Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS

Aller en bas 
AuteurMessage
Doub-Sossis
Super Star
Super Star
Doub-Sossis

Masculin
Nombre de messages : 2429
Localisation : Montreal
Loisirs : cockfighting
Date d'inscription : 24/12/2007

MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS Empty
MessageSujet: MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS   MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS EmptyMar 28 Mai 2013 - 7:21

MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS 575510_543690779005437_740960824_n

MEN DOKIMAN JAFRIK LA KI PWAL PETE KRANKESS LAVALAS
Nan video sa, Richard Morse avwe, sete yon kou kite fèt kont Aristide e li te patisipe. E li menm te pran pa nan plizyè reyinion Washington pou yo te jete Titid





Dernière édition par Doub-Sossis le Mer 29 Mai 2013 - 20:17, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16481
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS Empty
MessageSujet: Re: MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS   MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS EmptyMar 28 Mai 2013 - 10:01

Epi DOUB?
Ou gen dwa di sa w vle de RAM ;men misye pa t lan voye wòch kache men non.
Epi tou se misye ki ap kandida a ,ou byen LUNISE?
Eske RAM pa di tou ke l kite PALÈ kote pwòp kouzen l PREZIDAN ;paske gen TWÒP VÒLÒ alantou l.
Yon bagay ou paka akize RAM tou sè ke l te DIVALYERIS!
Yon lòt bagay tou misye gen dwa rekonèt ke l te fè ERÈ.
Kòm ou se senpatizan RDNP ,ki kandida ki pral reprezante l?
Mwen konn tande sou RADYO yo moun lan tout rakwen peyi an ap di yo se SENPATIZAN ou byen MANM FL.
De NON VIL ke mwen pa t konnen ki te ekziste ann AYITI.
Kòman fè mwen pa janm tande bagay konsa de MOUN RDNP yo?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doub-Sossis
Super Star
Super Star
Doub-Sossis

Masculin
Nombre de messages : 2429
Localisation : Montreal
Loisirs : cockfighting
Date d'inscription : 24/12/2007

MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS Empty
MessageSujet: Re: MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS   MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS EmptyMar 28 Mai 2013 - 17:42

JOWEL,

PA VIN VIRE DISKISSION SOU RDNP, JAN NOU KON AP VOYE MONTE NOU RAYI GNBIS, MENM MOUN KI TE JIS BOYCOTTE CELEBRATION 2004 LA NOU PA VLE WE YO.

KOULIA RAM KI AVWE LI TE NAN KONSPIRATION AN AU PLIS ROT NIVEAU POU JETE ARISTID EN 2004,' CÈST A DIRE WASHINGTON, NOU LAVE LI... ANTOUKA PALE POU WOU PASKER MWEN KONEN ANPIL BAZ LAVALASS KI PA VLE WE MACHWE ANWO ROULEM DEBORR SILA YO PAP KITE SA PASSE KONSA...KOULIA WOU KWE YO TAP PRAN MADAN APAID, OUBIEN MADAN BAKER POU ALE NAN SENAT...MENM SI YO TE MAMBO YOI PATAP PRAN YO..A MWENS KE SE PASKE LUNISE GEN TI KOULE A...

EPI KILES KI TE LUNISE LA....SEPA RICHARD KAP POUSSE LA ROUE POU LI...
KILES KI TAL DISKITE DEAL LA AK ARISTIDE TABARRE SE RICHARD OU LUNISE....
KILES KITAP FE DEKLARATION NAN JOUNAL,,, SE RICHARD OU LUNISE
KILES KI NAN POLITIK AK ZANMI TRES PUISSANTS WASHINGTON...

KOULIA WA DINOU SE LUNISE KI GEN KALIB ROT PORTE SA-A ANBA JIPON LI...

NOU FIN FOLLESSS WI LA....................:-)

LAVALASS OPOTINISS NOUYE, KONSA NAP ANTRE ANBA TE TOU
E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9462
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS Empty
MessageSujet: Re: MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS   MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS EmptyMar 28 Mai 2013 - 18:48

mouche sinsè tout bon vre . Fok lavalas travay ak misye .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16481
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS Empty
MessageSujet: Re: MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS   MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS EmptyMar 28 Mai 2013 - 18:53

Li gen ""ti koulè""?
Depi nou rantre lan bagay sa a mwen bwè pwa.
ARISTIDE sòti lan yon peyi kote zanmi l yo gen yon PATI POLITIK ki gen BLAN,NWA ENDYEN elt..
Mwen vle pale de ANC.

Si se pou ""koulè"",youn la manm WO PLASE FANMI LAVALAS yo ,se VORBES.
Eske gen anyen mesyedam sa yo fè w ap satisfè?
Ou di tou ou konnen gen MOUN lan BAZ lan ki pa dakò?
Ki moun sa yo?
Yon lòt bagay ;MARYSE NARCISSE di ke yo poko chwazi KANDIDA.
Pou ki sa tout bri sa a?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doub-Sossis
Super Star
Super Star
Doub-Sossis

Masculin
Nombre de messages : 2429
Localisation : Montreal
Loisirs : cockfighting
Date d'inscription : 24/12/2007

MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS Empty
MessageSujet: Re: MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS   MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS EmptyMer 29 Mai 2013 - 20:04

JOEL WOU TAP MANDE KI BAZ MEN YOUN:

Flash!!!
Dènye nouvèl yo
HAÏTI CHÉRIE ap enfòm
e-w

OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS?

Nan yon entèvyou nou fenk sòt reyalize ak Ansyto Felix (kowòdonatè mobilizasyon Fanmi Lavalas la), msye deklare li pa okouran ditou Fanmi Lavalas ta chwazi Lunise Morse kòm kandida ofisyèl pou pòs senatè Lwès la. Kowòdonatè mobilizasyon Fanmi Lavalas la mande popilasyon an pou li rete tèt frèt, paske pati a gen pou li pibliye lis kandida ofisyèl li yo ki pral patisipe nan eleksyon yo.

Antouka, anpil obsèvatè avize panse si chwa Lunise Morse la ta reyalize vre, se pral yon operasyon salami ki pral pran jarèt andedan Fanmi Lavalas. Paske, daprè menm obsèvatè sila yo, Lunise Morse pa gen ni konpetans politik ni konpetans entèlektyèl, pou li ta okipe yon fonksyon politik wotè sa a. Obsèvatè yo rapousuiv pou di, si Jean Bertrand Aristide osnon Maryse Narcisse ta rantre nan operasyon salami sa a, yo mèt tann antèman Fanmi Lavalas pou 4 trè. Obsèvatè yo ajoute pou afime: li pa posib pou bourik travay, epi, se chwal k ap paweze nan savann nan. Yon dosye n ap suiv!


HAÏTI CHÉRIE, Groupe ouvert


koulia nou konpran pouki Aristide te mete Mildred, madanm li devan ak Maryse Narcisse pou Operation Salami sa-a.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16481
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS Empty
MessageSujet: Re: MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS   MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS EmptyJeu 30 Mai 2013 - 12:43

DOUB;

Epi si FL pa ta nonmen LUNISE kòm kandida ou byen li ta nonmen l.

EPI ANKÒ?
Nou deja wè ke se 2 KANDIDA ke FL ap nonmen pou LWÈS lan ,paske anbasadè AMERIKEN an deja pase mesye yo LÒD pou yo fè yon ELEKSYON pou 2014.

Epi ,kite kantik pran priyè;ki sa RDNP ap fè pou l prepare l pou eleksyon yo?
Eske si eleksyon yo ta fèt ;menm si yo ta pase byen;eske madan MANIGAT ap prepare l pou l rele KOKEN, KÒM DABITID?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8250
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS Empty
MessageSujet: Re: MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS   MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS EmptyJeu 30 Mai 2013 - 13:13


Antouka, Liniz ta p yon Bèl Senatè.
Li gen bèl djôl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doub-Sossis
Super Star
Super Star
Doub-Sossis

Masculin
Nombre de messages : 2429
Localisation : Montreal
Loisirs : cockfighting
Date d'inscription : 24/12/2007

MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS Empty
MessageSujet: Re: MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS   MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS EmptyJeu 30 Mai 2013 - 19:09

Sasaye: wap swiv..:-) Ou se konesseur...

Jowel: Oupa Fe Nouvelles Nou menm nou pa fe politique NAN LA RUE:


Mirlande Manigat appelle les partis politiques à la vigilance
30/05/2013 06:00:00 Auteur(e) La Redaction
Taille de la police:
Select Language​▼

Un atelier de travail a été organisé, à l’Hôtel Le Plaza, le mardi 28 mai 2013, par l’Institut International pour la Démocratie et l’Assistance Electorale (IDEA). Cette activité qui a réuni plus d’une cinquantaine de partis politiques avait pour but de débattre des différents points faisant partie des propositions des partis politiques.

Selon la directrice de l’IDEA, Marie Laurence Jocelyn Lassègue, cette activité vise à répondre à l’appel à la soumission des propositions lancé par le président du Collège transitoire du conseil électoral permanant (CT-CEP), Emmanuel Ménard dans le cadre de l’élaboration du projet de loi électorale.

MOCHRENA, RDNP et PHTK étaient parmi les partis politiques ayant pris part à cet atelier de travail. La question du budget des élections, l’organisation du contentieux électoral et l’expérimentation du vote électronique ont été entre autres thèmes débattus par les participants. Ils se disent satisfaits du déroulement des discussions.

L’ancienne ministre à la condition féminine et au droit de la femme se dit jusque là confiante du déroulement du processus électoral. Refusant de donner son avis sur la proposition des organisations féministes, qui ont réclamé la réservation de trois des dix départements aux candidates de sexe féminin tout en participant aux sept départements restant, elle dit assurer ses responsabilités en aidant les partis politiques à acheminer leurs recommandations au CT-CEP.

La militante de l’organisation féministe ‘’Fanm yo la’’ a profité de l’occasion pour annoncer aux partis politiques présents la tenue d’ici peu d’un autre atelier de deux jours de travail sur la loi portant sur l’organisation et le financement des partis politiques.

Dans la foulée, Mirlande Manigat qui avait aussi pris part à cet atelier, invite les partis politiques du pays à la vigilance. Car, met-elle en garde, la soumission des propositions ne suffit pas.
Enel Fleurantin
enel.fleurantin@gmail.com Le Matin

-----------------------------------------------------

Merci professeur Manigat

!Auteur: Frantz Duval duval@lenouvelliste.com Twitter:@Frantzduval


L'intelligentsia haïtienne a rendu un hommage mérité à Leslie François Manigat mercredi soir prenant prétexte de la sortie d'un ouvrage collectif qui lui est dédié. "L'histoire comme passion. Mélanges offerts à Leslie F. Manigat", paru aux éditions des presses de l'Université d'Etat d'Haïti, réunit, sous la direction de Cary Hector, 17 contributions qui reviennent sur la carrière fulgurante d'un premier de classe jamais fatigué d'offrir au public le fruit de ses recherches d'historien. L'ancien président éphémère de la République en 1988, grand ami de Livres en folie où lui et sa femme Mirlande Hyppolite Manigat ont usé tant de plumes dans des séances de signature, ne sera plus derrière un pupitre d'auteur. Son oeuvre le porte à entrer vivant dans le panthéon de la manifestation culturelle. Une pléiade d'auteurs présentent un ouvrage, relèvent l'empreinte de son poids sur sa discipline de prédilection. Quelle consécration! Georges Anglade aurait mis le brillant professeur des universités dans cette catégorie des hommes en trois morceaux où il se cataloguait lui-même: ceux qui se sont partagés entre une carrière scientifique, politique et littéraire. Ces contributeurs à la construction de cette Amérique où nous vivons ont eu des fortunes diverses dans un pan ou l'autre de leur vie. Jamais ils n'en ont raté l'essentiel. A ceux qui argumenteront que Manigat n'a pas produit d'ouvrage de fiction, Anglade dirait de celui qu'il admirait, après avoir tenté l'aventure politique avec lui, la vie de Leslie est un roman... Manigat, assis dans son fauteuil roulant, sanglé dans son costume blanc, cravate bleue, les couleurs nationales épinglées sur le coeur, a reçu les compliments et les salutations de l'assistance réunie à l'hôtel Oasis plus de deux heures durant. Gardant un mot précis pour chacun, le professeur de 83 ans a gardé l'oeil alerte, le sourire en coin et ce doigt levé de ses meilleurs jours. Existe-il encore la moule d'où sortaient ces hommes prêts à aimer de "furieuses amours" ce pays? On peut se poser la question en jetant un regard sur le parcours de Leslie François Manigat. Allons-nous continuer à produire des intellectuels de sa trempe capables de trouver le souffle et de dompter l'inspiration ? Nous devons le souhaiter et y contribuer. Le "chapo ba" d'une salle convaincue de l'apport de Leslie François Manigat à l'histoire de ce pays n'a pas occulté la face politique de son action; d'ailleurs, les clivages se sont reproduits naturellement dans les discours et dans la composition de l'assistance. L'important a été, au-delà de ce qui a été dit, ressenti ou caché, la nécessité partagée par tous, qu'il ne faut jamais rejeter un fils d'Haïti avec l'eau du bain de nos différences. Leslie François Manigat plane au-dessus de ces contingences, je l'ai compris ce soir quand il m'a confié: "Pour un historien, il y a le temps des points d'interrogation et celui des points". Merci pour votre immense oeuvre et votre contribution inestimable à la bibliothèque haïtienne, Monsieur le professeur !
----------------------------------------------------------------------

Les mots du recteur Jacky LumarqueAuteur:Jacky Lumarque Recteur Université Quisqueya
J'ai dédié la plus grande partie de la dernière nuit à parcourir, à partir de la version électronique que Cary Hector avait bien voulu me transmettre, les 17 communications et témoignages qui façonnent ces « Mélanges offerts à Leslie Manigat ». Sorte de témoignage de sa passion pour l'histoire. Mélanges offerts à Leslie ! Mélanges? J'avais plutôt le sentiment-est-ce parce que j'ai réveillé l'aurore ?- d'être devant un bouquet. Oui, un bouquet, pourquoi pas ? Mais quel bouquet ? Déclinons. Un bouquet floral ? Oui. Au sens d'un arrangement de fleurs où formes, couleurs et parfums trouvent à se mélanger dans une parfaite harmonie. Dans certaines cultures, la confection d'un bouquet s'apparente à un art avec un système d'expression rigoureusement codifié. On peut penser à Ikebana, la Voie des fleurs ou l'art de faire vivre les fleurs, art traditionnel japonais, basé sur la composition florale dans laquelle la structure de l'arrangement floral est articulée autour de trois piliers symbolisant le ciel, la terre et l'humanité (assymétrie, espace et profondeur). Le bouquet floral, c'est aussi l'un des grands sujets de la peinture, en particulier celle des impressionnistes ; mais par-delà celle de Picasso, de Chagall sans oublier, qu'ici, chez nous, Legagneur, Jean Pierre Théard remplissent notre espace pictural de bouquets parlants qui n'ont rien à envier au très célèbre bouquet de Jean Brueghel de Velours (ou Jean Brueghel l'Ancien). Que dire alors de ces magnifiques bouquets de nos créateurs de Soissons- La Montagne que Tiga et Maud Robart ont réveillé en 1973, et que André Malraux évoque, trois ans plus tard, avec révérence dans l'Intemporel ? Que dire aussi des « paquets congo », réserve d'énergie de forte densité de notre culture profonde, que Simil, Gesner Armand, Jean René Jérôme animent en jouant avec une telle intensité sur le spectre lumineux au point de nous rappeler que la couleur, contrairement à ce que croyait Aristote, n'est pas un accident de la lumière. Mélanges. Bouquel floral, oui, en vérité, un vrai bouquet de fleurs pour Leslie, témoignage de sa passion pour l'histoire. Témoignage de notre passion pour sa propre histoire intellectuelle. Mais, peut-être aussi, un bouquet final, pas au sens d'une fin quelconque, mais au sens de cette tradition des corps de métier du bâtiment qui consiste à célébrer l'achèvement des travaux d'une construction par la pose d'un branchage décoré de fleurs et de rubans, au sommet de la structure. Comme pour couronner une oeuvre gigantesque rendue palpable par le double effet de la transpiration et de l'inspiration. Et qui annonce le moment tant mérité où nous pouvons dire : « Mission acomplie !», à l'image de Héraclès, fils de Zeus, ayant accompli ses douze travaux, organisant l'enchaînement par le « passage de témoin » comme dans une course de relais où les athlètes qui suivent doivent faire aussi bien, sinon mieux que nous. Mais cela peut être aussi, pourquoi pas, pour le fin gourmet que nous connaissons, un bouquet garni, assortiment de plantes aromatiques où le thym, le laurier, le persil, le romarin, le céleri et le basilic s'invitent à la cérémonie magique de cette belle recette qui s'offre au palais (privé) de celui qui sait apprécier le miracle de la création dans ses formes les plus anodines. Mais pourquoi pas, enfin, le bouquettout court, sans qualificatif, mais alors au sens de la topologie, cette branche des mathématiques qui ignore la différence entre un cube et une sphère parce qu'il est possible de passer de l'un à l'autre par des transformations continues, sans rupture ni déchirure. Le bouquet, en topologie algébrique, est pour les curieux une réunion d'espaces topologiques pointés qui identifie ses points de base. Notion à la base de l'homotopie qui formalise la notion de déformation continue d'un objet à un autre. Ces quatre déclinaisons du bouquet (bouquet floral, bouquet final, bouquet garni et bouquet topologique) sont en fait un détour et un alibi. Un détour qui me donne l'occasion d'applaudir l'initiative de ce témoignage de la passion de Leslie pour l'histoire, mais qui est aussi le témoignage d'une certaine passion collective pour la propre histoire intellectuelle de Leslie. Un alibi qui m'autorise aussi à éviter l'épreuve frontale d'aller chercher à saisir la profondeur et la diversité que le personnage nous donne comme défi d'appréhender. Je me contenterai de la petite clé qui m'ouvre la voie(v.o.i.e) et qui s'ouvre à la voix (v.o.i.x) de cet être singulier pluriel, exception ordinaire de cette Ayiti Thomas, productrice d'insolite, et d'insolence à la face d'une humanité qui n'a pas encore fait la preuve qu'elle est prête pour la pleine liberté. Encore moins pour l'égalité et la fraternité. Mission accomplie pour le professeur dont les élèves réunis aujourd'hui ici sont une fierté pour Haïti. Au second degré, les élèves de ces élèves dont j'aperçois un grand nombre ici perpétuent déjà une tradition d'excellence et de rigueur dans la pensée et dans l'action. Mission accomplie pour le professeur qui, au zénith de sa carrière, ne dédaigne pas de revenir en toute humilité à l'alma mater pour, avec l'assistance de sa fille-élève, Sabine, et sous la coordination de Mirlande, alors vice-rectrice à la recherche et doyenne de la faculté des sciences juridiques et politiques de Quisqueya, offrir en trois sessions un cours spécialisé de Relations internationales à des étudiants licenciés et à des fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères. Mission accomplie, pour le professeur qui, sans abandonner les grands chantiers de production scientifique, trouve le temps de mettre au point dans la nouvelle collection du CHUDAC « Les petits classiques de l'histoire vivante d'Haïti », dans l'esprit, dit-il, humblement, « d'une contribution à l'enseignement de la nouvelle histoire d'Haïti, et dans la visée d'un objectif particulier au service de la jeunesse étudiante des classes terminales du secondaire et des classes propédeutiques du supérieur ». Mission accomplie-diem non perdidi (je n'ai pas perdu ma journée)- d'une vie pleine, digne, d'un Haïtien natif-natal, d'un intellectuel universel, singulier, pluriel. Cher Leslie, Ayiti a fait un pas en avant avec votre venue sur son sol. Il en fait un de plus avec chacun des élèves que vous avez façonné. Et ainsi de suite. Il appartient à chacun de nous d'assumer « le passage de témoin » et de prendre le relais d'Hercule pour aller au-delà de nos limites. L'histoire n'est pas terminée. Et enfin, en ce qui concerne cette fière petite Ayiti, signée Thomas, quoi que vous voyiez et entendiez autour de vous aujourd'hui, souvenez-vous qu'elle n'a pas dit son dernier mot ! Merci de votre patience.


Dernière édition par Doub-Sossis le Dim 2 Juin 2013 - 20:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16481
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS Empty
MessageSujet: Re: MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS   MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS EmptyJeu 30 Mai 2013 - 20:01

Bon se pa sa.
Nou pa fè POLITIK lan la RI?
Kote yo fè POLITIK DOUB?
BON Se moun lan LE PLAZA yo ki pral vote pou wou ,ou byen MOUN ki ap rann OMAJ a LESLY yo ?

Tankou m te di l deja ;nou pa lan peryòd PATI LIBERAL ak PATI NASYONAL ankò.

Si se pa MOUN SITE SOLÈY yo,moun BÈLÈ,LA FOSÈT yo elt..;si se pa yo ou motive pou fè vote pou wou ;ou pa menm lan jwèt lan ,ale wè pou ta avanse pyon.
Apre sa ;nou pral kriye di ZÒT fè KOKEN ;mete kò nou kote KOUDETAYIS ;ou byen ap pale de ""PÈSE LOUVÈTIRYÈN""?
Chache lòt taktik ,bagay sa yo pa p mache ankò.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doub-Sossis
Super Star
Super Star
Doub-Sossis

Masculin
Nombre de messages : 2429
Localisation : Montreal
Loisirs : cockfighting
Date d'inscription : 24/12/2007

MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS Empty
MessageSujet: Re: MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS   MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS EmptyJeu 30 Mai 2013 - 21:29

Jowel map tan jou pou yon kirielle pi gwo intelect nan peyi a , yo ran yon hommaj parey bay Dr. Aristide tankou te kap tan lapli...:-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16481
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS Empty
MessageSujet: Re: MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS   MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS EmptyVen 31 Mai 2013 - 7:19

Ou o kouran ATAK ke Dr SUZE MATHIEU te fè sou LESLY MANIGAT a?
SUZE MATHIEU se dwayèn FAKILTE ETNOLOJI an.Dapre li EWOSANTRISM MANIGAT a fè plis mal ke byen ;ak chanpyonaj MANIGAT de lang franse an tou.
FRANCHMAN mwen pa p bay 10 MANIGA pou yon DE GRAFF.
Liv ke MANIGA ekri yo ,ki lès ki li yo?

Epitou ke MANIGA te yon gran entelektyèl ,ki sa sa genyen pou l wè ak POLITIK?
MANIGAT gen dwa yon gran ""entelektyèl"" men li se yon ""pyèt"" politisyen.
Gade sa k te pase lan BREZIL.Kote LULA ,yon NÈG ke edikasyon fòmèl li ,te fini ak lekòl PRIMÈ te bat youn lan GWO ENTELEKTYÈL BREZILYEN yo.E LULA chanje istwa BREZIL ,si se pa istwa mondyal lan.Jounen jodi an ,""fee"" LULA se yon minimòm 200 mil dola ,pou yon konferans.
GWO ENTELEKTYÈL pa vle di bon ou abil POLITISYEN.
MANIGA pa janm eseye devlope apwi popilè ,SE TANKOU lan plede limenm ak zanmi l yo di li ""FÒ"".Sa ap sifi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jafrikayiti
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2236
Localisation : Ottawa
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Bon neg guinen

MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS Empty
MessageSujet: Re: MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS   MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS EmptyVen 31 Mai 2013 - 8:06

Estrateji yon pati politik adopte pou chwazi kandida ki pral nan eleksyon sou banyè li se zafè ki konsène manm an règ pati politik la. Si yo fè yon move chwa, sa ta sipoze rann li pi fasil pou konpetitè yo mete do yo atè. Kidonk, se ta "meyèpoulafrans" pou yo ta rele, si se sa yo kwè tout bon.

Mwenmenm m ap suiv dewoulman bagay yo kè kal.

Kesyon fondamantal la, èske apre mesyedam yo fin "appeler le peuple en ses comices", se pral eleksyon osnon seleksyon sou lobidyans Mrs. Wachinsgton d'ici?

Jaf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doub-Sossis
Super Star
Super Star
Doub-Sossis

Masculin
Nombre de messages : 2429
Localisation : Montreal
Loisirs : cockfighting
Date d'inscription : 24/12/2007

MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS Empty
MessageSujet: Re: MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS   MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS EmptyVen 31 Mai 2013 - 20:23

Jafrik , mwen pa dakor bagay sa- a se yo bagay piblik...

Men reflexion yon ancien Lavalassien
:


Kerlens Tilus
9 hours ago ·
Plaidoyer pour l’Instauration de la Peine Capitale en Haiti pour les Leaders Aloral

“Nous devons sentir que nous appartenons à Dieu, que nous sommes des personnes, des enfants de Dieu… Ne jamais avoir honte de notre héritage…, ou de la couleur de notre peau. Le noir est une couleur aussi belle qu’une autre… Je suis noir et beau.”
Martin Luther King

En cette année 2013, nous, jeunes Haitiens sommes témoins de nombreux évènements extraordinaires: La ré-élection du premier président noir américain pour un second terme, le dévoilement de la fausseté et de la perfidie des leaders Haitiens, entre autres. L’avènement de Barack Hussein Obama au timon des affaires aux États-Unis d’Amérique est la preuve palpable que l’éducation, la détermination, la discipline, la bonne planification, et la foi en un être suprême sont des éléments clés qui ouvrent la voie au succès. La ré-élection du premier président afro-américain est une preuve palpable que la bonne gouvernance, la responsabilité, le respect de la parole donnée, le respect de soi, et la capacité d’atterrir sont payants. Un président insensé Haitien eut à dire que la reconnaissance est une lâcheté, un autre beaucoup plus criminel a répété Hans Christian Andersen pour dire que la reconnaissance est la mémoire du coeur, sans comprendre cette noble citation. Nous voulons laisser de côté la définition du mot reconnaissance de ces deux arnaqueurs qui ont marqué la scène politique d’Haïti durant ces 50 dernières années pour dire avec J.M. Guenassia que “la moindre des choses, c’est d’avoir la reconnaissance du ventre. On survivait avec le pognon qu’ils nous filaient. Sans eux, on n’y serait pas arrivés.”
En plein 21e siècle, un pays situé à proximité de la plus grande puissance mondiale, abrite des millions de faméliques, et ces principaux leaders trouvent ce fait plus que normal au point de faire le constat comme n’importe quel quidam, de se poser des questions comme n’importe quel assisté, de lever les bras vers le ciel pour pleurnicher comme le commun des souffre-douleur. Si dans des pays sérieux, la méritocratie est prisée, en Haïti, la médiocratie est estimée. La médiocratie est le gouvernement ou la domination des médiocres. Pour les besoins de notre réflexion, nous allons accompagner ce modèle de gouvernement d’un autre modèle mieux convenable à la voyoucratie en Haïti, c’est l’inaptocratie. “L’Inaptocratie est un système de gouvernement où les moins capables de gouverner sont élus par les moins capables de produire et où les autres membres de la société les moins aptes à subvenir à eux-mêmes ou à réussir, sont récompensés par des biens et des services qui ont été payés par la confiscation de la richesse et du travail d'un nombre de producteurs en diminution continuelle.”
Depuis près de deux semaines, les blagues loup-garous, les histoires “dwat e goch” de Ti Lolit, Wòch nan dlo, des leçons de nutritions bancales ont refait surface avec le sataniste luciférien Jean Bertrand Aristide, leader ALORAL Tèt Kale (all the way ou sur toute la ligne). Cette fois-ci, il ajoute une affaire de “Machwa anba”. Il se targue d’être Machwa Anba. Si autrefois, le peuple Haitien était mâché par les nantis d’Haïti; aujourd’hui, le peuple est entre les Machwa Anwo et Machwa Anba, et il est mâché lavalassement. On peut voir le cynisme d’un leader politique qui dit être peiné par le Grangou rose ou Grangou klorox. On a appris en sémiotique que les mots ne sont jamais innocents. Aristide qui se veut être faiseur de mots, qui se lance toujours dans un verbiage creux, spécieux et humanitaire(Albert Camus) a réitéré son attachement à l’inaptocratie, à la voyoucratie, une fois de plus. Et, personne, personne n’a osé interpréter ce message codé dans la classe politique Haitienne, et crier à l’infamie. En tant que jeune intellectuel qui vit les cultures d’excellence, de la propreté, de la bonne gouvernance, du pragmatisme, et de l’atterrissage non-forcé ou non-ailé, on est porté à renier son origine. Mais, “Il n’y a pas de mal à être né dans une basse-cour lorsqu’on sort d’un oeuf de cygne.”
C’est avec consternation, la mort dans l’âme qu’on a appris, au début du mois de mai, de Richard A. Morse qu’Aristide, chef suprême de Fanmi Lavalas avait fait choix de sa femme, la belle créole, chanteuse et danseuse de carrière, Lunise Morse comme candidat au sénat pour le département de l’Ouest. Rayi chyen di dan l blan, la chanteuse de RAM est le genre de nègès créole qui provoque le “pipi lwil” même chez les grands blancs maîtres du monde qui sont aussi prudes que Jésus-Christ, en apparence, quand elle exhibe des “gouyad” douze cylindres sur scène. Plus d’uns sont “sezi”, d’autres sont estomaqués, mais n’osent s’exprimer librement parceque visionnant les gouyads qui démantibulent les moteurs même robustes. Les hommes politiques Haitiens, pour la plupart sont des machiavéliques qui ignorent tout bonnement le conseil salutaire de Machiavel de ne pas toucher à la femme des sujets et à leur lopin de terre. Si les Haitiens voient dans cette tactique, un moyen de ravir un siège de sénateur, je vois dans ce choix un désistement, le dévoilement d’une perfidie. En effet, Aristide est en Haïti depuis deux années, et n’a pipé mot depuis son retour. Après deux années de mures réfléxions, d’échanges intenses avec les membres du parti Fanmi Lavalas, il a décidé de choisir Lunise Morse comme candidat au sénat pour le département de l’Ouest. C’est une crapulerie, l’immolation des analphabètes bêtes à l’ambition du prophète de régner en maître et seigneur, par personnes interposées, des “pour debout, contre assis”.
Dans cette rubrique de lamayotisation du pouvoir en Haïti, on annonce que Jacques Sauveur Jean dit Jackito, notre icône national, chanteur de charme sera candidat au sénat pour le département du nord-est, Pelota du Tropicana sera candidat pour le département du nord. L’on se demande bien si on rêve “je kle”. Pour être objectif et éviter de péter les plombs, ce que nous aurions bien raison de faire, nous allons analyser, à tête reposée ce choix du démagogue Aristide qui a déjà eu deux chances, mais qui n’aura pas une troisième(Roosevelt Jean François). Sans même questionner la capacité de Lunise Morse, sa compétence de la gestion des affaires publiques, et son affinité avec le droit, nous nous demandons si les membres du parti Fanmi Lavalas sont réellement des humains bipèdes? Est-ce que certains hommes et femmes influents au sein de ce parti n’ont pas une petite queue de chien? Est-ce qu’Aristide comprend le fonctionnement d’un parti politique? Est-ce qu’Aristide comprend les concepts de: institutions démocratiques, démocratie libérale, démocratie sociale, citoyenneté, droit de vote, anocratie, état de droit, bonne gouvernance, politique publique, etc.

Thomas Jefferson eût à déclarer: « Il y a une aristocratie naturelle, fondée sur le talent et la vertu, qui semble destinée au gouvernement des sociétés, et de toutes les formes politiques, la meilleure est celle qui pourvoit le plus efficacement à la pureté du triage de ces aristocrates naturels et à leur introduction au gouvernement. » La gestion d’un pays, de la chose publique est réservée à un groupe d’hommes bien spécifique appelé “Élite”, qui est différent de “Ti Lolit”. Aristide a étudié la philosophie politique au Grand Séminaire, il devrait appréhender plus ou moins certains auteurs comme Charles Mills, Platon, Machiavel, etc. Je suis mal placé pour faire un cours sur “l’Histoire des Idées Politiques et Sociales” pour Aristide. En passant, en 1995, ce cours fut enseigné en Tronc Commun par le doyen, professeur sérieux et compétent de la FASCH, Jean Renol Elie. En plus d’une présentation de groupe, d’un papier écrit, d’un examen final écrit, on avait un examen oral. Donc, le professeur Elie s’est assuré que tout étudiant pouvait parler des idées politiques et sociales qui sont le socle d’une société gouvernée même inaptocratiquement. Aujourd’hui, nous comprenons bien pourquoi le théocrate Aristide avait ordonné le massacre du 5 décembre à la FASCH, temple du savoir qui forme des architectes sociaux
.

Il faut pardonner le Père Titid de son ignorance. Le gars est un prêtre de l’Église Catholique, il est un théocrate. Laisse voir ce qu’est la théocratie. Lisons ensemble la définition proposée par Wikipédia:
Le terme théocratie — θεοκρατία (theokratía) — est formé sur les mots grecs « Θεός (Theós) » pour « Dieu » et « κράτος (krátos) » pour « pouvoir ». « Théocratie » signifie « gouvernement de Dieu ». Dans la théocratie, le titulaire de la souveraineté est en effet la divinité. Dans son acception première, le terme théocratie désigne uniquement l'idée que Dieu gouverne et il est inventé par Flavius Josèphe pour justifier un désintérêt des croyants pour la politique1. En ce sens, l'idée de théocratie implique que « l'agir humain, dans toute son ampleur, reçoit sa norme du divin», mais ne correspond à aucune forme de gouvernement humain. Au contraire, depuis le XIXe siècle, le terme théocratie est le plus souvent employé pour désigner des régimes politiques fondés sur des principes religieux ou gouvernés par des religieux. Dans ce cas, certains auteurs préfèrent parler de « hiérocratie », terme proposé par Max Weber et qui désigne spécifiquement le gouvernement des religieux. Cependant, l'usage le plus répandu est de parler de théocratie dès qu'il y a confusion entre politique et religion.
Le philosophe Chrétien Haitien, Camille Loty Malebranche définit le théocrate dans son texte intitulé: “Théocratie et Démagogie”. Lisons sa définition:
Comme une immonde prostituée pudibonde par maniérisme manipulateur, tout théocrate est un menteur, un bonimenteur adroit qui joue de la sainteté affectée, de l’angélisme pour assouvir ses goûts de pouvoir, asseoir la puissance politique de son clan par la démagogie. Le pouvoir politique séculier est un lieu de compromis avec toutes ses abominations contre les nations trahies par la duplicité des structures du pouvoir emblématisé sur le visage des soi disant élus du peuple, qui donnent de leur tronche, une face humaine à l’État, cette Érèbe institutionnelle avec ses cerbères d’oppression et de répression. Le pouvoir théocratique, quant à lui, est de la compromission du sacré et du séculier pour jouir comme par fornication politique de droits divins aux dépens des humains. Le pouvoir temporel des politiciens est, dans le contexte pas mal immonde des États à la solde d’oligarchies les séquestrant, un lieu de compromis jonché de mille corruptions inavouables et justifiées par l’idéologie à travers son art du mensonge, ses manières de morale rigoriste à l’intérieur d’un ordre immoral et inhumain. Il suffit de prendre les finances et la macroéconomie produites en arcanes pour la prépondérance de quelques familles sur la richesse mondiale pour s’en convaincre.
Aristide se veut un théologien de la libération, théologie supportée par Leonardo Boff et Gustavo Guttierez. Quand on est nul, de par nature on ne peut que singer. Leonardo Boff ne supporte par les régimes despotiques. C’est un homme discipliné qui a foi dans les institutions démocratiques, le respect de la constitution. Quand des petits prêtres séculiers, très moyens font le “Grenn Plen” en Haïti, et se targuent d’être communistes, intellectuels et fins connaisseurs, il faut crier haro sur la bêtise. Aristide est un prêtre moyen qui n’appréhende pas les notions de base de la philosophie politique, qui sont des pré-requis que tout leader politique digne de ce nom devrait maîtriser. Je conseillerai au prophète Titid de lire un philosophe marxiste sérieux comme Pierre Louis Althusser qui avait des troubles mentaux, mais qui a laissé une oeuvre sérieuse, et qui a abordé le problème du culte de la personnalité. Il y a nécessité d’amarrer le petit prêtre, de l’hospitaliser même. Aux yeux du peuple, Aristide est un génie parcequ’il parle plusieurs langues, mais les âmes bien nées et même mal nées qui ont un diplôme de licence savent qu’Aristide est un élément à peine moyen, très audacieux qui a publié des livres salami. Nous demandons aux hommes valables comme Leslie Voltaire, Frantz Verella au sein de Fanmi Lavalas de faire du lobby auprès de ce monsieur pour le forcer à remonter son pantalon parcequ’il risque de laisser sa peau face à la défécation répétée sur la scène politique nationale.

Plaidoyer pour l’instauration de la peine capitale

Dans un pays comme les États-Unis, tout élu doit présenter un programme de gouvernance avant les élections. Quand on est affilié à un parti, le parti a déjà un plan directeur qu’on a seulement droit d’embellir. Je peux comprendre qu’Aristide souffre de la mégalomanie, est anti-compétition comme tout pape ou grand diplômé Haitien, mais comme il arrive à instiller la peur chez plus d’uns comme diable sataniste luciférien, il pourra intimider tout de même avec des histoires abracadabrantes, les ambitieux qui veulent bien le détrôner. J’encourage Aristide à publier un mémoire sur le mouvement lavalas. Nous voulons comprendre l’avalanche, sa philosophie, sa vision, les politiques publiques élaborées. Nous ne voulons pas croire que ce mouvement fut et est une grande supercherie. Ce peuple n’a rien à gagner, et face à la misère rose et au grangou klorox, il peut se révolter et dévorer son chouchou un bon matin. Dans l’histoire floklorique de ce pays, les zombies ont “cassé corde” à plusieurs reprises. Ne sois pas assuré que tous les grains de sel sont confisqués.
À partir des sénatoriales qui s’annonce, la Société Civile et les trois autres pouvoirs devraient bien se pencher sur les pré-requis pour être élu à divers postes électifs. Ce n’est pas sérieux qu’en 2013, qu’un député de la république n’arrive pas à s’exprimer avec grande aisance en créole. Tout élu devrait avoir des connaissances de base en droit, économie, histoire des idées politiques et sociales, affaires publiques, etc. Tout élu devrait être en mesure de parler une langue étrangère, surtout les députés et les sénateurs. Tout élu doit passer un vetting sérieux. Tout élu doit présenter un plan de gouvernance ou un programme bien élaboré, avec des propositions de lois(parlementaires) bien avant les élections. Les élus doivent avoir un certain niveau scolaire. Un député doit au moins avoir un diplôme de licence, et doit être en mesure de rédiger un document de synthèse, lors des réunions de travail. Tout candidat doit présenter un dossier complet au bureau ou conseil électoral attestant qu’il se porte garant de leur responsabilité d’élu. Et, en dehors du peuple, on doit avoir un système de contrôle et d’évaluation pour juger du travail de l’élu, le sanctionner s’il le faut quand une négligence est perçue ou quand l’élu affiche une certaine ALORALITÉ qui s’avère être criminelle. Dans le cas d’un élu qui a utilisé la tromperie pour se faire accepter comme candidat, et qui n’arrive pas à atterrir, qui a causé des pertes en vies humaines par sa mauvaise gestion, on doit le traduire en justice pour homicide volontaire, et même penser à le fusiller pour crime prémédité.
Il faut mettre des freins dans la démagogie dans la gestion des affaires publiques de ce pays, il faut mettre de l’ordre. Aujourd’hui, nous ne pouvons reprocher quoi que ce soit aux “Luckner Noel” de ce pays puisque la Société Haitienne est Aloral. Les gens qualifiés préfèrent vivre dans la peur quand ils ne sont pas opportunistes, et laissent le champ libre aux zokikistes et salamistes qui sont très audacieux, rusés et madrés. À force de rencontrer des chenapans à plômes dans ce pays qui n’ont aucune conviction, les analphabètes tendent à se vouer aux cancres heureux.c'est pour cette raison que ceux qui savent lire ne devraient pas s'entretuer, car les aveugles ont décrété depuis plus de 200 ans, une union sacrée des médiocres pour se perpétuer au pouvoir.” Je suis persuadé que l’instauration de la peine capitale peut réprimer l’audace des analphabètes bêtes, la corruption, et poussera certains leaders politiques à repenser leurs agissements et leur attitude électoraliste. Il est temps que les citoyens honnêtes de la Société Civile puissent faire front commun pour faire ériger les institutions prévues par la constitution pour l’érection d’un véritable état de droit. Nous sommes à un carrefour où nous avons des valeurs sures soit en Haïti qu’à l’étranger, pourquoi ne pas mettre les cancres heureux à leur place et les gens capables, valables et honnêtes à leur place?

Conclusion
On ne peut pas diriger un pays par tâtonnement. J’aurais pu comprendre si Haïti était à des centaines de milliers de kilomètres des États-Unis d’Amérique, on aurait pu trouver une justification pour ce retard lamentable, mais seulement 90 minutes des côtes de la Floride, il est insensé de continuer à vivre comme des canards sauvages avec des leaders désuets, surannés, et peu recommendables. Dans le contexte géopolitique, l’État Haitien doit renaître et grandir pour atteindre son plein développement. C’est le moment ou jamais. Il faut faire des sacrifices, et des têtes doivent tomber, s’il le faut. Nous sommes venus de trop loin, nos ancêtres se sont trop battus pour permettre à une minorité de chenapans, d’inaptocrates de prendre contrôle de notre futur. Il est du devoir de chaque léttré de former, d’épauler un autre frère à arpenter la route du savoir. On ne peut rien espérer d’un peuple bête, sinon que la débandade. Je ne crois pas que l’on va attendre 30 années pour être transformé en un vaste bordel comme stipule le Blanc Thomas Adams, proconsul d’Haïti. Si vraiment on veut faire bouger les choses dans ce pays, il faut promotionner l’éducation, le professionalism, et le savoir-faire.
L’affirmation culturelle est un pas nécessaire aux Haitiens de recouvrer la liberté, mais ce n’est pas en faisant du saupoudrage avec des chanteurs ou artistes comme candidats ou au timon des affaires qu’on va y arriver. “La connaissance et le respect envers sa propre histoire et sa propre culture sont ferments d’unité pour un peuple, comme l’ont enseigné et vécu Malcolm X et King.”(James H. Cone). Dans cette lutte contre le Grangou klorox, la salamisation et la zokikisation d’Haïti, l’élan élitaire ou le savoir-faire doit avoir la primauté.
Kerlens Tilus
05/31/2013
Snel76_2000@yahoo.com
See Translation


Dernière édition par Doub-Sossis le Sam 1 Juin 2013 - 10:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16481
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS Empty
MessageSujet: Re: MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS   MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS EmptySam 1 Juin 2013 - 9:19

Se pa sa DOUB;

Ki kote w jwenn ak ATIK sa yo ?Ou di ke NÈG sa a se yon ansyen LAVALAS?
Nèg sa a pa menm yon bon PWOPAGANDIS.Misye ensilte ARISTIDE epi l ap voye monte lan ki jan PATI LAVALAS pral chwazi kandida.

Si misye pa vle wè ARISTIDE jan l ap montre l lan ;se pou l ta kontan lan ""erè"" ke ARISTIDE ap komèt yo ;pou PATI an ta ale a la defèt.

Sa JAF di an se sa.PATI yo chwazi kandida jan yo vle.Ke mesyedam yo ta chwazi LUNIZ se ta dwa yo e lè yo chwazi l se MANM PATI an ki pou di si yo dakò ou pa dakò.
Si se y ap fè?

Sa ka rantre lan estrateji PATI FANMI LAVALAS lan pou yo reprann pouvwa a e etabli yon PATI ki ap genyen ELEKSYON pou pwochen 20 an ki ap vini yo ,tankou ANC lan AFRIK di SID ou byen PLD ka vwazen nou an ,lan RD!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doub-Sossis
Super Star
Super Star
Doub-Sossis

Masculin
Nombre de messages : 2429
Localisation : Montreal
Loisirs : cockfighting
Date d'inscription : 24/12/2007

MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS Empty
MessageSujet: Re: MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS   MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS EmptySam 1 Juin 2013 - 9:35


Ti messie sayo mwen te konen plizie ladan yo, kom jen intelektiel ki te nan organization Etidiants nan Fakilte yo, kite appiye Lavalas an 1990. Anpil ladan yo de oblije pran rak, jette yo nan diaspora nan epok troub yo. Sete de militants sinceres evolue nan mouvman Lavalas sepa des TITIDIS. Men sa li dit dailleurs pou prouve sa:


'Nous demandons aux hommes valables comme Leslie Voltaire, Frantz Verella au sein de Fanmi Lavalas de faire du lobby auprès de ce monsieur pour le forcer à remonter son pantalon parcequ’il risque de laisser sa peau face à la défécation répétée sur la scène politique Nationale'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16481
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS Empty
MessageSujet: Re: MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS   MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS EmptySam 1 Juin 2013 - 13:53

Mwen pa konprann DOUB.
GERARD PIERRE CHARLES pa t LAVALAS tou an 1990?
Kote limenm ak lòt yo te ye an 2004?
Menm PIERRE CHARLES sa a ki te an kominikasyon ak ANBASAD AMERIKEN an pou di yo pou yo rekonstitye LAME DAYITI an e ke ANBASADÈ an te blije kouri dèyè l?
Mwen ta bay sa NÈG sa ap di an enpòtans si li te ak LAVALAS an 2004 ou byen apre.

Menm jan an tou ,si li pa yon KOUDETAYIS e menm si li pa ta dakò ak LAVALAS jounen jodi an pou l pa antre lan LOJIK koudeta.
Li gen dwa pa renmen LAVALAS jounen jodi an ;men omwens se pou li ak zanmi l yo fè menm jan ak PRD ak PLD ki te menm PATI an e ki lan yon LIT pwenn fè pa mò rèd jouinen jodi an.
Lè yo pèdi eleksyon youn konn lòt ;yo pa rele pou gen koudeta.
Yo pa dakò ak ARISTIDE ?monte yon òganizasyon ki ka rivalize pa l lan.SE SA SÈLMAN.
RÈS LAN SE DETAY!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doub-Sossis
Super Star
Super Star
Doub-Sossis

Masculin
Nombre de messages : 2429
Localisation : Montreal
Loisirs : cockfighting
Date d'inscription : 24/12/2007

MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS Empty
MessageSujet: Re: MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS   MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS EmptySam 1 Juin 2013 - 18:37

Jowel,

Koulia Leslie Voltaire, Frantz Verella et menm Rene Preval pa gen etiquette Lavalass la tou selon definitionw sak Lavalas-la..
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16481
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS Empty
MessageSujet: Re: MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS   MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS EmptyDim 2 Juin 2013 - 1:23

Non;

Eske w janm tande LESLIE VOLTAIRE ak FRANTZ VERELA janm renye ARISTIDE?
Si w te wè yo te fè sa ;mwen ta renmen wè l.
Yo pa t afiche yo kòm LAVALAS men yo pa t di yo anti ARISTIDE non plis.

Kanta PREVAL sa a mwen gen dwa dakò ak ou ;li pa t di li anti LAVALAS men sou 2 zyèm manda li an ;pa t gen moun ki te pi anti LAVALAS pase l.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS Empty
MessageSujet: Re: MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS   MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MEN-LI: OPERASYON SALAMI NAN FANMI LAVALAS
» Fanmi Lavalas doit se questionner ...
» LOBÈY AK JOURE NAN FANMI LAVALAS
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Grande mobilisation de Fanmi Lavalas le samedi 28 Fevrier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: