Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Martelli jwenn ak zo grann li,apre bizou Obama,li resevwa pataswèl Depatman Deta

Aller en bas 
AuteurMessage
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Martelli jwenn ak zo grann li,apre bizou Obama,li resevwa pataswèl Depatman Deta Empty
MessageSujet: Martelli jwenn ak zo grann li,apre bizou Obama,li resevwa pataswèl Depatman Deta   Martelli jwenn ak zo grann li,apre bizou Obama,li resevwa pataswèl Depatman Deta EmptyLun 10 Mar 2014 - 17:06

Haïti dans le collimateur du Département d’Etat américain
Martelli jwenn ak zo grann li,apre bizou Obama,li resevwa pataswèl Depatman Deta Us_257485021

Alors que le gouvernement clame des avancées considérables sur le respect des droits de l’homme en Haïti, la communauté internationale n’est pas pour autant convaincue. Un rapport du bureau de la démocratie des droits de l’homme et du travail du Département d’Etat américain relève les impairs de l’administration Martelly au cours de l’année 2013.

Des allégations de recours à la force contre des suspects et des manifestants ; la surpopulation et le manque d'hygiène dans les prisons ; la détention préventive prolongée ; un système judiciaire inefficace, des élections sénatoriales et municipales retardées depuis octobre 2011,  la liste des dérives reprochées à l’administration Martelly est encore longue. Dans ce rapport, les représentants des droits de l’homme  passent  au peigne fin les nombreux forfaits qui éclaboussent le pouvoir en place. 

Ils sont critiques envers le gouvernement et relèvent que des fonctionnaires locaux et municipaux dont les mandats ont pris fin  depuis mai 2011 ont été remplacés par des personnes nommées par l'exécutif. Dans la foulée, ils dénoncent le retard des  élections pour combler les 10 sièges vacants au Sénat. « Ce vide au niveau du Parlement, révèle le rapport, a provoqué d’importants problèmes de quorum au Sénat ».

Les rapporteurs ont pointé du doigt le président Martelly qui, a maintes reprises, a tenté de s’immiscer dans les décisions des membres du Collège transitoire du Conseil électoral permanent(CTCEP) après avoir lui-même ordonné  sa formation. Dans la même veine, le chef de l’Etat a convoqué son propre groupe de travail pour étudier et réviser le projet de la loi électorale pendant deux mois, alors qu’il avait engagé la société civile et les représentants des partis politiques à rédiger cette même loi pour ensuite l’acheminer  à l'exécutif. Un acte que la société civile, les partis politiques d'opposition et les parlementaires ont vertement critiqué, soutenant que le président Martelly avait l'intention de retarder le processus électoral. « Malgré les nombreuses promesses du gouvernement,  souligne le rapport, les élections se font encore attendre. »

Dans ce rapport, les représentants des droits de l’homme dénoncent  des fonctionnaires de l’Etat et des agents de la PNH qui pratiquent  des violations flagrantes des droits du citoyen. Parmi les actes perpétrés  par des fonctionnaires de l’Etat et de la police, certains cas retiennent l’attention.  En avril dernier,  Mérius, un résident du camp Acra, situé dans la région  métropolitaine, est mort en garde à vue après un passage à tabac par des agents de la PNH lors de son arrestation.

Selon des ONG internationales, indique le rapport, la victime a été arrêtée pour avoir participé à une nuit de  protestations. L’inspecteur de la PNH, Jean-Faustin Salomon, a fait croire que Mérius avait été tué par d'autres participants lors de  la manifestation. Cependant, des témoins ont certifié avoir vu Mérius grièvement blessé à son arrivée au commissariat  de police. De plus, ils affirment que Mérius jetait des détritus dans sa poubelle quand les forces de l’ordre l’ont emmené de force pour ensuite le placer en garde à vue.  A la fin du mois de mai, son avocat et d’autres victimes de la manifestation ont reçu des menaces de mort parce qu’ils racontaient publiquement la vérité sur l’incident.  « A date, aucune  investigation n’a été faite », poursuit le rapport.

 Les affaires Walky Calixte, Vanel Lacroix, Enold Florestal  et le dossier de la fusillade de Marie Sony Dorestant en février 2012 par le juge de paix suppléant de Chantal, Barthélemy Vaval, sont autant de cas de violation des droits de l’homme irrésolus que mentionne le rapport du Département d’Etat américain. Aussi, le rapport fait état des cas de maltraitance tandis que la loi interdit de telles pratiques. « Il y a plusieurs rapports d'ONG internationales et nationales selon lesquels les membres de la PNH auraient frappé et maltraité des suspects ou des détenus. Plusieurs rapports ont indiqué que des agents de correction utilisent  les châtiments corporels et la violence psychologique  pour maltraiter les prisonniers ».

Les défenseurs des droits de l'homme ont aussi proposé au gouvernement haïtien de remanier le code civil haïtien, qui, selon eux, date de 1880. Cette vétusté, indique le rapport, empêche les représentants de l’appareil judiciaire d’être à jour. « La Constitution nie explicitement  que la police et les autorités judiciaires  peuvent  interroger un  suspect, sauf si un avocat ou un représentant de son choix est présent ou si le suspect renonce à ce droit  ».

Des journalistes n’ont pas non plus été épargnés des dérives des forces de l’ordre et des fonctionnaires de l’administration Martelly. « Plusieurs  journalistes ont fait l'objet de menaces, de harcèlement et d'agression physique en raison de leurs rapports tout au long de l'année 2013 », stipule le rapport. En janvier de la même année, la cour d'appel de Hinche a abandonné les charges contre l'ancien maire de Thomonde, Jean Soverne Delva, accusé d’avoir caché et protégé un membre de son équipe de sécurité, Jean-Robert Vobe, après que ce dernier eut grièvement blessé Wendy Phèle, un correspondant de  Télé Zénith a Thomonde en avril 2011. Soverne Delva a été reconduit à son poste.

Si le gouvernement prévoit des sanctions pénales contre la corruption des fonctionnaires, la loi  n’a cependant pas été appliquée avec efficacité. Des fonctionnaires se trouvent toutefois impliqués dans des affaires louches. Les cas de Laventure Edouard, dit Mòlòskòt, de Alcidonis Henry, un ancien fonctionnaire de l'éducation  dans le département du Nord, soupçonné d'avoir détourné 10 millions de gourdes des fonds du programme d'éducation gratuite du gouvernement n’ont pas pu être retracés.

Bien que le gouvernement  continue de mettre en œuvre des réformes juridiques, administratives et de gestion visant à accroître la reddition de comptes dans plusieurs ministères et institutions gouvernementales, la corruption demeure  très répandue dans toutes les branches et à tous les niveaux  de l’administration publique.

Joubert Rochefort - Source: Le Nouvelliste

 Martelli jwenn ak zo grann li,apre bizou Obama,li resevwa pataswèl Depatman Deta Check-big782 Martelli jwenn ak zo grann li,apre bizou Obama,li resevwa pataswèl Depatman Deta Check-big68 Martelli jwenn ak zo grann li,apre bizou Obama,li resevwa pataswèl Depatman Deta Check-big5 Martelli jwenn ak zo grann li,apre bizou Obama,li resevwa pataswèl Depatman Deta Check-big868TumblrMartelli jwenn ak zo grann li,apre bizou Obama,li resevwa pataswèl Depatman Deta Check-big
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17049
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Martelli jwenn ak zo grann li,apre bizou Obama,li resevwa pataswèl Depatman Deta Empty
MessageSujet: Re: Martelli jwenn ak zo grann li,apre bizou Obama,li resevwa pataswèl Depatman Deta   Martelli jwenn ak zo grann li,apre bizou Obama,li resevwa pataswèl Depatman Deta EmptyLun 10 Mar 2014 - 17:28

Se pou n tcheke sou SIT DEPATMAN DETA a pou wè sa yo di vre.
Men si w wè y ap chache ""la petite bète"" konsa ;se ATANSYON .
John KERRY pa madan CLINTON ;misye konnen dosye AYITI an byen An 2004 ,misye te CHAIRMAN KOMISYON ZAFÈ ETRANJÈ lan SENA a.
Misye te sèl SENATÈ ki te kanpe kont KOUDETA 2004 lan.
Rapò sa a ka vle di yon bagay ,li ka pa vle di anyen tou!
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17049
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Martelli jwenn ak zo grann li,apre bizou Obama,li resevwa pataswèl Depatman Deta Empty
MessageSujet: Re: Martelli jwenn ak zo grann li,apre bizou Obama,li resevwa pataswèl Depatman Deta   Martelli jwenn ak zo grann li,apre bizou Obama,li resevwa pataswèl Depatman Deta EmptyLun 10 Mar 2014 - 17:49

Se yon rezime ke NOUVELLISTE mete.DEPATMAN DETA gen yon rapò DWA MOUN ann AYITI an 2013 an KREYÒL.
Pa gen yon akizasyon ke advèsè MATELI yo fè ke yo pa enimere.

M ap bay mesye MATELI yon konsèy ;kelkelanswa akizasyon yo fè sou yo,chache reponn yo.
Paske se pa youn ou 2 akizasyon ki fèt:

www.humanrights.gov/wp-content/uploads/2013/10/HAITI-CRE-FINAL.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Martelli jwenn ak zo grann li,apre bizou Obama,li resevwa pataswèl Depatman Deta Empty
MessageSujet: Re: Martelli jwenn ak zo grann li,apre bizou Obama,li resevwa pataswèl Depatman Deta   Martelli jwenn ak zo grann li,apre bizou Obama,li resevwa pataswèl Depatman Deta Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Martelli jwenn ak zo grann li,apre bizou Obama,li resevwa pataswèl Depatman Deta
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: