Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -13%
Carte cadeau Cdiscount : payez 130€ et recevez ...
Voir le deal
130 €

 

 L'ancien Frapiste Martelly accuse Manigat de fomenter un coup d'état

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9902
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

L'ancien Frapiste Martelly  accuse Manigat de fomenter un coup d'état Empty
MessageSujet: L'ancien Frapiste Martelly accuse Manigat de fomenter un coup d'état   L'ancien Frapiste Martelly  accuse Manigat de fomenter un coup d'état EmptyVen 2 Aoû 2013 - 0:03

Michel Martelly accuse Mirlande Manigat de fomenter un « coup d’état »

Les propos du chef de l’Etat dénonçant une tentative de déstabilisation de son régime qu’il estime populaire sont rejetés par le RDNP qui défend la profession de foi démocratique de son leader et appelle le dirigeant Tèt Kale à "se ressaisir"

Publié le mercredi 31 juillet 2013

Le Président Michel Martelly a dénoncé mardi, en marge de la dernière journée du carnaval des fleurs, un complot de l’opposition visant à le renverser à travers un « coup d’Etat » dont la chef d’orchestre ne serait autre que Mirlande Hyppolite Manigat, sa rivale malheureuse aux élections de 2011 qui rejette catégoriquement pareilles allégations.

Pour ne pas la nommer, le chef de l’Etat a indiqué à un journaliste qui l’interrogeait à la télévision que tout le monde allait rapidement comprendre de qui il s’agissait. « La dame, qui devrait être la première à combattre les coups d’état, pour en avoir été elle-même victime, a pris la tête d’une série de ceux qui veulent commettre un putsch », a déploré, sans fournir de détails, Michel Martelly tout en se prévalant du soutien de la population.

Ironique, le Président a laissé entendre que contrairement à ses opposants, il gardait les deux pieds sur terre en vue d’accompagner dans sa quête de changement la population qui, affirme-t-il, le lui rend bien. « La sécurité rapprochée dont je dispose n’empêche pas la population de me tuer, mais plutôt de m’embrasser », a lancé M. Martelly ajoutant que tout le monde voulait fraterniser avec lui après s’être félicité du bon déroulement du carnaval.

Dans un communiqué, le Rassemblement des démocrates nationaux progressistes dément catégoriquement toute intention belliqueuse de sa secrétaire générale, Mirlande Manigat, restée fidèle, dit-il, à la doctrine démocratique et non violente de la Démocratie Chrétienne, famille politique à laquelle appartient le RDNP dont le fondateur Leslie Manigat -mari de l’actuelle dirigeante- fut renversé en 1988 par un coup d’état militaire, trois mois seulement après son accession controversée à la Présidence d’Haïti. Le communiqué revendique en revanche le droit du parti de contester les pratiques autoritaires et les dérives du pouvoir de Michel Martelly.

L’ex-chanteur surnommé « Sweet Micky », en proie à une succession de scandales au cours des deux premières années de son mandat, a encore une fois qualifié de balivernes les allégations de corruption pesant sur son épouse Sophia et son fils Olivier Martelly ou encore des soupçons sur sa fortune personnelle.

Les deux membres de la famille présidentielle font l’objet de poursuites judiciaires pour détournement présumé des fonds du trésor public, une affaire sur laquelle enquêtait le juge Jean Serge Joseph dont la disparition dans des conditions obscures a provoqué un tollé et mis à mal l’image de marque du chef de l’Etat et de son entourage.

Les deux Chambres du Parlement et le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) ont diligenté séparément trois enquêtes en vue de faire la lumière sur cette affaire, également au coeur d’investigations judiciaires au Canada, pays dont le défunt magistrat détenait la nationalité.
spp/Radio Kiskeya
Revenir en haut Aller en bas
kakakok
Super Star
Super Star
kakakok

Féminin
Nombre de messages : 5234
Localisation : USA
Opinion politique : Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites,mais je défendrai jusqu’à la mort votre droit à le dire"
Loisirs : DEMOCRATE DU CENTRE GAUCHE !
Date d'inscription : 27/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Vision politique , NOE DES TEMPS MODERNES !

L'ancien Frapiste Martelly  accuse Manigat de fomenter un coup d'état Empty
MessageSujet: Re: L'ancien Frapiste Martelly accuse Manigat de fomenter un coup d'état   L'ancien Frapiste Martelly  accuse Manigat de fomenter un coup d'état EmptyVen 2 Aoû 2013 - 10:44

mANIGAT PA NAN KODETA ..LI TOU SENPLEMAN NAN YON KONPLO AK YON L ENNEMI PUBLIC # 1 PEYI DAYI ....PASKE JBA PA JANM FE ANYEN ANYEN ANYEN KI BON PEYI DAYITI ......PASKE A CHAK LI FINI LIMEN DIFE TOUPATOU ,,LI TJ AKSEPTE PWAN PWEMYE AVION AN POU LETRANJE !

NOU KONT TOUT KONPLO ! TOUT SOLISYON KI GENYEN JBA LE SALL LADAN LI !
Revenir en haut Aller en bas
 
L'ancien Frapiste Martelly accuse Manigat de fomenter un coup d'état
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: