Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-40%
Le deal à ne pas rater :
40% de remise sur les Nike Air Max 90 FlyEase
83.97 € 139.99 €
Voir le deal

 

 MES REFLEXIONS SUR LA JOURNEE DU 8 MAI 2013 HIER A PORT AU PRINCE

Aller en bas 
AuteurMessage
kakakok
Super Star
Super Star
kakakok

Féminin
Nombre de messages : 5234
Localisation : USA
Opinion politique : Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites,mais je défendrai jusqu’à la mort votre droit à le dire"
Loisirs : DEMOCRATE DU CENTRE GAUCHE !
Date d'inscription : 27/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Vision politique , NOE DES TEMPS MODERNES !

MES REFLEXIONS SUR LA JOURNEE DU 8 MAI 2013 HIER A PORT AU PRINCE Empty
MessageSujet: MES REFLEXIONS SUR LA JOURNEE DU 8 MAI 2013 HIER A PORT AU PRINCE   MES REFLEXIONS SUR LA JOURNEE DU 8 MAI 2013 HIER A PORT AU PRINCE EmptyDim 12 Mai 2013 - 15:09


MES REFLEXIONS SUR LA JOURNEE DU 8 MAI 2013 HIER A PORT AU PRINCE

A assister ce qui s’est passé hier Mercredi 8 mai 2013 dans les rues de
Port-au-Prince que je me suis demandé, si vraiment nous haïtiens,
sommes des êtres humains, ou des êtres
insensés et insensibles? Sommes-nous vraiment un peuple d’un même pays
et d’un même drapeau ? Si oui, Ce qui s’est passé hier devrait
interpeller notre conscience en qualité de peuple œuvrant pour la
démocratie et la justice et contre l’impunité et la corruption. Ne
devrons nous pas questionner notre conscience, notre niveau penser,
notre capacité à agir afin de voir si on n’est égal avec à l’espèce qui
dit-on agit par instinct – Etant fait partie du même règne – Ne devrons
nous interpeller notre conscience pour voir si les différents autres
espèces de ce règne ne sont pas supérieur à nous-même ou que nous autres
soit inférieur ou égale à eux ?
Bien que ce fût déjà prévu, la
manifestation d’hier était propagande à travers certains medias depuis
plus d’un mois lors de la première convocation. Le pire on entendait des
questions réponses posées par des reporteurs de presses à des individus
issus de la masse pour les inciter à se soulever même en ce jour du 8
mai. Question telle que : Saw panse de Prezidan J B A yo konvoke demen
nan pakè ya, eske wap soti demen pou al kore prezidan J B A, Eskew kwè
se Yoon pèsekisyon politik tankou tout moun ap dil la ? Ce ne sont pas
des questions qu’on pose en matière de vrai presse, et dans la presse il
n’existe pas de question réponse.
Ceux qui se réclament de Fanmi
Lavalas, pauvres d’esprit, crient par émotion et par ignorance victoire,
et ils parlent déjà d’élection en ce jour, pendant qu’aucun d’entre eux
n’a pensé même pour une seconde à ce valeureux Jean Dominique
hypocritement assassiné le 3 Avril 2000, oubliant aussi qu’il s’agit
d’une enquête judiciaire, et non une campagne électorale. Ils crient
victoire de Jean Bertrand Aristide sur la justice haïtienne alors qu’il
n’a fait que répondre a une interpellation judiciaire, ce que son
homologue René Préval avait fait et d’autres personnalité comme l’ex
commissaire du gouvernement Claudy Gassant et l’ex major Dany Toussaint
ont aussi faits sans trompette ni trombone. Ils crient victoire de Jean
Bertrand Aristide comme si c’est une faveur que monsieur a fait à la
justice haïtienne en répondant aux questions du juge Yvickel Dabresil.
Ils chantent victoire en se croyant revenir d’une compétition électorale
frauduleuse en leur faveur comme d’habitude. Quelle honte ! Quelle
honte à la famille, honte pour le peuple, Quelle honte à la nation !
Honte à la justice haïtienne !
S’ils réfléchissaient un peu
différemment de l’autre espèce du règne, les lavalassiens verraient en
cette date du 8 Mai 2013 a marqué de préférence le triomphe de la
justice haïtienne sur l’anarchisme en ce sens qu’il a montré que tout le
monde est passible de justice qui vous soyez.
Cette journée qui
n’était pas spontanée a su bénéficier d’une partie de la presse pour
inciter la foule à sortir à la rencontre d’Aristide en dépit des
préparatifs faits au préalable pour la circonstance tels : banderoles,
flyers, poster, pancarte et distribution de t-shirt etc. La propagande
médiatique de l’interpellation est claire a été faite aux fins
d’affaiblir le gouvernement de Michel Martelly en espérant soulever le
peuple contre lui. Ce qui n’est pas nouveau, mais qui parait être
capital, on pouvait même sentir la satisfaction de ces medias dans leurs
présentations et la diffusions des nouvelles ce matin. Certains n’ont
même pas effleuré l’attaque à coup de pierre subit par leur consœur
RADIO GUINEN D’HAITI par la foule lavalassienne hier.
S’ils
réfléchissaient un peu différemment de l’autre espèce du règne, ces
lavalassiens diraient en eux même qu’il s’agissait bien sûr de Jean-Do
et non de Titide. Que c’est un droit et même un devoir et d’autant une
dette envers Jean Léopold Dominique cet homme brillant et brave qui
avait combien déjà risque sa vie en combattant la dictature
Duvalierienne, Cet intellectuel qui avait tenu tête au gouvernement de
Henry Namphy et de prospère Avril. Ce Jean-Do n’était pas un chien,
c’était un haïtien patriote c’était des catalyseurs propagandistes de
Lavalas aussi à travers les ondes de son media Radio Haïti inter.
C’était encore l’un des pionniers de l’intégration du créole dans la vie
haïtienne, d’ailleurs pour l’histoire, il a été le premier à diffuser
des émissions en créole sur les ondes en Haïti et ceci c’était dans
l’objectif d’élucider le peuple sur les affaires publiques. Ce jean-Do
ne mérite-t-il pas vraiment justice ? Ses assassins ne méritent-ils pas
d’être juges et punis pour ce crime odieux qui a mis à nu notre dignité
de peuple et notre nature humaine ? pourquoi ne pas dire : De quel que
soit la nature de l’auteur d’un tel acte quel que soit son rang social,
quel que soit son grade ou sa position dans la vie quotidienne
haïtienne, Il mérite d’être juge et puni sans circonstance atténuante et
ce sera justice pour le peuple, justice pour la presse, justice pour la
politique, justice pour la démocratie, justice pour sa famille et enfin
justice pour lui-même JEAN L. DOMIQUE.
S’ils réfléchissaient un
peu de l’autre espèce du règne et projetaient un regard sur la foule qui
était dans les rues de Port-au-Prince hier, ils verraient et
constateraient que les écoles fonctionnaient normalement (donc ce
n’était pas les écoliers qui étaient dans les rue hier), les universités
fonctionnaient normalement (donc ce n‘était pas les universitaires qui
étaient dans les rues hier), les marchés aussi et les administrations
privées et publiques fonctionnaient normalement (donc ce n’était ni les
marchands et les employés et ouvriers de factory qui étaient dans les
rues hier) en conclusion le pays vaquais a ses occupations comme
d’habitude en dépit de la peur de la violence lavalassienne qui planait
sur l’aire de la république. Heureusement Dieu est grand.
La journée
d’hier à travers la manifestation programmée organisée a une fois
déplus traduit l’ignorance encore d’une partie du peuple sous la
sellette de l’analphabétisme ; elle exprime également la pauvreté
d’esprit des dirigeants de l’organe organisateur, leur manque de
conscience, leur voracité pour le pouvoir en dépit des doutes que cet
assassinat provient de leur camp d’où la raison de l’interpellation.
La journée d’hier en réalité était un grand jour pour Haïti car elle
symbolise la victoire de la lumière (la justice haïtienne) sur les
ténèbres (celui qui se croyait intouchable et au-dessus de la loi).
La journée d’hier fait montre finalement de l’appétit populiste de Jean
Bertrand Aristide, de son obsession pour le pouvoir. Son comportement
hier a montré combien il est fou, il se croit qu’il est encore président
ou qu’il peut-être encore président d’Haïti? A quoi sert cette
manifestation à laquelle il a pris part activement si ce n’est que pour
afficher sa folie populiste du pouvoir. La constitution haïtienne
(amandée ou non amandée) est claire, ARTICLE 134.3: Le Président de la
République ne peut bénéficier de prolongation de mandat. Il ne peut
assumer un nouveau mandat, qu'après un intervalle de cinq (5) ans. En
aucun cas, il ne peut briguer un troisième mandat.
Donc c’est à se
demander qu’est ce lui prend par la tête si ce n’est pas la folie ? Aux
Etats Unis, Bill Clinton est encore très populaire il est encore aimé du
peuple américain, on le préfère même à l’actuel président en fonction
BARAK OBAMA et à l’ancien président GEORGES W BUSH qui comme lui ont eu
deux mandats présidentiel. Cependant a-t-on jamais vu le président
Clinton s’immiscer de près ou de loin dans les affaires politiques des
états unis pour le déstabiliser ? Ou bien le voit-on seulement lors des
campagnes électorale pour supporter les candidats démocrates et ceci
sur demande svp !
A quand une prise de conscience collective pour une Haïti de justice et de paix ?

100%Hatien Natif Natal.
[/list]
Revenir en haut Aller en bas
kakakok
Super Star
Super Star
kakakok

Féminin
Nombre de messages : 5234
Localisation : USA
Opinion politique : Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites,mais je défendrai jusqu’à la mort votre droit à le dire"
Loisirs : DEMOCRATE DU CENTRE GAUCHE !
Date d'inscription : 27/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Vision politique , NOE DES TEMPS MODERNES !

MES REFLEXIONS SUR LA JOURNEE DU 8 MAI 2013 HIER A PORT AU PRINCE Empty
MessageSujet: Re: MES REFLEXIONS SUR LA JOURNEE DU 8 MAI 2013 HIER A PORT AU PRINCE   MES REFLEXIONS SUR LA JOURNEE DU 8 MAI 2013 HIER A PORT AU PRINCE EmptyDim 12 Mai 2013 - 15:40

MORT CERTAINE OU LA ROUTE DE LA VIE

Le choix a faire determinera la survie d’Haiti en tant que pays ou nous periront tous en tant que peuple souverain.

Les familles vivent dans l'inquiétude, car les plaies restent béantes. à
chaque fois que des nuages se forment, des estomacs se nouent
d'angoisse. On sait que l'on frôle toujours une catastrophe.

Aucun gouvernement, depuis la mémoire humaine haïtienne, n'a tenté de
se pencher sur le dossier de l'environnement en Haiti. Tous ceux qui
sont responsables de la gestion du pays ont des données, ils connaissent
la situation des parcs nationaux, mais ils n'engageront aucune démarche
pour résoudre les problèmes de l'environnement, car ils sont liés à des
problèmes sociaux.

Comment comprendre que, 27 ans après la
promulgation du décret portant création du Parc La Visite, près de
quatre mille individus habitent dans l'aire la plus sensible dudit parc ?
Cette colonisation va croissante, en dépit des 21,5 millions de dollars
empruntés par l'Etat haïtien à la Banque mondiale pour le projet
d'assistance technique pour la protection des parcs et forêts (ATPPF).

Comment peut-on accepter que des individus souillent la zone qui
constitue le filtre des sources alimentant en eau potable les
populations de Seguin, Chaudry, Mare-Brignole, Baie d'Orange, Macary et
toutes les autres localités limitrophes du Parc La Visite?

Nous
sommes arrivés presque à un point de non-retour, car ce qu'il nous
reste de couverture forestière n'existera plus dans dix ans. Les grandes
décisions pour la réhabilitation d'Haïti doivent se prendre maintenant.

Il n'est un secret pour personne que les relations de l'Haïtien avec
son environnement sont en général assez mauvaises. Nous menons certaines
activités qui ont des effets très nocifs et dégradants sur
l'environnement. Et nous subissons aujourd'hui les conséquences des
agressions que nous avons infligées et que nous continuons d'infliger à
notre environnement.

La simple réalité biologique veut que
toute espèce qui détruit son environnement finisse par se détruire
elle-même. Une prise de conscience globale s'impose alors. La
préservation de l'environnement de notre pays et donc la sauvegarde de «
l'homo haitianus » doit devenir une question de citoyenneté.






MES REFLEXIONS SUR LA JOURNEE DU 8 MAI 2013 HIER A PORT AU PRINCE 935510_10152243560926549_68488173_n

MES REFLEXIONS SUR LA JOURNEE DU 8 MAI 2013 HIER A PORT AU PRINCE 252578_10152243560896549_1037131313_n

MES REFLEXIONS SUR LA JOURNEE DU 8 MAI 2013 HIER A PORT AU PRINCE 945023_10152243560886549_715548343_n

MES REFLEXIONS SUR LA JOURNEE DU 8 MAI 2013 HIER A PORT AU PRINCE 931320_10152243560881549_1712248227_n[/url]
Revenir en haut Aller en bas
 
MES REFLEXIONS SUR LA JOURNEE DU 8 MAI 2013 HIER A PORT AU PRINCE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: