Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Antivirus NORTON 360 Deluxe – Clé ...
Voir le deal
1 €

 

 Au nom du Père du Fils et du Saint-Nicolas

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9952
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Au nom du Père du Fils et du Saint-Nicolas Empty
MessageSujet: Au nom du Père du Fils et du Saint-Nicolas   Au nom du Père du Fils et du Saint-Nicolas EmptyVen 26 Avr 2013 - 23:57

Par Robert Berrouët-Oriol



Tentative de réhabilitation de Jean-Claude Duvalier (3e partie)



Texte soumis à Parole En Archipel, le 26 Avril 2013

Cartes sur table. Au nom de la liberté d’expression, du droit à la pluralité des voix dans l’espace public, les médias haïtiens peuvent-ils se permettre, aujourd’hui, de publier un manifeste pédophile, un texte antisémite, une apologie du racisme, un factum à la gloire du nazisme, une béatification de Mussolini et de Pinochet ? À bien comprendre ce que nous enseigne Albert Camus, –« tout est permis ne veut pas dire que rien ne soit défendu »–, y a-t-il un code éthique et déontologique appelé à encadrer la liberté d’expression dans les médias haïtiens ? Dans mes domaines de recherche et d’écriture –la linguistique et la littérature–, ai-je le droit de diffuser, par exemple dans Le Nouvelliste, les bonnes feuilles du très grand écrivain français Louis-Ferdinand Céline tirées de ses œuvres antisémites ayant pour titre « Bagatelles pour un massacre » et « L’École des cadavres » sans déshonorer mes amis Juifs et la mémoire des millions de Juifs massacrés par le système-Hitler durant la seconde Guerre mondiale ? Haïti dispose-t-elle aujourd’hui d’un dispositif juridique contraignant et punissant le délit d’apologie de crimes contre l’humanité dont le duvaliérisme, en Haïti, a constitué la machinerie infernale la plus aboutie ?

J’avais en tête ces questions taraudantes au constat que Le Nouvelliste de Port-au-Prince avait franchi la ligne rouge la fin de semaine du 20 avril 2013 en publiant un texte laudateur, mystificateur et négationniste d’un pâle descendant d’une lignée de dictateurs, un certain François-Nicolas Duvalier, petit-fils du tyran du même nom, le fondateur de la plus violente dynastie assassine de l’histoire nationale. Sans mise en garde de la rédaction, sans distance critique de sa part et certainement sans décence aucune, le Nouvelliste a ouvert avec largesse ses précieuses et si sélectives pages au dénommé François-Nicolas Duvalier en publiant, le 19 avril 2013, son hallucinant hommage ainsi titré : « In memoriam Dr François Duvalier, président à vie ».

L’horreur. Le choc. La gifle. Cet article, qui s’inscrit tout naturellement dans l’actuelle entreprise de falsification de l’histoire nationale, atteint de plein fouet les victimes et familles de victimes du duvaliérisme… Car la parole duvaliériste, qui a longtemps tyrannisé toute parole citoyenne, ne saurait être censurée par Le Nouvelliste, on l’a une fois de plus constaté ces derniers temps. Alors ils sont très nombreux, en Haïti comme en diaspora, les lecteurs qui s’estiment bafoués voire agressés par cet article, qui signe l’accompagnement consanguin et ouvertement hospitalier que le journal Le Nouvelliste –au motif de vouloir s’en tenir à un « journalisme objectif » soucieux de « donner la parole à toutes les parties »–, accorde à l’entreprise de réhabilitation du nazillon Jean-Claude Duvalier et du duvaliérisme. Une vive levée de boucliers contre cette entreprise négationniste, sur les réseaux sociaux, sur Facebook et dans les commentaires postés à même les pages (non encore censurées) du Nouvelliste, en a fait foi. Nombreux sont les internautes qui disent ouvertement non à la collusion incestueuse entre la lèpre duvaliériste et Le Nouvelliste.
http://parolenarchipel.com/2013/04/26/au-nom-du-pere-du-fils-et-du-saint-nicolas/
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17350
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Au nom du Père du Fils et du Saint-Nicolas Empty
MessageSujet: Re: Au nom du Père du Fils et du Saint-Nicolas   Au nom du Père du Fils et du Saint-Nicolas EmptySam 27 Avr 2013 - 7:47

Se pa menm jan DESANDAN yon FANMI MODI gade BAGAY yo NON.

Mwen jwenn yon ATIK pou nou sou DESANDAN FANMI HITLER yo ;sou bò PAPA.Se pitit pitit ti FRÈ HITLER ki te rele ALOIS HITLER.
ALOIS ak ADOLF te gen menm PAPA ,yo pa t gen menm MANMAN.
Pitit ALOIS lan ki te rele WILLIAM ,te emigre OZETAZINI.Misye te fè 4 PITIT .Gen youn ki mouri ,rete 3.
Yo di 4 mesye sa yo pa janm fè timoun.NEW YORK TIMES di petèt se pa pa aza .Yo petèt te vle fini avèk FANMI sa a.

Yo rete PATCHOGUE lan LONG ISLAND men moun lan ZÒN lan pa janm konnen kote LIYE KÒD FANMI yo sòti.

Se diferans lan.
Ann AYITI ,yon FANMI ki te fè peyi an tout MAL nou konnen yo ap paweze.E y ap voye PREZIDAN ki te fè peyi an PLIS MAL lan ISTWA l monte:

http://www.nytimes.com/2006/04/24/nyregion/24patchogue.html?pagewanted=all
Revenir en haut Aller en bas
 
Au nom du Père du Fils et du Saint-Nicolas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: