Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-15%
Le deal à ne pas rater :
SSD interne 2.5″ Crucial BX500 – 480Go
39.99 € 47.10 €
Voir le deal

 

 Dany à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec .

Aller en bas 
AuteurMessage
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6204
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Dany  à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec . Empty
MessageSujet: Dany à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec .   Dany  à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec . EmptyDim 15 Déc 2013 - 11:24

Dany Laferrière: le modèle parfait de l'anti Québécois *

Par Andrée Ferretti ---  L'homme a confiance en lui et a l'audace de sa colossale ambition. Même s'il a vu le jour en Haïti, pays malheureux s'il en est, il sait depuis toujours qu'il n'est pas né pour un petit pain. Autrement dit, il est d'un peuple libre qui n'a aucune notion de la résignation, qui n'éprouve aucun sentiment d'infériorité à vivre aux crochets de la charité universelle, sachant d'instinct qu'il est une source de richesse pour les organisations qui président à ses incessants besoins de renflouement. Mieux, d'un peuple qui se soucie comme de sa première chemise du regard que pose le monde sur lui.

Dany Laferrière a conquis, conquis sans coup férir le siège numéro deux de l'Académie française, simplement parce qu'il a eu la témérité de présenter sa candidature au seul nom de lui-même. « Front de bœuf » ne fait pas partie des clichés de sa culture, ce qui ne l'empêche pas lui, de l'avoir.

Incontestablement excellent écrivain, il n'a pas pour autant le génie de nos Jacques Ferron, Victor-Lévy Beaulieu, Marie-Claire Blais, pour ne nommer que nos plus grands. Sa force admirable, et que j'admire au plus haut point, réside toute entière dans sa certitude que la reconnaissance de la valeur d'un être comme d'une œuvre tient essentiellement, en notre époque consumériste, au talent de la monter en épingle. Compétence qui échappe aux Québécois, du plus grand au plus petit.

Je déplore donc le pétage de bretelles de notre élite culturelle et politique qui revendique la « québécité » du nouvel académicien, énième manifestation de notre aplat-ventrisme, pendant que lui-même, avec raison, ne rendra grâce de son élection qu'à la puissance, la créativité et la beauté de la culture haïtienne.

Depuis son Haïti natale, entre la Floride et la France, Dany Laferrière n'a toujours été que de passage au Québec.

Saluons cet illustre visiteur, mais soyons fiers, en ne nous appropriant pas contre son gré la gloire de l'obtention d'un siège à l'Académie française.

Andrée Ferretti

___________

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
jafrikayiti
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2236
Localisation : Ottawa
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Bon neg guinen

Dany  à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec . Empty
MessageSujet: Re: Dany à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec .   Dany  à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec . EmptyDim 15 Déc 2013 - 13:18

Men yon lèt disèt longè yon Ayisyen ekri pou li reponn madanm nan:

Citation :
Lettre ouverte à Andrée Ferretti



NOTRE QUÉBEC À NOUS TOUS



Par Robert Berrouët-Oriol

Linguiste-terminologue

Montréal, le 14 décembre 2013





Madame,


J’ai lu avec tristesse votre brûlot intitulé « Dany Laferrière : le modèle parfait de l’anti Québécois » daté du 13 décembre 2013 et paru sur le site independantes.org <!--[if !supportFootnotes]-->[1]<!--[endif]--> .

Ce brûlot, qu’aurait volontiers signé Adrien Arcand et Joseph Ménard, Jean-Marie Le Pen, Éric Zemmour et tous ces croisés de la « pureté de la race » ténors d’une montée en puissance de l’extrême droite européenne et qui, timorés, ont récemment comparé Christiane Taubira, ministre de la Justice de la France, à un singe friand de bananes, ne fait pas honneur aux Québécois avec lesquels je vis en harmonie depuis mes années Cegep, il y a de cela quarante hivers…
Votre brûlot, Madame, campé sur les précaires béquilles du mépris et de la haine de l’Autre, est une violente et mortifère insulte infligée à la fois aux Québécois dits de très ancienne souche, aux Haïtiens ayant ici pris racine dans notre hospitalière « québécitude » comme aux Haïtiens vivant en Haïti. Dans votre empressement à néantiser l’Autre, à dévaloriser en l’excluant un écrivain, Dany Laferrière, accueilli et adopté par des dizaines de milliers de lecteurs Québécois, toutes origines confondues, dans votre empressement à outrager et à déshumaniser l’Autre, l’Haïtien, celui qui peine sur une île de tragédies, vous vous êtes enfermée dans une « insanitude » nationaliste de repli schizophrénique sur soi et, en un compulsif et pusillanime déni de réalité, Madame, vous taisez l’essentiel, ce qui ici au Québec nous éclaire et nous unit.
Ce qui nous éclaire et qui nous unit, c’est précisément ce sentiment d’un destin commun, d’un patrimoine linguistique donné en partage par l’Histoire et porté par l’éthique de la parole poétique, l’éthos de la littérature comme lecture différenciée du monde. Gaston Miron l’avait très bien compris lui qui, dès les années 1960, autour des poètes du groupe « Haïti littéraire » (Phelps, Legagneur, Morisseau, Laforest, etc.), exilés par la sanglante dictature de François Duvalier, accueillait au resto-bistro Le Perchoir d’Haïti, en compagnie de Paul Chamberland et de l’avant-garde littéraire d’alors, un neuf regard sur la modernisation du Québec --notre Québec à nous tous-, celui que nous contribuons fièrement à bâtir depuis cinquante ans, celui que nous entendons laisser à nos enfants pures laines crépues.
Sachez le voir, Madame, nous ne sommes ici ni des passants, ni des visiteurs, ni des profiteurs : aux côtés des Québécois de toutes origines, et dans toutes les régions de la Belle Province, nous avons su transformer la douleur de l’exil en un enracinement constructif aux racines identitaires multiples mais convergentes. Nous avons contribué à moderniser le Québec --notre Québec à nous tous--, par nos compétences, nos savoir-faire, nos talents et les énergies créatrices de plusieurs générations dans les hôpitaux, les écoles et commissions scolaires, dans l’industrie du taxi, dans la finance et le commerce, dans l’enseignement et la recherche universitaire, etc. À défaut de pouvoir lire le réel autour de vous, lisez Madame, lisez le magnifique et fort instructif livre dirigé par le polytechnicien d’origine haïtienne Samuel Pierre, « Ces Québécois venus d'Haïti <!--[if !supportFootnotes]-->[2]<!--[endif]-->»… Lors, vous conviendrez avec moi, Madame, s’il vous arrive parfois d’être honnête au plan intellectuel, qu’il est tout à fait cohérent, en phase avec ce réel, que pareille énergie créatrice s’exprime également dans le champ littéraire et que des écrivains haïtiano-québécois remportent des prix prestigieux et de hautes distinctions.

« Depuis son Haïti natale, entre la Floride et la France, Dany Laferrière n’a toujours été que de passage au Québec » dites-vous : mais à vouloir exiler du Québec le nouvel Académicien auquel vous déniez son appartenance à notre commune société, à vouloir oblitérer l’apport des Haïtiens à la modernisation du Québec, votre parole est-elle crédible, aujourd’hui, tandis qu’elle s’accouple à votre compulsif souci de déshumaniser l’Autre, l’Haïtien, celui qui vit et peine sur son île de tragédies ? Je vous cite dans le texte, dans la violence toute nue de votre factum : « Autrement dit, il [Dany Laferrière] est d’un peuple libre qui n’a aucune notion de la résignation, qui n’éprouve aucun sentiment d’infériorité à vivre aux crochets de la charité universelle, sachant d’instinct qu’il est une source de richesse pour les organisations qui président à ses incessants besoins de renflouement. Mieux, d’un peuple qui se soucie comme de sa première chemise du regard que pose le monde sur lui. » Qu’est-ce à dire ?

On aurait pu croire, par le nom que vous portez, qu’Andrée Ferretti --philosophe et romancière connue mais n’ayant reçu à ma connaissance aucune distinction littéraire, suivez mon regard--, est une rescapée des blouses brunes de Mussolini originaire de la Sicile mais égarée au Québec de l’an 2013… On aurait pu croire qu’Andrée Ferretti ne fait que réactualiser les idées violemment anti-juives et fascistes à l’œuvre chez le Céline écrivant ses « Bagatelles pour un massacre » et « L’école des cadavres »… Cela n’aurait que partiellement expliqué l’acerbité borgne de votre propos, la haine et le mépris que vous exprimez lorsque vous traitez les Haïtiens de mendiants qui vivent « aux crochets de la charité universelle ». Mais il ne faut pas perdre de vue que vous, la French Canadian devenue nationaliste-indépendantiste, qui portez un patronyme italien, vous êtes pourtant née Bertrand dans une famille très modeste et combien nécessiteuse du Québec des années 1930, le Québec rural du Parti national social-chrétien (PNSC, groupuscule fasciste) d’Adrien Arcand et de Joseph Ménard où le pain de l’instruction, sinon le pain tout court, se faisait parfois rare… La haine et le mépris de l’Autre que vous exprimez dans votre pasquinade, on l’a compris, est d’abord et avant tout la haine, le mépris et le rejet de vote milieu d’origine, de tous les symboles de votre première vie et que vous rappellent de manière lancinante les conditions de vie actuelles de la majorité du peuple haïtien. Haine de l’Autre couplée à la haine hallucinée de soi, Hanna Arendt, philosophe rescapée, elle, des camps nazis, nous l’a bien montré… En réalité Andrée Ferretti, confrontée à vos peurs, au « rejet fasciné que suscite en nous l'étranger » (Julia Kristeva, « Étrangers à nous-mêmes », Fayard, 1989), vous êtes la rescapée d’un « nationalisme » frileux et arriéré, un « nationalisme » agraire et passéiste prêché par le Ralliement créditiste du Québec durant les années 1970 - 1980. Alors je vous le rappelle, l’Histoire a montré que les nationalismes mono-identitaires et passéistes de tous bords, en Europe, ont pris langue avec le nazisme, couvé et déclenché la Seconde Guerre mondiale et activement participé au génocide des Juifs. L’Histoire a également montré que le pseudo-nationalisme de François Duvalier, profondément démoniaque sous couvert d’indigénisme, a conduit à la construction de la plus infernale machine terroriste et de destruction massive qu’a connu Haïti, faisant de cette île, livrée à la fureur kleptocrate d’un « fascisme tropical » (René Depestre), une prison béante et sanguinolente avec son cortège de plus de 50 000 victimes. Haïti en porte encore aujourd’hui de douloureuses stigmates, elle réclame justice et réparation dans l’actuel procès du nazillon Jean-Claude Duvalier revenu en Haïti par la grâce concertée des pays « amis » d’Haïti, dont le Canada…

Qu’à cela ne tienne : Andrée Ferretti, en traitant les Haïtiens de mendiants qui vivent « aux crochets de la charité universelle », vous vous privez d’une instructive visite dans les campagnes haïtiennes où vous auriez pu constater que les paysans (60% de la population) travaillent durement et dans la dignité, loin de cette prétendue « charité universelle » dont ils ne connaissent guère l’onction salvatrice, et encore moins les miracles et les mirages, voire les « progrès ». Vous semblez vouloir confondre l’agenda des puissances dites « amies » d’Haïti qui programment et assurent le non-développement du pays de concert avec les pouvoirs d’État haïtiens erratiques et prédateurs de l’après 1986. Vous semblez prendre pour acquis que la corruption généralisée dans les plus hautes sphères de l’État haïtien, la vassalisation et le mercenariat du système judiciaire haïtien, les dérives totalitaires et la posture de mendicité de l’actuel Exécutif néo-duvaliériste Martelly-Lamothe sont une fatalité condamnant Haïti à vivre « aux crochets de la charité universelle »… À l’inverse, ils sont très nombreux ceux qui assument qu’Haïti, première république nègre dans le monde, qui a su se défaire des chaînes de l'esclavage en mettant en déroute la plus puissante armée coloniale et esclavagiste du 19e siècle, saura rééditer cette épopée en brisant les chaînes de la corruption, de l'injustice, de l'impunité et de la pauvreté, savamment entretenues par la communauté internationale « amie » réunie maintenant dans un « Core group » dont le Canada est un membre très actif. Et je précise que portant sans états d’âme vos œillères à l’aune du mépris et de la condescendance, vous oblitérez, Madame, le long et patient combat de la société civile haïtienne contre l’impunité et pour l’établissement d’un État de droit, ainsi que le sacrifice de générations successives de jeunes qui n'ont jamais baissé les bras. En réalité, vous vous trompez tout en nous trompant, à la fois sur la marchandise et sur son emballage. Haïti est un pays vivant qui, malgré les vicissitudes qui suscitent votre feinte mais arrogante pitié que nous rejetons fermement, éblouit par sa magie créatrice et la vigueur de ses tracées littéraires. En ces lieux uniques, le Québec et Haïti se ressemblent davantage que vous ne le pensez. Qu'un fils natif d'Haïti et adoptif du Québec soit aujourd'hui auréolé d'une immortelle couronne n'arrive pas par hasard. Alors, Madame, votre baladine poutine goûte le rance –pardon, goûte la xénophobie à la sauce fasciste… Et Gaston Miron aurait certainement rétorqué que mal inspirée, la philosophe Andrée Ferretti ne représente guère le sentiment de la majorité des Québécois, toutes origines confondues, ceux qui aujourd’hui habitent et construisent de conserve notre Québec à nous tous.

Je partage entièrement l’indignation du poète Jean Royer qui, ce même 13 décembre 2013 sur Facebook, avec dignité et pour l’honneur de tous les Québécois que révulsent vos propos xénophobes et profondément insultants, vous répond sereinement. Avec hauteur, avec grandeur, il vous dit ceci : « J'ai une grande peine de lire cette chronique d'Andrée Ferretti, philosophe et militante. Ici, elle est une idéologue, une Québécoise recroquevillée sur elle-même, sur nous-mêmes, complexée, comparant sa culture à une autre culture (le contraire du concept « interculturel », refusant un migrant comme son frère québécois. Voilà tous les symptômes du Québécois incapable de se voir dans le monde, s'affirmant dans son propre vide identitaire. Je veux faire aussi remarquer que, si Dany Laferrière a reçu le Grand Prix littéraire de la Ville de Montréal et le Prix des Libraires, il n'a été reconnu par AUCUNE de nos institutions québécoises, surtout pas notre Académie des lettres. Il n'est pourtant pas « anti-québécois », puisqu'il a adopté Montréal comme ville où vivre (ce qui n'est pas contradictoire avec le fait de voyager à Haïti, Paris ou quelque ailleurs dans sa vie littéraire). »

Au moment où le Québec cherche difficilement à recoudre son vivre ensemble dans l’actuel débat, parfois erratique et réducteur, sur la « Charte des valeurs québécoises », le libelle d’Andrée Ferretti peut être vu, paradoxalement, comme un défi à relever. Le défi de cultiver ce qui nous rassemble, celui de combattre l’obscurantisme qui couve sous l’insolente et déshumanisante braise de votre « nationalisme » arriéré, passéiste, et qui pratique l’exclusion de l’Autre. En définitive, comme dans le poème de Gaston Miron, seule la lumière nous est rassembleuse.

Bien à vous,
Robert Berrouët-Oriol
www.berrouet-oriol.com

[NDLR : Originaire d’Haïti, Robert Berrouët Oriol, linguiste-terminologue, poète et essayiste, est l’auteur de la première étude théorique portant sur « Les écritures migrantes et métisses au Québec » (Ohio 1992). Son livre « Poème du décours » (Éditions Triptyque, Montréal 2010), finaliste en 2010 du Prix du Carbet et du Tout-Monde, a obtenu en France le grand Prix de poésie du Livre insulaire Ouessant 2010. Coordonnateur et coauteur du livre de référence « L’aménagement linguistique en Haïti: enjeux, défis et propositions » (Éditions du Cidihca, Montréal, février 2011, Éditions de l’Université d’État d’Haïti, Port-au-Prince, juin 2011), il a fait paraître fin 2013 aux Éditions Triptyque de Montréal « Découdre le désastre suivi de L’île anaphore ».]
Revenir en haut Aller en bas
jafrikayiti
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2236
Localisation : Ottawa
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Bon neg guinen

Dany  à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec . Empty
MessageSujet: Re: Dany à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec .   Dany  à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec . EmptyDim 15 Déc 2013 - 13:22

Mwenmenm mwen di tout sa se "timounri", tyans, radotay!

Konpatriyot,

M pa konnen si se mwenmenm ki pa reyisi konprann nivo franse a men, mwen pa wè rezondèt tout bri sa a. Tit ak entwodiksyon tèks Berrouet-Oriol ki pibliye sou Tout Haiti an depaman ak sa madanm Kebekwaz lan di nan tèks pa li a. M pa wè kote madanm lan manke Dany dega. Okontrè, se lwanj li fè pou odas Dany. E li pwofite rale zorèy lot ekriven Kebekwa li kwè ki ta ka fè menmjan ak Dany si yo te gen kouraj misye ak nivo konfyans li gen nan tèt li.

Kisa nou vle revandike la a ojis? Lafrans ap defann enterè li, Kebekwa blan ap defann enterè yo. Se noumenm Ayisyen ki pou poze tèt nou kesyon pou kisa popetwèl nou yo refize bay AKADEMI KREYOL la jarèt pandan tout moun ap poze pyon pa yo pou defann enterè pa yo.

Nan tèks Michèl Degraff la, li site yon ansyen prezidan franse, manm Akademi Franse a:

"Pouvwa ekonomik yon peyi ak jan li gaye kilti li toupatou se 2 bagay ki makonnen ansanm. ... Sa vle di : Se pa sèlman prezans materyèl yon peyi ki kreye wout pou prezans entèlektyèl li. Men tou, se gras a lang peyi a li rive kreye yon dinamik ekonomik pou mache mondyal la. Se poutèt sa nou dwe toujou ap kore lang franse a, epi gaye kilti franse a toupatou sou latè san rete. ... Se poutèt sa kominote lengwistik ak entèlektyèl ki rele « Frankofoni » a, nou dwe konsidere li kòm yon eleman enpòtan nan ajanda politik nou. (Le Monde, 21 avril 1974)

- Valéry Giscard D'Estaing ki site nan atik Dr. Michel DeGraff, 2013

Kidonk, annou sispann aji an timoun reskiyè tande. Tout pèp ap okipe zafè yo. Si nou rate okazyon pran lidèchip lang Kreyol nan Caricom, se pa madanm Kebekwaz la ki ap defann koz li ki responsab. Si Akedimi Kreyol la toujou alagoni, se noumenm ki ap grennen jilbrèt.

Epitou, lè gen veritab koz ki merite nou denonse yo nan Montreal, tankou lè Lapolis maspinen jenn jounalis aktivis Didier Berry nan move kondisyon, tankou lè jenn Ayisyen ap manifeste kont gouvènman rasis dominiken an, nan awopo Trudeau, èske nou janm wè mesye frankofou nou yo parèt pwent tèt yo pou yo bay kontribisyon yo?

Bay moun repo yo tande mesyedam!

Antouka, mwenmenm, m ap gade fent Dany pou mwen wè si misye pral pwopoze yon dikte tounèf nan Akademi Fransèz la:

RES-TI-TU-TION!

Tout lot koze yon Ayisyen ap pale ak Lafrans se tyans!

Jaf
Revenir en haut Aller en bas
jafrikayiti
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2236
Localisation : Ottawa
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Bon neg guinen

Dany  à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec . Empty
MessageSujet: Re: Dany à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec .   Dany  à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec . EmptyDim 15 Déc 2013 - 13:42

Men sèl fraz kote, daprè mwenmenm, frekansite madanm nan ta merite yon repons: " il est d'un peuple libre qui n'a aucune notion de la résignation, qui n'éprouve aucun sentiment d'infériorité à vivre aux crochets de la charité universelle, sachant d'instinct qu'il est une source de richesse pour les organisations qui président à ses incessants besoins de renflouement. Mieux, d'un peuple qui se soucie comme de sa première chemise du regard que pose le monde sur lui".

Epi, ki repons ki pi apwopriye nan yon ka parèy? ale madanm lan lavoum ak tout ekip frankofolik la. Peyi nou anba okipasyon depi dikdantan, kabrit fin rantre nan jaden nou, se ato n ap rele fèmen baryè.
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Dany  à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec . Empty
MessageSujet: Re: Dany à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec .   Dany  à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec . EmptyDim 15 Déc 2013 - 14:21

jaf ou pral pran deseptyon wi.si wap tann li pral defann koz ayisyen nan senak nan lan fè. kote satan wa.se pou sa mwen di sa pa dim ni cho ni fret.koute sa Valery Giscard D'estaing di ya konsernan relatyon ki genyen ant propagation lang e kilti yon peyi ak ekonomi li wa konprann pou ki sa se danny yo aksepte nan akademi franse jodya. Fok nou pa bliye nan kestyon dekouvert lwil ak anpil lot mine an ayiti franse yo te di :Richess ayiti se pou ayisyen. ki donk tout tan yo kenbe nou anba enperyalism kiltirel la tou tan se yo ki ka pran l nan men nou.Fok nou pa bliye sa meriken yo konn di ya:"There is no free lunch anywhere."
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17051
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Dany  à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec . Empty
MessageSujet: Re: Dany à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec .   Dany  à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec . EmptyLun 16 Déc 2013 - 8:44

Ou mete DWÈT lan MALENG lan ;ROBERT BERROUET ORIOL toujou vle montre ke li se ""SAVE"" a la diferans de yon MICHEL DE GRAFF ki se yon ""SAVE"" vre.
Misye a ""antipòd"" yon DEGRAFF sou zafè LANG lan.
Gade senplisite tèks madan FERETTI an lmenm, menm si se kalonnen l ap kalonnen sou AYITI.

Jan BERROUET ORIOL ki pwolifik sou NÈT lan ,lan toujou pre pou defann lang FRANSE an ,ann AYITI ;men toujou pre pou fè sa, lè li santi ,dapre li,ke LANG FRANSE an menase ann AYITI;mwen ta renmen menm pou yon fwa ;misye voye monte pou l REKLAME AKADEMI KREYÒL lan.
Li pa p fè l ;tankou DEGRAFF renmen di l;pou yon GWOUP NÈG ,plis KREYÒL lan gen VALÈ ,dapre yo se mwens ke FRANSE an ap gen VALÈ!
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Dany  à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec . Empty
MessageSujet: Re: Dany à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec .   Dany  à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec . EmptyLun 16 Déc 2013 - 19:36

Kilè akademi kreyol pral parèt pou plimitif ki gen pwoblèm ak  DANY DEMONTRE SAVWA, DEGRE KONPETANS YO.

AN ATANDAN NAP TANN PIBLIKASYON YO, ZÈV YO. MEN TONAS MEN KISA MOUN SAYO FÈ POU LANG KREYOL. KI ERITAJ YO LESE .DAPRE M SE YON BANN TI granmoun kap telele, li ta sanble two ta.
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Dany  à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec . Empty
MessageSujet: Re: Dany à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec .   Dany  à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec . EmptyLun 16 Déc 2013 - 19:45

Autrement dit, il est d'un peuple libre qui n'a aucune notion de la résignation, qui n'éprouve aucun sentiment d'infériorité à vivre aux crochets de la charité universelle, sachant d'instinct qu'il est une source de richesse pour les organisations qui président à ses incessants besoins de renflouement. Mieux, d'un peuple qui se soucie comme de sa première chemise du regard que pose le monde sur lui.
 Andrée Ferretti

A la kozman, wou gen dwa dako ou pa dako ak tesk la, gen anpil verite ki di.

Se pa vye koze zot ki DI SAYO VLE, MEN PA GEN KONPETANS POU EValye Dany.

Dayè kritik la sanble byen konnen zèv ak pwodiksyon Dany pou emèt opinyon li. Pandan move kwidam ap dekonnen di sayo vle.

Menm si se pa yon kritik totalman an favè Dany kritik la degage pis pou saki pa byen konnen li . Alos kontinye aprann, dekouvri saki Dany.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17051
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Dany  à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec . Empty
MessageSujet: Re: Dany à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec .   Dany  à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec . EmptyMar 17 Déc 2013 - 5:04



Nou konnen gen NÈG ki paka pa lan joure;yo pa konn lòt jan pou entèvni.
Ou pa wè ,jan y ap pale de DANY ann AYITI.Keseswa sou RADYO ou byen JOUNAL ;se APOTEYOZ.
Nou wè ensekirite nou;nenpòt ti kritik deranje nou.
Se tankou mwen tande sou RADYO ,GERARD GOURGUE k ap kritike FRANSE mesye yo ap pale ,ou pa,lan LEJISLATI an.
Te gen yon BLAG SENEGALÈ yo konn bay,apre yo vin reyalize ki SOUSOU SENGHOR te ye e ki wòl li te jwe pou l tounen SENEGAL yon neyo-koloni la FRANS apre ENDEPABDANS.
SENGHOR te obsede ak LANG FRANSE.
Te gen yon DEPITE ki te pran la pawòl an WOLÒF lan LEJISLATI an ;Depite lan PATI SENGHOR yo rele dèyè misye ;paske misye pa t pale FRANSE.
WOLÒF se youn lan LANG ki pi ANSYEN .Yo jwenn ke li trè PRE de LANG ansyen EJIPSYEN yo te pale.
ANTA DIÒP te toujou mande pou WOLÒF vin youn lan LANG NASYONAL SENEGAL.Malpwopte SENGHOR yo te mete misye sou REZIDANS SIVEYE;sitou ke misye ye konn rele kont ENPERYALIS FRANSE an.
FRANSE yo pa t janm montre SENEGALÈ yo ,li ak ekri ;se apre ke SENGHOR mouri e yo kòmanse alfabetize SENEGALÈ yo an WOLÒF ke yo ap bese TO ALFABETIZASYON an.
Mwen te tande Dr MOLEFI ASANTE di yon bagay sou RADYO WLIB lan NOUYÒK ,sa gen petèt 35 an de sa.Misye te di ke tout MOUN ki ta vle LAFRIK pwogrese ;se ede kwape la FRANS ak ENFLIYANS li de LAFRIK ` [/b]
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17051
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Dany  à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec . Empty
MessageSujet: Re: Dany à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec .   Dany  à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec . EmptyMer 18 Déc 2013 - 8:10

Lan bagay FRANSE ou an. Si se pa t pou ABE GREGWA nou ta gen dwa pa menm ap pale de sa.
Si gen yon BLAN ki te gen plis ENFLIYANS  sou AYITI apre 1804 pa t gen 2.
Si se pa t pou li ,se byen posib se pa t ap FRANSE ki t ap vin LANG EDIKASYON ak ADMINISTRASYON.
Mwen byen kwè ke RI GREGOIRE ki pase devan LEGLIZ SENPYÈ an se apre li yo NONMEN l.
Fè yon ti konesans ak misye si ou pa konnen l

http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Gregoire

Epi lè w fini GOOGLE

THE ABBE GREGOIRE AND HIS WORLD -Page 66-GOOGLE BOOK RESULTS.
Wap jwenn yon CHAPIT lan yon LIV ki di kòman GREGOIRE te fè pou FRANSE vin LANG ADMINISTRASYON ak EDIKASYON ann AYITI pa KREYÒL.
Pwofesè ALYSON GOLDSTEIN SEPINWALL gen tout korespondans ke GREGWA te fè depi li te ti KAT KAT;li te jwenn LÈT ke misye te EKRI,SEKRETÈ KRISTÒF,PETYON ak BWAYE;pou l te fè FRANSE sèl kòk ki chante ann AYITI ,malgre ke preske pèsonn pa t pale.
SISPANN JOURE MOUN ,DEFANN PWEN D VI w ;montre ou konnen de ki sa w ap pale.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Dany  à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec . Empty
MessageSujet: Re: Dany à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec .   Dany  à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec . Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Dany à l' Académie Française fait des jaloux au Quebec .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: