou a te konn fè laa. Yo kritike sevèman sa ke yo repwoche l ak sa ke yo repwoche zonbi l yo. Men wou pa ka repwoche moun sa gran paran yo te swadizan fè. Zak se yon bagay pèsonèl, amwens ke moun saa te patwone oubyen tolere zak ki fèt nan non l. Li difisil pou w ta pwouve ke Lesly Manigat te fè youn oubyen lòt pou zak gran papa l oubyen ke sa te menm fèt nan non l.


THUNDER;
Se tout tan LESLY ap repete non GRANPAPA l ;pou l di jan MISYE se te yon GRAN NÈG.
Si gen yon FANMI ARISTOKRATIK ann AYITI se FANMI MANIGAT a ;mwen kwè ou ka jwenn NON sa a ;anba KONSTITISYON 1806.
Men tou ou pa janm tande sa yo pwodwi ;si se pa lan POLITIK.
Granpapa LESLY te lan SÒBÒN menm jan ak LESLY .Dapre sa DENYS LEGITIME di SALOMON te vle misye siksede l.
Men dapre LEGITIME ""PÈP LAN PA T RENMEN ""FRANÇOIS MANIGAT e menm SALOMON te pè misye paske misye te ""ruthless"".

Eske w pa wè kèk similarite ak PITIT PITIT li LESLY?
Ale sou :
www.GALLICA.fr
Klike sou liv ansyen prezidan LEGITIME ki rele :
HISTOIRE DU GOUVERNEMENT DU GENERAL LEGITIME PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE (2 AOUT 1890)

""SCROLL"" liv lan ;jis lan ""CHAPITRE PREMIER""
""Le 24 MAI et ses CONSÉQUENCES""
Misye pran 2 zou 3 PAJ pou l eksplike DEMELE l ak FRANÇOIS MANIGAT..

Mesye ;
Se pou n aprann jan ki jan nou kontinye panse an ,sòti!
Revenir en haut Aller en bas
Doub-Sossis
Super Star
Super Star
Doub-Sossis

Masculin
Nombre de messages : 2429
Localisation : Montreal
Loisirs : cockfighting
Date d'inscription : 24/12/2007

Le bilan de Mirlande Manigat  Empty
MessageSujet: Re: Le bilan de Mirlande Manigat    Le bilan de Mirlande Manigat  EmptyMer 2 Jan 2013 - 13:00

Bon Joel,

J'ai ete revoir sur Gallica cette tranche d'histoire entre les partisans de Legitime et Manigat sous le gouvernement Salomon. Tous les 2 hommes generaux, l'un depute. l'autre senateur, anciens ministres pouvaient avoir des ambitions politiques pour succeder a Salomon. Ce dernier lui-meme avait selon ces propres mots "une grande estime pour le general Manigat" et lui a retire sa confiance parceque ce dernier avait visite les postes militaires et commis des "indiscretions "aupres des soldats (il leur avait dit "je peux compter sur vous").

Des partisans de Manigat avaient crie de nuit "Vive Legitime" aupres de la maison de ce dernier. Tout ceci est de bonne guerre en politique, surtout a cette epoque de perpetuelle revolutions. A t-on vu le general Manigat perpetrer des crimes, massacres ou autres exactions, avait-il des ambitions politiques aussi demesurees et fratricides? Ne fut-il pas le premier a s'embarquer pour l'exil alors que Legitime du le faire sous pression?
Lors de son retour d'exil avait-il toujours l'ambition de devenir president coute que coute? D'ailleurs n'avait-il pas declare qu'il laissait la place aux 2 candidats Legitime et Seide Telemaque?
Il faut placer ces incidents dans le cadre de la lutte fratricide entre "Nationaux" et "Liberaux" et des ideologies contraires qui l'accompagnaient. Salomon avait reussi a integrer pas mal de liberaux dans son gouvernement malgre qu'on le surnommait a mauvais escient "mangeur de mulatres". Legitime etait un Liberal "Bazelaiziste" farouche, c'etait "Normal" qu'a Port-au-Prince bastion Bazelaiziste que Manigat ne soit pas "aime". Cela n'etonne point quant vous vous flattez que vous soyez ne dans une famille "Bazelaiziste" qui remote du temps de la coupe.

Le bilan de Mirlande Manigat  Manig10

Cher ami, vos analyses politiques sont pas mal "niaiseuses" comme on dit au Quebec. Vous vous arretez souvent au superficiel, aux rumeurs, a l'opinion debonnaire sans reelement saisir le contexte des luttes sociales et politiques haitiennes. Vous dites, que Manigat appartient a l'aristocratie,ce que vous devriez plutot savoir c'est qu'en effet cette famille qu'on retrouve aupres de Toussaint avant meme la revolution qui avaient profite des bienfaits de l'instruction au college de la marche en France en meme temps que les propres fils de Toussaint, et appartenait a cette infime minorite de noirs eclaires du Nord. Ce furent des instituteurs et juges, envoye par Christophe comme constituant en 1806 apres la mort de Dessalines. Les Manigat ne firent point parti des "nobles de Christophe", c'etait des fonctionnaires civils non des militaires sous la Royaute.
http://pages.infinit.net/cerame/heraldicamerica/etudes/haiti01.htm

J'attends encore la liste des grands crimes dont vous accusez Leslie Manigat ou son epouse nee Hyppolite. En attendant ce ne sont ni l'un ni l'autre qui ont ete interpelles pour comparaitre devant la justice le 3 Janvier 2013 comme complices de "pillage".
Si vous avez des dossiers les concernant veuillez les envoyer au commissaire Lucmane Dellille.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17051
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Le bilan de Mirlande Manigat  Empty
MessageSujet: Re: Le bilan de Mirlande Manigat    Le bilan de Mirlande Manigat  EmptyMer 2 Jan 2013 - 18:54

Je ne me vente pas d'ètre issu de FAMILLES BAZELAISISTES du temps de LA COUPE.
Ce que je sais des BAZELAIS c'est que ses DESCENDANTS étaient propriétaires du CINÉ CABANON ;dans le PRESBYTÈRE qui se trouvait sur l'EMPLACEMENT de l'actuel LYCÉE de PÉTIONVILLE et plus tard à coté de l'EGLISE SAINT PIERRE;dans les années 1940s et 1950s

Ouais ;le type dont vous parlez est convoqué par LUCMANE DELILLE ;pour pillage diriez vous.
Et demain ;qui va convoquer LUCMANE DELILLE?
LUCMANE DELILLE le GNBiste peut convoquer qui il veut ;il ne réalise pas que les temps ont changè.
Laissez le pécher par EXCÈS DE ZÈLE.
Quant à l'INEFFABLE LESLY MANIGAT ;ses agissements pendant la période 2002-2004 sont décrits dans le livre de JEFF SPRAGUE.
ACHETEZ LE LIVRE!
Revenir en haut Aller en bas
Doub-Sossis
Super Star
Super Star
Doub-Sossis

Masculin
Nombre de messages : 2429
Localisation : Montreal
Loisirs : cockfighting
Date d'inscription : 24/12/2007

Le bilan de Mirlande Manigat  Empty
MessageSujet: Re: Le bilan de Mirlande Manigat    Le bilan de Mirlande Manigat  EmptyMer 2 Jan 2013 - 22:49

Joel,

mwen pa we poukisa pou mwen ta al achete liv Sprague la. Sim ta jwen li nan yon bibliothek mwen te ka gade yon lkout je sou li.

Repitation mussieu pa bon kom aktivis ki biaise. Mussieu te fe accusation menm sou reporter sans frontieres ke yo vin demanti categoriquement.

Mwen pa fe anken blancs sayo konfians, men men sa Micheal Dieberg di sou li.

Apres elections chanpwel 2001 an, se tout intellectuels en general ki tap proteste kont rejime kan kale Aristidien an.

Menm ansien lavalas yopil ladan te signen yon petition laveille fete 2004 lan.
http://sites.duke.edu/globalfrance/lyonel-trouillot/activisme-et-civisme/

Alos map tan kissa wou reproche a pati politik RDNP ak Manigat. mwen pa kwe yo te nan konbinezon ni ak IRI, ni ak Stanley Lucas ni ak Apaid ak 184, ni ak Guy Phillipe.


Nan politik bagay yo pa nwa e blanc.

http://deiberthaiti.blogspot.ca/2011_03_01_archive.html
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17051
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Le bilan de Mirlande Manigat  Empty
MessageSujet: Re: Le bilan de Mirlande Manigat    Le bilan de Mirlande Manigat  EmptyJeu 3 Jan 2013 - 11:14

ADYE!
Se menm MICHAEL DIEBERT ;manm HAITI DEMOCRACY PROJECT lan ke JAF te fè volè GAGÈ tankou yon KÒK SAVANN sou WINDOWS ON HAITI ?
Menm DIEBERT ki t ap repòte zafè BEBE LAN PILON an ,paske li te tande sa sou RADYO KISKEYA e paske RADYO KISKEYA KREDIB?

Se pa menm MICHAEL DIEBERT sa a?
Si DIEBERT atake JEFF SPRAGUE ;sa ban m ranfòsman pou mwen kwè sa SPRAGUE ap di.
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9759
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Le bilan de Mirlande Manigat  Empty
MessageSujet: Re: Le bilan de Mirlande Manigat    Le bilan de Mirlande Manigat  EmptyJeu 3 Jan 2013 - 12:21

Maintenant Sprague a dit ceci , cela que va-t-on en faire avec les informations obtenues.
Joel
Je vais vous dire une chose après le coup d'état de 1991, Aristide savait avec qui il avait à faire sur le plan financier et politique . Il est revenu en 2000 en sachant bien que le chemin était risqué. Tous les facteurs de risque de coup d'état ou d'embargo éconmique et politiques étaient là et connus . Il y est allé quand même comme candidatà la présidence . Il savait que le milieu financier ne voulait pas lui . Il savait tout cela . Il se présente sans plan b. Comment on appelle cela ? le suicide .
Revenir en haut Aller en bas
Doub-Sossis
Super Star
Super Star
Doub-Sossis

Masculin
Nombre de messages : 2429
Localisation : Montreal
Loisirs : cockfighting
Date d'inscription : 24/12/2007

Le bilan de Mirlande Manigat  Empty
MessageSujet: Re: Le bilan de Mirlande Manigat    Le bilan de Mirlande Manigat  EmptyJeu 3 Jan 2013 - 18:29

Bien dit Mak. Au moins on voit que malgre que vous soyez Lavalassien, vous pouvez etre
objectif et faire votre autocritique. Malheureusement certains autres comme Joel bien quil ne soient membre d'aucun parti sont des fanatiques des plus aveugles a la Rene Civil.

C'est pour cela qu'ils se font montrer la porte par des gens comme Maryse Narcisse parce que ce sont des elements dangeureux, des extremistes anarcho-populistes nuisibles a leur propre parti.

Bonne soiree
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17051
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Le bilan de Mirlande Manigat  Empty
MessageSujet: Re: Le bilan de Mirlande Manigat    Le bilan de Mirlande Manigat  EmptyJeu 3 Jan 2013 - 19:24

Je regarde en AMÉRIQUE LATINE et je ne vois que des ""EXTRÉMISTES ANARCHO POPULISTES"" au pouvoir.
Huuum!
DANIEL ORTEGA dans ce pays pauvre le NICARAGUA devrait avoir appris sa leçon et ne plus se présenter comme CANDIDAT À LA PRÉSIDENCE.
Après cette guerre civile qui a couté plus de 50000 MORTS au NICARAGUA.
Depuis les ANNÉES 1980S ces STUPIDES NICARAGUEYENS continuent à réélire ORTEGA ;bien que les AMÉRICAINS disent parfois qu'ils ne reconnaitront pas un gouvernement ORTEGA.
En URUGUAY ,ils sont encore plus stupides ;ILS ÉLISENT un ANCIEN GUERILLERO COMMUNISTE URBAIN.

MARC;
Je suis confus ;qu'est ce qui se passe dans ces pays de l'AMÉRIQUE LATINE ou la CROISSANCE ÉCONOMIQUE est dans le VOISINAGE des 7% en moyenne?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le bilan de Mirlande Manigat  Empty
MessageSujet: Re: Le bilan de Mirlande Manigat    Le bilan de Mirlande Manigat  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le bilan de Mirlande Manigat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: