Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -30%
Nike Air Zoom Pegasus 38 à 61€
Voir le deal
84 €

 

 Trouver sur le net . Vous avez dit Forces armées d'Haiti

Aller en bas 
AuteurMessage
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6208
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Trouver sur le net . Vous avez dit Forces armées d'Haiti Empty
MessageSujet: Trouver sur le net . Vous avez dit Forces armées d'Haiti   Trouver sur le net . Vous avez dit Forces armées d'Haiti EmptyLun 8 Juil 2013 - 22:59

L'auteur du texte est connu sous le nom L
Trouver sur facebook



Cher Jacques,

j'apprecie toujours ta passion pour l'epistemiologie historique et j'aime ta question simple et directe:

"Sans entrer dans le debat, si oui ou non, il nous faut une Armee,
dis moi Laetitiah, quand dans notre Histoire, tu as estime que nous avions eu une Armee Nationale dans notre Histoire d'Haiti?"

Sans la langue de bois, la reponse est, a mon humble avis:
 
L'Armee Nationale Haitienne a existe entre le 1er Janvier 1804, date de la fondation de l'Etat Haitien et le 1er Novembre 1919, date de l'assassinat de Charlemagne Peralte, le dernier commandant formel de cette Armee Nationale.

Du 1er Janvier 1804 au 1er Novembre 1919, cette Armee ne fut ni Indigene, ni Dessaliniste, Ni Christophien, ni Petioniste, ni Boyeriste, ni Firministe, Ni Nordiste, Ni Saloministe, etc, mais Nationale. Cette qualification vient du fait que sa position de stabilite naturelle etait la Commandement Central. En effet, meme en cas de fractionnement regionale ou sociale, l'objectif des differentes factions a ete toujours de capturer la commande centrale. Les scessions ont ete violente: Petion-Christophe, Salnave-Saget-Domingue; mais les reconsolidations ont ete naturelles et et pleinement nationales.

Cela nous etonne vraiment qu'en 2013, dans une Haiti occupee par une Armee Transnationale qui essaie de se perpetuer et de se reproduire, Gerard Bissainthe ait le toupet intellectuel de denier la definition classique de l'Armee Indigene sur la base qu'elle serait "surrannee". C'est de la mahoneetete intellectuel au plus haut niveau.

Par ailleurs, prof. Bissainthe essaie d'indimider les internautes sur la base de ce qui fait de Jacques Mali un gentilhomme sur ces forums: sa civilite! C'est pour nous dire que Bissainthe prefere le traitement execrable que lui inflige souvent Kerlens Tilus sur ces forums.

C'est le genre d'intelligentsia surrannee que nous voulons demanteler en Haiti pour la remplacer par une vision reellement illuminee. Ce n'est pas question d'age chronologique de personne, mais plutot la rupture avec une forme de pensee basee sur l'opportunisme, la resignation et l'incapacite de rompre avec la tradition feodale qui n'existe plus que de nom (les anciens proprietaires fonciers veulent s'embarquer dans les entreprises de la sous-traitance du meme type que Caracol: la consequence sera byebye agriculture et autonomie alimentaire)

Recentrons les debats (Bissainthe Dixit)
L'Armee Indigene pre-independance qui prenait forme a partir de 1791 (soulevement general) atteint un stage avance apres l'affaire Galbaud lorsque la France decouvrit que la seule facon de garder les Anglais en dehors de St Domingue (les blancs de St Domingue avaient choisi d'offrir le controle de la colonie aux Anglais afin de garder leurs privileges) etait d'enroler les noirs dans la structure de defense coloniale. La formation de cette armee passa au niveau superieur apres la distribution des 30,000 fusils par Sonthonax, enterinee par la declaration de l'Abolition Generale de l'Escalvage par le Directoire Francais en 1793. Les Noirs de St Domingue etaient, en fait, le catalyseur de cette Abolition Generale.
 
Apres la guerre du Sud, cette force, encore coloniale, semblait avoir ete devenue trop autonome et trop puissante pour la France. En depit du fait que les officiers et soldats (Mulatres, blancs ou noirs) de cette Armee etaient theoriquement des Francais, elle commencait a deborder le cadre d'une Armee Indigene par la nature de la Constitution de 1801. Voila pourquoi Napoleon decida de depecher la monstrueuse expedition francaise vers St Domingue.

Naturellemment, la victoire de l'Armee Indigene sur les forces expeditionnaires Anglaise, d'abord, puis francaises, par la suite, permis l'emergence d'Haiti comme Etat-Nation, et avec elle, l'Armee Nationale d'Haiti.

L'Armee Nationale d'Haiti ne fut specifiquement ni Dessaliniste, ni Petioniste, ni Rigaudin, ni Nordiste, ni Sudiste.Cette Armee Nationale repondait aux caracteristiques de la societe qui l'a creee et maintenue: une societe basee sur le feodalisme foncier. Comme toute autre armee, elle se composait de plusieurs corps, commandes par differents generaux. Cependant, pour la majeure partie de cette armee, la position stable a ete le Commandement Central. Cette armee revenait irremediablement a la structure centralisee qui defendait le modele de societe et la mode de production Haitienne durant sa duree de vie.

La specifite de cette armee nationale fut si marquante que lorsque les Americains debarquerent en 1915, ils ne retrouverent pas une force malleable a refaconner ou "professionaliser", mais une structure solide a demanteler, demobiliser. Il demolirent cette Armee Nationale et reconstruisirent une force Armee adaptee aux besoins du "Complexe Militaro-Industriel" Americain en specialisant Haiti dans l'Agro-Industrie, principalement, les denrees de guerre, l'industrie sucriere, exploitations les minieres. Sur les cendres de l'Armee Nationale d'Haiti, ils creerent l'Armee Indigene d'Haiti qui passa du controle direct par les Marines dans les guerres contre les cacos, pour devenir la Garde d'Haiti assignee aux fonctions anti-insurrectionelles et le simple travail de police, pour devenir une strcture stable capable de participer a la strategie geo-politique anti-communiste, pour devenir, enfin, la fameuse FADH de Francois Duvalier. Telle fut la structure militaire indigene dresse par les Americains subsequent a l'occupation militaire Americaine d'Haiti de 1915.

Afin de rendre cette structure plus stable, les Americains ont decide de l'ancrer dans le feodalisme foncier en le mettant aux services des grands proprietaires fonciers feodaux. Le point d'ancrage est represente par les chefs de sections des zones rurales, une sorte de corps de police rurale qui obeissait a l'armee indigene des Americains que representait la FADH. Ce point d'ancrage assurait l'alliance de la bourgeosie feodale fonciere qui produisait les denrees d'exportation et les negociants exportateurs. Cela n'etait pas incompatible avec les interets financiers Americains. Ce qui etait, par contre, incompatible avec les interets financiers Americains etait l'attache a la terre par le biais de la culture alimentaire des populations paysannes qui s'appuyait sur des terres convoites par les Americains, la force de travail pour travailler dans l'industrie sucriere que les Americains etablissaient dans la caraibe (Haiti, Dominicanie, Cuba, Porto Rico), et la creation des infrastructures au transport et a la production des denrees necesaires a l'agro-industrie et la production militaire Americaine (canne-a-sucre, sisal, cacao, vetiver, hevea). Afin de deplacer les paysans Haitiens de leurs terres les liberer pour l'agro-industrie, les Americains les morent dans le semi-esclavage de la corvee.

A la fin du 20ieme siecle, le meme phenomene se repetait avec la destabilisation de l'elevage et de l'argriculture Haitienne par les interets globaux: ils voulaient rendre la masse des Haitiens disponibles a l'industrie de la sous-traitance, et cela continue jusqu'a nos jours. Naturellement, cela s'est termine par un catastrophe socio-economique a l'echelle nationale lorsque la sous-traitance s'ecroula en Haiti, comme elle est condamne a s'ecrouler a cause des salaires de miseres.

Pendant toute son existence, la FADH fut une force indigene, c'est-a-dire, une brigade de l'Armee Imperiale que represente l'Armee de Conquete Imperiale Americaine a travers le monde, garantit l'existence et la securite de la mode de production semi-feodale du 20ieme siecle Haitien. Nous disons semi-feodale suivant les definitions meme de Gerard-Pierre Charles ou Montas: une societe ou le feodalisme foncier produit suivant la methode feodale du moitie, des denrees pour l'exportation, une fraternite de "negociants" etrangers installes aux ports du pays, qui exportent les denrees produit suivant la mode de production feodale et utilisent les revenus de l'exportation pour importer les produits manufactures de l'etranger.

Ensuite, les financiers Americains ont etabli leur mainmise sur cet embryon industriel que les Haitiens essayaient d'arrache-pieds d'etablir dans le pays des le milieu du 19ieme siecle. Cet embryon industriel incluait un systeme ferroviaire, une industrie sucriere (dont la HASCO). Ils ont aussi etabli leur controle sur le systeme financier du pays en cedant les Finances d'Haiti a la Bank of New York.

Francois Duvalier choisit de renforcer la composante feodale de cette structure de controle indigene lorsqu'il forma la Milice plus connu sous le nom de Macoutes, devenus VSN plus tard. En effet, Duvalier elargit le controle militaire en accordant aux grands proprietaires fonciers feodaux ou leurs representants des provinces, des pouvoirs extremes dans leurs jurisdictions.

Cependant, sous Jean-Claude Duvalier, la catastrophe etait en proces de formation. En effet, en s'associant aux institutions internationales telles la FMI, les differents chapitres de la Banque Mondiale, Jean-Claude dut admettre dans son rang des entites qui allaient miner son gouvernement de l'interieur, ent'autres, Marc Bazin, Lesly Delatour (je ne citerai pas les noms des personnages vivants). En appliquant les plans internationaux pour Haiti, ces gens deciderent de faire pencher la balance socio-economique totalement du cote de la bourgeosie commerciale, au depens de la bourgeaosie feodale des grands proprietaires fonciers et de l'embryon industriel Haitien.

L'Armee Indigene de la FADH aida Lesly Delatour dans sa tache de demantelement de l'agro-industrie Haitienne sans realiser qu'elle etait en train de scier l'arbre qui la soutenait. Elle se tirait des rafales aux pieds lorsqu'elle massacrait le peuple Haitien au nom de la politique neoliberale.
Plus de sucrerie ou d'exploitation minieres pour supporter le cout de cette armee.

Lorsque, Prosper Avril, de pair avec les commanditaires locaux et etrangers de la FADH, realiserent le probleme, il essaya d'y apporter des solutions. La solution d'Avril fut de revoquer les Hauts grades de cet armee et de ne maintenir que les "petits soldats". Ainsi, Avril voulut tranformer l'armee indigene en une sorte de milice de "petits soldats"

Les createurs des Armees Indigenes en Haiti savent combien perilleux est la tache de gerer une armee de petits soldats, car elle se tranforment plus que souvent en des associations complement impossible a gerer telles l'Armee Canibale, l'Armee Ti Manchet, Guy Philippe, Ravix ou Chamblain. Ainsi, l'etranger, a-t-il prefere des invasions militaires directes temporaires en 1994 et 2004 pour demanteler les forces militaires qu'elle avait personnellement creees et armees, pour ensuite choisir l'option moins visible des mercenaires transnationaux des Nations Unies.

Ainsi, les demandes de Gerard Bissainthe d'etablir une troisieme version d'une Armee Indigene en Haiti en 2013 est totalement retrograde et dangereuse. Son but est tout simplement de conserver la superstructure feodale au-dessus de la societe Haitienne. Nous sommes surs que Bissainthe ne parle pas d'une Armee Nationale, car comment vouloir former une Armee Nationale dans un pays qui ne peut meme pas financer de son propre poids, le premier acte de l'Exercice de sa Souverainete Nationale: les Elections Prevues par la Constitution de 1987.

Malheureusement, l'intelligentsia Haitienne pense que la dependance Haitienne est un droit sacre. Ils ont choisi de privatiser la Souverainete Nationale d'Haiti, de la diviser en petits paquets et de la vendre aux interets particuliers.

Ainsi, le Venezuela est responsable du petrole, le Japon est responsable de l'approvisionnement en riz, la Coix Rouge est responsable du sauvetage, les Etats-Unis sont responsables de la planification industrielle, le Bresil est responsable de l'Armee et du foot-ball, les CUbains sont responsables des soins medicaux...

C'est ce que preche et pratique les cadres Haitiens de l'intelligentsia, des pouvoirs politiques, juridiques, academiques, professionelle, etc.

C'est ce que preche Gerard, et est-ce pourquoi nous appelons a la creation de Nouvelles Ecoles Litteraire, Artistique, Scientifique, Nouveaux Concepts de Sciences Humaines, loin du GNB enfle d'air sulfureux!

L. Sept
8 Juillet 2013

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
 
Trouver sur le net . Vous avez dit Forces armées d'Haiti
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: