Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-28%
Le deal à ne pas rater :
Ring Fit Adventure pour Nintendo Switch à 59,98€
59.98 € 82.99 €
Voir le deal

 

 Haïti - Social : Manifestations confuses, entre commémoration et revendications.

Aller en bas 
AuteurMessage
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Haïti - Social : Manifestations confuses, entre commémoration et revendications. Empty
MessageSujet: Haïti - Social : Manifestations confuses, entre commémoration et revendications.   Haïti - Social : Manifestations confuses, entre commémoration et revendications. EmptyMar 1 Oct 2013 - 12:29

Haïti - Social : Manifestations confuses, entre commémoration et revendications...
01/10/2013 12:04:12


Lundi, des milliers de personnes sont descendues dans les rues de Port-au-Prince à l’appel d’organisations populaires pro-Lavalas, à l'occasion de la commémoration du 22e anniversaire du coup d’État du 30 septembre 1991, contre l’ancien Président Jean Bertrand Aristide. Les manifestants sont partis de plusieurs points de la capitale, notamment La Saline, (Nord) et la rue Villemenay (centre-ville). Notez que la manifestation partie de St Jean Bosco, à été lancée à l’initiative de la plateforme Lavalas.

Plusieurs villes du pays étaient également le siège de manifestations pro Lavalas notamment : Cap-haïtien. Miragoâne et les Cayes, soutenues par des dirigeants du « Mouvement Patriotique de l’Opposition Démocratique » (MOPOD) plateforme qui regroupe le RDNP, PLH, PROP, Ayisyen pou Ayiti, KID, Ansanm Nou Fo, INITE, Fusion et OPL, s’oppose au régime « Tèt kale ».

Plusieurs manifestants dénonçaient les dérives de l’Exécutif dirigé par le Président Martelly, dérives qu'ils considèrent comme les signes avant-coureur d'une dictature, scandant des propos hostiles au Président Martelly qu’ils accusaient également d'avoir pris part aux deux coups d’État contre l’ancien Président Aristide en 1991 et en 2004 ; appelant à la démission du Chef de l'État, brandissant des pancartes où l’on pouvaient lire entre autres « Aba ti Simone, aba (...) » ou encore « Toute persécution contre Aristide est une persécution contre le peuple. »

Des manifestants Lavalas ont été dispersés à coups de gaz lacrymogène par les forces de l'ordre à la rue St- Honoré aux abords du Champ de Mars, par la police ou des barrières métalliques avaient été installés afin d'empêcher les manifestants de gagner le Champ de Mars, provoquant des mouvements de panique.

Rony Timothée, le porte-parole de l’organisation pro-Lavalas « Force Patriotique pour le Respect de la Constitution » (FOPARC), a dénoncé la gestion catastrophique de l’équipe au pouvoir et réclamé le départ du Président Martelly.

Le Dr Maryse Narcisse, coordonnatrice du Comité Exécutif de Fanmi Lavalas, qui accompagnait la manifestation aux côtés de plusieurs autres cadres a renouvelé la volonté de son organisation d’accompagner la population dans ses revendications.

L’ex-député Serge Jean-Louis, Président du MOPOD, a dénoncé la démarche de l’Exécutif qui, selon lui, entend restaurer une dictature et réclamé la démission du Chef de l’État, tout comme le Dr Evans Gérard Beaubrun, Secrétaire général adjoint du Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes (RDNP), qui a lancé un appel aux députés à appuyer les sénateurs qui ont adopté la semaine dernière, une résolution demandant la mise en accusation du Président Michel Martelly, du Premier Ministre Laurent Lamothe et de Me Jean Renel Sanon, le Ministre de la Justice.

Le Député Sorel Jacinthe estimait pour sa part, que ces manifestations traduisaient le mécontentement quasi général de la population, sur la mauvaise administration du pays par le Gouvernement.

S/ HaïtiLibre
Revenir en haut Aller en bas
 
Haïti - Social : Manifestations confuses, entre commémoration et revendications.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: