Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -11%
PC Portable – HP Pavilion Gaming – ...
Voir le deal
824 €

 

 Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation

Aller en bas 
+2
jafrikayiti
Goya
6 participants
AuteurMessage
Goya
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 490
Localisation : Montreal
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 20/11/2010

Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation Empty
MessageSujet: Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation   Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation EmptyVen 3 Jan 2014 - 19:21

Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nationale »

L’ex-général puchiste Prosper Avril, auteur d’un coup d’Etat en 1988 (à gauche), l’ancien dictateur à vie Jean-Claude Duvalier (1971-1986), revenu en Haïti en 2011 après 26 ans d’exil en France, poursuivi par la justice pour crimes contre l’humanité et détournement de fonds publics (à droite), le chanteur-président Michel Martelly accompagnés de leurs femmes.

Par Robert Berrouët-Oriol
Linguiste-terminologue

À quelques jours de la commémoration du tremblement de terre du 12 janvier 2010, l’année 2014 s’annonce déjà, en Haïti, sous le signe d’une mortifère et criminelle déflagration : le retour à visage découvert du duvaliérisme au pouvoir d’État avec la participation éhontée, provocatrice, du nazillon Jean Claude Duvalier –invité de Michel Martelly–, aux cérémonies officielles du Jour de l’Indépendance aux Gonaïves le 1er janvier 2014.

Pareille provocation, qui est en réalité une imposture et un amalgame, ne semble pas encore avoir immédiatement provoqué un raz-de-marée d’indignation en Haïti : la presse locale a même signalé l’événement sur un ton relativement banal sinon bienveillant. Ainsi l’agence en ligne HPN (Haïti Press Network), depuis Port-au-Prince, titre l’événement comme suit : « Indépendance – Célébration – Martelly, Avril et Duvalier, trois présidents pour un message d’unité[1] ». L’article de HPN est repris par le site de la Radio Télévision Caraïbes, le 2 janvier 2014, sous le titre légèrement modifié « Gonaïves 1er Janvier 2014 : Martelly, Avril et Duvalier, trois présidents pour un message d’unité ».

Dans un pays, Haïti, où règne l’impunité sous toutes ses hallucinantes et sanguinolentes formes, ces textes des agences de presse lus par des citoyens que l’on croit à tort décérébrés, ne sont pas anodins, voire neutres… Mais pour la vérité historique, il y lieu de relever une fois de plus une contrefaçon, un mensonge et un amalgame. Jean Claude Duvalier n’a jamais été président d’Haïti, un président élu lors d’une élection démocratique. Il a hérité d’un pouvoir absolutiste, obscurantiste ; il a occupé la fonction présidentielle grâce à une tromperie, une violation de la Constitution qui a été amendée de manière illégale par le sanguinaire dictateur François Duvalier afin de lui transmettre, de manière héréditaire, la « présidence à vie ». Alors poser dans un texte public, vouloir faire croire ou assumer que le dictateur Jean Claude Duvalier a été président d’Haïti est une mortifère contrefaçon de l’Histoire, un mensonge qui ne correspond pas à la réalité des faits. De même, poser dans un texte public, vouloir faire croire ou assumer que Prosper Avril -–invité lui aussi par Michel Martelly aux cérémonies officielles du Jour de l’Indépendance aux Gonaïves le 1er janvier 2014–, a été président d’Haïti est une contrefaçon de l’Histoire, un mensonge et un amalgame.

Le zélé putschiste Prosper Avril, initiateur et premier chef historique des criminels « zenglendos » dès 1987, n’a jamais été président d’Haïti, un président élu lors d’une élection démocratique. Il a illégalement occupé la fonction présidentielle à la suite d’un sanglant coup d’État contre son collègue des FAd’H (Forces armées d’Haïti), le criminel mercenaire Henry Namphy qui, lui, avait fait main basse sur le mouvement démocratique à la chute du nazillon Jean Claude Duvalier en 1986. La vérité historique et la mémoire populaire ont bien noté que le putschiste Prosper Avril a énormément de sang sur les mains, il a été l’un des cerveaux et l’un des commanditaires de l’horrible massacre du 29 novembre 1987 à la ruelle Vaillant, à Port-au-Prince, massacre au cours duquel l’armée d’Haïti flanquée de ses zélés mercenaires « attachés », débris épars des VSN (volontaires de la sécurité nationale, les tontons macoutes), a brutalement mis fin à l’élection de 1987. Accordant la plus chaleureuse hospitalité à l’impunité, on se rappelle que ce même Martelly, cynique et condescendant, afin de narguer toutes les victimes, a récemment invité ce même Prosper Avril à commémorer le massacre de la ruelle Vaillant au Palais national le 29 novembre 2013, qui pis est, en compagnie de l’ineffable Gérard Gourgue.

Le fait que Michel Martelly ait osé inviter le nazillon Jean Claude Duvalier –actuellement inculpé devant la justice haïtienne pour crimes contre l’humanité et dilapidation à grande échelle des fonds publics–, ainsi que le criminel putschiste Prosper Avril aux cérémonies officielles du Jour de l’Indépendance aux Gonaïves le 1er janvier 2014, exprime à visière levée la nature profondément néo-duvaliériste de l’actuel Exécutif. Il conforte également les convictions personnelles de Michel Martelly, duvaliériste dès son entrée dans l’âge adulte et admirateur inconditionnel du corps de tortionnaires des Léopards, entité spécialisée des FAd’H (Forces armées d’Haïti) [...] durant le « règne » du nazillon Jean Claude Duvalier et dans lequel Michel Martelly a séjourné quelques mois… La justice devra un jour établir la véracité des faits, allégués par la clameur publique, quant à la participation personnelle de Michel Martelly aux côtés du criminel putschiste Michel François à des massacres de la population civile dans les bidonvilles durant le sanglant coup d’État de 1991…

L’actuel Exécutif néo-duvaliériste Martelly-Lamothe, en affichant offensivement « trois présidents pour un [même] message d’unité », entend donc faire du 1er janvier 2014, date de la commémoration des 210 ans de l’indépendance du pays, une « importante journée placée sous le signe de l’unité » et de la « réconciliation nationale ». Il y a là manifestement tromperie, outrage, falsification de l’Histoire et manifestation provocatrice de l’impunité qui est, elle aussi, au coeur de ce pouvoir anti-populaire cousu de scandales, de crimes et de corruption.

Dans la langue du Droit, pour qu’il y ait véritablement réconciliation, il faut qu’il y ait deux personnes : le bourreau qui reconnaît ses crimes et la victime à laquelle le Droit et la morale accordent reconnaissance, justice et réparation. Tel n’est pas le cas aujourd’hui en Haïti. Les bourreaux et les mercenaires criminalisés de la dictature duvaliériste (Jean Claude Duvalier, Prosper Avril, Michel François, Mme Max Adolphe, et tous les autres…) ont pignon sur rue, circulent librement, jouissent en toute impunité de leurs crimes et de leurs richesses volées à la nation haïtienne. Pire : l’association de saltimbanques du régime Martelly/Lamothe, par le truchement du magouilleux petit avocat Pierre-Richard Casimir, faussaire et dénonciateur de « kamoken » propulsé au poste de « ministre » des Affaires étrangères pour services rendus dans une sombre affaire de faux papiers et autres bassesses, a même accordé un passeport diplomatique au dictateur déchu. Avec les saltimbanques Martelly/Lamothe, le nazillon Jean Claude Duvalier dispose ainsi de tous les privilèges, y compris une pension, dont bénéficient les anciens chefs d’État, payés à même le trésor public haïtien, ce trésor public qui a massivement été pillé par la fratrie duvaliériste. Et Jean Claude Duvalier, narguant avec condescendance les victimes de la dictature duvaliériste, s’est même accordé l’an dernier le « privilège » d’être le « parrain » (au sens sicilien et haïtien du terme) d’une promotion sortante de l’École de droit des Gonaïves…

Mouvement des jeunes duvaliéristes - décembre 2013

Dans un pays, Haïti, où règne l’impunité sous toutes ses hallucinantes et sanguinolentes formes, nous sommes en présence du retour à visage découvert du duvaliérisme au pouvoir d’État avec la participation éhontée, provocatrice, du nazillon Jean Claude Duvalier –invité de Michel Martelly–, aux cérémonies officielles du Jour de l’Indépendance aux Gonaïves le 1er janvier 2014. Pareille mascarade politique, pareille provocation constituent une insulte à la mémoire de nos Aïeux, à la mémoire des Pères fondateurs de la patrie et de tous les sacrifiés qui ont irrigué de leur sang la conquête de la liberté. C’est également une insulte à la mémoire de tous ceux qui ont combattu la terreur liberticide des Duvalier. Par cette présence à la tribune officielle de la célébration du Jour de l’Indépendance d’Haïti, Jean-Claude Duvalier, tous ses collègues tortionnaires ainsi que ses petits soldats en la personne de Michel Martelly et de Laurent Lamothe, se moquent éperdument de tous les sacrifiés du système duvaliériste, des valeurs chères à la fondation de la Patrie : liberté, égalité et fraternité. Faut-il rappeler que durant les 29 années de la dictature duvaliériste, le père et le fils ont cherché à transformer tous les Haïtiens en esclaves duvaliéristes, esclaves de la pensée unique à l’instar des tontons macoutes et d’autres serviteurs zélés de la dictature ? Faut-il rappeler que durant les 29 années de la dictature duvaliériste, penser la liberté, écrire le mot Droit et imaginer un pays où tous les Haïtiens seraient égaux devant la loi étaient tous des actes passibles de torture, d’exil et d’assassinat pour des milliers de jeunes Haïtiens aspirant à la liberté et à l’ensemble de nos droits citoyens ?

Dans ce cadre analytique en phase avec la réalité observable, ce n’est pas par hasard que toutes les sphères et appareils d’État, les cabinets ministériels, soient infestés d’autant de mercenaires duvaliéristes recyclés portant le brassard rose du martellysme ; ce n’est pas par hasard qu’autant de fils et de filles de tontons-macoutes connus et autres fiyèt lalo (femmes tontons macoutes) soient installés, avec leur brassard rose martellien, aux postes dirigeants des institutions d’État… Le plus représentatif de ces incompétents mercenaires portant le brassard rose du martellysme n’est nul autre que Nicolas Duvalier, le fils du nazillon Jean Claude Duvalier, propulsé « conseiller politique spécial » au cabinet de Michel Martelly… Ainsi, Michel Martelly et Laurent Lamothe affichent-t-il sans réserve leur filiation duvaliériste, assurés du soutien indéfectible des grandes démocraties « amies » qui n’ont jamais hésité à appuyer les dictateurs dans des pays du Tiers Monde au service des intérêts de la haute finance occidentale.

Au jour d’aujourd’hui, le procès du nazillon Jean Claude Duvalier traîne en longueur, les trois juges de la Cour d’appel instruisant son procès font durer la danse macabre de l’impunité en ne rendant aucune décision… À contre-courant de la sous-culture de l’amnésie et du silence, plus de trente victimes, des plaignants, ont officiellement et courageusement porté plainte contre le nazillon Jean Claude Duvalier pour arrestation arbitraire, séquestration, violences psychologiques et tortures : ces victimes n’ont pas jusqu’à ce jour obtenu justice et réparation. Alors, quelle est donc la couleur et l’orientation de la justice aujourd’hui en Haïti ? Sera-t-elle rose « tèt kale » avec pour emblème le drapeau noir et rouge et la pintade de François Duvalier ? Le système judiciaire haïtien, longtemps dompté, vassalisé et corrompu par la dictature duvaliériste et par les pouvoirs de l’après 1986, saura-t-il rendre justice, en toute indépendance, aux victimes de la terreur liberticide et kleptocrate des Duvalier ? L’avenir le dira…

À l’aune et sous le manteau de l’impunité, et avec la complicité active de l’actuel Exécutif néo-duvaliériste Martelly-Lamothe, ce sont les bourreaux d’hier, investissant à visière levée les commandes du pouvoir politique qui veulent, aujourd’hui, imposer une prétendue et hideuse « réconciliation » ou une « amnistie-amnésie » par-delà leurs crimes impunis alors que les victimes de la dictature duvaliériste réclament justice. À l’aune et sous le manteau de l’impunité, il s’agit pour les bourreaux duvaliéristes de se décerner une « auto-amnistie » et de l’imposer à la nation sans aucune considération pour les victimes, leur déniant une nouvelle fois l’ensemble de leurs droits citoyens, et très précisément leur droit à la justice et à la réparation.

Il faut le dire haut et fort sur toutes les tribunes nationales et internationales : LES DIZAINES DE MILLIERS DE VICTIMES DE LA DICTATURE DUVALIÉRISTE N’ONT PAS JUSQU’ICI OBTENU JUSTICE ET RÉPARATION, ce droit à la justice et à la réparation qui aurait pu de manière légale et morale justifier l’ouverture d’un processus d’unité dans la réconciliation nationale. Il est donc immoral et illégal de prêcher l’« unité de la famille haïtienne » (slogan des duvaliéristes regroupés au sein du mercenaire et hétéroclite PUN, Parti de l’unité nationale) ; il est inconcevable et illégal de réclamer la réconciliation nationale en dehors d’un processus d’attribution de la justice et des réparations qui doivent s’ensuivre.

Plus près de nous, de l’Amérique latine sœur qui a connu son lot de dictatures sanguinaires semblables à celle des Duvalier, nous pouvons tirer maints enseignements de la société civile. L’avocate Gilberte Deboisvieux[2], ancienne responsable de l’Amérique centrale à la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH), explique la raison de cette vague de lois d’amnistie sur le continent sud-américain en ces termes :

« Pourquoi une loi d’amnistie ? Il ne faut pas se leurrer, la plupart du temps, les nouveaux gouvernements, même élus, issus des grands conflits sanglants ont des liens puissants d’intérêts ou de parentés avec les dictateurs ou les tortionnaires d’hier. Ils sont de la même catégorie économique, la même origine sociale. Ils ont fréquenté les mêmes écoles. Lorsqu’il est question de réconciliation nationale, c’est d’une réconciliation entre eux et leurs pairs qu’il s’agit. »

En un semblable et rigoureux écho, dans un discours prononcé par Benjamin Cuellar, directeur de l’Institut des droits de l’homme de l’université centraméricaine (IDHUCA) devant le XIIIème Congrès de la Fédération latino-américaine d’associations de parents de détenus et disparus (Fedefam), qui s’est tenu à l’automne 1995 à San Salvador, ce spécialiste des droits de l’homme déclarait, au creux de son intervention intitulée «Amnésie ou amnisties ?[3] », dans le passage « Amnistie ou conspiration du silence », que

« Toutes les lois d’impunité de notre Amérique latine ont été caractérisées, dans une plus ou moins grande mesure, par leurs tentatives pour dissimuler les crimes du terrorisme commandité par l’Etat. Ces lois ont automatiquement bénéficié aux agents du gouvernement, qui ont été dispensés de reconnaître quelque sorte de culpabilité que ce soit. Ces lois ont couvert un domaine très large, et ont servi à interdire ou à suspendre toute enquête, et de surcroît éliminent la possibilité d’action civile individuelle ou gouvernementale.

Ainsi, selon Louis Joinet, « le pouvoir d’amnistie ne se contente pas de s’assurer, par exemple, que les tortionnaires bénéficient de l’impunité criminelle, mais cherche aussi à organiser la conspiration du silence qui empêche toute possibilité pour les victimes d’obtenir les réparations matérielles ­ ou même morales ­ auxquelles elles pourraient aspirer selon la loi commune. Le but n’est pas tant d’éviter un châtiment civil, comme le paiement possible d’indemnités compensatrices, mais bien de supprimer la possibilité d’une enquête qui pourrait conduire à un procès civil public, ce qui confirme encore une fois que la publicité est la sanction la plus redoutée par les auteurs d’attaques sérieuses contre la condition humaine. »

Et élaborant davantage sa pensée analytique, Benjamin Cuellar précisait, dans la même intervention et au chapitre « S’engager pour la vérité », que

« Les méthodes « faciles » et « confortables » pour oublier ce que les assassins ont essayé de nous faire accepter, sont inadéquates pour arrêter la juste recherche d’une justice véritable fondée sur la vérité. Les horreurs ne peuvent pas être passées sous silence et leurs auteurs ne doivent pas être protégés par l’anonymat, déchargés de toute culpabilité, leur participation demeurant inconnue : cela seul peut suffire à miner l’essence même d’une coexistence sociale qui respecte véritablement la dignité humaine. En vérité, nous avons là sans aucun doute un problème social qui va au delà de la douleur individuelle, et c’est comme tel qu’il doit être envisagé.»

Qu’en conclure ? La lutte de la société civile haïtienne contre l’impunité et pour la justice, aujourd’hui, est un devoir de mémoire, un combat contre l’amnésie programmée, entretenue et banalisée dans la totalité du corps social haïtien carnavalisé sous la houlette du martellisme néo-duvaliériste, dans un pays en perte de repères citoyens et déstructuré. Dans l’obligation de confronter l’authentique au faux, la raison au non-sens, la société civile haïtienne doit mener un incontournable combat, la lutte contre l’impunité adossée à une redéfinition historique de la citoyenneté haïtienne qui s’inscrit à contre-courant du populisme d’extrême droite martellien et contre le retour programmé du duvaliérisme en Haïti sous le manteau impunitaire de la « réconciliation nationale ». La société civile doit aujourd’hui plus que jamais, comme nous l’enseigne à point nommé le célèbre philosophe Stéphane Hessel[4], s’indigner et se mobiliser, contrer le funeste et criminel retour au pouvoir du duvaliérisme en Haïti, retour programmé sous le manteau verbeux et démagogique de la « réconciliation nationale », de « l’unité nationale », de « l’amnistie-amnésie », des leurres préfabriqués pour laisser libre la voie aux tortionnaires, aux voleurs et autres nostalgiques de la dictature soucieux de jouir des fruits de leurs crimes et de les reproduire en toute impunité.

Depuis Port-au-Prince, et sur Facebook, le citoyen Stephen William Phelps, le 2 janvier 2014, exprime courageusement et publiquement son indignation en ces termes : « Rendez-moi fou ou sage… C’est intolérable que Jean Claude Duvalier soit sur cette tribune officielle sans qu’il ait répondu des actes horribles et inhumains commis dans ce pays lors de sa présidence à vie. NON ! NON ! ET NON À L’IMPUNITÉ ! Non à l’altération du devoir de mémoire ! »

Telle est l’une des réponses citoyennes à laquelle est invitée toute la société civile haïtienne.

Robert Berrouët Oriol
Revenir en haut Aller en bas
Goya
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 490
Localisation : Montreal
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 20/11/2010

Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation Empty
MessageSujet: Re: Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation   Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation EmptyVen 3 Jan 2014 - 19:34

Je pense que : et les élites et peuple se sentent confortables dans cette situation éhontée d"impunité.

Nous sommes un peuple sans mémoire, sans pudeur, un peuple de zombie.

De cette Haïti là, qui glorifie les gens qui devraient-être derrière les barreaux, avec leurs mains remplies de sang d'innocent, je suis pas du tout fier.

Je comprend pourquoi le reste du monde ne nous respecte pas.

À l'heure ou les anciens nazis, les membres du régime de Pol-pote, ceux de la junte militaire argentine sont jugés pour leur crime, Nous, nous jetons le tapis rouge sous les pieds de nos bourreaux.

Ça ne sert à rien de mourir pour ce pays, de discuter de son avenir.

vi ti vi'w, di Haiti vouzan !
Revenir en haut Aller en bas
jafrikayiti
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2236
Localisation : Ottawa
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Bon neg guinen

Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation Empty
MessageSujet: Re: Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation   Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation EmptyVen 3 Jan 2014 - 20:25

Compatriote Goya, je comprends votre frustration mais vous avez tort de réagir avec ce sentiment de découragement. Au contraire, le superbe texte de Robert Berrouet-Oriol que vous avez posté sur le forum vient nous remonter le moral. Oriol y a magistralement exposé le mal qui ronge notre société qui actuellement vit un moment de grande imposture. Le regime fantôche Sweet Miki-Lamothe, installé part les Clinton exécute un programme neo-colonial ....mais le jour de libération viendra.

Remarques que lors de la commemoration du 12 janvier 2012, l'ancien copain de Monica Lewisnki s'était présenté pour la photo de famille.

https://www.forumhaiti.com/t13875-bill-clinton-is-comfortable-posing-for-pictures-with-jean-claude-duvalier-why?highlight=clinton

Or, voici que depuis quelques temps Slick Billy se montre un peu plus discret..., allez savoir pourquoi ce retait stratégique!
Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation Screen10
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9952
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation Empty
MessageSujet: Re: Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation   Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation EmptySam 4 Jan 2014 - 11:48

Ce qui est dangereux et gravissisme dans la stratégie politique (propagande) de Michel Martelly est le lien qu'il fait avec son approche politique unificatrice macoutique à celle de Mandela .

Comme a dit Joel , 55% de la population haïtienne n'ont pas connu le régime des Duvalier . Les jeunes de moins de 30 ans représentent la majorité de la population active. Nous avons donc un travail d'éducation de masse à faire pour conscientiser cette tranche importante de la population haitienne sur retour voulu du duvalierisme en Haiti par les gnbistes et Martelly . Le ballon est dans le camp des partis politiques et les médias particulièrement .
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17331
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation Empty
MessageSujet: Re: Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation   Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation EmptySam 4 Jan 2014 - 12:42

MARC;
Ne vous inquiétez pas;le travail se fera.PREVAL est PRÉVAL ,il ne voulait offenser personne ,si ce n'est les LAVALASSIENS.
ARISTIDE avit été toujours sur la défensive.
Il n'y aucun DICTATEUR style DUVALIER qui se promène encore dans les AMÉRIQUES,excepté en HAITI.
Certains de ses dictateurs ,surtout militaires ,qui avaient commis leurs actes criminels ,mème dans les années 1970s,sont maintenant sur les VERROUS.
Ne vous inquiétez pas.
Je pense sincèrement que l'administration MARTELLY est le dernier gouvernement d'extrème droite que connaitra le pays.

Quant à la PRESSE ,parlant de la façon presque anodine dont elle a couvert la présence de DUVALIER et AVRIL aux GONAIVES?
Cette presse agit comme une CHAMBRE À ECHO.Je me demande ce qui va arriver quand ce ne sera plus le cas.
Regardez ce qui est arrivé en AMÉRIQUE LATINE ,en EQUATEUR oar example.


Dernière édition par Joel le Sam 4 Jan 2014 - 12:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9952
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation Empty
MessageSujet: Re: Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation   Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation EmptySam 4 Jan 2014 - 12:47

Joel

Il y a lieu de s’inquiéter quand on voit un Evans Paul s'affiche publiquement avec ses deux bourreaux pour contrer le mouvement lavalas . Les comportements de ces leaders politiques sont inquiétants .
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17331
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation Empty
MessageSujet: Re: Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation   Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation EmptySam 4 Jan 2014 - 12:58

monhaiti a écrit:
Joel

Il y a lieu de s’inquiéter quand on voit un Evans Paul s'affiche publiquement avec ses deux bourreaux pour contrer le mouvement lavalas . Les comportements de ces leaders politiques sont inquiétants .


EVANS PAUL qui était un POLITICIEN PROMETTEUR tombe de plus en plus dans l'irrelevance.Pendant la période pre et post du COUP D'ETAT de 2004 ,il ne lançait ses BOULETS ROUGES que dans la direction d'ARISTIDE.
La réconciliation ,il la réservait que pour PROSPER AVRIL qui l'avait torturé et les autres militaires PUTSCHISTES
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9952
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation Empty
MessageSujet: Re: Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation   Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation EmptySam 4 Jan 2014 - 13:01

Evans Paul serait un politicien sado-masochiste.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17331
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation Empty
MessageSujet: Re: Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation   Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation EmptySam 4 Jan 2014 - 13:10

monhaiti a écrit:
Evans Paul serait un politicien sado-masochiste.


Tout simplement ,il est un OPPORTUNISTE de la pire espèce.En 1991 ,il n'y avait qu'un politicien plus populaire que EVANS PAUL ,c'était ARISTIDE.
Quand en 1992 ,il avait déclaré que ""NOU KONNEN ARISTIDE PA P TOUNEN"" c'était le commencement de sa dégringolade.
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9952
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation Empty
MessageSujet: Re: Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation   Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation EmptySam 4 Jan 2014 - 13:29

Opportuniste est un grand mot pour décrire le comportement d'Evans Paul . Je dirais plutôt que ce type cherche à se faire aimer par la classe aisée et intellectuelle haïtienne. C'est un complexé-frustré. Rappelez-vous comment KPLIM était fier de faire partie du groupe 184 à coté du chef des putschistes pour vilipender Aristide et Lavalas.
Revenir en haut Aller en bas
Goya
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 490
Localisation : Montreal
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 20/11/2010

Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation Empty
MessageSujet: Re: Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation   Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation EmptySam 4 Jan 2014 - 14:03

Joël,

Aristide ne fait-il pas partie, dans sa manière de gouverner, de ces salauds ?

A-t-il fait mieux ? Et comment ?

Ou sont les résultats ?
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9952
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation Empty
MessageSujet: Re: Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation   Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation EmptySam 4 Jan 2014 - 14:53

Goya a écrit:
Joël,

Aristide ne fait-il pas partie, dans sa manière de gouverner, de ces salauds ?

A-t-il fait mieux ? Et comment ?

Ou sont les résultats ?

Goya

On a déjà répondu à vos questions . Les résultats de la courte présidence d'Aristide sont visibles. Joel a déjà pris le temps d'expliquer tout cela en faisant des liens avec le mouvement Péroniste en Argentine. Je crois que vous êtes assez cultivé pour comprendre ce qui s'est passé des 25 dernières années entre Aristide , la classe politique et le blanc (donneurs d'ordre). Maintenant essayons de voir comment, si jamais Lavalas  reviendrait  au pouvoir , ces putschistes respecteraient les règles du jeu démocratique.. .
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17331
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation Empty
MessageSujet: Re: Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation   Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation EmptySam 4 Jan 2014 - 15:12

GOYA;
Il y a une vaste littérature écrte sur ce qui s'est passé entre 2001 et 2004.
Il y a ""DAMMING THE FLOOD-HAITI AND THE POLITICS OF CONTAINMENT"" par Dr PETER HALLWARD paru en 2010.
La première édition était parue en 2007.
Il y a aussi ""PARAMILITARIES AND THE ASSAULT ON DEMOCRACY IN HAITI"" sous la PLUME de JEB SPRAGUE paru en 2010.
Je pensais savoir ce qui s'était passé ,je ne savais pas vraiment.
C'est plus de 1200 PAGES avec des témoignages de presque tous les ACTEURS IMPORTANTS;du président HIPOLITO MEJIA ,de généraux de l'ARMÉE DOMINICAINE ;de dépèches ""déclassifiées"" de l'EMBASSADE AMÉRICAINE ;des GNBis eux mèmes.

Si vous croyez toujours  ce que les GNBis ont débité ;croyez moi ils vous ont vendu un ""bill of goods"" comme on dit aux ETATS UNIS.
Croyez moi ,au moins 80% de ce que vous avez lu dans la PRESSE GNBiste est FAUX!
Revenir en haut Aller en bas
ainsi ne soit-il
Super Star
Super Star
ainsi ne soit-il

Masculin
Nombre de messages : 2404
Localisation : terre-neuve
Loisirs : chiquer du tabac, molester les molosses
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Jeu de rôle: l'hallucinogène

Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation Empty
MessageSujet: Re: Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation   Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation EmptySam 4 Jan 2014 - 16:21

Goya a écrit:
Joël,

Aristide ne fait-il pas partie, dans sa manière de gouverner, de ces salauds ?

A-t-il fait mieux ? Et comment ?

Ou sont les résultats ?

Mwen pa di'n, menm le bandi ta disparet de sifas ter Ayiti gen kreten vivan k'ap kontinye konpare Aristid ak sa zot bay yo. Roseau le demasque, te repete ke li rayi viktim ki renmen bouro yo. Komsi la, gen yon seri de menteurs, se le li kestyon de Mateli ak ti visyeu Baby Doc ke yo kwe ke sa fe yon bon sije de diskisyon.

Sweet Mickey di l'ap antre e lan yo e lan manman yo e pi yo fenk kare ap suiv li lan tout jes arogans li yo. Si se te yon lot... Si Ayisyen te mye ke sa yo pa t'ap pase fatra lan vizaj yo konsa.

Pa vin kritike Aristid, band kapon. Ki sa ki anpeche yo leve tout tan kontr Mateli. Ap tand le gran okazyon pou vin site Dessalines.

Ki jan de diskisyon li vle le Ayisyen a mande si Aristid te fe mye? Alor, yo kontan ak merdique la.
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation Empty
MessageSujet: Re: Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation   Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation EmptySam 4 Jan 2014 - 20:31


Mesye sayo pa enterese lan Inite ak Rekonsilyasion.
Tou sa yo bezwen se pou opozisyon an kite yo trankil.

Ki rekonsilyasion lè yo pa janm admèt krim ke yo te fè kont pèp lan ak peyi an?
Yo bezwen pou moun bliye tout move tretman pou yo kapab sikile jan ya p fè l san ke viktim pa mande kont.
Revenir en haut Aller en bas
jafrikayiti
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2236
Localisation : Ottawa
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Bon neg guinen

Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation Empty
MessageSujet: Re: Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation   Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation EmptySam 4 Jan 2014 - 22:17

ABOUT CIA agent - PROSPER AVRIL

Avril's repression was not subtle: three torture victims were paraded on national television with their faces grotesquely swollen, their limbs bruised and their clothing covered with blood. He suspended 37 articles of the constitution, and declared a state of siege."[5]

In December 1994 the Haitian police attempted to arrest Avril at his home, but were thwarted by the appearance of US soldiers, who caused sufficient delay that Avril was able to escape. "Police searching Avril's house found military uniforms, illegal police radios and a cache of weapons."[5] He was finally arrested in 2001, shortly after Jean-Bertrand Aristide was elected President, for allegedly plotting against the state.[6] Amnesty International said his arrest could be step forward for Haitian justice, and called for Avril to be tried for the grave human rights violations committed under his Presidency.[5] Avril was freed on 2 March 2004, a few days after Aristide was ousted in the 2004 Haitian coup d'état.[5]
http://www.digplanet.com/wiki/Prosper_Avril
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17331
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation Empty
MessageSujet: Re: Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation   Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation EmptyDim 5 Jan 2014 - 7:15

ainsi ne soit-il a écrit:
Goya a écrit:
Joël,

Aristide ne fait-il pas partie, dans sa manière de gouverner, de ces salauds ?

A-t-il fait mieux ? Et comment ?

Ou sont les résultats ?

Mwen pa di'n, menm le bandi ta disparet de sifas ter Ayiti gen kreten vivan k'ap kontinye konpare Aristid ak sa zot bay yo. Roseau le demasque, te repete ke li rayi viktim ki renmen bouro yo. Komsi la, gen yon seri de menteurs, se le li kestyon de Mateli ak ti visyeu Baby Doc ke yo kwe ke sa fe yon bon sije de diskisyon.

Sweet Mickey di l'ap antre e lan yo e lan manman yo e pi yo fenk kare ap suiv li lan tout jes arogans li yo. Si se te yon lot... Si Ayisyen te mye ke sa yo pa t'ap pase fatra lan vizaj yo konsa.

Pa vin kritike Aristid, band kapon. Ki sa ki anpeche yo leve tout tan kontr Mateli. Ap tand le gran okazyon pou vin site Dessalines.

Ki jan de diskisyon li vle le Ayisyen a mande si Aristid te fe mye? Alor, yo kontan ak merdique la.


Non NÈG gen AMNEZI.Lespri yo Obnibile pa pwopagann GNBis yo.Yo bliye ki jan bagay yo te ye ;se ladrès ARISTID ke peyi an t ap fonksyone ant 2001 ak 2004.
Te gen yon OPOZISYON ENTÈN ,pwenn fè pa mò rèd ki pa t pran priyè ki te menm nonmen yon prezidan paralèl;te gen yon BRA AME ki t ap masakre PATIZAN l yo lan ZÒN PLATO SANTRAL ak FWONTYÈ an.
Sa k pi rèd lan gouvènman AMERIKEN an t ap mete ""squeeze"" sou li.Yo te denye misye tout sous finansman sou SÈN ENTÈNASYONAL ;abse sou klou,gouvènman AYISYEN t ap peye 50 MILYON DOLA enterè sou yon KÒB ke USAID di li y ap prete e ke yo pa t bay,se yon jan pou yo te prije l.
E pou mwen di GOYA ,se bagay ki byen DOKIMANTE wi ;ak bon jan DEPÈCH ANBASAD AMERIKEN an ak tout NIMERO DEPÈCH yo.
Pou di tou ;ou tande toujou ke y ap blame ARISTID sou RADYO GNBIS yo pou sa ki te pase an DESANM 2001 .BRA AME GNBis lan te atake PALÈ NASYONAL ,moun te wè yo ;moun MOURI epi RADYO yo di ke se te yon MONTAJ.
JEB SPRAGUE dekri lan LIV li an ki jan atak sa a te fèt ,jan l te prepare ,li bay NON ki lès ki te ladan l.
Pa trò LONTAN mwen te tande EVANS PAUL ,l'opportuniste des opportunistes t ap eseye mete evènman sa a sou do ARISTID.
Se te yon MIRAK e se paske ARISTID pa t vle VYOLANS ke anpil anpil lan GNBis yo pa t mouri jou sa yo.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation Empty
MessageSujet: Re: Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation   Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le retour du duvaliérisme en Haïti sous le manteau de la « réconciliation nation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: